Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Macron, histoire d’une haute trahison

C’est François Ruffin, bien avant de devenir député, qui interroge un financier eurocynique. Ce dernier explique, tout sourire, que si François Hollande – qui sera élu dans la foulée – n’obéit pas à la loi du Marché, il subira une forte pression, ce qui dessine l’arrivée ou la fabrication d’un homme politique plus eurocompatible. Celui-là parachèvera l’alignement de la France sur le néolibéralisme de l’Union européenne. Nous sommes en mars 2012, juste avant l’élection du pseudo-socialiste François Hollande, « l’adversaire de la finance »... La vidéo prouve que Macron n’a pas atterri là par hasard : il a été placé par des forces même pas occultes.

« Dans les marchés, on ne va pas s’embarrasser de finasseries, on va aller directement au point. Donc, de rouler les électeurs français, c’est un mot peut-être excessif... »

Sur Macron et la Macronie, ne pas manquer :

 






Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2775883
    Le 28 juillet à 19:56 par BodDenard
    Macron, histoire d’une haute trahison

    Bonjour,

    En 2016, P. Praud alors chez RTL, reprenant ce qu’avait dit F. Hollande, suite à sa démission du ministère de l’Économie, avait traité Macron de Judas et de traitre > https://youtu.be/61VUh2SmvvY

     

    Répondre à ce message

  • #2775897
    Le 28 juillet à 20:22 par Rie
    Macron, histoire d’une haute trahison

    Tres bon documentaire...

    La solution est simple... ce n"est pas les manifestations qui vont changer quoi que ve soit...

    C"est arreter d"utiliser les services bancaires au maximum... concretement c:est n"utiliser que des especes pour nos achats et des monnaies alternatives - et pas des cryptomonnaies qui appartiennent aussi a cette meme Finance.

    Deuxiement, arreter d"acheter dans les grands groupes (physique ou en ligne) et privilegier les petits commercants independants les plus prets de chez nous. Comme ca l"argent reste local et soutient notre economie au lieu de partir a l"etranger via les banques.

    Si 10% de la population fait ca, la Finance s"ecroule- mais pas notre economie qui au contraire va reprendre d"une maniere florissante comme on ne peut imaginer.

    C"est la Finance qui creer la pauvrete et la merde ecomonique que le citoyen lambda vit.

    Retire la Finance (banques, assurances, multinationales, la bourse...) et l"economie prospere harmonieusement et equilbree pour tout le monde, pas seulement pour une elite.

    Fini la violence, le vol, la quete de pouvoir puisque que tout le monde aura largement de quoi vivre confortablement de leur activite professionelle qu"il aime.

    Lorsqu"on est heureux, libre et fiere, on ne reve plus de grandiosite. On devient grand de l"nterieur.

    Donc fini pollution excessive, la surconsommarion se reduit naturellement et un equilibre s"etablit entre l"homme et la planete.

    Utopiste me direz-vous ? Non scientifique et realiste... et tout ca sans argent et sans manifestation.

     

    Répondre à ce message

    • #2776128
      Le 29 juillet à 09:25 par homme_des_fôrets
      Macron, histoire d’une haute trahison

      @Rie,

      Parce que vous pensez que les marchands locaux ne se fournissent nullement chez les grossistes ? Vous croyez qu’ils produisent tout de A à Z ?
      Même l’économie locale, par exemple les agriculteurs qui vendent local dépendent d’atelier de découpe agréé sanitairement parlant, de produits pétrolier pour faire fonctionner leur tracteurs, ...

      Bref, l’économie locale n’a jamais été véritablement locale, elle est toujours dépendante !

      Il serait plus intelligent de reprendre le contrôle des entreprises vitales ainsi que de la planche a billet si nous ne souhaitons plus être des esclave !
      Tant que nous serons dépendant au besoin d’avoir de l’argent (et toujours de plus en plus) pour ensuite le donner à M. Energie, Mme Santé, M. Bouffe, Mme Construction et M. Communication en échange de pouvoir vivre, ces gens là resteront les maîtres du monde et nous des esclaves.

       
  • #2775912
    Le 28 juillet à 20:45 par Syzygy
    Macron, histoire d’une haute trahison

    Les promesses n’engagent que ceux qui y croient !

     

    Répondre à ce message

    • #2776151
      Le 29 juillet à 09:59 par Syzygy
      Macron, histoire d’une haute trahison

      La Haute-Trahison est définie par l’article 68 de la Constitution mais il a été bricolé en 2007 (dans notre dos) par l’ignoble gnôme Sarkozy de sorte que l’interprétation est permise...

      En revanche, le Coucou-LGBT+ n’a t-il pas dit que nous étions en guerre ? Dans ce cas, les atteintes aux intérêts fondamentaux de la Nation en temps de guerre (art. 476-1 et s.) du Code de Justice Militaire s’applique parfaitement au généralissime !

      13 balles dans la peau devraient lui mettre un peu de plomb dans la cervelle...

       
  • #2775946
    Le 28 juillet à 22:09 par montjoie
    Macron, histoire d’une haute trahison

    Croyez le ou non, je connais des brassées de gens qui, même après avoir visionné ce documentaire, continueront à dire : " faut pas s’plaindre"..."du boulot y’en a" (c’est pas faux !), "j’compte sur moi", et le meilleur pour la fin, "chacun sa merde !".
    Toutes les ingénieries sociales, n’excusent pas une telle avalanche de conneries. Car là, on touche quelque chose...
    On prête à Albert Camus le propos suivant : "Le peuple ? Je n’ai pas besoin d’y aller, j’en viens !".
    C’ est mon cas ! 10 ans de poste ouvrier dans l’industrie agro-alimentaire, croyez-moi, ça calme !
    À moins d’un miracle, à vue humaine, je ne vois pas d’issue.

     

    Répondre à ce message

    • #2776178
      Le 29 juillet à 10:43 par Chaussade
      Macron, histoire d’une haute trahison

      en réfléchissant encore un peu vous devriez trouver une issue. septique et sans idées ? Je ne peux croire que l’on puisse être si peu combatif.

       
  • #2776013
    Le 29 juillet à 06:16 par dixi
    Macron, histoire d’une haute trahison

    Ce reportage est un aveu imparable .Oui macron veut la mort de la France et des Français .C’est un ordre donné par la finance .L’ UE ,l’euro est LE ! vaccin injecté par la finance pour faire crever la France .Le covid est un prétexte ,là il n’y a plus besoin de se poser la question .
    Je pense qu’il va falloir prendre notre destin en main très rapidement ,en tout cas pour l’avenir de nos enfants ,car la question ne se pose même plus .Ils ne gouvernent plus ,c’est une évidence .Ils ont piqué le pognon ,et cela ne leur suffit pas car en plus ,ils veulent réduire la population ,parce que le gueux inutile coute trop chère ,il faut le gueux esclave maintenant .
    La messe est dite ,on a le programme ,donc c’est à nous d’agir avec force et détermination .Nous n’avons plus le choix .

     

    Répondre à ce message

  • #2776058
    Le 29 juillet à 07:50 par QUI !
    Macron, histoire d’une haute trahison

    En conclusion , on voit bien que les futurs présidentiables européens et quelques autres sont choisis par les marchés de la haute finance et en cas de nécessité seront " licenciés " par les mêmes marchés avec la mascarade des élections "démocratiques " qui donne l’illusion au peuple d’être celui qui décide ! Et les marchés , c’est QUI ?...!! La réponse est dans la question !

     

    Répondre à ce message

  • #2776085
    Le 29 juillet à 08:32 par crise économique
    Macron, histoire d’une haute trahison

    J’avais oublié cette vidéo sortie en 2012 qui avait fait grand tollé juste avant l’élection... depuis, tout ce qu’on s’est pris dans la gueule !

    Le gros y pouvait rien, c’était soit il s’écrasait face aux attentats (pour la faire fermer aux Français et instaurer l’état d’urgence), soit c’était le suicide à deux balles !

    Maintenant ils ont l’état d’urgence illimité, le confinement, les fermetures... tout ça pour continuer leur casse du travail et comme dit l’avocat Fuellmich créer une remontée des capitaux vers les riches en cassant la classe moyenne.

    Ça peut effectivement nous re-péter dessus très fort !

     

    Répondre à ce message

  • #2776108
    Le 29 juillet à 08:54 par Marde
    Macron, histoire d’une haute trahison

    j’avais vu la vidéo !!! A l’époque !

    Résultat !
    Triomphe des enculés !

    Alors pour 2022 ?
    Rebelote ?
    Bien évidement !

     

    Répondre à ce message

    • #2776162
      Le 29 juillet à 10:21 par dixi
      Macron, histoire d’une haute trahison

      @Marde

      Pour ce qui est rebelote ,il faudrait déjà que les gens votent .Hors entre le "passe moi le doigt dans le slip" et l’abstention ,ça risque être le désert de Gobi
      10 inscrits et trois votes .Mais il faut en plus arriver à 2022 pour les élections .Il y aura encore de l’eau et énormément de houle avec des vagues déferlantes qui vont couler sous les ponts bien avant qu’apparaisse le premier bulletin .

       
    • #2776508
      Le 30 juillet à 02:10 par Un passant
      Macron, histoire d’une haute trahison

      Nous aurons encore un attentat alakbar ! Des débats sans fin sur le burkini, le couscous, les jellabas et les babouches. Marine juste (l’inconnu zemmour) au second tour face à micron et rebelote pour 5 ans ……

       
  • #2776260
    Le 29 juillet à 13:43 par anonymous19
    Macron, histoire d’une haute trahison

    La pression du marché, la pression du marché, c’était du temps où on avait encore un semblant d’économie de marché.
    Aujourd’hui, c’est la Banque Centrale Européenne qui tient le marché de la dette souveraine. C’est elle qui a le pouvoir de couper le robinet à ceux qui n’obéissent pas.
    Après, on peux se demander qui contrôle la BCE, mais là, on devient complotiste.

     

    Répondre à ce message

  • #2776789
    Le 31 juillet à 02:49 par Bnx
    Macron, histoire d’une haute trahison

    Le plus incroyable c’est le poste qu’occupe actuellement la personne interviewée.
    C’est tellement gros que je n’arrive pas à y croire...

    https://www.google.com/url?sa=t&amp...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents