Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Mademoiselle" disparaît définitivement des formulaires administratifs

Une association réclamait le maintien du terme et dénonçait un « abus de pouvoir » du précédent gouvernement...

Mariées, célibataires, pacsées, veuves : les femmes sont, sur les formulaires administratifs, toutes des « madames ». La mesure est effective depuis février 2012, et vient d’être définitivement validée par le Conseil d’Etat.

La plus haute juridiction administrative a en effet rejeté jeudi la requête de l’association « Libérez les mademoiselles », qui réclamait le maintien du terme. Selon le collectif, le précédent gouvernement avait subi les « pressions inacceptables, dans un état de droit, provenant de micro-groupuscules politiques autoprésentés “féministes” ».

Lire la suite de l’article sur 20minutes.fr

Pour approfondir, lire le texte « Adieu Mademoiselle » dans Ex-France, de Félix Niesche, disponible chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

32 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Enfin une association qui ose dénoncer cette insupportable injustice ! à présent la France va pouvoir se relever et aller de l’avant : une fois un tel problème résolu, tous les espoirs sont permis !


  • Avant je n’employais presque jamais le terme mademoiselle. Mais depuis que j’ai appris qu’il ulcérait les féministes et bienpensants je m’efforce de l’employer le plus possible.

     

    • Je vois que je ne suis pas le seul. Continuons Camarade !


    • Je fais de même. C’est valorisant pour une jeune fille, tout le contraire de jeune homme ou garçon dont l’expression complètement détournée vise souvent à dénigrer, voire à traiter de pédé, sous couvert de politesse. On voit bien l’inversion de valeurs de l’époque. Une femme est un bien immédiatement consommable -ce qui est censée être respectable -, tandis que l’homme n’atteint un vrai statut respectable qu’une fois qu’il est indépendant économiquement et capable de consommer...Une élite dopée à la pilule bleue nous fait réviser la grammaire pour qu’elle s’adapte à sa perversité.


    • Moi c’est les femmes qui me disent de les appeler mademoiselle (enfin certaines pas cette castes de harpies hein )
      Vous pouvez pas savoir le sourire intérieur que j’ai quand je pense à ce que diraient les feminazis


    • Idem pour moi aussi ! lorsque je m’adresserai à l’administration, je me ferai un plaisir sur tous les papiers administratifs et autre de les narguer et de rayer systématiquement Mme, Mr. pour y inscrire Mademoiselle. Et en toute lettre s’il vous plait !


    • Je trouve le mot "mademoiselle" assez sexy lorsque dit pour une jeune femme, une lumière, des senteurs printanières, une sorte d’agréable connivence, toute française, peut-être, qui rompt avec le très impersonnel administrativement de convenance "madame", ou alors on est au bordel avec la taulière, voire cadre S.M. pour aficionados.


  • Si ce n’est que ça, dans pas longtemps on va demander aux enfants le nom de la père et du maman. En plus les parents vont devoir presque faire des contrats pour savoir et valider devant notaire qui est le parent 1 et le parent 2 et garde à ceux qui vont resquiller le code pénal et la justice veilleront au grain !!

    Peut-être que cela permettra de faire diminuer le chômage (on peut rêver)

    (j’aime bien de commentaire de droopy13 qui propose le terme "mondame" pour les nouveaux mariages)

     

  • Ah ces féministes histériques, ils voudront quoi après, un phalus... pfff


  • À quand la suppression des termes "homme" et "femme", dénominations hautement discriminantes qui enferment l’individu dans un rôle prédeterminé et l’empêche de se réaliser pleinement en tant que libre-consommateur ??

     

  • En attendant, le Conseil constitutionnel déclare irrecevable la taxation à 75%.
    On sent le sens des priorités...


  • Ahhh quand même il était temps que ce gouvernement s’attaque enfin aux vrais problèmes...

    Désormais :
    - Vous cherchez un emploi dans quel domaine Mademoiselle...
    - Euh Madame s’il vous plait.

    Il est vrai que cela change tout ...


  • Il faut les appeler genre n°2, car c’est pour bientôt sur les formulaires.

     

  • #294064

    bientôt ca sera mâle européen ou femelle européen ou hermaphrodite:la secu leur paiera les opérations nécessaires a chaque revendiquant !


  • Cette societe me fait de plus en plus penser a un enorme tas d’M.... puant de mediocrite.
    Nous allons finir gouvernes par une caste d’etres humains femelle ressemblant a des camioneurs et une autre de pseudo hommes castres avec la voix d’Henri Chapier....
    Et gare a ceux qui se pretendront heterosexuels, Catholiques et respectant les valeurs de la famile. Malheur a eux !!

     

    • #294553

      - bien vrai ,l’heterophopbie est déja bien présente.
      on condamnera les parents qui n’adhère aux "normalités" d’éducation.
      l’homosexualité a été maladie mentale,puis déviance,puis attirance et trés probable aujourd’hui si on suit "l’éducation"

      toute parole sur un lobby-communautaire et vous êtes homophobe islamophobe dissident négationniste complotiste etc et j’en passe...

      mais je n’ai rien contre les homos,tant qu’il ne veulent pas imposer et recruter


    • La parité est déjà un bon chemin pour celà. il reste plus qu’à imposer une parité d’hommes sages-femmes, de babysitters, infirmiers hommes et on aura des tafiolles et des lesbos qui nous gouverneront car la parité femmes du côté des métiers exercés par les hommes traditionnellement tend de plus en plus vers le 50/50.

      Je pense que l’étape ultime serait de mettre une majorité de femmes matheuses, ouvriers de chantiers, déménageurs ... puis de continuer le forcing dans les métiers dits de femmes d’y mettre davantage de mecs et c’est bon.


  • Ce qui est embêtant,et je dis ça très sérieusement,c’est que c’est toujours un moyen charmant d’engager la conversation avec une personne du beau sexe,vous savez messieurs(j’espère du moins),cette petite "hésitation",plus ou moins volontaire,"madame ?ou mademoiselle ?",qui est un moyen galant de savoir si cette dame est avec quelqu’un ou si on peut tenter sa chance ;personnellement je fais toujours cette hésitation,c’est un peu lourdeau,je vous l’accorde mesdames,mais pour ma part...je vous aime tout simplement ! et donc je suis toujours curieux de savoir si vous êtes en couple ou pas,alors..."pardon madame,est-ce-que...ou mademoiselle ?"et en plus on obtient pratiquement toujours la réponse avec un jolie sourire si on sait se montrer galant(et oui les gars,galant ne signifie pas "tafiole" pour les femmes qui aiment les hommes)...

     

    • Merci anonyme ! Oui moi j’adore qu’on m’appelle "Mademoiselle", d’abord ça me rassure sur l’âge que je parais (j’ai 32 ans), et la petite hésitation est charmante. S’il vous plaît les hommes, ignorez cette loi imbécile qui finalement, comme toutes les idioties nivelantes qu’on nous vend sous un bel emballage égalitaire, atteint le contraire du but affiché : si on supprime le "Mlle", c’est donc qu’on estime qu’il est rabaissant ? Qu’une femme doit nécessairement être mariée au plus tôt, comme au 19e ? On n’a pas le droit de bien vivre son célibat, donc... Etrange pour des "féministes"... Personnellement j’ai laissé la mention "Mlle" sur ma porte d’entrée devant mon nom.
      Signé : une femme qui aime les hommes et qui en a assez de sortir avec des demi-femmes...


  • Et bonjour et tous mes voeux à parent 1 et parent 2 au passage ^^


  • Très bien, je continuerais donc d’appeler les jeunes filles célibataires "mademoiselle" qu’elles soient féministes ou pas que ça leurs plaisent ou pas !

     

  • "Madame,mademoiselle,monsieur,bonjour !"....Ainsi parlait le poste tv du temps qu’il causait français !

     

    • @spirit.............oui...et le temps éminemment regrettable qu’était pour moi celui des speakerines (fabre, leclerc, dhéliat, égal...) puis des speakers (simpson-jones, cassan, minne), c’était d’une autre classe que ces bandes-annonces infectes et racoleuses pleines de vitesse et de violence, et qui de surcroit dispensent la chaîne de toute excuse ou respect...évidemment je vous parle d’un temps que les moins de 20...non 30 ans (et encore) ne peuvent pas connaitre, celui d’une France un peu plus douce, avec des relations humaines, sans portable...une France un peu plus France, quoi !


  • Peu m’importe que l’on m’appelle "madame" ou "mademoiselle", tant qu’on comprend que je suis une femme. Mais je trouve que ça serait dommage que le terme "demoiselle" disparaisse du langage courant, car enfin c’est un joli mot !
    Alors n’en déplaise à la micro-minorité féministe, je continuerai à employer ce terme.


  • demain j emmène madame Cécile à 8H30 à la maternel ,c est un peux tot pour 5 ANS NON ?


Afficher les commentaires suivants