Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Manuel Valls, un pur produit de la franc-maçonnerie

Répression, laïcisme et mondialisme

Il ne devait plus en pouvoir d’attendre que la Hollandie annonce son évaporation. Manuel Valls, ancien ministre de l’Intérieur et Premier ministre depuis le 31 mars 2014, a annoncé tout ensemble sa démission du gouvernement et sa candidature à l’élection présidentielle de 2017.

 

On évoque le républicain autoritariste, le social-démocrate qui ne fait pas l’unanimité à gauche… N’oublions surtout pas le farouche partisan de la laïcité à outrance, qui s’est brillamment illustré dans la répression des opposants au mariage gay. Un parfait produit de la franc-maçonnerie à laquelle il a été affiliée pendant des années, qui fait, à sa manière, le jeu du mondialisme.

Il n’en fait plus partie ? Plus besoin de l’enseignement des loges, il applique en direct….

 

Valls, candidat à l’élection présidentielle : un fractionnement supplémentaire dans une gauche décomposée

Son discours d’Évry, lundi soir, est emblématique : même grandiloquence que son prédécesseur et encore chef de l’État, mêmes valeurs de rassemblement, même vide abyssal… Alors que son bilan peut d’ores et déjà être fait ! On le dit « hollandisé »…

L’accent a été mis sur les fonctionnaires, la Santé et les classes pauvres, l’éducation et la sécurité, les retraites enfin : il faut « soigner » à tous les niveaux et faire rêver à ces « french dream » irréalisables en l’état actuel des choses.

La communication a été le principal souci du nouveau candidat – on l’avait déjà vu à Évry où le budget « com’ » de la ville a augmenté de 852 % en trois ans à partir du moment où il a été maire. Anaphore, épiphore, il répète, il assène : « Je ne veux pas », « Rien n’est écrit ». Et, en plus, il faudrait le croire…

De bilan, il n’a pas parlé, pas même essayé, alors qu’il est éminemment co-responsable. Il a préféré se placer sous le signe de la « conciliation »… Réunir les gauches, rassembler les gens. Cela porte à sourire quand on le voit attaqué de toutes parts, y compris dans son propre camp ; lorsqu’il fut candidat à l’élection primaire de la gauche de 2011, Manuel Valls n’avait recueilli que 5,63 % des suffrages, avant-dernier du scrutin, loin derrière Arnaud Montebourg… La cacophonie promet d’être drôle.

 

Un autoritarisme liberticide

Manuel Valls président ?

Manuel Valls, c’est d’abord l’autoritarisme à tout crin. Un « méchant » qui peut être sans vergogne. Qui a usé et abusé de l’appareil policier à ses propres fins : c’est lui qui est à l’origine de la surveillance généralisée et de cet Etat d’urgence éternellement reconduit pour le plus grand bien des Français…

Sa volonté, il a su l’imposer également dans l’hémicycle quand la majorité était contre lui. On l’a dit « l’homme du 49-3 », ce merveilleux petit outil législatif traditionnellement utilisé par la gauche qui permet de passer en force dans l’adoption sans vote d’un texte… Il l’a utilisé à quatre reprises et pas pour des cacahuètes.

 

Un militantisme laïc

Sur le terrain de la laïcité, c’est un forcené.

En octobre, il avait même répondu sur RTL, à un Emmanuel Macron qui stigmatisait la contre-productivité d’une laïcité « revancharde » et « punitive » que pour lui, c’était une erreur manifeste : « La laïcité est là pour dire : "Je ne veux pas que la société soit soumise aux tentations hégémoniques d’une religion." Hier, la religion catholique. Aujourd’hui, pour nombre de nos concitoyens, la religion musulmane ».

La laïcité, comme le notait justement un article de Challenges.fr, c’est proprement pour lui « une vocation identitaire, consubstantielle à l’idée qu’il se fait du "pays" » – et de tout pays.

Lire la suite de l’article sur reinformation.tv

Manuel Valls à l’image du Système, lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1618709

    Il y a sur la photo comme un petit air de Malcolm Mac Dowell dans "Caligula"..


  • #1618722

    Ah ! Voilà le genre d’article que j’aime !! Dire les choses simplement et clairement, j’ai horreur quand les gens à la télé (bon, c’est plutôt rare), commence à essayer d’expliquer tièdement et à reculons, en tournant autour du pot pourquoi cela pourrait éventuellement (toujours au conditionnel) aller mal, et bien sur sans citer la franc-maçonnerie à quoi cela sert-il ?. Parce que si on ne dénonce pas et si on n’annonce pas clairement d’où vient le mal, finalement, on a rien dit !. Bravo E&R !.


  • #1618786

    Vu la photo, on aurait tendance a donner du crédit à la morphopsychologie....une vraie tête de psychopathe...


  • #1618844

    C’est un gros problème, ces gens qui se comportent comme s’ils réussissaient. Ces gens brusquement frappés d’amnésie. Celui-là a quitté son poste depuis moins d’une semaine, après avoir sévi durant des années avec les résultats uniformément déplorés et hautement déplorables qu’on sait, et se comporte comme s’il avait subit une mue définitive qui l’aurait transformé en quelqu’un d’autre, de plus intelligent, de plus compétent, de plus à la hauteur de ses prétentions. Comme s’il allait faire demain autre chose que ce qu’il a fait hier...Par quel miracle ? A part le clan des masochistes et de certains autres pervers, personne (en tous cas 94% des électeurs inscrits) ne veut que ce que cet individu a commis ne se reproduise ou perdure ; il faudrait être fou. d’ailleurs son comportement dit assez qu’il ne comprend rien à ce qui se passe ni même à ce qu’il est VRAIMENT. On le sent promis à quelque chose de dramatique, il finira mal, comme quelqu’un dont on peut se demander si ses oreilles elles-mêmes sont bien à lui.

     

  • #1619263

    Comme les autres , en particulier au PS, encore un qui n’a jamais travaillé .

     

  • #1619306

    Dans un monde où même une fourmi,dans son minuscule trou,est
    analysée dans ses infimes activités. Ne parlons pas des humains qui ,comme simples individus ou comme peuples et nations,sont disséqués et méticuleusement passés aux cribles fins,tant au niveau de leurs corps,qu’au niveau de leurs civilisations,en passant par leurs identités et coutumes,...
    Alors,en ces temps terribles,où les peuples et nations de la planète,y
    compris les vieilles nations,comme la nation française et celles qui lui sont comparables,sont menacés dans leur existence même,et ce par les plans destructeurs et supercheries d’une secte,celle de la franc-maçonnerie qui opère au niveau planétaire. Ses méthodes
    diaboliques,soigneusement camouflés pour leur donner une trompeuse
    apparence de"progrès". Ce camouflage est hissé au niveau d’un art consommé.
    Et alors,au nom de quoi ces francs-maçons,qui opèrent dans les
    ténèbres,doivent être ménagés et se mettre au dessus du débat public. D’où tirent-ils une "légitimité" qu’ils se sont auto octroyé pour se considérer au dessus des peuples et de Dieu lui
    même.S’ils n’ont rien à se reprocher,pourquoi ils se planquent dans des repaires secrets ?
    Ce n’est certainement pas par l’intimidation,la ruse,la supercherie et le
    chantage que la franc-maçonnerie arriverait à convaincre les peuples de la légitimité de son"combat".
    Je termine par ceci : notre époque est devenue menaçante et
    dangereusement critique. Les francs-maçons ont eu et ont les moyens de débaucher,d’intimider plusieurs esprits sains et d’ajouter à leurs forces un grand nombre de gens passifs, mais il ne faut pas juger des peuples par les acclamations,ou par le silence.


  • #1619341

    Cela va être dur de faire campagne sous les hués de la foule...


  • #1619526

    Vous le prenez pour un prestidigitateur ? C’est juste un accessoire. Une licence d’histoire loupée, une mairie socialiste à l’arrache, une rencontre avec une violoniste israélite qui lui sert de mur d’escalade, un poste de sinistre de l’intérieur dans un des pires gouvernement de cette triste république, un poste de 1° sinistre avec les mêmes. Un pantin névrotique sans aucun sens des réalités qui se prend pour une locomotive, qui n’a rien compris au film, et qui n’est qu’un bien piètre wagon lié éternellement aux intérêt de ceux qui le téléguide. Le problème c’est qu’il nous a déjà tout fait, qu’on sort d’en prendre. Le kleenex est foutu. C’est la fin du voyage. Adios huevon...


  • #1619584

    Il n’en fait plus partie ?
    Et comment qu’il en est toujours un. La secte le tient depuis son consentement à en être un des frères.
    Contrairement au sempiternel argumentaire veule et hypocrite des adeptes convaincus qui annonce que la franc maçonnerie n’est pas une secte car, il est bien plus difficile d’y entrer que d’en sortir, il est de fait impossible d’en sortir.
    Comment en effet, se délier d’un serment énoncé le jour où l’on s’engage ?
    Il va conditionner toute la vie et les actions des "frères" entre eux, bien souvent aux dépend des autres et de toute forme d’empathie pour ceux qui n’en sont pas.
    Souvenez- vous de leur attitude quand Cahuzac tombait, pas un ne mouftait, c’était le minimum tolérable pour les pères la truelle.
    Quant aux tribunaux gangrénés à 70%, il y a fort à parier que le ou les juges qui se sont occupés de l’affaire n’en faisaient pas (encore) partie. En cassation, si le verdict n’est pas reconduit, ou alourdi, c’est que le magistrat en charge du dossier en est un, ça va marcher comme ça, point.
    Affaire à suivre.

     

    • #1619827

      Curieusement, il se trouve justement que la cour de cassation viens tout juste d’être placée sous la responsabilité du gouvernement. Ça risque fort d’être bien pratique dans certaines situations à l’image de celle de Cahuzac.


  • #1619856

    Encore une fois, je ne voudrais pas être dans ses chaussettes ni le reste d’ailleurs. Utilisé comme un Kleenex, il sera jeté comme tel. Que lui restera-t-il alors ? Il est comme Clinton, un idéologue laïque qui se persuade qu’il agit pour le camp du bien. Ce sont les pires car complètement sourds et aveugles.


  • #1619914

    Qu’un valls soit franc-maçon est un marqueur hautement significatif, ne serait-ce que pour situer le véritable étiage de leur niveau de véritable intelligence. Sur le plan sociologique l’influence déterminante d’une entité sans aucune légitimité représentative dit assez l’absence de démocratie là où elle sévit. Il y a longtemps que cela devrait être dissous et interdit si la devise de cette ’république’ était autre chose qu’un mensonge de plus. Mais qui peut faire perdurer ce qui est né les pieds dans le sang sans bannir la vérité à tout jamais .. ?


Commentaires suivants