Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Mariage pour tous" : l’enfant en danger

Par le Dr Pierre Lévy-Soussan

Rebondir sur le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #388899

    Intervention précise et cohérente, le passage sur la "rupture anthropologique" est très instructive.


  • #388945
    le 22/04/2013 par francisco
    "Mariage pour tous" : l’enfant en danger

    Ah voilà un mec bien ! Prenez des notes ! Comment désamorcer toute accusation fouresteuse d’homophobie (et accessoirement d’ "antismitisme"... !!)


  • #388991

    Au-dessus, c’est l’soleil ! ... Que peut-il y avoir de plus fort que les arguments que ce Docteur nous donne !
    C’est lui qu’il faut inviter pour contredire ... les destructeurs de nos sociétés dans les médias !


  • #389003
    le 22/04/2013 par numanumaye
    "Mariage pour tous" : l’enfant en danger

    Une belle démonstration de ce qu’est la destruction d’une civilisation.

    La planification d’un chaos total par le sciage systématique des piliers :
    la précarité comme règle, l’attachement ou l’enracinement comme une tare, le spirituel comme une déviance, la politesse comme une faiblesse, la réflexion sur notre époque comme une ingratitude, la misère comme mal nécessaire, la pollution comme une fatalité malgré tout profitable...etc

    Et pour en finir, l’expérimentation sur les enfants comme un progrès.

    Si notre époque permet à une crotte d’être une œuvre d’art, à une fraise de pousser hors sol et sans saveur avant de voyager 2000 km, et à des enfants d’être achetés contractuellement, alors tout semble près pour le pourrissement final.


  • #389004
    le 22/04/2013 par Remilitant
    "Mariage pour tous" : l’enfant en danger

    Quenelle de 150 ! Pas sûr qu’il s’en sorte aussi facilement quand même.
    J’ai bu ses paroles. Quel humour et quelle clarté !


  • #389005
    le 22/04/2013 par jacqueline
    "Mariage pour tous" : l’enfant en danger

    Le verdict est sans appel.

    Tout celà pour le plaisir égoïste de deux homos qui voudraient pouponner et demandent à l’enfant de leur renvoyer l’image de ce qu ’ils ne sont pas et ne seront jamais : un couple capable de donner la vie.

    Nier cette évidence est non seulement une erreur grave, mais une grande violence faite à la société et aux enfants et parents, largement sous estimée par le législateur promoteur de cette loi.

    On peut regretter que les gens n’aient pas toujours les mots pour décrire ce qu ’ils ressentent très bien, et doivent se contenter de slogans.

    De quel droit un législateur, un fonctionnaire pourrait-il priver un enfant, de père ou de mère ?

    Pourquoi c’est tombé sur moi ?" se dira cet enfant.

    Il ne se passera pas vingt ans avant qu ’ils demandent des comptes. Comme les enfants nés sous X demandent à connaître leurs géniteurs.

    Les homos ne sont pas à l’abri de problèmes de couples. Il n’y a pas de jalousie, ni de rivalité, entre vrai père et vraie mère, qu ’en sera-t-il avec deux hommes ? deux femmes ? L ’autre est dans la même situation que dans une famille recomposée, une situation parfois difficile à gérer.

    Idem pour les conflits entre parents et enfants à l’adolescence. Ca risque d’être violent ! on attendra pas quinze ans avant qu’un de ces enfants envoie dans la gueule de ses pseudos parents "mais moi je n’ai pas demandé à être élevé par deux pédés"


  • #389019

    Tout cela c’est du bavardage, du coupage de concepts en quatre, qui évite la réalité de la transmission de la vie. Il n’y a pas trois piliers, mais un axe de la transmission de la vie qui avec le temps s’assume et se transforme. On accroche sur cet arbre, ce n’est pas une voûte tripode. Le droit du sol contre le droit du sang, permet bien sûr de dire d’un animal né d’une vache dans une écurie qu’il est un poulain. Une analyse d’ADN permet de dissiper toutes ces tentatives de construire la norme à partir de l’exception, et tous ces psychiatres, ces spécialistes juridico-sociaux de l’adoption, etc..., ne considèrent que l’exception, qui ne doit pas transformer la norme, mais la confirmer. La création du sens, du scénario, est une recherche du délire dissipée par la confrontation traumatique avec la vérité si elle fut précédée du mensonge. Une loi de reconnaissance de la vie in utéro est à faire et obligatoire avec un trio ADN, pour ensuite traiter juridiquement tous les cas, le hic, c’est que la reconnaissance in utéro de la personne, suppose le respect de la vie et abroge l’avortement. On veut bien prendre tous les avortons et non seulement les mettre au monde, mais les prendre en charge si leur mère biologique ne le peut pas, par l’état ou l’adoption. Cela vient après.


  • #389024
    le 22/04/2013 par Matthieu Hague
    "Mariage pour tous" : l’enfant en danger

    Cette approche mystique/mythique est géniale et complémentaire de toutes les autres analyses, plus "froidement logiques". La "fiction raisonnable" (vers 14’30’’) est une notion extraordinaire qui se rapporte à l’inverse des mythes contemporains :
    - Un mythe est une histoire dont le but est de donner une origine à un concept, principalement un élément concret de la vie (origine d’une loi ou d’un comportement...),
    - Les mythes antiques, puis médiévaux (sacre du roi par exemple) ont poursuivi dans cette voie, prenant un aspect irréaliste (action divine païenne puis miracle), pour établir des droits et des devoirs des acteurs sociaux,
    - Aujourd’hui les mythes ne sont plus des fictions de droit et de devoir, mais d’un Bien et d’un Mal suprêmes, mais dont une élite possède les clés, et qui explique/éduque ceux qu’elle domine.
    Or les mythes, la mystique évoqués par le docteur LEVY-SOUSSAN sont ceux de la RAISON, car ils doivent être en adéquation avec le BON SENS de tous les acteurs. La séquestration de la réflexion par les élites auto-proclamées est contre le peuple raisonnable, vrai réceptacle d’un bien général. Merci à E&R de permettre d’aussi bonnes paroles.


  • #389061

    Très instructif. Merci. Surtout que cela se base sur une expérience réelle et non sur des élucubrations de gauchobobos.

    J’ajouterai, si je peux me permettre, que la société aussi a une image de la filiation qui influe sur l’enfant.
    Toute personne doit pouvoir aussi se représenter d’une manière consciente ou inconsciente cette scène originelle pour les enfants cotoyés. Or cela va être difficile pour la plupart des gens dans le cas d’un enfant de couple homo. Pour moi je sais que ce sera impossible.
    On voit très bien le genre de remarques qui seront faites devant ou derrière l’enfant.

    Ainsi un enfant qui n’est pas reconnu par quelqu’un comme fils ou fille d’untel, (pas de manière juridique, mais de manière psychique), va finir par le sentir et en sera certainement très perturbé.
    J’ai très apprécié le passage. "J’ai un enfant car je le vaut bien". C’est exactement ça que cette loi mettra en place. Un enfant pour des pervers narcissiques.


  • #389081
    le 22/04/2013 par Abd Allah
    "Mariage pour tous" : l’enfant en danger

    Pertinent ! La dernière statistique sur l’amp en Israel fait froid dans le dos, 85% !


  • #389085
    le 22/04/2013 par Et l’aspiration des enfants d’etre entourés par père et (...)
    "Mariage pour tous" : l’enfant en danger

    PERSONNE N’A DEMANDE l’avis ou l’opinion des enfants qui restent dans une position de mineurs caractérisés qui ne peuvent se prononcer sur cette abération "saugrenue " de ces diabolisations des relations socio-culturelles .
    Et l’aspiration des enfants d’etre entourés par père et mère ; les drames sont déjàs là avec les divorces ou l’orphelinat .

     

    • #389513
      le 23/04/2013 par Richard Robin
      "Mariage pour tous" : l’enfant en danger

      On peut faire dire presque n’importe quoi aux enfants, un joli emballage colorié suffit. Les enfants ne sont pas de "jeunes adultes". Ces sont ces dernier qui ont le ’devoir’ de décider pour leurs petits.


  • #389086
    le 22/04/2013 par SERVITEUR
    "Mariage pour tous" : l’enfant en danger

    si 100 pourcent des francais accepte le mariage pour tous ENFANT EN DANGER donnera ENFER SUR TERRE
    Comme chacun le sait un enfant donne un adulte
    Tout qui entour l’adulte (sa sexualité,sa mentalité,son caractere....) depand de son enfance
    Le but comme chacun sait c’est de créer la plus grande bergerie a ciel ouvert (l’haumanité)
    Comme chacun sait pour que la poste soit privatiser il faut attendre qu’il n’ait plus de fonctionnaire travailant a la poste
    La section banque et la section colis seront privatisées et separé car rentable en 2019 ou 2020
    Par contre la section courrier sera separer et restera public au sain de la poste
    Pour denaturer l’espece humaine il apliqueront le meme mode operatoire
    On incite d’abord a vouloir ou pas d’un enfant (IVG ,Contraception,carriere,....)
    Ensuite on incite a faire moins enfant (mariage pour tous,homosexualité,etc....)
    Et enfin au cas ou il y a un enfant on le soustrait des valeurs catholique,musulmane,traditionnel durable et saint (l’ecole,moral laique(religion d’etat),la theorie du genre,Argent facile,la télé,le cinema,les jeux video........)

     

    • #389198
      le 22/04/2013 par SERVITEUR
      "Mariage pour tous" : l’enfant en danger

      un petit complement:Le nombre de femme en france et le nombre d’homme en france sont quasiment identique (c’est la nature)
      Si l’homme interfere alors il y aura un desequilibre
      Atention a la consanguinité


  • #389090
    le 22/04/2013 par esperanza
    "Mariage pour tous" : l’enfant en danger

    Les arguments de PLS concernant la nécessité que l’enfant puisse "refantasmer" même de façon fictive mais ’raisonnable" une scène originaire de naissance "cohérente" (qui rejoignent ceux d’Aude Mirkovic) plaide contre la possibilité pour les célibataires d’adopter. Cette possibilité est d’aillleurs un des grands arguments des partisans du "mariage pour tous" : si un homme seul ou une femme seule peuvent adopter, pourquoi le fait qu’ils aient un compagnon du même sexe devrait les rendre incapables d’adopter ? Et c’est vrai. Il faut donc supprimer l’adoption par les célibataires (d’ailleurs dans un monde où il y a beaucoup moins d’enfants adoptables que de candidats à l’adoption, cette possibilité ne se justifie plus).

     

    • #389711
      le 23/04/2013 par Le Patriote
      "Mariage pour tous" : l’enfant en danger

      "...si un homme seul ou une femme seule peuvent adopter, pourquoi le fait qu’ils aient un compagnon du même sexe devrait les rendre incapables d’adopter ? Et c’est vrai. Il faut donc supprimer l’adoption par les célibataires..."

      Bien sûr qu’il faut supprimer la possibilité aux célibataires d’adopter. Le problème des pro mariage gay est qu’ils prennent le sujet à l’envers en croyant pouvoir avancer l’argument qu’il vaut mieux un couple de parents de même sexe qu’un parent seul alors que c’est faux : il faut ni l’un ni l’autre. Donc accepter l’adoption par des couples de même sexe aggrave les choses. Il faudrait plutôt supprimer le droit à l’adoption aux célibataires.


  • #389185
    le 22/04/2013 par Monsieur_Haut_de_Forme
    "Mariage pour tous" : l’enfant en danger

    Absolument incroyable,
    Une des chose les plus constructives et profonde, voir la même la meilleure que j’ai pu entendre depuis le début sur ce sujet.


  • #389386

    Parenthèse sur l’adoption :

    On entend cette « scène de naissance cohérente » (10’44) … Ainsi, l’enfant adopté cherche à se créer une filiation en recréant un accouchement ; incitant de fait les parents adoptants à intégrer leur enfant dans une lignée … Pourquoi donc rejouer une scène biologique si cette biologie n’est pas fondamentale dans le lien de filiation ? L’explication juridique et psychologiques ne seraient-elles pas justement une construction, fictions pour contrecarrer une réalité ?

    On entend cette volonté de dépasser les clichés de l’adoption … mais cette explication révèle un fantasme de l’enfant adopté : un être issue d’un corps qui ne l’a pas désiré pour retrouver un noyau le désirant ! Quand est-il alors de la cause principale (80%) des abandons qui n’est pas psycho-affective mais socio-économique ?

    L’adoption marche dans la mesure où l’enfant est écarté au profit du désir des parents … L’adoption marche dans la mesure où la mère biologique est écartée …

    L’ « origine qui a un sens » serait-elle véritablement cette fiction de la filiation par l’adoption, ou bien l’origine par le biologique, à savoir la mère ?


  • #389441
    le 23/04/2013 par Sindhbad
    "Mariage pour tous" : l’enfant en danger

    Extrêmement brillant ! Clair, complet, vivant, un exposé salvateur...Elus Français : ne votez pas cette loi ! Internautes qui maîtrisez des langue étrangères : sous-titrez cette intervention et diffusez là afin que les nations où cette aberration anthropologique est déjà en vigueur, l’abrogent ! La démonstration limpide de Mr Levy est irréprochable et montre le caractère absolument égoïste de l’égalitarisme forcené. Merci à ce psychanalyste , merci à E R d’avoir relayé la video. Je commence une traduction à l’espagnol dès que mon emploi du temps me le permet.


  • #389510

    Et voilà,n’en déplaise à ceux qui brandissent la légitimité de leurs réclamations,leurs réclamations,leurs "droits" au détriment des besoins avérés de l’enfant,besoins décryptés par des professionnels,et pas des chroniqueurs de plateaux tv ou "essayistes" ayant parole sur tout et n’importe quoi,les faits sont là:l’enfant a besoin d’une base psychique originelle.
    Et il n’y a qu’un homme et une femme ,ensemble,qui puissent lui fournir cela.
    Cette vidéo finit d’enfoncer le clou en ce qui me concerne.
    Avoir un enfant,ce n’est pas la consécration d’un droit mais avant tout un devoir de responsabilité et pas seulement face à un être en devenir.Les bonnes intentions,c’est bien,mais elles finissent toujours par se fracasser contre la réalité.
    Je reste persuadé qu’une autre génération de clients de psy est à venir.Et j’attends de voir la Fourrée et sa suite nous donner l’exemple de ce qu’est éduquer un enfant,par l’expérience personnelle s’entend, et pas le discours.


  • #389667
    le 23/04/2013 par karimbaud
    "Mariage pour tous" : l’enfant en danger

    raisonnement puissant et clair, ou comment la réalité de l’enfant (biologique ou adopté) au sein d’un couple "naturel" (homme/femme) constitue l’horizon indépassable de toute société humaine !...c’est pourquoi, afin de faire coller un pseudo accès à la liberté de tous à leurs désirs hédonistes et égoïstes (seules motivations réelles), déstructurant ou a-structurant pour l’enfant, ils prétendent aussi imposer avec ce "mariage pour tous" l’ignominie dite "théorie du genre", ceci pour tenter de rendre définitivement caduque et inopérant l’exposé implacable et définitif du docteur Pierre Lévy-Soussan, plaidant pour la famille et la filiation transcendante réelle ou réappropriée (cf.l’exemple génial de Rome sur l’adoption)...leurs manoeuvres délirantes, anti-civilisationnelles et mortifères essaient d’empêcher à jamais le sens véritable de la vie de s’exprimer, de bouillonner...la vie résiste malgré les tonnes d’ordures déversées pour l’étouffer, à moins que le "gender" ne crée une néo-humanité (en fait une sous-humanité perdue, souffrante et malléable) qui remplira les cabinets psy, les prisons...etc...c’est pourquoi il nous faut impérativement combattre sans relâche cette idéologie satanique du genre car elle seule peut valider toutes les horreurs qui suivront (l’enfant adoptant ses parents, la majorité sexuelle des enfants à l’ONU, sociale aussi, rendant celà possible donc why not)...le gender, vraie "idéologie dégénérée", c’est le Mal qu’il faut éradiquer à la racine, çà se joue dans la société et pire que tout à l’école, devenu lieu privilégié de destructuration et de manipulation mentale !


  • #389797
    le 23/04/2013 par Le retour du Christ-Roi justicier
    "Mariage pour tous" : l’enfant en danger

    Si deux hommes se "marient" (ce ne sera jamais un mariage voulu, institué, béni par Dieu) s’ils ont adopté un bébé ou si l’un des deux pédés a fait un bébé-éprouvette ; qui va lui donner le sein pour l’allaiter ? Ils vont le priver de sa mère et du lait des seins de sa mère ! c’est dégueulasse de faire ça à un bébé ! Cordialement. Béatrice B-H


  • #390046

    Excellent exposé qui nous rappelle une évidence ! Il y a un argument très intéressant à retenir : une personne ne peut pas adopter quelqu’un de plus âgé parce que le lien de filiation n’est pas plausible et logique... Il en va donc de même pour les personnes de même sexe... Argument très pertinent qu’on a pas beaucoup entendu.

    En tout cas, une chose est sûre : psychologue, voilà un nouveau métier d’avenir, hélas...


Afficher les commentaires suivants