Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Marion Maréchal-Le Pen : "Emmanuel Macron est un danger civilisationnel"

À la veille du second tour de la présidentielle, Marion Maréchal-Le Pen répond à Sens Commun, qui renvoie dos à dos Marine Le Pen et Emmanuel Macron. La députée de Vaucluse appelle à la mobilisation autour de la candidate du FN, en particulier des catholiques pratiquants.

 

Approuvez-vous la réaction de Sens Commun, qui ne donne aucune consigne de vote pour le second tour ?

Je trouve Sens Commun de mauvaise foi ! Vouloir mettre sur le même plan de gravité et de nuisance Marine Le Pen et Emmanuel Macron, c’est être dans le pur réflexe partisan. La France en crève depuis 30 ans. C’est dommage de la part d’un jeune courant politique très prometteur. On aurait pu attendre de lui plus de liberté, plus de cohérence et moins de réflexes politiciens.

 

Mais ils ne se rallient pas à Emmanuel Macron !

Heureusement ! Cela n’aurait pas été de la lâcheté mais une véritable trahison ! Sens Commun devait soutenir un certain nombre de valeurs auprès de leur candidat pendant la campagne. Beaucoup de leurs actions allaient dans le bon sens. À vrai dire, et quand on est honnête intellectuellement, nous sommes obligés de reconnaître que nous partageons 90 % des constats ! Nous ne sommes pas d’accord sur tout évidemment... Je ne vois pas d’incompatibilité majeure entre eux et nous. Nous sommes conscients des risques de la marchandisation de l’humain, et de la nécessité de défendre de notre peuple et notre civilisation.

 

À en croire un sondage du Pèlerin, les catholiques pratiquants semblent toujours réticents à voter Marine Le Pen…

Je constate qu’il n’y a pas de vote catholique, sinon Jean-Frédéric Poisson aurait fait un bien meilleur score à la primaire de la droite ! Les catholiques votent comme le reste des Français, et non d’abord en fonction de leurs convictions catholiques. Il y a ici un blocage sociologique. Sur l’euthanasie, le mariage homosexuel ou la recherche sur l’embryon, il n’y a « pas photo » entre le programme de Marine Le Pen et celui d’Emmanuel Macron !

 

Au cours de cette campagne, Jean-Luc Mélenchon a employé un discours patriotique et critique de l’Union européenne. Ne pensez-vous pas qu’il y ait des convergences entre son programme et le vôtre ?

Il y a peut-être une partie du constat qui est partagé, mais les solutions sont radicalement différentes. En écoutant M. Mélenchon, je n’ai pas compris ce qu’il comptait faire concrètement vis-à-vis de l’Union européenne ! On ne sait pas comment il souhaite changer cette Europe, dans quelles modalités, pour en faire quoi… En outre, la souveraineté est le contenant : c’est fondamental, c’est ce qui permet d’agir. Mais il y a aussi le contenu : c’est prioritaire, et le contenant est à son service, c’est la vision de la société. Or, la vision de la société que nous proposons n’a rien à voir avec celle de Jean-Luc Mélenchon, si ce n’est de vouloir une économie protégée, et lutter contre la financiarisation. À part ça, Jean-Luc Mélenchon est le chantre de l’immigration, même s’il a pris quelques précautions à la marge ! Avec lui, c’est le triomphe du laxisme et du multiculturalisme. Et il a manifestement un problème pathologique avec les racines chrétiennes de la France…

 

Pour autant, comptez-vous sur les électeurs de Jean-Luc Mélenchon pour l’emporter le 7 mai ?

Bien sûr ! Nous nous adresserons à tous les Français, y compris à ses électeurs mais pas en leur disant « Jean-Luc Mélenchon – Marine Le Pen : même combat » ! Nous nous adresserons à eux en restant ce que nous sommes. La lutte contre le libre-échange, la dérégulation, les délocalisations, la concurrence déloyale, les abus des banques : ça, c’est nous ! Ils peuvent trouver satisfaction dans notre doctrine, qui remet l’homme au cœur de l’économie.

 

Sur les questions anthropologiques, certains à droite rétorquent que la ligne du Front national varie, entre vous et Florian Philippot.

Objectivement, c’est de la mauvaise foi ! Ces gens se donnent des excuses pour ne pas voter pour nous. Ce que je constate, c’est que dans les 144 propositions de Marine Le Pen, il est écrit noir sur blanc qu’elle abrogerait le mariage homosexuel, qu’elle s’opposerait à l’extension de la PMA aux couples de femmes, qu’elle lutterait fermement contre les mères porteuses… Je rappelle que les députés FN ont également lutté contre la dernière loi d’euthanasie (Il s’agit de la loi Claeys-Leonetti, votée en 2016, qui institue un « droit à une sédation profonde et continue », sans être une euthanasie au sens strict, NDLR), qui était une coproduction droite-gauche ! Il n’y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir.

 

Quels sont les arguments qui devraient pousser à voter en faveur de Marine Le Pen ?

L’un des mérites de ce « ticket » du second tour, c’est qu’enfin le clivage est parfaitement clair. M. Macron fait du progrès un culte : tout le monde aspire au progrès, mais lui s’en sert pour faire table rase et mépriser le passé ! C’est une idéologie dangereuse, c’est celle de Mai 68, qui a tué le père, tué toute autorité, pour créer une société déliée de toute héritage. Emmanuel Macron est le candidat du libéralisme intégral ! Il met les envies individuelles au-dessus du bien commun. Pour lui, la réponse à la destruction du lien social n’est qu’économique, alors que c’est un problème moral. Nous, nous considérons qu’un peuple, c’est un lien moral, avec un socle commun de principes, de valeurs, de codes. À partir de là, le choix qui s’offre aux Français, c’est soit la vision postnationale de l’individu-roi, nomade, interchangeable, dans une société multiculturelle où prospérera l’islam radical, soit la défense du principe national, avec les limites que cela implique, pour la défense du peuple et de son unité. Le choix aujourd’hui est limpide. Je suis convaincue que beaucoup d’électeurs de François Fillon seront beaucoup plus lucides que leurs responsables politiques. Je crois qu’Emmanuel Macron est un danger civilisationnel !

 

Des rumeurs contradictoires affirment que vous ne seriez pas candidate aux législatives dans votre circonscription de Vaucluse. Qu’en dites-vous ?

Je me représenterai ! J’ai déclaré qu’un jour, j’arrêterais la politique. J’aspire vraiment à faire une expérience dans le privé, mais je souhaite choisir le moment opportun, pour ne pas nuire au combat national, ni à ma famille politique. Pour le moment, je me représente.

Revivez le direct d’ERFM pour le premier tour de l’élection :

 

La destruction de toutes les traditions au cœur du projet capitaliste,
à lire chez Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Y’a pas à dire : on est bien dans l’inversion totale de tout : les hommes enceints, un ado sans cervelle bientôt à l’Elysée, et ce sont les femmes qui ont des c.

     

  • Macron "un danger civilisationnel" ? C’est lui faire bien trop d’honneur . "N’est pas Héliogabale qui veut" (Chateaubriand) . Macron c’est une petite marionnette manipulée par Shylock . Rien de plus .

     

    • #1710470

      C’est bien pour ça qu’il est dangereux. On se doute que ça n’est pas de lui personnellement dont il est question, il est le vide incarné, mais de ces créateurs qui lui bourrent le crane, et probablement le reste aussi. Cette chose aime les vieilles choses. C’est un antiquaire manqué qui fera de la France un muséum d’histoires fausses, parcourus par des hordes d’esclaves envoutés.


  • Ne lâche pas Marion , on compte sur toi pour la prochaine , tu es l’avenir ! ...

     

    • pourquoi cette réflexion de perdant , il y a encore un tour , non ?


    • @fred 8

      il faut se battre jusqu’au dernier souffle ... mais raison garder ! ( à moins d’être vraiment nul en calcul ) !


    • Il faut voter massivement au 2nd tour, les médias veulent nous décourager d’aller voter avec leurs sondages, alors que tout le monde déteste Macron, elle va le détruire lors du débat, et je vois pas 50 % des français voter pour cette mongolfière ; je pense sincèrement que Marine peut le faire si les français se mobilisent pour faire barrage à Rothschild !!


    • Ça sera jusqu’au dernier souffle cette fois. Nos élites ont compris que rien ne serait comme avant, si Marine passe, ils sont morts, si Macron passe, nous sommes morts, il n’y aura pas de seconde chance dans cinq ans, la France sera la propriété des multinationales, du Quatar et des USA.

      C’est le 7 mai ou jamais ! (Ça rime en plus :-) )


    • @ Nojo : Bravo pour la " rime" ! Mais ... " . jamais " n’est Pas " Francais " , au contraire , même si l’appréhension de la décomposition et l’éradication des nationaux va être leur travail à temps plein , le reste étant les banques et l’oligarchie européiste qui vont s’en occuper , le boulot de reconstruction sera certes titanesque , mais l’exemple de JMLP en 1972 doit nous aider et cette fois sera la BONNE ... !


  • Qu’elle aberration de l’esprit peut donc pousser un catholique sincère vers Macron ?
    Le sacrifice de l’âme française sur l’autel mamonique n’a aucune portée salvatrice, bien au contraire ! La destruction de la France prévue par les puissances mondialistes s’accompagnera d’une degradation sociale, economique et spirituelle insoutenable. Terrorisme permanent, violences quotidienne, promotion de toutes les perversions, immigration incontrôlable, radicalisation mortifère, chaos.
    Ces catholiques prêts a’ baiser les pieds de leur bourreau ont-ils des enfants ? N’ont-ils plus aucune espérance a’ leur transmettre ?

     

    • Merci... vous avez tout résumé !
      Que le Bon Dieu vous garde !


    • On apprend bien aux chrétiens à tout subir et à en redemander, non ?

      Le dogme c’est bien : "si tu en prends une sur la droite, tends la gauche" ?

      Ils le font, toujours, et très bien !

      Il suffit de voir les quelques post sur des sujets précédents où l’on parle de la Bretagne.
      L’exemple est parfait !

      Amen


    • @Pouet

      faut arrêter avec cette histoire de joue tendue, qui est complètement sortie de son contexte !


    • Quels catholiques ? Les cathos bisounours Vatican II n’ont de catholique que le nom. Aucune reflexion au dela de l’intox mediatoque. Leur priorité ? Acceuillir les migrants et mettre au ban Bacha "qui massacre son peuple". La foi = la sève de l’Esprit Saint ne coule plus dans leur veine. La révolution aura réussi son oeuvre après 200 ans de résistance. Et les musulmans vont maintenant subir le méme sort ! Jeanne au secours !!!!!!


    • @ Pouet

      "si tu en prends une sur la droite, tends la gauche"

      Cela signifie dans le contexte : "Je dis la vérité, tu peux continuer à cogner, je continuerai à la proclamer et jt’emmerde."


    • Paul82,

      bien évidemment.

      C’était de la novlangue déjà.


    • Paul82 :
      Tout à fait.
      C’est avant tout un appel à la pacification sociale par le jugement légitime plutôt qu’à se laisser entraîner dans la spirale de la haine (la vraie ; ce mot a été tellement galvaudé !) et du ressentiment ; l’exemple de Jésus-Christ est un combat pour la vérité, pas une séance au Club Med !


    • @Pouet
      Ici on ne parle plus de joue tendu mais bien de pantalons baissés et de fion.....


    • "Qu’elle aberration de l’esprit peut donc pousser un catholique sincère vers Macron ? "

      C’est très simple à comprendre. Je vous invite à écouter RCF, la radio catholique francophone. Le bourrage de crâne est permanent et les informations radiophoniques sont pires que sur France-Info.
      Ce n’est pas ainsi que l’on développe son esprit critique.

      Après si vous êtes courageux allez écouter les sermons des différents cultes catholiques romains ou protestants. C’est devenu de la propagande anti-FN primaire. Les "prêcheurs" sont de fins dialecticiens qui savent très bien manipuler leurs ouailles. Il ne faut pas s’étonner ensuite si les "cathos de base" répètent des slogans sans pouvoir argumenter autrement que par l’affirmation de mensonges.


  • Il lui manque 10 ans de maturité et de cicatrices politiques.
    Mais c’est déjà très prometteur.
    Plus incisive que sa tante, meilleure sur la répartie, une culture politique supérieure, mais pas assez comédienne, elle fait encore trop "cassante" comme dirait Marine.

    Une touche de charme et de séduction supplémentaire sur le plan formel et ce sera parfait.

    Une main de fer dans un gant de velours.

    Je lui souhaite bon courage pour sauver la nation, il lui en faudra pour s’opposer à des Macron et autres Najat.


  • Je suis musulman, électeur historique de Mélenchon, et je dois reconnaître qu’il faut voter Le Pen, malgré toutes nos réticences culturelles si ancrées, depuis la guerre d’Algérie jusqu’aux ratonnades des années 80.

    C’est un programme de bon sens, qui vise à arrêter d’urgence la destruction totale de la nation française.

    Ce qui me gênait dans les 144 mesures était principalement l’interdiction totale du voile dans la rue.
    Mais comme le dit Marion Maréchal Le Pen, il faut arrêter de se donner de faux prétextes pour ne pas voter Le Pen.

    Le voile n’est pas une obligation absolue et primordiale dans l’Islam. Chacun sait qu’on peut être une bonne musulmane, dans son coeur et sa foi, sans se couvrir les cheveux. En revanche c’est un devoir absolu pour nous hommes musulmans de lutter contre le Riba et l’usure, qui ne font qu’amener la guerre et la fitna. Macron va renforcer ce pouvoir inacceptable, que nous ne voyons pas, mais qui cause tant de guerres et de misère, que ce soit dans le monde musulman ou chez les paysans et ouvriers français.

    Je le dis au musulmans qui lisent : Le Pen est un moindre mal, malgré toutes nos réticences.

    En tout cas lisez son programme par vous mêmes (prenez 5 minutes pour cet enjeu historique) et jugez selon votre conscience.

     

  • En cette mi-XXIè siècle, dans l’Euro-Province francophone, la bataille fait rage entre les systèmes philosophico-reliigieux ; l’islam, religion d’immigration la plus ancienne, défend bec et ongle son hégémonie face à la triple menace confucianiste, hindouiste et géo-technanthropique...


  • Oui mais la bonne foi çà aurait été aussi de dire que lors du rassemblement "Manif pour tous", Marine Le Pen n’y était pas, et que c’est pour çà que Ludivine de La Rochère et les autres ont été récupérés par l’UMP pour former Sens commun !

    Dommage Marion c’était l’occasion de le reconnaître et de faire un appel à la réconciliation à ce niveau-là !

    D’autre part, Frédéric Poisson n’appelle pas à voter Macron mais pas Marine non plus : http://www.dailymotion.com/video/x5...

    Il fait partie de ces tièdes qui ne sont pas clairs et surtout qui pensent à leur chapelle avant de penser à l’avenir du pays ! Comme les Républicains et Sens commun.

     

    • Pour ma part, je trouve détestables les consignes de vote. Chacun a ses propres critères (je vois trois grands axes :
      - sociétal, valeurs, j’y inclus l’Education sujet primordial
      - international, souveraineté
      - économique, social (qui sont liés puisqye les possibilités en matière sociale dépendent de la performance économique si on ne veut pas accroître la dette)
      Suivant l’importance que l’on donne à chacun de ces points, on peut faire des choix différents. Par exempe, beaucoup de gens sont préoccupés par le programme économique de MLP parce qu’il dépend de la sortie de l’euro en grande partie. Même s’ils accordent davantage d’importance aux questions de société, ils ne voteront pas pour elle s’ils ne sont pas conscients des enjeux internationaux.


  • "Le catholicisme est un cadavre", disait déjà Jean Jaurès. Compter sur lui pour mener le combat contre la destruction de l’homme est une erreur fatale : autant s’avouer vaincu. Il faut sortir de ce dilemme mortifère : catho ou athée. Rousseau, au secours !!

     

    • Il faut simplement constater que c’est la sâtanerie kabbaliste qui dirige ce monde, et qu’à partir de là il faut penser à se sauver. L’étiquette catho ou athée ne sert à rien : il faut juste agir et dévoiler leur plan, en tant qu’humain, puisque c’est la Création de Dieu qui est visée (les hommes mais aussi la terre). Désolé mais il ne faut pas fuir, il faut faire face, car ce n’est que le début !
      La connaissance rend libre et l’action qui va avec.


  • marron, non macron, c’est La Fontaine. Les grenouilles cherchent un roi.....Je pense que vous connaissez la suite.


  • Les français, notamment les mélanchonistes, comprendront assez vite leur erreur ... Il ne faut rien lâcher !

     

    • Il faut espérer en effet que les mélenchonistes comprennent vite que leur Gourou est un pur produit du système utilisant l’abstention pour faire passer Macron au Pouvoir. Pour une France insoumise aux banques, il me semble que les banques françaises leur ont prêté de l’argent contrairement au FN. C’est curieux ! Il me tarde de voir la réaction de JLM quand il va découvrir que Jean-Marie Lepen le félicite pour son non-consigne de vote. Va-t-il rester humble ou le naturel reviendra-t-il au galop ? Il est bon de rappeler à la plupart des mélenchonistes que contrairement à ce que votre Gourou vous dit, le FN n’est pas votre ennemi et que le vote blanc est compté comme "pas voté". A votre avis, vous pensez que ça va profiter à qui ? Méditez.


  • Je ne sais pas si Macron sera plus dangereux qu’Hollande/Sarkozy. En revanche il continuera leur entreprise de destruction.

    "il n’y a pas de vote catholique" Formule lapidaire, mais peut-on donner tort à MMLP ? Si on est sincèrement catholique et qu’on veuille voter (ce qui n’est pas gagné) eh bien il ne reste que le FN (au niveau national), en dépit de tous ces défauts.


Commentaires suivants