Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Marion Sigaut : "Voltaire servit-il si bien le français et la France ?"

Radio Courtoisie, 4 novembre 2013

Marion Sigaut, historienne et essayiste, invité par Radio Courtoisie, pour une émission consacrée à Voltaire, à l’Histoire et à la langue française.


Retrouvez Marion Sigaut chez Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

29 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • " Il est triste que, souvent, pour etre bon patriote, on soit l’ennemi du reste des hommes " . Voltaire .


  • Quoi ? qu’apprenons-nous ? que les enfants non-circoncis ne sont pas tolérés et victimes de persécutions de la part de leurs petits camarades juifs dans l’état hébreu en Palestine occupée et à notre époque ?
    Impossible, tout le monde sait que seuls les juifs ont subi "l’intolérance" due à la circoncision, en pays Chrétien plus spécifiquement..Quoi ? les juifs ne seraient pas meilleurs que les Chrétiens mais doués d’un sens du commerce plus prononcé ?


  • Si je comprend bien Marion Sigaud, il faut sortir les cendres de Voltaire du Panthéon . Il y en a d’autres qui le souhaiteraient : les Juifs . Les textes anti-sémites de Voltaire sont d’autant plus convaincants qu’ils se fondent presque tous sur des citations tirées de la Bible juive elle-meme, énorme livre que Voltaire avait l’air de connaitre par coeur . Son anti-sémitisme est aussi implacable qu’il est parfaitement argumenté , et ses arguments, ce sont ses adversaires eux-memes qui les lui ont donné . Mais Voltaire s’adressait à l’élite cultivée, alors que Céline a cherché à convaincre la masse . Céline lui-meme admirait Voltaire entre autre " pour l’intelligence ", et pour avoir parlé, à propos des Français , d’une " Nation légère et dure ", ce qu’il ne vérifiera que trop après la Libération .


  • Pourquoi reprocher à Voltaire d’avoir fait fortune ? C’est oublier qu’il était le fils d’un notaire qui a du tout de meme lui apprendre pas mal de combines . Tant d’écrivains ont fini dans la dèche, que pour une fois que l’un d’entre eux s’en sort, il ne faut pas lui jeter la pierre . A la fin de sa vie le magnifique Chateaubriand lui-meme a du " hypothéquer sa tombe " en vendant d’avance ces fameux Mémoires qu’il aurait souhaité etre publiés 50 ans après sa mort . Quand à Céline il a signé un contrat léonin avec Gallimard, en 1951, qui l’a transformé en galérien les dix ans qui lui restait à vivre ...

     

    • On ne critique pas le fait qu’il se soit enrichi mais la manière...
      Petit rappel car tu n’as pas l’air d’avoir bien écouté : spéculation sur les fournitures militaires ( spéculation ultra nocive pour la France et les francais ) ainsi que le commerce triangulaire ( c’est à dire les esclaves )
      Soit attentif et écoute toute l’émission la prochaine fois stp.


    • Je ne pense pas qu’il faille réduire Voltaire à sa fortune, simplement la manière dont il a fait fortune reste très discutable.
      D’une part Voltaire n’est pas un écrivain ordinaire puisqu’on le considère comme un philosophe libéral.
      D’autre part, il est utile de comprendre qui était Voltaire en tant que personnage, double, triple, ou quintuple.
      Ses mobiles sont clairs, c’est l’argent qui l’anime.
      Voltaire est le forçat du libéralisme, libéralisme en marche dans notre temps ou l’on aperçoit seulement le début des ravages sociaux et humains.
      Le bilan ?
      La France en faillite, un chômage de masse, des problèmes culturels immenses.
      Pour te la faire courte je ne vois pas très bien ce que vient faire ton commentaire, je dirais enfin, que ça n’a rien à voir avec la choucroute.
      Penche toi et tu en tireras grand profit, sur le royaume bourbon en 1860, "protectionniste", face aux puissances libérales.
      Le bilan n’a pas tardé, la monnaie d’or et d’argent en circulation à disparu, transférée dans les banques des pays du nord pour un montant stratosphérique, remplacée par du papier monnaie, inflation, taxe sur tout les produits et les biens, les taxes douanière éliminées, un chômage endémique, des périodes de famines, débâcle économique, la classe moyenne dépossédée, juges, médecins, artisans, ingénieurs etc, sans emplois, ne parlons pas des humbles, pour eux famine et insalubrité, résultat émigration en masse, c’est pour cela qu’il y a tant d’Italiens de part le monde, la cause est établie une fois pour toute.
      Si l’Italie d’après guerre n’avait pas protégée son industrie, FIAT, MONTECATINI et d’autres n’auraient jamais vu le jour.
      Le protectionnisme c’est bon pour le peuple, mais les principes libéraux d’ouverture des frontières, la suppression des droits de douane c’est catastrophique pour l’industrie et les emplois, avec les méthodes libérales, on a nettoyé le sud italien du 3/4 de sa population.


    • @Ninco Nanco
      Voltaire parfois est décrit comme un artisan de la révolution, certes mais de laquelle ?
      La libérale bien sûr, puisque, ont fini à la guillotine ceux qui étaient pour le peuple Robespierre et St Just.
      Enfin je te donne raison pour le saccage économique de l’Italie du sud par les libéraux du "Risorgimento" prétexte unificateur pour piller un état, un peu comme le parlement européen de tendance ultra libérale, sous couvert d’union lui aussi, fait de même avec les nations et notamment avec la nation la Française.


    • Merci de ne pas attaquer la profession de notaire qui sont - ce que beaucoup ont l’air d’ignorer - des agents assermentés de l’etat avec un statu de salariés ou de professions liberales. En agissant ainsi vous tombez dans la caricature "gauchiste" et vous n’ allez pas dans le sens de Marion Sigaut...


    • @Aristarque
      Propos passablement diffamatoire envers les notaires. Votre commentaire pêche par ignorance, réduction et inculture.


  • Me Sigault. Si vous lisez ces commentaires ; je viens de terminer la biographie de Louis XV de Paul de Perugia. J’ai trouvé ce livre extraordinaire, sans doute très partisan, on se dit à cette lecture que la face du monde aurait été changé si Louis XV avait pu gouverner à l’instar de son bisaïeul Louis XIV. Qu’en pensez-vous et que pensez-vous de cet ouvrage ? Del Perugia aime Louis XV et nous fait partager son enthousiasme. Il est aussi un fervent catholique et nous éclaire énormément sur cet foi sans défaut propre à Louis XV, un roi véritablement très chrétien et extrêmement pieux d’une manière bouleversante. Il a par exemple sur la vie amoureuse de Louis XV, un autre éclairage que vous. Louis XV apparaît comme un pêcheur, mais à aucun moment comme un pervers. Si vous aviez en passant quelques éclairages. En vous remerciant par avance.

     

    • Pécheur mais pas pervers, oui je dirais comme ça. Je ne pense pas que Louis XV ait jamais joui de faire du mal à qui que ce soit, ce qui est le propre du pervers.
      Je pense qu’il a été très manipulé, jusqu’au bout. Non je ne pense pas qu’il ait été un petit roi.
      Vous me donnez envie de lire cette biographie.
      Déjà celle de Pierre Gaxotte était très hagiographique, et je l’avais trouvée passionnante.


    • Si j’ai pu vous donner envie de lire ce livre, j’en suis très heureuse. Moi qui suis catholique, il m’a renforcé dans l’idée que la monarchie était un système politique extrêmement... performant. Découvrir que la monarchie, est loin d’être le régime tyrannique décrit par la République est un enseignant proprement mirifique !!! Surtout si on le lit à la lumière de la chrétienneté. La lecture de cette biographie ;c’est pourquoi, je cherche à m’assurer de sa crédibilité, nous apprend, en effet, que tout aurait pu être différent. Que le Roi était le garant d’un monde où l’ordre n’était pas seulement matériel, mais celui du bonheur, de la paix, de la prospérité et de la douceur de vivre du peuple Français. Les cabales, les complots, la propagande la plus laide et la plus éhontées, les trahisons qui ont entourés ce roi sont incroyables, effroyables. Sa bonté quant à lui, sa générosité, sa grandeur, sa lucidité, elles transparaissent dans les faits. On le voit empêché, jusqu’à l’aurée de sa vie, avant son superbe coup de force qu’il imposera aux parlements, en chassant le traître Choiseul, qu’il avait pourtant sorti de l’obscurité en l’élevant jusqu’aux plus hautes fonctions de l’état, Choiseul acquit aux "lumières" justement, et surtout à la finance et à l’anglais. On est saisit par ce roi orphelin, seul au monde, réchappant au poison dans l’ombre tutélaire de ses ancêtres, avec pour seul garant de la monarchie très chrétienne la figure du cardinal de Fleury. Comme cet enfant sans le trait de génie de Louis XIV à la fin de sa vie nommant cet obscur prélat aurait pu être perverti au lieu de devenir ce grand chrétien, véritablement digne d’être nommé "fils ainé de l’Eglise", nommant ses archévêques et ses évêques avec une sureté de jugement, victorieux de la bataille de Fontenoy, sans arroger la gloire qu’il laisse à son maréchal Maurice de Saxe qui lui n’a pas pris aucun commandement de peur de "se mouiller". Vous connaissez le mot de Napoléon Bonaparte disant au sortir de la défaite de Waterloo ; Ah, si j’avais été un Bourbon, si j’étais né moi-même sur le trône de France ! Il m’aurait été facile de gagner ! " Le Canada perdu, l’égalité devant l’impôt n’ayant pas été obtenu par le roi, 20 malheureux % ! impossibilité lui ayant été faite de lever une marine de guerre pour battre l’Anglais ! La face de la terre en aurait été bien changé, c’est sûr, et les indiens d’Amérique qui étaient nos alliés, qui aimaient le "bien aimé" n’auraient pas été décimés notamment.


  • Merci Marion Sigaut. En complément, un lien sur Voltaire s’exprimant sur le Canada et l’Acadie :

    http://electrodes-h-sinclair-502.co...

    On voit qu’il reste égal à lui-même et ne se surpasse que dans l’odieux.


  • Autant je suis d’accord pour condamner fermement Voltaire, autant je trouve Marion Sigaut injuste avec Turgot : on ne peut pas lui mettre sur le dos les problèmes économiques de son temps sans distinguer l’effet de ses réformes de la simple conjoncture indépendante.



    Pourtant, le pire ennemi de Turgot s’avère être la médiocre moisson de 1774, qui mène à la hausse du prix de pain pendant l’hiver 1774 et le printemps 1775.


     

    • La source de cette affirmation peut aider
      ainsi qu’une compilation des quantités récolté cette année là comparé aux années précédentes.
      Il est facile d’écrire n’importe quoi encore faut il le prouver.


    • Cette émission ne dure que 36 minutes et 15 secondes ,
      juste le temps de faire un simple survol de plusieurs sujets.

      Pour en savoir plus sur TURGOT, écoutes les conférences de Marion SIGAUT,
      tu comprendras que ses accusations sont tout à fait fondées.
      TURGOT a libéralisé le marché des subsistances (dont le blé) ce qui a ouvert la porte à la spéculation,
      c’est cette spéculation qui a fait la raréfaction des subsistances et, par conséquence, la misère du peuple.


  • Merci Mme Sigaut pour ce nouvel éclaircissement sur cet hideux sourire ! Chaque siècle ou génération possède ses faux-penseurs, mauvais-esprits comme voltaire et forte heureusement ses Marion Sigaut pour contre-balancer, pourriez-vous me dire à notre époque qui serait la réincarnation de voltaire ou la figure symbolique qui le représenterait ou le remplacerait dans le paysage médiatique français, le PAF actuel ????!

    Aussi, dans une conférence à marseille avec le Dr Laïbi, il y a plus d’1 an je crois, sur le siècle des lumière vous rapportiez les propos d’un voltaire, d’un turgot ou d’un diderot ou un autre, je ne sais plus, évoquant une petite fille séquestrée dans une chambre de bonne pour accomplir la besogne quotidienne d’un de ces personnages historique ! Pourriez me dire lequel est-ce, merci et bonne continuation ?

     

    • Il s’agissait d’un roman philosophico-pornographique intitule "Thérèse philosophe" écrit je crois (vérifier) par le marquis d’Argens, ami de Voltaire et de la bande.
      Pour votre première question, tout le monde a reconnu Botul.


    • Mille fois merci, vous, A. Soral, LLP....etc donnez tellement de riches et bonnes informations que j’ai un peu de mal à vous suivre ! J’ai 5 siècles à révisionner ou à négationner !

      Aussi, c’est toujours marrant la façon dont wikipédia parle, commente certaines choses, voilà ce qui est écrit à ce sujet.
      Thérèse Philosophe rapporte la relation entre Marie-Catherine Cadière et Jean-Baptiste Girard, de quasi trente ans son aîné. Principalement considéré comme un roman pornographique, ce qui explique ses ventes massives dans la France du XVIIIe siècle où les œuvres pornographiques réalisaient les meilleures ventes, ce roman des Lumières contient certaines idées des Philosophes.

      La pornographie avec le libéralisme sont un des nombreux bénéfices apportés par les Lumières !

      et sur le Père Girard :

      Il s’est illustré dans l’affaire qui l’opposa à Catherine, ou Marie-Catherine Cadière, une de ses pénitentes. Les accusations de sorcellerie, de commerce charnel, d’inceste spirituel donnent lieu à un procès à Aix en 1731.

      L’affaire continue de susciter un vif intérêt au XVIIIe siècle dans les correspondances, les romans inspirés par l’affaire : notamment Voltaire, et Boyer d’Argens qui reprend le personnage de Girard (avec l’anagramme Dirrag) dans le roman libertin Thérèse Philosophe. Au XIXe siècle, le père Girard est cité comme archétype de la corruption du clergé, dans les polémiques antijésuites : on consultera notamment La sorcière de Jules Michelet (1862).

      Déjà à leur époque il y avait une forte volonté de salir l’Eglise, c’était une grande mission que Voltaire & co s’étaient donnés. Voltaire où l’art de faire passer un fait divers pour une affaire d’Etat. De nos jours on a toujours le même modus operandi.


  • #579280
    le 07/11/2013 par Que de choses qui font ce monde ,occultées .
    Marion Sigaut : "Voltaire servit-il si bien le français et la France (...)

    Merci Marion Sigaut de cette réhabilitation des relativités en vérités historiques , on se rend compte qu’on n’a rien appris en fait à l’école ni en histoire littéraire ni en histoire tout court , Bizzare que par ces (vos) propos révélateurs on apprécie et aime davantage encore cette langue le Français et l’Esprit de la France . Merci .
    Que de choses qui font ce monde d’aujourd’hui ,nous ont été occultées que dis-je , censurées plutot délictuellement à notre intellect général .

     

    • #580580

      Tellement censurés que toutes ces infos ont toujours été en libre accès pour qui faisait l’effort de chercher un minimum ! ! !
      Ne confondez pas la source de votre inculture, qui n’est autre que votre paresse, avec de la censure ! !
      Merci !



    • Ne confondez pas la source de votre inculture, qui n’est autre que votre paresse, avec de la censure ! !
      Merci !




      Quel mépris ! Parce que vous savez systématiquement remonter à la source, vous ? Quand vous lisez une phrase sur un livre d’Histoire vous filez aux Archives vérifier que l’original dit bien la même chose ?
      Allons, cessez cette attitude méprisante. Les livres scolaires nous cachent la vérité, souvent ils mentent carrément en la déformant. Et si tout un chacun était vraiment habilité à chercher par lui-même, à quoi bon écrire des livres ? Il n’y aurait qu’à laisser les gens faire la queue aux Archives.
      Oui il y a bien une forme de censure avec certaines vérités. Quand je lis que Garnier Flammarion a transformé "’esclavage perpétuel " en "travaux forcés" dans le livre de Beccaria, je dis qu’il y a censure.
      Et quand j’apprends les pressions qui ont été faites sur Reynald Secher pour l’empêcher de publier son travail sur la Vendée, je me dis encore qu’il y a censure.
      Et ce n’est pas votre morgue qui me convaincra du contraire.


    • #582535
      le 09/11/2013 par ma culture générale ce n’est pas par paresse .
      Marion Sigaut : "Voltaire servit-il si bien le français et la France (...)

      Apès 4o ans après ma scolarité, je viens d’apprendre que Jean Jaques Rousseau l’irréprochable philosophe des hommes , a placé ses enfants comme solution de débarras de parentalité ; Quand à Voltaire on m’a jamais parlé de ses tendances qui font dans le voyou de bonnes lettres .
      Alors sur tout le reste c’est l’ignorance totale sur tout le reste ;


  • L’ élégance de cette femme fait que l’on a envie de revenir sur ce site.
    Dommage que certains contributeurs aient une trop grande propension à la méchanceté.
    Qu’ils puisent sans doute dans leur coeur desséché comme on puise nos représentations dans des comptines.
    D’origine multiples et variées d’ailleurs.


  • Concernant Voltaire,
    j’ai lu récemment un discours de Victor Hugo faisant une apologie exaltée de Voltaire, Diderot, Mirabeau, Danton...Il évoquait le sourire de Voltaire comme preuve de sa bonté ineffable envers le genre humain. Les faits évoqués par Victor Hugo, et qui auraient été les catalyseurs de la révolte de Voltaire contre l’injustice et la barbarie représentées par la monarchie et la catholicité, étaient l’affaire du chevalier de la Barre et l’affaire Calas.
    Personnellement, tout comme Victor Hugo et faute de meilleures informations, j’ai cru en Voltaire à cause de l’affaire Calas où je l’avais trouvé admirable et qui a décidé de tout le reste. Monsieur Henri Guillemin, puis Marion Sigaut ont déboulonné l’icône.
    Victor Hugo lui aussi, tout grand homme qu’il fut, ne connaissait finalement que la face hagiographique de Voltaire et ignorait également le prix auxquel Mirabeau et Danton se sont vendus pour trahir le peuple.
    De même, j’ai écouté les discours de Jean Jaurès sur le socialisme, la laïcité, l’éducation du peuple... discours enthousiastes sur la révolution et la république. Même ce grand homme, honnête parmi les plus honnêtes, s’est mépris sur la révolution, la monarchie, la laïcité et l’éducation confiées à la république. Son anti-cléricalisme virulent, sa foi dans le socialisme, la morale républicaine font peine à entendre, tant il s’est trompé sur les vrais causes de la révolution et tant le "socialisme" l’a trahit.
    Le temps, enfin, a mis bas les fausses idoles et merci à Marion Sigaut de permettre au peuple dont je suis, d’avoir enfin accès à la vérité.


  • A Marion !

    Ce qui m’a fait tilté sont les nouveautés sur Rousseau : !
    il a des aspects illuminés, bon sauvagisme puis quand on pense à son coté courtisan/"gigolo ?" et le fait qu’il ait laissé ses 5 gosses à l’Hopital général, ça fait gender & mariage pour tous style avant l’heure !?

    bof

     

    • Alors que je sais ce que fut la décharge de haine que Rousseau subit de la part de l’odieux Voltaire, je suis incapable non seulement de l’aimer, mais seulement de le lire. Ce type me rase à un point que je ne saurais dire.
      Pour ce qui regarde son abandon de ses cinq enfants à l’hôpital, j’en ai des suffocations d’indignation. N’importe qui pouvait aller voir ce qui s’y passait, c’est proprement scandaleux. Le rôle de la mère est de nourrir, celui du père de protéger. On ne met pas ses gosses à la poubelle pour avoir le temps de disserter sur l’éducation à donner à celui des autres.
      Voltaire inspira les Girondins et Rousseau les Montagnards. Pauvre, pauvre peuple français...


  • La différence entre bhl et voltaire c’est le talent littéraire pour le reste ils sont les 2 faces d’une même monnaie

     

  • Afficher les commentaires suivants