Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Marlène Schiappa veut généraliser le "gender budgeting"

Conformément aux desiderata du FMI et de la Banque mondiale

Annoncée ce jeudi par la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa, cette mesure vise à mesurer la répartition de l’argent public entre les sexes de manière à résorber les inégalités existantes dans l’attribution des crédits publics.

 

Auditionnée ce jeudi par le Sénat en pleine polémique sur le montant des subventions accordées aux associations par son ministère, la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa a créé la surprise en annonçant vouloir généraliser la pratique du « gender budgeting » (« budgétisation sensible au genre », en français), déjà appliquée à l’échelle des collectivités territoriales, au budget général de l’État. Un projet pilote devrait ainsi être expérimenté au sein du ministère de l’Agriculture, avant une possible généralisation à l’ensemble des ministères d’État.

Bien que peu connu du grand public, le « gender budgeting » figure au cœur des politiques d’égalité hommes-femmes depuis maintenant vingt ans. Développé pour la première fois en 1997 par les Nations Unies, il s’inscrit dans une réflexion plus globale d’intégration de la notion de genre aux politiques publiques , défendue depuis aussi bien par la Banque mondiale du Développement que par le FMI ou, à l’échelle de l’UE, par la Commission européenne et le Conseil de l’Europe. Dans une note parue en 2005, ce dernier définissait le « gender budgeting » comme « une application de l’approche intégrée de l’égalité entre les femmes et les hommes dans le processus budgétaire ».

« Cela implique, précisait-t-il, une évaluation des budgets existants avec une perspective de genre à tous les niveaux du processus budgétaire, ainsi qu’une restructuration des revenus et des dépenses dans le but de promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes ».

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

Marlène, la star sexuelle du nouveau gouvernement, voir sur E&R :

À lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

35 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Imaginez la suite :

    2018 : conformément à la politique égalitaire appelée gender budgeting, un nouvel impôt vient renforcer les mesures afin de lutter efficacement contre l’inégalité entre couples hétéros et couples homos.

    En effet, cet impôt ne concernera exclusivement que les couples hétéros, qui paieront cet impôt solidaire afin d’aider les couples homos à acquérir les enfants qu’ils ne peuvent injustement avoir par des lois de la nature liberticides et obsolètes.

    Le Conseil Constitutionnel a immédiatement validé ce décret et, ainsi que d’autres institutions, salué unanimement cette mesure qui replace la France à l’avant-garde mondiale de la lutte contre les inégalités et les discriminations.

    (j’ai hésité à écrire cela, car c’est tellement ahurissant que cela pourrait être adopté pour de vrai !)

     

  • Ben merde alors, moi qui pensait que la théorie du genre n’existait pas et que tout ça c’était du bidon ! Qu’en pensent nos amis anticomplotistes et la grosse Najat ? :-)

     

  • De pire en pire celle là...


  • Le niveau d’enfumage du dernier paragraphe...comme dirait l’autre ; là ça devient de l’art.


  • Dans les "desideratas" de l’Empire, il y’a la légalisation du cannabis...c’est pour quand chez-nous ?

    On va encore se faire racketter par les flics combien de temps ?


  • Quelle égalité des genres ? Je n’ai jamais vu une femme me livrer une bonbonne de gaz naturel ou les courses que je fais en gros au supermarché du quartier. Toujours des hommes, sans la moindre exception. De quoi parle-t-elle ? Sur quelle planète vit-elle ?

     

  • #1770294

    On constate l’extraordinaire efficacité économique de ce genre de bidule...
    Maintenant, en allant par là, le boomerang risque bien de se retourner contre les féministolâtres, parce que des activités hyper-féminisées, il en existe à la pelle. Il va falloir retirer beaucoup de moyens dans ces métiers pour aider les hommes minoritaires...Et les minorités, n’est-ce pas, c’est sacré !
    Vive le/la/les France(s) !

     

    • N’oublions pas que le principe, la théorie, l’hypothèse même de l’égalité des genres ne fonctionne et n’a jamais fonctionné qu’à sens unique. Nous sommes en mode revanche, lequel n’a rien à voir avec l’égalité.


  • L’usine à gaz vient d’ouvrir un nouvel étage.

     

  • #1770306

    Marlène veut peut être nous la faire à l’envers !!!...mais je tiens quand même à garder ma virginité annale !!!...


  • « dans le but de promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes »

    Où veulent-ils en venir au final avec leurre fameuse égalité  ? Lorsqu’elle sera complètement réalisée sur le plan des Droits (et des Devoirs auxquels, il est rarement fait référence d’ailleurs en binôme avec les Droits), la théorie du gender ne vise-t-elle pas par subversion à annihiler les différences d’identités sexuelles et passer à un seul genre, celui du genre humain non sexué ?

    En effet, il y aura toujours une inégalité physique entre un homme et une femme !

    - Maman, pourquoi j’ai pas de zizi ? dit Manon
    - Papa, pourquoi c’est maman qui m’a porté dans son ventre et pas toi ? dit Julien.

    Et, c’est ainsi que la promotion tout azimut de l’égalité entre hommes & femmes a fait naître le gender lequel permet aujourd’hui de subvertir la procréation naturelle la remenant à une procédure marchande.

    Que veulent-ils sinon supprimer à terme les identités masculine-homme et féminine-femme ?

    Arrivé au terme de cette utopie de dingues, c’est l’humanité transgenrée qui sera supprimée car incapable de ne produire que des larves humaines, des avortons et des malades .... Triste.

    Vous imaginez un monde qu’avec des LGBT .... et autres à venir : plus d’hommes, plus de femmes.

    De la mutilation consentie ou obligatoire ....

    On vous disait qu’il y a du fascisme dans toute ça ! Les camps de concentration sont passés par là et ils recommencent à l’échelle planétaire.


  • #1770325

    Et dans le ’gender budgeting’ elle prévoit l’égalité des salaires ? Sinon qu’elle ferme sa gueule !


  • Une corse qui vient vous parler de "gender budgeting".
    M...., je les voyais pas comme ça les corses.

     

    • #1770425

      Bah c’est une femme, et bien dans son siècle, donc tout est possible...


    • Dans une autre de ses oeuvres , elle est sublime : elle explique qu’il y a plus de viols dans le nord que dans le sud , et étaie sa déclaration par le fait que, l’an dernier il n’ y a eu qu’un seul viol en CORSE !....Mais commettre un viol en Corse , c’est la certitude de ne jamais ressortir vivant de cette ile admirable ou tout le monde est armé !


  • Les constructivistes pensent la société selon leur idéologie. Après, comme la réalité résiste, ils inventent toutes sortes d’artifices pour se persuader qu’ils ont raison et faire plier le réel à leurs fantasmes.
    Encore cinq ans (au moins) de délires...


  • #1770373

    En gros elle veut instaurer une allocation spécifique à chaque "genre" ?
    À la limite on va assez vite les niquer : sachant que les genres sont strictement déclaratifs il suffira de se choisir officiellement le genre le plus rentable pour obtenir la bonne allocation. Quelle bande de crétins !


  • J’imagine que si l’on se rends compte que les femmes bénéficient de + de subventions, suites aux différents planning familiaux, remboursements de pilules et consorts cette mesure sera abandonnée,
    parce qu’on les connaît les féministes modernes, l’égalité oui, mais dans un sens seulement.


    • Et oui, certain(es) oublient qu’avant de l’être envers les femmes, les hommes sont durs entre eux-même... exacerbé par l’individualisme, la compétition entre individus poussée et voulue par le capitalisme... Mais chuuuuuuut, faut pas dire ce qui est vrai...


  • #1770416

    Cette femme est une synthèse.

     

    • En fait, au gouvernement , elle est la seule à battre la scène , tous les autres, c’est motus et bouche cousue, meme le premier ministre est absent .Et pourtant schiappa est vraiment "une synthèse " , on se demande d’ou elle vient, qui l’a recrutée, ses antécédents , son ministère ne fait pas partie des préoccupations essentielles des français , , c’est le vide ...et on entend qu’elle .On peut se demander pourquoi , comme les autres , elle lit ses déclarations préparées par la com. .Elle ne sert qu’ à détourner l’attention , c’est un leurre .Pendant que les français se foutent de schiappa ,celle qui ne sert à rien , les patrons ont les mains libres pour régler la feuillure des citoyens .


  • De passage à Cannes, il était facile de lire dans le journal local prêté avec le café du matin, le sens profond de l’Égalité qui sied à nos faces camuses de vipères qui veulent nous faire avaler des couleuvres : élu à la tête de l’agglomération de communes, à 100% de suffrages exprimés, le maire de ladite ville de pécheurs (avec un "é"), assujetti de cinq vice-présidents mâles. Pas une seule donzelle.
    A croire que, par ici, elles ne prennent jamais le bus, ne boivent jamais d’eau du robinet, que le réseau électrique ne parvient pas jusque leur sèche-cheveux, et que, ne sachant pas conduire (au sens populaire du cliché), tout ce qui concerne les parkings publics et autres leur est indifférent : ensemble qui dénote tant de manquements en terme de compétences qu’on les laisse sur le bord de la route.
    Lieu propice à déambuler et à partager d’autres formes de philosophies et concepts.

    Vous les femmes... ♫


  • #1770432

    « Les subventions municipales servent la plupart du temps à financer des clubs de foot, des clubs de boxe, des terrains de basket sur des parcs qui seront occupés et utilisés exclusivement par des hommes »
    Péremptoire la déclaration .
    C’est bien connu que les femmes sont interdites de ring, de stade ...
    Ah ce que je peux me foutre de la gueule des gens qui ont voté Macron et qui ose déjà critiquer sa politique ( même si intérieurement je bous de colère )


  • Un jour les enfants nées naturellement seront considérés comme danger potentiel, vecteur de maladies et de désordre ils ne correspondront pas a la norme génétiquement modifié recommandé par les instances diaboliques sous l’ expertise de la science matérialiste toute puissante et tout le monde pourra avoir un enfant ou des enfants, au choix en son ceint , ou allez savoir . Rendu là le regard posé sur l’ enfant sera celui d’un propriétaire sur un produit .
    Je sens que cela a un rapport avec l’ information même si je ne saurai dire pourquoi .


  • #1770541

    Messieurs, pour prendre toute la mesure de la mesure qui consiste à mesurer. Il convient de mesurer la distance entre chez vous et la CAF la plus proche. En fonction de cette mesure, prendre la mesure adéquate pour y aller. Ensuite demander, de façon polie et mesurée, que les allocations soient versées pour moitié entre vous et la mère de vos enfants. Si on vous rit au nez dites en anglais le « gender budgeting est une mesure visant à résorber les inégalités existantes dans l’attribution des crédits publics entre les genres ».
    Rester toutefois mesuré dans vos propos car une mesure de sûreté pourrait vous être appliqué, pour trouble à l’ordre public.


  • #1770591

    Attention, bientôt la statistique "en moyenne, un homme respire plus qu’une femme", et Hop ! Quotas d’Oxygène...

    (Et j’imagine aussi que le budget de l’Armée "bénéficie majoritairement à des hommes" donc il faudra "compenser" et renforçant celui des associations féministes [toujours l’art de faire des statistiques "objectives"...])


  • #1770598
    le 22/07/2017 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Marlène Schiappa veut généraliser le "gender budgeting"

    Concrètement, elle va encore palper combien, Fourest ?


  • #1770815

    Ce n’est qu’un porte-voix d’un projet bien plus large. Elle ou une chèvre, le projet avancerait encore et toujours.

    C’est lorsqu’on voit de la symbolique "gender" intégrer des normes [1] comme la norme Unicode [2] qu’on se doute que l’influence sociale n’est pas uniquement l’oeuvre d’une poignée d’activistes LGBT mais d’un projet de société dont les ramifications internationales sont plus que prégnantes.

    [1] http://www.cakeworld.info/transsexu...
    [2] http://www.unicode.org


Commentaires suivants