Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Maroc : un journaliste français condamné à 12 ans de prison pour pédophilie

Calvez Yvon Guillaume Albert, journaliste français de 60 ans, a été condamné mardi [7 mai 2013] à 12 ans de prison ferme par la Cour d’appel de Casablanca pour avoir exploité sexuellement des enfants. Le pédophile était poursuivi également pour séjour illégal au Maroc.

Le réseau criminel dirigé par le ressortissant français a été démantelé pendant le Ramadan 2010, quand la grand-mère de l’une des victimes a découvert que sa petite fille de 7 ans avait été violée par le mis en cause.

L’homme poursuivi également pour agression sexuelle sur des enfants en France, rapporte le quotidien Akhbar Al Yaoum, est accusé du viol de plusieurs fillettes âgées de moins de 10 ans à Casablanca. L’inculpé allait même jusqu’à filmer les scènes de viol d’enfants.

Deux intermédiaires marocaines se chargeant de ramener les fillettes au pédophile français, ont été elles, condamnées à 8 ans de prison ferme chacune.

Patrick Finet, dirigeant de la chaine hôtelière Mandarin Oriental, poursuivi pour « débauchage » et « prostitution de mineurs » à Marrakech, court toujours, malgré un mandat d’arrêt international à son encontre. Le procès du pédophile français reprendra en septembre prochain, indique Najat Anwar, présidente de « Touche pas à mon enfant » à Bladi.net.

D’après Mustapha Rachidi, avocat de l’ONG, l’enquête ouverte par la police en France sur l’affaire de « partouzes pédophiles à Marrakech » dans laquelle était impliquée un ancien ministre français, selon les révélations de Luc Ferry, ancien ministre français de l’Éducation nationale au Grand Journal de Canal+, aurait été classée sans suite.

Sur la pédocriminalité, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

47 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Justice rapide, mais trop clémente dans ce cas.
    Encore le Maroc plaque tournante de bien des trafics, quelle honte !

     

  • Une "chance pour le Maroc" qui a fait des siennes...
    ça fait un prédateurs de moins dans la rue, c’est toujours ça de pris !!


  • On pourrait connaitre son nom et son pédigrée ?... Simple curiosité bien entendu...
    Je ne suis nullement à la recherche du moindre fait tribal, rassurez-vous...

     

  • Ah tiens le Maroc attire des pédophiles français. Ben ça alors !


  • #430665
    le 09/06/2013 par Heureux qui, comme Ulysse...
    Maroc : un journaliste français écope de 12 ans de prison pour (...)

    Information de dernière minute, il s’agirait de l’ancien propriétaire de le Villa Majorelle de Nancy...
    Il serait de confession catholique et aimerait l’argent et la débauche comme tous ses coreligionnaires, on comprend donc pourquoi il a été arrêté celui-là !

     

  • Bravos et encouragements aux citoyens, associations, et à la justice marocaine qui commencent enfin à s’attaquer à ce fléau abject.

    Il faudrait donner l’exemple en traduisant devant la justice, ces dégénérés célèbres qui sévissent dans l’ombre des riads et palaces de Marrakech.


  • un grand merci a vous (ER) d’avoir parler de cette affaire ..


  • Et à quand l’arrestation de nos ministres pédophiles...

    Il est certain que ce retraité, deja poursuivi en france, ne beneficiait d’aucune protection puisqu’il n’était pas franc macon


  • Bravo à la justice marocaine. Le lobby pédophile ne se lasse pas de repasser à l’offensive. Tuant le temps dans un aéroport j’achète le dernier bouquin de Roland Dumas où je viens de lire " à cette époque là [pendant la guerre] , on ne se préoccupait pas des relations consenties entre une très jeune fille et un homme mûr. C’est aujourd’hui un de nos derniers tabous". Dumas n’est sans doute pas pédophile, mais en grand admirateur de la transgression donjuanesque, il la voit avec indulgence, comme une affirmation libertaire (et sans doute bientôt victorieuse) face aux bigots puritains à front bas qui s’évertuent à défendre la ligne Maginot des "derniers tabous"...

    J’ai également découvert ces derniers jours l’existence du "père de la théorie du genre", John Money (!) , un immonde porc pédophile qui s’est amusé à transformer un garçon en fille (ablation des testicules, injection d’oestrogènes) et à lui faire mimer l’acte sexuel avec son frère jumeau (à l’âge de 7 ans) . L’un des frères mourut d’une overdose, l’autre se suicida. Et devinez ce qui se passa ? "Money déclara que la réaction des média aux révélations était le fait de l’extrême droite et des mouvements anti-féministes. Il déclara notamment que ses détracteurs croyaient que « la masculinité et la féminité étaient d’origine génétique, de sorte que la place des femmes devait être à la cuisine et au lit »." .. Voilà l’inspirateur de Taubira, Belkacem, Peillon & co.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/John_Money

     

    • BRAVO ?????
      12 ans de prison pour avoir violé une FILETTE de 7 ANS !!!!!!!!
      Peine de mort.


    • à Benoist : il faut voir d’où on vient , Monsieur... De l’impunité totale. Soyez réaliste.
      Le plus important est que ces nuisibles soient surveillés après leur sortie de prison (injonction thérapeutique qui marche très bien au Canada, bracelet électronique, interdiction d’approcher des mineurs, suivi post-carcéral ..).
      Je suis contre la peine de mort, ma religion me l’interdit. Je crois en la possibilité de rédemption , même pour l’être le plus vil. En revanche je tiens à ce qu’ils soient mis hors d’état de nuire à nouveau car cette chance de rédemption ne doit pas faire peser de menace sur des innocents : perpète réelle ou , quand ce n’est pas absolument nécessaire, suivi post-carcéral effectif.


    • Mon chère Esperanza,
      je ne connais pas ta religion ou croyance, mais as-tu pensé à la victime plutôt qu’au bourreau , aux dégâts irréversibles que faisait un pénis dans un clitoris de fillette ?
      Dans l’islam, c’est la victime qui peut pardonner, la sentence de mort sert à expier le péché commis, après le transgresseur règle ses comptes avec le Seigneur des univers dans l’au delà.
      C’est facile de pardonner derrière son écran.


    • je n’ai pas parlé de pardon. Ce n’est pas le sujet.
      12 ans c’est peu je suis bien d’accord, mais c’est un progrès par rapport à l’impunité dont jouissent ces salopards depuis des années, spécialement au Maroc.
      La peine de mort c’est courir le risque d’erreurs judiciaires irréversibles qui surviendront fatalement car seule la justice de Dieu est infaillible. Et pour les chrétiens (en tous cas les catholiques), la mort ne permet pas la rédemption. Seule le repentir le permet. Un homme mort ne peut se repentir, et il est donc irrémédiablement damné.


    • "La peine de Calvez Yvon Guillaume Albert contraste avec celle de l’homme chargé de l’entretien d’une mosquée reconnu coupable du viol d’un enfant, près Agadir, et condamné à seulement 2 ans de prison. [...]Cette sordide affaire rappelle celle de Patrick Finet, à Marrakech, dont le traitement par la justice marocaine a cependant été très différent. Patrick Finet suspecté d’avoir été à l’origine du même type de réseau pédophile à même de lui fournir des enfants est recherché par la police marocaine, mais ne fait pas à proprement parler l’objet de poursuites judiciaires. "

      T’en dis quoi, Benoist ? Tu vois, 12 ans, c’est un progrès.

      http://www.yabiladi.com/articles/de...


    • Et je t’informe qu’un énorme scandale d’abus sexuels au lycée français de Marrakech a été complètement étouffé il y a quelques années, malgré les dénonciations répétées effectuées par les profs. Les auteurs étaient des fils de "grandes familles". L’instruction se poursuit en France car la justice marocaine a eu peur de poursuivre. Alors on vient de très loin, et tout progrès est à saluer.


  • ah donc le journaleux en tole mais l’ancien ministre tranquille ? ouais mais jusqu’a quand tu vas t’en tirer Jack ? telle est la question ? un jour viendra...ton jour viendra....


  • un grand bravo a la justice marocaine ! si ce fumier pouvait avoir un "accident" en taule, je ne blâmerais pas le Maroc !

     

  • le Maroc pratique le marché de la pédophilie depuis la nuit des temps Marrakech à son trotoire pour mineurs depuis les années 70 et ce son les parents qui y possent leurs enfants.. que voulez vous faire avec un pays pareils il faudrait réactiver la peine de mort ...

     

    • Avec la pauvreté, ces choses là ont toujours existées, et ce de partout dans le monde.
      On peut par contre se féliciter que dans certains pays le poids de la honte jeté sur la famille pèse de moins en moins lourd face à la souffrance de l’enfant (en gros il vaut mieux que sa famille connaisse une honte temporaire, plutôt qu’un enfant continu à se faire violer).
      Bon c’est vrai que le statut d’immigrés à tendance à faire croire au Français (ou d’autre)s qu’il est au Maroc (ou ailleurs) en terrain conquis...donc il se comporte comme un infame porc en souillant de sa semence tout ce qui bouge...Mais on a un peut le même problème en inversé dans l’hexagone...c’est les joies universelles de l’immigration !!



    • le Maroc pratique le marché de la pédophilie depuis la nuit des temps Marrakech à son trotoire pour mineurs depuis les années 70 et ce son les parents qui y possent leurs enfants..



      relire celine qui nous parle des gouts de gide....



      que voulez vous faire avec un pays pareils il faudrait réactiver la peine de mort ...



      d’accord, mais pas a la sauvette en petit comité dans une prison : en publique sur la grande place, et retransmise a la télé sur toutes les chaines, et avec un moyen d’exécution spectaculaire comme le sabre.


    • La pédophilie est un fléau mondial en partie dû à la misère et entretenu par des réseaux puissants et des esprits malades et monstrueux. Il suffit de parcourir le Net pour s’en apercevoir. Seulement certains pays en parlent... comme le Maroc ; un grand nombre gardent le secret et quelques pays commencent doucement à dénoncer ce crime abject chez eux. Regardez ce qui se passe autour de vous avant de condamner les autres. Merci.


    • Petite notation "littéraire", en passant : j’ai eu la stupéfaction de constater dans le texte original de son "Quatuor d’Alexandrie" que Lawrence Durell mentionnait les bordels de petites filles de cette ville qu’il aima tant, alors que la traduction au Livre de Poche, en avait été expurgée, ce qui est un crîme à l’égard de l’auteur, et de la Littérature, par la même occasion.

      La question qui subsiste : jusqu’où va donc se nîcher le politiquement-correct des poules mouillées, qui contrôlent tous les pouvoirs, en France ? Toutes ces choses répugnantes, existent partout dans le monde. Voudrait-on nous faire admettre que seuls les curés, en sont coupables ?


  • Comdamne a 12 ans, la question est de savoir s’il les fera ces 12 annees de prison.

     

  • Bravo quand-même à la justice Marocaine...mieux vaut en coffrer un qu’aucun.


  • Il travaillait pour quel journal ce salop ? Et en tant que chef de réseau ,qui sont ces complices ?


  • 800 enfants en moyenne disparaissent en France chaque année.

    Des salauds comme ça devaient être castrés physiquement purement et simplement pour le bien public.


  • Ce serait donc pour cela, que nos hommes politiques ont fait de la terre qui produit le plus de cannabis au monde, leur lieu de vacances préféré ?

    L’enfant y serait docile et obéissant moyennant quelques valeurs mercantiles ! Les parents se tairaient moyennant finance, mais pas tous, la preuve !

    Il faut dire que le petit roitelet, patron du syndicat d’initiative marocain, appelé Mohammed parce qu’il fallait bien lui donner un nom, et 6, parce qu’il faudra bien identifier plus tard, dans quel ordre ces salauds sont arrivés à la vie, le roitelet disais-je, semble lui aussi, amateur de chair masculine juvénile...il ne verra donc, peut être moins d’inconvénients, envers ceux qui partagent sa passion...


  • - 12 ans... c’est peu tout de meme ! Il faudrait la peine de mort , on verrait les pédo politiques se démener et sortir du bois !


  • 12 ans de prison pour avoir violé une enfant de 7 ans ? Je me demande quelle aurait été la sentence de cette "justice marocaine" si un type avait braqué une banque....

     

  • Super le maroc


  • Qu’est devenu le Maroc ? 12 ans, ce n’est rien, il s’agit ici d’une peine de type "occidental". Espérons qu’il soit jeté dans une cellule collective et que le mot soit passé au sein de la prison... justice sera alors faite.


  • si c’est pas un franc-maçon celui là : Patrick Finet !!!

    des "stan maillaud" ça ne court pas les rues, malheureusement.


  • Il va en chier dans les prisons marocaines. J’espère qu’il a de bonnes relations.


  • 12 ans ? C’est une blague ? 12 ans par enfant minimum c’est déjà léger, mais là...impensable.


Afficher les commentaires suivants