Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Marseille va créer son propre Conseil scientifique "pour ne plus avoir un diktat de Paris"

Le match politique Marseille-Paris reprend de plus belle. La deuxième adjointe à la mairie de la cité phocéenne Samia Ghali a annoncé ce lundi 5 octobre sur Twitter que Benoît Payan, le Premier adjoint de Michelle Rubirola, avait approuvé sa proposition de créer un Conseil scientifique autonome dédiée à la ville.

[...]

 

Lors du conseil municipal, qui a validé cette mesure, l’élue socialiste avait expliqué que l’organe permettrait de « ne plus être dépendants des chiffres de scientifiques parisiens ». « L’État s’est servi de la fermeture des bars et restaurants pour masquer le manque de moyens à l’hôpital public », avait-elle affirmé, selon La Provence, qui a assisté aux débats. « Vous avez raison, dotons-nous de cet outil », lui avait répondu le Premier adjoint, assurant qu’il soumettrait l’idée à Michèle Rubirola.

 

 

Didier Raoult, « c’est sûr qu’il sera » au Conseil scientifique

Invitée sur BFMTV ce lundi [5 octobre 2020], Samia Ghali a renouvelé son souhait de créer une tel organe pour « ne plus avoir un diktat de Paris » et « être en préparation et faire nous-même des propositions à Paris ». « On a affaire à des gens à Paris (...) qui sont dans leurs bureaux et qui décident (pour) Marseille sans savoir exactement ce qu’il se passe », a fustigé la deuxième adjointe au maire.

Quid de la présence du patron de l’IHU de Marseille Didier Raoult ? « C’est sûr qu’il le sera, je ne peux pas imaginer qu’il ne soit pas là », a assuré l’élue socialiste, rappelant que le professeur marseillais est « un grand chercheur » qui « mérite le respect de tous ».

Lire l’article entier sur lci.fr

 

Le match Ghali/Muselier

 

Comme prévu, sur E&R :

 






Alerter

44 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • La pluralité des avis, des expertises c’est bon pour le peuple. En plus aujourd’hui les médias sont court-circuités par le net donc l’information nous arrive sans filtre. Moi je dis c’est bien. J’y vois plus de l’indépendance patriotique face aux décideurs apatrides parisiens qu’une scission sous forme d’indépendance territoriale. Le problème pour les faiseurs de panique c’est qu’en médecine et recherche il y a beaucoup de bourgeois français patriotes, Croyants avec le sens des responsabilités et du devoir.

     

    Répondre à ce message

  • Pourquoi pas, s’il s’agit d’apporter la contradiction médicale, scientifique et sanitaire constructive dans le débat. Mais attention, les mondialistes ont dans leurs projets la régionalisation européenne afin de briser les États-Nations des puissants pays européens (Allemagne, France, Espagne, Italie) qui ont mis des siècles à se construire. Diviser pour mieux régner. Balkaniser l’Europe en une multitude de petits États indisciplinés. Pour cela, rien de mieux que de mettre à la tête des États des "incompétents dociles" pour que les peuples, ayant marre du "bordel" ambiant, finissent par accepter la solution qu’on leur proposera pour les "sauver" : les États-Unis d’Europe... Et devinez qui gouvernera ? Devinez qui se cache derrière ce projet du "plus d’Europe" ?

     

    Répondre à ce message

  • Je ne crois pas qu’il soit utile de créer un comité régional...
    d’ailleurs on serait bien inspiré de faire ce comité pour l’immigration par exemple.

    et pourquoi un sous comité pour le quartier "des olives" (ou je vis)

    ce comité n’a de sens que s’il attaque frontalement le comité de marionettes parisiennes.

    et de demander un vrai comité scientifique par une "mafia" mondaine et parisienne.

    il serait plus utille dénoncer l’incompétence et les erreurs du comité parisien.

     

    Répondre à ce message

  • #2562456

    Pendant qu’on y est, le conseil scientifique de
    Marseille pourrait remplacer celui de Paris.
    La mascarade serait vite réglée.
    Avec quelques radiations et peines de prisons
    pour les plus menteurs et les plus corrompus.

     

    Répondre à ce message

  • #2562546

    Serait-ce une forme de séparatisme ?

     

    Répondre à ce message

  • #2562599

    "Cet épidémiologiste, quand à lui évoque, un facteur un facteur de confusion."

    Mdr, c’est blachier, ce gros fatigué...pourquoi je ne suis pas étonné qu’il soit du camp de ceux qui pensent que ça va créer une confusion ?...

    Faudrait vraiment que les gens se reveillent, le temps commence à être très long.

     

    Répondre à ce message

  • c’est un contre feu, une opposition de velours
    il faut quitter ces déterminismes généraux abstraits et aller sur le réel

    ainsi ;
    - on refuse encore l’HCQ ce qui éviterai les admissions en réa
    - il y a une seconde vague de "cas" et non pas de malades suite a une avalanche de tests qui ne sont ni représentatifs, ni fiables, on instrumentalise des chiffres
    - les mesures imposées n’ont aucun sens sanitaires mais restent pertinentes pour l’instauration d’une dictature
    - le projet de vouloir se débarrasser d’un virus est une utopie sortie tout droit de cerveaux malades
    - mourir avec ou du ... covid
    - la gestion de cette "épidémie" a été pour certains soit une non prise en charge, soit une " euthanasie" , laisser mourir sciemment puis proposer du rivotril , c’est assassiner
    - en réa les traitements ont tués eux aussi des patients pour lesquels l’administration d’HCQ à un stade précoce était refusée

    voila ce que j’attends de la part de ceux qui peuvent parler urbi et orbi
    D Raoult et S Ghali ne peuvent ignorer, malheureusement l’un reste dans une approche très (trop) scientifique, et l’autre dans une approche uniquement administrative

    le jour ou ils iront prendre, sans masque, un café dans un troquet du vieux port, là il y aura une réelle portée

     

    Répondre à ce message

  • #2562665
    Le 7 octobre à 04:58 par Diseur de vérité dure à entendre et avaler
    Marseille va créer son propre Conseil scientifique "pour ne plus avoir un (...)

    Comment est-il possible d’aimer la France lorsque ceux qui veulent oeuvrer pour le pays sont traités comme des criminels ?

     

    Répondre à ce message

  • Le fameux séparatisme dont parlait Macron :D
    c’est donc cela l’objet de la plandémie, finir de disloquer la France…

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents