Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Marseille va créer son propre Conseil scientifique "pour ne plus avoir un diktat de Paris"

Le match politique Marseille-Paris reprend de plus belle. La deuxième adjointe à la mairie de la cité phocéenne Samia Ghali a annoncé ce lundi 5 octobre sur Twitter que Benoît Payan, le Premier adjoint de Michelle Rubirola, avait approuvé sa proposition de créer un Conseil scientifique autonome dédiée à la ville.

[...]

 

Lors du conseil municipal, qui a validé cette mesure, l’élue socialiste avait expliqué que l’organe permettrait de « ne plus être dépendants des chiffres de scientifiques parisiens ». « L’État s’est servi de la fermeture des bars et restaurants pour masquer le manque de moyens à l’hôpital public », avait-elle affirmé, selon La Provence, qui a assisté aux débats. « Vous avez raison, dotons-nous de cet outil », lui avait répondu le Premier adjoint, assurant qu’il soumettrait l’idée à Michèle Rubirola.

 

 

Didier Raoult, « c’est sûr qu’il sera » au Conseil scientifique

Invitée sur BFMTV ce lundi [5 octobre 2020], Samia Ghali a renouvelé son souhait de créer une tel organe pour « ne plus avoir un diktat de Paris » et « être en préparation et faire nous-même des propositions à Paris ». « On a affaire à des gens à Paris (...) qui sont dans leurs bureaux et qui décident (pour) Marseille sans savoir exactement ce qu’il se passe », a fustigé la deuxième adjointe au maire.

Quid de la présence du patron de l’IHU de Marseille Didier Raoult ? « C’est sûr qu’il le sera, je ne peux pas imaginer qu’il ne soit pas là », a assuré l’élue socialiste, rappelant que le professeur marseillais est « un grand chercheur » qui « mérite le respect de tous ».

Lire l’article entier sur lci.fr

 

Le match Ghali/Muselier

 

Comme prévu, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

44 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Commentaires suivants