Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Masques : l’impéritie gouvernementale continue

"On a produit des masques dont personne ne veut"

Des masques, on veut des masques, où sont les masques ? Souvenez-vous, c’était il y a deux mois à peine. Les morts se comptaient par centaines tous les jours et l’État cachait tant bien que mal qu’il avait bazardé ses stocks de FFP2 et FFP3 depuis belle lurette, mobilisant toutes les forces disponibles pour « relocaliser une production made in France ». La filière textile tricolore n’a pas lésiné pour participer à l’effort de guerre, mais aujourd’hui 400 entreprises se retrouvent avec des millions de masques en tissu lavables sur les bras.

 

[…] 20 Minutes s’est entretenu avec Véronique Granata, directrice de l’Atelier d’Ariane, un fabricant de tissu dans la périphérie de Troyes (Grand Est), qui regrette de s’être lancée dans l’aventure.

 

Combien de masques n’avez-vous pas réussi à vendre ?

On possède à peu près deux millions de masques lavables de catégorie 1 qui répondent aux critères de performances définis par l’AFNOR et l’ANSM et qui attendent chez un logisticien qu’on doit payer pour garder des masques que personne n’achète.

 

Comment en êtes-vous arrivé là ?

On n’a plus de commandes. Deux millions, ça paraît beaucoup, mais au début de la crise, si on avait pu répondre à toutes les demandes qu’on avait, ça se vendait en deux jours ! Et encore, je suis gentille. Pour tout vous dire, on a été sollicités par une clinique du coin avant même que le gouvernement ne nous demande de nous mobiliser. Début avril, on avait des demandes de partout. […] Mais le temps qu’on dimensionne l’entreprise pour produire à grande échelle, on n’a pas pu répondre à la moitié des sollicitations.

[…]

 

Êtes-vous déçue au regard des promesses du gouvernement de retrouver une souveraineté nationale sur la fabrication des masques ?

Ce qui est dur à digérer, c’est qu’on n’a pas eu d’informations. L’État nous a demandé de produire, mais à aucun moment il nous a prévenus que des achats avaient été faits de partout et qu’il allait falloir être prudents. Entre les mesures sanitaires à déployer et les approvisionnements à sécuriser puisqu’on n’arrivait pas à obtenir les matières premières, il nous a fallu du temps pour s’organiser. Puis, une fois que tout commence à rouler de façon industrielle, on n’a plus besoin de nous.

[…]

Lire l’intégralité de l’article sur 20minutes.fr

 

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

60 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2479991
    le 08/06/2020 par Pacôme Ladislas
    Masques : l’impéritie gouvernementale continue

    Les minables sont minables tout le temps.


  • #2480003

    moi ce qui me desole,c’est le nombre de moutons lobotomisés qui ont un masque sur la gueule,et pourtant j’habite dans la france profonde,quand on voit ca,on se dit tout est foutu,les francais sont completemnt tarés

     

    • #2480025

      Une succession d’hystéries collectives provoquées par les médias, c’est le futur de la France .


    • #2480041

      Par chez moi c’est l’inverse(sud ouest) ceux qui en portent sont largement minoritaires . Quelques vieux , des femmes et leurs enfants . Ce matin jour de marché bien bondé, j’ai vue une douzaine de masques . Les distances de sécurité et autres gestes barrières ne préoccupaient personne .


    • #2480055

      Je n’en ai jamais mis, mais en revanche, pour les lieux privés où ils l’imposent, j’ai dû m’en faire donner un : à défaut, de rester dehors. Pour avoir réservé un billet de train pour la famille, j’ai vu qu’ils obligeaient aussi au port du masque dans le train : soit-on installé en place isolée. Etc.


    • #2480104

      A part pour les postillons, les masques ne servent à rien, le virus, plus petit que le plus petit des pores des masques, passe à travers, même pour les plus élaborés.
      La polémique sur les masques, de Buzyn jusqu’à aujourd’hui en passant par Sibeth N’Diaye, c’est pour le spectacle, pour faire parler dans les chaumières confinées, une construction sociale de A à Z, surtout un flag visuel quant à vérifier le niveau de soumission du peuple à l’injonction de la peur sanitaire.

      Déjà, dans certains véhicules, le masque pendouille au cul des rétros, en lieu et place de signes religieux ostentatoires.
      C’est devenu un totem, un fétiche.

      C’est un instrument de contrôle social, et comme en Chine, je pense que désormais, on croisera de l’occidental masqué toute l’année.


    • #2480121
      le 09/06/2020 par Guignolerie excessive
      Masques : l’impéritie gouvernementale continue

      J’en vois même seul dans leur voiture, avec gants et masque
      L’autre jour un client m’appelle, je comprenais rien a ce qu’il disait 
      Quand il me dit..... attendez j’enlève mon masque 
      Le gars m’appelait avec un masque sur la tronche 
      Vois les guerriers 
      Une grippe et le monde part en couille


    • #2480224

      Refuser le masque pendant une pandémie c’est un acte politique.
      Mais est-ce le bon moment ?

      Dans une société organisée et (même vaguement) démocratique, on accepte les règles puis on demande des comptes ensuite. Pas l’inverse.

      Si votre dégoût de la société est tel que le port du masque (obligatoire dans les restaurant par exemple) est impossible, prenez les armes immédiatement et changez tout ça.

      De grâce, restez cohérents et faite de la politique partout, revendiquez et agissez, mais ne faites pas seulement de la figuration entre 2 clients à la caisse du supermarché en attendant votre tour.


    • #2480397

      @pol
      "Dans une société organisée et (même vaguement) démocratique, on accepte les règles puis on demande des comptes ensuite. Pas l’inverse"
      et on ecrit le ric et on demande a nos maitres de bien vouloir l’appliquer,merci a vous de m’avoir donner la marche a suivre pour etre un grand révolutionnaire en peau de lapin,
      ps,enlevez votre masque pour me repondre


    • #2480544

      Vous parlez aussi des milliards de chinois qui portent des masques et tout le personnel médical en salle opératoire depuis des dizaines d’années ?
      J’espère pas car sinon vous seriez vraiment culotté !

      Des fois, j’ai envie de citer Audiard moi !


  • #2480036

    aha en meme temps ils se plaignent avec leurs masques au designs bidons il pensaient se faire une tonne de fric sur le dos du creuvard de céfran ben c’est raté !


  • #2480039
    le 09/06/2020 par SherlockHolmes
    Masques : l’impéritie gouvernementale continue

    La grande distribution les a globalement plumés.
    Le 24 avril, les journaux annoncent que les bureaux de tabac vont distribuer des masques lavables, fabriqués par le groupe Chargeurs avec un Enarque à sa tête, suggéré par Pannier-Runacher, secrétaire d’Etat et énarque, comme par hasard. Livraison prévue le 30 avril. Aucun fabricant n’est prêt, les masques n’arriveront pas en boutique (boulangerie, pharmacie, tabac) au 30 avril. Le 4 mai, les grandes surfaces débutent la vente de masques jetables. C’est à ce moment précis que tout a basculé.
    Il faudra attendre aux alentours du 11 mai, c’est à dire après tous les ponts pour avoir des masques lavables issus d’entreprises françaises.
    Les mairies et les régions ont distribué des masques vers le 11 mai, fabriqués par des bénévoles, achetés localement parfois mais plus souvent en provenance de l’étranger, sans se soucier d’aucune norme dans leur cas. Laposte s’est mise sur l’affaire pour les TPE-PME, et les grandes entreprises ont privilégié l’importation directe par leurs services de masques chinois notamment pour leur coût.

    Ajouté à cela l’effet couche pour bébé, les gens ont préféré les jetables aux lavables, car il y avait bien moins de contraintes et surtout protégeaient bien mieux.
    Et puis au fil des semaines, les gens se sont rapidement rendus compte que ça ne servait pas à grand chose et désormais ils les réutilisent plusieurs fois, jetable ou non.

    La beauté administrative française a consisté en la création de normes AFNOR et ANSM. C’est bien tout le talent de l’état français. Les petites industries textiles vont pâtir de l’incompétence étatique, de la fabrication maison et même du bénévolat des couturières.

     

    • #2480161
      le 09/06/2020 par Marie Claude
      Masques : l’impéritie gouvernementale continue

      Non seulement les quelques entreprises textiles restantes subissent la concurrence chinoise mais en plus elles se font entuber par l’État... Triste situation...


  • #2480042

    un billet acheté au Puy du Fou
    = un passe à l’année au musée des Lucs sur Boulogne
    en hommage aux 564 victimes tuées par la colonne du général Cordellier le 28 Février 1794.

    Chouan et Gilet jaune,
    essaye pas de nous la faire à l’envers..
    le marquis..


  • #2480043

    Comme la France semble être devenue complètement FOLLE, Zemmour a beau jeu de vouloir raison garder, il joue sur du velours, comme JJ Rousseau en son temps avait beau jeu, lui protestant, de dénoncer la décadence d’une France déshonorée par Louis XV (Parc aux cerfs et perte de l’Inde et du Canada) .


  • #2480067

    Enorme ! heureusement que la propagande ne tue pas , parce que masque ou confinement n’y pourraient rien ..Voilà ce qu’on peut lire dans la presse entre autres lectures toxiques , je crois qu’on a atteint des sommets dans le foutage de gueules, mais il y aura encore des cons pour le croire et c’est bien le pire de l’histoire !!
    https://www.bfmtv.com/international...


  • #2480081

    Fais-en des caches-sexe, des muselières, des casquettes, des lavettes, des serviettes. L’Italien c’est la langue de la mécanique, l"Anglais de l’argent, l’ Allemand de l’organisation et le Français de la connerie. On ne peut pas massacrer le Talent pendant 3 vies d’homme et produire autre chose...


  • #2480084
    le 09/06/2020 par juanitoflores
    Masques : l’impéritie gouvernementale continue

    Un détail’que les gens semblent ignorer avec leurs masque, c’est que le masque en tissu c’est de la merde, ils ne protegent rien. Proposer des masques en tissu pour se proteger du Covid c’est comme si on vous proposait des masques en tissu pour faire de la peinture à la bombe.
    il est pathetique de voir que la capacité de production de ce pays se resume désormais a fabriquer la categorie bas de gamme d’un produit. Des masques en tissus ! pourquoi pas des éventails multicolors pour disperser les particules de Covid ?
    je suppose que si on est attaqué un jour et qu’on manque d’arme on nous donnera des gourdins (made in France) pou nous défendre.

     

  • #2480101

    Aujourd’hui François Hollande faisait la queue comme tout le monde dans une boulangerie du XXème. Personne n’avait de masque. La personne devant lui lui demande s’il n’a pas peur sans masque. FH lui confirme que le virus ne circule plus depuis un moment...


  • #2480134

    Tout ceci n’est qu’un gros canular et l’État est complice de ce canular et en même temps de la perte de temps et d’argent des entreprises qui s’étaient mise à fabriquer ces masques .Sans compter ceux qui portent des visières qui ne servent strictement à rien, mise à part être ridicule .
    Le prochain coup ils vont faire fabriquer des plugs anaux en nous obligeant à les porter pour que le virus ne nous rentre pas dans le fion .Ce qui complètera la panoplie .


  • #2480137

    Si l’on s’est suffisamment renseigné sur la mode de transmission du covid19, on a pas à se faire de mouron pour le port d’un masque... ils ne servent à rien. Le virus est une micro particule qui demeure en suspension dans l’air et il s’infiltre en réalité sans problème dans les ouvertures, toujours présentes, de n’importe quel masque posé sur le visage.

    Par ailleurs, comme l’on sait maintenant avec certitude que le virus dit "covid19" est une coronavirus de type grippe et que sa létalité est aussi, voire moindre, que le virus de la grippe ordinaire, il est parfaitement inutile de faire tout le cirque qu’ordonne cette gouvernance totalement incompétente mais odieusement perverse. La seule caractéristique du covid19 en regard des coronavirus classiques c’est son effective viralité, plus large et rapide que les autres... cela dit, qui n’a jamais chopé une bonne grippe et s’en est remis ?? (on exclut de facto les fragiles déjà sérieusement malades et les personnes âgées).

    A aussi été confirmé récemment qu’entre 40 et 70 % de la population était immunisés contre le coronavirus... en clair, il s’est bien agit d’une baudruche sur gonflée orchestrée pour faire avancer le "chaos constructif" visant l’instauration plus "efficace" du NOM.

    Seule inquiétude... les peuple spoliés, manipulés, tracés, surveillés, sur taxés, gérés comme des troupeaux vont-ils enfin parvenir à enrayer la machine d’aliénation totale mise en route par une poignée de dingues ???

    Et s’il y a tant de moutons qui continuent d’arborer une muselière et qui, grotesques, vont fait des "haltes" de gestes dits "barrières" c’est qu’ils sont encore très nombreux à fonctionner à la peur primaire. Il n’est pas du tout hasardeux que nos vielles nations aient adopté avec autant de facilité les nouvelles "valeurs sociétales progressistes" parmi lesquelles la dévirilisation est majeure... fabriquer des femmelettes trouillardes aide grandement à éradiquer les authentiques combattants résistants.

    Mais il nous faut continuer le combat, ne rien lâcher, faire face, accepter les ripostes dégueulasses... nous vivons le temps de toutes les résistances !


  • #2480139

    Leclerc vends des masques (une feuille de PQ avec une ficelle) made in china à 5€ les 10 quelque chose comme ça. Cette affaire de masques c’est le scandale du sang contaminé de l’industrie textile...

    Maintenant, chers entrepreneurs, vous savez à qui vous avez à faire ..

     

  • #2480143

    Attendez la 2ème vague, couillons.

     

    • #2480171

      Le prochain James Bond Français :
      Jean Bon dans Plus Con Tu Meures
      Le gouvernement leur demande de faire des masques 5 mois après le début de la crise... En mai les demandes commencent à chuter, " On s’est pas méfié ".
      S’il y a une deuxième vague et qu’il faut produire de nouveau, je répondrai " Merci, mais on a donné, on laisse la place aux autres "
      T’inquiètes, le gouvernement va t’indemniser-subventionner avec l’énorme bulle de dette créée grâce au covide-19. Les montants seront élaborés en fonction de chaque communauté.


  • #2480154
    le 09/06/2020 par blanc bonnet
    Masques : l’impéritie gouvernementale continue

    Ces masques inutiles peuvent être transformés en cache-col pour l’hiver avec des boutons-pression, ou en petits sacs, ou barboteuses pour bébé, ou en couvre-paupières pour les voyageurs de nuit dans les trains et avions, ou en gants de toilette, ou en mantelet ou bonnet pour toutou élégant frileux. Et même en muselières chic. Conçus pour des moutonniers, ils peuvent bien retoiurner au règne animal.
    Un grand nombre de ces masques ont déjà dû être envoyés dans les pays affolés par les visages féminins. C’est bien plus pratique que la burka : on le pose, on l’ôte quand monsieur ne regarde pas, pour causer un peu, comme nous au sortir de Décathlon. Mais en douce, ce n’est pas du tout féministe d’encourager ça. De plus, quand il fait froid, c’est plus confortable qu’un cache-nez. Suffit de prévoir deux petits trous pour les narines.
    Cette entreprise a montré son savoir-faire et sa bonne volonté. Comme toujours, ces qualités ont été aussitôt découragées par le pouvoir très malveillant, valet des gros et des riches.
    Troyes était un haut lieu de l’industrie textile, avec production de très bonne qualité. Un gouvernement bienveillant saura encourager la créativité et productivité des Français, qui ne demandent que ça.
    Mille entreprises familiales doivent refleurir ; il nous faudrait à nouveau nous habiller français, manger français, vivre en Français. Il y a là tout un chantier.

     

    • #2480181

      @blanc bonnet
      De slip aussi en cas d’urgence , et surtout ne pas s’en resservir comme masque, la mort par asphyxie serait immédiate . Autant prévenir les inconscients..


  • #2480157

    "Si-bête " devrait requisitionner ces masques pour apprendre à les mettre correctement !
    Entre deux âneries sur BFMERDE et FRANCE INTOX elle doit avoir du temps libre !!


  • #2480162

    Ah les masques ! Et tout ce business pour marquer le coup. Quand j’ai vu sans étonnement même les choses que j’apprécie, se lancer dans ce délire mercantile. Je n’étais même pas étonné.
    Allez pour la peine je vais me revoir un "Bas les masques" avec Alain Soral.


  • #2480166

    Cette histoire comporte deux leçons :
    1) l’ouverture des frontières aux marchandises, le libre-échangisme, est anti-national, il prive une nation de son indépendance, détruit des pans de son économie et de son emploi. Voilà pourquoi le national-libéralisme d’Henry de Lesquen est une supercherie. Et compter sur la commande publique pour aborber le stock de masques français est illusoire, les règles de la commande publique interdisent la préférence nationale, et l’UE libérale, entre autres, nous en empêcherait.
    2) Les braves gens qui veulent "sauver la planète" devraient acheter ces masques français recyclables et réutilisables, au lieu des masques plastiques chinois jetables. Mais dès lors qu’il faut mettre la main à la poche et "faire" un geste (laver), l’écologie, c’est bon pour les autres.


  • #2480176
    le 09/06/2020 par même si Macron veut pas
    Masques : l’impéritie gouvernementale continue

    Revendez-les moins cher aux Gilets jaunes, on va en avoir besoin !!!

    Faut penser France, arrêtez tous de défendre votre chapelle en mode perso, faut s’adapter en temps de guerre, et je parle pas du couillonavrius !


  • #2480177

    J’adore !!! Excellent retour de bâton pour tous ces cons qui ont cru faire partie des « sauveurs » en essayant de prendre un billet Parceque la finalité était la. Parfait exemple de l’enculage gouvernemental. demerdez vous avez vos masques. J’ai envie de dire c’était sur et certain, même ceux qui ne savait pas coudre en fabriquait chez eux. Pas étonnant que t’es millions de masques ne trouvent pas preneur. C’est génial. Ce monde me fait de plus en plus rire (jaune)

     

    • #2480239

      moi aussi ça me fait bien rigoler, il faut être complètement taré pour mettre des masques en production en fin de crise sanitaire et surtout sans commandes fermes quand en plus ce n’est pas son vrai business mais un coup opportuniste.


    • #2480257

      Quand je vois le prix auquel étaient vendus ces masques dans les comerces français , je comprends qu’ils leur soient restés sur les bras ….Il ne faut pas prendre les gens pour des jambons , le profit a ses limites, et n’importe quel quidam avec une machine à coudre et de vieilles chemises peut faire la même chose pour rien du tout !


  • #2480182

    La science est concluante : les masques n’empêchent PAS la transmission des virus
    Revue de la littérature médicale

    https://fr.sott.net/article/35687-L...

     

    • #2480542

      Ça fait des dizaines d’années que des millions de personnes portent des masques
      - En Asie par exemple
      - Tout le personnel médical mondial en salle opératoire

      Et un mec, y’a trois semaines, pond AU CALME une étude pour montrer l’inefficacité des masques ?

      J’ai bien ri merci !


    • #2480628

      Article intéressant, merci. En tous cas on se rend compte qu’on ignore encore tout sur les virus. La recommandation de porter un masque est effectivement dénuée de tout fondement scientifique et il semble bien qu’ils ne soient pas très utiles contre la grippe.


    • #2480891

      @ frank, on parle de contamination par aérosols des virus de type influenza qui infectent directement par les voies aériennes, ce n’est pas en avalant des virus que tu chopera la grippe ou le sida. chaque virus a son mode de transmission ( les voies respiratoires, les rapports sexuels, le sang , la nourriture, l’eau etc). A t’écouter pour pas choper le sida, il suffirait se mettre un masque sur la bite ?
      d’ailleurs un masque chirurgical n’est pas fait pour protéger des virus mais mais pour éviter de cracher sur un champs opératoire. si un simple masque arrêtait les virus, on n’aurait pas besoin de laboratoires P4. Et surtout un virus n’est ni une bactérie, ni un parasite et ni un champignon ce qui laisse beaucoup d’applications utiles au masque chirurgical.
      Et enfin c’est marqué dessus :
      https://www.egaliteetreconciliation...


  • #2480202

    Les masques ... après avoir organisé la Pénurie, après avoir affirmé qu’ils ne servaient à rien et affirmer le contraire deux mois après.. ils sont dorénavant obligatoires dans de nombreux lieux publics et transports.
    Et pourtant les gens informés et sérieux , les scientifiques et Médecins sont assez clairs sur le sujet..Ils sont inefficaces !
    Seuls les gens infectés devraient portaient un masque et sont réservés prioritairement aux professionnels de santé, du bon sens...
    Cela rappel les vaccins pourris de Roselyne Bachelot...Les mensonges, Le fiasco !
    Les organisateurs du COVID19 ARNAQUE MONDIALE liés à BIGPHARMA/BILL GATES et au NOM sataniste ont bien compris l’intérêt de cette Muselière...


  • #2480203
    le 09/06/2020 par Bertrand Dudéclin
    Masques : l’impéritie gouvernementale continue

    Elle pourra les garder pour la " deuxième vague" , comme dirait Brice de Nice. Sinon en protège slip ça peut faire l’affaire ! Demandons à Attali comment acheter, vendre, acheter, vendre des masques inutiles ...

     

  • #2480223

    Un certain Michaël Fribourg, pote de Maqueron comptait pourtant faire de bonnes affaires avec les masques...


  • #2480232

    Ce sont des masques à une jambe ;)


  • #2480236

    Bientôt on pourra faire un bilan, qui commencerait par la phrase :
    La France à été le seul pays à :
    * ne pas savoir gérer un stock périssable
    * interdire a ses citoyens d’avoir des masques pour se protéger
    * interdire à ses médecins de soigner
    * interdire à sa population de se soigner
    * assassiner les vieux au rivotril
    * payer les médecins pour fausse déclaration de cause de la mort
    * traumatiser les gosses avec des mesures digne d’un camp de redressement
    etc etc
    et bien sûr mentir encore et encore pour couvrir leurs ignobles actes et leur conséquences


  • #2480280
    le 09/06/2020 par costard matraque
    Masques : l’impéritie gouvernementale continue

    dans ce gouvernement on devine qu’ils tirent la chasse et font caca aprés .
    une impression , juste une impression aprés de nombreuses observations .
    ils excellent dans le décalage temporel , et cela dans les deux sens , et suivant ce que le théme leur inspire.


  • #2480304
    le 09/06/2020 par calmetoiviktor
    Masques : l’impéritie gouvernementale continue

    Est-ce qu’on va racheter les masques aux pays qui nous les ont volés et réciproquement. Ceux-qui sont en tissus pourront servir pour l’année prochaine "des fois que" la grippe saisonnière de 2001 soit encore plus mortelle que celle de 2000.
    Une ultra-pandémie en quelque sorte. Quant au stock de masque en papier, surtout ne pas les utiliser au quotidien et attendre qu’ils soient périmés pour les bruler.
    Bis repetitat placent.


  • #2480310

    Que de décalage c’est vraiment du n’importe quoi, en même temps maintenant y a du stock en prévention de...dans 10 ans ou avant, et puis non parce que le vaccin arrive, le Graal quoi ! Le Big pharma et data et leurs ventres féconds.

    Reste l’Alpha et l’Oméga. Bon réveil à tous.


  • #2480563
    le 09/06/2020 par alien , le passager conducteur
    Masques : l’impéritie gouvernementale continue

    quand je vois encore des flippés dans leurs voitures vitres fermées avec le masque , je sais qu’au prochain coup le gouvernement leur fera adopter la "poire d’angoisse" des sado masos.

    il y a une catégorie de la population qui s’est aliénée à elle méme et qui se rue sur tout ce qui est estampillé "grosse victime" ,comme pour apitoyer le flic ou le papa étatique (qui pique le fric) .
    les ravages de la tv ne sont plus à démontrer ,les preuves sont là ,les autos flagellants des temps passés ont ressurgis en masses et se sont laicisés !


  • #2480583

    Avant de produire, le mieux c’est d’attendre d’avoir une commande ferme. N’importe quelel baraque à frite sait cela....sauf si elle spécule à ses risques et périls sur un afflux massif de clients...


  • #2480588

    Situation extrêmement prévisible.

    On va se retrouver avec des milliards de masques sur les bras dont on ne saura que faire parce que c’était pendant l’épidémie qu’il fallait en avoir, pas après.


  • #2480686

    Les masques... Cette histoire, étant frontalier de la Belgique, surtout de l’Allemagne et du Lux, m’a bien fait marrer. En effet, si on forçait les Français à rester dans la "Fronce", les luxos et allemands ne se privaient pas pour passer : je n’ai même jamais vu autant de voitures immatriculés dans ces pays passer la frontière... pour quelle raison ? Je l’ignore, en partie...
    Un ami allemand m’a donné gentiment deux packs anti-pandémie de chez Sundström : deux filtres, un demi-masque surlequel ajuster les deux filtres. Très pratique en silicon médical, et on sentait que l’air était très bien filtré.
    Je faisais mon petit zombie en le portant lorsque je suis allé chez la vélo récupérer mon animal de compagnie, et c’est là où elle m’a demandé où je m’étais procuré ce demi-masque car elle a reconnu que seul un équipement de cette classe permettait effectivement de se protéger contre des particules en suspension... Pareil lorsque je suis allé chez un médecin pour une prise de sang... Il a limite cru que j’étais un VIP !
    J’ai essayé les masques jetables : mission impossible. Trop humide au bout de 10 minutes de pose, et des ouvertures de chaque côté. Je ne parle pas de l’effet glissade sur le nez.
    Les gens sont tellement dénués de bon sens qu’ils ne savent pas qu’un masque chirurgical, si bien FPP2, ne permet qu’à contenir les postillons, et de facto de "protéger" les autres... et pas soi-même... d’où le nom de masque chirurgical !
    En bref, pénurie, il n’y en a pas eue, pareil pour les lotions hydroalcooliques à base d’huiles essentielles, épargnant votre peau (beaucoup de gens ont les mains qui saignent car ils ont utilisé des produits cancérigènes).
    Cette mascarade n’a pas fini d’éveiller des remous : quid des gens décédés de crises cardiaques chez eux, dont on a pas encore senti l’odeur ?
    Pauvre pays...


  • #2480725

    C’était tout simplement logique, il n’a pas fallu très longtemps après le déconfinement pour que pratiquement tout le monde arrête de le mettre, même si on a encore quelques personnes qui ont l’air d’avoir été sévèrement marqué par la propagande d’état et qui continuent d’en mettre ou de l’imposer comme certains magasins...ce qui n’a aucun sens puisque les autres ne le font pas, les employés n’y sont "peut être" pas exposés sur le moment mais tout le reste du temps ou ils ne travaillent pas.

    Sinon, à Marseille comme ailleurs sans doute, il y a eu des appels d’offres pour produire des masques avec toutes les dérives que ça comporte, on m’affirmait que les masques n’ont pas été produit en France et que leur coût pour la mairie avait été multiplié.

    Petite magouille entre amis, masque a une jambe comme disait quelqu’un dans les commentaires, celui qui n’a pas vu l’arnaque sur les masques, que je n’ai pas acheté perso, est un idiot.


  • #2480805

    Moi les masques me donnent envie d’éternuer encore plus.


  • #2480855

    ’’mais aujourd’hui 400 entreprises se retrouvent avec des millions de masques en tissu lavables sur les bras.’’
    Si elles ont les bons de commande a mettre en face, pas de problème ; elles n’ont plus qu’à livrer...Le constat est consternant, mais il semble que la moindre once de bon sens ait déserté l’endroit ou, qu’en tout cas, il n’y ait plus une seule parole publique sensée qui soit prononcée, en direction d’un silence de plus en plus lourd, voire inquiétant si ce n’est même menaçant. On sent venir de loin quelque chose de submergeant...


  • #2480884

    Les masques sont des muselières pour les esclaves

    le ridicule de ces crétins qui les portent en voiture
    idiocratie !


  • #2480969

    Encore de la surproduction de déchets qu’on va retrouver dans nos forêts dans nos océans etc... Y a pas assez de merde partout on dirait.


Commentaires suivants