Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Médecins sans frontières : une ONG directement impliquée aux côtés des groupes terroristes en Syrie

L’ONG Médecins sans frontières est intervenue dans l’affaire de l’attaque chimique perpétrée en Syrie mardi dernier pour soutenir la version défendue par l’opposition armée syrienne qui a accusé les autorités syriennes de l’avoir perpétrée.

Cela au moment où cette version, ou certains de ses aspects, est de plus en plus suspectée, aussi bien en raison des révélations et découvertes russes et syriennes que par les témoignages de médecins experts en la matière interrogés par la BBC.

Dans un communiqué, MSF assure que quelque 355 patients "présentant des symptômes neurotoxiques" sont morts en Syrie dans trois des hôpitaux aidés par Médecins sans frontières dans le gouvernorat de Damas et où, selon MSF, 355 personnes sont décédées et près de 3 600 personnes sont traitées depuis le 21 août.

Or il s’agit d’hôpitaux de fortune tenus par les rebelles et les miliciens, auxquels MSF fournit des médicaments, du matériel médical et un appui technique, et cette ONG ne se trouve pas sur place pour que les chiffres qu’elle avance puissent être crédibles : elle dit elle-même les tenir du personnel médical des hôpitaux [clandestins, Ndlr] qui ont accueilli les victimes.

Et l’ONG française d’ajouter que les patients ont été soignés avec de l’atropine, un médicament qu’elle a fourni de longue date pour traiter les symptômes neurotoxiques. « MSF s’efforce maintenant de reconstituer les stocks épuisés des hôpitaux » [en zone rebelle exclusivement, Ndlr], précise l’ONG.

(…)

Symptômes d’un gaz sans nom

De plus, MSF reprend à son compte les allégations [des groupes armés ; Ndlr] selon lesquelles les personnes infectées présentent les symptômes d’une contamination au gaz sarin, sans le nommer.

« Les symptômes qui ont été rapportés, tels que les convulsions, l’hyper salivation, les pupilles contractées, la vision trouble et la détresse respiratoire, le schéma épidémiologique de cet événement - caractérisé par l’afflux massif de patients dans un laps de temps très court, la provenance des patients et la contamination des secouristes et du personnel ayant fourni les premiers soins [toutes choses que MSF ne peut pas vérifier, n’étant pas sur place, Ndlr] - suggèrent fortement l’exposition massive à un agent neurotoxique », dit Bart Janssens, son directeur des opérations.

Force est de constater que ce dernier évite de signaler de quel agent neurotoxique il s’agit. Contrairement aux différentes sources de l’opposition syrienne armée. Selon les experts en armes chimiques, c’est seulement cet agent que les autorités syriennes posséderaient.

On constate aussi que M. Janssens prend soin de parler, soudainement, d’une contamination des secouristes, celle-là même dont l’absence avait été constatée par de nombreux observateurs avisés, suscitant des doutes quant à la véracité des assertions de l’opposition armée. (…)

Un douteux timing

Le soutien de MSF intervient juste au moment où les autorités syriennes ont apporté la preuve [en entrant en zone rebelle, Ndlr] que ce sont les rebelles qui auraient mené ces attaques chimiques en montrant les produits chimiques découverts dans les tunnels des rebelles à Jobar, dans la Ghouta orientale, pouvant servir à des armes.

Alors que la Russie aussi a présenté des preuves aux membres du Conseil de sécurité de l’ONU, dont des photographies satellitaires qui attestent que les missiles chimiques avaient été tirés de la ville de Douma, fief des insurgés dans la Ghouta orientale (…) où la bataille fait rage ces heures-ci au cœur de Jobar !

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

24 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • De nombreux Africains m’ont montré que des médecins qui travaillent dans des ONG font croire qu’ils sont là pour sauver des vies alors qu’ils passent leur temps à traiter des Africaines ou / et des Africains comme des prostituées.

    Une enquête journalistique sérieuse de quelques jours dans n’importe quel pays où il y a des ONG permet de le prouver.

     

    • et c’est facile, les apprentis médecins sont là pour apprendre, ils font plein de conneries mortelles, après ils sont tenus par les couilles et font ce qu’on leur dit, et on leur dit qu’ils peuvent en profiter pour faire ce qu’ils veulent, contre juste un petit échange de service pour la bonne cause de l’axe du bien ... Après ils reviennent ici pour te prescrire les merdes des labos qui leur offrent des petits colloques ici et là tous frais compris.


    • Anonyme, si c’est pour généraliser des conneries éculées comme ça, tu ferais mieux de te taire. Ça sert à quoi de stigmatiser les médecins ?
      Il y a des salauds, des vicieux, des cupides comme partout .. Et faut pas croire, tous les médecins ne s’appellent pas "goldstein" ou "Lévy" . Pour choisir médecine, il faut avoir autre chose pour motivation que de gagner de l’argent ... Il y a plein de boulots moins stressants et moins difficiles, sans parler des études qui sont parmi si ce n’est les plus éprouvantes. Donc la plupart des gens qui veulent gagner de l’argent vont dans la finance s’ils en ont les capacités sinon ils font de l’immobilier ou montent un commerce . Car ces métiers ne sont que du business contrairement aux métiers de la santé qui créent du lien social voire une mixité sociale. Car, expliquez moi en quoi les médecins sont " tous ou presque des pourris avides d’argent" quand tous les jours il se trouve en train d’insérer son doigt dans l’anus d’un grabataire ou en train de faire un toucher vaginal à une vieille dame qui perd des selles par le vagin ... Enfin bref, contrairement à plein de métiers, vous êtes forcer d’apprendre une certaine humilité. On respecte un minimum son prochain et on sait ce qu’est une vie humaine .

      Après des connard comme Kouchner ou cahuzac ne sont pas représentatifs de l’ensemble de la profession.

      On est sur égalité et réconciliation non ? Les médecins français ont le droit comme les fonctionnaires de police ou les gendarmes à participer à cette réconciliation ?


    • @ CARABINE



      Enfin bref, contrairement à plein de métiers, vous êtes forcer d’apprendre une certaine humilité. On respecte un minimum son prochain et on sait ce qu’est une vie humaine .



      Et le pire pour les médecins, je crois, c’est pas tant les études (qui sont pourtant très difficile comme vous le dites) que toutes ces fois où l’on doit prendre sur soit le malheurs du monde, annoncer les mauvaises nouvelles aux gens, gérer la panique ou la peine lorsque l’on annonce à quelqu’un qu’il n’en a plus pour longtemps à vivre...ce doit être très éprouvant psychologiquement.

      Ceci dit, anonyme n’a pas tout à fait tort lorsqu’il critique le système des O.N.G. qui a toujours été trop flous à mon goût...et l’affaire de l’arche de Zoé m’a toujours parût être la partie émergée d’un dégueulasse iceberg.


  • Terrorisme + Médecin sans frontière = Terrorisme sans frontière
    Assassin + Médecin sans Frontière = assassin sans frontière


  • MSF : Regardez qui est son créateur - Le très célébre french doctor Bernard Kouchner, impliqué dans un traffic d’organe !!!


  • Pas besoin d’etre "spécialiste " à MSF ni doc en médecine ...N’importe quel recrue après deux mois de classe savait reconnaitre les effets d’un neurotoxique et s’en protéger. Le sarin est normalement , plutot, utilisé en épandage ...ce qui implique des goutelettes , et un risque de contamination des secouristes . Meme en gaz, le risque de contamination est très important , et le relevage des contaminés ne se fait pas sans effets de protection ( masque, gants, combinaison....), de meme que l’entrée et le travail dans une zone contaminée. Les soviétiques, à l’époque de la guerre froide , effectuaient des manoeuvres en terrain libre avec mise en oeuvre de frappes chimiques réelles .Ce que l’on voit sur les vidéos, c’est hollywood !


  • Il semblerait qu’il y ait bien eu attaque chimique mais de la part des rebelles, par le moyen de missiles "tirés de la ville de Douma, fief des insurgés dans la Ghouta orientale". Dès lors que ceci est établi, MSF ne dit pas le contraire ni même la même chose puisque cette ONG dit simplement qu’il y a des cas d’"exposition massive à un agent neurotoxique". Bref, il semblerait que soit silviacattori.net n’est pas honnête dans cette article caduque, soit l’a mal rédigé. Dans quel mesure tout ceci est vrai ou non et dans quelle mesure les propos de cette ong sont neutres ou récupérés. J’attendrais un article plus cohérent ou plus démonstratif pour tirer des conclusions.


  • des mauvaises langues- des aigris, sans doute- affirment que la plupart des ONG présentes en zone de guerre travaillent directement pour l’Empire et sont un repaire d’agents de renseignements- raison pour laquelle Assad refuse de les laisser approcher de trop près !!!

     

    • Mais c’est la vérité...les ONG sont des bras financiers des occidentaux alors agissent en fonction de leurs intérêts.Un exemple un séisme a fait 300 000 morts en Haiti la cote des dons des différentes ONG n’atteignit point les 30%,au japon un séisme a fait environ 20 000 morts et on a eu toute l’attention de toutes les ONG du monde...
      Lors des conflits il y a des zones surtout les zones tenues par les rebelles qui sont favorisées. Le cas de la COTE D’IVOIRE...


  • L’ONG MSF est toujours très liée à Kouchner et BHL. Elle est même née du refus de la légendaire neutralité du Comité International de la Croix Rouge (CICR) au Biafra (actuel Nigéria).

     

    • juste pour info :

      Kouchner dans le milieu de l’aide humanitaire (la vraie ...pas celle des énormes 4X4 qui débarquent dans des villages africains pour leurs expliquer le "Sens de la Vie" et se dépêchent de rentrer à l’hôtel 5 étoiles parce que c’est la soirée "T-shirts mouillés" en laissant les villageois perdus dans des discours qu’ils n’ont pas ou peu compris sur des solutions inapplicables chez eux de toutes façons ...) porte un surnom TRÈS évocateur ...

      Kouchner = "1/3 tiers Monde ; 2/3 Mondain !" ;-))


  • rien d’étonnant , MSF n’est pas une oeuvre de l’abbé pierre.


  • N’avez-vous pas remarqué une chose très étrange ...suite à "l’attaque chimique" pourquoi n’y a t-il pas eu les témoignages des habitants.,des survivants, des gazés ??? On ne sait pas comment le gaz a t-il été lâché ,dans quelle localité précisément (on nous dit près de damas c’est tout) normalement on filme et on interroge les survivants ....des survivants qui (devant les caméras )accuseraient Bachar et raconteraient en détail pour être plus crédible ... !je n’ai rien vu de tout cela .... !

     

    • oui ! encore que filmer des habitants, (des survivants), ils peuvent le faire et nous faire croire n’importe quoi, ils ont déjà fait bien pire !


    • ...... Oui vous avez raison, d’autant que de surcroît lorsque des gens meurt suite à une attaque chimique, on ne laisse pas trainer les cadavres un peu partout, et l’on ne s’amuse pas à les "tripoter" comme on le voit faire sur une foultitude de vidéos ... pour finir, en plus de ne pas les toucher, on s’en approche vêtu d’une combinaison spéciale et ce, quel que soit le gaz utilisé puisque par définition les gaz destinés à occire les humains sont si violents qu’ils foudroieraient instantanément le premier qui s’approcherait d’une victime, sans les précautions adéquates !..


  • Les ONG en Afrique ?.. UNE BELLE EQUIPE DE SALOPARDS !.. pour moi qui connait parfaitement l’Afrique de L’Ouest et du centre ... plus rien à découvrir de ce côté là ... ça c’est certain !!!
    Et par dessus le marché, des équipes de "burnes" financées par NOS impôts !!!


  • Ca s’appelle complicité de crime de guerre crime contre l’humanité , les représentants de cette organisation humanitaire devront un jour répondre de leurs crimes c’est juste une question de temps , l’histoire des peuples est en marche en Europe , demain il pourrait y avoir un retournement de veste généralisé que tous ces criminels se retrouveront vite sur la liste des personnes les plus recherchées en Europe .


  • Rien de nouveau sous le soleil, les ONG profitent toujours de leur implantation sur le terrain d’intervention pour faire remonter des infos et/ou des intox... Et l’ONG Médecins sans frontières ne fait que confirmer la règle.

    Mais n’oublions pas qu’elles (les ONG) sauvent des vies malgré tout.


  • il serait judicieux d’ajouter deux notation pour les articles à savoir :
    Pertinence de la proposition d’article et
    la qualité de l’article
    car certain articles sont publiés par ER comme exemples de désinformation ; ce qui est très utile, mais ensuite les notes ne rendent pas justice à la pertinence d’avoir proposer ces articles pour leur aspect absurdes... certain poste méritent 5/5 et en même temps 0/5 sur le contenu de l’article de fond - 5/5 pour la pertinence du raisonnement par l’absurde..


  • Cette ONG sert de caution morale, de variable d’ajustement alors que le discours officiel est mis en cause de manière significative. Méthode éculée, rien de nouveau sous le soleil.


  • Certains doutent de l’utilisation d’armes chimiques par les forces gouvernementales de la Syrie...
    Chassons ces négationnistes ! Tout témoignage en ce sens constituant une preuve irréfragable a priori, il est inutile de se demander si cela est techniquement possible puisque cela s’est produit !
    Enfin, à quoi cela sert que Fernand (Cohen) se décarcasse ?


  • j’ai un jour discuté à une personne qui avait bossé pour Médecins sans Frontière au cours des années 90, il était écœuré de manquer de moyens pour soigner les malades en Afrique, alors qu’à Paris, au siège, on n’hésitait pas à commander les meilleures traiteurs et champagnes pour les fêtes et réunions...

    Et, comme il me le disait, il n’est pas le seul à avoir vu ça...

     

  • Afficher les commentaires suivants