Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Melbourne, Australie : la ville la plus vivable du monde

Quand Paris l’est de moins en moins

Selon le rapport publié cette semaine par la service de recherche du magazine The Economist, Melbourne en Australie reste en 2017, pour la septième année consécutive, la ville la plus vivable d’un échantillon de 140 villes de par le monde.

 

Melbourne est suivie de très près (les trois villes suivantes sont à chaque fois séparée d’un dixième de pour cent) par Vienne, la capitale autrichienne, Vancouver et Toronto. Une troisième ville canadienne, Calgary, et une seconde ville australienne, Adélaïde, terminent cinquièmes à égalité et à moins d’un pour cent de la première. Perth (Australie), Auckland (Nouvelle-Zélande), Helsinki (Finlande) et Hambourg (Allemagne) complètent le top 10.

Pour établir son classement annuel des villes les plus vivables du monde, l’Intelligence Unit de The Economist tient compte de cinq paramètres principaux, la stabilité, les soins de santé, la culture et l’environnement, l’éducation et l’infrastructure.

[...]

Le rapport de l’Intelligence Unit de The Economist souligne la corrélation qui existe entre les villes qui se situent aux premières places du classement, à savoir qu’il s’agit de villes de taille moyenne situées dans des pays plus prospères et à relativement faible densité de population. Ces aspects tendent à favoriser l’offre d’une palette d’activités récréatives sans entraîner une hausse de la criminalité ou une surcharge des infrastructures.

[...]

Vienne, la première ville européenne du classement, est l’une des villes les plus sûres au monde. D’après les statistiques de la police, elle n’a enregistré que 68 faits de nature criminelle à l’encontre de personnes en 2016 (contre 83 en 2015 et 93 en 2012) et un seul homicide y a été commis ces dernières années, comparé à, par exemple, 302 à Detroit (États-Unis) et 4 308 à Caracas (Venezuela) sur la seule année 2016…

Lire l’article entier sur palingenesie.com

 

Un petit tour à Vienne :

 

Une visite sans commentaires :

 

Quant à Jérémy, il est parti en Australie pendant 10 mois et il ne s’en est visiblement pas remis (sans commentaires avec « musique ») :

 

Un Français nous présente Melbourne :

 

Et une visite un peu plus sobre, mais plus « personnelle » :

« Y a du soleil, y a la plage, t’as des meufs qui courent, t’as des meufs en bikini, tout ce qu’on kifffe quoi, comme dan sles films ! »

 

Paris, une ville devenue sale à tous points de vue,
lire sur Kontre Kulture

 

Le contrepoint de Melbourne : Paris devient repoussante. Voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1786883

    le classement de paname siouplait ?

     

    • Paname, en terme de qualité de vie n’a rien à voir avec Toronto par exemple : ville calme, propre, cadre alentours reposants ; j’en ai un souvenir une certaine "quiétude" pour une grande ville...comme beaucoup d’endroits au Canada...Paris est l’antithèse des ces grandes villes canadiennes, malgré d’autres atouts.


  • Les cauchemars d’un Barbier... L’écharpe de malheur.


  • Premièrement les anglais, jalousie maladive oblige, ne peuvent parler objectivement de la FRANCE. Deuxièmement pourquoi plus de 60 chefs d’état anciens ou actuels ont ils un point de chute à PARIS ?

     

    • #1786951

      Parce qu’il ont d’autres point de chute à Londres, New York, Genève, Sidney ...

      Quand on est riche :on est riche. On ne se contente pas d’un seul point de chute dans un seul pays.


    • On ne peut pas dire simplement : on s’en branle de ces classements qui ne veulent strictement rien dire, chaque pays a sa ou ses villes emblématiques. Vous croyez que des personnes vont à New York pour respirer l’air frais de la petite vallée, réveillées aux chants des coqs et des cloches de vaches ? Moi aussi, je peux aller de ma petite contrib de villes européennes agréables à vivre au quotidien comme touristiquement.


  • #1786943

    4300 meurtres en une année a Caracas, ça fous les jetons !
    Déjà les 700 meurtres chaque année a Chicago c’est abusif mais bon des endroits ultra meurtriers sur le globe comme le Honduras, Salvador, Mexique, Venezuela, Colombie, Guatemala, Jamaïque, Brésil... et on peut rajouter les grandes villes américaine, tous des endroits très musulmans, désolée de la ramener avec cela mais perso j’en ai marre de ces manipulateurs de fond de tiroir qui essaie de faire croire que les violents dans ’’l’humanité’’ seraient exclusivement les musulmans lol et que le reste de l’humanité serait civilisé et bienveillant face a cette ’’menace’’ meurtrière.
    On peut même rajouter en prime les plus de 100 000 cas de viols répertoriés chaque année en Afrique du Sud.


  • - N’oublions pas que l’Australie est le pays qui consomme le plus d’énergie au monde, devant les USA, en terme de nombre de planètes nécessaires à son fonctionnement !!

    - Ce midi, je lisais le bouquin de Depardon sur la France profonde.

    Voilà, faites ce que vous voulez de ces deux infos.

     

    • Quel sens ça a de parler de " nombre de planètes nécessaires à son fonctionnement" .
      Même théoriquement ça ne vaut rien, pour diverses raisons.

      C est pas raisonnable de dire "a ce rythme il faudrait tant de planètes", ca depend qui ou quoi, et plus il a de riches, et plus il y a de pauvres, ce n’est pas un gâteau extensible.
      Et quand bien même nous arions plusieurs, il faudrait transporter les matières premières, donc un surcout, est ce que ce serait plus viable pour soutenir un certains mode de vie ?


  • #1786950

    J’ai vecu 28 ans en IDF et ca fait 15 ans que je suis expat en Australie dont 4 ans a Melbourne.A vrai dire y a pas photo,Melbourne est tres agreable a vivre,mais des nanas en bikinis qui courent par tout j’y crois pas,le climat y est assez special(les 4 saisons en une journee)Cela dit je suis sur que des villes sympas a vivre il y en a un tas de part le monde,alors ce genre de classement....


  • #1786955

    Malheureusement, Paris est devenue une ville invivable. Sale, agressive, pas sûre et hors de prix ; elle est plutôt adaptée au touristes, qui prennent d’assaut les beaux quartiers -et les pourrissent parfois-, et aux bobos contents de vivre dans leurs cages à lapin dont les loyers sont exorbitants. Lorsque je sors du RER je commence à souffrir. Voir cette masse d’esclaves -j’en fais partie-, cette crasse, les roms, la population exotique et exogène, l’odeur de beurre et pisse et ces cons de touristes bling, sans aucun repère au delà de la consommation de luxe, me déprime.

    Ma femme et moi, nous avons décidé de quitter Paris et de rentrer chez moi à Madrid. Ce n’est pas Vienne et ce n’est pas Melbourne non plus, mais pendant quelques années nous pourrons élever nos filles avec moins de craintes et un poil plus de sérénité et cela malgré les attentats...
    Sacré Franco ! Grâce au "retard" dans lequel il a plongé l’Espagne -d’après les élites mondialistes-, le pays est encore supportable même si le peuple espagnol est un très bon éleve en matière de libéralisme-libertaire.

     

    • Je plussoie comme on dit sur le site de réfèrence Le Monde.

      Ah le terrible retard de Franco, Salazar et les pays de l´Est. Très drôle et tragique quand on connaît Madrid de passage comme moi, qui n´est pas une ville particulièrement acceuillante, calme, où il fait bon vivre. Mais quand tu viens de 10 000 euros le mètres carrés, pot d´échappement-métro-clando à loger gratuit-t´as meuf elle est bonne monsieur-, Madrid c´est clairement le paradis.

      La question est de savoir quelle est la ville pire que Paris à vivre au XXIè siècle. Perso, je vois que Londres, sorti du ring boutiques de luxe et nanas que tu peux pas toucher ; direct le quart monde : gamins dans les rues, aucun service public, alcoolisme, paysage dégueulasse, mais tout hors de prix. Logé 3 semaines à Catford, les spécialistes apprécieront. A/R à vélo tous les jours.
      Le tiers monde ca compte pas, c´est pas les mêmes critères, on ne déprime pas, il y a des gonzesses. On s ámuse.

      Mais ca marche, la plupart des franciliens sont heureux d´y vivre, c´est normal pour eux d´acheter sur 25 ans leurs 40 mètres carrés en banlieue qu´ils sont pas sûr de pouvoir payer ; relire absolument les pages de Bagatelles où Céline décrit la connerie du parisien vivant dans une égoût, où 2 millions de culs chient dans 80 km2, où le moindre paysan s´extasie de sa réussite, rien n´a changé. Paris c´est 90% En Marche.


  • #1786965

    J’ai vecu en Australie en 1997/98. Melbourne est une ville typiquement cosmopolite et horrible. Elle n’a plus aucun charme victorien desormais. L’investissement chinois et l’immigration on fait fuir les blancs.

     

  • Vive la campagne boycottons toutes ces villes polluantes, bruyantes et surpeuplées !

     

    • Fuir à la campagne, c’est faire l’autruche, ça ne fait que déplacer les problèmes. Les gens fuient les villes polluées, bruyantes, et surpeuplées. Les villages et leurs hameaux sont maintenant "densifiés" par des plans d’urbanisation en imposant des antennes relais et de nombreux voisins à ceux qui sont venus s’installer à la campagne pour ne pas en avoir. Les gens se taisent et subissent. Ils sourient à leurs nouveaux voisins sans-gêne venus construire leur maison à 5m de la leur, mais râlent et se plaignent d’eux en privé. La politesse et la courtoisie deviennent hypocrisie. Dans une poignée d’années, les villages seront pollués, bruyants, et surpeuplés. Les relations entre villageois se détériorent, voire disparaissent, comme en ville. Il reste l’option de trouver un coin perdu au milieu des champs pour gagner plus de temps, mais le risque d’être empoisonné aux pesticides est extrêmement élevé.


  • #1786980

    Ayant vécu à Melbourne en temps que "Jeune en fin d’études" il y a 10-15 ans, j’ai trouvé la ville agréable (pour une grande ville) et bien placée en Australie, il y a l’océan pas loin, les "montagnes" juste au dessus et les autres grandes métropoles ne sont pas loin.

    Maintenant de dire que la ville est la plus vivable au monde, je n’irai pas jusque là mais c’est clair qu’en comparaison de Paris, même à l’époque, c’était bien plus agréable (pour un jeune con qui était content de claquer son "beau" salaire dans des divertissements futiles...).

    J’ai fini par revenir dans le coin car je me sent plus à l’aise dans un village montagnard alpin que dans une ville cosmopolite, surtout lorsque l’on voit où se dirige le monde. D’ailleurs, 10 ans après je ne regrette pas mon choix...

    A la fin, a part quelques rares exceptions (Japon, peut-être certains endroits en Suisse), les grande métropoles restent des lieux à absolument éviter en cas de gros pépin systemique...


  • #1786997

    Paraît que Le Touquet est pas mal en ce moment.

    On dit même que les procureurs et les juges s’y ennuient et que le métier d’avocat est en berne.


  • #1787001
    le 19/08/2017 par tranquillemimille
    Melbourne, Australie : la ville la plus vivable du monde

    Moi si je vais en australie c’est sûrement pas pour voir les grandes villes et son lot d’odeur d’échappement,de klaxon et de badots en tee short et percing dans le nez,si j’y vais c’est pour le paysage sauvage et les aborigènes ,rien à foutre des australiens qui déjeunent ,dîne et dorment comment 100 % de la planète chai pas si je me suis fait comprendre :)

     

    • #1787046

      Tu vas déchanter en voyant la situation où se morfondent ces pauvres Aborigènes, l’ami. Ceux qui ne clochardent pas, vivent dans des trous que l’on considererait indignes pour des animaux. Le niveau sanitaire est tel que certaines autorités interdisent l’alcool dans leurs "communautés". Des gamines enceintes, des gamins balafrés... Même si, paraît-il, certains Aborigènes se réaproprient leur culture, tu risques d’être déçu si c’est le but du voyage.


  • C’est bien d’avoir un classement des villes vivables mais où sont celles où il fait bon vivre ?


  • #1787056

    Cela est agréable de voyager et découvrir les spécificités des peuples (en esperant que celles ci existent encore dans quelques décennies) et des paysages mais pour une immense majorité dont je fais partie il est naturelle de se sentir bien lorsque l’on retrouve son foyer.. difficile d’expliquer ce sentiment on ne peut plus naturel.
    Pour son information (le jeune baroudeur) je fais mon footing 3 fois par semaine à 7hoo au parc de Saint cloud pas besoin d’être en Australie, il faut que le Mek prenne un peu de recul sur la pseudo aventure de rebelle qu’il est en train de vivre dans son dortoir avec ses potes qui ronflent.
    Tout ceci étant dit il est vrai que Paris n’est pas une ville très agréable à vivre.. mais c’est mon foyer ma nation et je l’aime. Et c’est triste mais si vous ne faites pas partie de la triste catégorie des esclaves du salariat, l’argent et le temps libre peuvent vous permettre encore d’en profiter. Pour ma part, s’il faut la quitter lorsqu’elle sera devenu un mouroir (cf:pierre Hillard) je crois que ma retraite de situera en Provence ou au fin fond de la forêt de Brocéliande en Bretagne. Des endroits que j’affectionne mais en gros, là où quelques oncles ou cousins pourront me prêter une carabine et m’offrir la pitance et le coucher.. =J


  • Va falloir qu’on crée une section ER Australie. Je vis pour ma part depuis 7 ans dans une petite ville de Nouvelle Galles du Sud.


  • #1787151

    Etant né en 1985, j’ai toujours entendu dire qu’il fallait s’ouvrir sur le monde, que les pays excentrés comme la Bretagne, l’Australie ou laNouvelle-Zélande n’ont pas de chance car, ils sont excentrés

    Après avoir pas mal voyagé dans ma vie, je me rends compte que les pays où l’on vit le mieux, ce sont ces pays-là


  • #1787180
    le 20/08/2017 par The Médiavengers
    Melbourne, Australie : la ville la plus vivable du monde

    Avec des vidéos pourries qui pullulent sur le net et qui sentent bon le nomadisme touristique parasitaire à des kilomètres, toutes les villes du monde sont "cool".
    Ce genre de classement mondialiste m’horripile au plus haut point.


  • Allez à Bordeaux, j’y ai retrouvé cet été une quiétude proche de celle espagnole, pas trop de "chances pour la France" là bas, et une atmosphère de farniente, de dolce vita. J’y ai vu énormément de couples et aussi de femmes seules, ce qui prouverait un peu un certain niveau de sécurité. Sinon les campagnes françaises c’est pas mal pour le côté mort, mais en fait il y a beaucoup de laideur, il y a trop de centres commerciaux ou industriels partout. En fait en France le mieux ce serait la BAD quelque part, l’habitat collectif a 4-10 familles sur de très grandes fermes. En fait la France est assez invivable comparée à beaucoup de pays en Europe car partout où on va il y a de l’éléctricité dans l’air. C’est le pays où les hommes sont en gallère de meufs..


  • #1787461

    Se décentrer ça fait du bien ok...
    Promouvoir le tourisme.. C’est un truc d’agence de voyage...
    Promouvoir le bonheur ailleurs c’est quoi le projet ?
    il est où l’enracinement, c’est un article mondialiste ou bien ?

     

Commentaires suivants