Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Mémoires – Fils de la nation

Un nouveau regard sur Le Pen : le sien.

« Mes grands-parents ne savaient pas lire mais surent donner une vie décente à leurs enfants. Ma paysanne de mère était élégante et fière, mon père, patron pêcheur taciturne, avait navigué pendant la Grande guerre, à treize ans, mousse sur un cap-hornier, ces cathédrales de toile et de bois qui affrontaient les quarantièmes rugissants. À la maison, il n’y avait pas l’eau courante mais on aimait sa famille, son pays et Dieu – et la Bretagne aussi, avec ses îles, ses navires. L’instituteur et le curé nous apprenaient à les chanter ensemble. En somme, j’étais un petit Breton heureux dans la grande France. Puis vint la Seconde Guerre mondiale. Le père est mort, la France était blessée, des curés m’ont dégoûté de Dieu. C’est alors que j’ai découvert la folie des hommes, Paris, l’université, l’Indochine, l’Assemblée nationale, l’Algérie. J’eus une épouse et des filles. La vie s’offrait, tantôt magnifique, tantôt désolante. Le petit Breton avait grandi, la France rapetissé. Pour la relever, j’ai choisi le combat politique. »

 

Se procurer l’ouvrage chez Kontre Kulture

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

4 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1909544
    le 28/02/2018 par moguin
    Mémoires – Fils de la nation

    Il faut reconnaitre que l’on ne peut pas rester indifférend à la personnalité et au parcours de monsieur Le Pen ,qu’on l’apprécie ou pas ! Il faut saluer ici le personnage entier ,au franc parler ; avec ses erreurs ,ses fautes et ses victoires !
    Combien d’hommes (ou de femmes ) politiques ,aujourdhui peuvent se lever et oser dirent ce qu’ils pensent réellement ,sans craindre de perdre leur place et leurs privilèges ? Les politicards selon l’apocalypse de saint Jean :" Je connais tes oeuvres ,que tu n’es ni froid ni bouillant.Je voudrais que tu fusses ou froid ,ou bouillant ! Ainsi ,parce que tu es tiède ,et que tu n’es ni froid ni bouillant, je vais te vomir de ma bouche.Parce que tu dis ;je suis riche et je me suis enrichi,et je n’ai besoin de rien,et que tu ne connais pas que,toi ,tu es le malheureux,et le misérable,et pauvre,et aveugle et nu "(chap.3).Pas mal comme description ?


  • #1910104
    le 01/03/2018 par nico
    Mémoires – Fils de la nation

    Comme le dit A Soral :JM Lepen méritait la France, mais les francais ne méritaient pas JM Lepen. Ils ont fait le choix de la soumission.

     

    • #1931166
      le 28/03/2018 par bleu blanc rouge
      Mémoires – Fils de la nation

      La majorité d’entre nous ont été manipulé par les médias , tout comme aujourd’hui .. " on " à diabolisé et instrumentalisé ce parti qui défendait , apparemment , les intérêts du pays ... avec ou sans complicité là est la question ....


  • #1911241
    le 02/03/2018 par Rémi O. Lobry
    Mémoires – Fils de la nation

    Suite à une discussion houleuse avec son éditeur JMLP a obtenu que son livre soit imprimé en lettres noires sur papier blanc pour un meilleur contraste. Il a aussi été décidé, dans le même esprit, de numéroter les pages en chiffres arabes (comme quoi) en ordre ascendant avec un incrément de un. Ce qui fait que la page 46 précède la page 47