Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Menace contre la république : Cazeneuve fait interdire l’application UberPOP

La société états-unienne Uber et son application mobile UberPOP sont désormais dans le collimateur du gouvernement, après une série d’incidents graves.

Il y a quelques jours, un Lyonnais a été passé à tabac (mâchoire et nez brisés, pommette défoncée : 21 jours d’ITT) par plusieurs conducteurs de taxi pour s’être vanté d’utiliser les services des VTC Uber (qui revendique 400 000 utilisateurs dans l’Hexagone). Cinq personnes ont été interrogées par la police.

Près de 3 000 chauffeurs de taxis (sur 55 000) manifestent leur mécontentement depuis ce matin dans les principales villes de France. Près de la capitale, les accès en voiture à trois terminaux de Roissy sont bloqués. Même situation à l’aéroport d’Orly, où une dizaine de voitures ont été endommagées. Le périphérique a été bloqué dans l’ouest de Paris en début de matinée. Les professionnels du transport de passagers ont pris à partie leurs concurrents, chauffeurs de VTC de la société Uber : deux de leurs véhicules ont été retournés, porte Maillot à Paris. L’accès aux gares parisiennes a été entravé.

Afin de calmer les taxis et de protéger la République en danger, Bernard Cazeneuve a troqué son costume d’agent d’accueil pour clandestins pour une posture de fermeté et ordonné au préfet de police de Paris d’interdire l’activité d’UberPOP :

« J’ai donné instruction, compte tenu des troubles graves à l’ordre public et du développement de cette activité illégale, au préfet de police de Paris de prendre ce jour un arrêté interdisant l’activité d’UberPOP. »

En début d’après-midi, les syndicats de chauffeurs de taxi faisaient savoir qu’ils refusaient de se rendre à Matignon, où ils devaient rencontrer pas moins de quatre ministres, jugeant insuffisante la mesure prise par le ministre de l’Intérieur.

Cette affaire devrait connaître de nouveaux rebondissements car le Conseil constitutionnel devra prendre une décision concernant l’interdiction l’offre payante de transport entre particuliers, suite à l’application depuis octobre 2014 de la loi Thévenoud (du nom de l’ex-membre du PS et toujours député, mais dont on ne sait pas s’il a enfin guéri de sa « phobie administrative »). Ce dernier a indiqué ce matin :

« Il y a un article 12 dans la loi qui porte mon nom qui interdit explicitement UberPop. UberPop c’est du taxi clandestin, ce n’est pas qu’un problème franco-français, Uberpop a été interdit dans de nombreuses villes partout dans le monde (...) et il faut utiliser cet article. »

Plus anecdotique, Courtney Love, connue pour être l’ex du chanteur du groupe Nirvana et pour son addiction au sucre en poudre, a eu la malchance de se trouver à l’aéroport de Roissy en matinée. Son véhicule a subi des jets d’œufs de la part des conducteurs de taxi. Apeurée, elle a envoyé une série de tweets de détresse, tout d’abord au rappeur Kanye West avec une photo de l’œuf, l’informant qu’elle allait devoir faire demi-tour et qu’il devrait se cacher avec elle car « des grévistes viennent d’attaquer notre voiture ».

 

 

Puis, terrorisée, elle a annoncé :

« Ils ont tendu une embuscade à notre voiture et notre conducteur est pris en otage. Ils attaquent les voitures avec des battes en métal. C’est ça la France ? Je suis plus en sécurité à Bagdad » (on peut douter qu’elle ait déjà mis les pieds en Irak...)

 

 

Dans un troisième tweet, elle a demandé l’aide du président de la République (et pourquoi pas d’un détachement de Marines ?) : « François Hollande où est cette putain de police ? Est-ce légal que vos citoyens attaquent les visiteurs ? Bouge ton cul jusqu’à l’aéroport. »

Elle a continué :

« On s’est fait poursuivre par une foule de chauffeurs de taxi qui a jeté des pierres, on est passés devant deux policiers qui n’ont rien fait. »

 

 

Finalement, la star aura la vie sauve et finira par s’échapper, traumatisée...

 

Le « modèle Uber » : Innovation paupérisante ou progrès inéluctable ?

Les taxis dénoncent la suppression des intermédiaires entre les transporteurs et les clients, le contournement du Code du travail et du droit social par Uber, qui fait travailler chômeurs, étudiants et précaires, pour un coût insignifiant et un revenu faible. D’un autre côté, les conducteurs Uber dénoncent le monopole et le corporatisme des chauffeurs de taxi, une modèle jugé obsolète, rigide (paiement des courses en liquide) et onéreux (la licence s’obtient pour environ 200 000 euros).

Alors, Uber : une alternative bon marché aux taxis ou un modèle économique tirant le monde du travail vers le bas ?

 

Les perturbations en région parisienne :

 

Les manifestations en province :

Voir aussi, sur E&R :

Sur la précarité et la paupérisation de la société,
chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

156 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le modèle d’UberPop est le modèle de travail du futur.

    Le travail va se fluidifier, et y en aura pas pour tout le monde. Ca pourrait être une super nouvelle si tous les profits n’étaient pas absorbés tout en haut.

     

    • Sauf que ce gouvernement ne voit pas les choses ainsi, ils veulent qu’on se fasse plumer par les taxis. Ce gouvernement refuse qu’ on fasse des économies.


    • bah bien sûr ! c’est ça le troc c’est l’avenir ! la démmerde quoi !


    • @Noela
      La démerde ? Je vois pas trop le rapport. Disons que si tu sais conduire une voiture et que tu peux déplacer des usagers, je ne vois pas pourquoi on t’en empêcherait.

      Tout ce que je vois là, c’est que les innovations technologiques créent temporairement des dégâts. Je comprends le taxi qui a les boules car il a payé sa licence 200K, mais c’est un fait que les smartphones ont permis ces nouveaux usages possibles, et que son job va être amené à être radicalement transformé.
      Pour le coup j’y vois même pas une question de libéralisme. Même en étant anti libéral, je vois pas l’intérêt de ne pas optimiser la productivité générale d’un système.


    • @Riiton
      Tu te moques de qui ?
      Connais tu la législation, les obligations, la réglementation pour un taxi indépendant sais-tu combien prend l’etat "administration fiscale" RSI+ cotisation+ License+ lumineux+ compteur+ prix de la formation (pour avoir une carte pro ) véhicule+ assurance+ etc,etc...
      Comment fait un père de famille (taxi) qui ne peut plus rembourser son crédit, comment fait un père de famille sans indemnité chomage (indépendants, petits patrons, pas de chomage, alors que l’on cotisent, pourquoi ? ), s’il perd son emploie, comment fait un père de famille, qui s’endette pour travailler, s’il n’a plus de travail....(et que sa licence ne vaut plus rien ? il l’encadre dans son salon ? )
      Uber POP sont des voleurs,des bandits, des escrocs, qui ne volent pas que les taxis, ils volent les français, ils ne payent pas d’impôts en France, pas de véhicules homologués, pas d’équipements en regles,pas de formation, pas de charges (et ça depuis plus de 2 ans ) sans parler de ceux qui touchent à coté des aides ( faux chauffeurs aux pole emploie, ou au RSA, ou qui travaillent déjà au noir ) !
      On assassine en France, tous les jours d’honnête travailleurs, agriculteurs, pécheurs, artisans,commerçants, taxis etc, etc...
      Et qui profite de ce meurtre de masse, la grande distribution, les multinationales,les banques, assurances, la finance apatride...



      La France n’est qu’un hôtel parmi d’autres, avec lequel aucun client, aucun employé, n’a de lien particulier....
      Pour d’autres, la France n’est plus définie que comme un simple lieu de vie...
      J.Attalie




      Sauf pour le français, la France n’est plus la France, on le ponctionne, on le vide, on le conspue, on le maltraite, on l’assassine, lui et sa famille, le français en a marre !



      Je suis Taxi...
      Je suis agriculteur...
      Je suis pécheur...
      Je suis gendarme...
      Je suis policier...
      Je suis un Catholique français...



      Mes enfants veulent juste vivre, sans cette épée de Damoclès, sur la tète de leur père, de leur famille, et donc aussi de la leur...
      L’état assassine des français tous les jours !



      https://www.youtube.com/watch?v=AdJ...




      Des chauffeurs de l’entreprise de VTC ont utilisé les coordonnées de clientes pour les draguer lourdement



      http://www.lexpress.fr/actualite/so...



    • La différence entre les employés d’uber pop et les taxis, c’est que chez uber ils sont tous salarié tandis que les taxis sont pour la plupart des indépendants. L’autre différence c’est que chez uber les salariés sont employés par des Américains, que les charges sociales sont pas payés et que les bénéfices de l’entreprise sont évadés à l’étranger, tandis que les taxis payent ce qui doivent, c’est pour ça que c’est plus cher. A la fin vous avez comme d’habitude plus de chômage et moins de recettes fiscales suivi d’une augmentation des impôts pour compenser ceux que les taxis au chômage ne paye plus.
      On est pas les premiers à dégager les petits malins de l’application uber : la Chine et l’Inde l’ont fait manu-militari, la Belgique et l’Autriche aussi et il y en aura d’autre.
      Il y a des règles à respecter pour vivre en société sans quoi la société s’effondre.

      Démonstration par le concret que pour se faire entendre il faut paralyser les voies de communications, il n’y a rien de plus radical. C’est pour ça que l’état n’arrive pas à casser socialement les professions du secteur des transports malgré tout ses effort depuis 25 ans.


    • A soldat du christ...

      Je comprend les problèmes que pose la législation. Je viens d’en parler avec un chauffeur de taxi au détour d’une conversation et sa semble être le premier arguments de tous les taxis d’après ce qu’il en a dit... "la license, le matériel, tout à mes frais... etc... et j’ai une famille à nourrir" ce qui pose donc le problème de la législation. La loi des hommes en fait. Le système se retrouve confronter à ses propres contradictions. On pourrait dire qu’il faut abolir la license et rembourser tous les frais aux taxis ce qui semble être l’aboutissement logique à la nécessaire progression sociale du travail à l’ère d’internet. C’est d’ailleurs sans doute la raison pour laquelle Cazeneuve s’est empressé d’interdire Uber avant que les taxis et les vtc en viennent eux même à cette conclusion logique... car bien entendu l’état n’a aucun moyen de rembourser les taxis et abollir les licenses ! Alors premiers venus premiers servis et on vire les nouveaux.

      Ainsi ce n’est que partie remise. Car comme le dit riiton il est bien évident qu’au delà même de l’anti ou non libéralisme personne ne devrait être en droit (en vrai droit) d’empêcher un quelconque conducteur de servir un usager à son profit. Ce problème que pose les Uberpop se retrouvera dans toutes sortes de domaines.
      Je pense que c’est déjà le cas dans la location de particulier à particulier d’outil de bricolage par exemple. Je ne vois pas leroy merlin se révolté contre cela. Il n’y a qu’un pas pour que les gens se mettent en plus à apprendre la plomberie où la maçonnerie pour faire des sous à leurs heures perdues, et tout ça deviens vite risible ou hors de propos car lorsque l’on étend le cas Uber dans une réflexion plus poussée on abouti vite à la conclusion suivante : il faut soit tout encadré tel un état policier, soit tout refaire et libéralisé totalement. On peut aussi vite en venir au problème du salariat. Salariat ou revenu de base ? Avec la productivité croissante de la société comment assuré une part du gâteau à chaque individu ? Il me semble que les Uberpop soulèvent toutes ces questions... mais les gens n’y sont pas encore et en sont même très loin. Alors on verra bien.

      Cher soldat du christ, que dirait le Christ cela ? Que penserai-t-il de la "législation" ?


    • Oui, et il y a aura beaucoup de travail pour la pègre. Elle "protégera" ce que l’Etat ne protégera plus.


    • @Free
      étant Catholique je ne veux pas plus que vous une logique ultra-libérale, je ne fais que répondre à la logique éconnomique de notre de ma situation j’ai une famille et je partirais en croisade avec vous mais pour le moment mes enfants vont à l’école (cher) s’habille mange vive s’amuse je les loge (cher aussi )
      Je n’y peux rien si le monde par en sucette (je le constate tous les jours )
      Il te faudra aussi expliquer aux restaurateur qui payent un fond de commerce les murs les charge foncier impôts taxes etc, etc...) ce qu’est une licence en gros quand un foot truck ou une baraque à sandwich ce gare devant son restaurant ainsi qu’à ses employés qu’il devra licencier pour concurrence illégale et malhonnête...(déloyale)
      Pour le reste moi aussi le soir quand je me couche après avoir fais des semaines à à plus de 100 heures je reve d’un monde meilleurs peut-être pas pour moi mais au moins pour mes enfants que je chérie et pour qui je sacrifie ma vie avec plaisir et joie.
      Si certain ne peuvent comprendre cela ils devraient re-écouter ce que dit A.Soral le monde va mal et se cracher dessus à la manière LLP est contre productif...
      Et oui je suis pour que tout soit encadré, mais pas par l’état, mais par l’Église, à part bien-sûr, si l’état est dirigé par l’Église ou un Roi...
      Quand à Riton je lui ai répondu ...


  • mais bien sur que cazeneuve fait semblant, y a bien longtemps que la liberalisation de tous les marches a ete decide pour la france...les politiciens n’ont plus qu’a appliquer les instructions qu’ils ont recu...

     

    • Sauf qu’ils sont devant un problème insoluble.
      Autoriser Uber c’est débourser 11 MILLIARDS !! (55’000 taxis à 200’000 la license)
      Argent qu’ils n’ont bien sûr pas.
      Ce qu’en plus, les taxis ne voudront pas, car une parti des licenses est racheté a leur ancien propriétaire au black, et ils ne seraient donc pas remboursé sur cette partie au black.
      Les taxis ont un gros pouvoir de nuisance économique, médiatique.
      Donc, malgré les directives, le présiflan n’a aucune autre alternative que d’interdire Uber pour calmer les taxis.
      Ou alors, obliger Uber a ne faire appel qu’a des taxis en règle.
      Au final, les taxis se feront enfler, mais par derrière en douceur et lentement mesurette après mesurette.
      Mais maintenant qu’ils ont gagné cette bataille, ils vont sentir leur pouvoir, donc rien ne se fera avant le prochain président.


  • Gouvernement de m.... qui courbe l’échine systématiquement dès qu’il y a quelques heurts. Voilà ce qu’ils auraient du faire à la manif pour tous : bloquer les routes, violenter, brûler, casser. Y’a que ça qui marche avec les socialistes.

     

  • Gageons qu’avec le TAFTA, ce sera réintroduit.

     

  • En même temps prendre un taxi qui ne "trouve" pas le chemin( car soit disant son gps ne fonctionne pas ) et profite pour vous sur-facturer , à cause des 10 tours en plus de paté de maisons et bien j’ai envie de dire vive les ubers ! Je pensais qu’en France on n’avait pas le droit de se faire justice soit même et c’est là que leur "pragmatisme" apparait au grand jour, au lieu d’essayer d’améliorer leur mauvaise image de voleurs, ainsi que l’accueil etc,non eux préfèrent tout casser, les voitures et les gens qui sont avec, sous prétexte d’une licence qui leur a couté un bras. Pour le coup je n’ai pas du tout la même vision qu’ E&R, au risque de me faire censurer.

     

  • C’est scandaleux .
    Les taxis sont des voleurs qui n’ acceptent pas les règles du jeu.
    Ils se sont plantés dans l’ acquisition de la license, c’est bien fait pour eux.
    Le métier de taxi est un métier fini et c’est tout à fait logique.
    50 euros la course . Qui peut se permettre de mettre une telle somme de nos jours ?
    Ce métier n’ a aucun avenir , je vois pas pourquoi interdire un automobiliste d’ emmener d’ un point A à un point B une personne ? Pourquoi faut-il une license, des diplômes,ect... ?
    C’est ridicule, en plus ils sont super violents.
    Combien de routes ont-ils bloquées ?
    Combien de chauffeurs VTC ont-ils agressés physiquement ?
    J’ espère donc que ce métier s’ écroule et que toute la France boycott ces voleurs .

     

    • Les taxis ne sont pas tous des voleurs mais par contre toi t’es un sacré bourricot !


    • Au delà des taxis qui sont certes très antipathiques et racketteurs, c’est l’avenir du travail en France qui se dessine derrière tout ça. Le modèle UBER est un modèle qui ne permet pas de vivre de son travail, qui tirera tous les salaires vers le bas. C’est bien beau de vouloir toujours payer moins mais au bout de la chaîne, c’est toi qui sera viré car dans cette logique tu représentes un coût trop important et donc des profits en baisse. C’est la logique implacable du capitalisme et ça va aller en s’aggravant.

      La lutte des taxis est une prémisse de ce qui va arriver à de nombreux autres secteurs, à savoir la précarisation de tous pour tirer les prix vers le bas. Ensuite quand tout le monde aura son minijob payé 200 euros par des monopoles à la Uber, bon courage pour fonder une famille ou s’acheter une maison, une voiture, etc. C’est un véritable suicide économique.


  • La finalité de tout ce ramdam c’est d’éviter coute que coute la diminution du prix moyen de la licence taxi

    Explication

    Pour restreindre le nombre de Taxi en France ,chaque taxi doit avoir une licence ,Le nombre de licence est donc limité
    Elle devient donc rare ,une fois qu’elle est devenu rare et convoité ,elle a un prix et son prix est extrêmement élevé
    Puisque qu’elle est limité ,elle est vendable
    Et bien sur ,plus il y a demande ,plus elle coute cher
    Et bien sur ,moins il y a de demande moins elle coute cher
    La licence coute en moyenne 230 000 Euros
    Ceux qui l’ont acheté à l’instant T doivent remboursé la somme déboursé à l’instant T
    Si la licence passe en moyenne à 100 000 € ,il sont obliger de rembourser 230 000€

    On peut dire que la vente de la licence peut être un complément de revenu ou de retraite a condition que l’état maintient le nombre de licence et qu’il est beaucoup de demande
    A contrario ,on peut dire que si il y a moins de demande et une hausse des distributions de licence ,ils seront obligé de vendre leur licence à perte

    Il faut savoir que la licence est un permis de pratiquer le métier de Taxi délivrée par la préfecture
    Ce permis ne vaut que les frais administrative

    Puisque la population augmente de 1950 à 1980 Je pense qu’elle ont été distribuer au personne dit discriminé comme les magrébins et les pied noir

    Affaire à suivre

     

  • Par contre eux ils savent manifester apparemment.


  • Pourquoi ce gouvernement ne réagit-il pas de la même façon avec les travailleurs détachés qui volent le boulot de millions de français ?
    Les taxis viennent de démontrer qu’il faut sans cesse utiliser la force avec ce gouvernement !
    La question de fond c’est pourquoi Uberpop fonctionne car c’est celle-là la réalité, Uber-pop marche mieux que les taxis car ils sont presque deux fois moins cher que les taxis, dans aucun autre secteur professionnel on voit ce genre de réaction.
    C’est comme si un restaurent reproché à un autre restaurent de mettre son menu pas cher .

     

  • Très certainement qu’Uber est reprochable mais les taxis et surtout ceux de Paris nous ont beaucoup trop entubés et ce depuis tant d’années. Les Grosses tetes à fond donc obliger d’hurler dans le portable, les discussions debiles de soulard de bistrot, les ah non pas la clim sinon je consomme plus, les "ah desolé le terminal carte bleue ne fonctionne pas vous avez du liquide ?",etc....
    bref ils se sont bien engraissés jusqu’à ce qu’ils comprennent avec l’arrivée d’UBer qu’il y avait aussi une notion de service.

    200000€ la plaque ? il y a des tas de types qui montent leur boite en France en s’endettant à bien plus de 200k€ sans pour autant beneficier d’un quasi monopole sur l’activite...

    Je ne les plains pas, c’est trop tard pour eux !

    M

     

    • En même temps si j’avais comme client un gros kéké irrespectueux du genre de ceux qui racontent leur vie au téléphone en public, je pense que moi aussi je lui mettrais Les Grosses têtes à fond, me foutrait de sa gueule en imitant le poivrot, ne satisferait pas ses petits gout de luxe de métrosexuel qui veut sa clim dans un pays tempéré, et ne lui permettrait pas de se la péter avec sa carte gold mastercard pour payer quelque dizaines d’euros.


    • @tuek

      Oui, mais ça c’est parce que tu n’as pas compris que tu bosses pour QUI te paie !

      Et tenir les gens par les couilles tout en les faisant raquer pour un service de merde, ça s’appelle du racket, de l’extorsion de fonds ou de l’escroquerie. Personne n’aime ça.
      Sentir que tu as vraiment eu le service que tu attendais pour le fric (souvent durement gagné) que tu as déboursé, c’est juste la base du commerce hein.

      Mais y’a pas que les taxis qui abusent sur les tarifs avec des prestations pitoyables : garagistes, plombiers, BTP, etc. etc.

      Et tout ça, c’est que de la lutte horizontale. Essayer de glisser une quenelle à son prochain pour tenter de se hisser sur le haut du tas de merdes.
      Pendant ce temps là, nos maîtres à tous se foutent bien de notre gueule, parce que eux justement se serrent les coudes pour lutter contre leurs ennemis, c’est à dire NOUS !

      Tant que les gens n’auront pas identifié leurs vrais ennemis (la banque, les politiques) on restera tous des esclaves.


    • Moi aussi j’ai du mal à compatir avec les taxis !
      A force de prendre les clients pour des idiots... ben faut pas s’étonner qu’ils aillent à la concurrence.
      Des détours pour prolonger le temps de la course, même pas un coup de main si on a une valise (sinon il faut payer en plus), ... et c’est d’une vulgarité et d’une agressivité sans nom !
      A ce sujet, j’ai vu une femme sous mes yeux se faire traiter de tous les noms et qu’elle ferait bien "d’aller se faire baiser pour se détendre", juste parce qu’elle trouvait choquant qu’ils veuillent lui faire payer pour l’aider à mettre ses valises dans le coffre ! Et les autres chauffeurs qui riaient comme des cons ! -_-
      Aussi, un touriste anglais à qui on demandait le double de la course, comme ça, à la tête !
      Alors que chez Uber les salariés sont notés donc super polis et serviables !
      Alors c’est bien gentil leur pleurniche pour leur plaque etc... mais ça ne les empêche d’être un minimum polis !
      Qu’une chose à dire.... vive la concurrence ! ça leur apprendra un peu à respecter les gens !


    • @Manumission



      200000€ la plaque ? il y a des tas de types qui montent leur boite en France en s’endettant à bien plus de 200k€ sans pour autant beneficier d’un quasi monopole sur l’activite...




      Je ne sais pas qui a sorti 200 000€ mais ce prix est tenace, dans mon département, une licence avec véhicule équipé et clientèle vaut pas plus de 70 ou 80 000€ et avec une bonne clientèle et un bon chiffre d’affaire...
      Si avec cela tu ne bosses pas c’est que tu es un nul et là on ne peut rien pour toi...


  • C’est une partie de la finance américaine qui tente de vivre sur le dos des salariés européens, et cela se fait aussi contre la classe capitaliste européenne, qui met du temps à défendre ses intérêts. L’histoire D’UberPOP n’est qu’un avant-goût du traité transatlantique, et quand on voit ce que les États-Unis se permettent chez les autres, on peut légitimement commencer à s’inquiéter de ce qui va se passer une fois le "libre-échange" signé par les escrocs qui siègent à la commission européenne.

     

    • Le problème c’est que la système des taxis est archaïque, et qu’Uber s’infiltre sans difficultés dans une faille.
      Le système d’achat des licences est un problème, le système du paiement en liquide aussi. Il y a des problèmes énormes avec les taxis pour lesquels je n’ai strictement aucune compassion. Courses escoqueries, permis passés à l’étranger, conducteurs salafistes, ou la tenue vestimentaire douteuse, respect approximatif du code d la route.
      Un VTC c’est un course réglée à l’avance, sans surprises, et un type habillé correctement.
      Les taxis sont les architectes de leur propre destruction, comme pas mal de professions règlementées.


    • A fred : c’est exactement cela. N’oublions pas que tout cela est déjà connu depuis le révolution française qui était sur le plan économique totalement libérale et à fond ! La loi Le Chapelier - de sinistre mémoire- avait supprimé toutes les barrières et tous les "corporatismes frileux" sous la pression des bien connus "Amis du Commerce et de l’Industrie" (dont faisaient partie les planteurs esclavagistes des Antilles, car n’oublions pas que le "libéralisme" amène irrésistiblement à l’esclavage ? Pourquoi pas l’esclavage ? Cela crée de la "concurrence" sur les "coûts" salariaux hin ! hin ! et cela emploie du monde ! Et les esclaves ne sont-ils pas ravis d’être esclaves ? Ils en redemandent ! Vous voulez un sondage d’esclaves ? 95 % des esclaves sont pour l’esclavage ! hin ! hin !).

      Résultat : un siècle de misère populaire effrayante, des bourgeois odieux et laids, des luttes syndicales et révolutionnaires extrêmes, des guerres sociales, et même des guerres tout court, un désastre.

      Vive les corporations. La France s’est faite avec et a très bien vécu avec. Elle va crever s’il n’y en a plus. Il faut généraliser en dépit des zozos américains, le système civilisé et conservateur et humain des corporations et nullement les abolir !

      Il faut même que les petits ingénieurs informaticiens et les placiers en "big-data" et "néo-tech" et "nano tech" soient organisés obligatoirement en corporation ! Cela ferait monter leur niveau intellectuel et culturel. Tout d’un coup, ils changeront et comprendront tout l’intérêt d’avoir des taxis organisés en "corporations frileuses" ..


    • Vous avez bien compris que cette Uber affaire est un cheval de troie.

      D’un côté vous avez le gouvernement, François Hollande la merde, les taxis mafieux et islamistes.

      De l’autre, des gens pleins de bon sens, polis, moins chers, digne de confiance.

      Donc ça veut dire que les nations protègent et sont des mafias.

      Conséquence : grands pouvoirs de l’individu et de ses corporations face à l’Etat.

      Corporations supranationales VS corporations nationales.

      C’est ça les empires, ils se construisent sur des petits morceaux.

      Tout démanteler, santé, énergie, éducation, sécurité, transports, alimentation, tout rassembler, car la division est le désordre.

      Bien sûr le nouvel ordre est similaire à l’ancien, la hiérarchie, le pouvoir, les richesses à ramasser.

      Ceux qui sont pour/contre ben c’est cool vous avez choisi un camps. En fait c’est pas une question de choix, ça va se faire mais il vaut mieux être d’accord, avoir le soutient d’un majorité de la population.

      Quand on vivra endetté à la Corporation X, que nos enfants naîtront endettés, qu’il n’y aura pas de défense possible face aux Corporations, on touchera à une renaissance de l’empire de l’humanité et de son besoins pressant d’esclaves, de soumission.

      J’ai pas l’impression de délirer, rome, les states, la grèce, les perses, les hindoux, les chinois... toutes sortes d’histoires similaires.


  • Les taxis ont le feu vert du gouvernement pour utiliser la force, j’ espère que ça fera jurisprudence pour tous les métiers et secteurs d’ activités...


  • Uber Pop c’est un raid de pillage des sionistes US sur la France, et c’ est pourquoi la "France" dirigée par un ex Young Leader, laisse faire .


  • Vivement le TAFTA pour que Uber puisse enfin attaquer la France en justice !

     

    • Exactement mon opinion. Et a ce moment-la les taxis, s’ils sont bien conseilles, devraient aussi attaquer le gouvernement en justice et demander le remboursement de leurs 200,000 euros (je n’en reviens pas, du prix de cette license !) pour avoir baisser, une fois de plus, et leur froc, et leur pavillon sans combattre.


    • Exactement, prélude au TAFTA


    • Uberpop utilise à fond ce que les anglais appellent des "buzzwords" des mots qui font bzz bzz comme des insectes et on entend plus rien. Un de ces "buzzwords" est le mot "moderne" ! A quand on a dit "moderne", on entend plus rien de bzz moderne bzz moderne bzzzz moderne. moderne moderne.

      C’est le système américain qui est affreusement archaïque et nous ramène à l’âge de pierre ; En Amérique, tout est géré par la pègre. On ne fait pas la différence entre un maffieu et un fonctionnaire. Le gouvernement central n’est pas grand chose et les pouvoirs locaux sont aux mains des gangs. Le libéralisme consiste à laisser faire les gangs.

      En France, l’Etat savait bien que la liberté économique prôné par "les amis du commerce et de l’industrie", comme on disait autrefois en souriant d’un air entendu, aboutit à cela. Il a organisé de longue date effrayé par les conséquences qu’il entrevoyait dans un certain nombre de secteurs d’intérêt vital pour la population et potentiellement dangereux (tribunaux, vente d’immeubles, hôpitaux, pharmacie, et dans une moindre mesure, transports, dont les taxis) des professions "réglementées" qui sont en fait de petites "pègres" bien organisées qui font leur police interne. Ce sont des pactes corporatistes. Il y a par exemple une "commission disciplinaire des taxis" dans touts les villes.Un ordre des avocats, des médecins, etc..

      Tout cela est en fait très bien et marche remarquablement bien depuis des siècles. Les américains veulent foutre en l’air ce système parce qu’il veulent agrandir les champs des investissements internationaux et des sociétés cotées en bourse ; mais ils se foutent totalement de la qualité des transports et de la politique que cela induit. Il veulent des retours sur investissement et c’est tout. Ils souhaitent donc que les transports soient gérés par la pègre de Londres ou de Chicago. Les taxi se révoltent et ils n’ont que leurs muscles pour se défendre..

      Mais cela faisait longtemps que les vautours de l’Etat tournent autour des taxis en reniflant la charogne. (Commission Attali !) Toutes les professions indépendantes sont tuées les unes après les autres. L’état libéral-bolchévique ne supportent que des travailleurs larbins.

      Remarquons que ces gens là ont fait ce que Staline n’avait pas osé faire : ils ont fait de l’avocat un salarié ! Staline avait tout fonctionnarisé mais n’avait pas osé toucher aux avocats, seule profession restée indépendante en URSS ! Eux l’ont fait ! Alors les taxis ..


  • Alors là, Messieurs les taxis, bravo, encore bravo, et mille fois bravos ! Si toutes les professions "réglementées" de France qui se sont fait enculer les unes après les autres par les pouvoirs publics alliées aux mercantis ploutocrates américanisés et aux fédérastes européens avaient régi comme vous, ils n’en seraient pas là ! Le muscle, il n’y a que cela de vrai ! D’ailleurs, le cerveau est un muscle.

    Qu’avez-vous fait, les petits avoués délicats ? Disparus ! Les pharmaciens bien élevés ? En voie de disparition ! Les avocats fins et nuancés ? Mélangés avec les "conseils juridiques" et le barreau de New-York ! Les notaires respectueux du "droit" ? Pulvérisés et ridiculisés ! Les huissiers, la profession la plus difficile et utile qui soit quoiqu’un vain peuple pense ? Presque disparus et remplacés par des boîtes aux lettres et semi-fonctionnarisés !

    Vous ne voyiez, Messieurs les avoués, avocats, huissiers, pharmaciens, vous ne voyiez pas que vous étiez sous le même régime que les taxis et solidaires avec eux ?! Pareils ! Des professions utiles et réglementées qui avaient cru pouvoir passer un pacte avec l’état en croyant que l’état respecte ses engagements (ha ! ha !) et qui exigeaient le donnant-donnant ! Vous vous êtes déballonnées et vous disparaissez les uns après les autres, vous et votre descendance. Devenir de petits polyvalents obséquieux sorti d’H.E.C et juste bons à faire rentrer de petites taxes.

    Mais pas les taxis ! Les taxis de la Marne ! En 1940, seuls les pêcheurs de l’île de Sein avaient tout compris d’un seul coup et le premier jour, ils sont tous partis sur leurs pauvres barques à Londres pendant que les bourgeois négociaient confortablement à Paris. Aujourd’hui, se sont les taxis ! Les vrais, qui parlent vrai, direct, musclé, viril ! Que n’avons nous suivi leur exemple ! Nous existerions encore.

     

    • La Violence est futile tout comme notre Condition. Se battre en vertu de la Matière n’a jamais et ne sera jamais la solution. La Bataille est dans l’Esprit. Non aux révolutions, non à la politique, non à ce monde mortifère.. Rejet, dédain et abnégation.

      Ne l’entendez-vous pas ?


    • @ Escape
      Pardon @ Escape, mais l’Église de tout temps sauf depuis Vatican II nous a toujours dit de nous battre d’être des combattants, les Chouans ne se sont pas laissé faire, ils ont combattu !
      Certes le combat n’est pas qu’au front mais aussi dans la foi et la prière...
      Mais l’un ne va pas sans l’autre !
      Le catéchisme traditionnel, originel de la Sainte Église Catholique, fait de nous des Soldats du Christ !
      Qu’est-ce que la confirmation ?



      « Catéchisme de Saint Pie X – Les moyens de la grâce »
      La confirmation est le sacrement qui nous rend parfaits chrétiens et soldates de Jésus-Christ, et nous en imprime le caractère.




      L’enseignement de l’Église de St Pierre sur “Hors de l’Eglise point de Salut” est claire !
      «  La Fraternité Sacerdotale Saint-Pie-X  »



      Comme l’annonçait le communiqué de la Maison générale de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X, du 14 juillet 2012, les membres du Chapitre général ont adressé à Rome une déclaration commune. Elle est rendue publique aujourd’hui.
      Lors de l’entretien paru dans DICI, le 16 juillet, Mgr Bernard Fellay, indiquait que ce document était « l’occasion de préciser la feuille de route (de la Fraternité Saint-Pie X) en insistant sur la conservation de (son) identité, seul moyen efficace pour aider l’Eglise à restaurer la Chrétienté ». « Car, ajoutait-il, le mutisme doctrinal n’est pas la réponse à cette ‘apostasie silencieuse’...
      "A la fin du Chapitre général de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie X, réunis auprès du tombeau de son fondateur vénéré Mgr Marcel Lefebvre, et unis à son Supérieur général, nous les participants, évêques, supérieurs et anciens de cette Fraternité, tenons à faire monter vers le ciel nos actions de grâce les plus vives pour les quarante-deux ans de protection divine si merveilleuse sur notre œuvre au milieu d’une Église en pleine crise et d’un monde qui s’éloigne de jour en jour de Dieu et de sa loi.
      "Nous exprimons notre profonde gratitude à tous les membres de cette Fraternité, prêtres, frères, sœurs, tertiaires, aux communautés religieuses amies ainsi qu’aux chers fidèles pour leur dévouement quotidien et leurs ferventes prières à l’occasion de ce Chapitre qui a connu des échanges francs et un travail très fructueux.
      Nous avons retrouvé notre union profonde en sa mission essentielle : garder et défendre la foi catholique, former de bons prêtres et œuvrer à la restauration de la chrétienté.




      ✞ « Que Dieu vous protège... »


  • aucune symphatie pour cette profession ou la aussi, a present , on compte les francais
    les chiens ne font pas des chats ,jamais ,du temps ou la cgt avait encore des couilles et n’en croquait pas ,telle chose se serait produite , tabasser un type jusqu’au point de le tuer
    juste pour des mots . la plupart de ces connards sont rentrés en france illegalement et
    font chier tout le monde au nom du droit et du code du travail . c’est trop drole
    moi aussi j’utilise le taxi connaissance , ne serait ce que pour eviter de tomber sur un barbu
    qui se rejouit de ce qui se passe en syrie


  • J’avais cru comprendre que l’appli ubber était de toutes façons interdite en France, ce qui justifiait déjà l’application de la loi.
    L’intervention de naze-queuve pour éviter les troubles à l’ordre public m’interpelle plus en revanche. Ca répond à la même mécanique que pour les spectacles de Dieudonné ou l’interdiction pour trouble à l’ordre public frappe non pas les auteurs mais les victimes de ces troubles.
    A se demander s’il ne faut pas y voir une sorte de "prime à la violence" dont il est à craindre qu’elle encourage toujours plus les détracteurs d’x ou d’y à recourir à ces méthodes.
    Du bon boulot pour qui voudrait généraliser le chaos.

     

  • Je suis pas taxi mais pour ceux qui n’ont pas compris le combat qui se joue ils n’ont rien compris, désolé d’être aussi violent...Oui, les taxis sont chers, mal poli, blablabla...Mais si vous acceptez le libéralisme le plus total, venez pas chialer ensuite lorsqu’un gars d’europe de l’est (où d’ailleurs) et qui paie moins de charge viendra vous tuer dans n’importe quel secteur...Que se passera t-il ? Bah 2% de la population française manifestera (profession +famille proche des professions concernées) et le reste y trouveront leurs compte....Sauf que multipliez l’exemple par des 100aines de professions, et là, les baisés comptez-vous, on sera pas loin des 90%...Les taxis sont juste parmi les premiers, c’est tout !

     

    • Exactement : si les taxis sont totalement libéralisés se sera très bien et moins cher sauf que personne n’osera monter dans un taxi de peur de se faire dévaliser ! Evidemment ! Le convoyage de personne d’un point à une autre est une chose très particulière. La profession de taxi repose sur cette simple réalité (mais les pouvoirs publics ne semblent plus en phase avec le "réel"). Si ce n’est pas l’état qui surveille et qui protège l’activité des taxis, ce sera la pègre. Point. C’est-y ce que vous voulez ?


    • Libéraliser ?? C’est déjà une profession libérale. ! Sauf que l’état, au lieu de se porter garante de la qualité du service se met littéralement au service de cette mafia en leur garantissant le monopole absolue .
      Comme lu plus haut, c’est cette stupide licence qui pose problème, mais aucun politique n’a jamais osé s’y attaquer.
      C’est du numérus clausus des taxis d’où vient le problème de la qualité de l’offre, ce numérus clausus , les taxis ne voudront jamais le voir supprimé , ils se foutent que vous attendiez 2 h votre taxi les soir de WE , car ce numérus clausus représente pour eux un énorme avantage .La question du prix qu’ils ont payé leur licence est secondaire ( d’ailleurs si ils ont payé aussi cher pour quelque chose de gratuit a la base , c’est qu’il y voyait un juteux investissement )
      Pourquoi donc se faire chier a bosser correctement , si en bossant mal, et en méprisant les clients j’en aurais toujours autant et garantie par l’état !! avec même un service de police qui traque les fraudeurs pour moi par dessus le marché !
      Je ne dis pas qu’UBER est une meilleur solution, mais qu il faudrait supprimer cette licence qui est pour les taxis un permis de proposer un service de merde, et pour les clients une invitation a fermer sa gueule et a monter sans broncher dans des taxis poubelles souvent conduits pas des barbus antipathiques en survet .

      Bref encore une fois la règle de la lâcheté en politique a fait la preuve de son efficacité .
      Vous frappez et montrez votre capacité de nuisance pour protéger vos seuls intérêts vous serez écouté .
      Vous manifestez pacifiquement pour une cause juste , vous serez chargé et gazé pas les CRS pour ensuite n’être ni entendu ni considéré par le gouvernement.


    • Pour nicolas

      Si l’Etat ne régule pas, qui le fait ? Le marché...et c’est donc la loi du plus fort...à ce jeu là, la multi-nationale gagnera toujours face à l’artisan et face aux "petits"...il fera se qu’il sait faire de mieux, tuer le marché...puis lorsque tous le monde est mort, bah le gros impose sa loi aux autres...dixit Rothschild qui avait commencé à faire ça avec le marché du pétrole...Donc ce qui arrive aux taxis et exactement le même rouleau compresseur qui arrive aux pharmaciens et autres...Posez vous la question, que faite vous de si exceptionnel qui ne pourrez pas être mieux fait et moins cher si l’Etat n’avait pas un minimum de régulation ??? Bah rien...


    • C’est bien tu viens de te réveiller...les taxis sont les premiers touchés ? J’espère que tu plaisantes ?

      textile , métallurgie , agriculture , construction ...j’en passe et des meilleurs sont des secteurs touchés et sinistrés depuis des dizaines d’années

      Combien d’agriculteurs suicidés cette année ? Et les taxis ils étaient où ?

      Soit c’est la NATION , soit c’est le village monde...On peut pas avoir les avantages sans les inconvénients...

      Des centaines de millions attendent ... pour prendre ta place


  • Ce qu’on oublie de dire, c’est qu’une licence de Taxi ne vaut pas 200 000 € mais... est gratuitement délivrée par la préfecture ! Mais étant régit - tout comme les licences IV pour les débit de boissons - par la règle des Numerus Clausus, il faut attendre qu’une licence se libère pour pouvoir l’obtenir. D’où les origines du problème : le premier petit malin qui a eu l’idée de la revendre à prix d’or a fait des émules et fait que la situation en est là aujourd’hui.

    Pour le reste, je n’ai que du bien à dire d’UberPop.

    Par contre en ce qui concerne les taxis je peux dire : Désagréable 9 fois sur 10, refusant certaines courses sous prétexte de distance trop courtes ou refusant de vous déposer à l’endroit que vous leur indiquez suivant qu’il est en pente ou dans tel quartier.

    Quant aux tarifs, c’est tout bonnement délirant :
    - 2€50 par bagages
    - 2€ de prise en charge en station sachant qu’il n’est plus possible de héler un Taxi dans la rue
    - Dans le cas de la commande d’un taxi, le client devra payer le trajet parcouru par le Taxi jusqu’à l’adresse indiquée EN PLUS de la course...
    - Ne parlons même pas du tarif de nuit qui catapulte les prix dans la stratosphère...

    Après avoir dû, pour des raisons logistiques, prendre quelques fois le Taxi, je dois dire que cela a toujours été à contrecoeur. En revanche quand j’ai découvert Uber ça été tellement le jour et le nuit que je n’arrivais pas y croire. Chauffeurs sympas, vous aide à porter vos bagages, ne refuse jamais une course même très courtes (les handicapés appréciait énormément) pour un prix trois fois inférieur à ceux des taxis et sans aucun suppléments.

    Par ailleurs, les 3/4 des gens qui faisait appel à Uber n’avait de toute manière pas les moyens de s’offrir un Taxi. Et les chauffeurs occasionnels de ce réseau faisait cela soit après une longue période de chômage (en fin de droit pour certains) soit en activité complémentaire, soit pour payer leurs études. Avec, pour la région Rhône-Alpes où je réside, 200 Uber pour 15000 Taxis, le rapport est encore largement en faveur des Taxis.

    Dorénavant, vu que Uberpop est interdit, je me débrouille pour ne JAMAIS avoir à prendre le Taxi et cas échéant, je lui préférerai le service Berline qui est plus classe... et au même prix qu’un Taxi !

     

    • Oui, et le gars d’uber, il te faisait pas une petite gâterie à l’arrière après la course ?

      Et le fait que le chauffeur soit un chômeur, un smicard ou un retraité payé 2 fois moins qu’un taxi, ça ne te dérange pas trop ? Et le fait que tu engraisses un rentier américain ? Non, l’essentiel, c’est que ce soit moins cher et que l’on te porte tes bagages.

      Franchement, cette mentalité me débecte...Vraiment, ça me ferait presque vomir.

      PS : moi, quand j’ai des bagages, je me les porte tout seul. Je ne me prend pas pour la reine d’Angleterre.


    • @Julien

      Oui, et le gars d’uber, il te faisait pas une petite gâterie à l’arrière après la course ?
      Là je dois avouer que l’argument est tellement costaud que je ne sais pas quoi te répondre...

      Et le fait que le chauffeur soit un chômeur, un smicard ou un retraité payé 2 fois moins qu’un taxi, ça ne te dérange pas trop ?
      Je devrais être dérangé par le fait qu’un type préfère bosser plutôt que de vivre sur le dos des autres, pleurnicher ou se lancer dans des activités criminelles ? Désolé mais ayant moi-même déjà eu à cumuler plusieurs boulots ça n’est pas le cas.

      Et le fait que tu engraisses un rentier américain ? Non, l’essentiel, c’est que ce soit moins cher et que l’on te porte tes bagages.
      Ah oui... Parce que toi bien sûr tu n’engraisses jamais personne. Ton téléphone, l’ordinateur avec lequel tu écris ce commentaire, tes vêtements, tes appareils électro-ménagers et tout ce que tu achètes en général sont systématiquement des produits locaux, fruits du travail d’honnêtes artisans français certifiés "fabriqué en France" vendus avec une faible marge qui ne finira jamais dans des dividendes d’actionnaires... Il me tarde d’assister à tes cours d’irréprochabilité avec le passionnant module "soyez meilleur que tout le monde".

      Franchement, cette mentalité me débecte...Vraiment, ça me ferait presque vomir.
      Ben... Fais-toi une tisane Au Bon Sens ça ira mieux...

      PS : moi, quand j’ai des bagages, je me les porte tout seul. Je ne me prend pas pour la reine d’Angleterre.
      Moi aussi je les porte figures-toi, mais ayant des problèmes aux deux jambes il m’est arrivé de demander de l’aide ce qui n’a aucun rapport avec le désir ô combien vibrant en moi de me prendre pour la reine d’Angleterre...


  • Et au delà de tout ça des questions me travaillent : si jamais je demande à un ami de me déposer à un endroit avec sa voiture et que je lui donne un billet pour l’essence, est-ce du travail dissimulé ? Si ce même ami se sert d’un GPS et que son téléphone portable n’est pas loin, risque-t-il de se faire agresser et envoyer à l’hôpital par un taxi mécontent ? Ai-je encore le droit de choisir à qui je veux donner mon argent ?

    Une solution intermédiaire pour vous chers (très chers même !) Taxi :

    1) Revoyez vos tarifs à la baisse
    2) Arrêtez de vous refourguez des licences au prix d’une maison de campagne
    3) Soyez plus agréables
    4) Ne refusez pas les courses quelque soit la distance
    5) Soyez honnêtes en n’arnaquant pas les passagers en passant par des routes qui rallonge...

    Si c’était le cas, personne ne songerait à passer par un autre service que le vôtre !

     

    • @Thomas
      1) Revoyez vos tarifs à la baisse
      C’est pas nous qui faisons les tarifs ils sont réglementé et c’est l’etat...
      2) Arrêtez de vous refourguez des licences au prix d’une maison de campagne
      J’achète la licence aux prix que je la trouve,quand tu vas chez le marchand tu décides du prix de tes achats ? si on la réglementé ou si il y avait des seuils, on ferait avec, pas de réglementation, anarchie, ceci n’est pas notre faute, à tous, loi du marché, ultra-liberalisme ,vous le voulez, vous l’avez, nous aussi !
      3) Soyez plus agréables
      Je descends de ma voiture pour porter fauteuil roulants, sacs, courses,bagages, pour aider, j’ouvre la porte, je suis polit ,propre, agréable,souriant, mon taxi est propre pourtant en campagne,et dans mon département tous les taxis ’ceux que je connais) sont presque tous comme moi !
      A quelques nuance mais tous polit gentil avec leurs clients qui est leurs gagne pain (pas d’intérêt de les maltraiter, on les vois, presque toutes les semaines, quand ce n’est pas plus chimio, kiné, rayons etc.. )
      4) Ne refusez pas les courses quelque soit la distance
      On ne nous paye pas ce sont des bons de transport ( même pour 200 m, on donne le même service )
      5) Soyez honnêtes en n’arnaquant pas les passagers en passant par des routes qui rallonge...
      Peut importe le trajet la sécu nous fera son prix ( le moins cher, le trajet le plus court, et rapide, même si il y a des embouteillages )
      On voit bien toute la méconnaissance de cette profession, dans les commentaires, insultant des lecteurs !
      Je bosse minimum 12 heures par jour, les weekend, souvent les jours fériés, voit peu ma famille, mes enfants, pour pouvoir leur permettre de vivre en campagne, loin des types comme vous, qui cracher sur leur père sans le connaitre lui et ses collègues...
      Que Dieu pardonne ma colère et vos insultes...injustifiées de citadin, qui ont besoin d’escroquer la France, en payant des chauffeurs malhonnête (pour quand ils sortent en boite se saouler ) mais vous pouvez aussi allez chez carrefour, ils font des prix bas, car ils ont des caisses sans caissières (bravo pour l’emploie là aussi) ils peuvent donc avoir des prix moins cher, ils ont aussi le sang des agriculteurs à qui ils sous payent, leurs travail ,leur lait, leurs récoltes, leurs fruits, leurs vins, leurs viandes...
      Bravo les gars ...


    • @Soldat du Christ

      C’est pas nous qui faisons les tarifs ils sont réglementé et c’est l’etat...

      Et bien si vous arrivez à faire plier un gouvernement pour supprimer un concurrent je ne doute pas que vous serez tout aussi influent sur d’autres sujets...

      J’achète la licence aux prix que je la trouve,quand tu vas chez le marchand tu décides du prix de tes achats ?

      Non mais je peux décider aussi que c’est trop cher, ne pas acheter et me débrouiller autrement...

      (...) loi du marché, ultra-liberalisme ,vous le voulez, vous l’avez, nous aussi !
      Oui bien sûr l’utra-libéralisme triomphant ça doit être de ma faute aussi...

      (...) A quelques nuance mais tous polit gentil avec leurs clients qui est leurs gagne pain (pas d’intérêt de les maltraiter, on les vois, presque toutes les semaines, quand ce n’est pas plus chimio, kiné, rayons etc.. )

      Et bien bravo à vous et vos collègues, vous faites honneur à votre métier, mais vous ne représentez pas à mon grand regret l’essentiel de la profession.

      On ne nous paye pas ce sont des bons de transport ( même pour 200 m, on donne le même service )

      Là vous parlez de transports de personnes malades et prises en charge par la sécu. Je vous parle de courses classiques

      On voit bien toute la méconnaissance de cette profession, dans les commentaires, insultant des lecteurs !
      Je bosse minimum 12 heures par jour, les weekend, souvent les jours fériés, voit peu ma famille, mes enfants, pour pouvoir leur permettre de vivre en campagne, loin des types comme vous, qui cracher sur leur père sans le connaitre lui et ses collègues...

      Et vous, que savez-vous de ce que je fais ? Je suis dans une situation en tout point comparable à la vôtre, bien que n’étant pas Taxi mais propriétaire de mes moyens de productions comme vous...


    • @Soldat du Christ (suite)
      Que Dieu pardonne ma colère et vos insultes...injustifiées de citadin, qui ont besoin d’escroquer la France,

      Le citadin dont vous parlez a passé plus de temps à la campagne (où je projette de retourner le plus vite possible d’ailleurs...) dans un village de 8000 habitants qu’en Ville. Quant au besoin d’escroquer la France... Peut-être un jour nous rencontrerons-nous et je vous dirai ce que je fais et vous constaterez alors à quel point votre remarque ne pouvait pas être plus à côté de la plaque que ça...

      en payant des chauffeurs malhonnête (pour quand ils sortent en boite se saouler )

      Wahou ! Vous connaissez donc tous ces chauffeurs et avez pu constater qu’ils sont TOUS malhonnêtes. Pour info : je DETESTE les boîtes de nuit et quitte à me prendre une caisse je vais au troquet en bas de chez moi boire le coup avec, entre autres gens, des chauffeurs de Taxis...

      mais vous pouvez aussi allez chez carrefour, ils font des prix bas, car ils ont des caisses sans caissières (bravo pour l’emploie là aussi) ils peuvent donc avoir des prix moins cher, ils ont aussi le sang des agriculteurs à qui ils sous payent, leurs travail ,leur lait, leurs récoltes, leurs fruits, leurs vins, leurs viandes...
      Bravo les gars ...

      Encore une fois tout faux... Je vais chez le boucher, le boulanger, au marché, chez l’épicier et des fois je commande sur Au Bon Sens...

      Ah la la... Cette manie d’avoir un avis aussi définitif sur quelqu’un simplement après avoir lu un commentaire...


    • Rajoute :

      6) acceptez la carte bancaire et arrêtez de demander des espèces sous pretexte que votre machine ne marche plus ou que vous n’avez plus de papier dans le rouleau (la bonne blague)


    • @Thomas



      Et bien si vous arrivez à faire plier un gouvernement pour supprimer un concurrent je ne doute pas que vous serez tout aussi influent sur d’autres sujets



      Oui je vais prendre mon cheval jolie jumper et rentrer en croisade avec tout ce qui ne va pas dans ce monde j’habite en campagne pas de commerces pas d’entreprise pas de bistrots pas de travail j’ai des crédits une femme des enfants...
      Monsieur je suis un pauvre malheureux un roi de la pleurniche mais mon travail est plus noble que le tien (tant mieux pour toi saint thomas taquin) j’en suis ravis pour toi et je vais penser à arrêter de travailler pour te plaire étant Catholique ma famille et moi vivrons d’aumône (oui on fera la manche à la sorti de l’Église) pas sur que là ou j’habite on réussisse à vivre !
      D’autant que non gréviste(mais solidaire de tous taxi )
      Mais si on y arrive pas on compte sur toi toi le bon le meilleur père que moi le loser !



      Là vous parlez de transports de personnes malades et prises en charge par la sécu. Je vous parle de courses classiques



      Encore une fois je fais une course tout les mois en tout casser payante il faut lire les messages pas sur que tu le fasses correctement @Thomas



      Et vous, que savez-vous de ce que je fais ? Je suis dans une situation en tout point comparable à la vôtre, bien que n’étant pas Taxi mais propriétaire de mes moyens de productions comme vous



      Je ne sais pas ce que tu fais je n’en parle pas et à juste titre car je m’en moque (pas que cela ne intéressement pas mais que ça t’est personnel )là aussi tu as mal lu pour ne pas changer je te remet mon intervention mot pour mot



      On voit bien toute la méconnaissance de cette profession, dans les commentaires, insultant des lecteurs !
      Je bosse minimum 12 heures par jour, les weekend, souvent les jours fériés, voit peu ma famille, mes enfants, pour pouvoir leur permettre de vivre en campagne, loin des types comme vous, qui cracher sur leur père sans le connaitre lui et ses collègues



      Encore je te fais remarquer que je dis que vous me cracher dessus (sur nous les taxis) à moi et mes collègues voilà tout thomas
      Mais si tu as la rage contre nous demande que l’on nous enferme ou autre chose qui te fera plaisir nous sommes 55000 taxi le trou dans les compte des impôts et du Fisc que cela fera tu pourras demander à UBER de le payer.
      Même si tu nous détestes que NS Jésus t’éclaire je lis souvent tes commentaires et aujourd’hui j’en suis déçu j’en ai le droit


    • @Thomas (suite moi aussi je vais te répondre )



      Le citadin dont vous parlez a passé plus de temps à la campagne (où je projette de retourner le plus vite possible d’ailleurs...) dans un village de 8000 habitants qu’en Ville. Quant au besoin d’escroquer la France... Peut-être un jour nous rencontrerons-nous et je vous dirai ce que je fais et vous constaterez alors à quel point votre remarque ne pouvait pas être plus à côté de la plaque que ça



      Je l’espère sincèrement, cela me ferait plaisir !
      Je ne fais que répondre à tes invectives, les tiennes et celles des autres, qui ne nous connaissez pas ( pas plus que je ne te connais) quand à ton travail, encore une fois tant mieux, s’il est noble & généreux
      Je ne juge pas, ni ton travail, ni ta situation, je répond a tes accusations (certes colériquement et pour cause lis les commentaires aujourd’hui) qui me consternent et qui m’offensent (tu parles en généralité, plus des 2/3 des taxis, ne sont pas dans les villes,"mais de toute manière, je suis solidaire de tous les taxis" comme pour l’histoire de France, je la prend entiere, le bon comme le mauvais, elle est mon histoire et je ne cracherais pas dessus, pour faire plaisir à je ne sais qui, comme pour mes collègues taxi )



      je DETESTE les boîtes de nuit et quitte à me prendre une caisse je vais au troquet en bas de chez moi boire le coup avec, entre autres gens, des chauffeurs de Taxis



      Moi aussi je deteste les boites et mille mercis de boire des coups avec les taxis que tu conspues, à quelle adresse, je dois envoyer la lettre de remerciement



      Encore une fois tout faux... Je vais chez le boucher, le boulanger, au marché, chez l’épicier et des fois je commande sur Au Bon Sens



      Tu dois être un père, un homme parfais, puis je moi le mauvais, t’envoyer ma famille qui profite, de ce travail et cet argent malhonnêtement gagné, ou, dois je les abattre, pour complicité ?



      Ah la la... Cette manie d’avoir un avis aussi définitif sur quelqu’un simplement après avoir lu un commentaire



      Ce n’est pas ce que vous faites presque tous, dans vos commentaires sur la profession
      Que NS Jésus Christ-Roi, nous pardonne et nous guide
      Une fois de plus, je lis très souvent tes commentaires, que souvent j’apprécie (pas aujourd’hui, l’homme parfais que tu es, défaille parfois, apparemment, j’espere, que tu y arriveras, moi aussi j’essaye de m’élever chaque jour que Dieu m’offre à moi et les miens )
      Mille pardons Sire, de vous avoir offensé, vous l’humble !


  • Et oui Courtney, c’est Rock n’ Roll ici ! Tu traînes trop dans les palaces.

    Plus sérieusement, c’est clair que nos politiques sont totalement à la rue.
    Entre çà, les écoutes, la hausse du chômage, etc... Il y a dix ans il y avait, allez... une grosse merde par semaine on va dire. Aujourd’hui on ne peut même plus compter combien il y en a par jour !
    Honnêtement s’il n’y a pas au moins un semblant de révolution par les urnes à la prochaine présidentielle, ils vont finir par l’avoir leur "révolution colorée" !


  • Rien de tel qu un bon siège des principales voies de communications pour faire plier les marionnettes


  • Il faut préciser que :

    - à l’origine, les licences sont gratuites !!!!!!! Elles sont délivrées par la préfecture. Mais comme il n’y en avait pas assez, ils ont commencé il y a des dizaines d’années à se revendre les licences et avec le temps, les licences atteignent le prix d’une maison (240.000€ sur Paris). Mais qui accepte de payer les licences ? Encore une fois, si PERSONNE n’acceptait d’acheter une licence, les mecs seraient comme des cons avec un bout de papier valant 0. Mais comme tu as toujours des crétins pour acheter des trucs, voilà où l’on se retrouve.

    On va me dire que les mecs paient pour aller travailler. Oui et il n’y a que Taxi qu’ils peuvent faire comme métier ? Excusez-moi quoi !!!

    Vous avez vu le prix d’une course de taxi ? Ca coûte un bras. 25km de Paris Nation jusqu’en banlieue parisienne, en 2010 j’ai payé 41€. 40€ la course et 1€ parceque j’avais mis un bagage dans le coffre. 1€ pour le bagage !!!!!!

    40€ 25km, soit 0,62 centimes du kilomètres. Je veux bien rouler 100km par jour moi. Aller, même 50 kilomètres, ça fait 80€ dans la poche. 400€ par semaine, 1600€/mois pour rouler 5 jours par semaine à raison de 50 bornes par jour.

    Ensuite les impôts et autres taxes, je ne les connais pas. Je ne sais pas combien il leur reste.

    Combien de taxi à Paris ? Il faut attendre des heures, je vois les gens quand je passe en voiture, attendre en queue. Je ne parle même pas du week-end, les gens attendent des heures. Ca coûte cher, faut attendre des heures et là tu appelles un Uber, tu as ton chauffeur qui se pointe quelques 10 ou 15min plus tard. La course n’est pas plus chère d’après ce que j’ai pu lire, voir moins chère. Tu peux localiser les Uber autour de toi, jusqu’à ce qu’ils interdisent cela, c’était super non, pouvoir sur son smartphone ou chez soit, savoir où se trouvent les conducteurs Uber dans le coin. Les taxi ont gueulé contre ça, ils ont été obligé de retirer ça. Les taxi n’y avaient même pas songé à faire cela.

    Ces taxis vivent dans un autre temps. Ca me rappelle les carioles à cheval du siècle dernier remplacés par l’automobile. C’est comme si le siècle dernier on avait dit "Stop à l’automobile, on va pas mettre les chevaux au chômage". On est sur un système périmé de taxi.

    Bordel, BOYCOTTEZ les taxis !!!! Ils ne se bougent pas le cul parceque des tonnes de gens continuent à les utiliser. Boycottez-le, ils seront obligés de se moderniser. Au lieu de cela ils cassent tout !!!

     

    • Tout à fait d’accord. Soit ils s’adaptent à leur époque, soit ils font autre chose. Point barre. On ne peut pas laisser ce cartel prendre en otage les consommateurs en les empêchant de bénéficier d’une concurrence libre.


    • Pour 240 000 € sur Paris tu t’achète plus un studio aujourd’hui.
      Les taxis parisiens disent qu’entre :
      - le crédit pour la licence
      - le crédit pour la voiture
      - la location pour le lecteur bleue (au dessous d’un certain seuil les transactions sont pas rentable)
      - l’assurance spéciale pour surcouvrir les clients
      - la TVA 20% (8 € /40)
      - les charges sociales (RSI)
      Si ils ne font 5000 € par mois ils y sont de leur poche.
      Mon voisin est taxi (canadien d’origine malgache et charmant), il prend 50€ pour conduire à Roissy (40 km, 2h30 de trajet à certaines heures). Si il ne charge personne au retour, il y est de sa poche (10€ brut de l’heure), sauf que le taxi il est sont propre patron et que le cout du travail, le salaire minimum net + cotisation salariale + cotisation patronale c’est 34€ en France. C’est un peu pour ça qu’on a du mal à faire face à la concurrence frontale mais loyale des roumains et autres clandestins de tout poil. Et si on arrête de payer les cotisations, les chômeurs et les vieux meurt ! Les Américains ils s’en branlent de ça. Tout ce qu’ils veulent c’est continuer d’engraisser et cacher au 20% de leur population qui vit dans le tiers-monde qu’ils ont foutu leur pays en faillite avec leur politique économique de vampire.


  • J’ai eu l’occasion de faire une étude de marché pour savoir si il y avait suffisamment de taxi pour les usagers à la gare de Nantes, il y en avait d’ailleurs suffisamment. Mais le vrai intérêt de cette étude (pour moi) a été de me confirmer que les chauffeurs de taxi sont des merdes intégrales, malpoli, sans aucune compétence, agressif, hors de prix. Moi je les emmerde profondément. C’est pas une rumeur, c’est vraiment des cons, et les événements d’aujourd’hui nous prouvent que c’est encore pire que se qu’on pensait. Faut vraiment en finir avec ces escrocs....


  • La pauvre Courtney a du croire qu’il s’agissait de fans de Kurt Cobain.

    Comprenne qui pourra...

     

    • Moi, je t’ai très bien compris, et si tu crois à ce "complot" je t’invite à voir le film "soaked in bleach" cordialement, un fan de Kurt.


    • "soaked in bleach"

      Ce n’est pas le reportage non-autorisé par Courtney "nichon à l’air" Love ? Où ils interrogent même ses parents et ses proches ? Pour moi Courtney Love c’est un peu l’équivalent de la Yoko Ono pour Lennon. Dès lors qu’elles mirent le grappin sur les artistes "dépressif" ce fut le commencement de la fin.

      Pour ceux qui apprécient Kurt comme moi, vous remarquez que Nevermind est sorti il y a de cela 24 ans et que le son n’a pas pris une ride. C’est la marque du talent par l’intemporalité de l’œuvre. Et ça seul le temps qui passe permet de faire ce constat.


  • Cette affaire m’indigne profondément. Les chauffeurs de taxi se mangent en pleine face leurs prix pratiqués, leur absence de services, leurs caprices, leur mauvaise humeur, leur mépris, en outre un monopoles depuis des années. Il a fallu attendre une entreprise américaine pour pouvoir s’en émanciper ? C’est qu’on est plus con que la moyenne n’en déplaise. Il ne faut pas s’étonner si on se fait soumettre à petit feu. À force de se plaindre dans ce pays on oublie de trouver des solutions.

     

    • C’est vrai que je me suis pris la tronche plusieurs fois avec des taxis parisiens.

      Parfois on a affaire a de vrais titis authentiques avec les bonnes opinions (d’ailleurs ca fait du bien !) mais malheureusement trop de taxis te prennent pour un pigeon.

      A chaque fois que j’ai du payer un extra pour un simple sac a dos ou je glisse mon portable, pas de pourboire et je l’ai fait savoir au taxi.

      Malheureusement j’imagine que la plupart des gens ne donnent pas de pourboire.


  • Il n’est pas question de savoir si les taxis sont des voleurs ou pas
    Uberpop n’est pas habilité à faire du transport de personnes, ils sont donc hors la lois donc faut l’interdire et ne dont pas assurés pr le transport de personnes
    Les taxis ont la loi avec eux


  • Les taxis, du moins, à paris sont une vrai mafia de "con".
    Désolé mais quand un taxi refuse de te prendre pour ces raisons suivantes :
    "ce n’est pas mon chemin" Oui forcement si t’as prévu de rentrer chez toi en profitant de ma course c’est raté.
    "je n’emmène pas en banlieue car je ne veux pas faire le chemin retour à vide".Dommage j’habite à créteil je vais devoir patienter jusqu’à l’ouverture du métro ?
    "je ne prend pas la CB" Mais putain mec ! la CB ! mets toi à la page ! Du coup il s’arrête à un distri et laisse tourner le compteur.
    "T’as copine est trop bourré je prend pas le risque qu’elle vomisse dans ma belle Dacia " bonne idée je vais la laisser sur le trottoir.
    Bref tout le monde à se genre d’anecdotes et encore je ne parle même pas du prix ou dès que tu montes dedans ça te coute 2 euros ! Et que la moindre course de nuit te coute 20balles.
    Bref si ils ont acheté une licence hors de prix c’est que ces mecs la, pensent faire du fric.Non ?
    Tu vas pas me faire croire que c’est une passion ou alors tu fais chauffeur de luxe ou ambulancier. Si la licece leur coûte un bras et qu’il faut bosser comme un dingue pour la rembourser c’est qu’ils ont pas été très malin !
    Et la , franchement on dirait une bande de racaille qui n’attend qu’une chose, c’est que ça dérape pour vandaliser l’espace publique !

     

    • Vous avez déjà fait taxi de nuit ? Vous travaillez 12H/jour et 6 jours/semaine. De nuit. C’est le Goulag. Vous avez déjà chargé une nana bourée qui dégueule dans votre taxi ? Et vous insulte ? Et ne paye pas ? Ou chargé une caillera ?

      Les chauffeurs sont à l’image de la société, tout simplement. A Paris, c’est l’horreur, en petite ville de province, ça va déjà mieux.

      Et puis allez bosser 340H/mois pour un salaire horaire de femme de ménage grecque...
      Ah ils volent, les taxis ? Et les dentistes ? Et les plombiers ? Les restaurateurs ? Vous étiez pas au restau ces derniers temps ? C’était bon ? C’était cher, hein ? Les patrons de bar ? Les fleuristes ? Ca fait bonbon la tonne d’herbe. Et tous ces patrons de PME qui ne sont pas capables de donner 2 000 eur net par mois à leurs employés ?

      Et le client en note de frais et CB qui n’est pas capable de donner un pourboire (remboursé !!!).

      Et un instit qui prône la méthode globale, c’est pas un jean-foutre ? Un prof d’histoire qui emmène ses élèves en "Pologne", c’est quoi ?

      On est tous des jean-foutre ???


    • Comme je l’ai dit plus haut, personne ne t’a obligé à faire ce métier. Et surtout tu n’as pas répondu à la question ! Si tu achètes une licence hors de prix ce que tu penses bien te faire du pognon avec !


  • Uber pop , est un échantillon de ce que découlera du traité trans-atlantique.
    Le gouvernement ne fera rien car le siège social est situé aux États - unis


  • Respect total pour les taxis, qui ont su prendre leur destin par les couilles. Parfois, il faut le reconnaître, il faut sortir la boîte à gifle. A eux de redorer leur blason maintenant car ils ne sont pas tous irréprochables c’est clair. Courtney, tu es choquée ? peuchère ! Aller, rentre vite aux États Unis d’Amerique, ce pays béni où tu as le droit de pisser sur ton voisin en lui expliquant que c’est pour son bien.


  • Uber POP est financièrement soutenu par Goldman Sachs (donc par tous les politiciens du P M U). Même si je ne porte pas particulièrement les chauffeurs de taxi dans mon coeur je me pose une question : Est ce la voie à suivre pour faire tomber ce système ou est ce un piège de ce même système ?


  • On peut être pour ou contre, en tout cas c’est mal gouverné.
    Tout le monde sait désormais que pour se faire entendre faut casser (et même des têtes innocentes ça c’est dégueu*) et affoler.

    Le mérite des taxis n’a été que d’avoir le permis B (de nos jours c’est un sésame) et d’avoir un pactole de base pour assuré les charges initiales (c’est louche de nos jours limite racailleux).

    * tellement que si je vois un taxi garé sans personne, attention les rétros et c’est pas cher payé du matériel contre du physique humain ! d’humeur Comte de Montéchristo

     

  • ET je vais vous donner mon avis car moi je suis conducteur UberPop ! A coté de cela je suis gérant de ma petite société, le CA étant calamiteux en mai je n’ai pas eu d’autre solution.

    Uber demande pour être conducteur UberPop de base :

    - 1 véhicule 4 ou 5 portes de moins de 8 ans
    - Le certificat d’assurance à mon nom
    - Permis de conduire
    - Extrait de casier judiciaire
    - Un RIB pour les règlements.

    Les autres éléments qui sont demandés sont pour les VTC ou ceux qui dépassent un certains montant de courses dans l’année.

    Les clients se plaignent des taxis et disent absolument tous la même chose :

    - Pas aimable,
    - Refuse les courses (pas assez loin, pas au bon endroit)
    - Prennent jamais la carte (pas de terminal au terminal soi-disant en panne).
    - Arrivent avec 10 euros au compteur quand on les commandes

    Les taxis en sont là à cause de leur comportement de fonctionnaire en situation de monopole et de rente !! Si les taxis étaient courtois, honnêtes et prenaient toutes les courses, ils n’en seraient pas là car ils auraient conservés une bonne partie de leur clientèle.

    L’état à également créé cette situation en ne proposant pas de transport en commun la nuit. Du coup les jeunes qui sortent, et qui sont bourrés, ne peuvent pas prendre les transports en commun (qu’on ne me parle pas des bus RATP SVP).

    Ils appellent un Heetch ou un UberPop. Pour 20 Euros samedi soir j’ai raccompagné 4 jeunes bourrés à 3 heures du matin de la Bibliothèque François Mitterrand à Sèvres. Ils n’auraient jamais eu les moyens de prendre un Taxi, qui les aurait de toute façon refusé car ils étaient quand même un peu lourd et un peu bourrés (mais pas méchant, c’était plutôt folklo dans la voiture). J’ai peut-être sauvé 4 vie humaines Samedi car ces jeunes auraient peut-être pris leur voiture si Heetch/UberPop n’existait pas et aurait pu avoir un accident.

    Pour finir toutes ces applications permettent de noter la course. Un conducteur qui à une mauvaise moyenne (inférieur à 4.5 sur 5) est éjecté.

    Il n’a pas d’argent sur lui (débit de la CB du client directement) en ce qui concerne UberPop, Heetch le gens donnent ce qu’ils veulent en espèce ou par CB. Le conducteur est payé de ses courses une fois par semaine par virement bancaire.

    Un conducteur UberPop ne connait pas la destination de son client au moment où il accepte la course et ne peut pas la refuser pour ce motif.

     

  • 3 vitres cassées et 2 esclandres , ça me parait leger pour justifier la marche arriere du régime.
    par contre , les taxis à paris voient beaucoup de choses.et le 7 janvier n’était pas chomé pour eux.


  • #1215034
    le 25/06/2015 par Un Taco Parisien Voleur Escroc Mal Elévé Qui Pue
    Menace contre la république : Cazeneuve fait interdire l’application (...)

    Parler des tacos c’est un peu comme aborder le sujet Dieudo, Soral, Poutine, la Syrie etc avec des inconnus ou à un diner.......Ca clive direct mais on cerne de suite les gens .....
    Pour les taxis c’est pareil, nous défendent les petits patrons, les artisans, les cafetiers et en général les gens qui mettent les mains dans le camboui...
    Par contre les premiers à nous cracher à la geule c’est toujours les petits larbins serviles émasculés du tertiaire au 35H RTT et 13 ème mois....
    Signé un taxi Parisien (non gréviste) qui cotise un max pour payer le RSA et les allocs d’un clando Uber Pop

     

    • En effet fidèle a votre réputation de mal élevé et pas aimable pas étonnant
      fait ton introspection !


    • - Et tu te fais combien au black en refusant la CB ?
      - Et quand tu t’arrêtes au milieu de la rue pour débarquer un passager en emmerdant tout le monde alors qu’il y a un bateau à 2 mètres qui te permettrait de laisser les gens passer ?
      - Les UberPop payent des charges sociales s’ils sont en Auto-entrepreneur ?
      - Et le compteur que tu fais tourner quand tu as une commande et que tu arrives avec déjà 10€ dessus ?
      - Et la bagnole à 60000 € que tu changes tous les deux ans tu la payes comment ?
      - Et je ne parle pas de voies de bus qui sont autorisées pour un transport de riche ou la voie sur l’A1 qui vous est réservée. C’est quand même extraodinaire ca,. Les riches peuvent se payer un voyage en avion, le taxi et en plus ils ont un passe droit sur l’autoroute ! Les autres ils prennent le RER ou un UberPOP.

      C’est bon arrêtez donc de pleurer, vous avez des avantages scandaleux depuis des années, vous faites chier tout le monde depuis des années (les autres usagers de la route et vos clients) et maintenant que la fête est finie vous faites la révolution, mais en groupe parce tout seul vous auriez peur de vous faire tabasser !

      Et oui parce que la fête est finie là, va falloir vivre avec ton temps. Terminé le centrale de réservation téléphonique à Ouagadougou, terminé trois fois le tour du périph pour le client fatigué qui s’est endormi. Tu as payé une licence, c’est bien fait pour toi, parce que les licences elles sont gratuites, oui GRATUITES la préfecture la donne gratuitement simplement elle en limite le nombre alors des petites malins les revendent à prix d’or et des c*** les achètent.


    • Je vais te faire réfléchir un peu , t’étais où quand des centaines de firmes ont délocalisées pour faire trimer des petits bridés ou de pakis à 1 dollar par jour ? Tu l’as ouvert ta grande gueule ? T’as tout cassé ? T’as trouvé çà dégueulasse ?
      T’as cramé du pneu , T’as bloqué les routes ? Non t’as laissé faire...tant que tu pouvais te payer ton steak , les autres t’en avait rien à foutre...

      Uberpop Uber Alles...

      Le Taxi et Uberpop

      Le taxi, ayant roulé Tout l’été,
      Se trouva fort dépourvu
      Quand la crise fut venue.
      Pas un seul petit client
      à balader ou escroquer
      Il alla crier famine
      Chez Uberpop sa voisine,
      La priant de lui prêter
      Quelque clients pour subsister
      Jusqu’à la saison nouvelle.
      Je vous paierai, lui dit-il,
      Avant l’août, foi d’escroc,
      Intérêt et principal.
      Uberpop n’est pas prêteuse ;
      C’est là son moindre défaut .
      Que faisiez-vous au temps chaud ?

      Nuit et jour à tout venant
      Je m’gavais, ne vous déplaise.
      Vous vous gaviez ? j’en suis fort aise :
      Et bien ! faites ceinture maintenant.


    • @ Un Taco Parisien Voleur Escroc Mal Elévé Qui Pue
      De tout cœur avec toi un taxi de France...( lui aussi non gréviste )


  • le problème c est que uberpop est en train d installer de l esclavage moderne pas limite de temps de travail tu boss comme un chien après tu te transforme en taxi pourquoi pas en plombier ou ambulancier etc etc de plus les mecs qui sont au rsa ou rmi c est benef a 100 pour’ 100 et cerise sur le gâteau uber ne paye strictement rien en France attendez le tafta et uber portera plainte contre la France le plus triste de l histoire c est que se sont des immigres jeunes contre leurs aînées sur paris en tous cas y a des cons chez les taxis mais les prix sont encadres uber multiplie par 3 voir 4 en cas de rush c est le nouveau mac do du transport ils ne vous veulent absolument pas du bien donc total soutient au tacos on est en france


  • Faire grève, oui. Bloquer des aéroports NON !!! Combien de personnes ils mettent à mal en faisant ça ? Les avions loupés etc ? Alors que ça n’a strictement rien à voir avec leur métier...
    Je n’approuve pas forcément uberpop, mais il suffit de 5mn de pleurniche des taxis, et on leurs accorde tout ce qu’ils veulent. Lamentable ! Ce sont eux qu’ils faudrait interdire à cause de leurs comportement... Ou peut-être devrions-nous préférer au maximum le bus ou nos jambes...

     

    • Faire grève en défilant comme les crétins de la CGT n’a aucun intérêt. On marche, on gueule, et on va boire au bistro, c’est terminé. Le seul moyen de faire réagir, c’est en créant un bras de fer, en interpellant. Les opérations coups de poings comme celles-là sont beaucoup plus efficaces


  • Le problème des taxis c’est surtout qu’ils refusent les courses trop petite (alors qu’en Angleterre j’en ai jamais vu un me refuser une petite course), ne sont pas très accessible, font absolument n’importe quoi quand ils se garent quand ils décident qu’ils vont se mettre sur le trottoirs par exemple et bien bloquer la piste cyclable et pratique des prix hallucinant.

    A noter que si réellement leur services étaient pros et qu’ils n’avaient pas la réputation qu’ils ont, les usagers les choisiraient automatiquement, or ils ne le font pas, c’est bien qu’il y a un problème non ?

    Quand à l’argument de la licence, cool, moi quand j’achète un fond de commerce, ce sont généralement ces prix là qu’on paye...


  • Mon dieu, que j’exècre tous ces gens qui pensent que le monde entier doit être à leur service et pour pas trop cher, en plus...Il y en a même sur ER.

    20€ une course de nuit, c’est choquant ! Ho oui, c’est choquant alors !

    Bah moi désolé, ça ne me choque pas. Une fois que le gars a payé tout ce qu’il a à payer (essence, bagnole, impôts, frais divers, etc etc...), il ne doit pas lui rester des mille et des cents. Je rappelle aussi que le smic est à 7,4€ net et que le gars est en train de bosser au lieu d’être dans son pieu.

    Enfin, avec les récentes polémiques, j’aurais au moins appris que les taxis était des nababs vivant dans de luxueuses villas...

     

    • Je suis moi aussi étonné des réactions lues ici. On se croirait sur le site du Figaro.
      Une petite remarque me vient : si les taxis parisiens sont des cons, c’est peut-être parce que les Parigaux le sont aussi.
      Il est hallucinant de constater que beaucoup sont incapables d’analyser deux problèmes distincts. On notera que les médias et les politiques mélangent allègrement les deux ingrédients pour rendre la situation explosive. Car en fin de compte, qui est responsable de la situation des taxis et de celle de cette société mystérieuse ? L’Etat. Il s’agit d’un exemple typique de management par la technique Ordo ab Chao : je laisse pourrir une situation pendant des décennies, j’approche une allumette du tas du fumier et j’attends que tout pète : encore une fois, gagné !
      Evidemment dans cette affaire, on a jamais les seules informations utiles, à savoir : combien gagne un taxi mensuellement net, et un Uber pop.


  • J’ai honte pour tous ces commentaires, cela m’afflige, beaucoup parlent sans connaître ! Beaucoup de taxi lecteurs E&R, demain parlerons de ces insultes non justifier ...
    Les taxis, en milieu rural, côtoient leur clients, leur font des prix, les aident,les accompagnent, leur apportent leurs médicaments quand ils n’ont pas de pharmacie à coté de chez eux, quand ils ne sont plus mobile ou très vieux !!
    Vous crachez sur une profession que vous jugez de vos 5 seules ville Paris, Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux...
    Savez vous combien il y a de villages en France, et, de villages isolés, en campagne, savez vous que même le postier, que le retraités pouvait voir, ne vient plus jusqu’à sa ferme, les mairies, la poste, ont demandé que les boites aux lettre soient au bout des chemins, pour faire le moins de travail, les tournées le plus rapidement, du coup les seules personnes que voient ces retraités, ce sont les taxis,les ambulances, qui les emmènent aux rayons, chimios, kiné, docteur, hôpital, etc,etc...
    Les taxis en milieu rural, n’ont pas un sous en liquide, ils sont payé par des bons de transport, (sécu donc je ne vois pas comment on peut arnaquer les clients) si l’état assassine, comme vos commentaires, la profession, les taxis en milieu rural, vont perdre leur travail, ils vont ne plus rendre les services qu’ils rendent à ces retraités, de leurs villages, de leurs communes...
    Ils se retrouverons avec leur famille à la rue ou suicidé...
    Honte à vous les citadins honte à ces français qui crachent sur les taxis du haut de leur grand-ville et qui méprisent par leur ignorance cette noble profession...
    J’hésite à revenir sur ce site que j’aime tant membre E&R depuis des années actif je suis déçu...

     

  • #1215062

    Les commentaires, ces derniers temps sur E&R, deviennent de plus en plus inquiétants. Il est grand temps de se demander si l’adversaire ne fait pas patrouiller ici ces cellules Internet.

    On les reconnaît à quelques signes : par exemple les mêmes commentaires, avec le même vocabulaire, que sur les journaux mainstream concernant les taxis, forcément "parisiens". Je crois que rien que par ce parisianisme bobo-centré, ils ont signé qui ils sont.

    Il n’y a pas que Paris-à-la-con en France. J’ai eu affaire aux taxis maubeugeois, rennais, nantais, carolo-macérien. Aimables, ponctuels et en plus des discussions intéressantes avec eux.

    E&R, faites le ménage. Ils cherchent à faire dériver votre site. Le petit Valls est probablement derrière ces guignols payés au sous-SMIC dans un "open space", comme on dit en bon français, et surveillés par un "manager" inculte, incompétent, hargneux et arrogant.

     

    • Très bonne analyse,bien parlé !


    • Les gens de ce site partagent leurs points de vue, les réduire à des trolls ne fera pas avancer le débat.
      C’est peut-être malheureux mais les taxis ne sont pas une abstraction métaphysique, ils ont une existence bien réelle et les expériences partagées et mises en commun, sur ces "chauffeurs" bien réels ne sont pas toujours très bonnes et le recours à une dialectique patriote ou résistante pour défendre sa crémerie, ne convainquera que les simples d’esprits ou ceux qui y ont un intérêt. Pour en revenir à la ligne du site, la position a toujours été de défendre les traditions et pratiques enracinées, en conformité avec la morale et la justice, cela n’a jamais été de défendre tout et n’importe quoi sous prétexte qu’il s’agit d’escrocs "bien de chez nous". Que je sache je n’ai jamais vu ici d’atermoiement sur le fait que la franc-mac internationale liquidait peu à peut les loges françaises, ou de discussions sur le risque de disparitions de nos petits dealers de cité en cas de légalisation du cannabis (parceque, vous voyez, ces petits jeunes sont chiants, mais c’est quand même mieux que la finance apatride, n’est-ce pas ? et puis ils dépensent quand même leur argent ici...), ou sur le mal qu’a fait l’ouverture des maisons closes un peu partout en Europe sur le petit commerce de la prostituée du coin et de son protecteur... La profession de taxi est gangrénée par des profiteurs qui voient cette licence comme la possibilité d’accéder à un monopole (logique tout à fait ultra-libérale je le rappelle, car le monopole permet de dégager des sur-profits indus en contournant la "pseudo-règle" de la concurrence pure et parfaite), c’est pas pour l’amour du travail bien fait... La comparaison avec les corporations d’ancien régime est à ce titre malhonnête car celle-ci avait au moins pour objectif de réguler la pratique du métier... quoiqu’elles aient pu aussi créer des sentiments d’impunité...

      Chacun peut ici mettre les oeillères qu’il veut, mais l’opération d’über n’aurait pas si bien fonctionné, si les taxis avaient été les "St Vincent de Paul" qu’ils prétendent. Le système est cruel, j’en conviens et pour cela je compatis avec les réalités humaines qui sont derrière... Mais l’honnêteté veut que l’on ne mélange pas tout. Et si a l’avenir nos CRS "bien de chez nous" se retrouvent à la rue, parce qu’on aura sous délégué la tache à des lituaniens ou autre ce n’est pas pour autant qu’il faudra venir pleurer sur l’épaule des opposants au mariage pour tous...


  • La révolte des taxis soulève un problème fondamental du travail moderne :
    - d’un cote on a des travailleurs qui payent impôts et prélèvement sociaux.
    - de l’autre on a des sous traitant qui ne cotisent pas et concurrencent les premiers.
    - le problème est que les taxis offrent trop souvent des prestations désastreuses a des prix bien trop élevés. Ils peuvent encore travailler seulement parce qu’ils ont le monopole.

    On vois ici les problème causes par l’inverse du libéralisme : le contrôle total d’une activité économique par l’état et les résultats sont tout aussi désastreux.

    Maintenant quelle solution ?
    - maintenir le système désastreux des taxis sans faire de changement ?
    - accepter Uber qui emploie des sous-traitant sans payer d’impôts ni charges sociales ?
    On a un catch-22 ou on ne peux apparemment que perdre.

    Si on libéralise a 100% le système des taxis, on prend le risque de voir une mafia en prendre le contrôle.

    Comme tout dans notre société, la solution est dans l’équilibre des forces : un peu de libéralisme en modernisant la profession par un système équivalent a Uber et en la libéralisant et en la taxant un peu moins. Et un peu de restrictions en obligeant un certains nombre de qualifications, et d’obligation de service. Les libéraux me diront que cela se fait automatiquement par le jeux de le concurrence mais bon.

    Ce problème illustre bien la totale indifférence des dirigeants a reformer progressivement et sans heurts des systèmes pourris jusqu’à l’os qui ne survivront de toute façon pas aux accords internationaux que ces mêmes traitres a la Nation votent en ce moment même (Tafta/TTIP).

    La France est sous occupation depuis bien longtemps et la peinture ce détache des murs pourrissant, il nous faut se débarrasser du gérant véreux avant qu’il ne donne les clefs et donne a reconstruire la bâtisse a d’autre que le véritable propriétaire des lieux : ceux qui l’ont battis. On veux une maison, une ferme,... tout sauf un hôtel.

     

    • "si on libéralisé à 100% les taxis, on prend le risque qu’une mafia en prenne le contrôle"

      Parce que ce n’est pas déjà le cas ? Comment appelez vous une organisation qui :

      - Met en place des barrières à l’entree à l’aide d’un copinage d’etat permettant aux anciens de se faire payer leur retraite par les nouveaux moyennant une licence pourtant initizlement gratuite
      - S’arroge un monopole par la force
      - Profite de ce monopole pour surfacturer joyeusement les courses (marrant, dans un domaine similaire orange facturait ses forfaits 60€, aujourd’hui 15. Comme quoi, quand on se force un peu...)
      - Agressé physiquement la concurrence (jet de pavés dans des voitures avec bébé, embuscades à 30 contre un)

      Il me semble que libéraliser, c’est justement chasser les monopoles mafieux...


    • Met en place des barrières à l’entree à l’aide d’un copinage d’etat permettant aux anciens de se faire payer leur retraite par les nouveaux moyennant une licence pourtant initizlement gratuite... ( pour l’obtention d’une licence "gratuite" il faut s’inscrire a la prefecture renouveler cette demande tous les ans le delais d’attente est de 18 ans , en sachant qu’il faut etre titulaire d ’une carte professionnelle de chauffeur de taxi sachant que le loyer d’un taxi est de 920 euros par SEMAINE .gratuite vous dite ?


    • Gratuite je dis. Qu’un gusse acheté pour 300 k€ une licence à un autre gusse qui, lui, l’avait obtenu gratuitement est idiot. C’est comme si moi je payais 500k€ une maison qui n’en vaut que 100 et que je demande à l’etat de me rembourser les 400 de différence. A un moment, il faut que les gens assument leurs choix...
      Au fait, c’est bien les taxis qui ont fait grève par le passé pour protester contre l’augmentation du nombre de licences de taxi ? Vous n’y voyez pas un lien ?


    • le vendeur a payé un loyer a une société de location de taxi pendant 18 ans .et l’acheteur pour eviter d’attendre 18 ans prefere s’endetter et acheter le droit d’exploiter cette licence qui en fait appartient a la prefecture et eviter de se fair exploiter lui meme par une societé de location de vehicul aquipé taxi (comme g7 de andré rousselet patron de canalplus entres autres) et slota ,que ces sociétés comme g7 et slota groupe Peugeot .....,eux par contre ont eu le droit d’obtenir des licences gratuite au tant que societé donc sans delais d’attente et c’est eux aussi qui fixe le prix de la licence .130 euros de location par jour (x) 30 jours (x) 11 mois(x) 7 ans "la durée du prêt bancaire" (+) 30000 euros d’apport personnelle et voila la licence qui coute 300 k euros . voila en gros comment ca marche le droit d’exploiter une licence taxi (parisien) .


  • moi je ne prends jamais le taxi et encore moins les autres alors je suis neutre

    mais sur que mes parents l’autre jour ont filé 70 euros a un mec pour une course qui moi m’en coute 5 maximum

    ca donne un peu a reflechir...c’est comme le numerus closus des medecins...quand il y a corporatisme et monopole y a forcement abus !

    ca me fait penser a ces chanteurs qui chialent parce qu’on telecharge leur musique

    ils se sont bien gavés en leur temps...desormais vache maigre, ca leur fait du bien un peu


  • Le seul problème que je vois, c’est le non respect du code du travail et notamment des heures maxi hebdo travaillées. Mais quand on est entrepreneur, cette notion fait de toute façon sourire.
    Reste le problème de la fatigue au volant.

    Pour le reste je n’y trouve que des avantage à décentraliser nos systèmes pour éviter taxe et lourdeurs dans la limite du respect de la santé et de la sécurité.

    Si on fait appel à un particulier, cela permet de covoiturer (à ce train tout covoiturage n’est-il donc pas illégal ?). Il faut juste être conscient que l’on a pas les mêmes garanties et qu’il faut procéder à quelques vérifications de bon sens : permis de conduire, assurance, état de la voiture et du conducteur (notation du conducteur et de son véhicule comme sur ebay disponible ?) et après ben c’est du libéralisme éclairé avec de la régulation là où c’est necessaire.

    Je trouve les comparaisons avec TAFTA déplacées car on ne touche ni à la souveraineté de l’état, ni à la santé des consommateurs. La qualité du service est là devant toi, pas cachée dans des usines à l’autre bout de la planète. Au contraire on redonne ici du pouvoir au citoyen consommateur.

    Mon modeste avis de non utilisateur de taxi (trop cher) et ne connaissant par Uberpop mais ayant pratiqué le covoiturage payant.


  • Les taxis sont hors de prix, et parce qu’ils sont en concurrence déloyale ils s’en prennent aux concurrents.

    Mais pourquoi cette concurrence est-elle déloyale ? Quelle est la cause du prix trop élevé des taxis ?

    Réveillez-vous bande d’idiots, c’est votre système qui vous exploite, exactement qu’il il exploite la plupart des salariés.

    S’en prendre au Uber c’est pitoyable, prenez-vous en à votre hiérarchie, c’est eux qui déterminent vos conditions de travail.


  • Je continuerai à prendre le taxi si je dois me rendre à Paris.Le RER est invivable/impensable en ce qui me concerne,et n’y voyez pas une attitude bourgeoise.Simplement une volonté d’auto-préservation ethnico-culturelle.


  • Au lieu de se taper sur la gueule, les taxis et uber pop devraient faire front commun pour combattre le véritable coupable...


  • Voilà une désorganisation bien organisée.
    La division entre les français marche à fond.
    C’est ce que nombre d’auteurs de commentaires tombent dans le panneau. Moi qui croyais les lecteurs de ce site un peu plus avisés que la majorité des Français.


  • Suis-je le seul à avoir l’impression que beaucoup de commentaires ici ont l’air de fakes ?
    c’est très étrange tout ça...
    Je suis habitué à un meilleur niveau d’habitude sur ce site...
    ER faites attention aux spammeurs et autres brouilleurs de pistes !

    Pour moi la question ne se pose pas une seconde, les chauffeurs de taxis sont une des dernières corporations valides en France, que ce système ultra-libéral n’a pas encore asservi ou démantelé, bravo pour leur courage, leur solidarité et leur fermeté !
    Ces gens se battent pour pouvoir travailler et vivre dignement, quoi de plus noble ?!

     

    • Ces commentaires ne sont probablement pas fake mais juste le reflet d’une France boboïsée jusque dans les milieux qui a priori ne devraient pas l’être ! Au Français tu leurs montre une entreprise "cool", avec les photos des créateurs et gérants dans la rubrique "qui sommes-nous ?" du site de la boîte les montrant entrain de faire de grand sourire, des grimaces, la dégaine décontractée branchée...portant des vêtements "casual"...pour que les Français tout de suite trouve que c’est cool ! C’est l’esprit bobo...le fait que ce genre de business ait des fonds provenant de Goldman Sachs...qu’il y a un lien direct avec des personne comme Jacques Attali* ne leur met même pas la puce à l’oreille...

      * : rappelez-vous les 300 propositions de la commission Attali de 2007. Dedans on trouve notamment une proposition de "libéralisation" des taxis. A l’époque le naïf que j’étais je me demandais qu’est ce qu’il pouvait bien en avoir à foutre des taxis...de fil en aiguille on comprends ! Il s’agit de démanteler les derniers métiers indépendants pour laisser la place à des entreprises "cool" appartenant aux grands groupes financiers copains avec Jacques Attali. Ce dernier était en mission pour Goldman Sachs et toute la smala de ce milieu ! Ce qu’il y a de vicieux là dedans ce que ce genre de rapport s’appuie sur de vrais dysfonctionnements observables dans secteurs...le problème c’est que les solutions qu’ils proposent bénéficient que les grands groupes au détriments du petit peuple industrieux. Quant à la masse des consommateurs ils se font séduire par l’image "branchée" de ces entreprises mais aussi et surtout par les économies réalisées grâce aux tarifs cassés...autre problème majeur c’est qu’aujourd’hui la masse des consommateurs étant elle même prolétarisés et salariés elle ne comprend pas la gravité pour une civilisation d’anéantir l’entrepreneuriat. Le drame de créer une société de salariat généralisé où la libre entreprise ne sera plus possible à quelques exceptions près ! Un monde où seul quelques élus pourront éventuellement librement entreprendre, quant à la masse des gens "normaux" elle sera condamnée au salariat à vie ou au chômage.


    • @Goy_pride,
      Vous avez entièrement raison. Je crois qu’il n’y a rien à ajouter. Les français dits "de souche", dans leur grande majorité, ne sont que des imitations de bobos femens trouillards incapables d’avoir des vues globales sur les problèmes actuels, concentrées uniquement sur leur égo ainsi que leurs petits problèmes personnels, ramenant tout à leur porte monnaie et n’espérant qu’une seule et unique chose : Etre calife à la place du calife.

      Je le constate tous les jours à mon taff ; malheureusement le milieu dissident (vu certains commentaires ici) est aussi énormément imprégné de cette mentalité, ce qui est beaucoup plus problématique.

      PS : Un éventuel changement de société prôné par divers mouvements dissidents n’est absolument pas voulu et partagé par l’ensemble des masses qui s’éclatent dans la "boboïtude" et le consommatisme. Le changement, ce n’est pas pour maintenant.


    • on voit bien que tu prends pas de taxi pour dire ça...


    • @frederoc
      J’ajouterais que les français dit "d’origine inconnue", ne sont que des larbins du système socialiste, et ne connaissent l’ascension social par le mérite qu’à grand coups d’enveloppe sous le manteau.(plus communément appelé : dessous de table)
      Pour moi la question ne se pose pas une seconde, les chauffeurs de taxis sont un des derniers système mafieux qui date des année 80.
      Ces gens se battent pour conserver un monopole et des passe-droit ! Quoi de plus ignoble ?


    • @shariz,
      La mafia des taxis ... . Je ne l’avais encore jamais entendu celle-là. Vu le taux d’endettement de 90% des indépendants dans ce métier, et leurs chiffres d’affaires qui doivent plafonner vers les millions voire les milliards d’euros, le racket doit mal fonctionner, c’est pas possible.

      A vous entendre, les taxis sont les ennemis ultimes de la société.

      On rentre dans une nouvelle ère : La dissidence bobo.


    • Qui a parler de MAFIA des taxi ? Je parle de "Système mafieux". Tu prononces, peut-êtres, trop souvent le mot "frère", "cousin", "la famille" pour comprendre la différence.



      "A vous entendre, les taxis sont les ennemis ultimes de la société."




      Non, pas les taxis, juste toi avec ta phrase : Les français dits "de souche".
      Ce genre de phrase est typique de la "Dissidence Africano-du-Nord".
      Apprend que le mot Français et les mots à consonance ethnique ne peuvent coexister dans la même phrase.



      @Goy_pride,
      Vous avez entièrement raison. Je crois qu’il n’y a rien à ajouter.




      Tu aurais dû t’arrêter là, le reste de ton message est une insulte pour les français.


    • @shariz,
      Je suis un français "dit de souche" donc c’est pour cela que je peux en parler un minimum. Un système maffieux est bien dirigé par une mafia non (Et non par des gens vertueux) ? Tu joues sur les mots et je ne fais qu’appeler un chat un chat sans me voiler la face.
      D’ailleurs, les français n’en sont plus. Ce ne sont que des consommateurs dans leur immense majorité. Désolé si tu te sens insulté par mes propos mais je pense dire la vérité : Tu dois faire partie des exceptions puisque tu fréquentes ce site ; mais bon, nous sommes les exceptions qui confirment la règle.


  • #1215185
    le 25/06/2015 par Un Taco Parisien Voleur Escroc Mal Elévé Qui Pue
    Menace contre la république : Cazeneuve fait interdire l’application (...)

    @frederic
    Je pense que ton commentaire s’adresse à moi....
    Je vais m’efforcer d’y répondre point par point (un peu long mais obligatoire)
    - J’ai toujours accepté les chéques (mais trés bientôt je m’équipe de la CB promis je vais pouvoir engraisser les banquiers tant appreciés sur E&R : 0,8% par transaction + abonnement 30€ mensuel)
    - Dans la mesure du possible je m’efforce de ne pas géner la circulation mais la théorie et la pratique c’est different, le client qui te fais stopper net ou met une heure à chercher sa monnaie , la mémé qui peut pas marcher.......
    - Uber Pop ? pas besoin d’avoir un quelconque statut pour "exercer" c’est juste un particulier (souvent chômeur) qui transporte des gens moyennant finance il doit seulement ne pas dépasser les 7500€ annuel de recette ou benef...Aucune charge hormis la commission UBER, l’essence et l’assurance perso du véhicule...Tu dois confondre avec les chauffeurs VTC qui eux sont souvent sous le régime d’auto entrepreneur....
    - N’ayant pas de radio (G7 ou taxis bleus) pas de problème de tarif d’approche, je travaille avec la rue uniquement ( je reconnais qu’il y’a des abus de certains et suis pour l’instauration d’un tarif d’approche plafonné)
    - J’ai une toyota (18000 € H.T) crédit sur 5 ans
    - La voie sur l’A1pour taxis et bus ça a duré 2 semaines, suspension suite aux plainte de sociétés de VTC pour concurrence déloyale) de toute façon c’était une connerie report des bouchons en amont et trop courte portion pour être efficace.....
    - Mon seul avantage est de ne pas me coltiner des collegues de bureau dans ton genre, pour le reste je travaille 60H par semaine pour à peine plus du smic horaire....Je suis sous le régime artisan je ne connais pas les congés payés, carence sécurité sociale 7 jours, ...Par contre je paye, je paye et encore je paye......
    RSI, assurance pro trés chère pour mauvaise couverture, taxe de stationnement,taxe chambre des métiers, contrôle technique payant tous les ans à la préfecture, et j’en passe......
    - je ne pleure pas pas ce métier je l’ai choisi et je l’aime malgré les difficultés...Je ne pense pas comme tu le dis, faire chier mes clients au vu des remerciements chaleureux et pourboires quotidiens....Merci de ne pas m’assimiler aux branquignoles des manifs d’aujourd’hui, les premiers à se frotter les mains seront les VTC uber "normaux" ou leur concurrents qui vont récupérer les clients Uber Pop aprés interdiction de l’appli...

     

    • @Un Taco Parisien Voleur Escroc Mal Elévé Qui Pue
      Je suis désolé mais je ne suis pas salarié, mais gérant de société. Les affaires n’ayant pas été bonne en mai je me suis lancé la dedans. Les faits que je rapporte sont soit une constatation personnelle, soit ce que disent systématiquement les passagers.

      Pour ma part :
      - Je ne connais pas non plus les congés payés,
      - Je paye aussi des charges sociales et de la TVA (et pas à 10% comme toi mais à 20%),
      - J’ai aussi une mutuelle (105 € par mois),
      - J’ai aussi un comptable (200 € par mois),
      - J’ai une voiture avec laquelle je dois me déplacer qui me coute aussi de l’argent et de l’essence,

      - Je ne connais pas l’arrêt de travail !! Je suis malade et ne peux pas travailler, je n’ai rien du tout et je peux crever la bouche ouverte.

      - Je n’ai malheureusement pas eu la joie d’avoir 60 heures de travail par semaine durant ces six dernières semaines.Ce qui m’a obligé à faire ce truc pour débile qui consiste à avoir le cul dans un siège de voiture pendant 8 heures (voir plus) d’affilés.

      Malheureusement les premiers à se frotter les mains ne seront pas les VTC normaux car ils ont bien trinqué aussi. Pour ma part je pense qu’UberPop est le lampiste de l’histoire et que les taxis cherchent à se débarasser des VTC Uber X, et autres travaillant sur la base d’une commande par l’intermédiaire d’un smartphone, qui eux sont forcément en règle sur le plan social et fiscal.

      Je n’assimile pas tous les taxis à des connards, particulièrement les taxis de "campagne" qui sont souvent bien sympathique.

      Mais les taxis doivent comprendre que les types qui font du Uber le font rarement de bon cœur. Pour ma part il faut que je bouffe et c’est une solution de secours qui fait rentrer de l’argent tout de suite sans avoir besoin de se déguiser en pingouin pour aller mendier un travail. D’autres sont victimes d’un délit de faciès, d’autres des étudiants qui n’ont aucun soutien financier et aucun envie de vendre des frites. Et quelques connards qui ont un travail mais qui veulent se payer une belle bagnole, ce que leur permet UberPop (300 € de traites par mois ça se fait avec UberPop).

      Oui je déteste Uber car je sais très bien ce qui se cache derrière : plombier, jardinier, femme de ménage, nounou, pute tous les métiers vont être sauvagement envahi par des amateurs n’ayant aucune protection sociale.

      Mais vous les taxis vous devez faire le ménage chez vous ca fait trop longtemps que tous les citadins vous détestent !


  • Uberpop est une innovation paupérisante. Si je suis complètement d’accord qu’en Occident et en France en particulier la libre entreprise est gravement entravée par moult normes, réglements...je ne suis pas pour autant du côté d’une multinationale "branchée" (c’est le genre de merde qui plaît aux bobos et au prolos boboïsés) qui va paupériser le métier de taxi. En effet les mecs qui bossent pour Uberpop font en général cela en tant que revenu d’appoint d’une activité principale. Le mec peut ainsi en dehors de ses heures de boulots les soirs, pendant ses jours de congés faire quelques courses Uber...or cela ne va pas seulement faire baisser les tarifs en vigueur, ce qui ne seraient pas un mal car ils sont effectivement excessifs en France, mais les faire chuter à un point que le métier de taxi en tant qu’activité principale ne sera plus possible. Non seulement Uberpop casse les prix parce qu’il emploie des "sous-chauffeurs" de taxi qui ne sont pas soumis aux mêmes contraintes que les chauffeurs authentiques, mais en plus il y aura l’effet cumulatif d’une augmentation considérable de l’offre prestation taxi sur le marché...
    De toute manière par principe je suis contre ce genre d’entreprise "branchée" symbole de la bobocratie. Le bobo qui utilise uberpop croit naïvement être cool et faire oeuvre de charité en faisant bosser un prolo qui pour arrondir les fins de mois est contraint de faire sous-chauffeur de taxi à temps perdu et ceci non pas en tant qu’indépendant mais comme sous-salarié au statut trouble d’une multinationale...la prochaine étape sera le sous-notaire pakistanais...le sous-toubib indonésien...dont les services seront proposés à prix cassés via une plateforme internet...


  • Le problème des pro-Uberpop c’est qu’ils ne voient que les "dysfonctionnements" de la profession de taxi tout en occultant ce qui se cache derrière une entreprise comme Uberpop. Ce n’est pas parce que le métier de taxi comme beaucoup d’autres en France (notaire...) sont effectivement et indiscutablement abusifs sur bien des aspects que cela légitime pour autant Uberpop.
    Les entreprises comme uberpop c’est le symbole de la société future de l’hyperprolétarisation avec disparition complète de la libre entreprise authentique. Un monde où il n’y aura plus de restaurateurs libres mais des gérants de fast-foods...plus d’épiciers indépendants mais des gérants de supérette, plus de médecin de famille mais des fournisseurs salariés de prestations médicales dans des cliniques appartenant à de grands groupes...plus de notaires ni avocats indépendants mais des fournisseurs de prestations légales...en fait il s’agit d’un système de servage généralisé où plus aucun pan de l’économie est épargné ! Le moindre recoin de l’économie est occupé sans partage par des multinationales.
    Ce genre de société aliénante à en outre un effet gravissime : elle étouffe l’esprit entrepreneuriale et in fine la créativité humaine...dans une société où jadis nous avions des millions de restaurateurs, boulangers, pâtissiers, PME et PMI tous différents et dynamiques...on se retrouve dans une société uniformisée, standardisée...où règnent sans partages de grands groupes. Pour illustrer mon propos de manière simple : un restaurateurs indépendants n’a aucune limite à sa créativité, il peut décorer son établissement comme il l’entends, innover, perfectionner les plats qu’il offre, se procurer ses ingrédients où il veut...ses seules limites sont son talent, sa créativité, sa motivation...à l’inverse le gérant d’un McDo a une marge de manœuvre extrêmement restreinte, il n’est qu’un gestionnaire, un technicien qui ne contrôle pratiquement rien...Moi je préfère l’exubérance d’une société de libres entrepreneurs à la fadeur d’une société de prolétaires salariés travaillant comme des robots...

     

  • Ça manque de libéralisme, tu laisses passer les clandestins mais les innovations bizness non, ben faut pas faire les choses à moitié sinon c’est de la chiasse.

    Paris fait partis de l’archipel des Babylones mondialistes en compétitions, tu peux pas dire je veux ça mais pas ça sans être la risée et à la traîne, faut choisir ou tu recules et c’est repli sur la nation ou tu te jettes dans la gueule du loup monde.


  • On a le sentiment que seule la force et les opérations coup de poing peuvent faire réagir le pouvoir en place, les balades entre les places Nation et République sont faites juste pour amuser la galerie, par des syndicats qui sont de plus en plus corrompus au système.


  • Une bonne décision, prise sous la contrainte comme d’habitude....


  • Les sans-dents qui se foutent sur la gueule !!! Mais c’est le but recherché pas nos maitres, les gros valets n’ayant rien fait partent avec 36000 de retraite mensuel et aux frais de la populace...non mais, car il y a une hiérarchie chez les valets et depuis la nuit des temps.


  • Je pense qu’il aurait été intéressant de rajouter en lecture à conseiller le Sorel "Réflexions sur la Violence".
    Qu’en pensez-vous ?


  • Quand on voit les tracasseries administratives que pose l’organisation de le moindre évènement social, sportif, musical, etc, dans le domaine public, en terme d’assurances, de respects des règlements divers et variés, d’obtention d’autorisations etc...

    Et là on devrait laisser une société multinationale organiser un véritable marché du travail parallèle, qui échappe à de multiples obligations en terme de sécurité, d’assurances, de fiscalité, etc, surtout propice à une évasion de taxes à grande échelle, aussi bien de part de la société elle-même que des participants.

    Tout cela au nom de quoi ? du progrès ? parce que c’est "cool" d’avoir une "app" sur son
    "smartphone", d’où n’importe quel bobo béat peut avoir l’impression de commander à l’univers pitoyable de misère sociale en progression, qui l’entoure et qu’il contribue à organiser click après click, de par son abdication volontaire au conditionnement consumériste libéral libertaire, qui a finit par faire de lui un crétin écervelé. "Jouir sans entrave et sans conscience".


  • Le PDG d’uber :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Travi...

    Je pense que personne n’a pris la peine d’aller lire sa bio.

    En ce qui me concerne,même s’ils sont parfois des voleurs,je soutiens les taxis.Ne me demandez pas pourquoi.

     

  • Déjà le francáis moyen en a rien a foutre de ce truc, les seuls qui prennent des taxis c’est le management d’entreprise en voyage d’affaire. Le truc de la soirée arrosée avec retour en taxi c’est une légende urbaine surtout à paris, t’as une vingtaine de bourges dans le cas et encore c’est souvent des professions libérales et ils font passer ça en frais.

    Ensuite uber pop ils disent qu’il faut payer les courses en liquide mais c’est faux 90% des tacos à paris ont la carte, sauf qu’ils font toujours chier pour du liquide histoire de passer en black.

    Après les taxis à paris j’en ai fait l’expérience une écrasante majorité sont des fumiers pas possible, et devinez-quoi c’est la même chose dans toutes les capitales européennes. Le même mépris du client, le même désir d’entourloupe allez hop je te fais rallonger un peu le trajet...

    Depuis 3 ans je suis responsable vente je sillonne l’europe et j’ai décidé de me passer des taxis, ce que je fais dans 90% des cas car je les déteste à part quelques très rares qui sont devenus des amis à bruxelles (javad) et à berlin (jorg), et aussi les gars du taxi moto à paris (raphael et momo qui bossent en doublette). Devinez-quoi ma connaissances des villes a énormément progressé, j’ai vu et rencontré 100 fois plus de trucs marrant en transports en commun que derrière les vitres des safranes et autres mercedes. Ca force à parler la langue locale pour parfois trouver sa route, à acheter des cartes des villes, etc. Je le recommande à tous, délaissez les taxis c’est de la daube et un luxe inutile.

     

    • AH mince, ils ont l’air pourtant d’être d’honnêtes gentlemen sur les images :D
      Je souscrit à 100% à ce que tu dis, j’y vois plus une réaction de type mafieuse plutôt qu’un véritable mouvement social...

      Si les chauffeurs de taxi étaient réellement d’honnêtes gens, avec l’amour du métier, savoir faire etc. ils auraient mis depuis longtemps en place un ordre, chargé de réguler les mauvaises pratiques et éventuellement d’en exclure les brebis galeuses. Or ce n’est pas le cas ce truc est un repère d’escrocs dont la bonne humeur et la sympathie, n’est souvent qu’un moyen pour rallonger le trajet... Cette licence bcp d’entre eux la voient comme un moyen de plumer le quidam légalement...

      Tout en désapprouvant cette libéralisation accélérée, il faut bien admettre que le spectacle de l’affrontement entre CRS et "taxis" me laisse tout à fait indifférent... Ou alors devrait-on aussi s’émouvoir des guerres de gangs pour le contrôle de zones de vente...

      Les scènes de lynchage dont sont victimes les chauffeurs "ûber" devraient suffire à nous faire comprendre que cela n’a rien de commun avec un mouvement social classique (même avec séquestration du directeur, mesure bien souvent symbolique)


    • @Aglaïos
      ...Troll-pro... la cellule internet de Valls, te paie combien, pour cracher sur une profession, dont tu juges para-port au seul chauffeurs des grand-villes ?
      Soit 1/3 peut-être moins, de toute la profession !
      As-tu demandé au personne du monde rural, ce qu’ils pensent de leurs taxis ?
      Et des services qu’ils rendent, dans leurs villages, dans leurs communes, aux villageois...


  • Mais vous allez vous aimez les uns les autres, bor*** de mer** !


  • Comme d’habitue les entreprises américaines ne s’installent pas en France pour amener le progrès au peuple français mais bien foutre le chaos comme tout ce qu’ils font depuis des décennies !!Ce sont des prédateurs nomades ultra sionistes qui ne pensent qu’à dépouiller les richesses extérieurs aux USA !!Pourquoi Uberpop ne s’installent il pas chez lui en Amérique ou à New York ou il y a les taxis jaunes !!?? Si Uberpop était bon pour les français il n’aurait jamais traversé l’Atlantique !!


  • Je me fous totalement des taxis. Par contre les commentaires et l’article m’inspirent deux choses :

    - Comment diable admettre l’omission de la licence de taxi, gracieusement délivrée par l’État, et que la cupidité des chauffeurs les a poussé à se les revendre à un tarif exponentiel ? Ne me parlez surtout pas du numerus clausus imposé par l’État, certes, mais à la demande express des chauffeurs de taxi. Quand même ! Merde !!

    - Comment penser un seul instant endiguer Uber ? C’est un model qui marche ! C’est l’avenir. Lyft (son concurrent aux zétazunis) a levé $500 millions (! !!) pour se développer. Autant essayer d’arrêter les marées. La seule solution à peu près jouable et assez équilibrée serait de baisser les charges et autres taxes des taxis pour leur permettre d’être concurrentiels ; quant à ceux qui ont racheté une license, qu’ils en assument la responsabilité : jamais une license n’a été la garantie d’un revenu.

    Ah, et quand on aura baissé les charges et les taxes sur ces artisans, et bien il faudra le généraliser à tous les artisans !

    Aussi, Uber est aux taxis ce que la grande surface est au petit commerce ou plutôt ce qu’Amazon est aux libraires. Pour un individu ayant la bonne appli ou le bon site internet, c’est les milliards qui pleuvent (Jeff Bezos créateur d’Amazon créée en 1994 pèse $40 milliards, et Travis Kalanick co-créateur d’Uber en... 2009 pèse $5 milliards, des chiffres qui donnent le vertige) ; pour ceux qui bossent pour ou avec Amazon et Uber, c’est des salaires de misère. Ici, c’est le contrat social qui est à revoir, car là où le bât blesse, c’est que le consommateur s’y retrouve.


  • Au vu des commentaires, il apparait que la communauté d’ER est parfaitement dans la ligne de l’économie socialisée. protégeons les monopôles légaux ! Tant pis pour la liberté économique. Bravo les gars, encore un effort et on vivra tous dans un beau paradis communiste, pauvres et heureux !

     

    • #1215861

      Ben non, nous ne sommes pas pour le néolibéralisme et le mondialisme... Surtout pas pour ce que les crétins appellent la "liberté économique" et qui, en réalité, correspond à la mise en franchise forcée de tout entrepreneur indépendant, comme l’explique parfaitement le message du 26 juin à 00:13 par goy pride.

      Si tu n’es pas content, tu peux toujours militer avec Estronsi, Raoult, Christian Jacob, Sarkozy, Michel-Edouard Leclerc et Bouygue. Tu peux même aller t’enrôler 3 ans dans l’armée du pays de ton rêve néolibéral-conservateur, comme Arnaud Klarsfeld.


    • Ce qui est en train de se passer pour les taxis concerne toutes les professions. Il y a encore vingt ans pour exercer la médecine en France il fallait être de nationalité française et être diplômée d’une fac de médecine française . Lois xenophobes nous dirent alors Kouchner et autres droitsdelhommistes, lois que la gauche et la droite se sont appliquées à faire voler en éclats depuis vingt ans Eh bien maintenant faites vous soigner par cette cour des miracles qui remplace les médecins français et les services d’urgence des hôpitaux. Et de grâce ne venez plus vous plaindre des "médecins" parce que vous êtes mal soignés ou que l’un de vos proches est mort prématurément.C’est triste à dire mais des idiots utiles comme vous ne méritent que ça.


    • Tu manques de culture jbleroux, entre la liberte économique, a savoir un liberalisme sans etrave etatique c est a dire la loi de la jungle et la communisme c est a dire tous pauvres ou presque, il y a quelque chose.


  • #1215920

    En fait, je me suis trompé. Ici, ce ne sont pas les partisans de Guy Sorman ou d’Alain Minc qui viennent. Non, ce sont ceux - et c’est encore pire - de Aliot, Marion Maréchal Le Pen et Chauperade !


  • En définitive,je pense qu’il faudrait revenir aux fiacres.

     

  • Uber amenera la misere comme le modele anglo saxon, pour se faire un salaire correct il faut en vouloir. Et comme d habitude avec eux il faut cumuler plusieurs emplois pour survivre. Alors, oui on a un système reglementé souvent trop qu’il faut arranger mais je prefere ça que la loi de la jungle comme disait Rousseau. Uber go home.


  • Une fois de plus, le gouvernement choisit une solution de facilité, il interdit Uber, sachant pertinemment qu’il rouvrira sans problème, connaissant les réseaux économiques qui le soutiennent.

    La seule véritable décision à prendre est le remboursement intégral de tous les investissements faits par les chauffeurs de taxi pour accéder à cette profession tellement règlementée qu’elle est digne d’une république soviétique. Ensuite il faut réformer en profondeur le statut de chauffeur de taxi ou bien le supprimer.

    Le gouvernement ne veut pas payer l’addition de tous ces chauffeurs qu’il a plumés des décennies durant parce que ça coûte trop cher à son goût. Pourtant il n’y a aucun problème lorsqu’il s’agit de trouver des centaines de milliards d’euros chaque année pour entretenir migrants, délinquants, précaires et chômeurs.

    Il y a une fois de plus une volonté idéologique de détruire la vie du travailleur. Regardez les vidéos de Boris Le Lay (condamné à six mois de prison ferme pour avoir déclaré qu’il n’existe pas de Celte noir) sur l’Amgot (American Government of Occupation), vous aurez tout compris.


Afficher les commentaires suivants