Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Mesquinerie atlantiste : le Pentagone appelle à la démission de Trump "par erreur"

Le compte Twitter officiel de la Défense américaine a relayé un message qui appelait le président américain à démissionner. Le post a rapidement été supprimé, le service de presse du Pentagone assurant qu’il s’agissait d’une erreur.

 

Un tweet bizarre est apparu, dans la soirée du 16 novembre, sur le fil Twitter du compte officiel du Département américain de la Défense. Un message, posté initialement par un certain ProudResister (« Résistant fier ») qui disait :

« La solution est simple. Ray Moore : quitte la campagne électorale. Al Franken : quitte le Congrès. Donald Trump : démissionne de la présidence. Parti républicain : arrêtez de faire du harcèlement sexuel une question de parti. C’est un crime comme votre hypocrisie. »

Le tweet faisait référence au sénateur démocrate Al Franken et au candidat au Sénat de l’État d’Alabama Roy Moore, récemment accusés de violences sexuelles.

Le tweet n’est pas resté longtemps sur le compte du Pentagone et a rapidement été supprimé. Selon la porte-parole de la Défense américaine Dana White, il s’agissait d’une erreur.

« Une personne autorisée à gérer le compte officiel du Département de la Défense a retweeté par erreur un contenu qui ne reflète pas la position du Pentagone. Elle a pris conscience de cette erreur et l’a rapidement supprimée », a fait savoir Dana White, toujours sur Twitter.

Le harcèlement contre Trump est quotidien, voir sur E&R :

L’Empire et ses réseaux prêts à tout contre Trump,
chez Kontre Kulture :

 






Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article