Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Moins de 3 ans après en être sorti, le Royaume Uni retourne en récession

L’économie du Royaume Uni s’est réduite de 0,2% au cours du trimestre dernier, et comme le dernier trimestre 2011 a également été marqué par une contraction du PIB, le pays est donc techniquement en récession.

Le Royaume Uni avait également été en récession du second trimestre 2008 au second trimestre 2009, il s’agit donc d’une récession en double creux (une récession suivie d’une reprise avortée à laquelle succède une seconde récession).

Le Premier ministre David Cameron a commenté ces chiffres en estimant qu’ils étaient « très très décevants ». Le gouvernement, avait tablé sur une croissance de 0,1% pour le premier trimestre 2012, et Cameron n’a pas manqué de blâmer le gouvernement de son prédécesseur Gordon Browne qu’il a accusé d’avoir creusé un déficit budgétaire de 11%, plus important que celui de la Grèce, de l’Espagne ou du Portugal.

Toutefois, il a estimé qu’il était important de garder le cap sur la politique d’austérité qu’il a engagée depuis son entrée en fonctions et que ce serait une « folie absolue » de changer de route et de menacer les taux d’intérêt bas : « La chose que nous ne devons pas faire est d’abandonner les plans de réduction de dépenses et de déficit, parce que la solution à une crise de la dette ça ne peut pas être plus de dette », a-t-il déclaré devant le Parlement britannique.

Une analyse sectorielle révèle que la récession est généralisée, avec une baisse de 3% du secteur de la construction sur le premier trimestre, et une baisse de 0,4% dans le secteur industriel. Le secteur des services, qui représente les ¾ de l’économie britannique, n’a crû que de 0,1%, bien trop peu pour compenser les reculs des autres secteurs.

Pire, selon la Banque d’Angleterre, on ne peut écarter l’hypothèse d’une chute du PIB pendant 3 trimestres consécutifs, du fait de la crise du secteur du bâtiment, et des jours de congés supplémentaires qui seront accordés aux salariés britanniques dans le cadre des festivités liées au Jubilée de la Reine.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

6 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Un retour de bâton pour le pays du capitalisme anglicano-protestant et de la grande finance apatride et usurière . Et dire que les rapaces de la City vont spéculer sur nôtre dette une fois Hollande élu .


  • La preuve que l’austérité ne marche pas. Maintenant, on peut peut-être envisager un protectionnisme européen couplé à une relance keynésienne. Juste pour voir si on peut pas améliorer le sort des peuples européens. On a toute l’intelligence technicienne qu’il faut sur le continent pour envisager notre prospérité.


  • C’est quand même dingue que tous ces dirigeants et gestionnaires au pouvoir continuent de faire comme s’ils ne se rendaient pas compte qu’on ne réduit pas les déficits publics en plombant l’activité et la croissance par des plans d’austérité.
    Et si on arrêtait de payer des intérêts sur la dette aux marchés financiers au lieu de chercher à nous faire croire que nos déficits sont dus à des dépenses sociales excessives ?


  • Quand je pense que le Royaume Uni et les USA nous regardent de haut sur l’économie, ou et pas mieux mais on est pas pire que ces pays ultra libéraux dans la merde jusqu’au cou. Le journal The Economic ferait bien d’aller casser du sucre ailleurs que sur notre pays.


  • Il faudrait dire à la vieille chouette du trone de vendre les diamants qu’elle a dérobé en Afrique durant des decennies,ça leur donnera un ptit surcis,apparement la campagne de Libye n’a pas été trés fructueuse ,c’est ce qui arrive quant on a les yeux plus gros que le ventre.Entre les espagnols qui ont volé des tonnes d’or aux indiens qu’ils ont éradiqué ,et les Anglais qui ont pillé toute l’Afrique avec leurs acolytes,ils se retrouvent tout les deux sans une tune,incroyable comment la cupidité ne paye pas.


  • Le R.U. d’angleterre a déjà hissé son étandard du déclin ya qu’à voir tous les " rachats " par des noms outre mer , club de foot y compris ! mais les anglais sont encore beaucoup plus dociles que les français rebels. On est au tournant de quelque chose ; l’histoire nous l’apprendra .