Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Monde bipolaire VS multipolarité

Entretien avec Aymeric Chauprade réalisé par Nicolas Gauthier (Boulevard Voltaire.fr)

Un monde bipolaire pouvait induire un possible choc des civilisations. Mais l’univers multipolaire qui s’annonce est-il forcément plus rassurant ?

Le monde bipolaire n’était pas le choc des civilisations, il était le choc de deux utopies mondialistes, le libéralisme et le socialisme planétaires, chacune adossée à la logique de puissance d’une nation motrice, les États-Unis et la Russie. Remarquez que la théorie du choc des civilisations a repris de l’actualité juste après l’écroulement de l’Union soviétique, avec Samuel Huntington, quand précisément les Américains, pour ne pas voir leur alliance otanienne connaître le même sort que le pacte de Varsovie, ont tenté de réveiller les représentations civilisationnelles.

Ce qui s’est passé à partir de 1991 est assez simple. Le projet unipolaire américain (l’Amérique-monde) s’est accéléré, et il lui a été offert d’un coup, par l’effondrement soviétique, des territoires immenses à intégrer dans l’OTAN, comme dans l’OMC. En opposition au projet unipolaire, les émergents importants – Russie, Chine, Turquie, Inde, Brésil – se sont mis à reconstruire leur puissance régionale et à marcher vers la puissance. Seuls les Européens sont interdits de « puissance » par l’Union européenne et donc incapables de préparer l’Europe-puissance dont nous aurions besoin pour affronter les défis à venir. Bien sûr que le monde multipolaire n’est pas plus rassurant que le monde bipolaire. Si nous voulons la paix, il faut en réalité l’équilibre des puissances. La bipolarité a reposé sur l’équilibre de la terreur. La multipolarité doit reposer sur l’équilibre de toutes les puissances, nucléaires ou conventionnelles.

Est-ce l’occasion pour l’Europe, non pas de retrouver son rôle dominant de naguère, mais au moins de reprendre la main sur l’échiquier mondial ?

En 1991, après l’écroulement de l’URSS, les Européens ont raté une chance historique. Ils pouvaient décider de s’émanciper des États-Unis (sans se fâcher avec eux, là n’est pas le but !) et construire une Europe-puissance. Mais avec le Royaume-Uni (le général de Gaulle avait vu juste) et une logique d’élargissement à l’Est (intégration horizontale) qui diluait tout effort d’intégration verticale, c’était impossible ! Le triste bilan des 23 années qui suivent la fin de l’ère bipolaire, c’est que les Européens ont finalement abdiqué leur souveraineté non pour une « Europe-puissance », mais simplement pour s’arrimer aux USA et la dynamique d’élargissement de l’OTAN. Sur le continent eurasiatique il y a place pour trois blocs de puissance – l’Europe, la Russie et la Chine –, seulement les Américains n’en veulent surtout pas car ils perdraient alors la main sur l’histoire mondiale.

Ne serait-ce pas le moment, pour la France, de remettre à l’honneur ses vieilles alliances : Turquie, Amérique latine, monde arabe ?

L’échec géopolitique, économique, social de l’Union européenne doit nous imposer une remise en cause complète du cadre actuel, fondé sur le couple OTAN/UE. Nous devons retrouver notre souveraineté nationale et proposer à nos amis et partenaires européens d’en faire autant (ce qu’ils feront dès lors que nous le ferons), puis refonder le projet européen sur l’idée d’une Europe confédérale et d’un partenariat fort avec la Russie. Les Allemands peuvent ouvrir à la France l’Europe centrale et orientale, tandis que nous pouvons aider les Allemands à se développer outre-mer grâce à notre présence mondiale (nous avons le deuxième espace maritime mondial derrière les Américains, et une grande partie des ressources de demain est en mer). Un véritable protectionnisme européen doit être mis en place sur le plan économique. L’Europe de demain devra aussi avoir une véritable flotte européenne reposant d’abord sur l’alliance de trois puissantes marines – française, allemande et russe – qui ensemble pourront peser autant que la flotte états-unienne, nous assurer une présence maritime mondiale et assurer la sécurité de nos approvisionnements. Tant que nous dépendrons de la thalassocratie américaine, nous ne serons pas indépendants.

Contrairement à ce que l’on entend souvent, les souverainistes ne sont pas opposés à l’idée européenne, bien au contraire. Ils veulent simplement la refonder sur un authentique projet de civilisation (les racines chrétiennes de l’Europe, l’affirmation de nos identités) autant que de puissance (la puissance ne signifie pas l’agression !), tenant compte des réalités nationales et des complémentarités possibles entre nations européennes. La preuve même que l’Union européenne est en train de tuer la puissance européenne, c’est que tous les budgets de défense nationaux européens sont en train de s’effondrer sans qu’aucune défense européenne n’émerge en échange ! Il y a une règle simple dans la vie, c’est que si un système en place depuis maintenant plus de vingt ans a produit un effondrement identitaire, économique, social, géopolitique de l’Europe, c’est qu’il n’est pas bon et qu’il faut en changer sans plus tarder.

Aller plus loin, avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #625847
    le 12/12/2013 par Sered-dz
    Monde bipolaire VS multipolarité

    très honnêtement je trouve qu’on s’enflamme un peu sur la notion de multipolarité de la politique.
    On voit bien au niveau local que ça dérange pas certains de sponsoriser plusieurs candidats qui en définitif ont la même politique. Comme ça les petites gens ont l’impression d’avoir un semblant de démocratie.

    J’imagine qu’à l’échelle mondial c’est la même chose. Je fais confiance à nos mondialistes pour être en train de plancher sur leur gouvernement mondial, qu’il soit avec un parti ou plusieurs. Poutine n’est pas éternel et les adeptes du malin extrêmement patients.

     

    • #626009
      le 12/12/2013 par VivelaLecture !
      Monde bipolaire VS multipolarité

      C’est dommage que beaucoup de gens rejettent totalement l’idée d’un gouvernement mondial ...car ce sera necessaire à un moment de la civilisation ...Ce n’est pas négatif en soi !
      Le rejet vient des théories comme le N.W.O ..Ou un gouvernement mondial de la Banque...ou de technocrates imbeciles...

      Mais bon il y à des problèmes planetaire, il faudra bien apporter une réponse au même niveau... un jour ...


    • #626602
      le 13/12/2013 par noname
      Monde bipolaire VS multipolarité

      La mondialisation semble inévitable, d’ailleurs j’imagine que ça a toujours existé, c’était juste plus long, en ce qui concerne les marchandises.

      Cependant si il devait y avoir un N.O.M réel, avec un réel impact sur l’espèce humaine, il y a forcément un délai a respecter, si tu force les gens tu n’obtiendras jamais rien de bon et on le vois depuis plusieurs décennie maintenant. Les crevures qui nous gouvernent voient loin et nous contraignent à vivre avec notre temps, en oubliant qu’ils ont "un temps d’avance", sans doute parce qu’ils ont peur de ne plus être là le moment ou tout sera en place...

      Autrement je pense que ce N.O.M est déjà en place, il n’a juste pas de nom défini mais des gens qui dominent le monde et qui y font ce qu’ils veulent (ou presque) sont déjà là et on constate l’échec cuisant de ce type de gouvernance donc, merci mais non merci.

      Je pense qu’il serait temps d’avoir des sociétés taille humaine, c’est autrement plus important qu’une gouvernance mondiale qui file droit dans le mur, et les problèmes se régleront d’eux même.


    • #626605
      le 13/12/2013 par Idriss
      Monde bipolaire VS multipolarité

      cher vivelalecture.
      J’imagine que si l’être humain a un avenir, c’est vers l’espace qu’il s’orientera. Ce qui implique obligatoirement que l’être humain sera ce que le puissant du moment voudra qu’il soit.
      Les gens libres disparaitrons donc avant les esclaves.

      Je suis persuadé que déja aujourd’hui, la majorité de la planète à genoux serait prêt à troquer sa dignité contre une gamelle de luxe, et encore plus à perdre sa liberté contre de la sécurité.

      Et je pense que le rouleau compresseur mondial est pas arrivé au sommet de sa force.

      Mais peut être je me trompe. Et peut être que l’esclavage est un passage obligatoire pour que Jésus esclavagé et enchainé redonne espoir aux hommes. Après on spécule comme on veut.


    • #629365
      le 14/12/2013 par shogun
      Monde bipolaire VS multipolarité

      Une mondialisation par processus naturelle, en fonction des avancées technologique et surtout, des besoins, pourquoi pas.

      Une oligarchie qui pousse pour obtenir une dominance mondial, quitte à quelques "dommage collatéraux" non merci.

      Et de nos jour le processus de mondialisation est totalement débile ( et malhonnête ), je suis pas non plus un grand spécialiste du genre mais je n’ose même pas imaginer, en cas d’isolement de l’Europe suite à une catastrophe ou une autres, ce qui pourrait nous arrivée, vue notre dépendance alimentaire vis à vis du reste du monde.

      Une "saine" mondialisation passe par l’auto-production et l’auto-suffisance et des échanges limité au besoins et sur-production je pense, mais sa entrerait en conflit direct avec la logique de domination par le capitalisme et l’esclavage moderne par la croissance à tout prix.

      Le meilleur moyen de réduire l’influence du système et de réduire notre dépendance à celui-ci, si "changement" il y’as il viendra surement d’en bas.

      Ps : Ne faite pas attention à l’orthographe s’il vous plait ça n’as jamais été mon point fort ^^


  • #625848
    le 12/12/2013 par gzawye
    Monde bipolaire VS multipolarité

    la volonté de "refonder les traités" à 28 !!!! Tout ceci est plus utopiste.
    Pour vouloir modifier un traité, il nous faudra les 27 autres voix ; tout ceci est impossible.

    Pas de réforme des TUE et TFUE, donc pas protectionnisme Européen, et donc une lente déchéance de tous


  • #625853
    le 12/12/2013 par camairk
    Monde bipolaire VS multipolarité

    C’est pas le genre de la maison de s’étaler dans la galaxie des schizophrènes.


  • #625909
    le 12/12/2013 par argos
    Monde bipolaire VS multipolarité

    Monde "Bipolaire" ? En apparence seulement, il y avait autant de Juifs à Moscou qu’à Washington . Il n’y a qu’un seul monde : le monde israélite, capitale "mystique" Jérusalem, financière Manhattan, politique : le groupe des grandes villes mondiales Tel-Aviv, Washington, Paris, Londres etc . Le monde n’est en fait peuplé que de 15 millions d’habitants : les Juifs, les autres 7 milliards doivent obéir, quoi qu’il LEUR en coute : guerres sanglantes, révolution "riches" en massacres, migrations désordonnées etc...


  • #625921
    le 12/12/2013 par alphonse
    Monde bipolaire VS multipolarité

    Monde bipolaire, multipolaire etc, ce sont des abstractions ; retour à la réalité : les grandes questions : quel est l’influence exacte des Juifs en Russie ? et en Chine ? et en Inde ? Voilà des questions importantes qui ne sont jamais traitées . On sait quel est le role des Juifs en France, aux USA etc mais hors d’Europe ? Ou en sont les juifs dans leur entreprise de contrôle de tous les pays du monde ? Peut-on faire un tableau ? Voilà qui serait intéressant, il n’y a qu’une seule géopolitique intéressante : celle de la main mise juive . Le reste : bla bla .

     

    • #626496
      le 13/12/2013 par aurelien362
      Monde bipolaire VS multipolarité

      Ce genre d’analyse racialisante est profondément ridicule. La géopolitique ne se construit pas autour des fantasmes, mais des réalités concrètes. Croire que le monde est centré sur les Juifs, c’est reprendre la théorie sioniste et suprémaciste.


  • #625992
    le 12/12/2013 par logique
    Monde bipolaire VS multipolarité

    De toute façon l’unipolarité c’est dans le pire des cas une dictature mondiale alors que la multipolarité c’est dans le prire des cas des dictatures uniquement locale. Il n’y a donc pas photo, l’unipolarité et un réel danger.


  • #626013
    le 12/12/2013 par paname_patriote
    Monde bipolaire VS multipolarité

    Que pense Chauprade de la thèse d’Hillard, à savoir que tous les partisans d’un monde multipolaire ou unipolaire restent d’accord sur la même chose : l’état mondial, et que seul le leadership de cet état mondial est disputé

    Si quelqu’un a la réponse


  • #626023
    le 12/12/2013 par Mike
    Monde bipolaire VS multipolarité

    Il est temps pour l’Europe, qui possède une très longue histoire, une culture appréciée dans le monde entier, une qualité de vie enviée dans de nombreux pays, d’assumer elle-même son destin. Il est temps pour l’Europe, de s’émanciper des États-Unis, et d’ouvrir de nouvelles relations solides en matière politique et économique avec les puissances émergentes, surtout la Russie, la puissance émergente la plus proche de l’UE et dont une partie se trouve sur le continent européen. L’Union Européenne (première puissance économique au monde) aurait tout a gagné à faire des affaires avec la Russie, qui possède d’importantes ressources naturelles plutôt que de le défier (voir Syrie ou Ukraine). Dans ce monde post-guerre froide, il est temps d’apaiser les mentalités, pousser les gens à faire du commerce plutôt que la guerre.