Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Mur de séparation : lettre ouverte des Palestiniens chrétiens au pape François

La communauté palestinienne chrétienne des environs de Bethléem (Cisjordanie) a adressé lundi une lettre ouverte au pape François protestant contre une décision israélienne de bâtir un mur de sécurité qui va séparer Bethléem de la ville de Jérusalem au profit de colonies.

« Nous sommes menacés de voir la plupart de nos terrains confisqués par l’occupant militaire israélien qui a déjà commencé à construire le fameux mur annexant la terre palestinienne chrétienne », écrivent les représentants de la ville chrétienne de Beit Jala, près de Bethléem, dans une lettre au pape obtenue par l’AFP.

Les signataires accusent les autorités israéliennes de vouloir séparer Bethléem et les régions avoisinantes de Jérusalem et de nos lieux saints.

« Votre Sainteté, votre élection nous a apporté l’espérance que les choses changeraient. Nous avons encore espoir », poursuit la missive envoyée au moment où le pape s’apprête à recevoir cette semaine le président israélien Shimon Peres - un des principaux auteurs de la politique israélienne de colonisation en Palestine occupée, selon le texte.

La justice israélienne s’est prononcée la semaine dernière en faveur de la construction du mur de séparation dans la vallée palestinienne de Crémisan, près de Bethléem. Une commission spéciale d’appel, statuant sur les confiscations de terre, a rejeté les recours présentés par les propriétaires fonciers de Crémisan et par la Société Saint-Yves de Jérusalem, une association catholique de défense des droits de l’Homme qui représentait les religieuses d’un couvent salésien également affectées par le tracé du mur.

Depuis plus d’un siècle, les Palestiniens chrétiens de Beit Jala, à proximité de Bethléem en Cisjordanie occupée, cultivent les coteaux de Crémisan, célèbres pour leur vignoble - qui produit le vin de messe de Terre sainte - et leur communauté monastique salésienne.

Mais la construction de la barrière israélienne, que les Palestiniens ont baptisé « mur de l’apartheid », doit séparer Bethléem, Beit Jala et les villages voisins de la vallée de Crémisan qui va basculer du côté israélien de la clôture.

Les Palestiniens de la région sont convaincus que le tracé du mur a pour objectif de les spolier de leurs terres. Ils accusent Israël d’avoir programmé l’annexion des zones limitrophes de Bethléem afin de séparer cette ville palestinienne de Jérusalem, distante de seulement cinq kilomètres.

La plainte des agriculteurs de Crémisan, un vallée pittoresque de 170 hectares, remontait à 2006. Les plaignants n’ont plus comme seul recours que de saisir la Cour suprême israélienne.

Dans un avis rendu le 9 juillet 2004, la Cour internationale de justice (CIJ) a déclaré la barrière illégale et exigé son démantèlement, de même que l’Assemblée générale de l’ONU. Israël excipe de raisons sécuritaires pour justifier sa construction.

« Construire le mur dans la région de Bethléem (...) est une attaque contre le tissu social palestinien et la présence palestinienne chrétienne », a affirmé à l’AFP Nabil Chaath, un dirigeant de l’OLP et du Fatah (nationaliste).

« Séparer Bethléem de Jérusalem pour la première fois dans l’Histoire, spolier les Palestiniens, la plupart chrétiens, de leurs terres pour bâtir et étendre des implantations coloniales, des murs et des check-points israéliens, est un crime cruel qui diminue encore les chances de paix basée sur deux États » (palestinien et israélien), a estimé M. Chaath.

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • " Séparer Bethléem de Jérusalem pour la première fois de l’histoire "... c’est vrai que c’est un peu raide . Mais le Pape ne va élever une protestation que pour la forme ; s’il s’insurge contre cette décision, les sionistes vont lui couper les vivres, par exemple en désactivant les cartes bleues...Ca ne fera qu’un crachat sioniste de plus, on a l’habitude de les essuyer sans broncher .

     

    • exact ! il est probable que la papauté est l’otage de de toutes ces forces.
      Mais, souvenons-nous le Christ n’avait pas hésité, lui à dire des choses qui fâchent !
      Même que les gens qu’il gênait l’ont fait crucifier. Mais les papes contemporains n’ont pas une âme de martyrs.
      (Sauf Jean-Paul 1er !)


  • On va voir sa réaction. Mais cela m’étonnerait qu’il puisse, ou veuille faire grand chose au vu de ce qu’on sait sur lui.

    J’espère que les catholiques vont maintenant se rendre compte de ce que les sionistes commencent à faire : détruire les vestiges de la chrétienté dans leur région.
    Ils font là exactement ce qu’ont fait les talibans avec le bouddhisme quand ils ont détruit les statues géantes de Bamiyan. Sauf qu’ils le font sournoisement. Un petit bout ici, un petit bout là.
    Il y a quelques temps ce que disait Pierre Hillard me paraissait vraiment farfelu. Maintenant avec ce que je vois ça me semble très vraisemblable.
    Difficile d’avoir de la sympathie pour Israël quand on est catholique.


  • La Terre Sainte est devenue une terre maudite où les sionistes s’en donnent à coeur joie pour profaner et détruire cette terre qui devrait être la terre de l’espérance et de la miséricorde divine. Comment croire qu’il y a 2000 ans y marchait et y parlait l’Agneau de Dieu ?
    Il est du devoir de notre Saint Père de protéger nos frères d’Orient.


  • Le Crif n’a pas de commentaires à faire sur le mur de la honte en Palestine occupée ?


  • Bah un des principaux aspects du Sionisme, c’est la haine du christianisme, n’oublions pas toutes les églises profanées/détruites depuis 1948, et même avant (texte de Bainville).
    Israël est l’état le plus anti-chrétien du monde, en plus la Palestine c’est la terre Sainte.


  • le saint père vient d’être invité à Jérusalem ! on verra bien si quelque chose bouge ! (sans grand espoir, je vous l’accorde, mais bon .....) on verra !!


  • L’Injustice que subissent les Palestiniens, c’est pîre que l’Apartheid et la Colonisation (dans leurs effets négatifs) réunis ! On se demande bien comment cela pourrait changer ! (plus exactement, on redoute de l’envisager, vu les conséquences prévisibles....3è.G.M. ?)