Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

NKM violentée : la mascarade continue

Quand les "élus" font la loi

Le tribunal correctionnel de Paris entendait mardi NKM et Vincent Debraize, maire sans étiquette de Champignolles dans l’Eure, qu’elle accuse de l’avoir frappée le 15 juin lors d’un tractage électoral. La manipulation, que nous avions démontée dès le 16 juin, continue.

 

On se souvient des faits établis : sur la foi de quelques photos et de témoignages confus, les médias affirmaient le quinze juin que NKM, candidate en perdition aux élections législatives, avait été l’objet d’une « agression violente » sur un marché du cinquième arrondissement de Paris. Aussitôt la classe médiatique toutes tendances confondues exprimait une condamnation vertueuse de l’agresseur et le battage fut tel que NKM faillit refaire son retard au second tour.

 

La victime NKM contre le bourreau Vincent Debraize

Mais des questions restaient sans réponse. Si agression il y avait eu, pourquoi l’équipe de NKM n’en avait-elle pas neutralisé l’auteur ? Et surtout, pourquoi les deux journalistes emmenés par NKM dans son tractage, dont l’un « mitraillait » sans cesse la candidate, n’ont-ils donné aucune photo du coup présumé, ni d’ailleurs de la chute prétendument consécutive ? Ces questions n’ont pas trouvé de réponse à l’audience. Ce qui apparaît seulement, c’est que la manipulation continue, à la simple lecture du compte rendu donné par Le Monde.

La façon dont notre confrère plante le décor en donne le ton : « À droite du prétoire, un solide gaillard de 55 ans, en blazer bleu marine, à gauche une frêle silhouette, robe bleu nuit, blottie sur son banc ». La victime et le bourreau. Le reste est à l’avenant. Par exemple, Vincent Debraize aurait traité NKM de «  bobo de merde », selon « plusieurs témoins » : la phrase du Monde, telle qu’elle est tournée, suggère, si on lit vite, que plusieurs témoins confirment aussi que Vincent Debraize aurait giflé NKM en lui « donnant un coup au thorax », alors que ce n’est pas le cas.

 

La manipulation continue en l’absence de preuves

Au reste, chacune des parties a donné sa version des faits. À celle de NKM, Vincent Debraize a opposé la sienne. La candidate lui aurait dit « très lentement et très distinctement : dégage connard ».

Lire la suite de l’article sur reinformation.tv

NKM victime de la démocratie, sur E&R :

Aider NKM à reprendre ses esprits avec Kontre Kulture :

 






Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1766327
    Le 14 juillet à 18:30 par Hugo bel
    NKM violentée : la mascarade continue

    La justice française nous a montré bien souvent, qu’elle etait fébrile voire injuste, envers les gens d’en bas montrant une pincée de résistance à l’imposture politique, impérialiste, zioniste et terroriste.

     

    Répondre à ce message

  • #1766333
    Le 14 juillet à 18:38 par Charles
    NKM violentée : la mascarade continue

    NKM ! NKM outragée ! NKM violentée ! NKM martyrisée ! Mais NKM vengée !

     

    Répondre à ce message

  • #1766371
    Le 14 juillet à 19:57 par laurent71
    NKM violentée : la mascarade continue

    Toutes ces pleurnicheries pour une poignée de tracts à la figure, qu’est ce que ça va être quand on va les passer au rabot à Guillotin...

     

    Répondre à ce message

  • #1766381
    Le 14 juillet à 20:28 par zouzou
    NKM violentée : la mascarade continue

    Violentée par un tract ?...le choc et le poids des mots, sans doute...et pendant ce temps, silence radio sur ce paysan de Lot et Garonne gravement blessé, dans son propre champ, à l’arme blanche, et au cri d’Allah Akbar, par un fiché S en violation de son assignation à résidence...les vieilles souches et cul terreux qui bossent et grattent le sol peuvent bien crever, le tout c’est qu’on ne les entende pas, hein...

     

    Répondre à ce message

  • #1766383
    Le 14 juillet à 20:37 par marie claire
    NKM violentée : la mascarade continue

    Je l’ai déjà vu à maintes reprises à Paris.
    Et je peux vous dire que cette femme est très froide et hautaine.
    Quand elle parle à autrui, il y a un tel mépris sur son visage.
    Le profil type de la petite bourgeoise parisienne.

     

    Répondre à ce message

  • #1766453
    Le 14 juillet à 22:20 par Bugey savoyard
    NKM violentée : la mascarade continue

    Mais quelle menteuse celle-là, est-ce qu’elle va enfin nous lâcher la grappe avec sa fausse souffrance et sa vrai escroquerie !
    Nathalie, tu as tenté de nous faire chounier sur une soi-disant agression dont tu aurais été victime. C’est du bidon, merci au revoir ! Et fini dans les poubelles de l’Histoire !

     

    Répondre à ce message

    • #1766500
      Le 14 juillet à 23:11 par Georges 4bitbol
      NKM violentée : la mascarade continue

      C’est plutôt qu’il faut rendre la personne du politicien( ne) intouchable, un crime de lèse majesté pour bien apprendre aux manants à respecter le seigneur ou sa bergère.
      De plus l’accusé est un homme, Fronçais de souche... Le même geste venu d’un immigré ou d’un migrant aurait été passé sous silence merdiatique.

       
  • #1766694
    Le 15 juillet à 10:06 par rectificateur
    NKM violentée : la mascarade continue

    C’était à l’évidence une agression antisémite :

    http://www.timesofisrael.com/french...



    Kosciusko-Morizet, whose ancestors were Jewish but who was brought up Catholic, is well known in France for having served as a cabinet minister under former President Nicolas Sarkozy.


     

    Répondre à ce message

  • #1766747
    Le 15 juillet à 11:51 par jedgreen
    NKM violentée : la mascarade continue

    Honnêtement j’étais pas sur place donc je ne peux pas me faire un avis complètement objectif, mais contenu de ce qu’ai lu, vu et entendu, mon avis subjectif est que NKM et ses troupes surjouent et que Debraize va l’avoir bien profond pour simplement avoir détalé un peu trop vite au lieu d’être resté sur place comme il aurait sans doute dû le faire (mais c’est facile de dire cela tranquillement derrière mon clavier j’en suis conscient.)

     

    Répondre à ce message

  • #1768764
    Le 18 juillet à 18:55 par frederic
    NKM violentée : la mascarade continue

    Quand bien même il n’y a pas eu coup porté, la violence peut être établie dès lors que la victime s’est sentie visée par un geste pouvant provoquer une émotion sérieuse




    Non mais qu’est qu’il ne faut pas entendre comme conneries ! Déjà là l’avocat sait très bien qu’il n’y a même pas l’ombre d’une preuve et que sa cliente ment probablement. Ça ferait "pschiit" que ça ne m’étonnerait pas !

     

    Répondre à ce message

  • #1769179
    Le 19 juillet à 12:51 par Marmiedoise
    NKM violentée : la mascarade continue

    Une énième pintade qui mériterait des tartes à longueur de journée vient jouer la victime en inventant une agression dans les faits pitoyable ! Ce genre de truffe ne sait plus quoi inventer pour tenter d exister !
    Reste la chialerie victimaire mise en œuvre même quand on est pas victime ! Que ne fairait pas les raclure du PS ou du PR pour remonter leurs côtes de popularité et conserver le pouvoir...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents