Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Nicolas Bourgoin sur la tuerie au Musée juif de Bruxelles

Propos recueillis par ERTV

Sur les djihadistes sponsorisés par l’Occident, chez Kontre Kulture :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Je ne suis pas d’accord avec l’idée que l’Etat français est content de se debarrasser de djihadistes en les laissant aller en Syrie. La verité est que ces individus sont fabriqués volontairement afin d’etre utilisés à des fins politiques quelques jours avant les elections. Si ils ne voulaient pas de ces djihadistes ils ne les fabriqueraient. On sait tres bien que derrieres les sites et les predicateurs salafistes se cache en verité la DCRI et Israel.


  • LES FAITS D’ABORD ET AVANT TOUT !!!

    Beaucoup de monde se focalise sur le meurtrier dont bien sûr les médias. La police communique via leurs autorités de tutelle en répondant à la première question : qui est le meurtrier ?
    La seconde question est : qui sont les victimes ? A celle-ci, de question, l’affaire reste trouble sur l’origine du couple assassiné dans le hall d’entrée menant au musée.
    Il y a clairement 2 phases dans cet acte. A la reconstitution on peut voir
    1/ Meurtre ciblé du couple après que le meurtrier ait attendu 2 minutes dehors en allers et venues sur le trottoir : POURQUOI ? Qu’attendait-il ?
    2/ Le 1er meurtre est fait à l’aide d’un pistolet : POURQUOI 2 armes, l’une précise pour le combat rapproché et l’autre beaucoup plus imprécise pour le combat de distance
    3/ Le 1er meurtre dans l’entrée semble déconnecté du second dans le musée, est-ce vérifiable et si oui POURQUOI ?
    4/ POURQUOI le meurtrier doit attendre 2 minutes dans la rue, et entre alors qu’il y a 2 personnes qui sortent situées dans l’entrée du musée ?
    6/ Des juifs et des non juifs, POURQUOI ?

    Espérons que l’enquête soit menée correctement !!!

    http://videos.tf1.fr/jt-20h/2014/fu...

     

    • Elémentaire mon cher Watson:Le 1er tir est le véritable coeur de cible visant le couple d’agents Israèlien. L’attente correspond au fixage de la cible avec probablement une complicité interne communiquant la position de la cible. L’utilisation d’une arme de poing correspond au format orthodoxe d’une exécution professionnelle ayant lieu dans un lieu confiné. Il est même imaginable que ce premier tir ne soit pas l’oeuvre de l’individu qui a été filmé, et qui était juste synchronisé ou manipulé de l’extérieur. Le 2eme tir réalisé par l’individu capturé en vidéo, vise juste à opérer la confusion quant à la signature médiatique de l’opération. Le Kalash utilisé est l’arme typique des djihadistes ou des truands de cités et ne correspond absolument pas à ce type de besoin opérationnel. C’est le genre d’arme qu’on utiliserait pour balayer une ensemble d’individus pour faire le plus de victimes possibles, ou pour arroser une cible unique en terrain découvert. En tous cas pas dans le hall d’un immeuble pour réaliser quelques coups de feu ciblés.


  • Au Mali les Français combattent les djihadistes qui menacent les intérêts miniers Israéliens , en Syrie les Français aident, paient et arment des djihadistes qui combattent pour Israel, dont le but est de renverser Bachar et surtout de détruire la Syrie .


  • #856321
    le 12/06/2014 par Napoléon en Bottes de Cuir
    Nicolas Bourgoin sur la tuerie au Musée juif de Bruxelles

    Désolé si cette vidéo a déjà été diffusée ici. Si non, c’est sans doute la meilleure source pour mieux appréhender le fil cousu de vérité ("c’est pour qu"ILS" n’aient pas d’ennuis"...c’est qui ILS ?) :
    http://www.dailymotion.com/video/x1...
    Alors on se souvient du vrai-faux lapsus du mollusque élyséen devant le parterre sioniste international à l’occasion de l’anniversaire de la soit disant tuerie de l’école toulousaine (pas de cadavres, pas d’enquête légiste...ni vu ni connu) : "...cette STRAGEDIE...". Tout est dit !


  • De mon point de vue, j’opterais plutôt pour la thèse Meysan. Je pense qu’il s’agit d’une opération
    de type Gladio. Dans cette affaire Nemmouche joue le rôle du coupable idéal. Ce qu’omet de dire Bourgoin, qui par ailleurs est un très bon analyste, c’est de mentionner l’environnement ou
    plutôt le contexte politique international dans lequel se déroule cette étrange affaire.
    Il faut rappeler qu’on se situe à la veille d’une élection européenne cruciale pour l’UE-débordée par les partis europhobes-, mais aussi pour les USA, qui sont en train de négocier le Traité Transatlantique. L’Arabie Saoudite, selon Meysan, aurait tenter de faire porter la responsabilité au Hezbollah, dans un contexte d’élection par le parlement libanais du Président de la République, qui comme chacun le sait est chrétien au Liban. Michel Aoun, allié du Hezbollah, favori pour le poste. Quant à Israël, la formation du gouvernement d’union national AP-Hamas représente le pire des scénarios, puisqu’elle considère toujours ce dernier comme organisation terroriste. Et qu’Israël aime entretenir ce type climat de "terreur médiatique" dans l’opinion. La convergence d’intérêts entre ces quatre est manifeste.


  • Je n’y avais pas pensé non plus tiens, Mehdi Nemmouche est un allié objectif des sionistes en Syrie sur le terrain. Alors là on atteint un mini-Mont Everest de la perfidie. Du coup je comprends mieux l’idée du choc des civilisation : utiliser la colère légitime suscitée par les actes des arabes sionistes sous faux drapeau pour mobiliser contre les arabes nationalistes qui sont nos alliés objectifs. Alors là au-dessus c’est le soleil, et peut-être même qu’au-delà c’est l’enfer.


  • je ne pense pas que quiconque ait pensé qu’ un tel acte commis la veille juste des élections pourrait changer quoique ce soit aux résultats. je ne pense pas qu’ il faille voir la un mobile à cette action.. une semaine ou deux avant peut être mais là, franchement !!


  • Toutes ces analyses sont beaucoup trop longues et inutiles.

    En conclusion :

    En fonction de la nature de leur victimes, les djihadistes sont soit des terroristes, soit des combattants rebelles luttant contre une dictature.

    Si ils tuent des musulmans, ils doivent être soutenus et armés, si ils tuent des juifs ce qui est trètrètrè rare, ils servent d’épouvantail du système.

    Voilà le système mis en place par l’oligarchie occidentale, animée par l’idéologie sioniste.

    D’autres considèrent ces djihadistes comme des héros quoiqu’ils fassent, ou bien ont un double discours.

    L’iran les considère comme terroristes, dans tous les cas.


    A mort le sionisme


  • Je ne suis pas un spécialiste du monde Arabe. J’ai du mal a comprendre qu’ Israël ( et donc la France) préfère un régime Syrien issu des djihadistes (et donc qui déteste violemment Israël, au moins en parole) au régime de Assad qui ne me semble pas très hostile a Israël depuis 10 ou 20 ans. C’est cette démonstration qui manque dans cette vidéo et qui la rend peu explicite (en terme d’alliance géostratégique) pour un non spécialiste.
    Je comprends plus facilement l’intérêt des USA qui essayent de se débarrasser d’Assad qui est un ami des soviétiques.

     

    • Et bien en fait ça pourrait être une idée mais c’est surtout parce que Israël a le projet du "Grand Israël" et tout le monde sait que ce n’est pas très pratique d’avoir des voisins coopératifs quand on veut leurs déclarer la guerre donc des djihadistes au pouvoir pour qu’ils puissent déclarer une guerre préventive contre ceux qui voudraient "faire du mal à Israël" CQFD...et flippant.


    • La stratégie sioniste n’est pas de remplacer le régime d’Assad par un régime djjhadiste mais de semer le chaos comme ça a été fait en Irak et en Libye, et si possible de morceler ces pays comme préconisé dans le PLAN ODED YINON ou encore le projet de redécoupage de 5 pays en 14, comme planifié par les neo-cons..
      Car remarquez la particularité de ces nations, soumises à la terreur et aux rébellions instrumentalisées depuis l’étranger : toutes sont multi ethniques et multi confessionnelles.
      Ainsi, il est vraisemblable qu’à terme l’Irak éclate et se recompose en plusieurs états, Kurde, Shiite, Sunnite voire Chrétien : des pays plus petits, affaiblis donc, et se vouant une haine car issus d’années de guerre civile.
      Car depuis la création de l’état d’Israël, toute la géostratégie américano-sioniste vise à en faire la puissance hégémonique de la région.
      Le plat de résistance pour mener à terme cette stratégie étant bien sur l’Iran.