Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Notre-Dame – Un expert de la construction : "Il faut une vraie charge calorifique au départ pour lancer un tel sinistre"

Alors que le ministre de la Culture Franck Riester affirmait ce matin que la structure de la cathédrale Notre-Dame de Paris était « sauvée », « rien n’est fini », selon l’ancien architecte en chef des Monuments historiques Benjamin Mouton, en charge de l’édifice religieux jusqu’en 2013.

[...]

En tant qu’architecte en chef des Monuments historiques, Benjamin Mouton a été en charge de la cathédrale Notre-Dame de 2000 à 2013, pour laquelle il a piloté le lourd chantier de la détection incendie. Ce dernier n’a pas encore pu se rendre à l’intérieur de l’édifice, mais redoute déjà l’impact de l’incendie et de l’effondrement des charpentes sur la stabilité globale de l’édifice.

Reprenant les propos de son successeur Philippe Villeneuve, avec qui il est en contact, Benjamin Mouton affirme auprès de Batiactu que ce dernier était « totalement incrédule » face à cet incendie qui aurait pu partir du chantier de rénovation, et que les soupçons pourraient se porter sur la « noue », où se croisent la nef et le transept de la cathédrale.

[...]

« La protection incendie mise en place dans la cathédrale était à son plus haut niveau »

[...]

Un important dispositif de détection et protection des incendies

« En 40 ans d’expérience, je n’ai jamais connu un incendie de la sorte », affirme celui qui estime que la protection incendie mise en place dans la cathédrale était à son plus haut niveau.

« Lorsque je me suis occupé de la détection incendie, qui a été un dispositif très onéreux, il fallait très peu de minutes pour qu’un agent aille faire la levée de doute, nous avons fait remplacer de nombreuses portes en bois par des portes coupe-feu, nous avons limité tous les appareils électriques, qui étaient interdits dans les combles », affirme-t-il auprès de Batiactu.

Le mystère sur les causes de l’incendie reste donc entier. Un expert du secteur de la construction, confie également son incompréhension auprès de Batiactu :

« L’incendie n’a pas pu partir d’un court-circuit, d’un simple incident ponctuel. Il faut une vraie charge calorifique au départ pour lancer un tel sinistre. Le chêne est un bois particulièrement résistant. »

Lire l’article entier sur batiactu.com

 

Mardi 16 avril 2019, David Pujadas fait dans son émission sur LCI « le point sur l’incendie qui a ravagé Notre-Dame de Paris ». Il se demande et demande à ses invités « pourquoi cette catastrophe a autant touché la France et le Monde ? » mais un témoignage important vient recentrer le débat sur l’essentiel et semer le doute, et il ne sort pas de la bouche d’un complotiste : il s’agit de Benjamin Mouton, ancien architecte en chef de la cathédrale de 2000 à 2013.

 

 

L’émission entière 24 Heures Pujadas suivie de l’allocution du président de la République est ici.

Le crime impardonnable, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

225 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Benjamin Mouton porte mal son nom ... mais risque d’avoir des problèmes s’il persiste à s’étonner du catéchisme ânonné par les médias depuis 2 jours !
    Il va sans doute glisser assez rapidement sur la fameuse piste jalonnée : colporteur de fausse nouvelle, paranoïa, complotisme, extrême drooaaate, zheureslesplussombres puis, pour finir en apothéose , antisémitisme !
    Sur LCI, il n’y avait qu’à voir la trogne de Pujadas, le loufiat de service, pour constater le malaise ressenti après les déclarations et arguments incontestables de ce monsieur Mouton qui lui, contrairement aux demi-mondaines du monde politico-médiatique, sait de quoi il parle même s’il n’a pas osé formuler clairement l’hypothèse qui, visiblement, lui brûlait la langue.

     

    • Même si rien ne permet d’ecarter l’hypothèse de l’incendie volontaire (au contraire même), il vaut sans doute mieux en rester à l’incendie accidentel car les répercussions d’un acte criminel seraient explosives.
      J’en veux pour preuve le tweet "complotiste" de Meyer Habib qui cherche à mettre de l’huile sur le feu.


    • Personnellement, je ne vois aucun rapport !
      Cependant, l’expérience nous force à constater que c’est souvent l’ultime argument permettant de clore toute polémique, même argumentée de façon incontestable, qui tendrait à contredire l’évangile décérébrant habituel servi par nos médias et nos politiques.
      Quant aux distorsions sémantiques qui permettront de faire le lien, je fais entière confiance aux officines spécialisées dans ces escroqueries intellectuelles pour construire le discours idoine.


    • Excellent Habib qui pleure sur la cathédrale, en tant que français touché en son âme (laquelle ?) mais qui jouit de voir Soral condamné à un an ferme, a priori plus catholique que lui !
      Quelle enflure !!!!


    • "Benjamin Mouton porte mal son nom ... mais risque d’avoir des problèmes s’il persiste à s’étonner du catéchisme ânonné par les médias depuis 2 jours ! "

      Avez-vous remarqué qu’il sera dans la merde dans tous les cas ? Le "catéchisme" de l’origine accidentelle implique alors que le système de détection et protection anti-incendie a été inefficace.
      Or c’est justement lui, Benjamin Mouton, qui est responsable de la conception de ce système.... C’est ce que dit l’article, mais personne n’en tire les conséquences, alors que c’’est quand même un détail capital. Il oblige à prendre avec des avec pincettes les affirmations de Mr. Mouton.


    • Je verrai bien un islamiste amateur de varappe (et drogué) grimper par les échafaudages et mettre le feu, ou encore un islamiste "rufer" c’est à dire adepte du vagabondage sur les toits ("roof") des immeubles . Ca brûle pas mal depuis quelque temps à Paris, et les causes de ces incendies ne sont vraiment élucidées . Et puis le vandalisme (Arc de Triomphe) est à la mode… On tague un œuf, on tague un bœuf, et on finit par faire cramer la charpente de Notre Dame .


    • Erostrate a brûlé le temple d’Artémis à Ephèse (une des 7 merveilles du monde) uniquement pour acquérir la célébrité . Il est possible que l’incendiaire de Notre Dame ait eu la même motivation . A-t-on trouvé le type qui avait tenté d’incendier St Sulpice ? C’est peut-être le même .


    • @JP, votre démonstration fait de M. Benjamin Mouton un parfait bouc émissaire.
      Il faut garder à l’esprit les hypothèses de négligence ou de sabotage dans le cas d’un incendie criminel.
      D’autre part, les personnes actuellement en charge de la sécurité et de la maintenance du système sont bien plus suspectes qu’il ne l’est car elles sont censées vérifier le bon état de fonctionnement de ce dispositif, ce qui exclut, de fait, la responsabilité du concepteur.


    • @Balube

      Mais non, rien ne vous permet de croire que j’exclurais l’hypothèse d’un incendie criminel, et vous me faites là un procès d’intention dont je vous serai gré de vous excuser, à genoux.
      Et je ne cherche pas à faire du Mouton un bouc émissaire. D’ailleurs, regardez mes autres commentaires, vous verrez que je fais le même genre de remarque sur les affirmations de l’entreprise d’échafaudages. Il s’agit simplement, pour avoir une appréciation objective, de se demander : Qui parle ? Quel enjeu a-t-il dans l’affaire ?
      Raison pour laquelle j’affirme que les déclarations de Mr. Mouton, comme celles d’Europe-Echafaudages/Le Bras, sont à prendre avec des pincettes : pas utilisables pour réfuter l’hypothèse de l’incendie par négligence.

      Quant à l’erreur initiale de conception non détectée par les responsables actuels : mais comment auraient-ils la compétence idoine ? Étudiez les circonstances des grandes catastrophes techniques et vous découvrirez que "c’est un classique". Exemples à la louche, de mémoire : Fukushima ne pouvait résister à un tremblement de terre concomitant à un tsunami (alors qu’au Japon cette concomitance est fréquente). Le Concorde avait des réservoirs très vulnérables. Le premier jet commercial britannique explosait en vol à cause des angles de ses hublots. La centrale nucléaire de Braud-Saint-Louis est inondée si une tempête arrive en période de grande marée. Etc... etc... toutes ses erreurs n’ont jamais été détectées pendant les années qui s’écoulèrent entre la conception et la catastrophe.
      Ici, en l’occurrence, il semble qu’il y avait du bug dans le système de détection.

      Et voici une preuve que je ne cherche pas à faire du Mouton le bouc émissaire :
      Dans tous les exemples précités, il y avait des procédures et des dispositifs de sécurité très élaborés. Pourtant la catastrophe arrive. Or l’analyse montre à chaque fois qu’il y avait en fait plusieurs causes (dont aucune n’était suffisante à elle seule) qui se sont malencontreusement combinées. Autrement dit, si Mouton était effectivement fautif, il ne serait probablement pas le seul.

      On pourrait questionner l’État : Notre-Dame est encore debout malgré 750 tonnes de la flèche qui sont tombés dessus. Mais il a prétendu que si les bombardiers d’eau n’étaient pas utilisés, c’est que la chute de 5 tonnes d’eau aurait détruit la cathédrale. Que camoufle donc ce mensonge ?


  • Ce qui est terrible, c’est la saillie progressiste du président qui considérera que la cathédrale a finalement été améliorée au fil du temps. Cette perception du réel, en ce qu’il est un corollaire du progrès, est terrible. J’ai donc procédé à un tirage du Yi King.
    J’ai obtenu sans surprise : «  L’obscurcissement de la lumière » (36 – Ming Yi), « Le soleil s’est enfoncé sous la terre », l’exagramme signifie «  le fait de blesser ce qui est lumineux  ». La mutation du six en haut signifie : « Non la lumière mais l’obscurité. Tout d’abord il s’est élevé au ciel, puis il a plongé dans les profondeurs de la terre » ! S’est élevé au ciel, puis à plongé dans les profondeurs ?

    C’est le signe fort que des forces extrêmement sombres et anti-traditionnelles, pour ne pas dire lucifériennes et anti-chrétiennes, voire démoniaques par les éventuelles entités qui les inspireraient – incarnées en son temps par François Peillon, franc-maçon qui voulait formater les esprits des jeunes enfants pour en faire de bons républicains – agissent en France. Même s’il s’agit d’un accident, le signe est d’autant plus chargé de sens. Rappelons ce que disait l’ancien ministre de l’Éducation nationale : « On ne pourra jamais construire un pays de liberté avec la religion catholique ».

     

    • Tirage extrêmement intéressant, voyons un signe dans le fait que les reliques présentent dans le coq de la flèche ont été sauvées des flammes. La lumière mise en terre par le feu rejaillira.


    • JL : si je vous fais rire, c’est tant mieux à défaut de plus de sensibilité et de curiosité. Le Yi King a été introduit en Occident par Jung, dans le cadre de ses recherches sur le rêve et la synchronicité. J’ai eu la chance de le tirer dans la Cité interdite à Pékin, là où il était tiré pour l’Empereur, mais en me cachant des gardiens communistes, aussi sceptique que vous. Ma femme était sceptique elle aussi, une fois elle me demanda de le tirer plusieurs fois pour vérifier, le troisième tirage donna : "arrêtez de demander à chaque fois la même chose". Il est curieux de rire des Traditions étrangères, tout en attachant de l’importance à nos édifices de Lumière pourtant chargés de symbolique alchimique et de magie. L’utilisation des églises actuelles est extrêmement différente de celle du Moyen Âge. Les trois parties de l’édifice correspondaient aux trois castes sociales : le cœur pour le clergé, le transept pour la noblesse, la nef pour le peuple. Dans cette dernière partie les marchands y avaient des boutiques, parfois mêmes les prostituées. Il n’y avait pas de chaises ni de bancs comme aujourd’hui. Chaque cathédrale était bâtie sur des intersections de ruisseaux pour capter l’énergie, à Chartres où il n’y en a pas, les bâtisseurs posèrent des galets de rivière. Il reste les édifices du Moyen Âge, mais l’usage qui en est fait a considérablement évolué depuis. Je rappelle que l’essentiel des sourciers des campagnes furent des hommes d’église.


    • Pour compléter votre intervention, une amie proche s’intéressant de très près, entre autres choses, à l’astrologie, et qui est tout sauf une illuminée, m’avait dit quelques jours avant cet incendie, qu’il y aurait dans les jours proches des drames et en tout cas des événements très négatifs et importants à Paris même. J’espère que la suite ne lui donnera pas rétrospectivement raison sur toute la ligne.
      Pour le reste, en entendant cet architecte, je ne me suis dit qu’une chose, deux en fait :
      1 ) Enfin, du sérieux !
      2 ) Le fait qu’il n’aille pas jusqu’au terme logique de son raisonnement dans ce qu’il induit montre bien à quel point les accusations de complotisme ont un effet paralysant qui induit une dimension d’autocensure. C’est en tout cas mon impression.


    • je confirme, tirer le Yiking donne des résultat surprenants, ceux qui en doutent ne l’ont jamais tiré sérieusement (cela demande une certaine pratique).. c’est une expérience que devrait tenter tout matérialiste positiviste pas trop obtu.
      Pour paraphraser une assertion célèbre : peut importe que nous ne comprenions pas comment cela se passe, le fait est que cela se passe devant nos yeux.


    • Pour ceux qui s’intéressent au Yi-King, lire « Le Maître du Haut-Château » de l’incontournable Philip K.Dick.


    • paramesh : Pas exactement. Vous savez que selon les lois quantiques l’observateur modifie l’expérience par sa conscience. Quand sont présents des septiques, cela ne fonctionne jamais.


    • @pleinouest35 et paramesh
      Merci, pleinouest35, très intéressant.
      Il m’est aussi arrivé de le tirer et cela a toujours fait sens pour moi.
      Paramesh, si je me souviens bien ce que j’en avais lu avant de m’y essayer, l’attitude de la personne qui le fait est importante : elle doit être profondément et honnêtement "en questionnement". En d’autres termes, on ne tire pas le Yi-King "juste pour voir".


    • @pleinouest35
      Vous voulez dire les sceptiques ?

      L’obscurcissement de la lumière

      Quand la lumière est instrumentalisée par la banque pour créer des lignes de crédit et alimenter la spéculation, l’obscurcissement de la lumière est une réalité.

      Quant à l’embrasement si soudain de la charpente de Notre Dame de Paris, le feu est une alchimie, difficile d’imaginer en effet un tel brasier sans intervention pour le déclencher. Ce qui est suspect dans cette histoire, c’est l’orientation de l’enquête vers un incendie fortuit alors que rien ne permet d’exclure l’hypothèse d’un incendie volontaire. Ce tabou à lui seul est fort intrigant.

      Pourquoi Monsieur Mouton s’interdit-il d’aller jusqu’au bout de son raisonnement et de formuler qu’à ce stade de l’enquête aucune hypothèse n’est à privilégier, aucune ne peut être écartée ?

      L’autocensure gagne tous les domaines, c’est hallucinant !


    • Vous faites une « sacrée » équipe : dans la tradition asiatique, qui n’est pas manichéenne pour deux sous, il n’existe ni bien, ni mal : tout se trouve en duale complémentarité si l’on peut dire. En revanche, l’essentiel de la culture occidentale repose sur le concept de bien ou de mal : la culture étant ici la mise en exergue du culte, pour le moins millénaire(*).
      Or et pour simplifier, si ce Dieu Omniscient, Omniprésent et Omnipotent est celui de l’Occcident, alors ce feu qui embrase Notre Dame fait partie du plan : SON plan !
      Vous pouvez donc tirer ce que vous voulez, sauf des conclusions : LUI seul les détenant.
      Voilà qui me fait penser au sionistes qui appuient leur(s) thèse(s) contemporaines sur le Bouquin des bouquins dont ils n’ont que foutre, en définitive, auquel cas contraire ils suivraient la voie des haredim. Voilà aussi pourquoi (à ne pas vouloir les écouter), il spéculent sur une toute autre « religion » de choix, plus contemporaine.

      Ainsi pouvons-nous nous consoler car l’avantage des opératifs sur les spéculatifs, c’est qu’ils nous offrent le temps de notre passage terrestre de quoi contempler cette autre matière à admirer, lorsqu’ils poussent l’excellence de leur art jusqu’au paroxysme, sachant qu’ils ne verront pas l’ouvrage, l’Œuvre finie...
      Au-delà d’avoir à bosser 50 piges dans les environs sans avoir de souci de chômage à l’horizon, l’abnégation de l’ouvrier (au sens de celui qui oeuvre) et la glorification de son travail jusqu’à la perfection valent le détour.
      Pendant ce temps-là, il en est toujours - tels les marins d’Audiard - à jouer aux cartes dans les bars et à refaire le monde : avec force palabres.

      (*) Pour mémoire, les cathédrales ne sont que le résultat de deux choses : la propension des évêques à montrer qu’ils en avaient une plus grosse au regard des abbayes alors très puissantes. Ils ont donc fait construire les cathédrales autour de leur cul, en cela que la cathédrale abrite la cathèdre, trône du séant de l’évêque : l’on peut donc douter de la sainteté de l’intention...
      Secundo et coup de bol, remplaçant les des arcs en plein cintre et leurs clefs de voûtes, l’invention de la croisée d’ogive va permettre de construire des murs de soutènement moins massifs, plus hauts et d’y insérer pour le coup quantité de vitraux afin de faire pénêtrer la lumière et redonner vie, symboliquement, à la Jérusalem céleste...
      Plus loin, au sens du culte vivant et de sa consécration, mieux vaut une basilique qu’une cathédrale...


    • bien évidemment, on sait bien que toute objectivité même en science dure est tout à fait relative (principe d’incertitude d’Heisenberg ou théorème de Godel). Tout expérimentateur est partie prenante de l’expérience (déjà parce qu’il lui donne sens).


    • De quelle « sacrée équipe » parlez-vous @Sedetiam ?! Vous gagneriez à tous points de vue à être plus clair et précis quant au rapport direct entre votre commentaire et ceux auxquels vous réagissez (et à quels propos exactement), ce serait moins fouillis.


    • Le Yi-King seul ne vaut rien si ta foi n’est pas là !!...


    • @ Eric,

      « Sacrée » équipe... (comme celle du onze septembre, la fine de Dieudonné)

      À ceux donc, qui s’offusquent de ce que la Spiritualité chrétienne et précisément catholique (et donc de son Grand Mickey qui décide de tout sans que l’on n’y puisse rien (deviner) soit malmenée par les progressismes de toutes sortes et autres interventions - profanes - et qui se trouvent à abonder en toutes formes de tirages pour prédire l’avenir en essayant d’expliquer le présent et se la font Esmeralda (venue d’Orient celle-là) à dire la bonne aventure dans la cour des Miracles au pied de l’ouvrage romanesque de Victor Hugo : vous montez un spectacle pour financer la restauration de l’autre ouvrage (et du culte) ou vous faites les pitres (au corps, un tiens et deux tu(e) l’aura(s)) ?
      Je me formalisais juste, avec le cynisme de finir par préférer les opératifs aux spéculatifs, j’en conviens, du contresens de tout ceci : intervention que vous veniez compléter...
      Pour ce qui me concerne, la seule boule de cristal dont je dispose me sert à faire des photos inversées - très nettement - qui s’incrivent dans une certaine sphère, tandis que l’arrière plan demeure flou : essayez, vous verrez, cela marche aussi avec les quenelles ; certes, pas dans les mêmes sphères que la mienne.
      Portez-vous bien, tous, et pour l’horoscope, faites comme moi, lorsque l’on vous demande votre signe : j’use de deux réponses, selon l’interlocutrice (en général sur ce sujet ce sont les filles qui papotent, oui) :
      -1- « Comme cygne, je suis du Pélican. » (Sur celle-ci, les blondes rament un peu... et si votre ramage ressemble...bref, venons à la seconde)
      -2- « Je suis Bélier devant et Vierge derrière. » (Si vous faites celle-ci aux championnes de maisons astrales, vous verrez leur yeux partir en direction de la voûte céleste comme pour chercher les constellations par l’esprit et autres objets astronomiques afin de situer le devant-derrière : et à l’instant où elle semble revenir sur terre, vous placez votre signe du Pélican.)
      Ensuite vous enquillez intrication, musique des sphères, voyage onirique du mazzeru et vous vous retrouvez seul comme un gland, en espérant devenir chêne. Seul, mais en paix. :)


    • J’aurais préféré une vraie réponse, à savoir étayée par des propos précis sur lesquels on s’appuie. Je n’y croyais pas trop et n’ai malheureusement pas été démenti. Pour ce que j’ai compris, je crois qu’il est préférable de dire ce que l’on pense (ce que vous faites) sans tordre ou prendre appui sur ce que l’on suppose et extrapole des propos d’autrui alors qu’en réalité on veut bien souvent parler de soi. Même si c’est une chose fréquente, c’est dommage. Pas grave. Je retiendrai ce qui semble être une volonté humoristique, que j’apprécie si elle est sincère. Bonne continuation.


    • @ Eric,

      Chacun ici s’offusque de ce que les valeurs (au lieu de vertus, du reste) catholiques soient bafouées par, je cite, « des forces extrêmement sombres et anti-traditionnelles, pour ne pas dire lucifériennes et anti-chrétiennes, voire démoniaques... »
      Pour étayer cela on procède au tirage du Yi King.
      Et vous vous pointez pour rajouter la vison astrologique de votre amie afin, éventuellement, de confirmer les choses.
      J’écris juste sur le ton de la plaisanterie - qui n’en est pas une - mais parce que tout ceci est rigolo : « Si l’on est chrétien et croyant, Dieu décide du grand TOUT et c’est donc un contre-sens (pour ne pas dire un blasphème) d’aller, en ce cas, chercher à prédire l’avenir... ou de tenir compte des diseuses de bonne aventure ».
      Je m’appuie donc sur vos propos, collégiaux, puisque c’est vous qui proposez une réponse à ce qui se passe de terrestre et j’ai donc cru que vous montiez un spectacle.
      Ce qui me laisse à penser que l’inconscient collectif est très malléable mais très prégnant à l’issue : il faut donc prêter attention ce que l’on place dedans.
      Portez-vous bien, l’ami.


    • « Et vous vous pointez pour rajouter la vison astrologique de votre amie afin, éventuellement, de confirmer les choses. »
      Je ne me « pointe » pas ou alors nous nous pointons tous, mais passons.
      Je n’ai pas parlé de « vision » car il ne s’agit pas de cela. La simple utilisation de ce terme illustre que vous ne savez pas de quoi vous parlez. Ce n’est pas grave en soi, on a le droit de s’intéresser ou pas à tout ce que l’on veut, mais quand on est un peu humble on ne s’aventure pas à se prononcer sur ce que l’on ne connaît pas et sur quoi on ne peut avoir de ce fait que des a priori. Je ne me suis pas prononcé pour accréditer quoi que ce soit ni pour apporter de « réponse » (? !) mais me suis juste contenté de rapporter un témoignage d’une personne qui s’intéresse entre autres sujets à ce domaine plus complexe qu’il n’y parait quand on n’y connaît rien ou pas grand chose (ce qui est mon cas). Ni plus ni moins. Le reste, ce sont vos films et ce que vous dites vous-même avoir cru, ce qui est pour le moins très juste dans le choix des mots, et rigolo pour le coup. Vous vous serez fait un spectacle finalement, en l’occurrence une projection de films. Je plaisante, portez-vous bien également.


    • @ Eric

      Le 17 avril à 10:54 par Eric
      Notre-Dame – Un expert de la construction : "Il faut une vraie charge (...)
      Pour compléter votre intervention, une amie proche s’intéressant de très près, entre autres choses, à l’astrologie, et qui est tout sauf une illuminée, m’avait dit quelques jours avant cet incendie, qu’il y aurait dans les jours proches des drames et en tout cas des événements très négatifs et importants à Paris même. J’espère que la suite ne lui donnera pas rétrospectivement raison sur toute la ligne.

      Qu’elle l’ait entendu, vu, perçu ou aperçu, entraperçu, ressenti..., vous êtes passé rajouter cela aux tirages de nos gaillards d’avant cherchant à voir, (percevoir, entrevoir, lire, entendre...) l’évènement, tirages à la recherche d’explication du présent, voire de l’avenir (alors qu’ils pourfendent le fait que, je les cite derechef : « des forces extrêmement sombres et anti-traditionnelles, pour ne pas dire lucifériennes et anti-chrétiennes, voire démoniaques... »
      Or je vous le répète, si DIeu est omniscient, omniprésent et omnipotent, il ne sert à rien - aux entités terrestres - de tirer au clair quoique ce soit, les voies du Seigneur étant impénétrables.

      Ce qui n’a rien de commun avec la piste sur laquelle vous voulez nous emmener qui tendrait à préciser - ou démontrer - qu’il existe quelques portes, quelques passages, etc. On vous parle de ceux qui se - prétendent - chrétiens et qui vitupèrent. Ceux-là n’ont aucune raison puisque TOUT est écrit : pour eux.

      Vous me faites penser à ce spectateur invisible sur lequel braille notre ami controversé dans 1905, au sujet de la terre plate. Je pleure de rire à chaque fois. Sauf que je ne vais pas brailler... Braille vaut pour les aveugles et vous, vous faites le sourd qui ne veux pas entendre... mais qui perçoit grâce à son amie lisant des astres en astrologue et relate le fait - supposé expliquer le présent, à postériori(*) - tel le cacatoès, mais qui pourtant à du mal à saisir que la prédiction ne sert pas le cheminement religieux, déjà inscrit pour l’Éternité : si l’on croit. Crôa ?

      Autrement, au sujet de votre amie et des adeptes du Yi King, pour la Tour Eiffel, c’est comment ? Elle reste symbole ithyphallique de la France ou l’on risque de se la prendre sur la tête : par Toutatis ? (La tour étant au champ de Mars, son pendant syncrétique)

      (*) Les pompiers auraient apprécié le savoir avant... Les con_tribuables aussi, surtout à un milliard le bout, défiscalisé...


    • « Qu’elle l’ait entendu, vu, perçu ou aperçu, entraperçu, ressenti... »
      Rien de tout ça ! Les mots ont un sens. « ... vous êtes passé rajouter cela aux tirages de nos gaillards d’avant cherchant à voir, (percevoir, entrevoir, lire, entendre...) l’évènement, tirages à la recherche d’explication du présent, voire de l’avenir (alors qu’ils pourfendent le fait que, je les cite derechef : « des forces extrêmement sombres et anti-traditionnelles, pour ne pas dire lucifériennes et anti-chrétiennes, voire démoniaques... » »
      Oui, et après ?! Les posts des autres leur appartiennent, et ce n’est pas parce que je ne m’inscris pas en faux de manière aussi obtuse que vous que cela signifie pour autant que je serais d’accord à cent pour cent avec les autres intervenants m, alors un peu de nuance svp (je l’attends toujours) ! Ça ne change rien à ce que j’ai dit dans mon post précédant, ce sont des propos que je rapporte et je n’affirme rien à titre personnel puisque je n’en sais rien, raison pour laquelle il est parfaitement superflu de me signaler que les voies du seigneur sont impénétrables. Elles le sont tout autant que d’autres domaines peuvent nous l’être, à moi comme à vous, ce qui nous renvoie de nouveau à l’humilité et à la prudence qui vaut pour tous.
      Enfin, je ne cherche en rien à démontrer quoi que ce soit ni à emmener qui que ce soit sur je ne sais quelle piste, vous êtes en pleine affabulation.
      « Vous me faites penser à ce spectateur invisible sur lequel braille notre ami controversé dans 1905, au sujet de la terre plate. Je pleure de rire à chaque fois. Sauf que je ne vais pas brailler... Braille vaut pour les aveugles et vous, vous faites le sourd qui ne veux pas ... »
      Ça ne signifie rien d’autre que le fait que votre imagination est aussi débridée que déréglée. De la même façon personne ne braille. Je passe la suite, aussi gratuite que grotesque sous le couvert d’un humour que j’apprécie pourtant quand il est un minimum inspiré . Et je pourrais pleurer de rire aussi, si l’on était pas sur E&R où on est censé être à l’abri de ce genre de truc digne des médias mainstream, je fais allusion ici à l’évocation de ... la terre plate ???!!! Ben tiens ! C’est ce qui s’appelle forcer ! :-)


    • Le YI KING est un outil démoniaque, rien à voir avec la Foi chrétienne, ni musulmane.


    • @sedetiam, pourquoi la culture occidentale ???

      Les notions de bien et de mal se retrouvent dans les religions abrahamiques, voir dans toutes les civilisations, seuls les objets peuvent en varier.


    • Une « dernière » chose : Ce que vous dites ne me gêne pas, n’ayant pas pour ma part d’avis tranché et fonctionnant plus à la curiosité qu’à l’envie irrépressible d’asséner des convictions personnelles que je ne peux avoir sur des sujets que je ne maitrise pas (ceci expliquant cela). Ce n’est donc pas un « procès » de ma part, simplement je vois plus dans le type de réaction qui est le vôtre le fait de l’orgueil assez commun qui incline souvent les gens à vouloir prendre une position de surplomb sur la seule base de préjugés sur ceci ou cela puisqu’il est évident que vous ne connaissez rien de ce que vous évoquez, sans quoi vous n’auriez nul besoin de recourir à la fois à la dérision qui n’est ici en l’occurrence qu’un cache-misère, ainsi qu’à des capacités extrapolatoires à faire blêmir de jalousie les plus illuminés d’entre nous. Ça aussi, c’est assez drôle ! Tristement commun, mais drôle !


  • Vu que les fades annonces prévues par Macron allait relancer de manière magistrale le mouvement des gilets jaunes, l’incendie est peut-être un plan de secours mis en place par les loges. Un peu comme le général De Villiers qui avait fait le tour des plateaux TV au début du mouvement, au cas où le président sautait. On aura bientôt la réponse en comparant les futures annonces à ce qui était prévu.

     

    • " l’incendie est peut-être un plan de secours mis en place par les loges" :
      bien vu, et qui s’assortirait bien du projet diabolique de priver le peuple français de la protection de Notre Dame. Raté, parce que le coq au sommet de la flèche contenant un Clou de la Croix et d’autres reliques a bel et bien été retrouvé.


  • Je ne privilégie pas la thèse terroriste. En effet, attentat sous faux drapeau ou pas, celui-ci aurait, par définition, déjà été revendiqué.
    Alors, accident ou plus vraisemblablement dégradation volontaire ?

     

    • Il y a terrorisme et terrorisme. Littéralement, est terroriste ce qui provoque la terreur, l’effroi. Il n’est pas nécessaire qu’il y ait revendication, ou même victimes humaines.

      Pour moi, cet incendie est à l’évidence criminel (ce n’est pas un accident) et terroriste, mais tente de se faire passer pour un accident dans le simple but de faire croire au peuple que "tout peut arriver" et qu’en conséquence il vaut mieux se soumettre à un pouvoir fort et "sécurisant".

      Le problème, c’est que les lois de la propagation du feu sont assez bien connues, et que le peuple qu’on veut amadouer risque fort de se rendre compte que les élites posant en sauveteurs sont en fait ses persécuteurs et les pyromanes...


    • @rectificateur

      Votre commentaire est, me semble-t-il, pertinent car nuancé. Les plus jeunes qui nous lisent gagneront à visionner La Stratégie du choc s’ils ne l’ont déjà fait. Ils noteront que la première intervention du commentateur s’avère particulièrement complotiste.

      C’est probablement la voix d’un diffuseur de fausses nouvelles. « L’histoire a commencé le 1er juin 1951, le jour où des membres des services de renseignements occidentaux rencontrèrent en grand secret des universitaires à l’hôtel Ritz-Carlton de Montréal. »


    • je n’ai pas d’opinions précises pour dire si l’incendie de Notre Dame est accidentel ou criminel.

      Par contre je suis certain qu’il existe au sein de nos "autorités" une cellule qui planche sur depuis longtemps sur l’exploitation politico-médiatique de ce type d’évènement.

      La preuve matérielle évidente c’est l’exploitation de l’affaire Charlie Hebdo.

      Chacun a pu soi même au cours de sa vie la difficulté qu’il y avait à réunir le même jour à la même heure au même endroit une douzaine de copains pour faire une bouffe ensemble ou aller voir une toile.

      Et subitement en 3 jours une quarantaine de chefs d’état et de gouvernement se réunissent à Paris au débotté parce que quelques journalistes se sont fait flingués ?

      C’est la marque selon moi que l’évènement était "prévu" d’avance par les gouvernements et les services concernés.

      Non pas même que les dits gouvernements et services ait organisé ou laisser faire l’évènement. Mais tout simplement il y a eu un accord " si j’ai besoin de vous , vous rappliquez aussitôt" - à charge de revanche évidemment


  • La Tapisserie de Notre-Dame

    Présentation de Paris à Notre-Dame

    Étoile de la mer, voici la lourde nef
    Où nous ramons tout nus sous vos commandements ;
    Voici notre détresse et nos désarmements ;
    Voici le quai du Louvre, et l’écluse, et le bief.

    Voici notre appareil et voici notre chef.
    C’est un gars de chez nous qui siffle par moments.
    Il n’a pas son pareil pour les gouvernements.
    Il a la tête dure et le geste un peu bref.

    Reine qui vous levez sur tous les océans,
    Vous penserez à nous quand nous serons au large.
    Aujourd’hui c’est le jour d’embarquer notre charge.
    Voici l’énorme grue et les longs meuglements.

    S’il fallait le charger de nos pauvre vertus,
    Ce vaisseau s’en irait vers votre auguste seuil
    Plus creux que la noisette après que l’écureuil
    L’a laissée retomber de ses ongles pointus.

    Nuls ballots n’entreraient par les panneaux béants,
    Et nous arriverions dans la mer de Sargasse
    Traînant cette inutile et grotesque carcasse
    Et les Anglais diraient : ils n’ont rien mis dedans.

    Mais nous saurons l’emplir et nous vous le jurons
    Il sera le plus beau dans cet illustre port
    La cargaison ira jusque sur le plat-bord
    Et quand il sera plein nous le couronnerons.

    Nous n’y chargerons pas notre pauvre maïs,
    Mais de l’or et du blé que nous emporterons.
    Et il tiendra la mer : car nous le chargerons
    Du poids de nos péchés payés par votre Fils.

    Paris vaisseau de charge

    Double vaisseau de charge aux deux rives de Seine,
    Vaisseau de pourpre et d’or, de myrrhe et de cinname,
    Vaisseau de blé, de seigle, et de justesse d’âme,
    D’humilité, d’orgueil, et de simple verveine ;

    Nos pères t’ont comblé d’une si longue peine,
    Depuis mille et mille ans que tu viens à la lame,
    Que nulle cargaison n’est si lourde à la rame,
    Et que nul bâtiment n’a la panse aussi pleine

    Mais nous apporterons un regret si sévère,
    Et si nourri d’honneur, et si creusé de flamme,
    Que le chef le prendra pour un sac de prière,

    Et le fera hisser jusque sous l’oriflamme,
    Navire appareillé sous Septime Sévère,
    Double vaisseau de charge aux pieds de Notre Dame.

    Charles Péguy (1913)


  • #2179912
    le 17/04/2019 par Pousses l’ananas et mouds le café
    Notre-Dame – Un expert de la construction : "Il faut une vraie charge (...)

    Les coïncidences ont en a déjà entendu parler , mais on a rarement vu ...

    paroles d’un parrain new yorkais au sujet d’un "litige" ...


  • S’ils ont osé, la prochaine croisade vient de démarrer. Et ils sont dos à la mer, ce sera une extermination en règles.


  • Cette croix latine dans les flammes est une allégorie de ce qui va arriver en France et dans une partie de l’Europe, c’est la France qui souffrira le plus, puisqu’elle a oublié sa part spirituelle, mais cet événement et d’autres à venir, plus terribles rassembleront les français autour du coeur de Jesus Christ. Parmi les décombres un homme a retrouvé le coq et les saintes reliques qu’il contenait. Ainsi dans les décombres la France du christ renaitra.


  • Tout simplement l’agenda et le processus de la mondialisation par la destruction des peuples en détruisent leur identité là il on toucher le cœur c’évident

     

  • NOTRE-DAME S’EMBRASE : AL-AQSA PREND FEU

    "Un pur hasard" diront les théoriciens de la coïncidence.

    Lundi 15 avril, au début de la semaine sainte commémorant la Passion du Christ, un incendie -vite ravageur- a éclaté à la cathédrale Notre-Dame de Paris, monument emblématique du christianisme et de la tradition ésotérique dite hermétique, aux alentours de 18h30.

    Lundi 15 avril, un incendie -vite maîtrisé- a éclaté dans la mosquée Al-Aqsa de Jérusalem, lieu emblématique de l’islam et de la tradition ésotérique dite templière, aux alentours de 19h30 heure locale (18h30 heure française)...

    Bonus/complément d’info : l’histoire commune de Notre-Dame et d’Al-Aqsa fut marquée par une figure vénérée aujourd’hui par la franc-maçonnerie -Jacques de Molay, dernier grand maître de l’Ordre des Templiers qui fut brûlé vif en mars 1314 sur "l’île aux Juifs", les yeux rivés sur la cathédrale.

    PANAMZA

     

  • « Le chêne est un bois particulièrement résistant » c’est bien ce qu’il me semblait ! Pourtant la charpente a brûlé en un temps record !

    Comprenez-nous, nous ne sommes pas des moutons ! C’est-à-dire qu’on du mal à voir comment un mégot de clope mal éteint pourrait être la cause !... Surtout que les ouvriers terminent leur boulot à 17h et que l’incendie ne débute que vers 18h30...
    Et là j’apprends qu’il y avait en plus un système anti-incendie !...
    (Hypothèse : il aurait été possible aujourd’hui "d’allumer la mèche" à l’aide d’un drone... car qui aurait pu pénétrer de l’intérieur et rejoindre les combles ?... Je sens poindre la "version officielle" !)

     

    • Les ouvriers (compagnons) avaient interdiction de fumer sur le chantier, c’est pas n’importe qui. Une erreur de leur part est improbable.


    • D’autant plus surprenant que ce matin vers 5h, j’ai entendu de la part d’un proche une version très détaillée concernant les probables causes techniques de cet incendie spectaculaire : je me souviens du chêne vieux de “800 + 400 ans” donc qui ”brûle comme de la paille car totalement sec”, également d’un boitier électronique défectueux situé dans la charpente en chêne qui aurait produit une étincelle,… J’ai trouvé ce détail totalement inopportun, comme une justification bien établie et empressée de l’évènement : pourquoi cet aspect très technique si tôt ? Avec autant de détails ?
      Cette personne regarde la télé 7 jours sur 7, environ 12 heures sur 24, 365 jours par an, principalement BFMWC : peut-être en proie à une vive émotion, avait-elle besoin de rationnaliser les faits (de se rassurer de cet évènement pour lequel on pourrait s’interroger), très rapidement, en allant au plus simple déversé pour que tout reprenne un ordre acceptable cognitivement parlant.
      Un très bon écho de ce qui se dit dans cette télé poubelle, intéressant à recueillir, il a veauté Macron et devait sûrement attendre les conclusions de son grand blabla avec impatience mais l’incendie de Notre-Dame en a décidé autrement donc à suivre...
      La mise en récit des marchands du temple va, je pense, être plus sophistiquée, plus persuasive...


    • Comme l’architecte, je pense que des poutres de 800 ans ont une telle densité que pour les faire flamber comme on le voit sur les vidéos il faut atteindre une température qui à mon sens ne peut se produire accidentellement.
      J’ai immédiatement pensé aux tours jumelles et à l’usage de la thermite, Il y avait eu des travaux également quelques semaines avant les 9/11 !


  • Ils vont reconstruire le toit en forme de pyramide...vous verrez...

     

  • Le bois est un matériau résistant au feu, en particulier le chêne. Il a une meilleure tenue au feu que l’acier. Celui-ci se déforme à la chaleur et lorsqu’un incendie se déclare dans un bâtiment à charpente métallique, c’est tout l’édifice qui peut s’écrouler comme en témoignent les accidents par le passé. Dans le cas du bois, il faut une chaleur d’activation importante pour débuter la combustion. Ce n’est pas un simple court circuit ou un mégot qui peut venir mettre le feu à tout l’édifice, c’est tout simplement impossible. Le probleme dans le cas présent est que la chaleur intense a peut être commencé à attaquer les pierres calcaires qui composent l’édifice. Celles ci sont certainement devenues poreuses et fragiles. Beaucoup de gens racontent n’importe quoi en prétendant qu’il n’y avait pas de sécurité incendie. A l’heure où s’est déclenché le feu, on est en dehors des heures ouvrables. Quand on exécute un chantier, il y a toujours une réception de la conformité électrique et pour ceux qui utilisent un chalumeau il y a un permis de feu. Avec un tel monument il est impensable que des procédures de sécurité draconiennes ne soient pas appliquées.
    Je rappelle à tous que l’incendie a pris le premier jour de la semaine sainte, que Notre Dame sert de point de départ aux calculs des distances kilométriques de Paris, que la cathédrale a survécu à deux guerres mondiales, à la révolution dite française. C’est au dela du sinistre et du symbole. Relisez les prophéties, les messages de la Salette, de Fatima, la France paiera très cher son impiété. Rappelez vous 1999 avec la tempête. Juste après l’adoption du pacs. Comment ne pas voir dans cet évènement tragique des points troublants, qui dépassent le simple incendie. Macron peut gesticuler, si par hasard l’église devait être reconstruite, il ne verrait pas la fin de son vivant. Même si certains pensent qu’il s’agit juste de pierres, je rappellerais que l’église est consacrée, ce n’est pas juste un bâtiment. Ce quinquennat est maudit et malheureusement ou heureusement, la vie reprendra vite son cours. Peu de chance en vérité pour que cela serve à quelque chose. Que celui qui a des yeux voie et que celui qui a des oreilles entende....


  • Très emblématique cet incendie. Les racines de la France partent en fumées.
    C’est un jour de gloire pour le multiculturalisme. À y regarder de plus près, nombre de nos monuments qui sont les piliers de notre cultures sont cernés, au sens propre, par des populations déracinées.
    St Sulpice brulée.
    St Denis saccagée.
    Notre Dame incendiés
    3 églises profanées par jour, dans l’indifférence.
    Les budgets vont ailleurs, dans des cultures importées, histoire de clientélisme.
    Pour connaitre très bien les très strictes règles de restaurations et sécurités liées, je me pose des questions.
    Je dirais même, je suis surpris que personne ne soulève le problème de la responsabilité.
    Ah c’est trop chaud, n’en parler surtout pas, le moindre indice sera complotiste !
    Les anglais ont raison, de nous appeler les "frogs" :
    Nous nous laissons cuire à feu doux, sauce Chrétienne,
    Tendons l’autre joue que nos dents en tombe.


  • Attentat terroriste à Strasbourg lorsque Macron craignait qu’on aille le chercher, explosion de gaz à 9h du matin à Paris lorsque Castaner craignait qu’on aille le chercher et maintenant le jour même de l’allocution de Macron un superbe incendie au cœur du cœur de Paris pour réconcilier le président avec son peuple (on pleure tous ensemble).
    Désolé mais il y a anguille sous roche...


  • Il ne manquait que les explosions de tous les côtés comme celle des tours de New York et on avait la preuve que le complot venait de Ben Laden.

     

  • Nous nous étonnions dès avant hier de voir une "forêt" de 500 chênes (même secs) brûler en une heure.. or il s’agit en fait de l’équivalent d’une forêt de 1.300 chênes...
    Par ailleurs la couleur de la fumée du bois de sauvage est fonction de la teneur en particules et en eau du bois, mais varie en général du gris foncé au gris nuage ...existe-t-il des accélérateurs qui provoqueraient des fumées allant vers les jaune/jaune orangé... ?
    Faudrait sans doute envisager au niveau de l’enquête la possibilité de l’action d’un "pyromane"... ou plus... ?


  • Il faut une vraie charge calorifique... entièrement d’accord. C’est pourquoi je ne crois pas à un départ de feu accidentel. Suis-je le seul ?

     

    • Non ! Et je ferais 4 brèves remarques qu’on pourrait intituler "Aide volontaire aux enquêteurs de ce Gouvernement républicain".

      1 L’alarme incendie n’a pas fonctionné, pourquoi ?
      Les assurances obligent pour les gros bâtiments à installer détecteurs de fumée et extincteurs, sauf que la législation ne l’impose pas pour les monuments historiques, pourquoi ?

      2 Pour faire des soudures on utilise de l’acétylène en bouteille, inflammable. Des soudures étaient-elles en cours ? Si oui, les équipements ont-ils été rangés et non laissés sur place ?

      3 La restauration des monuments historiques peut être traitée par une entreprise générale type Bouygues, et non par des restaurateurs spécialisés ! Vu la somme réunie, était-ce le cas ?

      4 Thèse complotiste : la dite somme ne suffisant pas, provoquer des dommages importants aurait permis la mobilisation quasi-automatique du mécénat (qui gère à présent semble-t-il le business de la culture à la place de l’État archi-fauché). Or c’est exactement ce qu’il s’est passé : la famille Arnault et LVMH ont fait péter le chéquier !


  • La tête que fait le premier ministre pendant le numéro d’acteur (très débutant : regard fuyant, silences mal calculés) du président, est significative...


  • J’aimerais savoir pourquoi les camions de pompiers ont refait le plein d’eau LA VEILLE de l’incendie. J’ai été témoin d’une énorme opération dimanche vers 23h30 métro marx dormoy où plusieurs camions de pompiers entourés de plusieurs véhicules de polices dont des banalisés ont bloqués les rues pour refaire le plein. Il n’y avait aucun sinistre sur le secteur. Y a t-il eu de pareilles opérations ailleurs dans Paris ?


  • 1026 églises vandalisées et une cathédrale ?


  • Pujadas a parlé d’au moins deux foyers d’incendie. Je l’ai vu. Mais on ne trouve plus cette partie. Le lien a été détruit. Des gens l’ont peut-être sauvegardée.
    Le commandant des pompiers aurait dit ça aussi : 2 foyers d’incendie.
    A creuser.
    Autre chose bizarre. Les objets dans la cathédrale ont commencés à être déménagés il y a 15 jours. Cela ne s’est pas fait à la va vite alors que le toit flambait au dessus. J’espère qu’ils ont bien tout répertorié de peur que des choses disparaissent soit disant dans l’incendie.

     

    • Pour poursuivre, l’article le plus complet (en anglais) pour l’instant est de Robert Steele (ex-CIA), sur son blog phibetaiota [ POINT ] net, publié hier et qu’on peut trouver facilement sur Yandex (le moteur de recherche russe) avec ces mots clés :
      Robert Steele phibetaiota notre dame false flag.

      Il y a aussi un article de Kevin Barret (en anglais), publié hier sur son site kevinbarrett [ POINT] heresycentral [¨point] is [islande car un pays qui tient à coeur la liberté d’expression]
      t qu’on peut trouver facilement sur Yandex (le moteur de recherche russe) avec ces mots clés :
      Kevin Barrett heresy central notre dame


    • Oui bien apparemment c’est difficile d’obtenir de la part de "ils" la liste précise de ce qui a été sauvé (ce qui ne m’étonne pas !) :
      - https://latribunedelart.com/le-mini...


    • @jemequestionne

      Oui on peut trouver des analyses similaires sur des sites comme " henry makow archives " ( canada et USA, le type est prof de fac à Toronto ) sur Google, cliquer sur " Home " et clique droit traduire en français.

      Il faut croiser ses sources et ne laisser aucune piste inexplorée, base du journalisme et de l’investigation professionnel !


    • @crayon
      En général pillage et incendie vont de paire.

      Sinon pour les autres @ merci pour les liens


  • L’architecte Mouton a raison d’être prudent en n’allant pas au bout de son raisonnement.Ceux qui ont fait cela ont le pouvoir de le suicider en toute impunité.
    Les médias sans aucun élément de preuve ont affirmé dans l’heure du début de l’incendie qu’il était accidentel.Cela donne quelques indications.

    Et notre marionnette nationale,acteur de cinéma médiocre mais qui articule bien son texte avec une émotion feinte tout à fait touchante,qui parle de rénover la cathédrale en 5 ans.Ce n’est pas l’une des émissions débiles de M6 la mon petit bonhomme.C’est un travail colossal.On voit que macron n’a jamais rien construit de ses mains.Et tu auras beau recolter des milliards pour la rénover,ton dieu argent,macron,ne peut pas tout.En particulier lorsqu’il s’agit de construire.Détruire,tuer est facile.Construire est beaucoup plus difficile.

    Si les experts te disent qu’il faut au minimum 10 ans,quelques soient les fonds,c’est qu’il faut 10 ans.Et probablement le double.

     

    • avec du béton on peut tout faire très rapidement (la cathédrale de Reims après la guerre), il suffira juste de maquiller l’extérieur. ça tiendra bien une génération histoire de passer le mistigri à la suivante.

      https://www.lemonde.fr/societe/arti...
      (le sponsor ? c’est la cerise sur le gateau)


    • Il mérite un oscar sérieux, tellement il nous prend pour des cons !


    • Notre-Dame est une cathédrale symbolique dédiée à la vierge Marie.Elle est célèbre
      à travers le monde.La reconstruire en beton serait sacrilège.Une entreprise a déja
      offert les 1300 chênes nécessaires à la charpente.
      Ceci dit macron veut la reconstruire en mieux.Sur wikipedia on peut lire
      "On pense qu’au début de l’ère chrétienne il existait à l’emplacement de Notre-Dame un temple païen gallo-romain dédié à Jupiter".Peut être veut il faire placer dans la nef quelques symboles franc-maçon et illuminati à sa gloire,lui qui se prend pour jupiter,et à la gloire de ses maitres.
      Prenons rdv sur ce site dans 5 ans.La reconstruction ne sera pas achevée.
      A propos de Rockefeller que vous evoquez il est amusant de voir tous ces milliardaires,voyant la mort venir et sachant tous les crimes qu’ils ont commis pour amasser leur fortune,penser qu’ils vont corrompre Dieu et obtenir ses faveurs avec leur argent.
      La bêtise d’une large partie de la population et particulièrement celle de l’oligarchie financière,ne laisse aucun doute quand à la proximité génétique récente de l’homme avec le singe.
      En m’excusant d’insulter de la sorte ce bel animal doué de raison et qui n’a jamais fait aucun mal à sa planête.


  • Salut à tous.
    1-Je mets ma main à couper que l’incendie est criminel. J’y suis rentré plusieurs fois et je vous garanti que ce genre d’édifice, qui accueille des dizaines de milliers de touristes par jour, est archi sécurisé. Y compris en matière d’incendie car en France, les ERP sont ultra ultra contrôlés.
    2-Cet incendie est du pain béni pour le franc maçon Macron car c’est ce qui lui permet de gagner du temps. Faire une allocution télévisée pour dire quoi ? Qu’il est impuissant car tout se décide à Bruxelles ? Non, il n’a rien à dire et là, bingo ça tombe bien, il a une nouvelle mission et un petit répit.
    3-Tous les dons sont defiscalisés à 90% minimum.
    4-Dans les westerns, quand des mecs voulaient faire un sale coup ils cramaient toujours l’église. Vous étiez sûr que du shérif à l’invalide dans sa chaise roulante, tout le monde allaient aider à éteindre l’incendie.
    Franchement, tout ça ressemble à une macabre mise en scène et Macron, avec ses racailles et ses barbouzes, est tout à fait le genre d’individu malfaisant capable d’organiser ou d’approuver ce genre de diversion. Dans quel but ? Liquider les ADP ou autre, l’avenir nous le dira.

     

    • @Amar

      Evidemment d’accord, deux observations :

      1 - Quelle est la probabilité que le joyau de Notre Dame, qui n’a jamais cramé en 800 ans, voit sa toiture en feux à l’heure H ou Freluquet 1° doit prendre la parole (et n’a rien à dire, on n’est plus à l’ENA... ) ) face à une colère populaire explosive ? Ça sent la psy ops de dérivation à plein nez !!!

      2 - Après 5 mois de violente et légitime charge populaire anti Macron ( représentant du Pouvoir profond qui enc...le peuple) , le type fait voter 48 h avant sa prise de parole censé apporter les solutions... la privatisation d’ADP contre 80 % de l’avis de la Population qui ont enfin compris grâce aux autoroutes ...

      Soyez sympa, mettez un peu de vaseline... merde quand même !!!


  • Le soir même l’historien Franck Ferrand témoignait en direct sur CNews ou LCI (à vérifier) sur les précédents incendies qu’avait subi Notre-Dame, 2 très importants dont l’un avait été maitrisé très rapidement sans trop de dégâts, et l’autre a fait partir en cendre une partie de la collection (reliques, objets précieux, etc...), de mémoire c’était en 1772 et en 1830.
    Il a précisé qu’elle avait aussi connu un nombre non néglige de départs d’incendie, très vite maitrisés et notamment durant la commune, témoignage corroboré plusieurs fois sur différents plateaux TV depuis, me rappelle d’ailleurs cette formule entendue hier "c’est pas faute d’avoir essayé surtout par les communards".

    Ce même Franck Ferrand avait terminé en précisant qu’il était très étonné que cet incendie ait pu durer aussi longtemps, alors que donc par le passé ça avait toujours été parfaitement maitrisé.
    Et force est d’admettre quand on voit le passif, que cet incendie en 2019 avec tous les moyens modernes à disposition pour la lutte et la prévention, effectivement c’est... très étonnant.... QUAND MEME !!

    Sinon le soir même une jeune femme a témoigné en direct, via l’envoyé sur place, qu’il a fallu quelques minutes pour que l’incendie atteigne son apogée.
    Me rappelle qu’elle a même précisé 4min, pour moi le premier ça me semble exagéré, mais même si on double voir triple ça me parait encore un peu rapide pour un "accident" vu la masse et la surface a faire partir en fumée.

    Et au passage, je repensais à (et recherche moi-même) ce documentaire du style "Paris insolite" où sont filmés des "toiturophiles", qui justement passent par les échafaudages pour aller se balader sur les toits, on y apprend qu’ils sont très rarement "sécurisés" pour en empêcher l’accès en dehors des heures de travaux.
    Si celui de Notre-Dame était aussi facile d’accès, ça a du être un jeu d’enfant pour accéder au toit.... au sens propre.


  • Il faut arrêter de voir du complotisme partout...
    Quel est l’intérêt que notre Dame Prenne feu ??
    Et également la. Mosqirl de Jérusalem ?

    Pourquoi ses deux evement sont liés ?
    Quel ineteret encore une fois ?
    Signe divin ? Signe de la fin des temps ?

     

    • Pour les grandes fortunes possibilité de blanchir des sommes énormes via les dons, plus le gain de sympathie de l’opinion publique car ils sont "généreux".

      Intérêt pour Macron en terme de gain de temps et diversion. Plus la possibilité pour lui de se présenter pour celui qui ressoude face au drame.

      Ya plein d’avantages. Connaissant leur nature criminelle ils en sont tout à fait capable.

      L’insistance des médias à privilégier l’accident depuis le départ est plus que louche.


    • L’intérêt que notre dame brûle, encore un nouveau tour médiatique, on occupe l’actualité avec de l’actualité mordante, on en fait des tonnes, on demande à trump son avis, comme ci cela avait de l’importance.

      Le message est clair, on va passer d’une civilisation judéo-chrétienne à une civilisation judéo tout court...


  • Trente minutes avant sa déclaration le président aurait déclaré à ses "conseiller"... "Damned, la cavalerie arrivera-t-elle à temps"... et puis "Ouf, sauvé"...
    Question : l’intervention de lundi soir était enregistrée... pourquoi ne pas la diffuser à présent... ?

     

    • Réponse : parce que le stagiaire vidéo de l’Élysée s’est emmêlé les pieds avec la bande magnétique de l’enregistrement, Nemo a pris çà pour un jeu, le bordel, du coup on a perdu la bande :/

      Plus sérieusement, votre citation me fait penser à un mauvais film américain, mais aussi à "Yes, la meuf est dead" de cette chère Ndiaye. Après coup je me suis dit si la "meuf" en question n’était pas Notre-Dame, et que cette phrase n’avait pas été un signal ? Mais je délire ou quoi !


  • La destruction de Notre Dame est un acte de guerre psychologique commandité par qui vous savez. Suivez mon regard.
    Indice : c’est une engeance farouchement christianophobe ayant vu le jour en Angleterre en 1717.

     

    • Intéressant. Hormis le fait qu’ un tel incendie s’ apparente plutôt à celui du 11/9, toutes proportions et motivations étant égales par ailleurs, et qu’ une enquête doit prendre en compte toutes les hypothèses, pouvez vous préciser ce dont vous nous informez concernant la naissance de christianophobie en Angleterre (rapport avec les *** ?) ? Merci par avance


    • Mais ce n’est pas elle qui sera accusée et lynchée mais leurs seconds couteaux.

      Tous ceux DANS LE MONDE ENTIER qui ont fêté le sinistre au lieu de le pleurer : les musulmans (et la gauche libertaire).

      A deux exceptions près, le recteur de Paris et de Lyon.

      Qui n’ont d’ailleurs pas pleuré...puisqu’ ils sont trois points.


    • « Tous ceux DANS LE MONDE ENTIER qui ont fêté le sinistre au lieu de le pleurer : les musulmans (et la gauche libertaire). »
      Ce sont deux catégories bien trop larges pour être pertinentes.
      Et vous oubliez ceux qui se réjouissent sans tapage et qui sont pour cette raison possiblement les plus à l’œuvre, avant, pendant et après.


  • #2179976

    Comme je l’ai déjà évoqué, il n’y a aucun doute quant à l’organisation de cet attentat par le pouvoir profond.
    Il ne sert à rien de se perdre en conjectures. Une charge calorifique à combustion lente (celle ayant émis les fumées jaunes) était bien présente au départ de l’incendie au pied de la flèche, point. Après, il est plus que probable que l’intégralité de la charpente (au vu de la rapidité de la propagation) a été traitée pour produire ce qui nous a été donné à voir.
    Observons maintenant les agents de la bête et nous aurons bientôt LES multiples causes de ce mauvais théâtre (spirituelle -inversée-, politique, économique, etc.).


  • #2179983
    le 17/04/2019 par Anathème Syndicale & Doctrinale
    Notre-Dame – Un expert de la construction : "Il faut une vraie charge (...)

    Que pense Rudy IIIé Reichstadt et Conspiracy Wesh, de cet expert de la construction ?
    Moi je dirais, il pue le conspirationnisme , un peu l’extreme droâtee même
    Et vous savez quoi ?
    La preuve ultime..... E&R relaye ses délires de complot
    C’est donc Oh crime, des crimes un Soralien

     

    • Ce qu’il y a de bien avec les gauchistes, c’est qu’il y en aura toujours au moins un pour se rendre ridicule en criant au complotisme sans jamais apporter le moindre argument viable contre cela.
      La dialectique, ca dit quelque chose ?


    • On aurait même trouvé chez lui des ananas dans la cuisine, un livre sur le Cameroun dans sa bibliothèque et un disque d’Annie Cordy au titre Chaud cacao
      Et une emission de Rire & Chanson, enregistré sur une clef USB, caché dans la poche d’un gilet de couleur jaune
      C’est signé, c’est un facho financé par Poutine et des pistaches de l’Iran


    • On a aussi retrouvé une boite d’allumette chez sa compagne et il connaissait les lieux mieux que tout le monde, Rudy IIIé Reichstadt et Conspiracy Wesh pense même que c’est probablement lui
      La preuve :
      Un vieux proverbe :
      C’est la poule qui chante qui a fait l’œuf.
      Trop fort ce Rudy, il a résolu l’affaire et arrêté un veritable danger ,en ce soralien financé par Poutine et les pistaches iranienne, adepte du comique qui ne fait rire plus personne (parait-il) Mr BlaBla Dieudonné
      Mouwaaaaaaa


  • Bouygues, propose de tout raser et de reconstruire une cathédrale clef en main, qui servira de cathédrale témoin, pour les clients, qui en veulent une chez eux
    Visite virtuelle possible
    Merci qui ?


  • Nous allons encore assister à des mensonges, avec un scénario bidon .Mettre le feu à une cathédrale, ce n’est pas une petite affaire, et c’est certainement pas (par exemple) en écrasant un mégot de cigarette sur une charpente en chaine que l’on met le feu. Les personnes travaillant sur ce genre de site ne sont pas (normalement) des débutants, mais des ouvriers qualifiés triés sur le volet .
    Je serais curieux de connaitre la liste des ouvriers, ainsi que les références des entreprises couvrant les travaux .


  • La lügenpresse envoie déjà des contre-feux pour discréditer les gens qui réfléchissent et qui n’achète pas la conclusion "accidentelle" avant même qu’une enquête n’ait pu être diligentée :

    http://www.lefigaro.fr/actualite-fr...


  • Je ne suis pas expert, juste doté de mon bon sens paysan, et j’ai eu exactement la même réflexion ! Des poutres ce ne sont pas des brindilles ! Il faut plus qu’un malencontreux coup de chalumeau...un mégot mal éteint...pour enflammer de telles masses de bois. Quiconque ayant une cheminée ou un poêle à bois pourra comprendre cela ! Il est difficile de démarrer un feu avec des grosses bûches et c’est pour cette raison que l’on commence avec du petit bois...
    Si vraiment il s’agit d’un accident, les ouvriers utilisaient-ils des bidons de vernis, lasure...pour traiter le bois ? Parce que si un bidon a été par inadvertance renversé et qu’un con fumait à proximité on peut imaginer que 5 litres de liquide hautement inflammable puisse suffire pour démarrer un tel incendie et que le départ du feu soit incontrôlable pour les ouvriers présents...autrement je ne vois pas comment un tel feu pourrait démarrer accidentellement...


  • Toute ma vie je me suis chauffé au bois. Même sec, le chêne est un bois très dense et très lourd qui ne s’enflamme pas facilement contrairement au peuplier ou au charme et autre châtaignier.

    En général, on démarre un feu avec du papier + bois de très petite section (cageot) puis en haut un bois de 4-5 cm de diamètre.

    Après 10-15 mn d’un feu vif et dans un foyer fermé on peut monter dans les dimensions 10-15 cm... Et puis souvent après 25- 30 mn si on dispose d’un bon lit de braise on peut disposer d’une bûche de 5-10 cm et en même temps dessus un gros morceau de chêne ( 20-30 cm de diamètre).

    Ainsi ça va tenir à feu très calorifique pendant 1- 2 h, si on limite les arrivées d’air alors ça va tenir 7-8 h. La qtité d’énergie libérée sera légèrement inférieure car pas optimale.

    Dans une charpente traditionnelle le bois a de grosse section ce qui entraîne comme défaut le poids énorme (1) à manipuler, la difficulté de traiter à coeur (2) mais par contre ne s’enflamme pas facilement ! Seul la volige ( planches sur la toiture sur lesquelles reposent des liteaux permettant de retenir le matériaux couvrant (tuiles -ardoises ) est de section inférieure ( 3 cm d’épaisseur max ).Mais cette volige et ces liteaux n’ont par definition rien à faire à côté d’un chalumeau !

    Reste les planchers. Là aussi, sur ce type de monument on est sur des sections énormes.

    J’avoue qu’un départ de feu puisse se comprendre ( soudure plomb-étain ?) mais sa propagation est totalement incompréhensible surtout compte tenu des multiples surveillances à la fois électronique et humaine !

    Au mieux on a le droit de dénoncer l’incurie des archi des bât de France !!!

     

    • " Même sec, le chêne est un bois très dense et très lourd qui ne s’enflamme pas facilement contrairement au peuplier ou au charme et autre châtaignier. "

      Et en fait, c’est tout à fait normal, puisque le chêne est le seul bois qui se densifie en séchant, le rendant donc beaucoup moins chargé d’oxygène que les autres essences de bois qui, lorsqu’elles perdent leur eau, gardent les "alvéoles oxygénés" où elle se trouvait.

      Ce qui explique que le chêne est un bois qui prend feu très difficilement sans l’apport d’une forte source de chaleur.


    • Ce que tu décris est une évidence mais malheureusement ce genre de connaissances pratiques on ne peut plus élémentaires sont de nos jours inconnues de beaucoup de nos contemporains ! Quand j’étais petit les poêles à bois qui servaient à la fois de cuisinière et de chauffage étaient encore commun dans nos campagnes...chez mes parents il y a une cheminée...j’ai fait pas mal de feux de camp...tout ceci fait que l’on sait comment brûle la matière bois...mais de nos jours où tout se fait automatiquement, en appuyant sur des boutons...les gens sont complètement déconnectés du monde réel et ne sont pas interpellés sur la possibilité technique qu’un tel feu puisse se produire de manière accidentelle.


  • Génial... Je ne suis pas le seul à avoir pensé, dès le début, que ça puait grave... J’ai mis le direct sur France 2 à 8h moins dix histoire de voir ce que l’autre con avait à dire et j’ai assisté à la fin de l’émission de Nagui puis le journal a pris le relai sur les premières images de Notre Dame en feu... Or, cela faisait plus d’une heure que ça cramait... Pourquoi attendre autant de temps pour diffuser les premières images ? Fallait que les cons soient tous devant leur télé tels des éponges attendant que le roi s’exprime pour les sidérer émotionnellement... Ça a marché ! 23mn entre les deux alarmes incendies ??? Pourquoi ? Les poutres d’un tel bâtiment ne sont pas ignifugée ? Et en même temps, comme dirait mes couilles, la Mosquée Al-Aqsa de Jérusalem brulait dans le silence assourdissant des médias occidentaux tous rivés sur notre drame de Paris... Attentats similaires en mode simultané, ça ne vous rappellent rien ? Pour moi, c’est signé Furax, Messire concis ! En plus, cela fait 2 jours qu’il n’y a pas de JT sur les sévices publics en dehors de cette communion dite nationale ! Et Macron a encore gagné du temps pendant que les oligarques de rachètent une santé fiscale à défaut de morale sur le dos des contribuables... Pourvu que ça dure !


  • Quand on sait comment fonctionnent les psyops il faut s’attacher aux vidéos "en direct" et comprendre que ce sont des fakes ; que ces vidéos ont été réalisées dans un but précis.Beaucoup de gens ont relié inconsciemment l’Incendie de Notre Dame aux Twins Tower du fait des cadrages, du nuage de fumée, de la bande son...et surtout grâce au travail sur l’inconscient avec l’incendie et l’effondrement de la flèche qui rappelait l’effondrement de la Twin Tower qui avait l’antenne sur le toit (la Tour Sud il me semble)... ça n’empèche qu’en réalité, hors télé, il y a eu un léger incendie totalement maitrisé qui a épargné les échafaudages qui encadraient la flèche (!) et beaucoup d’effets pyrotechniques qui donnaient l’illusion d’un brasier ardent...Il fallait créer de l’émotion de masse ,comme pour toute psypo, l’émotion étant une énergie récupérée par un tiers qui n’en fera pas un bon usage !Et en plus juste avant les JT de 20H !!!
    Peut être que les enfants de l’ancien photographe officiel de la Maison Blanche effectuaient un reportage sur les Pompiers de Paris les mal nommés Jules et gédéon Naudet...


  • Très bien ça confirme mes doutes.
    Je dirais maintenant que les travaux ont servi à appliquer discrètement sur l’ensemble de la charpente et à l’insu d’une partie de l’équipe du chantier, un agent incendiaire plus lent que l’essence pour donner l’impression d’une combustion, bien que rapide, possiblement naturelle.

    Le tout dans des buts convergeants de pouvoirs occultes :
    Détruire ( ou défigurer par étapes ) les symboles d’enracinements profonds de la France. Et profiter des offres de reconstructions pour blanchir réputations et argent.

    PS : S’intéresser de près aux manoeuvres bienfaitrices et "spontanées" de ce Mr Pinault.


  • Autre évènement bizarre est l’incendie de la grande mosquée de Jérusalem au même moment. Peut être un pur hasard.


  • Aux dernières nouvelles, l’alarme incendie a fonctionné correctement mais un bug informatique (!) a empêché la localisation rapide des flammes. Pas de bol !


  • Même si l’incendie est accidentel, ce que je ne pense pas, je trouve qu’il a bon dos, je reste stupéfait du gouvernement et de son président qui vont concentrer tous leurs efforts sur Notre Dame et pendant ce temps-là, rien, pas de discours, pas de GJ...

    Encore une fois on se sert de l’actualité pour ne pas parler des sujets importants, 40 ans que cela dure...

    Douce France, pays de mon enfance, tu es bien loin ...

    Reopen 9/11, Reopen notre dame, je le dis sans hésitation et sans peur, quelqu’un a mis le feu !

    J’attends le dossier Panamza !


  • Bonjour
    J’ose donner une impression sur ce drame.
    Ayant suivi tout en direct y compris le discours de macron, après la lecture de cette article, la « sensation » grandissante, après un analyse à mon humble niveau, sur le discours du personnage cité plus haut, exclue l’évidente tendance à réciter les textes d’agent de la communication,
    est que c’est plus un positionnement ferme de la direction politique choisie pour inculquer de façon caché que tout ce qui sortiras du « grand débat » seras qu’illusion et fausses concession double d’un aveu de culpabilité.
    Le très préoccupant discoure réciter devant, entre autre le génie artistique culturelle français qui n’existe pas, est une ultérieure déclaration des tendances négationniste et génocidaire en vers la France, pro-migrants, pro-financier et bien autre choses.
    Je ne peut que parler de sensation car les nombreux méfaits concédés par la république aux tords que la France subis depuis trop longtemps, et qui rendais entre autre cet événement prévisible,
    rendront encore une fois la verité difficile à la divulgation et à l’acces.
    Verité dont un des simbole vien d’etre phisiquement attaqué


  • Manifestement le Mouton sort un peu du troupeau ! Patience les amis... Les jours et semaine qui viennent apporteront leur lot de controverses supplémentaires. Pour l’instant évitons de monter au créneau inutilement. Mais... j’ai intuitivement le sentiment que un vent d’Orient a soufflé sur notre dame ou quelque chose de ce genre...


  • #2180059

    Faisons le bilan.
    - Le fait que les merdias (pour ce que j’en ai lu) insitent autant sur la thèse accidentelle attire immédiatement la suspiçion.

    - La théorie de l’accident qu’ils développent sous-entend que le feu aurait pris soit tout seul, soit par l’intermédiaire d’un comburant. Donc éventuellement suite à une défaillance technique. Soit, mais laquelle ?

    Lisons Wikipédia : Un comburant est une substance chimique qui a pour propriété de permettre la combustion d’un combustible. Un mélange approprié de comburant et de combustible peut entraîner une combustion, un incendie en présence d’une source d’ignition (étincelle, point chaud, flamme, etc.), le comburant étant l’un des trois éléments du triangle du feu.

    Notez que selon la théorie officielle (on y est !), c’est le hasard, ou au pire, une maladresse qui aurait déclenché l’incendie.
    Dans ce cas, on aimerait bien aussi connaître les sources qui permettent d’avancer cette théorie. Qui se trouvait ou aurait pu se trouver à l’endroit du ou des départs de feu ? C’est bien joli d’avancer des thèses mais il faut qu’elles s’appuient sur un minimum d’éléments.
    Hors, jusqu’à présent, tous les indices, éléments et témoignages laissent d’avantage supposer à une intervention volontaire et malveillante.

    A ce stade, en ce qui me concerne, cet incendie est un crime, que se soit par négligence ou par malveillance. Les histoires de pognon ne cacheront pas ce point. Cet acte ne doit pas rester impuni. Tout le reste n’est que babillage.

     

    • Vous confondez le comburant avec le combustible. Pour que le feu démarre il faut (triangle du feu) un combustible (bois : feu de classe A, dérivé de pétrole classe : B etc ...) avec un comburant (l ’oxygène contenu dans l’air) et une énergie d’activation.
      Lorsque que l’on connait les contraintes de la réglementation Française en matière de sécurité incendie, il faut qu’il y ait eu un nombre de défaillances considérables pour arriver à un tel résultat. Ce qui rend en terme rationalité pure, la thèse de l’accident peu probable.


  • Et le mec qui va rafler le chantier, il peut déjà se frotter les mains....


  • C’est bon vous l’avez votre 11 septembre ?
    Contents ?
    Heuresement qu’il n’y a pas de victimes !


  • C’est pourtant l’évidence, le terrorisme ne marche plus, il faut renouveler les moyens d’unification et de diversion. Après je suis Charlie, je suis Notre-Dame. En plus ça leur permet de porter atteinte à un symbole de la France chrétienne. Avec Macron c’est du 2en1 !


  • Et personne ne remercie les pompiers qui se sont battus contre les flammes ? Avant de se poser des questions sur le complotisme, il faudrait se réjouir que cet incident n’a pas fait de victime.

     

    • La gratitude que nous avons envers les pompiers ne nous empêche pas de nous poser des questions, je ne vois pas pourquoi elle devrait exclure ou précéder la recherche de la vérité.


    • Tu n’étais pas là, le soir même la foule félicitait les pompiers qui allaient au feu. Est-ce que tu félicites ton boulanger de se lever tous les matins pour faire ton pain, où le prof de tes gosses et bien d’autres français méritant qui font leur job, nécessaire humblement ?


    • Peut-être parce que la majorité des gens ici sont adultes et ont de ce fait passé l’âge d’enfoncer les portes ouvertes et d’enfiler les évidences comme autant de perles. Laissons ce genre de bisounourserie à la sphère politico-mediatique qui ne manquera pas d’utiliser ad nauseam ce type de ressort pour faire culpabiliser le chaland sur l’autel des bons sentiments et pour ne surtout pas réfléchir et encore moins poser des questions. Unité nationale (sic) comme ils disent. Les mêmes qui divisent et insultent à longueur de temps ! On a le droit de vomir.


  • Ca va être reconstruit pour 2-3 siècles,au moins.
    Je ne vois pas pourquoi considérer cet évenement comme entièrement négatif.

    Ce n’est pas la première fois que ca brûle, edifice,ville ou autre, ç’est le processus historique et de renouvellement.

    Si les instigateurs avaient voulu la detruire, ce serait chose faite.
    Au delà du symbole,la foi ne réside quand même pas dans une toiture, si ?
    Quand aux pierres...apparament, ç’est ça qui traverse les siécles (millènaires), les pierres.


  • Il faut une vraie charge calorifique au départ pour lancer un tel sinistre."

    Il suffit d’un enrouleur électrique non déroulé, resté branché afin de rechargé des batteries d’outils pour le lendemain.

    C’est le courants de Foucault

     

    • Je pencherai pour l’allumette mal éteinte... rougeoyante encore, le filtre du mégot... ou pourquoi pas, un fer à repasser le p.q de la cabane de chantier...


    • Pour qu’il y ait courant de Foucault il faut qu’il y ait un fort déplacement de l’enrouleur dans un important champs magnétique....bien essayé ....


    • un ouvrier qui avait pris des bougies pour prier sur les toits, c’est tellement beau la vue de là haut...


    • « Les travaux n’avaient pas encore débuté, seuls les échafaudages étaient en cours de montage », a confirmé l’architecte en chef des monuments historiques chargé de la restauration de la flèche, François Chatillon, cité par Le Monde


    • Les courants de Foucault n’ont jamais généré une valeur calorifique de cette ampleur arrête les fake...


    • @gelasse
      Non, lorsque les courants de Foucault créent un échauffement, c’est la bobine elle-même qui génère par induction magnétique le courant de Foucault dans une matière conductrice de l’électricité qui sera échauffée. Ou alors c’est un aimant en mouvement qui remplace la bobine.
      Vous avez confondu car ce que vous décrivez, c’est autre chose, c’est une bobine et un aimant : c’est le principe fondamental de génération du courant électrique, une bobine soumise à un champ magnétique variable (utilisé dans les générateurs électrique et transformateurs).

      @cernnunos
      Un enrouleur de chantier ne peut pas générer de courant de Foucault significatif. La raison en est que le câble électrique contient deux fils électriques distincts dans lesquels le courant circule en sens opposé. L’enrouleur constitue donc deux bobines entremêlées dont les champs magnétiques respectifs s’annulent l’un l’autre parce que leur orientation est opposée.


  • Macron... exécrable comédien !


  • La charpente de Notre Dame a été enduite totalement d’un produit extrêmement inflammable, produit soit disant contre les insectes alors que Notre Dame n’a jamais eu de problèmes avec les insectes depuis toujours hein ! Cherchez l’erreur...

    2 départs de feu ont été certifiés alors qu’aucun ouvrier n’est sur les lieux... cherchez encore l’erreur !

    Des échafaudages qui eux ne brulent pas OH MAGIE et qui sont là pour retenir la flèche qui tombe et faire qu’elle aille droit sur le cœur de la cathédrale et pas sur les côtés ! Cherchez toujours l’erreur !

    Incendie pendant la semaine Sainte des Chrétiens et le jour du calendrier "PATERNE"... Cherchez toujours et encore l’erreur !

    Mr Soral fervent défenseur du CHRIST condamné à de la prison ferme pour "Vérité divulguée" le même jour ! bah merde alors je cherche toujours l’erreur !

    Macron qui vend notre patrimoine français sans l’accord des français a donc trouvé un nouveau moyen de voler encore de l’argent et de faire plaisir à ses amis sataniques, maintenant il brûle !
    Donner donner pour Macron qu’il disait à la télé les assurances paieront donc votre pognon ira dans nos poches !

    Pour ceux qui l’ignorent depuis l’élection de Macron une première église satanique a été ouverte à Paris, et là pas de dégradation pas de feu, tout va bien OH MAGIE OH HASARD ! alors que nos églises du CHRIST elles sont attaquées de toute part...

    Bon d’un autre côté on attaque ce que l’on craint donc le CHRIST = VALEUR SURE et MR SORAL qui en prend plein la gueule = VALEUR SURE également !

     

    • @Antoine..........concernant la première église satanique, l’info avait été relayée ici-même je crois....et en effet, c’est assez ahurissant qu’on laisse faire çà en plein Paris ( je ne me souviens plus de l’arrondissement )...ce pays est devenu dingue !...plus triste est le nombre de gens ( pauvres inconscients qui jouent à se faire peur, c’est très dangereux ) qui soutenait cette merde via Facebook ( plus de 200 000 ou 300 000 personnes )...j’en avais parlé à des connaissances qui n’étaient pas au courant, on s’enfonce toujours un peu plus .


    • Ce n’est pas une attaque, c’est une tentative de récupération en vue des prochaines élections européennes, Macron veut piquer son électorat à Marine, on est en pleine barbouzocratie et Lepen, qu’elle le veuille ou pas, ne l’emportera pas. Quand à ceux qui se réjouissent d’un éventuel retour de la Foi, méfiance ! il pourrait s’agir simplement de "tamponner les mécontentements" lors d’une très prochaine crise (salutaire pour les élites occidentales uniquement) grâce à un retour de l’ ordre moral, autrement dit : l’apaisement du ressentiment légitime par de la foi ou de l’ordre moral au détriment des revendications d’égalité... toujours et encore la même chanson ! Attali n’a t-il pas appelé de ses voeux l’élection d’une Lepen ?? Le pari de la Foi, d’un point de vue strictement politique, est risqué... Je connais trop bien les gens de foi pour savoir que ce sont tout sauf des généreux sur le plan politique et social


    • @Antoine : Avez-vous une source concernant cet insecticide dont les poutres auraient-été enduites ?


  • Il venait pas juste d’installer un compteur Linky ?


  • Comme toujours il y aura jamais des réponses et une suite. Je pense (à une plus petite échelle) à cette explosion et incendie dans une boulangerie juste avant le rassemblement de GJ un samedi en janvier. Ceux qui creusaient un peu ont trouvé que le boulanger n’avait pas de gaz. Une suite ? Des réponses ?


  • Ils vont la reconstruire ,en mieux .Avec un plug anal géant au lieu de la flèche qui a brûlée.Vous verrez ......


  • Vu sur Facebook, 16 avril 2019 sur la page de Morgane Dumoulin

    Morgane Dumoulin
    22 hrs ·
    Nous recevons le témoignage suivant :

    « Malheureusement, je pense que ce n’est pas un accident. Je suis une ancienne étudiante de l’Ecole du Louvre diplômée en Histoire de l’art. J’ai visité la charpente de Notre Dame avec des architectes des Bâtiments de France, il y a plusieurs années. Cette charpente de bois du 12e siècle était protégée comme jamais ! Chaque intervention est toujours accompagnée par des historiens, des architectes, des experts, aucun travaux n’est envisagé sans une prudence extrême, pas de source de chaleur, PAS DE CHALUMEAU, pas d’appareil électrique, un système d’alarme performant, et une surveillance très stricte. Je pense que nous finirons par apprendre que c’est un incendie criminel  »

    « Je ne pense pas un instant qu’il puisse s’agir d’un « accident ». Impossible. »

     

    • #2180398

      Salutations cordiales,
      J’adhère à priori, à l’idée qu’il puisse s’agir d’un incendie volontaire pour les raisons suivantes : par le passé j’ai été témoins de trois incendies de maison à la campagne et j’ai moi même participé à un sauvetage de deux personnes handicapée, en pénétrant avec un voisin dans une maison entièrement en flamme, cela m’a provoqué une rupture accidentelle de tendon d’Achille . J’ai eu également une formation incendie, auprès des marins pompiers. Toutes ces circonstance m’ont permis de constater qu’il n’est pas si facile de brûler entièrement des poutres, et que les dispositifs de limitation de propagation de feu par déclenchement automatiques (à bouchon fusibles ou autres) sont suffisamment efficaces pour limiter la vitesse d’expansion d’un foyer. Par ailleurs, je doute fortement que la cathédrale ai été laissée sans aucuns moyens d’alarme et de dispositif pour limiter les risques d’incendie ! Cette affaire est énorme et l’accident me paraît peu probable !
      A réfléchir


  • Comme dans les films policiers il faut se demander "A qui profite le crime ?"

    Notre Dame était encore en feu que de suite sans réfléchir en moins de 24 h l’oligarchie a donné de fortes sommes (defiscalisables tout de même)
    Attention pas n’ importe quelle oligarchie mais celle qui possède la plupart des médias mainstream

    De ce fait les médias passent plus de temps à les remercier pompeusement qu ’ à parler de ND :

    Heureusement qu ils sont là ! ils sont pas un probleme, des sangsues mais LA SOLUTION quand un "accident" comme cela arrive car avant ND était en ruine mais ils sen foutaient malgré les appels aux dons


  • Ne cherchez plus à comprendre, c’est un acte terroriste ! C’est le très serieux site infos-israel.news qui l’affirme avec image à l’appui : un homme en djellaba ( probablement le Mollah Jean-Christophe ) a été vu sur le toit de Notre Dame. Sérieusement....Allez vérifier. Plus c’est gros...

     

  • C’est le crime de trop. Autour de moi, rares sont ceux qui croient à la thèse de l’accident, catholiques ou non, adeptes de E&R ou pas........

     

  • bon, je travaille avec le bois et me chauffe au bois ; et je confirme les dires de M. Mouton : le chêne ça brûle pas comme ça !
    et même dans une cuisinière à bois ou une cheminée, il faut l’ accompagner de bois d’ autres essences pour assurer sa combustion (par contre comme il le dit une fois que la charge calorifique est là (bois chauffé+braises) si l’ air est suffisante et le bois bien sec c’ est ok)
    le chêne brûle mal, parce qu’il ne contient pas de résine inflammable, et parce que sa densité est trop forte pour être bien pénétrée par l’ air, enfin c’ est un des bois les plus lourd.
    le bois très, très sec , sa disposition façon "tepee" et l’ arrivée d’ air par dessous, favorise radicalement la vitesse de propagation et de combustion du feu.


  • Il semblerait que la charpente venait d’être traitée contre les parasites. Si cela est vrai, il faut s’inquiéter du produit utilisé. Auraient-ils réussi à incorporer des nanoparticules d’aluminium dans un produit couvrant ? comme celui utilisé au WTC !
    Les photos prises de drones montrent qu’il ne reste quasi rien de la charpente sur les voutes.
    Je ne parle pas du plomb fondu (la nef, les transepts et l’abside étaient couverts de feuilles de plomb).
    Ils sont forts. Et quand on les voit publier leurs selfies avec ND en arrière plan, l’air satisfait, ils semblent dire : on a fait le boulot.


  • Rebondissements dans l’enquête pour destruction involontaire par incendie  : on soupçonne dorénavant le feu ardent qui dévorait Quasimodo, inspiré par la va-nu-pieds Esmeralda, d’avoir embrasé la charpente ! Ces deux gilets jaunes avant l’heure n’ont décidément pas fini de nuire...

    En conséquence et par principe de précaution Les Misérables, le roman né de l’imagination malsaine de Victor Hugo est désormais interdit, tout exemplaire devra être pilonné !


  • Les propos complets de Monsieur Mouton sont bien plus instructifs (dans le lien joint par ER, ça commence à 0:12:40).
    https://www.lci.fr/replay/24h-pujad...

    Il précise que :
    avec l’accord de l’architecte en chef actuel.

    - il n’y a eu qu’un seul départ de feu.
    - il n’y avait pas de chantier à cet endroit là.

    Mais l’ensemble de ses propos est très instructif.. tout autant que le malaise perceptible qu’il provoque sur le plateau par sa froide et laconique analyse..

    On ne va pas ici reprocher à Pujadas d’avoir invité un... "phraseur"
    http://www.compagnie-acmh.fr/mouton/


  • Pourquoi détruire des monuments ?
    Pourquoi détruire l’héritage d’un peuple, d’une nation, le symbole de sa foi ?

    En Afganistan, les Bouddhas de Bâmiyân ont été détruits.
    Le patrimoine culturel de l’Irak, de la Lybie, de la Syrie et bien auparavant celui du Liban ont été détruits.
    En Palestine, à Naplouse et à Hébron des mosquées et des maisons historiques sont rasées.

    Aujourd’hui, l’incendie de Notre Dame stupéfait l’ancien architecte en chef de la cathédrale.

     

  • J’aimerais bien savoir à qui Benjamin Mouton a sous-traité les très onéreux travaux de détection d’incendie de la cathédrale. Serait-ce une entreprise israélienne, qui aurait confondu "détection" et "déclenchement" ?


  • 2 explosions anormales en début d’incendie :

    https://www.youtube.com/watch?v=tZo... (à 1:19)

     

  • Que disait Raymond Barre (je crois que c’était lui, sinon, veuillez m’en excuser) peu avant sa mort ? "Ils" sont capables de choses "indignes" ...

    Il y a peu, on "apprenait" que Paris serait "le bac à sable du Mossad" ...

    "L’attentat" de Nouvelle-Zélande s’est produit contre une mosquée, dans la ville de ChristChurch ( Traduit : L’église du Christ) ...

    L’embastillement pour raisons complètement délirantes de Mr Soral , suite à un "dossier" tout aussi délirant dans ce torchon qu’est devenu "Marianne" ..

    Nous nageons dans des eaux putrides ; ceci dit, de plus en plus de monde ouvre les yeux ; c’est pas encore gagné, loin de là, mais ça vient, petit à petit.

    Courage à toute l’équipe de E&R, et à toutes personne ayant soif de justice et de vérité


  • Pourrait-on connaitre si il y a eu appel d’offre pour la rénovation ?

    Quelle est, la ou les entreprises qui étaient entrain de travailler dessus ?

    Et quelle est le nom de la société qui s’occupe de la sécurité de Notre-Dame ?

     

    • Les architectes en chef des MH sont très restrictifs pour les appels d’offre, ils choisissent des entreprises spécialement agrées pour les MH avec des compagnons très qualifiés, il n’y a aucun pot de vin, ni sous traitant.

      C’est fait très serieusement.

      Il y a une pression énorme depuis 20 ans pour supprimer les architectes des MH, sous prétexte d’ouvrir le "marché " des monuments historiques à la concurrence et aux grands groupes de BTP comme Vinci, Bouygues,etc.


    • En tout cas l’entreprise chargée de monter l’échafaudage sur Notre Dame s’appelle Europe Echafaudage, tout simplement... Voir la vidéo d’ Isadora Duncan, où les ouvriers refusent de dire quoi que ce soit...


    • PL

      Vous ne répondez pas à mes questions , vous êtes hors sujet !

      Il y a forcément des appels d’offres pour ce types d’ouvrage,

      Donc je réitère mes 3 questions.

      Pourrait-on connaitre si il y a eu appel d’offre pour la rénovation ?

      Quelle est, la ou les entreprises qui étaient entrain de travailler dessus ?

      Et quelle est le nom de la société qui s’occupe de la sécurité de Notre-Dame ?


  • j’étais sur place vers 19h20 c’est a dire au tout début de l’incendie.
    j’étais sur le pont du carousel.
    et j’ai vu distinctement des teintes jaunâtres mélangées à la fumée.

    sans être expert en incendie, en y repensant je trouve ça intriguant.
    a priori la fumée d’un incendie devrait être noire, non ??

    n’etait ce pas le signe de la présence d’un produit chimique et de quelque chose qui a aidé à la combustion ?

     

  • Je m’adresse à tous les catholiques pratiquants ou pas.

    En réaction à tout ce qui se passe, qu’attendez-vous pour aller occuper vos églises, vous rendre à la messe le Dimanche et manifester votre attachement à votre foi et votre patrimoine culturel ?
    Quant à ceux de confession catholique qui ne sont pas croyant, rien ne vous empêchent d’en faire de même, ne serait ce que pour affirmer votre identité culturelle.
    N’oubliez pas que la nature n’aime pas le vide.

     

  • Pas besoin de tonnes d’explications, que vous dit votre intuition ? C’est evidemment un false flag, il n’y pas besoin d’etre un expert pour comprendre qu’une chsrpente ne brule pas simplement comme cela, meme en y mettant la meilleure volonte, il faut beaucoup de moyens, c’est comme les twin towers et le WTC7, il s’agit de precision chirurgicale pour que cela ressemble a un incident ou un accident...

     

  • Apparemment la mosquée Al Aqsa a aussi brûlé en même temps que Notre Dame, avec des dégâts mineurs heureusement.

    Visiblement, il semblerait le destin de Jérusalem et de Jérusalem II (Paris) sont désormais liés !!

    L’avenir nous le dira, pas comme BFM qui n’en a touché mot...


  • C’est la fin de l’époque de paix

     

    • C’est plutôt la fin de la face cachée des démons et de Satan, car son "bail" arrive à terme et le combat qu’il menait par derrière contre les hommes et leur Dieu incarné en Jesus son fils notre seigneur à tous et toutes, est maintenant un combat ouvert où les chances pour lui et ses suppots (incarné par toutes les marionnettes politiques, financières et journalisitique) d’en ressortir vainqueur sont maintenant sur la fin d’où son déchainement actuel/ revoyez la vision du pape Pie XX quand il assista à une discussion entre Satan et Jesus et que ce dernier accordait 70 ans à l’autre, nous sommes à la fin de ces 70 ans et pour citer notre douce protectrice de notre civililsation française, "à la fin mon coeur triomphera" nous rassure Notre Sainte mère de Dieu, Marie, reine de tous les Saints !


    • @effai
      c’est pas Pie XX mais Pape Léon XIII je la connais et déjà lu
      Suite à cette vision
      Il fit reciter après les messes cette prière qu’il écrit



      Saint Michel Archange, défendez-nous dans le combat. Soyez notre secours contre la malice et les embûches du démon. Que Dieu lui fasse sentir son empire, nous vous le demandons en suppliant. Et vous, Prince de la milice céleste, repoussez en enfer par la force divine, Satan et les autres esprits mauvais qui rôdent dans le monde en vue de perdre les âmes. Ainsi soit-il.




      cordialement


  • « Je suis tailleur de pierre de métier. J’ai travaillé à Notre- Dame. Je sais par mon expérience comment nourrir un feu, par l’air frais .

    Pour être clair, nous avons une circulation permanente d’air dans les combles de la cathédrale pouvant servir à nourrir un feu comme dans une cheminée. Les combles ne sont pas isolés comme dans une habitation de particulier, l’air frais y est permanent.

    Pour s’en rendre compte, rendez- vous dans les combles d’une bâtisse afin de s’apercevoir de la circulation des courants d’air à ce sujet.

    La flèche, le départ de feu, ( départ criminel de mon point de vue. ) servant de conduit comme dans une cheminée nourrie en permanence par l’oxygène pour le feu, une braise incrustée dans un bois pourrait suffire, et mettrait un temps long mais pourrait suffire au déclenchement du feu »

     

    • Je suis tailleur de pierre de métier. J’ai travaillé à Notre- Dame. Je sais par mon expérience comment nourrir un feu, par l’air frais .

      T’es tailleur de pierre ou pyromane ?

      Faudrait savoir car le feu ce n’est pas la specialité des tailleurs de pierre,

      c’est plutot le marteau, le burin, l’équerre, la scie etc.

      A la limite si tu étais pompier et que tu m’explique un départ de feu,

      mais la tu nous sors ton expertise de troll et tu nous sort une braise avec

      courrant d’air frais.pffffff Vous vous en donnez du mal les gars des services pour éteindre

      le feu des complotistes.


  • Le point commun entre le 11/9, le pont de Gênes, Notre-Dame, Gilets Jaunes, Christchurch, la tueire de Las Vegas, la tuerie de Houston, la tuerie du disco gay, selon la position officielle, des accidents, des mouvements, des actes isolés.

    Pourtant le chaos organisé faisant appel à l’ingéniérie de manipulation des esprits de masse par les programmes dessinés par la CIA du type MK Ultra s’appuie sur 2 choses : une catastrophe qui marque les esprits et l’hypnose de masse pendant laquelle on fait passer un message. L’émotion obtenue par la violence du choc sur les esprits créee les conditions de la manipulation.

    11/9 : engager le monde dans une guerre contre le terrorisme
    Pont de Gênes : contre l’italexit et mise en garde faite au gouvernement
    Gilets Jaunes : violences des premiers samedi organisée pour intimider Macron qui veut bâtir une armée franco-allemande en Europe alors que le pouvoir en Europe c’est l’OTAN
    Notre-Dame : contre les populistes, le nationalisme, le frexit et nouvelle mise en garde faire à Macron juste avant les élections
    La tuerie de Christchurch : idem, mise en garde contre le nationalisme
    Les autres tueries : organisées juste avant des discussions sur l’article 1 de la constitution américaine pour le port d’arme. Le but : désarmer les américains (pour éviter une rébellion lors de la mise en place finale du NWO, comme ils viennent de désarmer tous les australiens et comme ils ont tenté de le faire en France contre les chasseurs, les seuls autorisés à détenir une arme).

    Point commun de tous ces évènements : ils profitent tous à l’état profond américain qui met en place son NWO, ils sont tous d’une violence terrible surtout émotionnelle.

    Cherchez le mobile et vous trouvez l’initateur.


  • Les enquêteurs ont ils enfin pu pénétrer pour commencer leur boulot (jusqu’à présent ils se sont contenter d’interroger les ouvriers ... qui avait quitté le chantier vers 17h)... ? Pour des raisons de "sécurité" (ou pour "faire le ménage"), leur entrée sur les lieux de l’incendie avait été "retardée"...


  • C’est moi ou bien ??
    La mosquée Al-Aqsa à Jérusalem endommagée par un incendie le soir même du drame à Paris
    https://francais.rt.com/internation...

     

    • Ah , j’ai eu peur, je croyais que le dôme et toute la toiture s’étaient effondrés sous l’assaut des flammes.

      Je lis que c’est la cabane du gardien qui a pris feu, allumé par des gosses.

      Tout va bien, donc.

      Sans vouloir mettre les dégâts , sinon le contexte en parallèle, je dirais que ce genre de comparaison est pour le coup.. déplacé, pour rester sobre... et bien sûr, plus que contre productif quant à la thèse qu’il est supposé avancer...

      https://gulfnews.com/world/mena/al-...


  • Ce soir là Macron devait parler aux français. Il allait soit donner des choses que les gilets jaunes attendent mais déplaire à ses maîtres. Ou inversement. Bref il est pris entre deux feux.
    Toujours se demander â qui profite le crime.


  • Après l’audition des plus compétents comment se faire une idée ? Si l’incendie est criminel le criminel est un artiste et un technicien de haut niveau et en plus un agent sans doute secret rompu à toutes les opérations hors normes et d’une audace sans pareille pour avoir agi avec autant d’efficacité.
    Si c’est un incendie accidentel, après ce qu’à dit l’architecte Mouton, soit il y a un menteur (l’architecte et/ou les architectes, puisque leur déclarations se contredisent), soit il y a eu des professionnels de l’installation qui ont mal fait leur boulot et que donc l’installation électrique et de détection a foiré malgré son niveau plus que top (d’après Mouton).
    Dans les deux cas, il y a un ou plusieurs responsables de l’évènement. Comme jamais on ne pourra réunir de preuves absolues puisque les indices seront détruits, il ne reste plus qu’à poursuivre l’enquête et la clore quand il apparaitra qu’elle ne donne rien.
    Enfin, la "preuve" dernière serait une déclaration d’Al quaïda si c’est Al Quaïda… ou pas ! Si c’est quelqu’un d’autre, par exemple le Mossad, on peut être sûr qu’il n’y aura pas de déclaration sauf dans les soubassements du Temple où l’Esprit des « Franc-Maçons » planent et gémissent depuis 2000 ans.


  • Il ne faut surtout pas reconstruire la "flèche" de Violet le Duc. Elle est gravement fautive car trop haute et elle domine les beffrois magnifiques, sereins et puissants, les plus belles tours du monde. Jamais un architecte médiéval n’aurait commis cette bévue.

    Passons sur les griffons et autres culs de lampe qui n’épatent que les américains. Il suffit d’aller voir ce que Violet le Duc avait commis avant pour la cathédrale de Bayeux avec son gros clocheton de transept, affreuse patisserie à détruire aussi. Mais Violet le Duc s’est rendu compte de son ratage à Bayeux et il a tenté de faire une flèche légère à Paris. Oui ; peut être légère mais elle était trop haute.

    Ou pas de flèche, où une beaucoup plus petite. Avec cette satanée flèche, ND pour les yeux était complètement déséquilibrée.

     

    • T’inquiètes Hidalgo va la remplacer par un plug géant .


    • Lu sur Spoutnik :

      D’autres spécialistes s’interrogent sur les matériaux à utiliser. Sur France Inter, l’architecte Jean-Michel Wilmotte imaginait ainsi très bien une couverture en cuivre, voire en titane.

      « La flèche peut être en carbone, ça peut être exceptionnel. […] C’est peut-être intéressant qu’elle ait une nouvelle histoire », a-t-il souligné.

      #NotreDameCathedralFire Nous n’allons pas reconstruire aujourd’hui par mimétisme l’image du passé.
      Ce serait comme exposer une copie de la Joconde au Louvre.
      Profitons de ce moment pour ouvrir le débat sur l’action à mener.
      L’architecture doit représenter notre époque. pic.twitter.com/R2XcdAGa3G
      — Alexandre CHASSANG (@AlexandreCHASS6) 16. April 2019

      Le Premier ministre Edouard Philippe a par ailleurs annoncé le 18 avril la création d’un concours international d’architecture en vue de déterminer « s’il faut reconstruire la flèche qui avait été pensée et construite par Viollet-le-Duc [la rénovation menée par Eugène Viollet-le-Duc au XIXe siècle, ndlr] à l’identique, ou s’il faut, comme c’est souvent le cas dans l’évolution du patrimoine et des cathédrales, doter la cathédrale de Notre-Dame de Paris d’une nouvelle flèche adaptée aux techniques et aux enjeux de notre époque ».

      — 
      Bas les pattes les charlots.
      Pas de fleche.
      Un diplome d’architecture, une fonction de Premier Ministre
      ne vous donnent aucun droit.
      Nous ne vous en octroyons aucun.
      Nous ne reconnaissons aucune architecture contemporaine.

      Nous vous signifions ici que vous paierez dans l’autre monde ce que vous ferez ici.
      Ce meme en projets, meme en reve, restez-en loin, n’ajoutez rien.
      Le Peuple vous regarde, il n’a plus beaucoup de bienveillance...


    • Pas d’embrouillage, ce n’est pas la chute de la flèche qui a provoqué l’incendie, mais l’incendie qui a provoqué la chute de la flèche, la flèche de Violet le duc a résisté aux tempêtes pendant plus d’un siècle. Maintenant comme il était présent sur une quantité énorme de restauration de sites en France, il devait avoir une grosse équipe derrière et ça n’a peut être pas été le top partout. En tout cas, si je passe à Bayeux, je ne manquerai pas d’aller goûter les affreuses pâtisseries.
      Pour la charge calorifique, je suis d’accord, dans un milieu chargé d’appareils de contrôle, de surveillance, et d’alarmes, une négligence humaine, une malveillance, est rapidement détectée et neutralisée. Pour enflammer des poutres, il faut 300°, pour celles-là, sûrement beaucoup plus vu le vieillissement, donc pour une propagation aussi rapide d’un bout à l’autre de la charpente, il aurait fallu une quantité de petits bois énorme, ou l’utilisation de produit chimiques secrets, ou alors l’utilisation de nouvelles technologies, telles que les armes à énergie dirigées, comme celles qui ont ravagées certaines zones en Californie. Pour parvenir au nouvel ordre mondial, Ils sont prêt a tout, les gilets jaunes sont un obstacle pour poursuivre tranquillement le programme qui assassine la France. Ils n’ont pas hésités à sacrifier ND, pour créer une diversion qui relègue les gilets jaunes en dernière page, car en matière de communication, il y a des priorités a établir. Ne vous inquiétez pas outre mesure, ils commencent a en faire trop, donc ils se dévoilent, ils s’inquiètent mais bientôt, nous gagnerons.


    • Le pire est à craindre avec ces satanistes qui se voient déjà propriétaires.
      La reconstruction de Notre Dame (à l’identique, sans le flèche ripoublicainiste) est un argument de plus pour les virer.
      A ce stade, j’en arrive à me demander si cet incendie n’était pas contrôlé comme les destructions par explosifs.
      Non ! ils n’auraient pas osé... ils ne seraient pas fous à ce point quand même ???


  • Curieux que personne n’ait remarqué la couleur de la fumée. Dans un incendie ordinaire la fumée est noire. Là, elle est blanche, comme dans les feux de Californie.

     

  • Une preuve pour démontrer que n’importe qui peut s’introduire dans la cathédrale et y faire ce que bon lui semble en bien ou en mal malgré les vigiles ou les alarmes. Ils sont forts pour affirmer que la thèse accidentelle est privilégiée alors qu’aucun expert ou pompier n’avaient pu mettre les pieds dans la cathédrale en feu...

    https://www.youtube.com/watch?v=VOW...


  • Restons en à l’origine de l’incendie , avant toutes ces hypothèses sur le(s) mobile(s) d’un incendie criminel .
    Avez vous déjà essayé d’allumer un feu dans une cheminée ( pour obtenir les mêmes conditions d’arrivée d’air ) , des bûches de vieux chêne ?
    Eh bien c’est pas facile , le bois est tellement dur que même la tronçonneuse à du mal à le couper , on dirai du fer .
    Donc Benjamin Mouton à raison , il faut énormément de chaleur au départ ! et cela assez longtemps !
    Dans la cheminée il vous faudra commencer par mettre le feu aux papiers , qui mettrons le feu aux petits bois , puis à des bois de taille intermédiaire , AVANT que vos grosses bûches prennent .
    Tout les possesseurs de cheminé le savent !
    Ce n’est pas des soudures , des étincelles de meuleuse ou un court circuit improbable qui peut être à l’origine de ce feu ! d’ailleurs le courant est systématiquement coupé en fin de journée , donc j’adhère complétement jusqu"a preuve irréfutables , à l’origine volontaire !

     

    • Je suis en phase avec vous pour avoir rénové une ancienne battisse, je me suis chauffé longtemps avec ces vieux bois de chênes. Par ailleurs, la fumée jaune me fait penser à du souffre et je me dis que j’arriverais assez rapidement à enflammer une telle charpente avec de la poudre noire qui en contient pas mal. La poudre noire est en vente libre dans les armureries aux + de 18 ans. Faudrait voir si la fumée qu’elle dégage est jaune.... Après escalader et s’introduire dans la charpente, semble assez réalisable surtout avec des échafaudages.


    • @ pascal " Après escalader et s’introduire dans la charpente, semble assez réalisable surtout avec des échafaudages."
      Apparemment il semble qu’il soit possible de monter par les échafaudages et avoir accès aux combles par les escaliers depuis la rue du Cloître-Notre-Dame, il suffit de faire une petite balade sur Street View pour s’en rendre compte, ce qui, soit dit en passant, est inexcusable de la part de l’entreprise qui a construit les échafaudages. Il est probable, mais Street View ne le permet pas qu’il y ait d’autres moyens d’accès a une personne mal intentionné.


    • Vous avez raison, mais une fois que c’est parti c’est bien parti, il ne faut pas oublier que la charpente en feu est monté à 800° et là dans une telle fournaise tout part rien ne peut l’arrêter.


    • L’origine volontaire n’explique pas l’embrasement de la charpente.

      Je ne sais plus s’il s’agit du même expert, il a été dit que la charpente avait été récemment traitée contre les parasites et que les produits utilisés seraient hautement inflammables et pourraient être à l’origine de cet embrasement.

      A partir de là, il faut pouvoir déterminer si un simple départ de feu accidentel aurait suffit à enflammer toute la charpente et si non, combien de départ de feu, par allumage à retardement, aurait-il fallu pour y arriver ?

      Saurons-nous un jour ce qui s’est réellement passé avec les menteurs qui nous gouvernent ?

      J’en doute mais ouvrons l’oeil, le nôtre ;-) et observons les.


  • Est-ce que l’équipe d’E&R pourrait traduire cette vidéo de Steve Pieczenik qui est un ancient des services de renseignement US ?
    Il s’exprime au sujet de l’incendie de Notre Dame, ceux qui ont étudié de près le false flag du 11 septembre le connaissent certainement.

     

    • Je l’ai écouté sur Youtube suite à votre commentaire.
      Il corrobore que c’est un false flag, une manipulation organisée par "la Piscine", entendez les services français. Il dit qu’ils sont coutumiés du fait puisqu’ils collaborent à de nombreux false flags partout avec la CIA. Il laisse entendre que c’est un soutien parallèle à Macron incapable d’organiser le pays.
      Ce qu’il dit est partiellement vrai, les services français collaborent souvent avec la CIA dans des projets false flags, mais pas forcément tout le service, il y a aussi un service dans le service, au service de l’état profond américain et qui fait appel à des mercenaires de l’OTAN. Si vous voulez en savoir d’avantage, lisez mon commentaire sur ce site situé plus haut.


  • Voici le lien de la vidéo en question :

    https://www.youtube.com/watch?v=LpA...

    Une traduction serait la bienvenue, merci d’avance à l’équipe d’E&R.


  • Pas de soudure ni de point chaud sur le chantier de Notre-Dame :
    https://fr.sputniknews.com/france/2...

     

    • Ce que vous annoncez comme s’il s’agissait d’un fait pratiquement avéré, ce n’est en réalité rien de plus que la protestation de son innocence (non vérifiable) par une entreprise qui se trouve (par hasard, hein) en tête de la liste des suspects, dans l’hypothèse d’un incendie par négligence.


  • Au moins, on est déjà au courant de l’endroit où vont se retrouver les gillets-jaunes samedi !!!


  • Encore un article de Panamza "glaçant"
    http://www.panamza.com/170419-notre...

     

  • Bonsoir, j’ai aperçu deux heures avant l’incendie, un très gros drône tout noir, de type avion-hélicoptère un peu comme celui-là : https://www.aeronewstv.com/fr/indus...
    à la différence que les rotors étaient beaucoup plus massifs, et bizards . On aurait dit des sorts de bras tordus . Lorsque j’ai vu cet engin de mort, que j’ai observé avec une paire de jumelles 8x42 grand angle de bonne qualité pendant une minute, j’ai compris avant d’apprendre que la cathédrale avait brûlée, donc, vers 17h00 environ, que ce truc là n’apporterait que du mal à notre pays . Ensuite, lorsque j’ai réalisé ce qui venait de ce passer, j’ai fait le rapprochement avec cet engin, qui, selon moi, aurait peut-être tiré un missile incendiare, car, doté d’une grande vitesse ascentionelle, et plus ou moins furtif, il aurait pu prendre de l’altitude au-dessus de la forêt de Fontainebelau par exemple, pour trouver l’angle et tirer sur l’église . Puis, redescendre rapidement . Je suis convaincu que c’est cet engin qui a fait brûler l’église Notre-Dame lundi soir .

     

  • Le principe d’Ockham avance que lorsque plusieurs hypothèses se présentent c’est le plus souvent la plus simple qui est la meilleure... on sait que lorsqu’un incendie ravage une forêt (mettons de 1300 arbres) en Provence, en Californie ou en Corse, l’été,...dans 95% des cas c’est l’oeuvre d’un incendiaire (pyromane ou pas)... l’hypothèse la plus simple pour un incendie aussi violent que celui de Notre Dame est très certainement celle de l’incendie volontaire... ça n’est pas du complotisme, c’est seulement de la logique !

     

    • Effectivement, cette remarque n’est pas du complotisme. Pour autant, ce n’est certainement pas "seulement de la logique". C’est seulement une confusion un peu inquiétante entre les mots et les choses réelles. Une charpente, quand bien même elle aurait été surnommée "la forêt", et quand bien même sa construction aurait nécessité l’abattage de 1300 arbres, soit l’équivalent d’une forêt, ce n’est pas une forêt.
      Donc transposer ainsi à cette charpente un principe observé sur les forêts, ce n’est pas très sérieux.


    • Commençons plutôt par le commencement @JP pour dire que ce qui n’est pas sérieux c’est d’ouvrir une enquête sous le chef d’incendie involontaire, c’est-à-dire alors que rien n’a par définition encore été établi. En termes de n’importe quoi, ça me parait difficilement dépassable. Et puis de toute façon il n’en demeure pas moins que la violence de cette incendie au regard et des mesures de sécurité et de la nature de ce qui a brûlé est au-delà du suspect.


    • Ce dont vous parlez est hors-sujet par rapport à ma remarque. D’où tenez-vous donc que j’aurai du "commencer par le commencement" ? On approche, tous articles confondus, le millier de coms sur Notre-Dame, dont 95% "ne commencent pas par le commencement" selon votre principe.
      Mais c’est juste moi que vous prétendez réprimander. Ah Eric, dites donc, ma conversation vous manquait et vous êtes pressé de la renouer. Vous m’en voyez touché.

      Sur le fond de votre remarque, je dirais qu’il m’aurait étonné que le gouvernement réagisse autrement.
      Bien après AZF, j’ai assez étudié la question. Mon opinion finale est que ce n’était effectivement pas un acte terroriste, mais une très grosse bavure technologique dont l’analyse ne pouvait être rapide. Néanmoins le gouvernement Villepin avait, comme le gvt Macron aujourd’hui, instantanément décrété que ce n’était pas un acte terroriste, alors qu’il allait lui falloir au moins plusieurs jours ou plusieurs semaines avant de savoir réellement ce qu’il en était.
      La question est donc : pourquoi Macron ou Villepin réagissent ainsi ?
      Ma réponse est que s’il s’agit d’un acte terroriste, en tout cas il n’est pas revendiqué publiquement.
      - S’il n’est pas du tout revendiqué, est-il possible au gouvernement de dire froidement : "Ça ressemble à un acte terroriste, mais il est pas revendiqué, et on ne sait pas qui a fait le coup" ou bien "On se doute de qui a fait le coup, mais on est pas sur d’en avoir jamais la preuve". Non, ces aveux d’impuissance ne sont pas disables.
      - S’il y a des preuves ou des revendications non-publiques, quel intérêt d’en faire la publicité ? Tout acte terroriste vise à la manipulation ou au chantage. Mettre l’opinion publique au courant, c’est pour le gouvernement s’ôter certains degrés de liberté dans sa gestion de la tentative de manipulation qu’il subit.

      Exemple concret : AZF arrive juste après le onze septembre. Villepin sachant déjà qu’il n’y avait pas d’avion au pentagone, mais n’ayant pas encore la conclusion de l’enquête AZF, craignait à ce moment que cette affaire soit un false-flag similaire, pour le contraindre à participer aux guerres de l’Amérique. Donc il a par précaution interdit aux actes terroristes d’exister. D’ailleurs, inversement, en remontant en amont de ceux qui ont cherché à faire prospérer la thèse d’un attentat islamiste... Bref, Villepin a fait ce qu’il fallait.


    • Je le tiens de votre commentaire en vous suggérant que cette incendie ne présente aucun caractère d’accident, tout simplement. Je me permets donc de réagir précisément à votre commentaire, ne fais aucunement hors-sujet et ne vous « réprimande » pas (! !!). Par ailleurs, il y a en effet d’autres commentaires avec lesquels je peux être en désaccord tout comme vous, mais comme vous le dites il y en a tant qu’on ne peut réagir à tous, ceci expliquant cela. Je vous ai bien compris, il est donc inutile de vous répéter en disant que dans l’hypothèse où ce serait un acte terroriste, il serait forcément revendiqué. Ce n’est pas un argument probant car cela n’a rien d’obligatoire ni d’évident. Enfin, vous vous appuyez sur des hypothèses qui n’existent pas concernant le gouvernement puisque ce dernier a réagi à l’inverse de ce que vous dites en excluant d’emblée cette piste. Il vaut donc mieux partir du réel il me semble, en plus de ne pas être soit dans le « tout terroriste » ou à l’inverse dans le déni. Pas de systématisme ni dans un sens ni dans l’autre donc. Et de toute manière, le pouvoir utilisera toujours ce type d’événement à des fins de récupération quelle que soit la manière dont il le fait.


    • "aucun caractère d’accident"

      Au tout début des coms de cet article, j’ai cité quelques affaires d’accident auxquels je me suis intéressé. Pouvez-vous dire que vous avez pareillement travaillé le sujet des grands accidents techniques au point que votre opinion pourrait peser quelque chose ? Je crois que vous exprimez rien de plus qu’un sentiment, et je m’en tiens donc à mon jugement personnel : pour le moment l’hypothèse de l’accident n’a pas été réfutée.
      Et vous étiez réellement hors-sujet, quoique vous en prétendiez, par rapport à ma critique de l’étrange logique utilisée par Gloria Lasso.

      Qu’est-ce qui vous fait prétendre que j’aurais affirmé qu’un attentat aurait forcément été revendiqué. Vous m’avez mal lu, je n’ai rien dit, ni même pensé, en ce sens.

      Vous constatez comme moi que pour le moment ce n’est pas un attentat revendiqué publiquement, et comme cela fait maintenant 6 jours, parions que ce ne sera définitivement pas un attentat revendiqué.
      En-ai je déduit qu’il s’agissait d’un accident ? Il semble que dans vos rêves, j’aurais fait cette grossière erreur de raisonnement. Dans la réalité, j’essaie d’éviter les conclusions hâtives, d’une manière générale. Alors non, je n’ai jamais exclu l’hypothèse d’un acte volontaire mais pas revendiqué publiquement, voire pas du tout revendiqué.

      N’oubliez pas que ma démonstration tentait d’expliquer l’irrationalité apparente de la posture pro-accident de Macron (ou Villepin). L’hypothèse que je propose est qu’ils gèrent ainsi le fait qu’ils n’ont pas la certitude que c’est un simple accident. Et je dis que leur posture pro-accident n’est donc pas du tout une preuve que c’est un attentat.

      Je ne tentais absolument pas de trancher la question de la cause de l’incendie. Je n’en ai pas la réponse. D’un coté il y a un contexte politique qui impose une grande méfiance, d’un autre coté les conditions d’un accident sont plausibles, lorsqu’elles ne sont pas avérées.


    • Mais de quoi vous parlez bon sang ?! Évitez de partir dans tous les sens. Il n’y a strictement aucune nécessité de faire un quelconque historique de je ne sais quoi pour juger qu’il est parfaitement absurde de penser que cet incendie puisse être de nature accidentelle. Si mon point de vue sur ce sujet est un sentiment (ce qui n’est selon moi pas le cas), alors il vous faudrait admettre que le vôtre l’est également et il est tout à fait permis de penser que ce sont les doutes que vous exprimez ici qui sont plus que faiblards car irréalistes sous couvert fumeux de je ne sais quoi. Je vous ai déjà dit que la revendication, tout comme la non-revendication, ne constituent dans un cas comme dans l’autre la preuve de rien du tout. Vous vous arc-boutez sur des choses qui ne sont pas déterminantes. Enfin, je ne juge pas pour ma part la manière dont est géré cet événement par le pouvoir pour trancher la question de sa nature, car cela peut se juger indépendamment dans la mesure où quelle que soit l’explication de cet incendie, il y a toujours et dans tous les cas de la récupération. Sachant qu’il y en a même quand il y a des cadavres, donc vous pensez bien ! Donc il n’y a selon moi aucune raison de juger de tout ceci en fonction de la « posture prise » par tous ces gens à mon avis assez largement dépassés par les événements, mais là c’est un autre sujet puisque la débandade est généralisée. Tout ceci est d’ailleurs au-delà du navrant, tout le monde peut en convenir. Passons.


    • il n’y a selon moi aucune raison de juger de tout ceci en fonction de la « posture prise » par tous ces gens

      Moui... Mézalors pourquoi, alors que je parlais de toute autre chose, avez-vous débarqué en affirmant qu’il fallait "commencer par le commencement" et donc parler de cette posture ?
      C’était quoi votre but, alors ? Ah oui ! le plaisir de ma conversation. Ou peut-être, ce rêve toujours inachevé de m’enseigner quelque chose

      Pour le reste, si vous ne voyez pas la nécessité d’avoir quelques repères, quelques références (donc, par exemple, des références historiques) pour pouvoir prétendre juger d’une réalité, j’y peux rien. Vous voulez croire à la toute puissance de la pure capacité de raisonnement, c’est votre droit, et vous y trouvez votre compte puisque ça vous économise l’effort de vous instruire, et vous continuerez ainsi jusqu’au jour, peut-être, où les résultats concrets ne vous satisferont plus.

      Pour le moment, vous ne semblez pas vouloir considérer la possibilité que vous vous trompiez et/ou que vous ne compreniez pas tout. La preuve en est que ma réponse vous paru "partir dans tous les sens", alors que sa logique était très simple : elle ne faisait que préciser les nombreux points que vous n’aviez apparemment pas compris ou mal compris.

      Pour ma part, je ne vais pas poursuivre l’échange. Votre production d’un pâté sans un seul retour à la ligne qui le rendrait plus digeste, est un indice, dont la fiabilité fut malheureusement prouvée à moultes reprises par l’expérience, que votre conversation sera pénible.

      Juste une question, par curiosité, que je me pose depuis longtemps, et que vous avez ravivée. Est-ce que vous, ou des personnes pouvant avoir eu de l’influence, auraient tâté de la philosophie ?


    • Et ça continue ! Bon, c’est pathétique. Pour faire court, j’envisage comme quiconque la possibilité de me tromper, simplement il me semble que dans le cas dont il est question ici cette possibilité est très réduite. J’ai pourtant essayé de m’exprimer clairement et de manière aisément compréhensible, sans succès donc. Sûrement la faute à l’absence de retour à la ligne qui rend la conversation pénible (mon dieu !). La vôtre ne l’est pas du tout par contre, par la seule grâce du retour à la ligne sans doute ! :-)
      Du coup, je ne répondrai même pas à votre interrogation finale, pour ce qu’elle a de compréhensible et d’à-propos. Non mais, et puis quoi encore ! :-)


    • Le pâté sans retour à la ligne n’est pas la cause de la pénibilité de la conversation. Il est l’indice certain qu’elle va continuer à être pénible.

      - La première cause de la pénibilité, c’est que vous comprenez de travers, beaucoup trop souvent. Un exemple, parmi d’autre, se trouve justement dans le paragraphe au-dessus.
      Il est difficile d’être indulgent car la cause de votre "incompréhension" ne réside aucunement dans un handicap intellectuel dont on pourrait avoir pitié. Non, la cause, c’est votre volonté, assez malhonnête, de trouver à tout prix dans mes propos matière à prétendre que je raconte n’importe quoi. C’est dans ce but que vous les mésinterprétez aussi souvent.
      Ces continuelles mésinterprétations volontaires m’obligent à de continuelles réexplications et précisions supplémentaires, que vous vous dépêchez alors de mésinterpréter, en prétendant qu’ils s’agit de digressions, sans envisager qu’elles étaient nécessaires parce que vous vous étiez trompé. Autrement dit, vous me reprochez en pratique ma bonne volonté pour gérer votre faute. Oui, ça c’est pénible, aussi.

      - La seconde cause de la pénibilité, c’est que vous étayez rarement vos affirmations par du concret. Alors, pour leur donner un poids qu’elles n’ont pas, vous vous exprimez d’une manière qui veut faire croire que vous êtes consterné, désabusé, lassé d’une situation dont vous seriez victime. Je ne vous explique pas comment ce statut de victime est bien pratique pour éviter l’obligation d’étayer ses dires, et éviter ainsi le risque que l’imposture soit démasquée.
      Prenons un exemple concret : j’ai montré comment votre comportement révèle que vous n’envisagez pas la possibilité que vous vous trompiez. Vous avez affirmé le contraire, mais où est-donc l’indice concret qui appuierait votre affirmation ?. Nulle part ! Qu’avez-vous donc fait ou dit antérieurement qui corroborerait concrètement que vous envisagez sérieusement la possibilité de votre erreur ? Rien !
      Qu’est-ce qui doit peser plus ? Vos actes, ou vos affirmations ? Votre comportement est calqué sur celui des gonzesses qui ont des prétentions d’autorité, mais pas d’autres armes que leur facilité à produire des phrases qui pourraient faire illusion. Des justifications factuelles, convaincantes, de leurs prétentions, elles ne savent pas en avoir. C’est pénible

      Ps : Vous pouvez répondre sans vous défiler à ma question d’avant. Au pire, vous y gagneriez d’avoir des circonstances atténuantes.


    • Au final, quelques dizaines de lignes et pas un traître mot sur le sujet, marrant ! Et comme il semble qu’il faille vous le répéter, je vous redis que ne répondrai pas à votre question surréaliste. Je devrai donc faire sans « circonstances atténuantes », pauvre de moi ! :-) Je vous laisse à votre enquête, ayant dit à peu près ce que j’avais à dire. Je crains que la suite de « l’enquête officielle » (et là je ne parle pas de la vôtre) ne puisse réconcilier quiconque car c’est parti sur de très mauvaises bases avec cette histoire d’incendie involontaire. Mais bon, ça doit être normal, faut juste s’habituer. Je note juste pour finir qu’il est assez drôle de votre part de parler de « gonzesse » alors que votre post dégouline de psychologisme à la guimauve, ce qui est un mal bien actuel en effet. Sans oublier la brosse à reluire à votre endroit (Ah cette « bonne volonté » et ces « continuelles explications » !).


  • A 10 secondes de ce reportage notez l’explosion d’une probable poutre en chêne,
    L’avenir des obus probablement,avec le label bio apposé dessus.
    https://www.youtube.com/watch?v=1qC...

     

    • Eh oui, ça explose, et ça explose même extrêmement bien entre 0:09 et 0:11 sur ce reportage France 2 Envoyé Spécial . Des flammes claires, un feu à 800-900°C, peut-être 1000°C. Impossible avec du bois. Des fumées claires, donc dépourvues de cendres charbonneuses, ce qui plaide encore en faveur d’un feu de température très élevée, le carbone étant oxydé en gaz incolore (CO ou CO2).
      Donc l’évidence d’un second départ de feu, avec un moyen pyrotechnique très puissant. C’est une preuve d’un incendie intentionnel. Bizarrement, c’est le blackout complet sur tous les sites (même de réinformation) concernant cette explosion parfaitement visible sur un reportage de média mainstream. Tout le monde cherche soi-disant la vérité, mais tout le monde s’en fout. Et on continue de privilégier l’hypothèse accidentelle. Encore de beaux jours pour le mensonge et la canaille.


Commentaires suivants