Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Nouveaux heurts à la frontière entre le Cambodge et la Thaïlande

Au lendemain d’un accord de cessez-le-feu entre le Cambodge et la Thaïlande, des affrontements ont à nouveau éclaté sur un tronçon contesté de la frontière entre les deux pays.

Pour une troisième journée consécutive, des soldats ont échangé des tirs d’artillerie et de mortier à environ trois kilomètres du temple Preah Vihaer. Selon l’armée thaïlandaise, les projectiles n’auraient pas fait de victimes.

Le temple de Preah Vihear, construit au XIe siècle par l’empire khmer, est revendiqué depuis des décennies à la fois par la Thaïlande et le Cambodge.

En 1963, la Cour internationale de justice a donné raison au Cambodge, sans toutefois se prononcer sur une zone de brousse de 4,6 kilomètres carrés située près des ruines du temple. Ce secteur est depuis ce temps une source de contentieux entre les deux pays.

Après des combats à l’arme lourde vendredi, des échanges de tirs avaient eu lieu à nouveau samedi à l’aube avant que les deux voisins n’annoncent la suspension des hostilités.

Au moins cinq personnes ont été tuées lors de ces affrontements, les plus violents des dernières années : un soldat et un civil thaïlandais, et deux soldats et un civil cambodgiens.

Les tensions ont augmenté au cours des derniers jours par la pression exercée par de puissants groupes nationalistes thaïlandais, qui ont organisé des manifestations à Bangkok pour exiger du gouvernement qu’il réclame le territoire disputé.