Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Nouvelle crise diplomatique entre la Turquie et l’Allemagne

Erdoğan ne compte plus se faire balader par l’Empire

L’accueil glacial de la Turquie a obligé la délégation allemande à annuler son voyage de quatre jours en Turquie.

 

Ce jeudi 25 mai, les membres de la délégation allemande se sont vu opposer une fin de non-recevoir de la part des autorités turques, qui ont prétendu avoir du mal à assurer la sécurité de leurs hôtes, rebuffade à laquelle est venu s’ajouter le refus du Parlement turc de les rencontrer.

Le site internet Middle East, qui diffuse cette information aujourd’hui, jeudi 25 mai, affirme en se basant sur les explications avancées par les responsables turques que la joute verbale qui dure depuis plusieurs mois entre les deux pays se trouve à l’origine de cette décision d’Ankara.

Y voyant une occasion manquée de dialoguer, un porte-parole du ministère allemand des Affaires étrangères a trouvé dommageable qu’un tel voyage n’ait pas pu avoir lieu.

Le voyage des membres de la délégation allemande était prévu pour ce jeudi 25 mai.

Après Ankara et Istanbul, les quatre émissaires allemands comptaient se rendre dans la province majoritairement kurdophone de Diyarbakir.

Depuis le putsch manqué de juillet 2016 en Turquie, les relations entre les deux alliés de l’OTAN se sont détériorées et ont même empiré depuis le référendum en vue d’élargir les pouvoirs du président turc.

D’autre part, la Turquie a à maintes reprises empêché les parlementaires allemands de se rendre en Turquie pour visiter la base d’Incirlik, proche de la Syrie, qui est utilisée par la coalition dirigée par les États-Unis dans ses opérations-anti Daech.

Berlin a également averti vouloir transférer en Jordanie ses 250 militaires stationnés dans cette base. Ces forces allemandes effectuent des opérations aériennes au-dessus de la Syrie et assurent le ravitaillement en vol des avions de la coalition américaine.

La Turquie redéfinit ses rapports avec l’Empire,
lire chez Kontre Kulture

Pour comprendre cette crise diplomatique, voir sur E&R :

 






Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1733616

    Les Turcs, très susceptibles en matière de patriotisme, ont raison : les Allemands n’ont pas à aller faire une inspection à Incirlic, comme s’ils étaient chez eux . S’ils ont mal au cul qu’ils se massent l’oignon .

     

    Répondre à ce message

  • #1733638

    Les allemands, du moins le gouvernement allemand et son oligarchie ad hoc, sont les plus zélés collaborateurs de l’Empire en Europe.

     

    Répondre à ce message

  • #1733646

    Et si Mme Merkel se décidait enfin à s’attaquer au problème turc en Allemagne lequel menace sérieusement la paix civile et constitue un cheval de Troie de la conquête ottomane non seulement de l’Allemagne mais de l’Europe. En proposant un programme d’échanges, immigrés turcs contre réfugiés syriens et pourquoi pas prisonniers politiques turcs avec leurs familles, l’Allemagne pourrait ainsi mettre en oeuvre plusieurs objectifs de nature à rassurer l’électeur allemand tout en confortant sa ligne politique mondialiste et humanitaire : ne pas compromettre le dynamisme de l’économie allemande, renvoyer chez eux les fauteurs de troubles que M. Erdogan se ferait un plaisir de mettre au pas dans ses vastes prisons, accueillir des réfugiés politiques, généralement personnes éduquées. Et pourquoi pas profiter de cette crise pour en finir avec la politique de la double nationalité. Peut-être même que l’UE apprécierait la manoeuvre qui serait enfin l’occasion pour les pays européens de retrouver un peu de leur honneur perdu.

     

    Répondre à ce message

    • #1733870
      Le 26 mai à 05:25 par La grosse Bertha
      Nouvelle crise diplomatique entre la Turquie et l’Allemagne

      Vous êtes complètement à côté de la plaque mais vraiment n’importe quoi !

      En Allemagne, la société s’organise plutôt sous forme de communautarisme de séparation et avant la crise des migrants, c’était pas trop mal voir très bien niveau sécurité ! C’est parti en vrille avec l’arrivée des millions de Montaigne et Voltaire depuis 2011.

      Les Allemands d’origine turque sont pour la plupart économiquement bien voir très bien intégrés et forment une petite/moyenne bourgeoise qui contribue pour une part non négligeable à l’économie allemande ! La plupart ont leur propre business !
      De plus, depuis leur arrivée dans les années 60-70, il y’a beaucoup de couples mixtes et donc des germano-turcs, comme en France, des franco-x, vous en faites quoi ? Vous les jeter à la poubelle ? Vous vous prenez pour qui sérieux ? Quand on est double-national par un double droit du sang, qu’est-ce qui vous permet d’imposer un choix à ces gens !

      Comparer la situation de la France à l’Allemagne est ridicule, ça n’a rien à voir surtout au niveau des structures socio-économiques de la population d’origine immigrée qui contrairement à la France est composée d’un échantillon représentatif de la planète entière avec une prédominance des pays de l’Est, d’ex-Yougoslavie, Turquie, Maroc et de plus en plus Moyen-Orient et pays d’Europe du Sud. Bref, les métropoles allemandes sont devenus un mélange entre NewYork et quartier La Chapelle.

      Les Germano-turcs ou Allemands d’origine turcs ne posent pas de problèmes au contraire, ils sont plutôt bien intégrés : ceux qui posent vraiment problème et foutent la merde sont surtout les turcs kurdes, mafias d’Europe de l’Est et albanaises effectivement qui trempent dans tout types de traffics et pourrissent la vie des gens et les néo-migrants baptisés réfugiés qui viennent d’ex-yougoslavie, d’Afghanistan, d’Irak, d’Erythrée, Somalie, Syrie, d’Afrique du Nord... bref un énorme bordel qui pour le coup emmerdent ceux qui sont nés en Allemagne qui y ont grandi et se voient assimiler à ces nouveaux arrivants qui se croient tout permis et ils le peuvent vu qu’ils sont mieux traités que les Allemands de souche ou de branche ces derniers souffrant le plus de la situation : "les réfugiés" sont particulièrement bien sapés, équipés en technologie dernier cri, bien coiffés avec visite chez le barbier 2*/semaines, tous frais payés, et tournent en groupe à l’heure où tout le monde bossent ou s’instruit ! Elle est pas belle la vie !

       
    • #1734036
      Le 26 mai à 13:03 par envolées_des_incultes
      Nouvelle crise diplomatique entre la Turquie et l’Allemagne

      " Comparer la situation de la France à l’Allemagne est ridicule, ça n’a rien à voir surtout au niveau des structures socio-économiques de la population d’origine immigrée qui contrairement à la France est composée d’un échantillon représentatif de la planète entière avec une prédominance des pays de l’Est, d’ex-Yougoslavie, Turquie, Maroc et de plus en plus Moyen-Orient et pays d’Europe du Sud. Bref, les métropoles allemandes sont devenus un mélange entre NewYork et quartier La Chapelle "
      .
      Oui, et bien c’est comme chez nous alors. La seule différence, c’est que chez nous, il y a des populations issues d’Afrique noire et une prévalence de magrébins dans le petits commerces alors qu’ils sont Turcs en Allemagne. Ça n’est pas si différent que ce que vous prétendez. Mais dans le fond, la situation est identique.

       
  • #1733780

    « Erdoğan ne compte plus se faire balader par l’Empire »

    N’importe quoi ! C’est plutôt lui qui balade l’empire au détriment unique du contribuable européen. C’est un psychotique sournois égocentrique mégalomane qui tourne sa veste constamment et qui envahi l’Europe au travers de ses compatriotes indésirés dans son pays...

     

    Répondre à ce message

    • #1733805

      Lisez l’histoire de la Turquie depuis Attaturc vous comprendrez qu’Erdogan ne compte pas se laisser faire. Longue vie à Erdogan !

       
    • #1733894

      Ce qui en fait un excellent président pour les turcs.

       
    • #1734073

      Apes .
      Les turcs sont en Europe, bien avant l’arrivée au pouvoir derdogan année, 70,80pour la France
      50,60pour l’Allemagne,
      Tu débites des logorrhée, sans même réfléchir,
      Les turcs de nationalité du pays hôte,
      Ou résidant contribue à l’équilibre de ses pays,
      Prend la France par exemple si les turcs n’étaient pas là.
      Le prix de la construction serait 2fois plus cher doc aux final tu paierais ton loyer ou ton. Prêt 2fois plus cher,
      Ce n’est qu’un exemple parmi d’autre rappel toi en a chaque fin de moi