Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Obama nomme Chuck Hagel au Pentagone et John Brennan à la CIA

Le président américain Barack Obama a nommé l’ancien sénateur républicain Chuck Hagel au Pentagone et son propre conseiller antiterroriste John Brennan à la CIA, rapporte mardi le correspondant de RIA Novosti à Washington.

 

 

Selon le chef de la Maison Blanche, l’ancien sénateur du Nebraska M.Hagel, 66 ans, est « le leader que nos soldats méritent ».

« Chuck sait que la guerre n’est pas une abstraction. Il sait qu’envoyer de jeunes Américains pour combattre et être blessés (…) est quelque chose que nous ne faisons que lorsque c’est absolument nécessaire », a expliqué M.Obama.

En ce qui concerne John Brennan, proche collaborateur du président actuel au sein de la Maison Blanche âgé de 57 ans, M.Obama estime que « John sait ce que notre sécurité nationale requiert, des renseignements qui apportent les faits à ceux qui décident ».

« J’exhorte le Sénat à entériner leurs nominations aussi vite que possible, pour que les Américains puissent rester en sécurité », a-t-il déclaré.

Pour que les deux candidats puissent prendre leurs fonctions, des voix de sénateurs républicains seront nécessaires. Si sa candidature est acceptée, M. Hagel remplacera au Pentagone Leon Panetta, en fonction depuis juillet 2011. M. Brennan succéderait pour sa part à l’ex-général David Petraeus, contraint de démissionner en novembre 2012 suite à la révélation d’une liaison extraconjugale.

Rebondir sur le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • M.Hagel est d’une façon, la bête noire des associations Juive Américaines à cause de ses déclarations anti-guerre ( Irak ). mais surtout lorsqu’il a fait des déclarations gênantes à propos de l’influence du lobby juif sur les politiciens .... sa candidature doit encore être validée par les sénateurs...
    Même s’il est "adoubé" , il faut bien savoir qu’il restera un pion dans l’echiquier de l’oncle Sam

     

    • Un pion je ne pense pas.. A mon avis Obama en a marre de la toute-puissance du lobby et Hagel va finir par carrément poser le problème sur la table ( médiatique) et je pense qu’on arrive à un tournant de l’histoire des Usa car les gens qui ne l’ont pas encore compris vont bien qui fait la loi labas.. et comment réagiront-ils ? Depuis le début je ressent qu’Obama n’est pas le salaud en soi et qu’après avoir mené plusieurs guerres alors qu’il a recu un prix nobel le fait culpabiliser.. " Il n’y a pas que la guerre ! " Je pense que si il n’allait pas bien psychologiquement, c’est qu’il a le sentiment d’avoir trahis des attentes, une chose est sûre les futures révélations de Hagel rendront sa responsabilité bien relative..


  • Nan mais Obama il nomme que dalle c’est plutôt un lobby puissant qui nomme qui fait quoi au sein de l’administration américaine mais bon c’est aux membres d’E&R que je vais l’apprendre hein ?^^


  • Evidemment, à la lumière des informations sur les bisbilles entre l’AIPAC et Hugel,
    le vulgum pecus sera tenté de crier BRAVO
    et le sioniste de base criera -comme d’habitude- SALAUD.
    Par contre, l’homme prudent ne pourra pas manquer de se dire : ça sent la mise en scène.


  • Israel aura leur soutient total, dixit Hagel.


  • Interessant, Pentagone et CIA deux postes clefs ; ces deux hommes ne font pas partie de LA communaute.

    Signe a interpreter ?


  • Salut, la nomination de Hagel a provoqué l ire d israel. Ancien soldat au Vietnam, républicain et ex sénateur du Nébraska, il sait opposé a W Bush sur l intervention militaire en Irak en 2003, puis soutenu Obama en 2008 contre Mc Cain.

    Mais le pire pour israel, c est que Hagel n est pas en adéquation avec la ligne politique US au moyen orient. De plus, il n a pas signé des textes de loi promus pas l AIPAC, préconise le dialogue avec l Iran et a conseillé a Obama de soutenir un gouvernement palestinien de réconciliation intégrant le hamas.

    Voici ce que déclarait Hagel en 2008 : "Le lobby juif intimide beaucoup de monde ici. Je suis un sénateur des Etats-Unis, pas un sénateur d Israel."
    refusant ainsi de soumettre la politique US aux intérêts de l etat juif.
    Sa nomination va créer des vagues au sénat ricain et une campagne virulente contre lui par des officines pro-israel.

    Amicalement

    (source Bruno Ripoche Ouest France 08/01/2013)

     

  • Qu’en penserait Monsieur Drac ?
    Et Monsieur Soral ?

     

    • Drac à bien expliqué, que les pires moments c’est avec ce genre de personnage qui se fon passer pour des pacifiste genre Brezensky


    • La même chose que le Président Nicolas Sarkozy peut être :
      "On ira ensemble vers ce nouvel ordre mondial et personne, je dis bien personne, ne pourra s’y opposer. Car à travers le Monde, les forces au service du changement sont considérablement plus fortes que les conservatismes et les immobilismes."
      Source : vidéo elysee.fr discours des voeux au corps diplomatique étranger le 16 janvier 2009.


  • Thierry Messan l’avait prédit :

    Kerry & Brennan (fin novembre) : http://www.voltairenet.org/article1...

    Hagel (fin décembre ) : http://www.voltairenet.org/article1...

    Bien informé le Monsieur.

     

  • Si vous raisonnez très très cyniquement :
    - pour se déchainer contre les pays arabes,
    - il faut qu’Israël saute
    - et saute de tous les côté de ses voisins arabes
    - ensuite tu peux intervenir massivement, et tout plier.
    (les armées arabes, ça reste du plutôt rustique).
    Les US savent-il faire cela ? Oui, ils l’ont déjà fait.
    Les élites/lobbys juifs US peuvent être de la danse… oui, s’il y a plus a gagner ensuite.
    Les seules questions dans ce cadre c’est 1) le niveau de destruction accepté 2) est-ce que ce process peut être contrôlé sans dérapage, gros dérapage ? Pas sûr.
    Ce qui est certain c’est que Bibi Nettanyaou n’a vraiment pas que des amis, ici et aux US, et que le bonhomme doit être tout à fait insupportable.
    L’autre solution, c’est qu’il saute, lui, et qu’un gars plus convivial reprenne le dossier avec les US & co. Pas impossible.
    Ce sont des affaires où si les gens ne sont pas au minimum en confiance, ça change la donne. Et Obama n’est pas en confiance avec l’autre dingo. Ni Hollande. Ni personne.
    Ne pas oublier qu’il l’ont déjà freiné sérieux en Oct/nov 2012 le Bibi.


  • #300208

    nettanayou va pas etre content,ca risque encore de faire monter d’un cran sa sournoiserie provocante envers ses voisins du golfe.


  • Je ne suis pas certain qu’on puisse se réjouir de cette évolution au sein de l’administration américaine ; le pouvoir américain (donc pas que le Pt Obama) fait preuve de réalisme : la suprématie financière des USA n’est pas due aux banquiers juifs (ceux-ci gèrent et se servent largement au passage, ce qui ne manque pas d’agacer de plus en plus) mais aux propriétaires des capitaux, les monarchies pétrolières, grâce auxquelles le dollar se maintien parce qu’il est adossé au pétrole (il ne s’agit plus du dollar américain mais du pétro-dollar). Le message est clair pour les banquiers et Israel : la politique au Moyen Orient n’est pas faite par Israel, mais par le couple impérial américano-wahabite, l’argent et la force militaire. Israel fera désormais ce que ce couple décidera qu’il conviendra de faire dans l’intérêt bien compris de ce nouvel Empire. Et d’ailleurs Israel a d’ailleurs tout intérêt, pour sa survie, à s’inscrire dans ce nouveau schéma qui certes s’écarte du rêve juif de domination de la terre par le peuple élu. Il est clair que l’agitation idiote d’Israel est de nature à déstabiliser les pouvoirs monarchiques qui sont indispensables au maintien de la suprématie américaine. Ceux-ci entendent donc régler durablement le problème palestinien sur le dos de la Syrie, régime honni par elles à plus d’un titre : après le démantèlement de la Syrie, Israel jouira en exclusivité pour le peuple juif d’un territoire agrandi grâce à l’annexion de la bande de Gaza, de la Cisjordanie et même du plateau du Golan. Au passage l’Amérique et les monarchies auront mis la main sur les richesses minières de la Syrie, ce qui leur permettra de financer en priorité le transfert et l’installation des palestiniens en Syrie. La sécurité d’Israel sera assurée par l’Empire américano-wahabite qui pourra alors se consacrer à la poursuite de l’extension de son influence en soutenant les sunnites contre les chiites et les minorités religieuses tant en Syrie qu’en Irak avec comme ligne de mire l’isolement de l’Iran. Et dans le même temps l’Empire poursuivra sa mise au pas de l’Europe et notamment de la France avec l’aide de la puissante oligarchie juive encore renforcée par l’amélioration de la situation d’Israel : en cas de résistance des troubles sérieux pourraient être organisés sur le territoire français avec des activistes extrémistes. Seule la Russie et la Chine peuvent contrecarrer ce plan. Il est urgent que nous revoyons nos alliances et notre position dans l’affaire syrienne.


Afficher les commentaires suivants