Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Olivier Delamarche : "On va être dans une récession épouvantable !"

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

37 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • et oui,il faut le dire !!!
    les gens seront massacrés par les impôts et leurs épargnes vont êtres sabrés !!!
    quel crétin ce guillaume !!

     

  • Bon si j’ ai bien tout compris , le cac à 2000, la grèce Out of europe, mais les deux là,quand est- ce qu’ils se foutent sur la gueule, parce que là le guillaume soit il est bon acteur, soit Delamarche lui sort par les trous de nez, enfin rappelons nous que Christine lagarde avait declarée "nous sommes face à un Tsunami , et la seule option qu’il nous reste c’est de choisir la couleur du maillot de bain " ( jovanovic juin 2012)


  • Bon, ben... Là au moins c’est dit...


  • Il va lui mettre une tarte un jour ?

     

    • Je pense qu’à force entre eux c’est devenu un jeu aux règles tacites... Ça fait grimper l’audimat et ça permet au staff de BFM de faire dire ce qu’ils ne peuvent pas exactement révéler eux-même.


    • Je ne sais pas trop ce qu’il y a derrière... ça ressemble à un jeu, entre Olivier et Guillaume. Un sorte de dialectique plus ou moins bien rôdée. La thèse et l’antithèse. Chacun semble être dans un rôle bien défini ! Le scénario est-il écrit ?
      Cela dit, je trouve toujours la joute réjouissante. Et de semaine en semaine, effectivement, je m’attends à ce qu’ils se mettent sur la courge !


  • Ils pètent les plombs c’est énorme !
    Dans la prochaine émission ils se frappent.


  • hahaha la quenelle d’ Olivier Delamarche ; c’était le Guilaume qui avait dit que grâce au tsunami ,l’économie du japon allait se relancer ^^ !! il à une sacrée mémoire notre Olivier.
    Allez t’en fais pas guillaume, peut être que le prochain tsunami ça ira mieux ....


  • FED + BCE + BOJ = ENORME BULLE DE DETTES
    Ce n’est pas en injectant des milliards dans les marchés + banques qu’on relancera la machine economique et par definition la croissance. Bien au contraire, les prix des matières premières vont grimper, le pouvoir d’achat va s’effondrer et le chomage va exploser. Avec en prime une politique d’austérité généralisée de tous les pays européens qui va étouffer la croissance. Pas besoin d’être un economiste pour piger ce fou et stupide systeme monetaire et financier.
    Mais allez faire comprendre ça aux deux zigotos.
    Encore une fois bravo O.Delamarche


  • Moi, y me fous la trouille ce gars...
    Pourtant, j’attends tjrs le rdv du mardi sur bfm pour l’écouter....mais y me fous la trouille qd même.

    Merci

     

  • Il faut avouer que là, Delamarche mérite de rentrer dans la compétition de la quenelle subversive économique.


    • Ben figure toi que moi aussi j’ai peur, et je ne plaisante pas.
      La folie des hommes est en voie de ressurgir...
      J’ai connu des périodes de galère et croyez moi, malheureusement quand on ne sait pas ce qu’on va bouffer le lendemain, on ne raisonne pas clair... Alors ça à l’échelle d’un continent, voir d’une planète, ça promet.
      Enfin, voyons le bon coté des choses, on va enfin pouvoir voir la guerre mondiale en couleur et pas en putain d’images colorisées...


    • "oui mais bon quoi ?!!!" ha ha ha excellent ! Attention il rigole pas DD ...Grrrrr, tremblez me amis !


  • Après il faut bien que le Guillaume apporte la contradiction à Delamarche, mais c’est vrai qu’il est naif et semble étre à coté de ses pompes...

     

  • un bémol depuis quand les pays d’ Afrique sont "sauvés" par le FMI ? ; Olivier Delamarche est un libéral sincère , il va au bout de sa propre logique sans pouvoir en changer ; alors bravo il énerve ses interlocuteurs car il a compris que le système va exploser , j’aime ce côté fataliste chez un libéral ce qui est rare car en général les libéraux cherchent à nous endormir par un optimisme béat crétin et illusoire représenté par le journaliste play boy nouvellement barbu

     

  • vu l’heure où il passe Delamarche et Guillaume doivent aller prendre l’apéro juste après... je suis du même avis que Talion... c’est devenu un jeu... et à voir certains messages, ça ne marche pas, ça cavale...


  • Oke ! Oke ! Olivier, je suis une burne de journaliste économique !certes,mais bon, je répète ce que mon patron me dit ,car j’ai moi aussi contracter des crédits !

    C.Q.F.D !


  • Il suffit d’écouter les chroniques de Jacques Sapir le lundi qui dit de façon plus académique ce que dénonce Delamarche pour s’apercevoir que Guillaume joue un rôle de contradicteur. Le lundi il ne contredit jamais Sapir abonde même dans son sens, donc voila pas la peine de dire que Guillaume est un abrutis, c’est de la mise en scène car les chroniques de Delamarche fonctionnent bien.

     

    • C’est exactement ça !
      Ce qui était intéressant aujourd’hui était aussi de voir que Delamarche n’a pas de solution car il estime tout simplement qu’il n’y en a pas, je partage son avis.
      Il est dans la dénonciation, et c’est déjà pas mal.


    • Je ne crois pas qu’il fasse du cinéma ou alors ceux sont tous les 2 de très bons comédiens. Évidemment que Delamarche à l’air de rabâcher un scénario écrit à l’avance mais c’est le résultat de la réalité économique du moment, il n’y peut rien si tout se casse la gueule comme il l’avait dit. Donc il l’air de répéter la même chose et ça donne l’impression d’un film vu et revu.
      Je pense qu’il est sincère et que ses analyses sont le fruit d’une mûre expérience et réflexion dans son domaine. Il ne s’est pas trompé sur ces analyses. (cf, la Grèce, cause perdue malgré la moulinette de billets déversés, rien n’y fait ils plongent)
      En tout les cas leur joutes verbales est efficace et l’essentiel en ressort et tout le monde peut comprendre. Ils ont l’air d’avoir tous 2 une forte personnalité et chacun veut que son message passe mais je ne crois pas que leur joutes soient scriptées et que tous les 2 récitent comme des cons. Peut être que Guillaume en rajoute un peu, il à l’air d’aimer égratigné un peu Delamarche en le chauffant exprès en parlant comme un djeun’s un peu j’men foutiste genre l’air de rien sur un sujet si grave "oui mais bon...’, donc normal que Olivier s’énerve un peu comme à chaque fois.


  • Je voudrais rajouter de l’eau à son moulin.
    Je dois participer à un événement en Grece au mois de novembre.
    Jusqu’au mois d’aout l’inscription devait être payé en euros. Fin aout,
    ils ont interrompu les inscriptions. Elles ont réouvertes la semaine
    dernière : les paiements se font maintenant uniquement en dollars.

    On en pensera ce qu’on veut.

     

  • donc personne ne peut rembourser toutes ces dettes comme disait ma grand Mére on ne peigne pas un chauve donc la chose logique qui devrait se passer tout ces dettes devront être effacées sinon plus d’économie !?


  • En vrac, certains me font rire et m’amènent à devenir sérieux :

    Plus haut, “Le Puritain” écrit : « Cela dit, je trouve toujours la joute réjouissante. Et de semaine en semaine, effectivement, je m’attends à ce qu’ils se mettent sur la courge ! »,
    puis “ickkkkkkk” : « Ils pètent les plombs c’est énorme ! ».
    Par “pueblo” : "Guillaume ne le fait pas exprès, il est jeune et encore bien formaté".
    Par “temet nosce” : « hahaha la quenelle d’ Olivier Delamarche ; c’était le Guilaume qui avait dit que grâce au tsunami ,l’économie du japon allait se relancer ^^ !! il à une sacrée mémoire notre Olivier ».

    En commençant par la fin : ha bon ? Quelle proportion des spectateurs vont capter cette quenelle pas chère (mode private joke) ? Tu peux compter toi et ceux qui comme toi ont aussi une bonne mémoire et ont vu l’épisode antérieur qui convient + tous ceux qui vont lire ton commentaire ou d’autres commentaires similaires. Et ça fait combien de personnes "éclairées" qui sourient intérieurement dans une connivence secrète avec Delamarche ?

    La joute réjouissante ou le tititainment sur BFM (mode Ninja blanc contre pure ganja) : de la manipulation des esprits, et de la bonne.

    En gros, le discours de Delamarche est : la récession arrive, elle va être grâve, il faut le dire aux français, leurs avoirs en banque vont être avalés, leurs impôts vont augmenter. Tout ce marché financier est de la bulle, de l’esbroufe, aucune raison de faire confiance à Moody’s ou aux acteurs politiques, ça fait 4 ans que je vous préviens. L’Espagne va y passer. Qu’on pratique la récession (réduction des budgets, moins d’investissement, moins d’activité économique financée) ou la relance (budget accru, emprûnt d’état sur les marchés, tension sur les taux d’emprûnt (augmentation), dette croissante, incapacité croissante de rembourser, crise en perspective)), on est dans la merde.

    Donc on est bien prévenu, la marmite chauffe et la grenouille transpire. Au milieu de tout ça, essayons de la calmer un peu, le temps d’une cuisson complète. Je décrypte un peu les rôles façon débouche-chiottes, dans une transcription d’un extrait ci-dessous :


  • "OD" pour Olivier Delamarche. "G" pour Guillaume.

    5’13" - OD :
    « Vous avez une récession qui se profile à l’horizon, et qui est dure. Et quand j’entends certains qui vous disent "Ah ben oui c’est ptet le moment parce que... On va attendre de savoir si Moody’s va dégrader, pas dégrader". Mais enfin, quel est.. C’est... C’est rigolo. Franchement, l’Espagne ne paiera pas... ses dettes, alors dégradons-la tout de suite. De toute façon, ça veut dire quoi ? Attendre que Moody’s ait pris sa décision ? Mais on s’en fout complètement de Moody’s ! Moody’s nous mettait tous les produits "subrime" à triple A. Enfin arrêtons deux secondes d’être inféodés à la décsion de Moody’s. C’est ridicule. Les espagnols ne rembourseront pas leur dette, on le sait depuis le début. Alors ne faisons pas semblant de ne pas le savoir ». [putain c’est beau, c’est de la joute verbale]

    5’58" - G :
    « Bon, sauf que les marchés, pour l’instant, c’est encore eux qui font l’ambiance, malgré tout Olvier, même si ça vous dérange, c’est comme ça, et que les marchés sont...
    [fin de la phrase, coupée par Delamarche] sont sensibles aux communiqués de Moody’s. C’est comme ça ». [merde, G, le faux con, il voit le vrai]

    6’03" - OD [qui rebondit] :
    « Mais ça ne... Ça ne me dérange pas... Ne croyez pas que ça me dérange. [sacré avoeu : la grenouille peut continuer à cuire, le feu ne risque pas d’être éteint, Delamarche aime bien le feu. Puis hop ! Il revient à un discours acceptable pour la grenouille] Je serais ravi qu’on ait devant nous [rire en fond : "ha ha ha"] des fortes périodes de hausse. Hors ça n’est pas vrai, pour la bonne et simple raison qu’un marché ne monte pas quand vous avez des récessions. Là, aujourd’hui vous avez un marché qui est simplement maintenu par l’afflux de liquidités qu’on vous a donné [Ah bon ? À qui ? Ici c’est le mode subliminal mensonger "tout va bien" au milieu du discours de vérité catastrophiste], donc c’est une bulle qu’on est en train de faire, donc la bulle comme toutes les bulles pètera, et vous vous retrouverez à ce moment-là, ce que j’vous ai annoncé, à 2000 sur le CAC 40 [G : "ok"], en train de vous dire mais pourquoi est-ce qu’on est allé...[G : "ok Olivier... Mais..."] 2000. Parce que c’est quelque chose de tout à fait artificiel... »

    À mon tour : "Encore une fois bravo O.Delamarche !". Pute à temps partiel, ça reste un job de pro.
    Et merci “quamvis” pour ça : "un bémol : depuis quand les pays d’ Afrique sont "sauvés" par le FMI ?"

     

    • La notion de croissance économique est irresponsable, car les ressources de la Terre sont limitées. Autrement dit, il faut les gérer de façon intelligente dans le cadre d’une économie non monétaire, c’est-à-dire l’économie basée sur les ressources, la véritable économie, qui s’appuie sur la cybernétique.


  • En fait quand il dit que le FMI est fait pour sauver les pays d’Afrique mais pas les pays d’Europe il veut dire qu’officiellement le FMI à été crée pour sauver l’économie des pays d’Afrique alors qu’il les appauvri et donc le FMI n’est pas sensé appauvrir les pays d’Europe en nous faisant croire qu’il les sauve.
    Le FMI n’est pas sensé faire à l’Europe ce qu’il fait à l’Afrique :voila ce qu’il a voulu dire.


  • Oliver Delamarche = OD = époux de Freya (déesse nordique)
    Guillaume Sommerer = GS = Goldman Sachs ("We do Evil’s work*", Blankfein)

    Ca ne s’invente pas ;-)

    Sinon, pour ceux qui trouvent ce rendez-vous hebdomadaire sur-fait et sur-joué, je vous conseille les chroniques de Philippe Béchade. C’est sur BFM Business aussi mais ce n’est pas relayé sur le web, faute d’une scénarisation adéquate...

    Par contre, ça existe en version papier (Chronique Agora), la dernière :
    Le QE3 ne fait pas l’unanimité auprès de tous les membres de la Fed
    http://la-chronique-agora.com/qe3-n...

    La dernière phrase en guise de teaser :



    En fait, ce sont tous ces mensonges sur la réalité économique, tous ces tripatouillages indiciels abscons et tous ces QE inappropriés qui ne mènent nulle part !



  • Et si ?

    Et si certains dirigeants étaient un peu moins cons qu’on ne le pense.

    Et si certains dirigeants européens comme Merkel maintenait l’Euro malade parce que la crise de l’Euro masque celle plus profonde du dollar. Les politiques ne sont pas les économistes et il sera temps de revoir la construction de l’Europe quand le dollar se sera effondré. Pas avant...


Afficher les commentaires suivants