Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pacte de Marrakech et COP24 de Katowice : la destruction mondialiste des nations avance à pas de géant

Tout a commencé il y a presque 30 ans, le 2 juin 1990. Le président légal des États-Unis, également à la tête du gouvernement illégal – dit pouvoir profond ou encore continuité de l’État – lance un discours étonnant, qu’on aurait pu croire tenu par un gauchiste. Le futur massacreur de plus d’un million d’Irakiens avec un premier massacre en 1990-1991 et un second en 2003 (à travers son imbécile de fils) explique avec un cynisme confondant qu’il faut prendre en considération les générations futures, que l’environnement et le climat sont une préoccupation majeure. C’est-à-dire pour l’Empire. Comme toujours avec les Américains, il faut comprendre qu’il y aura deux sortes de pays, les écologiquement bons et les écologiquement mauvais. Et, ô surprise, les mauvais pays croisent l’axe du Mal.

 

L’islam et le réchauffement contre l’Empire

La politique environnementale internationale sera le berceau du mondialisme, et ses opposants mettront plus de deux décennies avant de comprendre l’entourloupe. L’Amérique n’avait théoriquement pas besoin de cet embryon de gouvernement mondial puisqu’elle régnait déjà sur le monde et sur les cendres de l’Union soviétique. Pour continuer à produire de la guerre, et les bénéfices qui vont avec, il fallait recréer après l’URSS (1917-1989) une menace majeure.

Ce sera le terrorisme, avec des attentats sous faux drapeau qui iront dans le sens des intérêts de ces véritables dirigeants, alors que le terrorisme traditionnel visait justement ces dirigeants-là. Le terrorisme climatique constituant l’autre méga-menace aussi vague que globale, et donc applicable partout et à tous.
L’Empire avait trouvé son second souffle hégémonique.

 

 

Quand Climat change rime avec Regime change...

Comme quoi les néoconservateurs – ou américano-sionistes – voyaient loin, et ils avaient raison (de leur point de vue). Un quart de siècle après cette pseudo-prise de conscience (qui date en réalité de 1988, voir l’article d’Hacène Arezki en renvoi), les conférences sur le climat – la première COP date de 1992 – sont devenues un must pour les nations occidentales qui veulent garder leur avantage sur les puissances montantes qui, pour se développer, ont besoin de brûler du charbon et du pétrole.

« Lundi soir, près de 40 pays avaient rejoint cet appel à la transition juste, selon un premier décompte de la présidence de la COP24. Mais nombre d’observateurs des négociations doutent de la volonté réelle du pays hôte d’engager le virage de la décarbonation de son économie. Et pour cause, la Pologne reste l’un des pays d’Europe les plus dépendants du minerai, et pas seulement Katowice, enveloppée dans un voile de pollution diffusant une odeur âcre. » (Source : Le Monde)

Le prétexte était tout trouvé : ceux qui disputaient son leadership à l’Empire, ce gendarme du monde qui fait aussi office de voleur du monde, puisqu’il transforme mécaniquement son avance technologique militaire en parts de marchés, sont devenus les ennemis de l’Empire, de la Démocratie, du Bien. Et surtout de la Terre, notre Mère à tous, qui souffre de ces nouveaux et irrespectueux entrants dans le cercle des décideurs responsables de la planète.

Justement, depuis lundi 3 décembre et ce jusqu’au vendredi 14 décembre en Pologne a lieu la 24e Conférence des Nations unies sur le climat (COP24).
Mais tous les dirigeants ne sont pas dupes de la supercherie mondialiste.

 

 

On l’aura compris, on assiste à la constitution d’une gouvernance mondiale sous le prétexte d’un meilleur futur pour tous. La menace du réchauffement climatique est brandie par les Américains depuis qu’ils ont compris tout l’avantage qu’ils pouvaient en tirer. Tout en refusant d’appliquer à eux-mêmes la plupart des protocoles de dépollution industrielle...

À partir de cette ingénierie sociale en forme de sursaut écologique, chaque orage qui vire au déluge, chaque sécheresse qui vire au désert serrent un peu plus les boulons du supranationalisme. Les pays qui refusent ce chantage climatique ne sont que des empoisonneurs qui veulent détruire la terre, Russes et Chinois en tête, ces ennemis pathologiques de la Vie.

Mals les édiles mondialistes ne s’arrêtent pas là et nous préparent un pack écologico-migratoire de toute beauté.

 

Double choc

C’est notre président, le très décrié Emmanuel Macron, qui a le premier lancé le concept de terrorisme dû aux variations de climat. Il s’appuyait en cela sur les études liant l’immigration Sud-Nord à l’explosive démographie africaine et la violence terroriste à la hausse des températures. La montée des peuples du Sud pauvre vers le Nord riche devenait inéluctable, un fait désormais établi (et bien aidé en cela par les officines mondialistes qui assurent le transport des « troupes » d’invasion) à l’image du changement climatique incarné pour les intoxiqués aux médias mainstream par les ours blancs squelettiques.

L’image du Blanc occidental qui va devoir accepter toute la misère du monde et se serrer la ceinture en conséquence ?

C’est ce que nous prépare le Pacte de Marrakech, la dernière trouvaille mondialiste qui entend « gérer » le déplacement de 50 millions de migrants vers cette pauvre Europe qui n’a rien demandé, du moins ses habitants. Les peuples hôtes n’ont pas leur mot à dire, leurs élites se sont déjà entendues pour ouvrir les frontières et noyer le poisson nationaliste, ce poison des mondialistes.

Mais tout ne marche pas comme prévu dans l’Union européenne avec la sécession probable d’une Italie redevenue populiste et la montée de la colère en France, un incendie qui risque de se propager de manière napoléonienne sur des braises qui n’attendent que ça (Belgique, Allemagne). Devant la grogne populaire, les signataires du pacte tentent de passer en force. En outre les débats ont lieu loin des principaux intéressés, ceux qui vont subir physiquement le choc migratoire.

Un choc qui s’ajoute au choc social du déclassement programmé des classes moyennes européennes consécutif au remboursement de la Dette, ce concept formidable qui permet de mettre un pays à genoux (la Grèce) et de le piller avec la bénédiction des grands instituts financiers là encore supranationaux : BCE et FMI. Chocs auxquels on peut ajouter le choc terroriste des années 2015-2016 sur le sol de la vieille Europe, pour reprendre l’expression malheureuse d’un président américain en 2003, Bush Jr.

 

 

Macron, en pleine tempête nationale, cède aux exigences des élites mondialistes (dont il est l’employé) qui vont mener à une explosion généralisée de la colère sociale. Un acte fou et incompréhensible sauf si l’on admet que cette élite est un corps étranger dans notre nation ; pire, un corps ennemi. Toutes ses décisions présentées comme des « progrès » qui tombent sur le dos du peuple et ajoutent à son fardeau doivent être comprises par l’homme de la rue comme une brutale répression.

Le réchauffement climatique et l’immigration massive n’ont rien de naturel, ils sont créés de toutes pièces et alimentés pour augmenter la domination des Mêmes. Tant que les dominés n’auront pas saisi cet aspect démoniaque de la géopolitique, ils continueront à voter bon an mal an pour ceux qui les déshumanisent.
Bienvenue dans le combat du Mal contre le Bien.

 

 

Hier, tout le monde riait en regardant ce résumé du plan Coudenhove-Kalergi.
Aujourd’hui, avec le Pacte de Marrakech synonyme de destruction des nations, plus personne ne rit.

Même les détracteurs des « théories du complot » doivent admettre qu’un bouleversement majeur est en cours, un bouleversement qui va changer la face des nations pour le plus grand profit des ingénieux sociaux mondialistes.

Le mondialisme par le climat, sur E&R :

Le mondialisme par l’immigration, sur E&R :

 

L’analyse du mondialisme,
sur Kontre Kulture

 






Alerter

63 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2094528
    Le 5 décembre à 14:44 par The Médiavengers Zionist War
    Pacte de Marrakech et COP24 de Katowice : la destruction mondialiste des (...)

    C’est pile à ce moment qu’on constate que les Identitaires se sont fait couilloner en beauté, et même doublement.
    Et d’un, le mouvement des Gilets jaunes est un phénomène de nature économico-sociale, et pas du tout ethnico-racialiste, même si les deux sont liés.
    Et de deux, à force de se faire traiter de complotiste et de voir étaler au grand jour qui plus est, le plan des élites qui n’ont rien de musulmanes, encore moins d’islamistes, et même pas arabes, et d’avoir raison à chaque fois, les Identitaires se font mettre K.O., avec en bouquet final leur train de retard qu’ils n’avaient pas vu venir et qui leur roule dessus.
    Maintenant qu’à lieu cette grande foire nomadiste-immigrationiste promu par Attali et pas par Mohamed, ils braillent à qui mieux mieux pour tenter d’alerter quelques imbéciles (peut-être des gauchistes, car sinon les gens informés savent déjà à quoi s’en tenir). Personne n’a donc avancé d’un poil sur le sujet, parceque pour arrêter l’immigration ou l’islamisme ou tout ce que vous voulez, il faut prendre le pouvoir, le tenir bien fort, et ne pas avoir peur de l’exercer. Hors, nous en sommes très loin tant la léthargie électoraliste et abstentionniste ne fait que permettre de gagner du temps à ceux qui veulent nous faire disparaître.
    Bref, plus con, tu meurs.

     

    Répondre à ce message

  • "Il faut agiter le peuple avant de s’en servir" comme le préconisait Talleyrand ;
    "La main cachée qui dirige" veut une guerre civile pour la France : en premier on taxe et en second on attise encore plus la colère populaire avec une immigration intensive ! Bingo ! cela doit allumer des mèches un peu partout !
    La révolte des nations serait-elle en cours ?

     

    Répondre à ce message

  • Bonjour à tous, je pense à mon humble niveau que les premières vagues de
    migrants ont apportées parmi elles des "chefs" de guerre de ce pseudo État Islamique, qui sont entrain de mettre des stratégies au point pour cette guerre civile tant voulue par "NOS" vrais dirigeants.
    Et que ces futures vagues de nouveaux migrants sont peut-être leurs futures troupes,
    ainsi que tous les idiots utiles des banlieues,(dealers, braqueurs...) dressés par SOS racisme , CRIF , LICRA , UEJF etc .
    Et ce mouvement des moutons jaune ne sert peut-être qu’à faire écran de fumée
    à propos de ce pacte, mais aussi àaffaiblir les forces de l’ordres, qui eelles sont coupables sans le savoir en ne faisant aucunes actions contre ces espèces de "démons " humain qui nous envoient à l’abattoir.

    C’est juste une réflexion parmi tant d’autres,mais elle me semble malheureusement bien probable :-(

    Frédéric. B

     

    Répondre à ce message

    • #2094785

      Au modeste intellectuel Fredus 07 planqué derrière son clavier.
      Je suis un mouton jaune et fier de l’être.
      Je suis fière aussi d’être dans la rue avec le troupeau jaune dés que je le peux.
      Fait gaffe de pas trop t’énerver, tu vas péter une touche !!!
      Quant les migrants envoyés par soros entrerons chez toi, envoie leur un texto "je vous demande de vous arrêter" je suis sur que ça va les bloquer !
      C’est juste une réflexion parmi tant d’autres !

       
    • Fredus 07

      La majorité des migrants, 90 % viennent d’afrique sub-saharienne et pas d’orient.

       
  • Vous vous souvenez du "trou dans la couche d’ozone" ?...qu’est-ce qu’on nous a bourré le crâne avec ça, à l’époque...Depuis, ils ont trouvé une nouvelle marotte. Le réchauffement climatique, qu’ils disent. Et ils veulent, non pas s’adapter à un changement climatique (après tout, le climat change depuis qu’il existe, c’est un phénomène naturel, on fait avec). Non, non, ils veulent "lutter contre". Tartuffes à ce point là, quand même. Résorber le chômage de masse ? s’attaquer à la problématique des retraites ? empêcher l’immigration illégale massive ? défendre la famille ? assurer la sécurité des citoyens ?...Rien à f... de ces questions secondaires et contingentes. Mais prétendre empêcher la température d’augmenter de 2°, la main sur la coeur, les yeux mouillés d’émotion, façon Fabius, le dealer de sang pourri, ça c’est kapitaaaal...Rien à battre de la classe moyenne qui périclite, j’ai la planète à sauver, bande de ploucs égoïstes ! ...Des jambons, on nous prend tout juste pour des jambons...

     

    Répondre à ce message

  • Le Pacte de Marakkech : une folie.

    A SAVOIR :
    Les textes sont réputés non contraignants, mais indirectement, ils deviennent contraignants, si le Conseil d’Etat est saisi. Car le Conseil d’Etat prend en compte l’orientation donnée par ces textes pour rendre ses décisions.

    Le pays est a bout de souffle, il n’y a plus un kopek pour la France gilet jaune, et ils veulent inviter le monde entier à s’installer.

    Vous pouvez bien "penser printemps", cette situation n’est pas tenable.

    Après la signature, nous sommes cuits.

    Il s’agit de :
    - financer les diasporas (!) pour qu’on envoie l’argent au pays d’origine (+ des recommandations sur comment s’y prendre avec le pays d’accueil)
    - faciliter les transferts de fonds vers l’étranger
    - faciliter les transferts de technologie entre les pays d’accueils et le pays d’origine
    - enregistrer les personnes résidants dans les pays étrangers, à la Securité Sociale, pour qu’elles puissent se faire soigner dans les hopitaux français (les Algériens : déjà fait, accord signé).

    Mais avec quel argent gratuit ? Avec quels fonds ?
    Les caisses sont déjà vides.

    Ils veulent crever le pays.

    Quand j’étais en Grèce, je me promenais dans le jardin sous l’Acropole, et il y avait une dame agée très chic, avec son mari, qui criait à la cantonnade en montrant les fouilles archéologique au pied de l’Acropole, on était en pleine crise financière.

    Elle faisait un geste circulaire en montrant le site archéologique, et elle disait "C’est superbe, hein ? C’est BEAU. C’est ça qu’ils veulent. AhhhAhhh... C’est ça qu’ils veulent. Ils le veulent ! Ils veulent nous le prendre)".

    ça m’avait fait un peu rire, car je me disais "quels fanfarons, ces Grecs. Quelle comédie".

    Aujourd’hui la Grèce est en train de vendre ses sites archéologiques à des sociétés privées.

    C’était impensable à l’époque. Mais les Grecs, qui sont intelligents et bien informés, savaient.

    "On" veut ruiner la France pour pouvoir racheter a bas prix tous les fleurons de l’industrie française.
    Le peuple français doit disparaître.
    Ce pacte de Marrakech de l’ONU est censé être non contraignant, mais dans les faits, le Conseil d’Etat a déjà appuyé ses décisions sur des textes réputés non contraignants, car ils indiquent malgré tout les grandes orientations.

     

    Répondre à ce message

  • #2094630

    quand on parle de réchauffement climatique on nous montre souvent cette photo de cet ours blanc décharné , la vérité c’est que le réchauffement climatique n’a rien avoir avec son état , il est décharné car il est mort de faim , pourquoi ? parce que la pêche intesive vide les océans , il n’y a plus de poissons = il n’y a plus de manchots , ni de phoques ni d’autres bestioles dont se nourrit l’ours polaire .

     

    Répondre à ce message

  • #2094642

    La tête d’Apathie et sa réaction valent plus qu’un long discours
    https://www.youtube.com/watch?v=ldS...

     

    Répondre à ce message

  • Je n’ai écouté que le premier vidéo avec G H W Bush. ``Nous savons tous...`` Deja quand on commence un discours comme ca c’est pour enfumer les masses. Et le mensonge continue. C’est son pére qui était a la téte du controle des brevets et qui a fait disparaitre et/ou cacher les brevets des travaux de Tesla qui nous aurait procuré l’énergie libre et sans pollution. L’arnaque du réchauffment climatique perdure. Le mensonge a la vitesse en sa faveur, la Vérité l’endurance. La Tortue encore une fois vaincra le lievre.

     

    Répondre à ce message

    • #2094816

      Tesla, ce génie, père du courant alternatif et de tant d’autres choses, mort pauvre dans un hôtel payé par westinghouse, a été mis au placard par le banquier jp morgan. Le père de jp fut lèche cul de la famille des patrons de macaron (la branche anglaise). Quand jp est mort, sa famille voulant toucher le pactol s’est aperçu que jp ne possédait que 20% de sa banque ! Un indice de plus pour comprendre qui contrôle le monde depuis si longtemps.

       
    • Que l’Histoire soit remplie de complots et mensonges, j’en suis persuadé. Mais vous n’avez pas le moindre début de preuve que ce concept d’énergie libre de Tesla a un fondement scientifique.
      Il faut arrêter de croire que tous les petits labos du monde de mécanique sont payés par Total. S’il était possible de faire tourner un moteur "gratuitement", il y a longtemps que ce serait fait.
      Ou alors qu’on me prouve le contraire...

       
    • #2095187

      @Toni @Pierre-Carret L’un d’entre vous aurait-il un lien sur les travaux de Tesla et en quoi ça consiste ?

       
    • a FreeMind : Le projet HAARP en Alaska de géoengénérie et peut-etre plus ( tremblements de terre, tsunamis) c’est le meilleur exemple de la technologie Tesla utilisée a mauvais escient.

       
  • Vidéo du plan Coudenhove-Kalergi censurée par youtube !

     

    Répondre à ce message

  • Il n’y a pas de complotisme, les mesures délirantes parfaitement bien dénoncées par Marine Le Pen correspondent simplement à l’application des consignes du Christ : défendre les Derniers (ici migrants mais vous pouvez mettre à la place juifs, femmes, lgbt choses) contre les méchants premiers (gilets jaunes) qui sont en fait des derniers en droit moral christique. N’oubliez pas que les exigences du Christ sont complètement délirantes dès le départ : ce n’est plus commettre l’adultère qui est un péché, c’st juste regarder une femme sexuellement ! (c’était un nazaréen mais je suis sûr qu’il a fait un stage de développement personnel chez les Esseniens, les tarés d’entre les tarés) Evidemment Macron et consort ne font pas vraiment ça par charité chrétienne mais pas son contre-poids logique, la terreur, la dictature morale christique de se retrouver détruit socialement (comme Le Pen ou Soral) par accusation d’être raciste, c’est à dire d’être un premier (blanc occidental) qui opprime un dernier (migrant). C’est tout, il n’y a rien d’autre, l’humain est incapable de penser l’humain et doit s’en remettre à une autorité supérieure pour lui indiquer quoi faire. Les satanistes mondialistes qui prennent leur certitude métaphysique dans l’ancien testament (on est les élus, ils sont du bétail) existent bien sûr, mais ils n’ont aucun pouvoir moral, ils sont comme des vampires que la lumière fait disparaître. Le résultat net de l’enseignement du Christ est exactement le résultat que veulent les satanistes, il faudra bien un jour que les grands penseurs comme Soral arrivent à le reconnaître et à se demander pourquoi ?

     

    Répondre à ce message

    • #2095191

      Si vous voulez retournez prier des arbres ou que sais-je, allez-y ! mais de grâce ! cessez d’accuser le Christ alors qu’il n’a fait que nous sauvez de tout se que Soral dénonce. Ses paroles ont été pervertis et détournées par Vatican II, quand il parlait d’accueillir son prochain il parlait des gens issus du même pays.

       
Afficher les commentaires précédents