Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Parachutisme/Clémentine AUTAIN : Etre jolie et présentable ne suffit pas !

Dans Le parisien, daté de mardi 23 octobre, on peut lire cet article sur Mlle AUTAIN qui, c’est le moins qu’on puisse dire, n’est pas en odeur de « sainteté » à Montreuil-sou-Bois, la ville natale de MELIES, gérée par Jean-Pierre BRARD (apparenté PC, responsable de l’Observatoire des parlementaires au sujet des sectes) et le PC depuis des lustres.

Voici ce que dit l’interview de Jean-Pierre BRARD, en page 8, signée Eric HACQUELMAND :


Q : Etes-vous prêt à accueillir Clémentine AUTAIN sur votre liste ?
R : Elle n’a aucune raison d’y être. Elle n’habite même pas la ville ! Pour être éventuellement membre du conseil municipal il faut avoir gagné ses galons sur le terrain. Comment gérer une commune sans être un minimum en symbiose avec ses habitants ? Un mandat municipal c’est un sacerdoce et non pas une promotion pour satisfaire des ambitions personnelles. Etre jolie et présentable ne suffit pas.

Q : Et pourtant Autain a « envie de passer de l’autre côté du périphérique »  ?
R : Elle quitte Paris au moment où la gauche y a besoin de toutes ses forces pour battre la droite. Son bilan de maire-adjointe à la jeunesse est contesté. Pourquoi sur la base d’un échec à Paris pense-t-elle avoir des compétences pour Montreuil, qu’elle ne connaît pas du tout ? Peut-être que franchir le périphérique provoque chez certains une excitation particulière ? mais il y a une discipline sportive qui n’existe pas dans nos clubs sportifs, c’est le parachutisme. Pour ceux qui seraient tentés, attention ! Le parachute peut rapidement se mettre en torche.

Q : Après 23 ans passés à la tête de la ville n’êtes-vous pas menacé par l’usure ?
R : Les habitants m’ont réélu à l’Assemblée nationale en juin dernier. J’ose croire que c’est parce que mon bilan est bon. Si je suis réélu à la mairie en mars prochain j’ai bien l’intention d’aller au bout de mon mandat.

Q : Que faites-vous du renouvellement générationnel et de la promotion des femmes en politique ?
R : Notre ambition c’est d’avoir une équipe qui mêle expérience et renouvellement. Mais j’insiste : ce n’est pas parce qu’un matin on se sent touché par la grâce que l’on peut devenir maire de Montreuil. Nous allons nous acharner à constituer une équipe nouvelle qui sera capable, à terme, de prendre le relais. Sa première caractéristique sera l’intérêt général et non l’ambition personnelle.

Suite, toujours dans Le parisien, de ce jeudi 25 octobre, en page 5 : L’ « inélégance » de Jean-Pierre BRARD.

Un peu de réconfort pour Clémentine AUTAIN. Avant-hier soir, la section PCF de Montreuil-sous-Bois (93) est venue au secours de la jeune apparentée communiste en butte à l’hostilité du maire sortant (apparenté PCF), Jean-Pierre BRARD, qui ne veut pas d’elle sur sa liste pour les municipales.

« Tu t’ingénies à porter atteinte à son image (….). L’inélégance à laquelle tu te livres est dangereuse puisque reposant sur le travestissement de la réalité », dénonce le comité de section dans une lettre au maire. Lettre adoptée par 26 voix sur 30 présents.