Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Paradoxe : 75 % des Français pensent que le gouvernement leur a menti mais valident le confinement

« Selon cette enquête, les Européens s’accordent sur un point. Ils ont tous plutôt bien vécu, voire très bien vécu, le confinement. 83 % des Européens (hors Français) ont assez bien (65 %) ou très bien (18 %) vécu ce confinement. Les Français ont la même perception. Huit sur dix (80 %) ont bien ou très bien appréhendé le fait de rester le plus possible chez eux. »

Étonnant, ce sondage : 80 % des Français ont plutôt « bien vécu » le confinement, mais pensent pour 75 % d’entre eux que le gouvernement leur a menti pendant la crise sanitaire.

« Les Français sont parmi les plus critiques d’Europe envers leur gouvernement sur la gestion de la crise sanitaire du coronavirus. C’est ce qui ressort du sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro publié dimanche. [...]

Les deux tiers des Français (66 %) estiment que le gouvernement n’a pas été à la hauteur de la situation, alors qu’en moyenne en Europe (hors France), 51 % des personnes interrogées jugent que leur gouvernement a su gérer la crise. [...]

Dans le détail, les trois quart des Français reprochent au gouvernement de ne pas leur avoir dit la vérité (75 %), de n’avoir pas pris les bonnes décisions au bon moment (74 %) ou de ne pas avoir fait ce qu’il fallait pour bien équiper les hôpitaux et les soignants face à l’épidémie (76 %).

L’exécutif n’a pas non plus été clair, ni montré qu’il savait où il allait pour 76 % des Français. » (France Info )

Ce qui veut dire que les Français ont eu peur, une peur produite par la communication gouvernementale qui allait dans le sens de la psychose (une psychose qui s’est effondrée aujourd’hui sur elle-même) tout en pensant que leurs dirigeants ne disaient pas toute la vérité.

 

 

Mais alors, pourquoi ne pas avoir remis le confinement et la soumission générale en question ?

C’est là le paradoxe des peuples, qui se soumettent en grognant ou qui grognent mais se soumettent. On sent qu’on se fait entuber, mais on se soumet quand même par principe de précaution. Les Français savent qu’on leur ment, mais ils obéissent. Cela veut dire qu’ils ne savent pas on leur ment...

Cela donne une situation schizophrénique dont l’exécutif tire provisoirement profit, alors qu’il devrait être balayé par la défiance qui le touche. La peur est un excellent outil de contrôle social mais son utilisation ne peut pas fonctionner éternellement. Il faut alors renouveler les peurs, donc les ingénieries.

 

 

Le gouvernement néolibéral va logiquement capitaliser sur la crainte du virus, de celui-ci en particulier ou du virus en général, ou penser dès aujourd’hui à la fabrication d’une nouvelle peur sociale.

« Européens et Français sont en revanche beaucoup moins confiants en ce qui concerne leur situation à la sortie du confinement. Près d’un tiers des Européens (32 %) et 28 % des Français craignent de perdre leur emploi à cause de la crise du Covid-19. »

Font-ils le rapprochement entre la politique de psychose adoptée par leur gouvernement et la destruction sociale en cours ? L’art de la domination, c’est surtout d’éviter que les gens pensent, fassent des recoupements, des remises en question. C’est pourquoi tout doit être fait pour brouiller les pensées, organiser un chaos psychique ou social.

 

 

Le chaos est comme par hasard l’outil numéro un de contrôle social dans la main des néolibéraux. C’est la politique du désordre permanent qui empêche ou doit empêcher toute construction de pensée rationnelle, et donc de résistance.

La réaction, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

62 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Exact, ils ne savent pas où on leur a menti.
    Et, dans le doute, ils se sont abstenus de faire quoi que ce soit.

    Mais même avec de l’information, parfois, ils ne veulent réellement pas voir, par peur d’avoir à faire face à une réalité trop anxiogène : un tyran dans le monde des bisounours. Ils restent donc au fond de leur caverne pour conserver les illusions qui forment leur représentation du monde ("ce n’est pas possible qu’ils puissent être aussi méchants", l’absence d’existence réelle du Mal etc etc).

    C’est la raison pour laquelle il n’y a rien à attendre d’eux, c’est à nous d’agir, en commençant, comme je l’ai dit sur un autre sujet, à nommer les actes de chacun : tous ceux qui participent à maintenir la ligne du pouvoir, les zélés, sont coupables envers le peuple français d’aider un pouvoir qui n’a voulu soigner personne, en s’obstinant à refuser le seul traitement qui fonctionnait. Ils aident au maintien d’un gouvernement coupable, car sans eux, celui ci ne pourrait rien faire sur nous, ce sont eux qui lui donnent son pouvoir.


  • Faut pas croire les sondages. Ne pas oublier que la presse et les sondeurs sont achetés.
    Contents les entrepreneurs ? Les petits investisseurs et petits propriétaires ? Plus de la moitié des Français sont "propriétaires" de leur logement, souvent pas encore payé, avec la banque qui attend les traites et commissions d’intervention.
    Allons donc.
    Les gens des villes sont moroses, un peu moins depuis peu. Il est vrai qu’ils n’ont pas l’air indignés par ce qui est révoltant : leur infantilisation, être chassés par la police comme des ovins, lors de leurs sorties avec enfants dans des endroits un peu naturels.
    Finalement, ils vivent au quotidien depuis longtemps, toujours peut-être, une vie de confinés. Certains considèrent cet épisode comme un moyen d’éviter le métro, les collègues et le harcèlement moral au bureau ou au collège. Tant qu’ils sont payés !
    Mais tout le monde n’est pas employé, et beaucoup d’employés savent déjà que c’est le chômage qui les attend. Paradoxe : les petits employés éternellement conformistes sont ceux qui sortiront le plus meurtris de la réorganisation. En effet leurs emplois sont souvent inutiles.
    Le bas prix actuel du pétrole a-t-il pour but de financer la mise en boîte des populaces ?


  • Très bonne synthèse. Il faut renouveler les peurs, inventer d’autres stratagèmes de conditionnement...

    "80 % des Français ont plutôt « bien vécu » le confinement"

    Ça colle bien avec le fait que 85% des gens n’aiment pas leur travail, le fait de rester chez soi a pu être vécu comme des sortes de vacances... et qu’ils étaient aussi prêts pour beaucoup à faire de petites concessions sans râler comme le fait d’attendre deux plombes devant le supermarché avant d’entrer !

    Nous ne sommes que des fourmis manipulables entre leurs mains. Et ça les amuse beaucoup, ça doit être jouissif pour des pervers narcissiques comme Philippe, Macron etc d’avoir tout pouvoir sur la fourmilière et parfois d’y mettre un coup de latte, en tant que bons valets du pouvoir profond !


  • Pour la première fois dans l’Histoire, l’essentiel de la population a été enfermée pendant deux mois avec pour seul contact extérieur la propagande uniforme des médias mainstream. Je ne parle évidemment pas de la minorité qui se ré-informe sur internet comme ici.
    Je pense qu’un point de non retour a été atteint et qu’une majorité n’est plus capable de remettre en cause le couillonavirus malgré toutes les preuves et analyses qui pourront être apportées.
    C’est même valable à l’échelle planétaire.


  • A titre personnel, je sais que le gouvernement ment, je sortais tous les jours avec des attestations bidons ; MAIS j’étais très content d’être confiné, ie de pouvoir être avec ma famille et d’échapper à l’esclavage quotidien qu’est le mien.

    Il n’y a aucune contradiction.

    Je suis prof et habituellement entouré toute la journée d’élèves débiles. Je ne reprendrai pas ; je serai en grève jusqu’à la fin de l’année et à la rentrée je démissionnerai. Je monterai ma propre structure et je continuerai à vivre au milieu des miens, loin de cette société pourrie.

     

  • Selon un autre sondage ce sont ces mêmes français qui pensent que le délinquant sarkozy qu’ils exécraient il y a peu, aurait mieux géré la crise du couillonavirus que macron.


  • https://www.mediterranee-infection....

    Dans ce lien de l’institut de Raoult, il y a les résultats d’études cliniques sur l’impact du confinement dans la population

    Les études s’appellent COCONEL (Covid Confinement Etudes Longitudinales)

    On découvre des choses intéressantes :

    plus d’un français sur trois présente des signes de détresse psychologique. . .
    plus d’un français sur quatre s’opposera à un vaccin. . .


  • Bien des gens ont été payés à rester chez eux , loin de l ’infect turbin abhorré et auraient même souhaité que ça continue ; ce confinement a de plus été un chamboulement inespéré dans de crasses habitudes et donc plutôt agréablement vécu par beaucoup avec de délicieux frissons devant les croque-morts de BFM à se faire peur mais sans payer vraiment , en faisant semblant d ’y croire quand même .C ’est compliqué la psychologie humaine c ’est plein d ’arrières pensés , de replis , de faucuteries . . . il n ’y a que dans le vrai danger que les gens ne mentent plus .


  • Les Français sont les pires veaux du monde civilisé ... parce que la France est le terrain de jeu privilégié des sionistes. Je le dis depuis toujours. C’est le pays qu’ils ont choisi pour leur ingénierie sociale. Ils tiennent la France pas la mémoire. Leur mémoire. Ils ont compris que les Français étaient des coeurs d’artichaut. Regardez le nombre de films, de reportages, de rappels, de remontrance, de culpabilisations depuis 1945. Alors que la collaboration n’a déporté que 60 000 Juifs (pour la plupart des migrants en situation irrégulière) ; que la Seconde guerre mondiale a été voulue par Hitler, que la lutte contre le pouvoir juif était au menu de Mein Kampf, etc., etc. Et pas un Français qui ose dire : "Lâchez-nous les baskets. Nous n’avons que 0,01 % de responsabilité dans votre shoah" ... (en acceptant le chiffre de 6 millions !). Décidément, il est plus facile de lutter contre les Sarrasins !

     

    • @awrassi je suis pour une fois en total accord avec vous !!
      Dommage que vous ayez tant la nostalgie de ces dangereuses et mortifères lubies idéologiques trotskistes ou stalinistes appartenant au passé car vous savez aussi par moments faire preuve de caractère et de lucidité.


  • Je pense que la première partie est une vérité, l’autre une intox sur le désir des français de valider le confinement sachant que des sociétés de sondage viennent d’être achetées par Lagardère.

    Les sondages suivent la même propagande que les élections sur les intentions de vote, ils sont tous faux sans exception et ne sont là que pour pratiquer l’ingénierie sociale et commanditer des lois voire des décrets pour mieux asservir les Français.


  • C’est bien ce qui était prévu !
    dire tout et son contraire à longueur de journée pour faire disjoncter les cerveaux.
    Tout ce passe comme prévu ! Les mecs arrivent plus à réfléchir. Bienvenu dans le monde d’après


  • La théorie du choc fonctionne très bien ! après le choc vient la peur ! pendant ce laps de temps entre le choc et la peur se déroulent les faits et nous comprenons que le gouvernement a pris ses avances pour préparer son plan car sinon de choc il n’y en aurait pas et de peur non plus !


  • Le gouvernement a menti, a du sang sur les mains, je ne valide rien du tout, je trouve cela grotesque et ignoble de la part de ces voyous qui ont volé le pouvoir pour nous enfermer dans une idéologie immonde et mortelle .
    Pour moi ça fait 75% de cons, mais cela ne m’étonne guère..Le prochain coup ,ils vous demanderont de vous mettre à quatre patte chez vous en attendant l’enculeur .

     

  • Paradoxe parce que la doxa est prégnante pour diffuser la peur ! Je croise dans mon InterMarché du coin des regards, des visages masqués ou pas : ils sont tristes, apeurés, parfois hagard, absents.

    Tout cela existait avant le confinement lequel n’a fait que l’accentuer et nous le révéler encore plus.

    Je reprends le terme de Francis Cousin des « épaves circulatoires », des débris – des gens brisés qui se sont laissés briser en fait – ceux que Jésus appelle des morts-vivants.

    Ils n’ont rien compris au scénario (forcément complotiste depuis des lustres, puis au film hollywoodien (lequel révèle en creux la magie ésotérique du complot) et désormais en temps réel, in situ approcherons-nous de Soleil vert ?

    Comment en sommes-nous arrivés là ? Réplique d’Edward G. Roblnson dans le film cité. Pas compliqué : par des cons nutellisés qui rivés à leur télé ou smartphone du matin au soir !

    Le virus, c’est la peur inoculé – pas de jeux de mots avec un autre terme ... indécent et pourtant :) – chaque soir aux 20h de BFM ta gueule ...

    C’est ce que cherche le pouvoir occulte à savoir être dans la dissonance permanente avec soi-même, les autres sa famille, ses voisins, ses collègues, les commerçants, les amis pour une distanciation sociale de tous les instants afin que notre instinct du spontané soit banni. L’autre n’est plus un autre moi-même dans une infinitude à partager mais une menace potentielle ! D’autant que la surveillance généralisée par cam’ dans votre immeuble au Centre-Ville ne vous lâche pas et que votre smartphone vous piste !

    Le diviser pour mieux régner dans la vie sociale part de la fragmentation de son ego en mille morceaux afin que le SOI divin ne puisse jamais intervenir faire SAINT TAISE que le saint, le sain en chaque se taise : que ni la Raison, la Foi (confiance) puissent s’installer avec bon sens dans toute relation. Même un sourire sera interdit puisque j’arrive en homme masqué qui cache ainsi son empathie. En plus, de me dire ferme ta gueule comme le suggérait le titre du spectacle « Fifty, fifty » de Franck Dubosc dont l’affiche nous le montre faisant chut ! car le doigt sur la bouche est un ordre donné par le subconscient pour se taire et cacher des choses à son interlocuteur.

    Il sera trop tard lorsque le fonctionnement en mode « panique » sera dans vos pénates ... bande de couillons nutellisés.

     

  • Le confinement dispense de devoir se farcir quotidiennement des embouteillages ou de s’entasser dans des transports en commun bondés pour subir 7 ou 8 heures durant la présence de petits chefs arrogants et médiocres.

    Donc évidemment qu’une majorité d’entre nous l’a plutôt bien vécu, sans pour autant se faire d’illusions quant au gouvernement.


  • Moi on ne m’a jamais demandé pour les sondages. Depuis le début je suis contre le confinement, c’est aberrant ! Priver un peuple de sortir sous cause de virus est illégal. Mais en effet autour de moi beaucoup pense que le gouvernement ment, que les médias mentent...mais pas dans le bon sens...les gens pensent qu’on leur ment sur les chiffres et qu’en réalité il y a beaucoup plus de morts qu’on nous le dit. Bon la situation a évoluée et on se rend compte maintenant que le nombre de mort n’est pas ce qu’il était. Mais de mon coté je perds un peu espoir ; je continue ma vie comme auparavant, seulement le peuple m’inquiète... Je ne sais pas où sont les grandes gueules mais plus personne n’ose dire la vérité et se parler, comme si le virus avait restreint quelque chose entre les hommes. Le réveil est tellement lent ; peuple de cons qui gobent de la merde. C’est sur que c’est cool de rester chez soit à ne rien branler (ou branler sa bite devant du porno), bouffer mac do, boire son coca de merde, jouer à la console... Et se faire prendre en charge par l’état...Hum ça c’est bon. Je passe mon temps à informer et continuerai à le faire... Mais honnêtement quand je vois le niveau des français, on est dans la merde, l’élite doit se marrer quand même, vu leur organisation et leur pogne dans les décisions, eux ils se bougent, pendant qu’on reste inactif. Si l’on montre pas plus de résistance on est baisé. Et Avant je me disais toujours qu’il va falloir qu’on soit réellement dans la merde pour que les gens ouvrent les yeux, et qu’ils vont les ouvrir et réagir quand on va s’attaquer à eux..Sauf que là on est dedans, en pleine dictature, en plein changement vers le nouvel ordre mondial, et personne se bouge, très peu comprenne. De plus en plus ouvrent les yeux malgré tout, c’est certain, ça s’accroit, mais la majorité est encore dans le cirage. Vive la résistance et la Vie Eternel qu’on nous a offert. Plutot crever que de vivre dans un monde de pute.

     

    • Priver les gens de la liberté élémentaire de circuler est quelque chose d’aberrant et d’inédit (sauf en guerre), mais la plupart ont fini par écraser ce que leur restait de cette petite voix de l’instinct. Beaucoup l’ont mal vécu, ceux qui vivent dans des petites surfaces d’habitation, mais ils ne font pas partie des sondes. Chacun veut croire au bonheur malgré tout. Par conséquent, beaucoup ont cru à l’argument du confinement nécessaire, comme une mesure pesante de "protection", alors que la protection pouvait s’organiser de manière moins folle. ce qui prend le relais à présent c’est la distanciation. On pourrait essayer de le comprendre et de le justifier, si cela était provisoire. Mais non, ça risque de durer. En l’état c’est fait pour casser toute chaleur humaine, toute veleite de se rassembler, d’être plus fort, d’avoir de la joie en dehors du foyer, et aussi pour éviter tout retour vers la vie d’avant. C’est fait pour créer une société inhumaine, une rencontre du 3 eme type, et nous morceller pour nous esclavagiser. Quand ils s’en rendront compte...ce sera parti pour le nom, les nouvelles injonctions, le vaccin pourri, sera peut-être trop tard.


  • - "Arrêtons de vivre pour vaincre la mort !" Ah ah ah !
    Les peuples n’aiment pas la guerre non plus mais ils la font à contre-cœur car l’autorité leur ordonne. L’expérience de Milgram à l’échelle d’un pays. Au fond de soi, on sent bien que quelque chose cloche mais on est trop lâche pour s’opposer à l’autorité. L’instinct grégaire fait le reste, on suit le troupeau. Allez, rendez-vous en 2022 ;)


  • Un sondage, commandé (ou commandité) par françeinfo et Le Figaro,
    ne peut être qu’une énième intoxication médiatique.
    Retenir : voilà ce qu’ils veulent que nous avalions.
    A régurgiter, comme à peu près tout les sondages.


  • Selon le Dr G.Delépine chirurgien et statisticien (article dans Agoravox du 30.04.20) :
    Le confinement augmente le risque d’infection et le risque de mortalité (donnée de l’OMS du 29.04.20)

    Exemples :

    Pays-Bas et Suède, sans confinement et sans quarantaine 302 et 282 morts/million
    Belgique et France confinée : 692 et 409 morts/million

    Donc en France il y a eu 7000 morts (environ) qui auraient pu être évitées par l’absence de confinement !!!


  • Franchement on peut comprendre. Même moi qui ne m’informe que sur ER (ou presque) depuis 15 ans j’ai flippé. Les mecs te disent "c’est anodin" donc tu pense "ça va être grave" (chernobyl). Puis "c’est terrible on est en guerre" et là tu commence à douter (11 septembre). Ensuite comme tout le monde adhère au principe tu l’applique, car sinon tu prends 135e d’amende pour être allé aux champignons et t’as pas les moyens.
    C’est ça le plus vicieux.
    On ne sait jamais sur quel pieds danser avec ces fils de pute alors dans le doute on se protège, c’est du bon sens.

    Puis il faut voir ce que signifie ce pourcentage. 80 pour cent des crétins pensent que le gouvernement a mentit mais sur quoi ? Sur le fait que c’était pas dangereux et qu’on étaient préparés (on a des masques).
    Si ne serait-ce que 50 % des français pensaient qu’au contraire ce gouvernement a joué à la lettre sa partition dans le HOAX du siècle on en serait pas là. La majorité adhère au narratif officiel. Leur plus beau coup est d’avoir tué la raison et d’avoir rendu le mensonge plus rassurant que la vérité. Maintenant tous veulent être des esclaves. Désolé Ezra, ce n’est pas juste l’Amérique, c’est le monde entier qui est un asile de fous !!

    "La vérité vous rendra libre". Il n’a pas dit "la vérité vous rendra joisse".

    Merci Soral.

     

    • Un sondage afin de savoir si les gens ont eu plus peur des amendes ou du virus serait intéressant, avec répartition selon le sexe, l’âge, la catégorie socio-professionnelle et l’implantation géographique (citadins ou non).

      Bon, je vous donne grosso-modo les résultats (ça évitera de dépenser de l’argent pour rien).
      70% des "vieilles citadines (fonctionnaires, cadres et cadres supérieurs) ont déclaré avoir plus peur du virus tandis que 70% des jeunes campagnards (sans-dents, gueux, chômeurs, paysans, prolétaires et employés) ont déclaré avoir plus peur des amendes.


  • Ceci prouve qu’on peut faire accepter n’importe quoi au nom de la " santé " .
    Je l’avais déjà remarqué avec les vaccins et le SIDA les gens deviennent hystériques quand tu essaies de leur expliquer ces escroqueries.

    Ils viennent en fait de valider ce qui n’a pas marché ni avec le climat, ni avec le terrorisme.
    Les Français sont a point pour se soumettre au nouvel ordre mondial par la peur d’un virus , et il est certain que cette technique du virus a été si efficace qu’on va y avoir droit encore et encore
    Des nouvelles maladies émergeront chaque années pour le plus grand bonheur de nos esclavagistes qui pourront a chaque fois ajouter une chaine supplémentaire a nos pieds

     

  • J’aimerais connaître les résultats du même sondage pour la Suède qui n’a pas pratiqué de confinement.


  • Dans la même idée, vivement 2022 pour que 75% des Français qui pensent que le gouvernement Macron les a trahit, revotent pour lui. (barrage au fascisme, etc...)

     

  • ’’Paradoxe : 75 % des Français pensent que le gouvernement leur a menti mais valident le confinement’’...
    Ben oui, ça ressemble tellement à la grève générale qui s’en venait que ça fait double emploi. Il ne restera plus qu’à se torcher le cul avec la dette, comme ils se torchent le cul avec la démocratie, et les cartes seront rebattues... Ne restera qu’à juger les traîtres ; virer les parasites ; et on passera à autre chose, comme de la liberté dans de la prospérité par exemple.


  • Bien sûr que les gens ont bien vécu le confinement. Ils étaient payés à rien foutre chez eux. Ils se sont reposés comme jamais, ont nettoyé leur jardin leur appart, ont regardé des films, lu des livres qu’ils n’avaient pas eu le temps de regarder ou lire. Mes deux fils étaient quasi en vacances, ils auront leur BTS et le bac français sans trop bosser. Tous les fonctionnaires se sont reposés. Coup de fil aux potes, les liens se sont même resserrés. Sans déconner, c’étaient les vacances. Alors après les dirigeants sont tellement nuls que tu ne peux que croire qu’ils ont menti.

     

  • "Grâce à vous, le virus a reculé.
    Mais je suis toujours là." Emmanuel M’corona


  • C’est typique du français ! Râleur, grogneur mais qui vote pour les mêmes depuis 40 ans et finalement content de son sort avec une trouille bleue du changement ! Par contre ils beuglent à longueur d’année derrière les syndicats à la moindre occasion !


  • Le problème est de trouver injuste ce que font les malins aux imbéciles , d’en comprendre les rouages , de le dire aux imbéciles , qui s’indignent machinalement et à qui ont peu refaire la meme entourloupe , un peu déguisée le lendemain.
    Et de ne pas avoir envie de profiter des imbéciles .


  • Le plus violent pour le peuple est devant nous. Reposons-nous et préparons-nous. Dites à vos proches et vos voisins que vous les aimez.


  • Les deux ne sont pas contradictoires. Les Français ont majoritairement bien vécu une contrainte imposée par un gouvernement de menteurs, voilà tout. Ils ont fait contre mauvaise fortune bon coeur comme souvent face à des situations extraordinaires.

     

  • La peur est irrationnelle. Surtout quand elle ne peut pas s’appuyer sur la logique ou le connu. Ces grands manipulateurs le savent très bien.
    Tu finis par "savoir" que toute cette histoire de grave pandémie est une connerie, mais la peur est avant tout émotionnelle et comme un con tu continues à avoir peur malgré tout.
    Ou alors c’est trop humiliant de te rendre compte que tu t’es fait mettre bien profond et du coup tu te dis que le confinement était quand même utile, même quand tu comprends que c’était.......inutile !

     

    • Il est plus facile de tromper quelqu’un que de lui faire admettre qu’il s’est fait trompé. L’orgueil ? l’humiliation ? ou autres choses, je ne sais pas trop pourquoi.
      Ce qui est sûr pour moi, c’est l’humilité et le questionnement qui sont importants. Dans un monde vivant, constamment en mouvement, il est étrange, pour ne pas dire stupide, d’avoir une pensée figée, et de reprocher à quelqu’un de changer d’avis.


  • Le côté positif du confinement :
    - un grand nombre a pu prendre un peu de recul, sortir un peu de la routine infernale qui empêche de penser... (troquer une aliénation - celle du travail, de la course matérielle dans les supermarchés et magasins, de la course contre le temps - pour une autre aliénation, physique et de restriction de libertés fondamentales - plus le droit de circuler, plus le droit de rien faire sauf rester chez soi- ce qui pousse à la réflexion).
    - un grand nombre a pu se ré-informer, se poser quelques questions, être touchés par la dissonance cognitive entre les injonctions du gouvernement et médias et ce qu’ils observaient dans la vraie vie... et peut être pour certains basculer dans le "complotisme", cette maladie mentale lol.


  • Concernant les psychoses des confinés :
    - ) Nombre de confinés estiment que vraisemblablement -ayant subi des douleurs sévères, voire assez légères- ils ont déjà attrapé le covid entre décembre et aujourd’hui,
    - ) Mais paradoxalement, CES MEMES PERSONNES, heureux d’être confinés, craignent comme la peste ce covid et s’emportent contre les excès de ces imbéciles qui ne se rendent pas compte qu’on ne se promène pas à plus de 1, qu’on doit absolument porter des masques, et les enlever sans les toucher, uniquement avec 2 doigts sur l’élastique gauche.

    J’ajouterais que ces MEMES PERSONNES -paniquées par un cycliste ou un coureur à pied qui les frôle à un mètre- il y a 2 mois et 1/2, en partant une semaine à l’étranger, ont risqué avec allégresse et en connaissance de cause, le blocus au retour.

     

    • Je trouve ce sondage très positif... les gens ont répondu : on nous ment, mais nous aimons être confinés, et même nous le resterons un maximum grâce aux arguments que les menteurs nous ont fournis... ha,ha,ha.
      Autour de moi , 100% des familles ne renverront pas leurs enfants à l’école avant septembre, s’ils y retournent un jour.... On leur a donné le droit d’avoir peur, hé hé, pourquoi n’en profiteraient-ils pas ?


  • C’était le but recherché...dire tout et son contraire pour faire disjoncter les cerveaux des gens...procesus tres bien décrit par mr crevecoeur je crois dans l’émission de Thierry Casasnovas...
    resultat les mecs n’arrivent plus à réfléchir.. Ils sont d’accord mais doutent quand même. le ver est dans le fruit ! Du parfait boulot de la part de nos gouvernants....


  • Puis-je savoir combien d’adhérents E&R ont été questionné pour ce sondage ????


  • Les foules n’ont jamais eu soif de vérités. Devant les évidences qui leur déplaisent, elles se détournent, préférant déifier l’erreur, si l’erreur les séduit. Qui sait les illusionner est aisément leur maître ; qui tente de les désillusionner est toujours leur victime.

    - Gustave Le Bon (1841-1931), médecin, anthropologue, psychologue social et sociologue français


  • A ne pas négliger non plus les liens étroits quoique sous terrains entre la peur et le plaisir ; les gens ont pu éprouver un plaisir secret à vivre une situation de peur , à se croire dans un de ces films d ’horreur qu ’ils affectionnent , en se donnant de délicieux frissons devant les croque -morts de BFM ; d ’autant que les morts réels dans leur environnement immédiat et lointain ont été si rares ou bien plutôt si inexistants que la conviction intime , au plus caché de lui même du citoyen de base a rapidement été qu ’on lui mentait et soulagé ,qu ’il pouvait si livrer au happening collectif de la psychose sans risque réel , comme dit le Céline sans être " payant" . En faisant mine d ’y croire ferme pour la galerie dans un délire chamboulant le terne quotidien .


  • Il n’y a pas de paradoxe. Les gens sont conscients des mensonges de la fessue et de ses maîtres, et les marionnettistes du confinement sont en échec sur certains points : l’assignation à résidence a resserré la cellule familiale pour beaucoup de ceux qui se sont confinés "en famille". Et cela n’était pas prévu ! J’ai beaucoup pensé aux personnes isolées. Elles ont dû souffrir... J’en ai eu plusieurs au téléphone... Mais, chez moi, cela a été plutôt plaisant : télétravail, cours via internet, gym collective le soir sur la terrasse, excellente cuisine avec participation volontaire de tous, repas à l’extérieur quand cela était possible, jardinage, discussions, lectures, et SURTOUT pas de télé... Rien à voir avec l’incitation à la pornographie à laquelle s’attendait le laideron à verrue nasale du gouvernement, au début du confinement (des hommes autres que le mec qui la saute officiellement voudraient-ils vraiment s’y coller ? Je pose cette question sincère aux lecteurs du site...) En tout état de cause, les résultats montrent finalement ceci : les salariés préfèrent les membres de leurs familles à tous leurs collègues membres des multinationales, et beaucoup d’entre eux préfèreraient travailler dans des PME/PMI... La mondialisation ne plait pas. La perte de projet personnel ne plait pas. Allons-nous finalement préférer la réduction des vies données par Dieu au seul versement d’un revenu universel, lequel anéantira ce don ?

     

    • Esmeralda:99,9% des boites françaises sont des PME/TPE ou des PMI/TPI rackettées par la banque et l’état et emmerdées à n’en plus finir par les parasites de la bureaucratie.
      Et 90% des salariés du privé bossent dedans ou pour la moitié y survivent au jour le jour...
      Tu as l’air de vivre entourée de bobos,peut-être rebelles et anticonformistes dans leurs genres mais bobos et profiteurs de la mondialisation quand même !!!
      Et si c’est gens bossent pour des multinationales c’est qu’ils ont choisi la société mondialiste et l’Empire par facilité ou le pognon qui en découle...
      Les cadres et surtout les cadres-sup des multinationales sont le cancer de ce monde moderne,ces petits-chefs sont les chevilles ouvrières et les kapos du mondialisme,sans leur dévotion à leurs grands groupes et leur travail de fourmis la finance et les lobbies ne seraient pas en mesure d’écraser les peuples !!!


  • Et cela devait arriver un jour : un sondage (le Figaro du 11 mai) demande aux français ce qu’ils pensent du comportement ... des français. La réponse est sans surprise : des salauds, des imbéciles, au mieux, des idiots. Le sondage, c’est la version branchée de la dénonciation à la commandantur. La haine de soi se transmets comme la peste.

    On attend un sondage qui demanderait à un sondé ce qu’il pense de lui.

    Aucun Lafesse n’a encore pensé à cela. C’est pourtant la base de pas mal de situations psychologiquement burlesques.


  • Sur l’impact de la psychose médiatique injectée quotidiennement, j’ai l’impression que ce sont plutôt les femmes de 25-50 ans, et spécialement les mères, qui ont été le plus atteintes (je ne développe pas sur toutes les explications facilement imaginables).

    Quand vous faites vos courses, faites un sondage visuel au supermarché sur qui porte des masques : des jeunes couples ayant un nourrisson, des mères de familles de la tranche d’âge ci-dessus, quelques sexagénaires et +, et quelques bons soldats ou des apeurés.

    Je vis dans un département qui a été confiné comme les autres pendant 8 semaines pour : 36 morts à l’hôpital porteurs du Sras-Cov-2, dont 6 en EHPAD également porteurs du même virus (chiffres préfecture).
    Même si on rajoute ceux passés sous les radars (morts à domicile non autopsiés et qui ne le seront jamais), ça fait mince.


  • Quel paradoxe ?
    Il est évident que depuis le début les gens sont heureux de rester chez eux et de plus bosser. La reprise va être dure.


  • Donc une grosse partie de la France trouve que l’Etat est un menteur puisque celui qui le mène est un menteur aussi ... !
    Mais ?
    Bientôt les prochaines élections avec les mêmes ... !
    Donc ?
    Une schizophrénie française à nouveau.


  • Je tiens encore une fois a signaler le scenario copie/colle ici en Angleterre malgre le renvoi de Ferguson :

    *Les anglais ont ete invite a reprendre le travail.
    *Les petites sections retournent a l’ecole demain.
    *Une grande partie des anglais semble aimer le confinement ou ne souhaite pas reprendre leur travail par peur du covid19.
    *Le gouvernement British a menti sur les masques et protections tout comme le gouvernement Francais.
    *Les nouveaux slogans sont exactement les memes : "stay alert, save lives".


Commentaires suivants