Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Paris réfléchit à l’instauration d’une zone d’exclusion aérienne sur une partie de la Syrie

Interrogé par France 24, ce 23 août, au sujet de la crise syrienne, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian a évoqué l’instauration possible d’une zone d’exclusion aérienne (No Fly Zone, NFZ) sur une partie de la Syrie.

Dans un premier temps, Jean-Yves Le Drian a écarté l’idée d’une “No Fly Zone globale”, c’est à dire appliquée à l’ensemble de l’espace aérien de la Syrie. “Cela voudrait dire interdire tout vol sur le territoire syrien, ce qui veut dire clouer l’aviation syrienne au sol, ce qui veut dire, en fait, rentrer en guerre. Cela ne pourrait se faire que s’il y avait une coalition internationale capable de le faire. Pour l’instant, elle n’est pas réunie”, a-t-il expliqué.

Toutefois, pour le ministre de la Défense, “l’hypothèse d’une zone particulière autour de laquelle il pourrait y avoir une espèce d’interdit, cette hypothèse émise par (la secrétaire d’Etat américaine) Hillary Clinton mérite d’être étudiée”. “Mais c’est la première fois que les Etats-Unis tiennent ce discours”, a-t-il fait remarquer. “Nous sommes en train de réfléchir à tout ça”, a pour sa part indiqué, à ce sujet, Laurent Fabius, le chef de la diplomatie française.

Le 11 août dernier, la secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton, avait parlé d’instaurer une zone d’exclusion aérienne au-dessus de la Syrie, lors d’une visite officielle en Turquie. Mais selon les compte-rendus fait à l’époque, il n’avait pas été précisé qu’il s’agissait d’une NFZ limitée à quelques secteurs syriens.

Cela étant, pour le secrétaire américain à la Défense, Leon Panetta, l’instauration d’une zone d’exclusion aérienne en Syrie n’est pas “une question d’une urgence brûlante”. En mars dernier, il avait déclaré, lors d’une audition devant le Congrès, qu’une telle opération ne serait pas de la même eau que celle menée en Libye en 2011, étant donné que les systèmes de défense aérienne syriens sont plus sophistiqués que ceux des forces du colonel Kadhafi et qu’en plus, ils sont déployés dans des zones fortement peuplées. Et pour le Pentagone, la priorité est d’éviter que les armes chimiques du régime syrien ne se retrouve dans la nature.

Quoi qu’il en soit, rien ne pourra se faire sans un mandat de l’ONU, condition jusqu’ici posée par le président Hollande à toute éventuelle intervention militaire française. Et la Russie a répété son opposition à toute zone d’exclusion aérienne en Syrie. Est-ce que l’idée d’une NFZ partielle serait de nature à faire changer d’avis Moscou ? Rien n’est moins sûr.

Dans le fond, qu’une zone d’exclusion aérienne soit totale ou parielle ne change pas fondamentalement les données du problème et ne réduit pas les difficultés, les défenses anti-aériennes pouvant être déplacées vers le secteur qui serait devenu interdit à l’aviation syrienne.

Enfin, et s’il était question de se passer du feu vert de l’ONU, comme cela avait été le cas pour le Kosovo, même s’il est vrai que le Conseil de sécurité avait voté plusieurs résolutions menaçant Belgrade d’une intervention, il se poserait la question des modalités de la mise en place de cette NFZ ainsi que celle de la participation française, étant attendu que l’on verrait mal Paris se défausser après avoir affirmé réfléchir à cette option. Cela supposerait donc un déploiement de moyens aériens en Turquie, voire en Jordanie, et/ou l’envoi du porte-avions Charles de Gaulle au large des côtes syriennes. Mais nous n’en sommes pas encore là…

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

51 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • c’est ça, qu’ils "réfléchissent", ça les occupe. qu’ils n’oublient pas qd même que et la Russie et la Chine ont envoyé des bateaux croiser au large de la Syrie. Sans doute en vacances...

     

  • Le peuple français doit fermement s’opposer aux actions criminelles de son gouvernement.
    S’il ne le fait pas il sera, comme il le fut en Libye, en Côte d’Ivoire et l’est actuellement en Afghanistan, complice de crime contre l’humanité.
    Mais pour s’opposer au Gouvernement il faut oublier ce qui divise (couleur de peau, religion, origine, statut social et sexe) et se battre ensemble.
    Je ne crois pas que le peuple de France en ait ni la volonté ni le désir.

     

    • 95% du peuple francais se sent desintéressé de ces questions, soit pense que son gouvernement fait ce qu’il faut, merci aux medias qui font un "formidable" travail de desinformation. Alors non, le peuple de France n’a aucune volonté ni désir de s’opposer aux desseins de son elite car dans leur esprit, l’elite gère point barre.
      En discutant avec les gens de la génération de mes parents, et qu’ils sont nombreux tous ces braves pères de famille, le constat de desinformation est éloquent. Reconnaitre cette desinformation revient dans leur esprit à acter qu’ils n’ont rien compris pendant des décennies, autant dire que consciemment ou inconsciemment il se refusent tout simplement à accepter cette réalité qui leur imposeraient d’être triste voir même révoltés. Dès lors comment pourraient-ils regarder leur enfant dans les yeux et continuer d’exiger d’eux qu’ils profitent de la vie comme ils se sont toujours mis un point d’honneur à le faire eux-même ?
      En France, tu te dois d’être heureux, dejà parceque.. c’est obligatoire :). Le bon peuple francais "sait" qu’Assad est un tyran sanguinaire, comme l’était Khadafi, donc c’est bon d’entendre Fabius affirmer qu’Assad doit quitter le pouvoir en Syrie.. Et le bon peuple Francais "sait" qu’il vit en démocratie, alors pourquoi le bon peuple francais se sentirait révolté, pour lui même ou pour des peuples à l’étranger ? au mieux il s’en fout, au pire, il "sait" que l’ONU sauvera ces peuples de l’"injustice" de leur bourreau de président. En résumé la vie est belle, si tu affirmes le contraire, c’est que tu es malade :)


  • Quelle bande de pourriture. Au nom de quoi pourraient-ils interdire à un état souverain que son armée vole dans son espace aérien nationale, alors même qu’on l’a laisser violer par la Turquie sans la moindre conséquence ? Car concrètement, ce ne veux pas dire quatre chose que d’avoir des chasseurs prêt à décoller pour abattre les avions de l’armée nationale, ou des batteries anti-aériennes pointées vers la Syrie. C’est un acte de guerre sans déclaration de guerre, comme en Libye, ce qui permet d’éviter de se conformer aux protocoles et au droit spécifique de la guerre ("Ah, mais on est pas en guerre ! c’est une opération humanitaire de soutien armé, c’est complètement différent. Allez Bob, charge le sarin et les bombes au phosphore !").

    Ils sont tous fous, complètement fous à lier.


  • Cela revient à dire que le gouvernement "Français" se pose la question d’une entrée en guerre contre la Syrie. Jusqu’où allons nous descendre....


  • Ils essayent toujours de faire la guerre en coalition , jamais de facon fairplay .En fait le meilleur moyen pour avoir la paix dans ce monde est de faire une contre coalition a l’otan , comme ca , on aura un certain equilibre militaire qui empechera l’attaque de pays par des coalitions de pays comme avec l’otan

     

  • "on leur donne des armes ?"
    "On leur envoie du materiel militaire..."
    J’adore la langue de bois...


  • ils ne feront rien ils le savent tout le monde le sait !!!! tant que la chine et la Russie seront là personne ne bougera pour le reste ce sont de jolies discours pour les bobos "guerriers" écervelés de saint germain des près entre deux verres de millésime au deux magots où au café de flore...

     

  • Malheureusement les Français n’en ont rien à branler de ce qui se passe si loin de la France jusqu’au jour ou une bombe tombera sur une capitale Française et là ils commenceront à ouvrir les yeux et a se dire que éffectivement c’est pas bien de violer le droit international , c’est pas bien de donner des armes à des terroristes pour détruire un pays et faire sauter son dirigeant ... mais il y a aussi le problème suivant que si par exemple le Front National bénéficiait de la même propagande médiatique que les autres partis politiques ça ferait belle lurette qu’il serait au pouvoir et que la démocratie au niveau national et international serait respecté mais les fascistes qui sont au pouvoir en France depuis 40 ne sont pas prêt à lacher le pouvoir , ils brouillent les pistes par exemple en nous faisant croire qu’il y a plusieurs partis politiques différents alors qu’en fait ce sont un seul parti divisé en sous branches , c’est du fascisme maquillé et comme tous les fascisme pour en venir à bout il faudra passer par la case "guerre" car ces gens lorsqu’il perdront le pouvoir s’arrangeront pour tout casser en partant , notament en déclenchant une guerre ethnique meurtrière en France d’ailleur si tel était le cas la communauté la plus en danger à mon avis c’est la communauté Juive bizarement pro immigrationistes car avec tous les arabes anti-juifs qu’ils nous font venir chez nous lorsque ça va péter ils seront les 1ères victimes ça va être chaud pour leurs fesses et ça sera surement pas des gens du FN qui iront leur faire des misères malgrés tout ce qu’on dit sur eux .

     

    • Effecitvement Protis, les Français n’en ont rien à branler de ce qui se passe si loin de la France. Par contre je ne pense pas que la guerre amenant une bombe sur la capitale leur fasse prendre conscience de quoi que ce soit. En effet, n’oublie pas que les Francais, tout comme tous les homo sapiens d’occident déjà, ne comprennent ce qui se passe que par les prises de positions de leurs chers médias, si nombreux et diverses qu’ils constituent vraisemeblablement une source d’information louable :). Donc sois sûr que si une bombe tombait et amenait la guerre aux Francais, ils se feraient expliquer qu’elle est d’origine terroriste, cad, d’origine d’une mouvance anti occidentale et que les Francais doivent faire front contre ces terroristes.. Bon apres lesquels peu importe, mais dans le delire, le Francais moyen serait tout a fait prêt a croire que les Palestiniens ont désormais du lourd et que cette bombe vient d’eux héhé bon treve de delire. Soit on fait tomber les médias (là c’est tendu ou alors reformer le journalisme pour que chaque article necessite plusieurs sources croisées et puisse potentiellement se retourner avec prison ferme contre son auteur en cas de manquement avéré mais bon là je me branle le cerveau ok) et surtout on fait tomber notre "democratie représentative" ou alors les Français continueront de n’avoir rien à branler et ce sera bien légitime.

       

    • ce n’est pas la communauté juive dans son ensemble qui est pro-immigrationiste : ce sont les élites juives- qui se soucient peu de l’opinion du juif-lambda !
      et de toute façon, l’histoire a démontré très clairement que le petit peuple juif, partout intégré, a néanmoins subi, à toutes les époques, les foudres anti-sémites, précisément à cause des folies messianiques de ses élites !


    • Je suis entièrement d’accord avec ce que tu viens de dire mais dans mes explications j’ai simplifié , il est vrai par exemple que "secrètement" beaucoup de Juifs de l’Algérie Française notament votent FN et sont de bons citoyens patriotes mais cette minorité ne la ramène pas et reste trés caché car sinon ils reçoivent la visite de certains groupuscules violents fascistes comme le BETAR et ils peuvent avoir de sérieux problèmes .


    • Les premières bombes ce situeront sur les Centrales nucléaire ,car le Pays sera complètement paralysé ,je le vois venir gros ,après ,si pendant les guerres passées les citadins respectaient les campagnes ,les Civils en très grande majorité La ils ont semé des arrivants ,ils ont payé ,leur logement ,leur Soins ,donné 833 euros par personne ,par mois ,une française qui a élevé 3 enfants touche 227 euros par mois sans les soins ,pourquoi cette différence ,cette personne à 833 sera plus utile ,qu’une retraitée ,ils ont le sens pratique très développé ,partez en Savoie et essayez de revenir sans un TGV COMBLE même debout dans les couloirs ,avec un papier comme billet
      Une guerre civile la préparation ,la manipulation ce fait en sourdine ,
      Mais les français depuis si longtemps disent ( ça va péter ) ça va surement péter ) OUI mais tant que son voisin se suicide ,s’écroule ,
      Trouvez-vous pas bizarre le carburant à 2 euros dans certains coins ,personnes ne bouge ,ni les transporteurs ,ce n’est que leur Nom sur leurs véhicules ,Entreprises étrangères ,ni les agriculteurs ,tous le Monde Ronfle ,le réveil va être dur


    • @209137

      Mais bien sûr que si que les juifs, même ceux "du quotidien", sont dans leur immense majorité farouchement, je dirais même hystériquement, immigrationnistes (pour leur pays d’accueil, pas pour leur pays de coeur : israël), on voit bien que tu les côtoie peu.

      C’est moins vrai depuis les années 2000 car ils commencent à goûter à l’hostilité de certains musulmans, et c’est vrai que depuis certains se disent "finalement, c’était pas si mal du temps de ces porcs de gaulois, si j’avais su ; en fait ils étaient bien dociles comparé aux nouveaux".
      Et c’est là la seule et unique raison de leur revirement (tant que ça ne touchait que les "porcs de gaulois", ils étaient bien contents, après tout c’était bien fait pour "leurs sales gueules de fachos").

      D’où l’apparition dans les média de types comme Zemmour, qui parlent pour eux, et non pas pour les "sales porcs de gaulois" comme le croient les naïfs.

      Il faut vraiment ne pas les connaître pour imaginer qu’ils adorent être les seuls éléments étrangers au sein d’une population homogène ethniquement et culturellement, quand bien même l’hôte n’est pas agressif à leur égard, ou même leur est soumis, comme c’est le cas des français de souche depuis 1945.

      Ils ne se sentent bien que dans les sociétés "diverses" et "multiethniques", tout simplement parce qu’ils passent alors plus inaperçus, et parce qu’ils peuvent exploiter les divisions d’une telle société à leur profit. Une société homogène de goyim, pour eux c’est un cauchemar, une hérésie, à détruire et vite.

      D’où l’activisme et la propagande d’une "Barbara Lerner Spectre", donc.


    • Dire que les Français en ont rien à branler est très limitatif, aucun peuple en a quelque chose à faire à partir du moment où il n’est pas directement concerné. La Russie, l’Iran, la Syrie (l’axe chiite) et au-delà, la Chine, savent que s’ils ne s’opposent pas à l’empire USraël, ils seront confrontés, affaiblis, à la volonté de domination totale de l’oligarchie économique et bancaire qui s’est manifestée depuis deux siècles et qui s’accroit de tous les pays qui tombent dans son escarcelle. Le soumission des pays arabes à cette oligarchie étant la plus représentative de l’absence de tout confessionnalisme autre que la cupidité, la déliquescence et le cynisme le plus mortifère. Satan c’est eux.


  • LAISSEZ LES PAYS TRANQUILLES.
    FAITES LE MENAGE LA OU IL Y URGENCE : C’EST A DIRE EN FRANCE.
    L’ENNEMI N’EST PAS CELUI QU’IL NOUS DESIGNENT

    Ras le bol des mensonges des criminels au sein de nos gouvernements. Ras le bol des va t’en guerre et des donneurs de leçons.
    Le peuple reprendra bientôt le pouvoir qu’il a perdu depuis trop longtemps et tous ces gens seront jugés pour ingérence aggravée, crime contre l’humanité, mensonges, manipulation des masses.


  • propagation du conflit au liban , projet de zone d’exclusion aerienne dans le ciel syrien ,raid de l’aviation syrienne dans le ciel irakien qui n’a pas protesté ,menaces de guerre israelienne contre l’iran, avertissement du hezbollah adressé a israel en cas d’attaque de l’iran , combats dans le sinai .... ca se precise


  • Il va forcément y avoir un moment ou les Russes vont faire une déclaration fracassante à ce qui nous sert de presse , et lacher un truc du genre " Attention peuples Occidentaux, vos pseudos dirigeants vous manipulent depuis bien longtemps et à force de renverser tous les pays non-alignés sur leur politique, nous allons devoir leur déclarer la guerre ! "


  • n y aurait-il pas moyen d’organiser une grande manifestation à Paris contre une intervention en Syrie ? ou dans n’importe quelle autre ville regroupant suffisamment de personnes à la base.

     

    • oui, mais vous n’aurez aucune couverture médiatique à moins d’être des milliers et encore...


    • Oui tu as entièrement raison, il faut attirer l’attention des gens , jusqu’à présent la plupart se contente de loboTV , media and co, mais une bonne manif SERAIT DURE A DISSIMULER , car ca se passe en France et non aux USA donc effectivement cela attirera l’attention d’un bon petits tas de gens et ensuite c’est le bouche à oreille qui suivra.. Il faut INFORMER les gens , NOS DIRIGEANTS ne sont que des INCAPABLES et ils veulent LA GUERRE !!!!


    • Cette attaque de la Syrie c’est dans les interrêts d’Israel donc si tu vas manifester attends toi à te faire violament agresser par des juifs racistes du BETAR ou des immigrés fachos de chez Mélanchon .


    • Il y a environ 3 mois, je marchais rue Sufflot vers le Panthéon à Paris quand j’ai vu un petit groupe (visiblement des Syriens et quelques rares Français, la responsable est je pense une femme Syrienne environ la 50aine, je l’ai vu ranger quelques drapeaux et portraits dans voiture du genre Kangoo) manifester avec le drapeau Syrien rouge et le portrait d’Al Assad, ce genre de manif existe donc, mais effectivement si pouvait être organiser une manif à plus grande echelle avec les pro Al Assad, les "contre la guerre", les membres d’E&R, membres d’autre assoc, membres de parti politique, etc etc cela enverrait un message à nos gouvernements, à nos amis en Syrie au Liban et dans le monde entier (à notre ami orthodoxe Natanael) qu’il y a en Europe des Hommes qui s’insurgent contre la dérive guerrière vers laquelle ils sont poussés.

      Attention car en face aussi les gars manifestent, il y a deux semaines du coté de Châtelet cette fois, une horde a défilée munis de drapeaux vert celui des rebelles, et des pancartes du genre "Al Assad dégage", (cette fois, bcp plus d’Européens que de syriens, quelques noirs le tout entre 20 et 35 ans +ou -).


  • Ah ? C’est pas Fabius le type qui parle ? C’est le ministre de la Guerre en Syrie ! Et moi qui pensais que c’était Fabius soucieux, ou un truc comme ça, avec les traits tirés. Ils ont tous la même tronche dans ce gouvernement fantoche, ou quoi ? C’est des clones !

    Comment va faire le gouvernement pour obtenir encore des taux de prêts négatifs de faux argent, s’il ne trouve pas le moyen de déloger le sympathique dirigeant syrien ?

     

    • Gulp ! Gasp ! Je viens de m’apercevoir que je me suis mélangé les pinceaux dans la dernière phrase. Il y avait sans doute une chanson angloise à la radio. Je voulais dire :

      Comment va faire le gouvernement pour obtenir encore des prêts de faux argent à taux d’intérêt négatif, s’il ne trouve pas le moyen de déloger le sympathique dirigeant syrien ?


  • - "Vous allez envoyer le porte-avions Charles de Gaulle fraichement rénové ?"

    - "Heu...Et bien, ce n’ est pas l’ envie qui nous manque mais nous ignorons si il pourrait affronter les marines russes et chinoises réunie.... ?"

     

  • On dirait que l’exécutif a oublié de se renseigner sur la possibilité d’une telle zone d’excusion aérienne auprès de l’armée française et qu’il ne lit même pas le Monde...
    L’ex-Chef d’état major de l’armée française ne veux pas aller en Syrie. On le comprend bien à le lire…

    LE MONDE | 23.08.2012

    Par Jean Fleury, général, ancien chef d’état-major de l’armée de l’air française

    Personne ne peut être indifférent au drame qui se déroule en Syrie. Aussi, en raison de l’exemple libyen, de nombreuses voix s’élèvent pour demander une intervention militaire. Certains réclament la mise en œuvre de toutes les mesures nécessaires, comme cela avait été demandé par le Conseil de sécurité de l’ONU, en 1990, pour libérer le Koweït ou, en 2011, pour protéger les populations que Mouammar Kadhafi voulait massacrer.

    Mais, pour que l’aviation puisse détruire les chars ou les pièces d’artillerie menaçant les civils, il faut qu’elle ait au préalable la maîtrise du ciel, c’est-à-dire mis hors de combat batteries sol-air et chasseurs ennemis.

    Dans le cas libyen, ce n’était pas trop difficile car la force aérienne du dictateur était peu opérationnelle et ses moyens terrestres de défense contre les avions ont été rapidement détruits.

    Pour la Syrie, la chanson n’est pas la même. Son armée de l’air totalise environ 500 avions de combat, soit deux fois plus que la nôtre ; bien qu’une partie d’entre eux seulement soit moderne, leur nombre et la qualité d’un entraînement conduit en vue d’une guerre éventuelle avec Israël en font un adversaire sérieux. Nous ne sommes pas de taille à l’affronter.

    En juin, quand les Turcs ont voulu tester la défense aérienne syrienne (pour tout expert en la matière, c’est une évidence à l’examen des trajectoires publiées), la réaction ne s’est pas fait attendre et l’appareil a été abattu. Pour venir à bout aujourd’hui de l’aviation de Bachar Al-Assad, il faudrait employer toute la machine de guerre américaine et utiliser les aéroports de Grèce et de Chypre, voire du Moyen-Orient. Pour la Libye, c’est notre armée de l’air seule qui a conduit le premier raid de libération de Benghazi. Si l’aide américaine a été indispensable pour la poursuite de la guerre, nous n’en avons pas moins effectué près du quart des missions de protection de la population menacée par Kadhafi, nous plaçant ainsi au premier rang de la coalition.

    Face à la Syrie, nous ne serions qu’une petite force d’appoint placée sous les ordres de Washington ; ce ne serait pas très glorieux.

    Quant à la zone d’exclusion aérienne réclamée par d’autres, elle pose exactement le même problème car pour détruire les appareils de Damas en vol, il faut une maîtrise du ciel encore plus parfaite !

    Il m’a paru étonnant que ce point de vue n’ait pas été davantage émis. Mais il y a à cela une bonne raison : ce serait reconnaître la faiblesse de notre aviation militaire. Lors de la première guerre du Golfe en 1991, l’armée de l’air française disposait de 450 avions de combat auxquels s’ajoutaient 32 Mirage IV de la force aérienne stratégique.

    Le Livre blanc en vigueur ramène ces moyens à 230 Mirage 2000 ou Rafale dont les vecteurs nucléaires. La déflation de l’aéronautique navale a été similaire.

    Les budgets militaires de la France sont ainsi passés en vingt ans de 3 % du PIB à 1,5 % ; ils ont été chaque année la variable d’ajustement des finances publiques, avec la promesse de jours meilleurs prochains… lesquels ne sont toujours pas là. Mais il est impossible aujourd’hui aux pouvoirs publics de proclamer cette faiblesse : la conclusion serait immédiate, le budget de la défense deviendrait prioritaire ce qui serait contradictoire avec les engagements du président de la République. Alors, finalement, le « niet » de Vladimir Poutine est bien pratique : il évite de poser les vraies questions.

    Jean Fleury, général, ancien chef d’état-major de l’armée de l’air française

    Jean Fleury est l’auteur de Crise libyenne : la nouvelle donne (Jean Picollec, 198 p., 18,55 €).

     

  • La Syrie doit absolument se mettre sous protectorat Russe, pour couper définitivement l’herbe sous le pied des Atlanto-sionistes.


  • C’est une proposition absurde et débile. La Syrie défendra son espace aérien (qui n’est pas si étendu) et des avions de l’OTAN seront forcément abattus. Une "no fly zone" partielle ou complète reviendra rapidement au même : la guerre ouverte.


  • Moi j’aimerais qu’ils répondent tous (PS et UMP) à cette question :

    - Vous dites qu’avant la France avez une armée capable de se déployer seule à l’étranger (faire la guerre.. tout en défendant le territoire français simultanément) et qu’aujourd’hui ce n’est plus le cas, c’est même "irresponsable". Trouvez-vous normal qu’il y a 100 ans, 70 ans, nous avions une armée puissance et capable de faire ça et qu’en 2012 alors que nous sommes dans les 5 pays du Conseil de sécurité de l’ONU et dans les 10 puissances du monde, nous ne soyons pas capable d’attaquer seul un pays (qui plus est plus petit que nous) ?! potentiellement je parle, bien sûr.

     

    • Hier soir, je pensais justement au fait qu’il y a environ un siècle et demi, nous avions tentés d’envahir la Russie.
      Imaginez aujourd’hui la même chose ... Même en blague ça serait pas drôle ...


    • Le gouvernement soumis peut toujours fanfaronner mais la faiblesse de l’aviation militaire française est importante. Probablement irréversible tant les retards pris seront difficiles à combler. De plus, les entreprises technologiques qui portaient le secteur sont en voie de liquidation, l’exemple de Thalès à Grenoble est à cet égard suffisamment illustrant. En 1991, lors de la première guerre du Golfe, l’armée de l’air française disposait de 450 avions de combat auxquels s’ajoutaient 32 Mirage IV de la force aérienne stratégique. Après 20 ans de livre blanc le constat est accablant. Les moyens actuels atteignent à peine 230 Mirage 2000 ou Rafale dont les vecteurs nucléaires, soit près de 50% de moins. La saignée des moyens de l’aéronautique navale a été identique. Les budgets militaires de la France sont ainsi passés en 20 ans de 3% du PIB à 1,5% ; ils ont été chaque année la variable d’ajustement des finances publiques assortie de la promesse de jours meilleurs prochains… Lesquels ne seront jamais là mais plus grave, les clés de notre souveraineté et de notre indépendance finiront probablement dans les mains d’un état fédéral européen protéiforme avec la complicité active des personnels politiques de droite comme de gauche. La ligne de fracture est plus que jamais celle de reconquérir notre souveraineté perdue pour assumer notre destin comme bon nous semble.


  • J’ai comme l’impression que la réflexion va durer très très très longtemps...
    Il est assez clair que des soldats français se faisant tuer en Syrie ça ferait très mauvais effet pour les futures élections intermédiaires qui seront déja très difficiles pour le PS
    Sans parler d’un affrontement militaire avec la Russie
    Tant que Russie et Chine tiennent bon, tout va bien
    Si vous écoutez bien le discours du ministre il est tout de même très modéré sur le fond

     

  • Ils devraient plutôt penser à réserver leurs billets d’avion pour le Qatar.


  • Le Drian ministre de la défense ? qui le connaissait et qui s’en souviendra...Encore un moi-je/ moi-je qui n’est qu’un larbin stipendié pour mentir et trahir le peuple Français.
    Les larbins de l’empire sont moins innombrables qu’influents, c’est la passivité du peuple qui permet à ces vendus de nous gouverner.
    Le gouvernement Hollande apporte de l’aide militaire à des soudards vendus à l’empire USraël alors que 8 millions de Français vivent sous le seuil de pauvreté.


  • Imaginez en France une insurrection des mafias des banlieues par exemple, avec des affrontements à coup d’armes de guerre avec la police, l’armée, etc. Imaginez que tout ça soit financé, aidé par un ou plusieurs pays étranger (par exemple Qatar, etc.). Ce renversement du système politique français par des puissances étrangères serait parfaitement intolérable pour les citoyens français, pris entre deux feux. Imaginez que les flics et les militaires qui tueraient des insurgés hystériques pour défendre la France seraient présentés par le reste du monde comme commettant des exactions du gouvernement contre son propre peuple, etc. Voilà ce que vit la Syrie...

    Si l’empire arrêtait d’armer les insurgés, la révolte serait déjà terminée depuis longtemps. Le prétexte de dire que Bachar massacre son peuple ne tient pas une seconde. Mettre en place une "no fly zone" est un moyen d’aboutir à la guerre, tout simplement. Pourquoi les peuples occidentaux sont tous autant lobotomisés par leurs médias ?!

     

  • C’est là que l’on se rend compte que ces gens là n’ont jamais vraiment quitté le pouvoir.. Je suis né en 81, Fabius était déjà au gouvernement, quelques années après, il baignait dans l’affaire du sang contaminé.. Combien de morts ? .. On se rend vraiment compte aujourd’hui de l’arnaque Droite / Gauche, les deux se rejoignent au sommet.. Que des sionards qui ont infiltrés chaques bords politiques de tous les gouvernements occidentaux et alignés, les partis patriotes ( donc anti-mondialistes ) ont étés soigneusements liquidés , de sortes qu’une poignés d’ahuris illuminés s’accaparent la puissance de nos pays afin que leurs puissants financiers puissent boucler la boucle et diriger le monde ENTIER d’une mains de fer.. Important de lire les citations historiques de banquiers Américains qu’Alain a relevé.. bref.. tout ca pour dire que 30 ans plus tard, les mêmes nous dirigent, et ils veulent pousser encore et encore la France à la guerre, se servant de leurs dociles médias, qui apporte le précieux breuvage dans leur moulin.. Précieux breuvage car les journalistes honnêtes et consciencieux ont changé de boulot, ou comme Meyssan qui est parti en Russie ( et après cela on veux leurs donner des lecons sur les Droits de l’homme etc etc..) et les autres qui acceptent d’arranger les infos à des fins manipulatoires, doivent trouver la tâche de plus en plus dure à cacher.. Ils vont avoir besoins d’aide pour distraire la population..


  • Je suis tout à fait d’accord avec vous, et c’est justement ce que défendent la Chine et la Russie. Tant qu’il aura des pays conscients de la malhonnêteté des occidentaux, à mon humble avis, il n’y aura pas de .zone d’exclusion aérienne ni totale ni partielle parce- que le but de ces bellicistes et bel et bien de bombarder la Syrie et de tuer le maximum de gens.


  • Laisser moi vous informer que le PA C.De Gaulle part en mediterranée mi-septembre pour une "patrouille" d’un mois et demi... De source sur... J’aurai dû partir avec.
    "On en est pas encore là..." Malheureusement si !


Afficher les commentaires suivants