Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Parisien, rentre chez toi" : les Bordelais refusent la gentrification nationale

Des autocollants anti-Parisiens fleurissent dans la métropole de Bordeaux.

 

Les Parisiens seraient-ils mal aimés à Bordeaux   ? Flambée des prix de l’immobilier, densification de la population, bouchons... Les Franciliens seraient à l’origine de tous les maux de la capitale girondine. Et les Bordelais n’hésitent pas à montrer qu’ils n’apprécient que modérément ces nouveaux venus, un peu trop envahissants à leur goût.

Dernier exemple en date : des autocollants, visibles un peu partout dans l’agglo de Bordeaux, au message engageant et fort sympathique : « Parisien, rentre chez toi ». Dessus, on devine un TGV. Forcément, depuis la mise en place de la Ligne à grande vitesse en juillet, Paris n’est plus qu’à deux heures de Bordeaux. De quoi inciter les Franciliens à venir s’installer ou travailler dans le Sud-Ouest.

[...]

D’autres signes de rejet apparaissent en ville, plus largement contre la gentrification et l’embourgeoisement qui touchent les quartiers dits « populaires ». C’est le cas à Saint-Michel où appartements et pas-de-portes se vendent à prix d’or. Au début du mois d’octobre, Pavé brûlant, un collectif se réclamant de « l’antifascisme », a fait passer ses messages contre les néo-Bordelais à coups de tags sur les façades ou la chaussée – « Saint-Mich’ nique les riches », « Parlez pas de mixité quand vous gentrifiez »...

Lire l’intégralité de l’article sur sudouest.fr

Voir aussi, sur E&R :

La France et l’ex-France, chez Kontre Kulture :

 






Alerter

43 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents