Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Patrick Bruel accusé d’exhibitionnisme et de harcèlement sexuel en Corse

En pleine tournée avec son spectacle Ce soir on sort..., Patrick Bruel était de passage en Corse au début du mois d’août. Mais après une séance de massage effectuée dans sa loge, une jeune femme affirme avoir été victime de harcèlement sexuel de la part du chanteur.

 

L’information a été publiée par Le Parisien ce 9 septembre 2019 : soupçonné d’exhibition sexuelle et de harcèlement, Patrick Bruel a été entendu dimanche soir, sous le régime de l’audition libre, par les gendarmes de Châlons-en-Champagne, dans la Marne. Les faits se seraient déroulés à Ajaccio le 9 août dernier, en marge de son concert donné au théâtre de verdure du Casone. Une jeune femme de 21 ans affirme en effet qu’il a eu un comportement déplacé à son égard. Le parquet d’Ajaccio a ouvert une enquête préliminaire.

La plaignante est une esthéticienne employée par l’hôtel Radisson de Porticcio. Selon nos confrères, elle a croisé le chemin de la star dans l’après-midi du 9 août. Un proche de Patrick Bruel a réservé une séance de massage avec elle plus tard dans sa loge, sur le lieu du concert. L’interprète de 60 ans aurait alors sous-entendu qu’il attendait une prestation à caractère sexuel. Face au refus de la jeune femme, il aurait insisté. Il a également refusé de porter le sous-vêtement jetable d’usage pour rester nu.

Lire la suite de l’article sur purepeople.com

Patrick Bruel, sur E&R :

 






Alerter

92 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2274795

    Je ne tiens pas à défendre Bruel...mais on constatera une énième étrange évolution caractéristique de notre époque ; depuis quand des esthéticiennes de 21 ans offrent des services de massage à des mecs à moitié à poil et qui plus est à domicile ou en dehors d’un salon où les massages se font "ouvertement" et pas dans une cabine particulière ? Comment s’étonner que cela ne finisse pas par dériver vers quelques chose de forcément sexuelle ?
    Je suis issue d’une époque où les massages étaient soit prodigués par un kiné dans un cadre ne laissant place à aucune ambiguïté quant à la fonction du massage (milieu sportif, cabinet médical), soit par une prostituée déguisée pour des raisons légale en masseuse/esthéticienne qui en fonction du tarif pouvait changer de rôle et modifier la fonction du massage (passe de massage détente musculaire à détente du gland). Or cette nouvelle modalité où de très jeunes femmes esthéticiennes se déplacent à domicile pour masser un lascar en croyant que cela doit en rester là c’est vraiment chercher les emmerdes ! A vrai dire c’est la première étape vers la légalisation et normalisation des services sexuels. Bientôt quand on commandera une pizza on pourra cocher option "fellation", "blonde", "brune", "Asiat’", "Soudanais bien membré"... pour 20 balles de plus...Les prestations sexuelles sont un moyen idéal pour régler le problème du chômage de masse ! En particulier avec une population vieillissante, avec des vieux (et des vieilles) incité à avoir une vie sexuelle...et des légions de jeunes puceaux pour qui les femmes sont inaccessibles dans le cadre d’une relation normale, c’est à dire naturelle, non tarifée...il y a un fort potentiel d’emploi et de recette fiscale !

     

    Répondre à ce message

    • #2274908

      Goy Pride
      1) Sachez que le massage de détente a toute sa place dans la société et dans l’economie, sans avoir un but sexuel.
      2) il est tout a fait concevable de demander cette prestation honnete et respectueuse dans un cadre privé, voire dans une loge d’artiste ou sportif.
      3) sans vous offenser, vous devriez reflechir à vos propos, qui dénotent un esprit tordu. Pour vous aider, voici un petit theoreme : la vie est une prise de risque a chaque instant. Même si je n’entreprends rien de nouveau par pure idéologie.
      A bon entendeur ...

       
  • #2274812

    Elle aurait dû lui chopper les couilles et les presser comme des citrons verts à ce pépé de la chanson. Et après, à la benne le guigui !
    (D’où ça me vient cette formulation ? Une lecture récente sûrement).

     

    Répondre à ce message

  • #2274852

    A l’age qu’il a et tout le fric qu’il a gagné , il devrait être blasé le Patrick ...

     

    Répondre à ce message

  • Bah alors, trique ou pas trique Bruel ?

     

    Répondre à ce message

  • #2274938
    Le 10 septembre à 10:58 par va donc à Lille, Maurice !
    Patrick Bruel accusé d’exhibitionnisme et de harcèlement sexuel en (...)

    Il aurait fait ça avec une femme corse, il aurait été transformé en saucisson d’âne !
    Celui qui ne voulait pas chanter dans une ville dirigée par le front national ! Il ne voulait pas y faire trainer sa bite, si la ville avait un maire FN ! C’était un combat SANS GLAND contre le FN !

     

    Répondre à ce message

    • #2275271

      Pour vous ôter un préjugé de l’esprit, sur Kallístê, lorsqu’un « pumadaghju* » demande du saucisson d’âne avec un accent des plus franchouillards, il s’entend répondre - par les plus patriotes - que les ânes sont sur le continent, que par ici (sauf pour de nombreux touristes non privilégiés à 90%) il se fait du saucisson de porc : des porcs (porcu nustrale) élevés en liberté ; car vous aurez saisi la subtilité du second degré valant alerte ; le Corse aime la liberté.
      Ce qui fait, par ailleurs, que tout nationaliste qu’il puisse être, si la colonne vertébrale semble la même que celui des continentaux, il est à tout le moins différent du Front ou du Rassemblement que vous évoquez, dans la mesure où, « ses » étrangers à ne pas respecter la langue, les traditions locales et ancestrales, ne sont pas tout à fait les mêmes. Et qu’il s’y trouve même en grande proportion, des Français...
      _ ;-)

      Cette fin valant digression, tout cela pour vous dire qu’il n’est pas de saucisson d’âne sur l’île : que cela relève de la légende. Les seules AOC auxquelles vous pouvez vous fier sont U Lonzu (di Corsica), a Coppa (di Corsica), u Prisuttu (di Corsica) : tout autant des AOP, quant à la méthode, sans oublier le fameux Figatellu, flambeau de l’île, que l’on vous conseille les mois d’hiver et rôti/grillé, de préférence.

      Pour ce qui est des ânes, cela ne signifie pas qu’il n’y en ait pas : l’on saurait vous raconter la différence qui existe, en Corse, entre l’âne et l’ingénieur des Ponts et Chaussées. Plus loin même, sert-il de dicton, que je vous offre pour l’apéro : « A lavà u capu a l’asinu, si perde fatiga e sapone » (À laver la tête de l’âne, on perd fatigue et savon)

      * Ainsi est appelé le « mangeur de tomates » : autrement dit le touriste qui adoOOore la Corse ! mais s’en tamponne, qui saucissonne et laisse ses papiers et autres détritus dans la nature qu’il foule, arborant ostensiblement ses sandalettes recouvrant ses chaussettes qu’il faut aller hélitreuiller sur le GR20 et qui demande de l’eau d’Évion : oui, prononcé tel que ; Évion...

       
  • #2274939

    Voyons Patrick, un massage classique n’est pas un massage avec finition !

     

    Répondre à ce message

  • Ce pauvre nase, il ne lui reste plus que ça, tenter de chopper une nana pour se faire masser et lui faire des avances en la harcelant .C’est quand même triste d’en arriver là .
    Ce qu’il n’a pas compris, c’est que le nom de Bruel (Benguigui), et du vieux de 60 piges, elles s’en tapent les gamines .Donc sa seule alternative, c’est le harcèlement .Putain à sa place, c’est le suicide direct .Quelle décadence .Non seulement il n’a jamais su chanter, mais en plus elles ne peuvent plus voir sa gueule,alors le cul n’en parlons même pas c’est dire .

     

    Répondre à ce message

  • #2275022

    Les médias devraient préciser massage sensuel, donc de caresses car non thérapeutique. Tous les massages non médicaux ne sont que de la détente réalisés par des caresseurs, des caresseuses. On a pas de précisions sur la tenue de la fille praticienne de la sensualité. Ce genre de massage peut donc exciter ; donc, au risque donc de la caresseuse, la serviette peut vite se lever et donner d’autres idées ! Massage à éviter pour éviter les conflits. Il faut se méfier de certaines praticiennes du bien-être et des femmes vénales. Si on ne veut aucun soucis avec les femmes, je conseille de ne fréquenter que des libertines. Je suis un H de 45 ans qui rencontre des femmes que j’invite en club libertin ; les débutantes en libertinage savent où elles mettent les pieds et ce qu’elles y feront. Donc, aucun risque d’accusations de viol ou de harcèlement. Il convient donc de se méfier de certaines personnes non libertines qui auraient l’esprit malveillant. Je conseille aussi aux femmes tentées d’essayer le libertinage, de sortir avec de vrais libertins pour éviter les soucis de jalousie, d’attachement sentimental, de violence masculine, etc. qu’elles auraient éventuellement avec des non libertins.

     

    Répondre à ce message

  • Qui a le droit, qui a le droit ? ....d’ faire ça, ahah ????!!!

     

    Répondre à ce message

  • #2275889
    Le 11 septembre à 21:34 par Jean-Jacques Bédouin de RMCééééé
    Patrick Bruel accusé d’exhibitionnisme et de harcèlement sexuel en (...)

    Le Talmude dit qu’il a le droit non de non ?
    Faut que Jean-Jacques Bourdin l’invite , un de ces matins ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents