Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Patrick Mbeko sur la situation en République démocratique du Congo

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • intéressant mais je serai curieux de savoir si il évoque dans son livre le chantage et la pression des occidentaux car cela reste le nœud du problème .

    julien Dray peut- tu me dire la marque,l’année,la référence ,l’origine de sa montre ?


  • La RDC, le Burkina Faso ainsi que les autres pays qui subissent le joug impérialiste ne pourront s’en sortir qu’en mettant fin aux élections et en instaurant la Démocratie. En effet, un Président de la Démocratie est tiré au sort : ce n’est donc pas un leader charismatique dont l’assassinat laisse le peuple désemparé. De plus, son pouvoir est bien inférieur à celui d’un Président de la République (élu), car dans une Démocratie la souveraineté est entre les mains du peuple et non entre les mains d’une oligarchie d’élus dont le Président est le plus puissant.


  • Pourquoi ne pas l’avoir intervieuwé plus longtemps ? Vous le faites bien avec Bernard Lugan, non ?

    Glen, le congolais

     

  • Le malheur de l’Afrique : avoir tant de ressources naturelles ... et tant de gouvernants corrompus aux services des gouvernements occidentaux ... maintenant les chinois s’y mettent ... vive Kémi Seba, vive l’Afrique libre et indépendante.


  • Pourquoi ne parle-t-il pas des agents israéliens qui déstabilisent cette partie de l’Afrique pour permettre aux entreprises minières israéliennes de la piller ? Aurait-il été menacé ?

     

    • Il n’y a pas que des israéliens, j’ai été en RDC l’an passé et un Sud-africain travaillant dans les mines m’a dit que les Américains pillent avec l’aide des Rwandais l’Est de la RDC. Ils affrètent des avions immatriculés au Portugal pour sortir les minerais précieux et passer plus inaperçus.


  • Alors que je cherchais autre chose je suis tombé là dessus : L’intérêt de la France pour le Congo remonte à la conférence de Berlin (15 novembre 1884) où il s’agissait de savoir comment se partager l’Afrique (bien sur aucun africain n’était présent). La France était représentée par l’inévitable Jules Ferry et l’ambassadeur en Allemagne du moment M.Alphonse Chodron de courcel (ce que je cherchais en fait pour une autre histoire car c’était l’arrière grand-père de Bernadette Chirac).
    Je rajouterais ceci : "À l’issue de la conférence, le 26 février 1885, Léopold II de Belgique recevait une partie du Congo à titre personnel, le reste étant attribué à la France qui avait feu vert pour conquérir Madagascar." et la source de tout cela : http://www.une-autre-histoire.org/la-conference-de-berlin/

     

    • Si la colonisation n’avait que du mauvais cela se saurait. La courbe de l’évolution de la société traditionnelle africaine qui évoluait en montant a subi un plateau dans les année soixante pour ensuite affecter un processus descendante qui tendait de plus en plus vers zéro.
      Léopold II est un des bienfaiteur du Congo quoi qu’en dise les anti-occidentalistes effrénés. Dans leurs diatribes stéréotypés ils couvrent ce bon Roi de tous les maux passés et à venir du Congo. Si on n’aime pas les blancs,si on n’aime pas les occidentaux on peut le dire en toute honnêteté sans couvrir de boue l’étape léopoldienne qui a été nécessaire à l’histoire du Congo. Léopold II a mis fin à la traite des congolais par les arabes et les arabisés swahilis. Avec l’aide finacière de la Société Générale il construit le Congo qu’il a legué à la Belgique puis aux congolais en 1960.
      Les soins médicaux étaient dispensés gratuitement, L’école était gratuite du primaire à l’université. Des bourses étaient accordées à tous les étudiants de l’enseignement supérieur sans distinction.
      La conférence de Berlin a bon dos. L’incurie de la classe dirigeante de l’après les indépendances a porté un coup fatal au développement des territoires africains. Les colons blancs ont été remplacés par des colons noirs qui ont été dans la plupart des cas pires que leurs homologues blancs.
      A la primature congolaise le Premier Ministre Matata Ponio a planté des bustes des anciens occupants de ce bureau sans distinction de race. On voit posé dans les jardins de la primature congolaise le buste d’un ancien gouverneur général Belge à côté de celles des anciens premiers Ministres congolais.
      Quand on pense que la dictature mobutienne a déboulonné les statues de Léopold II,de Stanley,Albert I° et même la plaque qui commémorait les travailleurs noirs qui ont construit le chemin de fer Kinshasa - Matadi, Je ne crois pas que les Indiens d’Amérique détruiront un jour la statue de la liberté.


  • Kabila n’a jamais été l’homme des occidentaux ; déjà avant son père combattait les occidentaux au service de l’URSS. Aujourd’hui il est avec le bloc Russo-Chinois ; non dans l’intérêt des congolais mais du sien et des leurs (chinois surtout).

    Les troubles au Congo sont en revanche crées par les occidentaux à partir du Rwanda : par occidentaux, entendez Americains ! Car la françafrique ne domine plus au Rwanda, c’est l’oncle Sam.

    Il est évident que les occidentaux vont à nouveau surfer sur les désirs du peuple dans leur propre intérêt. L’Afrique ne sortira pas de son hétéronomie sans un grand frère pour l’y aider. C’est pour cela qu’il est nécessaire aux franco-africains de soutenir la dissidence Française ; elle peut potentiellement devenir un espoir pour eux.