Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Paul Joseph Watson – La vérité sur Trump et les "pays de merde"

Une vidéo de Paul Joseph Watson traduite par ERTV.

 

 

En lien, sur E&R :

Trump face à la bien-pensance, lire chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

31 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Haïti est peut-être un "pays de merde" mais ce qui est sûr c’est qu’après le tremblement de terre la communauté internationale y a déversé 4,5 milliards de dollars - qui ont été confisqués, volés, par les "ONG" US : certaines livraient des "shelters" (abris) en bois le prix de constructions en dur ! Arte a diffusé plusieurs fois un document édifiant à cet égard . Cela fait penser au cours du Colorado : les US y ont construits tant de barrages qu’à son embouchure, AU MEXIQUE, il est réduit à un filet d’eau !

     

  • Si les Ricains justement foutaient moins la merde dans le monde , il y aurait sans doute moins de misère , de pillage des sous sols des pays sous développés et donc vu par Trump moins de pays de merde dont lui et l’occident maintiennent dans le sous développement afin de continuer à les piller. Haïti est un exemple type.


  • Quoi de plus vrai .Ce n’est peut-être pas très élégant, mais c’est la vérité, et dire la vérité pour une gauchiasse, ce n’est pas bien .Vaut mieux piller son pays discrètement et pleurnicher en faisant semblant de s’apitoyer , c’est plus fun .En fait, un gros fumier discret, et très poli .Ça passe mieux .


  • Au State la parole à la TV est plus libre, il suffit de regarder cette video pour en être convaincu, en France il y aurait eu "scandale" ...


  • Comme d’habitude, bien argumenté. Les faits dérangent la bien-pensance. Je voyage tous les mois entre l’Asie et l’Europe. Ma seule crainte est un déroutement pour cause technique dans un de ces pays de merde du genre Pakistan, Afganistan ou Myanmar.


  • Il y a une erreur dans sa vidéo, le taux de criminalité n’est en Haïti que de 6,9 crimes pour 100000 habitants, alors que celui de la République Dominicaine est de 25 pour 100000 habitants. 200 et quelques ça serait énorme.
    Encore mieux, Haïti a un taux de criminalité plus bas que celui de la Guadeloupe, 7 pour 100000, que la Guyane 13 pour 100000.
    Les Haïtiens ne sont en général pas physiquement violent. Et je suis un français non gauchiste qui a vécu en Haïti ,qui vit en Guyane (où les prisons sont loin d’être débordées par les haïtiens), et qui aime aller en vacance en Haïti.
    En dehors de la polémique de Trump, il faut rendre hommage au peuple Haïtien qui malgré tout ce qui lui arrive se tient bien.


  • Il y a une erreur dans sa vidéo, le taux de criminalité n’est en Haïti que de 6,9 crimes pour 100000 habitants, alors que celui de la République Dominicaine est de 25 pour 100000 habitants. 200 et quelques ça serait énorme.
    Encore mieux, Haïti a un taux de criminalité plus bas que celui de la Guadeloupe, 7 pour 100000, que la Guyane 13 pour 100000.
    Les Haïtiens ne sont en général pas physiquement violent. Et je suis un français non gauchiste qui a vécu en Haïti ,qui vit en Guyane (où les prisons sont loin d’être débordées par les haïtiens), et qui aime aller en vacance en Haïti.
    En dehors de la polémique de Trump, il faut rendre hommage au peuple Haïtien qui malgré tout ce qui lui arrive se tient bien.

     

    • #1904636

      moi aussi j’ai vécu en Guyane il y a longtemps mais il y avait déjà des immigrés haïtiens, dans les années 95, et une fois il s’est passé une chose violente, mais je ne fait pas de généralités, la Guyane, n’était pas encore assez développée, pas beaucoup de travail, beaucoup de travail au noir, dans les services, la restauration, la vente, moi j’ai même travaillé au black, pour revenir au sujet, une haïtienne prostituée, avait fait une passe à un mec dealer, la scène : le mec courrait après la meuf avec une machette enfoncée dans le crane, la passe s’est mal passée ! pour dire la Guyane, un pays avec beaucoup de prostitution et de drogue,


    • Paul Joseph Watson nous parle d’homicide et non de criminalité, il y a eu plus de 1000 homicides en Haiti en 1 an pour une population de 100 000 habitants.


    • Il y a eu 689 homicides pour 10.000.000 d’habitants, soit 6,9 homicides pour 100.000 habitants.

      Il a dit 200 et quelques homicide pour 100000. Toi tu noircis encore plus avec 1000 pour 100000. Ça ferait 1% de la populations qui se serait fait assassiner. Camarade, si on veut gagner la bataille des idées il faut être plus rigoureux.

      Et je vous rappelle que Haïti est le seul pays francophone des caraïbes, à un moment donné, pourquoi ne pas mettre en avant le caractère sociale de nos amis francophones. Vous connaissez la région ? Y compris les endroits touristiques c’est pas tendre. Rendant à César ce qui est à César.


  • J’adore ce mec. Excellent. En prime, "shit hole" se traduit plutôt par "trou du cul du monde" en bon français. Mais "pays de merde" convient très bien aussi.


  • Il y a une erreur dans sa vidéo, le taux de criminalité n’est en Haïti que de 6,9 crimes pour 100000 habitants, alors que celui de la République Dominicaine est de 25 pour 100000 habitants. 200 et quelques ça serait énorme.
    Encore mieux, Haïti a un taux de criminalité plus bas que celui de la Guadeloupe, 7 pour 100000, que la Guyane 13 pour 100000.
    Les Haïtiens ne sont en général pas physiquement violent. Et je suis un français non gauchiste qui a vécu en Haïti ,qui vit en Guyane (où les prisons sont loin d’être débordées par les haïtiens), et qui aime aller en vacance en Haïti.
    En dehors de la polémique de Trump, il faut rendre hommage au peuple Haïtien qui malgré tout ce qui lui arrive se tient bien.

     

    • Merci de rétablir cette vérité. Le peuple haïtien est plûtot bien élevé. Malgré une misère très dure. J’ai écrit un gros pavé non delivré par ER là dessus. Le peuple subit cette criminalité en realité.


    • Les haitiens non violents !? La blague. Vous avez vécu en Haïti cela ne veux pas dire que vous connaissez les haïtiens. Tout comme les gens qui vivent en France depuis plusieurs generations sans connaitre les français..


    • Georges, il a bien dit "En général" pas violent. Et c’est une réalité. Il n’est pas question des braqueurs et autres kidnappeurs qui font subir à la population locale ces crimes odieux. Dans ce registre, on pourrait citer la Jamaïque également. Mais l’ensemble de la population, y compris dans les contrées campagnardes comme Gressier, Jacquemel etc.. savent accueillir. Par ailleurs, il existe une très forte emprise de la religion ( Catholique, protestante) dans la vie des haïtiens. Ils appliquent même pour pas mal d’entre eux une piété qui peut même frôler le ridicule aux yeux d’un occidental. Je vous assure de ce que j’avance.


    • Il y a partout des gens violents. Je suis français né à la campagne, catholique d’une famille de paysan (je coche toute les cases du blanc repéré comme étranger vu comme riche), ayant aussi vécu en banlieue tourangelle, ayant vécu en région parisienne, ayant vécu en Haïti et vivant en Guyane je peux dire qu’il y a beaucoup plus violent physiquement en moyenne compte tenu de la situation et qu’en Guyane, les ghettos Haïtiens sont loin d’être les plus dangereux. A un moment, on me la fait pas, je suis pas un cucu la praline qui n’est jamais sorti des beaux quartier, pas un bobo, pas un gauchiste. Désolé mon message est passé trois fois, je croyais que mon ordinateur beugait.


  • Juste un petit correctif sur les propos de Paul, dont j’apprécie les analyses. Etant né en Guadeloupe d’origine haïtienne et, ayant de la famille vivant encore dans ce pays, je peux juste affirmer une chose : l’immense majorité du peuple haïtien est un peuple plein d’amour et si vous avez l’occasion de vous y rendre, vous constaterez l’amabilité et l’altruisme dont peuvent faire preuve les haïtiens. Il n’est pas question de contredire ses propos sur la criminalité sévissant à Port-au-Prince et dans les quartiers chauds comme "Cité solèy", mais les ANTILLES plus largement subissent la montée de la criminalité, car plaque tournante du trafic de drogue. Autre chose, Saint-Domingue, bien que plus développée que Haïti, traîne aussi son lot de saloperies. Si on va par là, plus personne ne se rend en vacances aux Antilles. Du reste, la situation économique et sociale des îles antillaises est à replacer dans un contexte spécifique qu’il faut connaître de l’intérieur si on veut maîtriser un minimum le sujet (Niveau scolaire et connaissances générales relativement bas, monopoles économiques datant de la période coloniale donc manque de perspectives, rupture des échanges économiques inter-iles,...).


  • Personne n aime se faire insulter son pays, même si dans son fort intérieur il n en pense pas moins.


  • Et oui mais quand on est président on ne parle pas devant tout le monde comme si on était avec ses potes... surtout si c’est pour dire des choses vraies !


  • Sauf que le terme "pays de merde" n’a jamais été utilisé. Il a parlé de "shithole", littéralement "trou à merde", dont le sens peut également être traduit par "taudis", "trou à rat", etc.

    Encore une exemple de la manipulation médiatique du média (oui au singulier) centralisé. Il suffit que l’AFP décide d’un choix de traduction et le lendemain, tous les médias, du petit journal local à BFM TV en passant par l’app 20min.ch que je consulte depuis la suisse reprend le même terme. Un type dans un bureau de l’afp peut décider de la mise en forme d’une "information" qui sera reçue par des centaines de millions de personnes.

     

    • La traduction est correcte faut pas exagérer...


    • " Il a parlé de "shithole"

      Merci de nous avoir un peu éclairé sur les subtilités de la langue de Shakespeare. Tu en sais des choses !


    • Les Anglo-Saxons utilisent beaucoup "hole", qui se traduit relativement bien par "trou à rats" (pas très idiomatique) ou, mieux, "trou paumé" (Grand Robert & Collins). Dans les deux cas, le registre de langue est respecté.

      En revanche, "shithole" est classé "vulgar", donc très familier, vulgaire. Si tu choisis de traduire "shithole" par "trou paumé" ou "trou à rats", c’est une mauvaise adaptation.

      Dire à quelqu’un qu’il vit dans un "shithole" est plus beaucoup plus offensant que "hole". De même, "pays de merde" est plus outrageant que "trou paumé".

      Donc, mission de transfert réussie.

      Et puis, "pays de merde" est très idiomatique et expressif. On sait tout de suite de quoi on parle ("Pays de merde ? Ben, pauvreté, criminalité, corruption, etc.").
      C’est plus ambigu pour "trou paumé" ou "trou à rats". Les deux termes renvoient plus à un endroit où l’on s’ennuie à mourir.

      Peut-être cela sous-tendra qu’il n’y a pas de travail ("j’ai déménagé, c’était un trou à rats"), mais c’est tout de même moins significatif que "pays de merde", qui a de la patate.


  • #1904677
    le 20/02/2018 par Aiguiseur de guillotines
    Paul Joseph Watson – La vérité sur Trump et les "pays de merde"

    Il est bien Paul Joseph Watson. Toujours un humour grinçant dans ses vidéos, j’aime beaucoup. En général il tape toujours la ou ça fait mal. Par contre je ne l’ai jamais entendu parler d’Israël. Je serais curieux de savoir de quel côté il est.

     

    • C’est le "problème" d’InfoWar.com : jamais rien sur Israël même s’il font bien de dénoncer ce qu’ils dénoncent.
      Du coup, votre question est légitime et l’on peut se demander s’il ne s’agit pas d’opposition contrôlée. Dommage car j’aime bien les coups de gueule d’Alex Jones et l’humour grinçant de Paul Joseph Watson (n°2 chez Infowar si j’ai bien compris).


    • Il est pro-Israel comme tout ses potes de l’Alt-Right ;) mais bon c’est mieux que rien.


    • @PetitOursBrun

      Vous avez raison ; c’est mieux que rien et personnellement, je continue à le "suivre".
      C’est une sorte d’E&R à l’américaine. Il y a Mark Dice également qui est vraiment bien et j’invite les "anglophones" à jeter un coup d’œil à sa chaine youtube qui en vaut la peine.


  • J’adore ce mec...il est excellent ! :-)

     

    • Mais il parle trop vite. Je n’aime pas les vidéo en accélérée, mon cerveau ne suit pas .


    • @Lulu
      Avec de l’entrainement, votre cerveau suivra. Je parle par expérience.
      Lisez, écoutez, regardez des vidéos avec sous-titres en anglais.
      Cela prendra du temps (au moins 1 an) mais fonctionnera. Certifié à 100% !
      Pas de résultats sans effort. Mais pour réduire le cout de cet effort, trouvez-vous un sujet qui vous passionne au point d’avoir vraiment envie de lire des murs de texte en anglais (ou autre langue étrangère). A chaque mot incompris : dico ! Ce sujet peut être n’importe lequel.
      Vous vous étonnerez vous même. Courage. Cela vaut la peine car beaucoup d’informations accessibles en anglais ne le sont pas en français (infos non traitées ou si peu en France)


Commentaires suivants