Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Paul-Marie Coûteaux confirme son engagement près de Marine Le Pen

Après la publication d’un article du Monde.fr paraissant remettre en cause ma participation à la campagne de Marine Le Pen, je tiens à préciser deux points :

  • D’abord j’ai annoncé en septembre ma décision, et celle de nombreux souverainistes, de soutenir Marine Le Pen. Je n’y reviendrai pas et confirme mon engagement à la soutenir jusqu’au bout.
  • Ensuite, j’estime que, à l’échelle de l’immense entreprise qui est la sienne, des ralliements individuels ne sauraient suffire ; dans ces conditions, je ne peux concevoir mon rôle autrement qu’en créant un pôle unissant des gaullistes orphelins, des souverainistes dispersés et des patriotes désorientés au sein d’un parti clairement identifié et reconnu comme partenaire par le Front National, dans la perspective de la présidentielle et des législatives qui la suivront.

Ce parti en gestation, dénommé SIEL (Souveraineté, Indépendance, et Libertés) a déjà reçu un écho encourageant. Il sera présenté à la presse le 25 janvier et son congrès constitutif se tiendra fin février.

Tous ses membres appartiendront au comité national de soutien à Marine Le Pen et tous ses candidats concourront en juin aux côtés du Front National, et des partis qui voudront s’y joindre sous une bannière commune.

J’ajoute que je n’ai jamais dit autre chose en tous lieux et toutes circonstances : sans un large rassemblement national et populaire, rien ne sera possible pour la France, ni aujourd’hui, ni demain."

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Bravo M Couteaux, mais ou est le site di SIEL ???? Impossible de s’inscrire ou de vous contacter.
    A bientot...


  • Paul Marie Couteaux ? Le même qui riait avec ironie de l’accointance Soral-Dieudo ?..


  • Sortir le FN de son apparente solitude est une très bonne manœuvre.
    Avec des associations (telle que E&R) en soutient pour le sortir de son exclusion générale, son image et son influence devrait fortement s’améliorer. C’est ainsi qu’il n’apparaitra plus comme un parti de pestiférés mis sur la touche.


  • Belle preuve d’ humilité de M. Coûteaux.
    Il faut un grand rassemblement de tous les bords vers Marine, afin que son mouvement paraisse stable et fort pour les détracteurs primaires du FN.
    Merci à lui.


  • Juste SIEL ! Comme d’habitude la presse a raconté des conneries sur un projet très intéressant !


  • Pour une démocratie sans magouilles votez FN Marine
    "...Sans un large rassemblement national et populaire, rien ne sera possible pour la France, ni aujourd’hui, ni demain."
    C’est une phrase que l’on entend souvent dans la bouche du président Hugo Chavez.
    Et c’est une vérité.
    Puisque nous n’avons que le système électoral, ersatz de démocratie, pour faire entendre notre voix, nous devons voter Marine Le Pen si nous voulons redresser le pays, en finir avec les magouilles, la perte de souveraineté et l’échec économique.
    Voter UMPS reviendrait à faire disparaitre à court terme ce qui reste de la France.
    Et ça aussi c’est une vérité.


  • Ah, Paul-Marie Coûteaux... Coûteux, plutôt. L’extrême-droite passe déjà son temps à se mordre les mollets et à s’entre-poignarder, mais avec l’intervention d’un tel mégalo, tout juste bon à désorganiser ce qui l’était (MDC, RIF) sans guère apporter grand chose en retour.
    Coûteaux aurait dû se contenter d’écrire : il eût bien plus pu peser sur les consciences.