Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Pédocriminalité : Cohn-Bendit dans le collimateur de l’Allemagne ?

Cette fois c’est le président de la Cour constitutionnelle fédérale allemande, Andreas Voßkuhle, 50 ans, qui vient de refuser de lire le discours de remise du prix prestigieux Theodor Heuss à Daniel Cohn-Bendit, 68 ans, qui devait célébrer son combat pour la démocratie et les droits fondamentaux le 20 avril à venir.

« Le Président ne pouvait pas associer la Cour avec des écrits parlant de la sexualité entre les adultes et les enfants », explique le service de presse.

Curieusement les élus et financiers ou ancien Président fédéral comme Richard Von Weizsäcker qui forment la Fondation Theodor Heuss ou le nouveau Président fédéral et ancien patron des archives de la Stasi et ancien nominé du prix Theodor Heuss, Joachim Gauck, ne dénoncent pas ouvertement les dires de l’ancien « hippie » vert datant de son ouvrage des années érotiques écrit en 1975, Le Grand Bazar, où Daniel Cohn-Bendit évoque :

« Il m’était arrivé plusieurs fois que certains gosses ouvrent ma braguette et commencent à me chatouiller. Je réagissais de manière différente selon les circonstances, mais leur désir me posait un problème. Je leur demandais : Pourquoi ne jouez-vous pas ensemble, pourquoi m’avez-vous choisi, moi, et pas d’autres gosses ? Mais s’ils insistaient, je les caressais quand même. »

Source : lexpress.fr

Fondation

La très sérieuse Theodor Heuss Stiftung, du nom du premier président fédéral (1884-1963), symbole sacré de la démocratie et d’une constitution retrouvée pour avoir redonné une virginité à l’Allemagne d’après-guerre, qui « soutient la pédagogie politique et la culture en Europe, est une fondation qui récompense des personnalités politiques depuis 1965 pour leur comportement exemplaire envers la démocratie et pour la défense de l’épanouissement individuel. Le but de la fondation est de mettre en valeur des initiatives et des engagements civiques. Les nominés sont ainsi devenus une preuve temporelle de la démocratie », peut-on lire sur le site. À lire ce contenu et en connaissant la décision du patron de la Cour constitutionnelle fédérale allemande, on pourrait rire si le sujet n’était pas aussi grave.

Car en Allemagne, même si la loi permettant d’avoir des relations sexuelles avec son animal domestique a été modifiée seulement en 2012 pour protéger les petits animaux, une accusation d’actes pédophiles envers un enfant entraîne traditionnellement la prison et non pas la clémence de la société et de la justice, qui se veut exemplaire sur ce terrain. Récemment encore, l’Allemagne a été secouée par des actes pédophiles au sein de l’Église allemande ou parmi les écoles religieuses, où, plusieurs années après les faits, des enfants devenus adultes ont révélé des actes d’attouchements ou de viols subis durant leurs années scolaires.

L’Allemagne, très sensible envers ce sujet, punit rapidement, et souvent dans les cas d’accusations d’attouchements sexuels d’un parent envers un enfant par un autre parent, sans laisser le temps à la personne accusée de prendre une bouffée d’air. Dans le cas de Daniel Cohn-Bendit cela fait bien trente-huit ans que l’évocation sexuelle envers les enfants est dans son livre intitulé Le Grand Bazar, édité en 1975. Mais la figure de proue de la Révolution 68 a toujours eu curieusement le loisir de prendre des bouffées d’air durant sa carrière politique, sans être réellement inquiété par ses dires et écrits, qui relèvent de la pédophilie.

Fin d’une ère

Die Grünen [« les Verts », ndlr], c’est fini. En 2010 Angela Merkel déclarait officiellement la fin de l’ère de la société multiculturelle car « c’est un échec ». En 2013 la décision du président de la plus haute cour allemande, qui avait cinq en 68, peut se traduire par « Die Grünen, c’est un échec ». Même si des voix comme Gesine Schwan, SPD, la présidente de l’université Humboldt-Viadrina school of Governance, qui elle aussi reçoit un prix Erich-Fromm-Preis en 2013 pour récompenser son engagement européen, explique que « les vétérans de ces années 69 sont excusables » car « ils ont des biographies explosives ».

Avec les réformes politiques en Allemagne qui visent à nettoyer la vie politique par l’emploi de nouveaux mots comme « Leitlinien » (lignées directives) ou « Leitkultur » (culture directive) des années 2005, lancés par le président du Bundestag Norbert Lammert, CDU, par les coups de balai récents sur les faux diplômes des divers ministres et élus politiques ou par le sabotage du navire du parti des Pirates, la ligne de mire est aujourd’hui orientée sur la tête de Dany le Rouge. Le nettoyage politique de printemps vient de commencer outre-Rhin et Angela Merkel, qui tient la culotte dans son ménage, semble bien manier le balai.

Profil bas

Cette fois loin de montrer de l’ironie et ne tentant pas de répéter ses dires sur la question avec fierté comme il l’a fait dans l’émission culte Apostrophes en 1982 (« vous savez la sexualité d’un gosse c’est absolument fantastique. Avec les gosses qui avaient entre quatre et six ans, vous savez quand une petite fille de cinq ans commence à vous déshabiller, c’est fantastique car c’est un jeu érotico-maniaque »), le Révolutionnaire des années 68-69 cherche, aujourd’hui, à s’excuser pour un contenu qu’il considère avec le recul « pas intelligent et qu’il ne faut pas lire en dehors du contexte de l’époque » où le mouvement des Verts réclamait la fin de la scolarisation obligatoire et les relations sexuelles avec des mineurs.

Fondation douteuse

La Theodor Stiftung apparaît loin de son image sérieuse avec sa volonté de toujours remettre le prix à l’auteur du Grand Bazar. Tout semble pécher entre ses murs. Des membres de la fondation ont été des individus actifs du SED du temps de la RDA, le parti politique qui avait organisé le système stasi et des répressions politiques comme on peut le voir dans le film La Vie des autres de Florian Henckel von Donnersmarck. C’est le cas de Martina Weyrauch, qui a fait ses études de droit en RDA, qui a travaillé pour le SED sans pour autant avoir été, selon les dires, directement active pour la Stasi, qui aujourd’hui se trouve dans le curatorium de la fondation Theodor Stiftung en étant aussi la directrice de la Centrale du Land de Brandenburg pour la formation politique basé à Potsdam et qui compte comme curateur le ministre président du Land de Brandenbourg, Matthias Platzeck, SPD, le successeur de Manfred Stolpe accusé sans succès d’avoir travaillé pour la Stasi. Ce dernier étant invité encore cette année à tenir une conférence dans les murs de la fondation dirigée par Martina Weyrauch, on peut se demander doublement sur la qualité de la Theodor Stiftung à remettre un prix sur les valeurs de la démocratie. Surtout que les étudiants en droit de la RDA ont été ceux qui subirent les programmes d’épuration lancés par la RFA.

Retour sur une affaire pédocriminelle en France, avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

17 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Quenelle dans ta.gueule, conne-bandit.


  • "...qui devait célébrer son combat pour la démocratie et les droits fondamentaux .."

    C’est pas dans 8 jours le 1er avril ?

    Remarquez, je ne sais plus qui à dit "Le but de la démocratie, c’est la jouissance de vivre"(encore un philosophe ..).
    Il est vrai que pour cette pastèque indigeste, Dany la braguette, montrer sa carotte (et ses poils) à des gosses devrait-être un droit fondamental .


  • a gerber ! le con bandit,pédophile et compagnie !


  • "Die Grünen [« les Verts », ndlr], c’est fini. En 2010 Angela Merkel déclarait officiellement la fin de l’ère de la société multiculturelle car « c’est un échec »".

    Encore une idée de technocrate,ne connaissant que papier,stylo et ordinateur...

     

    • L’assimilation ne fonctionne pas idéalement bien en Allemagne, pour les Turques en l’occurrence. Erdogan y avait dit il y a 3/4 ans, lorsqu’il était de passage, devant une assistance d’immigré Turcs, ou d’origine turque, qu’ils ne devaient jamais effacer leur racine, et qu’ils n’y avaient pas d’effort d’assimilation à faire. Et c’est un "modére".


  • Dans la famille Nouvel Ordre Mondial, je voudrais...
    La maire.

    http://www.tetu.com/actualites/inte...


  • L’Empire n’a plus besoin de toi Dani. Les Verts ne servent plus à rien. Il faut faire taire la rumeur. Montrer qu’on s’occupe de la pédocriminalité. Faire tomber une forte tête de la sphère politique sera un signal fort. Qui plus est à l’échelle européenne. Et çà fera taire les curieux un moment. ...au revoir Dani.. chtouh !


  • Source d’un journal de bord de Jean-Marie Le Pen : Merkel est d’origine est-allemande. Son père travaillait dans le nucléaire et devait donc présenter de très sérieuses garanties d’allégeance au régime pour exercer une telle activité stratégique ... Quand le mur de Berlin est tombé, le courant d’air n’a pas poussé le vent d’Ouest vers l’Est mais inversement !
    Cette fondation qui vit d’on ne sait quel argent, tient à récompenser con bandit, un boche qui a participé à mettre fin à notre vrai gaullisme français issu de la Résistance et à nos glorieuses au stade de 30. Il n’y a qu’une organisation pourrie par la trahison pour financer une retraite de collabo, à ce débris pédocriminel, ennemi de la France !
    Il paraît qu’un chancelier allemand honni est mort en regrettant que son peuple ne le méritait pas. Con bandit s’en trouve récompensé ...


  • Pour le plaisir , réquisitoire de Desproges contre Daniel Cohn-Bendit dit " pauvre Cohn " http://www.youtube.com/watch?v=rzrD...


  • Il y aura toujours quelque chose de bon dans l’âme allemande......Qui sait elle pourra un jour renaître de ses cendres et ré-ouvrir à nouveau le bal...............


  • 68 ans le cohn... il va bientot partir et un autre con prendra sa place, si il faut il est déja programmé !! Faudrait tout faire pour qu’il n’y ait plus d’homme comme lui dans La vie politique et médiatique française.


  • ..... difficultés d intégration ou desintégration planifiée

    De la drogue dans le jet d’Afflelou
    lefigaro.fr Publié le 24/03/2013 à 11:31 Réactions (23)
    inShare.RecommanderMauvaise surprise pour le célèbre opticien. Son jet privé, un Falcon 50 qu’il met régulièrement en location, a été utilisé dans le cadre d’un trafic de drogue massif entre la République dominicaine et St Tropez, explique le JDD.

    "Nous avons confié la gestion [de ce jet] à une société lyonnaise, la SN Trans Hélicoptère Services, qui vend des heures de vol à des gens qu’on ne connaît pas quand nous ne l’utilisons pas. Nous leur avons demandé des explications, en vain pour l’instant. Et nous avons mandaté notre avocat, Me Temine, pour nous porter partie civile dans cette affaire", commente le groupe Alain Afflelou.

    Mercredi, le jet, chargé de 26 valises contenant 680 kg de cocaïne, devait s’envoler en direction de la Côte d’Azur lorsqu’il a été encerclé par la police, à Saint-Domingue. Plus de 30 personnes ont été arrêtées, dont quatre Français s’apprêtant à ramener cette marchandise à St Tropez. L’Office central pour la répression du trafic illicite de stupéfiants et la juridiction interrégionnale spécialisée de Marseille se sont saisis du dossier, initié par la gendarmerie de St Tropez, qui avait repéré les allers et venues suspectes du jet.


  • bonjour

    Qu’est ce que la RDA a à voir dans cette affaire de pédophilie ? Moi j ai vécu en RDA et je peux témoigner que les autorités n ’ont jamais eu de complaisance ni avec la propagande pédéraste et encore moins avec les pédophiles ! Regardez les Russes qui interdisent avec raison la propagande pour l’homosexualité, ils ont de beaux restes de l’époque soviétique ! LOL Quant à la stasi ! parlons en : une bande d’amateur de l’opinion générale là bas ! j ai toujours été considéré comme une grande gueule un peu en marge qui ne mâchait pas ses mots avec les bureaucrates ni avec la politique stalinienne et personne ne m a fait chier ! jamais !


  • Une bonne chose.
    Pour mieux savoir de quoi on parle, voici un résumé de cette fameuse émission de Pivot :
    http://www.dailymotion.com/video/xa...


  • Et alors ? La pédophilie c’est la modernité, c’est le progrès, c’est la liberté sexuelle.

    Je suis ironique bien sûr. Mais cela me fait penser à ces réthoriques de propagande sur le "mariage gay" : "avant on vivait à l’âge des cavernes, les femmes n’avaient pas le droit de voter, les Noirs devaient s’asseoir à l’arrière des bus, etc". Conclusion : le progrès et la modernité c’est de cesser le "ségrégationnisme anti-gay", et de leur permettre de se marier.

    Et en poursuivant le même "raisonnement" (pure réthorique idéologique, et association grossière d’idées sans echaînement logique véritable), les décadents diront demain que la pédophillie c’est la liberté, la modernité et le progrès.


  • En espérant qu’il chope tout un tas de maladies...
    ce personnage ignoble ne mérite pas une retraite tranquille.


  • Dany le rouge de honte et vert de peur.

    "Je leur demandais : Pourquoi ne jouez-vous pas ensemble, pourquoi m’avez-vous choisi, moi, et pas d’autre ?"

    Il connait la réponse et la met en scène. Pervers narcissique

    Au gnouf !


Afficher les commentaires suivants