Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pédocriminalité d’élite au Royaume-Uni : rétrospective 2014

L’actualité anglaise a été chargée l’année dernière. Il faut dire que les scandales de pédocriminalité sont monnaie courante et depuis l’affaire Savile et la BBC, ça vole un peu dans tous les sens, les têtes tombent les unes après les autres. La couverture des réseaux marche bien, le faisceau politique gravite toujours autour. Quant à la protection de l’enfance, elle a fait ses preuves depuis nombre d’années à travers les nombreux scandales dans les nombreux foyers, de vieilles affaires sont ressorties (Elm Guest House, Dolphin Square, Paedophile Information Exchange), il y a des décisions sociétales qui posent questions mais qui sont à l’image du laxisme mondial en ce qui concerne la lutte contre la pédocriminalité.

Il n’est plus à prouver l’existence de réseaux pédophiles anglais, la grande participation de politiques dans ces horreurs, il y a suffisamment d’éléments pour le comprendre. Une ancienne députée est accusée d’avoir fait partie d’un réseau pédophile ; Max Cliford, maître des relations publiques, a perdu son procès en appel (8 ans de prison) pour des viols contre des femmes et adolescentes dans les années 70-80 ; un proche conseiller de David Cameron a démissionné suite à son arrestation pour détention d’images à caractère pédophile. Du coup, David Cameron annonce la création d’une force de police spéciale pour traquer les pédophiles sur le dark web... alors qu’il a juste à regarder autour de lui ! Ou encore ce ministre de Tony Blair impliqué dans un réseau. Sinon, on est rassuré, la police enquête non pas sur un ni deux mais au moins 5 réseaux pédophiles impliquant des députés.

Politique et couverture des réseaux ou étouffements des affaires sont des combinaisons qui ont toujours fonctionné ensemble. Pourquoi changer une équipe qui gagne ? Surtout en période de scandalite aigüe. Il y a bon nombre d’exemples pour illustrer les techniques de couvertures et d’étouffements.

La dernière nouveauté de la technologie nous vient du droit à l’oubli, et s’il fallait démontrer l’efficacité de cette technique : Google enlève les liens concernant l’affaire Léon Brittan, ex-ministre, chef du Home Office et pédophile notoire. Sinon, on a droit aux techniques dites classiques comme virer ceux qui veulent dénoncer, même si c’est un ancien agent de Scotland Yard.

On peut aussi leur faire comprendre qu’ils perdent leur temps car il y a trop de pédophiles au Parlement, comme cela a été signifié à David Thombs, ancien chef des services sociaux. Et quand la population s’intéresse de trop près à la perversité de leurs dirigeants et pour calmer les esprits, on peut faire un gros coup de filet et chopper 660 pédos qui téléchargent sur Internet... comme ça on ne parle pas des politiques et autres stars qui ont violé les gamins dans des dizaines d’orphelinats.

Lire la suite de l’article sur dondevamos.canalblog.com

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

28 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ce qui est intéressant dans toutes ces affaires, c’est que si on enquête sérieusement sur le net sur ces affaires de pédophilie on tombe très rapidement sur toutes les affaires politico-mafieuses qui ont défrayé la chronique judiciaire notamment en France et en Belgique.
    Enquête sérieuse signifie utiliser les sources les plus fiables possibles et recouper les faits, agir comme un journaliste d’investigation en somme, ce que fait très bien l’auteur du blog dondevamos.
    Et éviter de parler d’illumati ou d’autres stupidités qui sont là uniquement pour décrédibiliser cette réalité sordide.

     

  • La pédophilie est pratiquée par un vaste panel de déséquilibrés mais une chose est sûre, celle qui implique célébrités et politiciens a une "utilité" (pardon pour ce terme, mais je m’explique), elle est donc bien implantée et bien protégée.
    En échange de promotion ou fonction bien placée, le candidat demandeur doit mettre un pied dans l’engrenage, soit se livrer à des actes pédophiles en étant filmé ou photographié.
    Il sera ainsi manipulable à souhait dans la sphère médiatique et politique.
    Facebook protège ce système en publiant les pages pédo-criminelles malgré un non respect flagrant de la charte, et censure celles qui enquêtent sur la pédo-criminalité.
    Le site Pédopolis sur Facebook a été piraté, avec la perte de très nombreux documents de travail accumulés pendant 3 ans.
    Le site WantedPedo a vu son utilisation limitée, ses comptes fermer, ses pages supprimées sans que le support technique ne soit en mesure de lui en donner la raison.
    Cette pédophilie est un système marchand, donnant-donnant, et ou la monnaie d’échange est l’enfant.

     

    • Je pense surtout que la raison pour laquelle certaines "élites" s’adonnent à ses pratiques diaboliques, est surtout occulte. Il suffit de voir les témoignages des enfants parlant de rituels, d’hommes en robe, de sacrifice, d’autel etc... Ces gens ont vendu leurs âmes au Malin en échange du paradis sur terre. Je pense que c’est aussi simple que ça.


  • Et oui , ni complot, ni plus rien qui tienne ; c’est bel et bien Satan qui gouverne.


  • La pédophilie est pratiquée par un vaste panel de déséquilibrés mais une chose est sûre, celle qui implique célébrités et politiciens a une "utilité" (pardon pour ce terme, mais je m’explique), elle est donc bien implantée et bien protégée.
    En échange de promotion ou fonction bien placée, le candidat demandeur doit mettre un pied dans l’engrenage, soit se livrer à des actes pédophiles en étant filmé ou photographié.
    Il sera ainsi manipulable à souhait dans la sphère médiatique et politique.
    Facebook protège ce système en publiant les pages pédo-criminelles malgré un non respect flagrant de la charte, et censure celles qui enquêtent sur la pédo-criminalité.
    Le site Pédopolis sur Facebook a été piraté, avec la perte de très nombreux documents de travail accumulés pendant 3 ans.
    Le site WantedPedo a vu son utilisation limitée, ses comptes fermer, ses pages supprimées sans que le support technique ne soit en mesure de lui en donner la raison.
    Cette pédophilie est un système marchand, donnant-donnant, et ou la monnaie d’échange est l’enfant.

     

    • Oui, on ne vous permet pas d’accéder au pouvoir sans l’"obligation" préalable, de créer des "casseroles" au fur à mesure de votre ascension pour que l’on puisse vous éjecter plus facilement dans un futur au cas ou vous auriez eu l’idée de devenir bon pour le peuple ou l’envie de dénoncer la pourriture dans laquelle le système fonctionne sans être obligé de devoir vous assassiner (ou votre famille), car cela éveillerait trop les soupçons. Les marches menant au pouvoir sont tellement parsemés de vices en tous genres de "cadeaux" qu’il y aura forcément a un moment ou un autre quelque chose dans un tiroir de préjudiciable pour vous et qui vous poursuivra toute votre vie.


  • Comment peut on espérer vivre dans un monde meilleur avec des "élites" pareilles. Ça n’est pas possible ! En prenant conscience de la perversité, et c’est peu dire, de ces gens la, on comprend un peu mieux pourquoi l’Histoire de l’humanité ne fut que guerres, massacres, etc..
    Il faut se débarrasser de ces tordus, de n’importe quelle façon, et définitivement ...
    il faudrait mettre en place un système de contrôle qui empêcherait les socio/psychopathes d’accéder à tout poste de pouvoir, à tout poste à responsabilités. Pour toute personne travaillant à vouloir améliorer le monde, ca devrait être le combat principal. Sinon, ils perdent leur temps...

    J’ai lu un article dernièrement qui expliquait qu’il était possible de détecter certaines formes de socio/psychopathies à l’aide de scanner du cerveau. En effet, ces gens, pas tous mais un certain nombre, on la zone du cerveau associée à l’empathie atrophiée, et c’est détectable. Ça serait déjà un début. Pour tout accès à un poste de pouvoir, aussi faible soit-il, le scanner du cerveaux serait obligatoire, et si un psycho/sociopathe est détecté, on lui insère une puce RFID qui le signalera en tant que tel jusqu’à la fin de ses jours, et bien évidement il dégage...
    On pourrait même aller plus loin en imaginant des camps de détention pour socio/psychopathes détectés. De façon à mettre la société définitivement à l’abris de ces gens la. Et bien évidement, interdiction pour ces gens la de se reproduire pour éviter toute transmission génétique de leur psychopathie.

    Ces mesures peuvent sembler extrêmes, mais je pense qu’elle seront inévitables. Quels autres choix pourrions nous avoir ?

     

    • Les structures psychiatriques existent déjà dans les pays démocratiques pour se protéger des malades mentaux dangereux :
      cela s’appelle la défense sociale, renseigne-toi. Les pires ’pédophiles d’élite’ sont parfois des gens très populaires et nullement malades mentaux. L’omerta les protège parce que peu de gens ont le courage de mettre en danger leur carrière ou même parfois leur vie dans cette lutte. C’est la veulerie de l’Occident et son nihilisme qui en fait les protège le plus


    • Je ne crois pas que tu es compris la teneur de mon message.
      Beaucoup des personnes au pouvoir sont ce que l’on appel des sociopathes. Différences entre un sociopathe et un psychopathe ? Le sociopathe est beaucoup plus dangereux dans le sens ou il est très difficilement détectable en tant que tel. Vu de l’extérieur il a l’air parfaitement sain. Je propose donc de mettre en place un système qui permettrait de détecter ces gens la de façon à leurs interdire tous poste à responsabilités.


    • Ce qu’il y a de particulièrement pénible avec certains français est qu’ils croient connaître alors qu’ils ne connaissent rien.
      Tu vas définir à toi tout seul un nouveau ’DSM’ (manuel de psychiatrie anglo-saxon de diagnostic critiqué d’ailleurs) pour définir les ’sociopathes’ et les enfermer. Tu n’as rien compris à la dynamique de la pédophilie d’élite qui est la forme extrême de ce que Christopher lash appelle la morale sadique du libéralisme.
      Je ne vais plus répondre à tes arguments, je ne suis pas ici au café du commerce...


    • La solution pour se débarrasser de ces élites, soit déjà corrompues, soit corruptibles par l’argent ou la menace, est de faire sans parti politique. Supprimer les partis. Désincarner la politique. Faire simplement élire des valeurs qui seront mises en place par un fidei commis tiré au sort régulièrement, selon la vision d’Etienne Chouard.
      A quand un tel système démocratique ?
      C’est notre seul salut.


    • @kirikoo : De toutes les façon discuter avec quelqu’un comme toi ne m’intéresse pas. Trop arrogant, trop français peut être (histoire reprendre ton argument ;-) ) ?

      Pour un type capable de violer un gamin de 2 ans pour ensuite le découper à la scie électrique (faits réels), je pense que l’on peut effectivement parler de folie. Certains diront que le pouvoir rend fou, mais on pourrait tout aussi bien se demander si le pouvoir n’attire pas les fous. Un type possédant un minimum d’empathie ne peut pas se livrer à de tels actes, et si jamais il le faisait comme même, avec un flingue sur la tempe par exemple, il ne pourrait plus vivre avec lui même, il ne pourrait pas continuer à vivre l’air de rien comme c’est le cas de nos élites criminels.
      Ces gens sont des sociopathe et je pense que la personne que tu cite (christopher walsh ?) fait de l’idéologie. Elle aborde ce problème sous l’angle de l’idéologie. Si elle avait raison alors ces comportements seraient ressens, ils seraient apparus avec le libéralisme, hors ils ont toujours existé !
      Le problème est bien lié à la nature sociopathique de nos dirigeants. Il faut bien comprendre ce qu’est un sociopathe, ca n’est pas un tueur fou complétement hors de contrôle comment beaucoup pourraient le penser, la définition juste est : Aucune empathie... !


  • Les deux pédos-violeurs-multirécidivistes Sir (!) Jimmy Savile et Leon Brittain (!) n’ont jamais été inquiétés de leur vivant : leur Communauté les a bien protégé .


  • La pédocriminalité ne peut que prospérer dans les républiques et les monarchies parlementaires car ce sont des régimes oligarchiques. Seule l’instauration de la démocratie pourra éradiquer la pédocriminalité.

     


    • La pédocriminalité ne peut que prospérer dans les républiques et les monarchies parlementaires car ce sont des régimes oligarchiques. Seule l’instauration de la démocratie pourra éradiquer la pédocriminalité.



      sauf que les démocraties sont des ploutocraties, donc des oligarchies financières.




      Il est intéressant de voir comment, en 1910, on a écrit cette belle phrase : le grand capitalisme a réussi à faire de la démocratie l’instrument le plus merveilleux, le plus souple, pour exploiter la collectivité. On s’imagine ordinairement que les gens de finance sont les adversaires de la démocratie – écrit ce même auteur ; c’est une erreur fondamentale. Ils sont plutôt ceux qui la mènent et la favorisent. Car elle – à savoir la démocratie – constitue le paravent derrière lequel ils dissimulent leurs procédés d’exploitation, et ils ont en elle la meilleure protection contre l’éventuelle indignation du peuple.




      https://corsair31.wordpress.com/200...


  • Certains crimes sont plus horribles que d’autres. Et la sanctions au niveau médiatique ne se fait pas attendre on l’a bien remarqué. J’ai été choqué d’apprendre par une amie que la série américaine 7 à la maison était rediffusée sur la chaine AB3. L’acteur Stephen Collins avait été accusé de pédophilie. L’acteur avait lui-même reconnu les faits. Pourtant on repasse la série comme si de rien était. Et dire que l’acteur allemand Horst Tappert, (le fameux inspecteur Derrick), lui n’a pas bénéficié de cette aura médiatique. L’acteur allemand avait fait parti de l’armée SS durant la guerre (c’est le journal allemand Der spiegel qui a publié des documents). Peu importe son jeune âge à l’époque (17ans), le fait qu’il ai servi comme soldat SS ne lui sera jamais pardonné. Toutes les chaines de télé européenne ont déprogrammé le feuilleton de l’après-midi d’une seule voix !
    Comme quoi, criminel un jour, criminel toujours. Sauf pour les pédophiles !

     

    • Ton commentaire résume bien ceux auparavant... Les mafias, les pédophiles, les corruptions (Financières, morale etc ...) sont des composantes indispensables aux systèmes "démocratiques" du type libéral anglo-saxon qui s’avèrent être des tyrannies ploutocratiques d’une sournoiserie et d’une efficacité jamais égalée.
      De par leur nature, et celle de ces systèmes où les pires sociopathes arrivent plus facilement aux responsabilités, contrairement aux autres sociétés humaines où ses composantes sont aussi présentes, elles sont dans les apex du pouvoir.


  • Je crois hélas que cette gangrène ne soit guère un fantasme journalistique, en même temps, le peuple n’a pas envie de voir, rappeler vous de cette histoire à Melun où un père a violé sa fille et lui a fait un goss au passage et la famille vivait à côté de voisins ne voulant ni voir ni entendre l’urgence sociale extrême dans laquelle s’était mis cette famille. Il y a un reflet d’égoïsme qui me fait penser que des fois hélas "les français s’enculent entre eux" désolé pour la vulgarité d’évocation.


  • #1125770
    le 22/02/2015 par Aiguiseur de guillotines
    Pédocriminalité d’élite au Royaume-Uni : rétrospective 2014

    Ca fait 2 semaines que cette info tourne.
    (J’ai repris deux fois des pates )
    Cliquez sur le lien, ça vaut l’detour .

    http://www.20min.ch/ro/news/monde/s...


  • hallucinant tout cela. En tous cas nos voisins britaniques vont assurément plus loin que nous dans ces affaires : le public se sent plus concerné, et il n’y a pas cet absurde scepticisme (ou pseudo-scepticisme) de pacotille à la française, qui consiste à écarter d’un revers toutes les preuves solides pour cause de "mais c’est ridicule ce que vous dites". Objectivement, le public anglais est bien moins con que le public français au moins sur ce genre d’affaires.

    Maintenant je pense que tout ceci n’est que la pointe émergée de l’iceberg. On y voit l’activité de personnes qui s"’approvisionnent" "dans la nature" : orphelinats, victimes choisies un peu au hasard des rencontres. Mais nul doute que ces activités se produisent de manière plus industrielles. On trouve régulièrement des usines à bébés ouvertes à tout clients, mais ne pensez-vous pas qu’il existe également des usines à bébés privées, pour le seul usage d’initiés, dont le secret les rend bien moins vulnérables aux recherches ? En fait je n’ai aucun doute sur la question aujourd’hui, la seule interrogation qui me reste est de savoir jusqu’où a été cette industrialisation, la taille qu’elle a atteinte.

     

    • Il n’y a pas d’industrialisation. Il s’agit pour les ’pédophiles d’élite’ (j’emploie ce mot a dessin pour la distinguer des pédophiles ’normaux’ que eux ne tuent pas) de repérer les failles des ruptures familiales. Les victimes sont toujours dans un état précaire, en rupture sociale ou familiale ou dans un état d’illégalité judiciaire et les affaires qui sortent sont celles où la famille a pu jouer encore un rôle protecteur. Ou lorsqu’il y a eu un ’bug’ dans cette machinerie mafieuse.


    • Bonjour Kirikoo
      oui, ce dont vous parlez c’est ce qu’on voit. Personnellement j’imagine que cela va plus loin. Ces abus ont été industrialisés, ceux qui ont les moyens produisent leurs propres esclaves sexuels avec leurs propres "usines", sans devoir donc à kidnaper ou abuser des personnes extérieures, ce qui se révèle dangereux, meme lorsqu’il s’agit de personnes vulnérables (orphelins, sans papiers, jeunes fugeurs(ses)). Ceux qui ont leurs propres usines à bébé n’ont pas ce problème, ils ont plus de "chair fraiche" à leur disposition.
      Leur seul problème c’est la gestion : la bouffe, l’eau, les déchets, les cadavres, et puis des personnes qui peuvent tenir leur langue pour le travail de maintenance.
      Un autre problème également est certainement l’odeur, ils doivent etres imprégnés de l’odeur nauséabonde de ce qu’ils font subir à leur victime (mélange de sang, d’excréments, de sueur...). Impossible à laver complètement, certainement spécifique, certainement repérable par des chiens.


    • Quand on parle de ces dossiers, il faut parler de faits avérés et non de fantasmes. Selon le témoignage de Régina Louf les bébés tués proviennent des victimes que l’on a mis enceinte. Double bénéfice car le prix de l’adolescente victime augmente puisque baiser des femmes enceintes fait partie des fantasmes pornos habituels, ensuite le bébé pourra être mis à disposition des réseaux. Affaire Carine Dellaert.


  • Personnellement je pense qu’il faut étudier le plus froidement et le plus scientifiquement possible ces questions même si cela est impossible.

    Dans cette pédophilie d’élite on peut distinguer cinq groupes.

    1. Le noyau dur des organisateurs : structures fonctionnant comme un groupe mafieux avec des parrains (en l’occurrence en Belgique ex-premier ministre aujourd’hui décédé par exemple). Ces groupes sont très petits, dizaines de personnes.
    2.Les vrais pervers psychopathes, groupe encore très minoritaire.
    3.Les gens gravitant dans l’élite qui pensent pouvoir s’offrir en toute impunité des fantaisies sexuelles même si cela implique de bafouer le droit, même si cela implique de fermer les yeux sur des crimes odieux. Pour certains cela est aussi la marque qu’ils sont montés dans la hiérarchie sociale. Groupe assez nombreux.
    4. Ceux qui savent et se taisent pour éviter que leur carrière soit freinée ou brisée. Groupe évidemment le plus nombreux.
    5. Ceux qui ont été piégés et qui acceptent de continuer de ’jouer le jeu’. Parfois accablés par le sentiment de culpabilité ils vont faire un petit tour en psychiatrie pour dépression.

    Cette classification vaut ce qu’elle vaut comme toutes les classifications mais à mon sens elle illustre bien ce phénomène.

     

    • je suis assez d’accord avec vous, bien que cela aille certainement plus loin (bien que je n’ai pas les preuves de cela)

      D’autre part, il y a des chiens formés à trouver la drogue par l’odeur. Je suis persuadé que l’activité de ces criminels génère une odeur spécifique dont il est difficile de se débarasser, qui pourrait etre repéré par des chiens convenablement entrainés.



  • Un autre problème également est certainement l’odeur, ils doivent etres imprégnés de l’odeur nauséabonde de ce qu’ils font subir à leur victime (mélange de sang, d’excréments, de sueur...). Impossible à laver complètement, certainement spécifique, certainement repérable par des chiens.



    les brigades canines ont DEJA des chiens entraînés a la recherche des cadavres humains.

    et l’odeur reste détectable pendant très longtemps.

     

  • Afficher les commentaires suivants