Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pédocriminalité : un rabbin et un directeur d’école accusés d’avoir fait pression sur les familles des victimes

Ce sont deux « figures bien connues » de la communauté juive orthodoxe Loubavitch, selon RTL.

La radio révèle ce jeudi qu’un rabbin et le directeur d’une école du 19e arrondissement de Paris ont été interpellés cet été, dans le cadre d’une affaire d’attouchements sur mineurs.

Les deux hommes sont soupçonnés d’avoir fait pression sur les familles de garçons victimes des attouchements d’un surveillant pour qu’elles ne préviennent pas la police. Un acte qui aurait, « à leurs yeux, sali l’honneur de la communauté », précise RTL.

« Non-dénonciation d’atteintes sexuelles »

Il s’agit du directeur du complexe scolaire Beth-Hanna, où se seraient déroulés les attouchements, et d’un rabbin, « leader historique du mouvement Loubavitch ».

Ils ont été arrêtés le 31 juillet par la brigade de protection des mineurs.

Le premier a été mis en examen pour « non-dénonciation d’atteintes sexuelles sur mineurs de moins de 15 ans » et relâché sous contrôle judiciaire, le second doit être convoqué plus tard en vue d’une mise en examen.

En février, un rabbin travaillant dans l’école avait déjà arrêté et mis en examen sous le même chef d’accusation.

Sur la pédocriminalité, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Afficher les commentaires suivants