Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pékin craint un « printemps arabe » en Mongolie intérieure

La Chine dit être prête à répondre aux demandes « légitimes » de la population de la Mongolie intérieure, où de récentes manifestations de citoyens issus de la minorité ethnique mongole font craindre un soulèvement inspiré par le « printemps arabe ».

Des manifestations sans précédent ont eu lieu la semaine dernière dans ce territoire autonome du nord de la Chine, après le décès d’un berger mongol nommé Mergen, écrasé à mort, le 10 mai, par un camionneur chinois.

Le berger et d’autres éleveurs tentaient d’arrêter un convoi de camions chargés de charbon qui roulaient dans des pâturages, dans la région de Xilingol. Selon le Centre d’information sur les droits de l’homme en Mongolie du Sud, une ONG américaine, les bergers mongols sont chassés de leurs terres par l’activité minière.

Les nouvelles déclarations de Pékin au sujet de la Mongolie intérieure surviennent après la décision, par le gouvernement, d’y renforcer la sécurité. Les forces de sécurité chinoises se sont déployées dimanche sur le territoire.

Lundi, les autorités ont interdit l’accès aux universités et aux places publiques, pour éviter que les gens ne s’y rassemblent, comme cela s’est produit au Maghreb et au Moyen-Orient. Elles ont également bloqué l’accès à Internet, en plus d’accroître la présence policière dans les rues de l’État.

Mardi, une porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Mme Jiang Yu, a affirmé que« les autorités locales répondraient positivement aux demandes légitimes de la population, essaieraient également de [concilier] le développement économique et la protection de l’environnement et [...] feraient le nécessaire pour préserver les intérêts de tous les groupes ethniques ».

Mme Jiang a par ailleurs fustigé « ceux qui, à l’étranger, essaient d’utiliser ces incidents pour provoquer des troubles ». Lors d’un point de presse régulier, elle a déclaré : « < les tentatives [...] de certains à l’étranger pour gonfler cette affaire dans le but d’arriver à leurs fins sont vouées à l’échec ».

Selon l’AFP, le Centre d’information sur les droits de l’homme en Mongolie du Sud affirme que des centaines de personnes ont manifesté lundi à Hohhot, capitale régionale de la Mongolie intérieure. L’ONG soutient que la police anti-émeute a dispersé la manifestation et arrêté des dizaines de personnes. Ni la police, ni des habitants de Hohhot n’ont pu être joints pour commenter la nouvelle.

Jusqu’ici, deux Hans ont été arrêtés relativement à la mort du berger. Les Hans sont l’ethnie majoritaire en Chine.

Le gouvernement régional a pour sa part annoncé l’adoption d’une série de lois touchant le secteur minier et s’est engagé à étudier l’impact de l’extraction et du transport de minerais sur le mode de vie de la population.

Les Mongols réclament le respect de leurs droits auprès d’une autorité gérée par la majorité chinoise Han. À l’instar des Tibétains et des Ouïghours, les Mongols se sentent menacés par la migration de Hans sur leurs terres ancestrales. Ils se disent victimes d’une répression politique et culturelle.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

6 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #19327

    De toute façon, m’est avis que quand l’ascension vertigineuse Chinoise se calmera et/ou que les travailleurs Chinois voudront prétendre à des conditions de travail humaines, l’Empire délocalisera son usine à esclaves dans une autre contrée.


  • il y a tellement de regions en chine qu’ils peuvent delocaliser là ou se trouve le bon ouvrier docile


  • Encore de la propagande US pour affaiblir la Chine...leur rêve c’est de détruire le pays comme ils ont réussi avec l’URSS.
    Donc, après "les tibétains doivent se libérer", les mongols et les ouïghours aussi...évidemment ce serait pratique pour les américains d’avoir des pays satellite comme le Tibet, le Xinjiang ou la Mongolie intéreure pour mieux contrôler l’approvisionnement en énergie chinoise.
    La vérité c’est qu’ils en ont rien à secouer de devenir chinois et de perdre leur culture...mieux vaut ça que de vivre dans une yourte et bouffer du renne pourri.
    Malheureusement je ne lis ni ne comprend le mongol...ce serait intéressant de montrer la photo à un mongol, je parie que c’est une image qui a rien à voir !

     

    • Mon pauvre tu devrais etudier la geopolitque chinoise avant de sortir des conneries du genre "La vérité c’est qu’ils en ont rien à secouer de devenir chinois et de perdre leur culture"..
      bien à vous


    • ok j’avoue que ma phrase est un peu exagérée et que j’ai pas étudié la géopolitique chinoise. Par contre j’habite en Chine et ça m’énerve tous ces mensonges des médias occidentaux concernant les minorités chinoises.


  • Maintenant que l’affaire du Tibet a fait long feu puisque tout le monde reconnaît que le Tibet fait partie intégrante de la Chine, on utilise autre chose.

    Après les musulmans et les Ouigours c’est maintenant la Mongolie.

    Mais la République Populaire de Chine est souveraine et refuse de se soumettre à l’Empire.