Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Philippe Béchade : "Un taux de chômage réel de 17 % aux États-Unis"

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • 17% ça me semble assez réaliste.

    les 11% en France, moins ...

     

    • Eh bien il faut compter tous les jeunes qui ne sont inscrits nul part, une grosse majorité des beneficiaires des RSA , tout ceux qui se sont fait radiés du Pole emploi, tous les gens en fin de droit... et tout ceux qui sont sorti du systeme ..
      Il y’a chomage (les chomeurs qui touchent le chomage) c’est le chiffre officiel... et le chomage réel :

      Si on regarde les gens en capacité de travailler, la population dite "active" (autour de 30 millions)
      ca fait 3.4M de sans emploi. (source : http://www.journaldunet.com/economi... )

      En tout cas ce qui sur c’est que les jeunes et les vieux ne trouvent quasiment plus aucun emploi, et la seule chose qu on leur offre ce sont des temps-partiel, des CDD courts, des contrats "aidés" et des formations inutiles... (ca masque la réalité puisq ils sont considérés comme "actifs")

      C’est vraiment catastrophique car ces contrats au rabais ne permettent pas de construire quoi que soit ,ni de se projeter dans l’avenir... La réalité sociale est bien pire que les chiffres.
      Au final il n’y a plus grand monde qui travaille si on prend la population entiere. (1 sur 3)


  • Quand tout fout l’camp ? il reste l’or et l’argent !

    Maxime 2013


  • Je confirme sur le fait que les américains pensent que leur chômage est relativement bas. Des professeurs de fac que je côtoie ne savent même pas que la FED imprime tant qu’elle peut et ils ne se rendent pas compte du niveau d’endettement général.

     

    • Les "sachants" et les dominants aux US savent tout ça très bien. Ils ne se font aucune illusion. Mais, ils font croire qu’en mentant au peuple sur la réalité économique cela va créer de la consommation et donc de de la croissance. Cette tactique est bonne et a fait ses preuves face à de simples problèmes conjoncturels. Or, ils savent que le mal est profond, complexe et surtout structurel. A moins d’une révolution économique, au sens premier du terme, rien ne se passera favorablement pour le plus grand nombre (entendons bien les classes moyennes basses et les pauvres). En fait, en ce moment, les gros sont en train de tirer un maximum pour augmenter leurs réserves de graisse pour faire face à l’hiver qui va être long et dur.


    • Même eux !? Bah dis donc on est dans des sociétés bien lobotomisées.


  • tic tac tic tac, la fin est pour bientôt ... comme le dit si bien le fou du roi ’le mensonge compose, pas la vérité’, et il va nous falloir du courage ... et pas en or ou en argent !


  • En perspective :
    - une troisième guerre mondiale combinée à
    - une crise économique mondiale

    Il manquerait plus que le début de guerres civiles aux USA et dans les pays occidentaux et le tableau de fin du monde serait achevé... :-/

    J’espère que, le moment venu, les peuples feront preuves d’intelligence et crieront leur volonté de vivre !


  • Petite quenelle vers 4:10 à l’intention des "professionnels des marchés" (juges et partis) qui se bousculent chez BFM Business pour y délivrer un discours optimiste et consensuel.



    Les marchés ne sont pas dupes (des statistiques bidons), ils vendent leur soupe car c’est dans leur intérêt que (les gogos d’épargnants) continuent à croire (à la croissance).



    J’ai enrichi le texte mais je ne pense pas trahir les propos de P. Béchade.

     ;-)


  • Une bonne grande crise économique comme jamais auparavant avant l’arrivée de L’antéchrist/Dajjal, et tous les morts de faims le suivront !

    Et oui camarades, tout ce que font ces dégénérés, c’est purement religieux.