Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Piero San Giorgio : "On peut survivre à une attaque nucléaire"

Invité de TV LIbertés, le survivaliste Piero San Giorgio donne quelques espoirs aux peuples qui redoutent une attaque NRBC. Avis aux futurs survivants.

 

 

Le survivalisme sur Kontre Kulture

Un survivalisme qui commence à être pris au sérieux, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1598658

    Pour les personnes qui voudraient savoir à quoi pourrait ressembler l’après-guerre nucléaire je recommande un film que j’ai beaucoup apprécié : La route (The Road).
    J’ai trouvé ce film assez réaliste et assez bien fait (mais un peu difficile à regarder).

     

    • La route ne parle pas de guerre nucléaire. C’est une histoire post apo sans raison clairement expliquée de l’"apo".
      Checkez The Divide pour un bon film dans un abri par contre.


    • Ou le roman du même nom de Cormack McCarthy... (d’où est tiré le film).


    • Entièrement d’accord avec cette comparaison.
      Croire la vie possible après une guerre nucléaire est une pensée pro-nucléaire.
      Un discours rassurant et pourtant, l’ionisation de l’air par des poussières atomiques issues de fission nucléaire a des répercussions sur la chaine alimentaire et bien vite apparaissent les problèmes chez les femmes enceintes et les sujets jeunes.
      Alors oui, on peut peut-être survivre quelques temps...


    • Cet excellent film est (je le confirme) un peu difficile à regarder. Il ne faut surtout pas être dépressif


    • Et moi je conseilles de lire kropotkine l’entraide facteur de l évolution....
      Ton film c’est la destruction de l’humanité : cannibalisme viol et meurtre c’est de la désinformation total, du darwinisme a l’état pur.Or toute civilisation détruite,disparu etc c’est reconstruite sur des valeur d’entraide...
      Autant regarder walked dead,ou meme pire le livre d’eli c’est toujours la même rengeine..


  • Monsieur San Giorgio :

    Contrairement à vos déclarations, l’industrie du nucléaire est loin d’être sure .
    La transparence inexistante dans ce milieu , nuage de Techrnobyl s’arrêtant à la frontière, mine d’uranium en France,centrale du Blayais en Gironde lors des crues centenales, centre de renfouissement des déchets de Bure etc, montre bien que cette technologie dans etat actuel n’est pas du tout maîtrisé par l’homme.
    Seule ,la CRIIRAD de Valence grâce à son indepandance, nous informe de la dangerosité à long terme de ce mode d’énergie !!!
    Les critères d’évaluation par les autorités soit disant indépendantes sont sans cesse évalué à la baisse. (Pour les cuves )
    Pour les générations futures sachez monsieur San Giorgio que l’on ne sait pas traiter les déchets nucléaires, la seule centrale que l’on tente de recycler est celle de Brennelis en Bretagne depuis 1990, du coup on se contente de repousser les plus anciennes !
    On ne sait pas recycler les déchets nucléaires , sachez que le centre d’enfouissement de Bure est sujet à beaucoup de critique en interne de ce projet !

    Mais comme la transparence est de mise dans ce milieu vous en entendrez jamais parler !
    Comment pouvez vous comparez une catastrophe hydraulique à une catastrophe nucléaire ! ?
    Une catastrophe nucléaire ce sont des zones entières inutilisables pendant des générations et générations ! Le biotope est irréversiblement détruit !
    Aujourd’hui vous pouvez vivre autour de Verdun, si une catastrophe nucléaire avait eu lieu à la date de la fameuse bataille, cette zone serai aujourd’hui et demain inutilisable !
    Il n’y a qu’un seul nucléaire profitable à l’homme celui de la réaction aneutronique bore plus hydrogène, sans déchets, réalisable à haute température comme le montre la Z machine au USA , et SURA en Russie. Cadarache restant un leurre donné par les américains au Français pour faire ’mumuse ’.
    En attendant que cette technologie soit mûre d’autres technologies bien moins dangereuses et efficaces (je ne parle pas de l’éolien ) existent depuis des années
    Centrale à concentration solaire, centrale marémotrice.
    Pensez vous que les médias auraient intérêts à montrer des technologies efficaces et alternatives lorsque le lobby du nucléaire est SURPUISSANT en France, disposant de députés, relais dans la presse et employant 200000 personne en France ?
    Savez vous que les fondateurs du nucléaires en France étaient FM ?
    MonsieurSanGiorgio allez sur le site de Jean Pierre Petit !

     

    • @Oui oui
      C’est bien de rappeler ce que vous dites...

      Moi aussi j’ai été surpris d’entendre M. San Giorgio qui est habituellement pragmatique et logique nous ressortir l’argument du "il n’y a pas de risque zéro, tout procédé est potentiellement dangereux, le nucléaire pas plus que les autres"... alors qu’il sait très bien que le nucléaire, c’est sécurisé jusqu’au moment où ça ne l’est plus...

      Nous avons depuis 5 ans Fukushima sous les yeux mais ça ne suffit pas... ils n’ont toujours pas récupéré le noyau nucléaire qui s’est enfoncé sous la piscine de refroidissement - plusieurs robots ont déjà été perdus tellement il y a de radiations, personne n’a de solution- mais Piero nous dit que c’est pas pire qu’autre chose... incroyable...


    • Je connais personnellement quelqu’un qui a travaillé dans l’industrie nucléaire et bien c’est affolant
      il a d’ailleurs démissionné quand il a vu comment ça se passait.
      Les inspections se font souvent a l’arrache quand ils n’ont pas le temps de voir tous les points de contrôles dans la journée ils cochent les cases manquantes et passent a autre chose
      le facteur humain n’est pas ou très peu pris en compte.
      Pour ainsi dire il y a souvent plus de soin au contrôle technique de votre voiture qu’au contrôle de la dégradation des centrales nucléaires dire le contraire c’est se voiler la face
      Et pour se couvrir ils font signer une clause de confidentialité très menaçante et très stricte
      mais tout finit par se savoir c’est aussi dur de garder ça pour soi que de contrôler tous les points du carnet de contrôle quand on commence a avoir le ventre qui gargouille ou en fin de journée, la redondance des contrôles n’est qu’une douce utopie dans ce milieu ou règne l’omerta et ou les profits se font justement par allègement des règles de sécurité.


    • Les systèmes de concentrateurs solaires ne pourraient jamais alimenter la France en énergie.

      La seule énergie écologique viable c’est la géothermie profonde. Car elle n’est pas intermittente.
      Avoir des énergies renouvelables intermittentes, implique d’avoir des centrales électriques à gaz ou à charbon pour prendre le relais en cas d’absence de vent ou de soleil.
      Car une centrale nucléaire ne peut pas être stoppée ou redémarrer assez rapidement pour prendre le relais.
      Donc au final utiliser ces énergies renouvelables fait consommer plus d’énergies fossiles et donc augmente les rejets de CO2 dans l’atmosphère ! (sans compter les particules polluantes relâchées dans l’air qui tuent elles aussi des gens à petit feu)

      Actuellement la seule alternative, et comme des demeurés on ne la développe pas, c’est le nucléaire au thorium. Les chinois eux la développent et bientôt ils auront des centrales...
      C’est appelé le nucléaire vert.
      Ces centrales tournent au thorium, qui est un minéral très abondant. Elles ne sont pas pressurisées, donc ne risquent pas d’exploser. Leurs sécurités sont passives, c’est à dire qu’elles n’ont pas besoin de pompes pour refroidir la réaction, en cas de surchauffe les sels fondus sont évacués dans des cuves par des fusibles thermiques et sont dans une configuration où la criticité n’est plus possible.

      Elles ne requièrent pas d’eau de refroidissement. Et le plus beau c’est qu’elles pourraient être utilisées pour rebrûler les déchets radioactifs que l’on a actuellement, en diminuant de beaucoup leur période de demi vie. C’est à dire qu’au lieu de dizaines de milliers d’années (il me semble) de période de demi vie, celle ci passerait en milliers voir centaines d’années.

      C’est beaucoup, mais ça veut dire que si on stocke les déchets, on peut faire des contenants assez résistants pour tenir jusqu’au moment où cette radioactivité ne sera plus un problème.


  • Interessant et utile même s’il dit à 6:37 min. que l’hydroélectricité a tué des CENTAINES DE MILLIONS DE GENS.

     

    • #1599358

      jai dit millions ? si c’est le cas, ma langue a fourché. c’est des millers. centaines de milliers. (surtout en Chine...), et, étonnamment plus que le nucléaire.
      après, je n’ai pas dit que je suis super POUR le nucléaire.
      il faut simplement savoir garder raison et se désengager progressivement.


    • On néglige souvent de parler de la mortalité dans les mines d’uranium
      dans le fond ce n’est pas le charbon ou l’uranium qui tue , c’est la volonté de faire du profit au dépend de la sécurité, en chine on étaie très mal les mines de charbon on n’installe pas de système d’évacuation du gaz et et des pompes d’évacuation de l’eau , c’est un problème de conscience car les profits se font principalement et rognant sur la sécurité et personne ne va condamner l’industriel qui va envoyer au casse pipe des ouvrier sous payés et qui au final s’engraisse comme un cochon , pareil dans le nucléaire au japon on ramassait des clodos dans la rue pour éponger a la serpillère de l’eau radioactive avec juste des gants et un seau .
      Comment peut on être récompensé a se point en détruisant la vie des gens ?
      Il faut revoir la notion de rentabilité et de profit surtout dans des endroit ou la vie des personnes est menacée.


  • J’ai eu l’occasion de visionner "Malevil" avec une qualité dégradée. Remarquable histoire de Robert Merle. Je cherche un lien sur ce film en qualité potable.


  • Ils ont jamais invité Alain Soral.


  • #1599093

    Faut quand meme pas oublier qu’en Ukraine à Tchernobyl il y a eu 100 000 morts + 4000 cancers
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Catas...

     

    • Ce sont les chiffres officiels. Les soviétiques à l’époque ont minimisé ainsi que AIEA (agence internationale POUR l’énergie atomique) qui sensure les stats de santé de l’OMS qui doit lui demander l’accord pour soumettre.
      D’après un docteur de terrain lanceur d’alerte ayant fait de la prison pour cela, on serait largement à plus d’un million de victimes.


  • Des mini-nukes ont été utilisés notamment en Irak et la population n’a pas toute été tuée. Cependant un nombre alarmant de leurs enfants sont nés épouvantablement difformes. Le pire c’est les effets sur les générations futures d’une région donnée.

     

    • Oui, tout le monde s’attendait à une évolution genre Hiroshima puissance 20 si l’arme nucléaire était utilisée, et en dernier ressort... or c’est l’inverse qui se passe... de petits missiles nucléaires parsemés ça et là (Irak mais aussi Yemen d’après ce que j’ai pu comprendre) ... une utilisation sans la couverture médiatique nécessaire au vu de l’importance qu’auront les effets sur la population civile durant des années...
      Reste à comprendre pourquoi cette utilisation... c’est invraisemblable... Pourquoi faire ça ?
      Si M. San Giorgio a des informations sur le pourquoi de ce choix militaire, j’aimerai bien avoir son opinion...


  • #1599605

    Ayant vécu la catastrophe d’AZF où je vivais à quelques centaines de mètres dans une cité u, je peux vous dire que j’ai fait tout ce qu’il ne faut pas faire, et si les cuves de phosgènes qui ont été soumises à rude épreuve avaient pété, ben il n’y aurait pas mon commentaire aujourd’hui .

    Je n’étais absolument pas sensibilisé sur cette usine et ses risques. Ce fût ainsi l’occasion de découvrir le mot SEVESO. J’étais sorti direct de chez moi bien que mes vitres n’avaient pas été brisées car ouvertes au moment de l’explosion. J’ai été témoin d’un bordel inouïe, embouteillage et du chacun pour soit ( des gens sains qui forcent le passage à une voiture dans laquelle se trouve une victime ensanglantée). J’avais même souris en voyant un gars lambda porté un masque à gaz dans la rue, c’est pour vous dire le naïf que j’étais etc...

    Sans être sur le qui vive 24h/24, je pense que la conscience de cet aspect de la vie, n’est absolument pas une perte de temps, bien au contraire...
    Gouverner c’est prévoir, il en va de même pour sa propre vie.


  • #1599644

    Je vois que Mr San Georgio est intervenu dans ce forum, alors qui sait, peut être lira t-il ce commentaire.

    Voilà, apparemment vous allez bosser sur un nouveau sujet sujet sur l’angoisse etc...
    Vous avez quelques relations plutôt bien placées, votre coauteur... (hé hé hé quand même...) ce qui m’amène à penser que vous êtes en mesure de trouver dans votre réseau relationnel des spécialistes qui répondront à cette question.

    Il semblerait que nos vertueux travaillent sur des nouvelles technologies de types électromagnétiques, ondes etc... que vous n’avez pas abordé. Hors, MK Ultra, Haarp commencent à devenir préhistoriques maintenant. Aussi, certaines personnes sérieuses mettent en évidence le rôle des ondes électromagnétiques, voir polémique Linky etc..., sur la santé et donc l’humeur.
    Si on considère un electro-sensible comme une personne "témoin" au même titre que certaines espèces animales le sont pour la pollution alors ma question est la suivante :

    Quand, on tisse un réseau d’antenne relais pour nous apporter ce sacro-saint portable, est-ce de trop d’imaginer que la bande de tarés qui nous dirigent y voient aussi un petit gadget pour nous rendre apathique, un potentiel outil d’influence sur l’humeur de tous un chacun, bref un truc commode pour agir au final sur nos interactions sociales ?

     

  • Sans aller bien loin, on peut évoquer le site industriel de Lacq, troisième pôle chimique en France.
    En 2015, la Cour des comptes pointe des risques sur vingt installations classées dont quatorze à "seuil haut", c’est à dire SEVESO

    Les riverains de ces zones n’en peuvent plus et sont confrontés quotidiennement à des fumées nocives pour leur santé (maux de tête réguliers, irritations nasales et saignements de nez, maux d’estomac et de ventre), odeurs irrespirables
    Une étude épidémiologique est en cours
    Mr San Giogio j’ai lu votre ouvrage Survivre à l’effondrement économique, intéressant
    Mais après avoir écouté votre vidéo, je suis dubitative, risque Zéro ???
    Je vous invite à passer un week-end sur le site de Lacq dans une commune de votre choix. Vous trouverez de nombreux articles des risques sanitaires sur le bassin de Lacq dans les journaux locaux

     

  • En partant de l’épicentre. Quelle est la distance de létalité immédiate d’un missile à tête nucléaire intercontinental ?


  • Mr San Giorgio
    Effectivement vous avez raison, j’ai mal entendu
    Merci, c’est très aimable à vous


Commentaires suivants