Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pierre de Brague analyse la fausse opposition Macron-Philippe / Mélenchon

Pierre de Brague était interviewé par la chaîne iranienne PressTV au sujet du nouveau Premier ministre, Édouard Philippe, et de l’« opposant » Jean-Luc Mélenchon :

 

Voir aussi, sur E&R :

La réconciliation nationale, chez Kontre Kulture :

La seule ligne politique viable pour les patriotes :

 
 






Alerter

18 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1729689

    Bien dit Pierre ! Haut les coeurs les gars ! :)

     

    Répondre à ce message

    • Macron-Philippe ce sont les européistes, rejetés par les Français par referendum, en 2005 . Mélanchon et le FN étaient clairement contre le traité européen . Mais aujourd’hui il n’y a plus que deux camps : les européistes et les patriotes incarnés par Marine . Mélanchon s’est trop compromis avec le système pour être fiable .

       
  • Quand j’entend "peau neuve" j’entends "serpent".

     

    Répondre à ce message

  • L’élection présidentielle a prouvé que Marine Le Pen et le FN ne pourrait jamais ni incarner cette réconciliation ni dépasser les 35 ou 40 %... comment va se positionner politiquement E&R dorénavant ?

     

    Répondre à ce message

    • Quels éléments vous font dire que le FN ne pourra jamais dépasser les 35% ? Je comprends bien la déception des résultats à vous dégoûter à vie des francais qui semblent ne rien comprendre mais avec un peu de recule, 35 % avec l ensemble des appareils médiatiques, politiques contre eux , n est pas un mauvais résultats. Quant au positionnement d ER politiquement, à part soutenir le FN, je ne vois pas les autres alternatives. Un mouvement politique ER ? Si le FN est taxé de parti nazi, je vous laisse imaginer comme les médias vont se régaler à discréditer ER.

       
    • Vous allez constater par vous même, la descente aux enfers du FN lors des législatives

       
    • #1729816

      @ Al et @ rien : c’est vrai , qu’à mon avis , le FN ou neo FN ou RBM, les différents groupuscules nationalistes , ont désormais intérêt à "la jouer fine " si ils veulent conquérir le pouvoir par les urnes : il suffit d’étudier la machine infernale médiatique qui a broyé et inverser les tendances aux dernières élections : à peine croyable il y a vingt ans ! ... le système a considérablement étendu ses " pouvoirs " , à l’image de leurs maîtres outre atlantique qui sont prêts à destituer leur ...président de la "république " car il ne fait pas partie du sérail mondialiste ! ... ( je me répète : la plus aboutie des dictatures modernes se profile sous nos yeux ) .

       
    • En fait la question n’est pas là ; nous sommes au début d’une vaste recomposition de l’ensemble de l’échiquier politique, que Macron a eu le mérite d’accélérer en regroupant derrière lui tous les courants et toutes les forces pro-système et pro-oligarchie. Il en tire pour l’instant les bénéfices malgré le fait qu’il ne représente en réalité qu’en gros le tiers des plus riches de la société française, et règne sur le reste par la division de la majorité de la population entre les populismes pour le moment irréconciliables de droite et de gauche, sans parler de tous les indécis qui peuvent basculer d’un côté ou de l’autre selon les circonstances.
      Je soutiens le FN depuis 20 ans et continuerai à le soutenir tant qu’il ne trahira pas (c’est à dire tant qu’il ne sera pas une force d’appoint de la droite classique sur une ligne nationale-républicaine sionisto-compatible comme en rêvent Zemmour et d’autres), mais il faut considérer que :
      - Le FN n’est qu’un outil politique et non une fin en soi,
      - Et sur ce point vous avez raison : sur le plan électoral il a atteint ses limites maximales. Aucun parti politique n’a dépassé à lui seul les 35%, y compris le PCF à la grande époque.

      L’élargissement de la base électorale ne pourra donc se faire seulement par une "union des droites" ce qui est trop restrictif et fera fuir la partie des classes populaires qui s’étaient ralliée au FN sur un projet national et social. Une union des droites rassemblera pour l’essentiel les classes moyennes conservatrices mais ce n’est pas suffisant, cela ne dépassera jamais le tiers de l’électorat, surtout si les classes populaires repassent de l’autre côté.
      Au contraire, une assise électorale suffisante (avec majorité écrasante des 2/3) ne peut se faire que par l’union des classes moyennes qui seront les premières victimes de la politique de Macron, et des classes populaires déjà largement paupérisées par les politiques menées depuis 35 ans.
      Cela suppose aussi de jeter des ponts avec l’autre côté de l’échiquier politique, mais cela requiert en amont un travail sur les idées. Ce travail de fond ne relève pas de l’immédiateté de la politique politicienne des partis, mais relève du métapolitique et c’est là qu’interviennent les mouvements et médias alternatifs comme TVL, ER, Civitas, etc... qui font un travail remarquable pour faire bouger les lignes sur le terrain des idées et ceci est fondamental. Seulement, il faudra attendre encore un peu pour que cela se traduise sur le plan politique

       
    • #1729837

      Appendice : une fois pour toutes , l’illusion de la " droite des valeurs et la gauche du travail " ne passera certainement pas en partenariat avec Merluche ! ... mais bien par un régime " fort " et sans partage avec quiconque de ces apparatchiks ! Bon , c’est vrai que cela ne facilite pas la tâche , mais mieux vaut en être conscient . Et si on va un peu plus loin , l’éventuel " copinage " envers les communautés exogènes présentes sur le territoire est un leurre également . Ces dernières auront davantage de respect pour un régime " fort " , de part leur histoire . D’ailleurs cela se remarque souvent , au cours de dialogues à ce sujet , lorsque vous rencontrez leurs semblables dans leurs pays respectifs . Je n’associe évidemment pas ceux du peuple s’autoproclamant " élu " qui , au contraire ont une propension viscérale pour la domination .

       
    • @ Jean de souche et Ludo72

      Le problème concerne tous les partis... les intérêts des Français sont tellement multiples que seul un mouvement qui "rassure" par et dans les médias pourra obtenir une majorité... et les médias appartiennent à qui l’on sait...
      La réunion, même occasionnelle, de plusieurs partis de sensibilités différentes n’étant pas envisageable (FN/Méluchon par exemple)... est-ce que le combat politique et démocratique ne va pas tout simplement disparaitre... ?
      Et si oui, par quoi va-t-il être remplacé ?...

       
  • Analyse concis, explicite et exemplaire que chaque Français réinformé (ou démediatisé) devrait transmettre à tout homo sapiens sapiens du quotidien (famille, amis, proches collègues...).

     

    Répondre à ce message

    • #1729818

      Vous avez entièrement raison ! Et lorsque l’on voit les réflexes de nos proches qu’ils soient politisés un minima, âgés ou pas... le travail va être très très rude et nous devons le mener chacun à notre niveau. Le défaitisme qui suit logiquement la perte aux élections (poussé et entretenu par les journalopes des merdias) ne doit pas faire fléchir notre détermination dans la ré-information autour de nous : En réalité presque 35 % avec les cerveaux formatés aux nazismes 24h/24 et 7 jours/7 veut peut-être dire aussi que les choses commencent à changer ?

       
  • "Ils n ont pas les idées, ils n ont pas les coeurs"

     

    Répondre à ce message

  • #1729817

    @dylan : j’ai bien peur que vous n’ayez raison .( Je l’avais fait remarqué dans plusieurs coms , bien avant le 1er tour ) .

     

    Répondre à ce message

  • #1729828

    A propos de merluche , je n’ai cessé , par le biais de nombreux coms , de le qualifier de " faux nez " du système , depuis bien avant ces elections , je l’avais pressenti en "service commandé " pour anéantir le PC moribond , diluer les Verts , et monter un parti non pas d’insoumis mais de pseudo-révoltés ( souvent à juste titre d’ailleurs ) en les " canalisant " pour ne pas gêner le système outre mesure et ainsi le pérenniser .
    Ce qui fut révélateur de mes allégations , c’est le battage médiatique quelques semaines avant le 1er tour qui l’ont propulsé à la hauteur du FN , alors qu’au début il faisait moins de la moitié des intentions de vote . Ce fut tellement flagrant , et bien huilé que cela ne pouvait pas tromper .
    ( ah , mon dieudo , tu m’as fait des peurs ... bon , cela s’est arrangé 8 jours après , ouf ! ) .

     

    Répondre à ce message

    • Les chiffres montrent que Mélenchon a surtout pris au PS en fait... pas tellement au FN... mais c’est vrai qu’on peut imaginer que des anciens électeurs du PS auraient pu rejoindre le FN si Mélenchon n’avait pas été là...
      Le problème c’est que le FN est un repoussoir pour une majorité de Français... à tel point que même pour renverser la table, ils ne passent pas le pas... l’abstention devenant même dans le cas "candidat X contre Le Pen", une abomination et une sorte de soutien au FN...

      Le marrant de l’histoire c’est que tout ce que je viens de dire au sujet du FN est vrai pour Mélenchon... comme si le pouvoir en place jouait avec ces deux souris que sont le FN et la FI (faisant à eux seuls 40% des voix)...

      ...ça rend parano et on se demande si sans le vouloir ces deux mouvements, telles deux armes de précision, ne seraient pas ce qui maintient le pouvoir en place...

       
  • Mélenchon n’est que le fidèle serviteur de la Franc-Maçonnerie. Ses idées soit disant révolutionnaire sont de l’Opium pour les imbéciles. Il n’est la que pour siphonner le réservoir des voix du FN sur la question de l’Europe. Mais sa finalité ce n’est que la laïcité (n’est-il le prêcheur des questions laïques au GODF ?) et l’ouverture complète des frontières pour les immigrés pour un melting pot encore plus important.

    le FN quant à lui risque d’imploser car miner par plusieurs courants de pensé. Il est temps de passer à autre chose..

     

    Répondre à ce message

  • #1730477

    Il faudrait créer "le parti" des votes blancs , ou beige si vous préférez , qui regrouperait tous les mécontents du système , construire son programme après diverses rencontres-débats avec l’ensemble de ses adhérents et sympathisants faisant voie , et faire ensuite une alliance relative avec le FN. C’est pour moi , la seule possibilité de faire basculer le pouvoir dans l’esprit démocratique.
    Unir les mécontents !..

    Il serait souhaitable aussi pré-comptabiliser les intentions de votes "parti blanc" avant les bureaux de vote pour suite à ce double comptage éviter les magouilles.

    Tout cela avec l’esprit éveillé de la bienveillance commune au genre humain.

    Nocif

     

    Répondre à ce message