Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Piétonisation" des voies sur berges à Paris : un rapport accablant pour Hidalgo, la reine des bobos

Le document rendu public ce lundi confirme une aggravation des embouteillages dans la capitale et autour de Paris. Jean-Philippe Dugoin-Clément, vice-Président de la région en charge de l’environnement et du développement durable, répond au Figaro.

 

 

Décriée, la piétonisation des voies sur berge à Paris avait donné lieu dès le début à un suivi confié à un comité présidé par Pierre Carli, médecin-chef du SAMU de Paris. Une initiative voulue par Valérie Pécresse, présidente LR de la région. Les conclusions du suivi réalisé entre septembre 2016 et septembre 2017 rendues publiques ce lundi sont sans appel et confirment une aggravation des embouteillages dans la capitale et autour de Paris. La fermeture à la voiture de cet axe a entraîné d’importants reports de circulation.

 

Que dit ce rapport ?

Les embouteillages, comme on l’avait constaté, se sont considérablement aggravés et ont entraîné des temps de parcours bien plus longs. Ainsi et à titre d’exemple, le temps de parcours a augmenté de 54 % sur les quais hauts, de 28% boulevard Saint-Germain où le trafic s’est reporté. Les conséquences de cette piétonisation ont rejailli aussi autour de la capitale. Le temps de parcours est en hausse de 47 % sur l’A86 dans le sud de Paris, de 21 % à l’est de Paris sur la même rocade. Ces chiffres confirment les données déjà communiquées dans des rapports d’étape précédents. Ils révèlent que la situation ne s’est pas améliorée.

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

La mairie de Paris ou le mépris des travailleurs,
lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Paris la plus belle ville du monde rendue infernale à cause de la bagnole . " Un garage en folie" notait déjà Céline dans les années cinquante . Alors maintenant ! Le pire c’est que ces bagnoles ne transportent 9 fois sur 10 que le conducteur, qui pollue pour 5 . Evidemment les bourgeois du Figaro sont pour le tout bagnole, plus on est riche plus on prend sa bagnole à Paris, faut voir le prix des parcs-mètres ! Ne me déplaçant qu’en vélo je constate aussi l’incivilité des gens qui sont capable de bloquer tout un carrefour en passant au rouge . Espérons que dans 20 ans il n’y aura plus que des voitures électriques, et peu nombreuses, la grande cité redeviendra enfin agréable .

     

    Répondre à ce message

  • Prochaine étape : la Grande Mamamouchiasse en chaise à porteurs, élevés au grain de quinoa, avec des plumes dans le cul...

     

    Répondre à ce message

  • Je pense que les Parisiens ont élu la perle rare , ils n’ont pu trouver pire, même en cherchant bien, ils ont décroché la timbale .Après elle, peut-être trouveront-ils un maire au zoo de Vincennes ou de Thoiry, ils n’auront aucune difficulté..

     

    Répondre à ce message

  • #1844597

    Un Parigot vous parle !

    Incompétence crasse, clientélisme, amateurisme, malhonnêteté à tous les niveaux, voilà ce qui restera de son passage désastreux à la mairie de Paris avec son équipe de bras cassés.

    On ne peut plus prendre une rue de Paris qui ne soit embouteillée, les marquages au sol partout et les terre pleins dangereux au milieu de la rue qu’on ne voit pas la nuit, des plots partout qui empêchent de se garer qui sont là pour enrichir les parkings privés tels que Vinci aux tarifs de voleurs de 5€ minimum de l’heure, une pollution terrible causée par les bouchons, un périph saturé qui dissuade de se rendre à Paris en voiture, etc.

    Ces abrutis n’ont pas compris qu’une ville se gère par la fluidité de ses axes ouverts à la circulation et non comme un torrent à endiguer.

    De surcroît ces nuls nous collent en déco des plugs place Vendôme et les JO qui vont plomber notre taxe d’habitation pour des générations !

    Un seul moyen : les foutre dehors ! Le retour des Communards et de la guillotine en place de Grève. Comme ça on les chope à la sortie de la Mairie et on économise des charrettes. Voilà une vraie initiative pour réduire la pollution !

     

    Répondre à ce message

    • Il est certain que la gestion de la ville est folklorique.

      Quant à l’élimination des voitures, ça me dérange les rares fois où j’en utilise une, certes. Le reste du temps, je constate que ma rue, qui servait aux banlieusards à rentrer dans Paris, elle est plus calme. Au bilan, c’est globalement positif pour mon cas personnel.

       
  • Petite, silencieuse et peu polluante : telle devrait être la voiture individuelle autorisée à circuler dans les grandes villes, à commencer par Paris. Au lieu de s’attaquer à la voiture Hidalgo s’attaque à la circulation. Plus cons que ça tu meurs ! En d’autres termes elle réduit l’espace de circulation pour les véhicules motorisés, ce qui inévitablement crée ou plutôt aggrave l’engorgement. C’est un danger public cette bonne femme ! N’y aurait-il pas un collectif capable de déposer une plainte contre cette abrutie et sa bande qui exposent délibérément la population aux dangers de la pollution en prenant des mesures stupides, irresponsables ?

     

    Répondre à ce message

  • J’ai un souvenir ému du paris de mon enfance avant que je déménage dans le 92 à cause de la gentrification de la fin des années 90. À l époque je sortais les dimanches sur les grands boulevards et République, il y avait pas de bouchons et très peu de voitures dans les rues. Maintenant c’est tout le contraire, on a l impression que c’est le paris Dakar...

    Enfin cela ne m’étonne pas. Elle et son mentor Delanoë ont totalement défiguré paris. Le pire dans leur oeuvre, étant la canopée du forum des Halles , la première toiture au monde qui laisse couler la pluie tout en étant une horreur architecturale.

    Quand on pense qu’ils ne sont pas parisiens de souche mais des bons provinciaux... J’ai limite l impression qu’ils ont été mandaté par des provinciaux jaloux pour détruire paris...

     

    Répondre à ce message

    • Moi, je me souviens des années d’avant 1970 : habitant Argenteuil, je faisais tous les jours le trajet en voiture pour aller dans le 7ème arrondissement de Paris. Pas plus de 30 mn par Bezons, Courbevoie, la Porte Maillot, sans embouteillage. De plus, je garais sans problème et gratuitement ma voiture sous la tour Eiffel, où il y avait un grand espace librement accessible. Le seul inconvénient est que j’ai ramassé quelques taches de minium un jour où ils repeignaient la tour !
      Les jeunes doivent sans doute halluciner en lisant cela : eh oui, c’était mieux avant, comme disent les vieux...

       
  • lol et après ils se félicitent de la cop21 et nous font la morale sur l’environnement !
    Quelle bande d’incapables et parasites de la société !

     

    Répondre à ce message

  • Artères principales congestionnées, Incivilités des 2 roues (vélos y compris), pollution, puanteur(odeurs de pisses dans les coins, crottes de chien), sdf, pick-pocket roms, racailles de banlieues...
    Paris c’est ça !

     

    Répondre à ce message

  • #1844864

    @Louise

    C’est du trollage ou bien ???

    Sinon c’est de la bobohitude de haut niveau, vous n’habiteriez pas sur le XI° des fois ?

    80% des personnes qui bossent à Paris sont des banlieusards, venant bosser dans ville immonde pour leurs "maîtres" parisiens...et qui ont le choix entre l’enfer des RER-bétaillères (et pas de réparations pour nos souffrances), et l’enfer des bouchons sur autoroutes !

    Mais nous autres prolétaires serviles n’avons pas les moyens de nous loger dignement, ni ne pouvons prétendre à un logement social réservé aux maîtres ou à leur marotte migrante.

    De la part d’un prolo de banlieue qui ne vote pas à Paris mais subit les conséquences du votre...

    PS : Et de la part d’un prolo qui cherche à se barrer le plus vite et le plus loin possible de cette ville pour le village le plus perdu et le moins peuplé possible en vous laissant vous étouffer sous le bois de votre propre vanité !

     

    Répondre à ce message

  • C’était facile à deviner. Le rapport des experts a coûté combien au contribuable ?

     

    Répondre à ce message