Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

"Plusieurs victimes d’Epstein sont de nationalité française" : l’ONG Innocence en danger demande le lancement d’une enquête

Citant une « source fiable », l’ONG Innocence en danger pointe « plusieurs victimes de nationalité française » d’Epstein et exhorte à une enquête en France. Dans une lettre ouverte adressée au procureur de la République de Paris, l’ONG estime qu’en perdurant, son silence serait une « atteinte grave aux victimes ».

 

Dans une lettre ouverte rendue publique par L’Obs, l’ONG Innocence en danger demande au procureur de la République de Paris de lancer une enquête en lien avec l’affaire Epstein, accusé de trafic d’êtres humains à des fins d’exploitation sexuelle.

« De source fiable, Innocence en danger a eu confirmation récemment que plusieurs victimes du réseau prostitutionnel, créé par Jeffrey Epstein et ses complices, sont également de nationalité française », indique la lettre.

Selon l’organisation, « la gravité » des faits qui se sont déroulés dans le cadre de cette affaire de « dimension internationale » « interdit toute cécité et toute surdité au sein de notre institution judiciaire française ».

« Il relève de vos fonctions et de votre pouvoir de prendre enfin la parole […] pour inviter et aider tous potentiels témoins et victimes à sortir de l’ombre et à se rapprocher de vos services d’enquête », estiment les auteurs de la lettre ouverte.

Invitant le procureur à rompre le silence qui, en perdurant, « constituerait une atteinte grave aux victimes avec des conséquences indéniables dans notre société », l’ONG appelle également tous les « enquêteurs américains et […] toutes éventuelles victimes et/ou tous éventuels témoins » à témoigner.

 

Un réseau pédocriminel en France ?

Jeffrey Epstein a été arrêté le 6 juillet aux États-Unis après un séjour de plusieurs semaines en France. Deux jours plus tard, il avait plaidé non coupable. En juillet, le journaliste David Perrotin a indiqué sur sa page Twitter qu’il était possible que ce financier et ancien professeur, dont la fortune est estimée à plus de 500 millions de dollars, ait également un réseau pédocriminel en France. Epstein s’est donné la mort par pendaison dans sa cellule le 10 août, a rapporté le New York Times. Une enquête a été ouverte concernant ce « suicide apparent  ».

 

Schiappa et Taquet demandent une enquête en France

Dans un communiqué du 12 août, les secrétaires d’État Marlène Schiappa et Adrien Taquet ont demandé l’ouverture d’une enquête en France sur l’affaire Epstein. « L’enquête américaine a mis en lumière des liens avec la France », a fait ressortir le document. Les membres du gouvernement ont jugé ainsi fondamental, « pour les victimes, qu’une enquête soit ouverte en France afin que toute la lumière soit faite ».

Réagissant à cette demande des secrétaires d’État, la garde des Sceaux Nicole Belloubet a rappelé qu’il n’appartenait pas au gouvernement de décider des « poursuites ». Contacté par l’AFP, le parquet de Paris a fait savoir lundi que « les éléments transmis sont en cours d’analyse et de recoupement ».

À ne pas manquer, sur E&R :

 






Alerter

37 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Personne ne me fera jamais croire que, aux USA comme en France, personne, parmi les autorités, n’était au courant du, hum, "hobby" de notre ami milliardaire. Ceux qu’on appelle pudiquement "les services" savaient depuis longtemps. Bah, depuis le début, en fait. Là-bas comme ici. Le mossad, n’en parlons même pas : c’est eux qui lui ont glissé à l’oreille les "informations", "services" et "avantages" divers et variés que quelqu’un d’avisé, comme, je sais pas, moi, au hasard, un agent du mossad, pouvait tirer d’un tel "hobby" mis au service du "Bien" ( = La Cause = Israël ).

    Hein ? Ah oui, t’as remarqué ? Ça pose un peu le problème de l’authenticité des valeurs démocratiques et humanistes que nos beaux pays occidentaux sont censés représenter... Ouais, un peu...

    Quoi qu’il en soit, sa "qualité" d’agent du mossad pourrait expliquer 1) comment une fois choppé, il a récolté une première peine qui l’a bien fait rire 2) comment il a pu continuer après pendant une bonne dizaine d’années à fréquenter le gratin (normalement un gars convaincu de pédophilie et condamné pour ça, ça équivaut à mort sociale d’office) 3) la possibilité évoquée par les conpis qu’en fait le gars soit toujours vivant et actuellement en route vers "l’état plus humain que n’importe quel autre".

    Le mossad étant ce qu’il est et les USA étant ce qu’ils sont, l’éventualité d’une mise en scène totale n’est pas totalement à exclure. Possible ? Pas possible ?

     

    Répondre à ce message

  • Récupération déviée par l’ONG, ce truc illégitime qui remplace l’État silencieux et le témoignage des vraies victimes.

    Il s’agit de protéger la tribu, car Epstein est un peu le début du fil, y’a qu’à tirer dessus.

     

    Répondre à ce message

  • « les éléments transmis sont en cours d’analyse et de recoupement »...
    ...et nous allons voir de quel manière nous allons pouvoir parvenir à nous déshonorer pour la énième fois en dédouanant nos commanditaires à l’aide des contorsions habituelles, tout en spoliant les victimes comme il se doit. Nous allons laver plus blanc que blanc, c’est promis. Or ça, or ça, par ici la monnaie !

     

    Répondre à ce message

  • Le nom de Jean-Luc Brunel est tombé.

    Il est patron de "MC2 Model Management Tel Aviv".

    Je vois pas trop le rapport avec la France.

    Les gamines peut être étaient françaises ?

     

    Répondre à ce message

  • Quand j’entends le mot ONG, je sors mon revolver !

     

    Répondre à ce message

  • Pour ceux qui aiment le roman noir (nous Français vivons un roman gris anthracite) :
    Une autre hypothèse défendue par un Québécois, c’est que Epstein, caché vivant quelque part par les autorités, soit devenu un instrument de négociation entre, disons au hasard Trump, et les vrais patrons d’Epstein, qui détiennent les documents compromettants. Epstein, en tant qu’acteur et témoin, devrait cracher le morceau (qui sont ses patrons, que savent-ils vraiment, de quelle trahison se sont-ils rendus coupables, est-ce une puissance étrangère, quels pays sont impliqués dans le chantage, etc.) en échange de sa vie.
    Cette affaire deviendrait alors du donnant donnant de style mafieux : les deux parties ont des révélations à faire, des actions à envisager, et les EU ont les moyens militaires d’obtenir un certain, disons,"respect".
    Selon ce Québécois, les Clinton ni personne ne pourraient faire exécuter quelqu’un dans une prison de haute sécurité US, même si les suicides civils se sont multipliés autour d’eux, la plupart du temps sous forme d’accidents et d’arrêts cardiqaues. Il pense qu’Epstein n’est jamais allé dans cette prison.
    C’est une hypothèse intéressante, dans la mesure où l’affaire Epstein est d’intérêt stratégique mondial.

     

    Répondre à ce message

    • #2258012

      "Selon ce Québécois, les Clinton ni personne ne pourraient faire exécuter quelqu’un dans une prison de haute sécurité US"

      lol, il suffit juste de faire un virement sur un p’tit compte off-shore...

      et ce sera fait par quelqu’un qui l’aura fait pour un autre, à la demande d’untel, qui l’aura pris pour ta soeur, et personne n’a rien vu...
      et tout le monde dans la fosse commune
      bon appétit, les asticots

       
    • @ Palm beach post

      Vous confondez avec le système carcéral français.

      Le système américain... c’est plus serieux ; j’en veux pour preuve la multitude de mafiosis, mais pas que, ayant séjourné en prison dans l’attente de leurs témoignage.

      La question est de savoir si l’exécutif le voulait vivant ou mort.

       
  • Demandons à Roger HOLEINDRE ,il va nous mettre sur la voie et nous rappeler quelques souvenirs

     

    Répondre à ce message

    • @ Chardon jaune

      ou bien à Stan Maillaud qui a été engeôlé à Caracas suite à un mandat Interpol dans un timing qui laisse pantois. Il devra être extradé vers la France. Son témoignage, car détenteur d’informations capitales, nécessite une protection immédiate de la part de l’Etat français depuis le dépôt de plainte de Schiappa auprès du Procureur Heitz. La question est : mourra t-il d’inanition à Caracas, se suicidera t-il ou aura t-il un accident d’avion entre le Vénézuela et la France ?
      Bien sûr, nous espérons tous qu’il s’en sorte vivant mais soyons réaliste, 80% des magistrats sont corrompus. Heitz lui-même a été imposé par le coucou LGBT+ de l’Elysée !

       
  • La déclaration de Belloubet "qu’il n’appartenait pas au gouvernement de décider des « poursuites » " est intentionnellement fausse et inique.

    Mais qui protège-t-elle ? Un réseau de pédophiles, sûrement. Et peut être des membres de sa "communauté" ??? Honte à elle. Elle crache sur les victimes et protège les violeurs.

     

    Répondre à ce message

  • « pour les victimes, qu’une enquête soit ouverte en France afin que toute la lumière soit faite ».
    Ha ! ha ! ha !

     

    Répondre à ce message

  • +1 Lila bleu. Entièrement d’accord avec toi. Cette officine sent le souffre.
    Il me semble d’ailleurs que Wanted Pedo était en « conflit » avec eux à ce propos.

    @Syzygy :
    Merci de ne pas comparer un fuyard-escroc et un médaillé de guerre qui a dénoncé nommément et publiquement un ministre Pédophile (Jack Lang).
    De mon point de vue c’est un manque de respect à Mr Holeindre et son courage.

    Concrètement, mis à part Janet qui le dit, qu’est ce qui prouve que Stan à été arrêté par Interpol ?
    Je rappel aux poissons rouges qu’elle avait déjà menti dernièrement sur sa dernière fausse disparition.
    Si cela est bien vrai, c’est simplement rapport à ses problèmes antérieurs avec la justice française. Aucun rapport avec Epstein ou autre affaire.

    Avait il réellement quelque chose en mains, ou profitait il simplement de l’argent dérobé au idiots comme moi en se prélassant au Venezuela ?

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents