Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pôle emploi

Agnès Soral dévoile « la face cachée » d’Alain Soral

Dans son livre Frangin, qui paraît le jeudi 26 mars, la comédienne tente de comprendre ce qui a amené son frère aîné à devenir cet homme aux idées extrémistes et ami de Dieudonné. Extraits.

 

Le 26 mars, la comédienne Agnès Soral publie un livre titré Frangin. Le frangin en question, c’est Alain Soral, homme réputé pour ses idées extrémistes, ami de Dieudonné, qui se définit lui-même comme étant un « national-socialiste » même s’il ajoute que ce n’est pas dans l’acceptation courante de ce terme.

Dans Frangin (éditions Michel Lafon), Agnès Soral ne parle pas que de ce frère encombrant si éloigné de ses propres idées. Elle retrace son parcours, ses souvenirs, ses nombreuses blessures familiales – un père tyran qui écrasait femme et enfants –, sa détermination à devenir comédienne contre l’avis de ce père. L’actrice révélée par Un moment d’égarement et par Tchao Pantin raconte son histoire familiale pour tenter d’expliquer l’incompréhensible : pourquoi ce grand frère est devenu ce qu’il est, alors que tout au long de leur vie commune, même adulte, elle peut affirmer qu’il n’était pas antisémite du tout. Dans ce livre, Agnès Soral livre de nombreuses anecdotes. Elle ne juge pas. L’exergue de son récit n’est-il pas : « Je sais que la mémoire est sélective et fluctuante, mais c’est comme cela que je l’ai vécu et ressenti » ? [...]

Extraits.

 

« Il parle de lui à la troisième personne »

« Je pianote sur le Web et suis épatée de voir le nombre de vidéos enregistrées par mon frère et comment il a envahi la Toile. Les médias lui ayant fermé la porte, il est entré par la petite fenêtre des ordinateurs en se filmant lui-même chez lui sur son petit canapé rouge pour s’exprimer, jour après jour, année après année.

D’abord pour régler ses comptes et donner un avis sur tout : le rap, le cinéma, puis la politique afin de susciter la polémique et d’exciter le plus de réactions dans le but que ça fasse du bruit et d’être repéré. Quel dommage qu’il n’ait pas passé autant de temps sur le canapé d’un professionnel à parler de ses blessures. Ne serait-ce que pour trouver la paix. Ses tics, que je ne lui connaissais pas, déforment sa bouche en un rictus même s’il a l’air de plus en plus satisfait d’avoir des émules. Maintenant il parle de lui à la troisième personne en disant “Écoutez Soral”.

Il y a plus de vingt ans, il est allé voir un psychiatre lacanien réputé. Il se trouve que je le connaissais. Il m’a raconté amusé que mon frère ne souhaitait pas poursuivre la psychothérapie et s’était plaint du coût de la séance. Pour rentrer dans ses frais, Alain s’était même débrouillé pour se faire inviter à dîner aux Bains Douches par le médecin. » [...]

« Les pédés et les “feujes” qui tiennent le cinéma »

« Avec la sortie en 1999 de son quatrième livre, Vers la féminisation ? Démontage d’un complot antidémocratique, Alain n’eut pas le succès de ses précédents ouvrages, Sociologie du dragueur et Le jour et la nuit, ou La Vie d’un vaurien, un très bon roman.

– La presse féminine me boude, m’affirma-t-il, et les ventes en librairie ne décollent pas car les vendeuses me boycottent et ne déballent même pas mon livre.

Il sortit ensuite deux pamphlets, Abécédaire de la bêtise ambiante : jusqu’où va-t-on descendre ? en 2002, et en 2003 Socrate à Saint-Tropez, où il tire au vitriol sur tout ce qui bouge, dont Dieudonné d’ailleurs, et même sur ses amis journalistes.

Puis Alain se calma et réédita La Vie d’un vaurien, en 2001, à l’occasion de son adaptation en film (Confession d’un dragueur), un bide, mais selon lui “culte mais rejeté par les pédés et les feujes qui tiennent le cinéma”. C’était la première fois que je l’entendais dire que cette communauté le rejetait parce qu’il était “goy” [1] et ne l’acceptait pas pour cela dans le sérail. J’ai beaucoup aimé son second roman, Misères du désir, en 2004, un petit flop malgré ses réelles qualités. Cette année-là, j’appris qu’Alain s’était vu comme moi refuser l’entrée chez les francs-maçons. Il en critiqua plus tard publiquement l’existence avec véhémence. »

Lire la suite de l’article sur lefigaro.fr

Notes

[1] NDLR : le texte du Figaro, modifié à 14h28, indiquait dans sa première version : « Cette communauté le rejetait parce qu’il était “gay” » !

Voir aussi, sur E&R :

Pour en savoir plus sur la vie privée d’Alain Soral, chez Kontre Kulture :

À lire également, chez Kontre Kulture :

Soutenir Alain Soral dans les épreuves qui l’attendent
en faisant un don par Paypal :

Le paiement peut aussi s’effectuer par chèque à l’ordre d’Alain Soral, à envoyer à cette adresse :

Alain Soral
Égalité & Réconciliation
3 rue du Fort de la Briche
93200 Saint-Denis
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

118 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1148565
    le 25/03/2015 par Fred
    Pôle emploi

    Agnès Soral obligée de parler de son frère pour encore exister dans le show-business...
    D’ailleurs est-elle connue par ce film " Tchao Pantin" qui l’a fait connaitre car dans le casting figuré un certain Coluche, ou de par la célébrité de son frère malgré elle ?...

     

    • #1148647
      le 25/03/2015 par MaxC
      Pôle emploi

      Pas d’accord. Agnès Soral ne se résume pas à Tchao Pantin, même si sa carrière n’a pas été (pour l’instant) fulgurante. Mais qui sais, parfois il y a des comédiens qui percent sur le tard.

      Je l’ai plutôt apprécié dans ses prestations, et je la connaissais avant de connaitre son frère.

      Maintenant, qu’elle se lance dans ce genre de manoeuvre minable pour des raisons à définir précisément : argent, pression d’un lobby cinématographique avec promesse à la clef (si elle cartonne dans les années à venir, il y aura de quoi se poser quelques questions de cause à effet tout de même) ? Bref personne ne le sais pour l’instant.

      Je trouve personnellement que le déballage de linge sale en public c’est pas vraiment ma came. Dans un monde où même des hystériques violentes siliconées et vulgaires rédigent leur "biographie" alors qu’elle n’ont même pas eu le début d’un commencement de carrière, c’est plutôt tendance de raconter sa vie de merde à ceux qui on une vie encore plus merdique.

      Je ne lirais pas ce livre, parce que ce qui m’intéresse c’est les analyses socio-politiques d’Alain, pas sa vie, et encore moins les mièvreries sirupeuses de sa soeur.


    • #1148973
      le 25/03/2015 par depassage
      Pôle emploi

      Je rejoins complètement l’avis de MaxC. Ce genre de jeu ne doit pas être pris à légère. Il y a un côté pédagogique à toute chose et c’est ce côte qu’il faut prendre si on œuvre réellement pour le bien commun et non pas pour quelques sordides entreprises. On se croit toujours inatteignable par le lointain, mais il finit par arriver au moment même où on est le moins préparé et où on verra le fils tuer son père, le frère tuer son frère et le voisin tuer son voisin tout en restant bouche bée en se demandant pourquoi ? Ne pas tomber dans les montages sordides et surtout ne pas les avaliser en jouant au justicier ou autre sauveur impénitent. À Alain et à sa sœur, gardons-leur un certain respect et le temps est meilleur baume contre les offenses.


  • #1148591
    le 25/03/2015 par anonyme
    Pôle emploi

    C’est le complot sioniste type .on vous frappe du côté où vous ne l’attendez pas . Grossière
    et misérable trahison de la part d’une sœur . La lutte grandiose continue,les chiens aboient et
    les ténèbres sionistes sur la pente vers l’abîme .
    Salut fraternel à toi Alain .


  • #1148608
    le 25/03/2015 par Fulcanelli
    Pôle emploi

    Dans le dernier paragraphe ci-dessus, on peut lire :

    "C’était la première fois que je l’entendais dire que cette communauté le rejetait parce qu’il était “gay” et ne l’acceptait pas pour cela dans le sérail."

    Cette phrase contient une erreur : au lieu du mot ’gay’, on devrait lire ’goy’.

    Ceci dit, cette dame ne comprend pas grand chose à son frère. Mais bon, quoi de neuf ?

     

    • #1148672
      le 25/03/2015 par Bé Hache Elle
      Pôle emploi

      Fulcanelli, c’est bien le mot "goy" qui est écrit dans l’article.


    • #1148686
      le 25/03/2015 par ouicestmoi
      Pôle emploi

      non ; il est bien écrit "goy"...


    • #1149251
      le 26/03/2015 par Fulcanelli
      Pôle emploi

      J’ai cité la phrase en la copiant et la collant à l’aide de la souris, et non pas à vue.

      L’erreur a donc dû être corrigée après que je l’ai relevée.


  • #1148609
    le 25/03/2015 par kbouadi
    Pôle emploi

    Un homme ne se juge pas sur son passe, vouloir entrer chez les franc-macons ou avoir ete condamne pour x ou y, c’est une chose. Le repentir quand il est sincere existe ...la vraie question est : Est ce que Soral a raison ? et la reponse est indeniablement oui. Pourquoi agrege-il et federe-il autant de gens de culture et horizons si differents (pour ne pas dire antagonistes), si ce n’est pour la verite que renferme son message ! et entre autres :
    Oui la France est sous influence sioniste, a differents niveaux ..si bien que son independance en tant qu’Etat peut etre ouvertement remise en question.
    Oui son analyse est correct sur les forces manipulatrices (il faut le dire sionisantes) qui divisent la societe et tentent de monter la communaute musulmanne contre la communaute autochtone, en les recuperant via des sassociations scelerates et subvesives de type SOS racisme ..etc etc

    Cracher sur son propre frere, dans le but de faire le buzz, et servir ceux qui sont a la fois ennemi de la France et de Soral, le tout dans un esprit clienteliste est tout simplement abject et indigne.

     

    • #1148680
      le 25/03/2015 par Bé Hache Elle
      Pôle emploi

      Ce n’est pas parce que Soral a essayé d’entrer en franc-maçonnerie qu’il en défend les principes. C’est un peu comme son passage au FN, mais aussi son passé de dragueur. Il est comme cela, il est curieux, il veut constater de lui-même et voir de ses propres yeux comment les choses se passent.
      Et c’est d’ailleurs grâce à son côté pratique et "homme de terrain" qu’il est devenu un excellent sociologue.


    • #1148930
      le 25/03/2015 par Paramesh
      Pôle emploi

      c’est vrai pourquoi en faire un fromage,. de toutes façons il n’a pas été accepté. j’aurais même tendance à penser que c’est dommage, car on combat d’autant mieux un ennemi qu’on le connait bien (je parle en connaissance de cause, j’ai été maçon de longues années). je trouve même, si c’est vrai, que sa démarche était une preuve de curiosité intellectuelle (faut arrêter de délirer, on ne perd pas son âme en entrant en maçonnerie, c’est tout sauf une usine à pensée unique, (c’est plus vicieux, on vous choppe par la "fraternité", le côté sectaire) cela dit il s’y pratique une forme de pensée passionnante pour tout "intellectuel curieux" : la pensée dialectique symbolique (celle dont les religions actuelles ont perdu l’usage en devenant conceptuelles)).
      M’est avis que si Alain avait été accepté, il y serait resté quelque temps histoire de prendre ce qu’il y avait d’utile et partir au plus vite quand la nasse se resserre (la carotte des honneurs)

      enfin tant qu"elle ne l’accuse pas de l’avoir violée, il y a de l’espoir !


    • #1151070
      le 28/03/2015 par decallotin
      Pôle emploi

      Emmanuel Ratier et Serge de Beketch ont été franc-maçons. Ils en sont revenus.
      « Pour résumer c’est un tas d’imbéciles manipulés par une poignée de crapules »

      Roland Dumas... plus récemment, en est aussi.
      Dieudonné a fait une conf’ devant le GOF (très à gauche), le 19 mai 2001.

      dans l’histoire : le grand, l’immense philologue Georges Dumézil... qui a pourtant découvert une tripartition fondamentale des sociétés indo-européennes, qui cadre mal avec 1789...
      etc. etc.

      il faut voir au cas par cas, et en dernière instance, juger les gens à leurs actes et non à leur être.


  • #1148610
    le 25/03/2015 par le corbeau
    Pôle emploi

    Il n’y a rien de pire que de se faire poignarder par quelqu’un de sa propre famille, je connais la même situation malheureusement . Elle finira par le regretter mais il sera trop tard .


  • #1148612
    le 25/03/2015 par A+
    Pôle emploi

    Par quelle perversion de la conscience peut-on chercher un brin de lumière médiatique et quelques sous en vilipendant son propre frère ? Le désespoir devant l’échec de son existence, une jalousie morbide ? Une amertume maladive d’être surclassée dans tous les domaines par un frère dont elle aurait pourtant tant de raisons d’être fière ? Qu’elle bassesse ! Qu’elle indignité !


  • #1148621
    le 25/03/2015 par Rk
    Pôle emploi

    "L’actrice révélée par Un moment d’égarement et par Tchao Pantin..." mais aussi vite oubliée !

    Nanar à classer derrière le dernier Trierweiler et le dernier Loana...

     

    • #1148939
      le 25/03/2015 par Gerard John Schaefer
      Pôle emploi

      Pour qualifier Tchao Pantin de nanar, tu dois effectivement connaître un moment d’égarement, lol

      Peut-être une question d’âge et de culture cinématographique...
      D’ailleurs, l’émotion suscitée -ou pas- par ce Paris pelliculé du début 80’s n’est pas à proprement parler le sujet de l’article, quand bien même il y est aussi question de tragédie intime !


    • #1149479
      le 26/03/2015 par Kenarzh
      Pôle emploi

      A mon humble avis, il ne parle pas de tchao pantin mais du bouquin d’agnès soral car il est cité deux bouquins (de vrais bouses) avant d’écrire "nanard"...


    • #1149484
      le 26/03/2015 par Kenarzh
      Pôle emploi

      *nanar plutôt


  • #1148628
    le 25/03/2015 par Ajax
    Pôle emploi

    Nous avons tous, en nous, une face cachée, un jardin secret. Ce déballage me paraît plus qu’indécent pour une femme qui se dit, elle-même, blessée. Cette pub, pour se mettre en avant, peut avoir un effet inverse. Aujourd’hui, les Français apprécient la pudeur, l’honnêteté, la combativité, la vérité ; ce qui ne paraît pas être son cas. Elle escompte en vendre autant que la Rottweiler dont les acheteurs seront, sans nulle doute, les ennemis acharnés de son frère : bobos, artistes sans talent, lobbys, journaleux soumis reprenant sans réfléchir détenir un scoop...

    Je récuse ces méthodes à la voici, jdd, paris-match ou tout autre torche-cul. Je n’aime pas l’impudeur ; ce que votre soeur se plait à dévoiler pour gagner quelque minutes d’antenne médiatique, pour quelques minutes de gloire (briller sous les projecteurs) pour du fric, on tuerait père et mère selon un proverbe ancien qui fait son actualité chaque jour passant. Quel monde superficiel notre époque.


  • #1148655
    le 25/03/2015 par dixi
    Pôle emploi

    Ce n’est pas le passé d’Alain Soral qui m’intéresse ,c’est le présent et l’analyse qu’il fait de la vie politique et des différentes personnes populaires .Si Alain soral a raison sur beaucoup de sujets,c’est qu’il les a étudiés et il les confirment par un travail d’investigation .Maintenant si Agnès Soral a des problèmes avec le frangin, elle n’a qu’à régler son linge sale avec lui ,mais çà n’intéresse personne,en tous cas pas moi.Je ne vois pas ce qu’il y a d’extrémiste que de dire qu’ont est emmerdé par les sionistes (si c’est avéré ) et Dieudonné est aussi fréquentable si non plus que Bertrand Cantat ou Debbouze ou alors c’est peut être les fréquentation de cette dame.


  • #1148659
    le 25/03/2015 par Pépé
    Pôle emploi

    Si elle en est réduite à vendre des ragots sur son célèbre frère, c’est que sa carrière d’actrice a tourné court .


  • #1148685
    le 25/03/2015 par fadge
    Pôle emploi

    On va la voir partout à la télé pour parler de "son" livre.
    J’ai de la peine pour elle et pour alain.

     

    • #1149030
      le 25/03/2015 par Anna
      Pôle emploi

      C’est sûr et tout le monde va voir que la jalousie et la sécheresse rend laid contraierement à Alain, que l’intelligence, l’’humour, le courage ont rendu beau. Facile à voir.


  • #1148689
    le 25/03/2015 par Fox
    Pôle emploi

    L’éditeur a du lui verser 10 000 euros à chaque fois qu’ "ainsi-sémitisme" est écrit. Une fois de + preuve est faite que ce concept fallacieux d’ a....-s........ a contaminé toutes les couches culottes de la population réduite à l’état de barbotteuse, la chiasse dégoulinant sur leurs gambettes rougies par le martinet. Tous ces crétins figarotiers et autres suçoteurs de bio-délations devraient comprendre une fois pour toute qu’il n’y a pas d’ a.s. pour la simple raison c’est que les vrais sémites ne sont pas là où l’on croit. Les accusateurs satanisés jusqu’à l’os, néo-tchékistes des bas-fonds de culotte qui font régner la terreur en jouant avec ce joker ne sont ni sémites, ni descendants du peuple hébreux, ni juifs, ce ne sont que des imposteurs déguisés en juifs qui pratiquent l’extorsion en bande organisée pour dépouiller ceux qui dévoilent leur imposture. Les mettre en échec est un devoir "citoyen".

    Agnès S. fait mine de ne pas voir cette réalité parce qu’elle enchaînée devant sa gamelle et se réfugie dans sa niche au moindre coup de vent. Je rappelle qu’au début du siècle dernier afficher son pseudo-a..s..... était normal puisque comment maintenant encore le virus de l’ainsi-sémitisme devait être combattu pour éviter sa prolifération qui fait des ravages dans toutes les "démocraties" où les sectateurs terrorisent en toute impunité quiconque les critique.

    Ceux qui sont visés comme AS par ces escrocs qui agissent en bande organisée devraient afficher ouvertement : je suis non-sémite, non-juif et non seulement je vous emmerde mais j’exige que vous m’apportiez les preuves de votre soi-disant sémitisme, de votre soi-disant descendance hébraïque, et de votre judaïté. A mon avis aucun de ces psychopathes ne le pourra. Donc logiquement toute tentative d’accusation devrait être invalidée jusqu’à preuve du contraire, et si preuve alors démontrer en quoi ces pleurnichieurs franchisés, pour qui l’avidité est le seul moteur, ont réellement été diminués en quoi que ce soit par la simple critique de leurs funestes agissements dont la haute teneur raciale en sémitisme ajouté n’est plus à démontrer puisqu’elle est un fait de notoriété publique qui chaque jour s’affiche ouvertement aux quatre coins de la planète.


  • #1148698
    le 25/03/2015 par Mich
    Pôle emploi

    Il y a maintenant de plus en plus une constante dans la sphère média : l’apostasie, la trahison de ses proches, de ses collaborateurs ou de ses idéaux, afin de grimper plus sur cette foutue pyramide. On ne compte plus les Debbouze, les Ruquier, et maintenant les Agnès Soral. A une autre époque on aurait dit qu’ils seraient prêts à vendre du beurre aux boches, ou plus abruptement, leur mère...


  • #1148699
    le 25/03/2015 par anony
    Pôle emploi

    Bizarre, car on sent la justification de la soeur à la fois sinçère et malgré tout interessée....comme quoi la vérité n’est jamais simple à situer.
    Sinon, bien sûr que Soral fédère autant des mécontents que des déçus, mais là est sa force ; pourquoi le système mondialiste dans sa violence diviseuse ne serait pas contestable et créatrice de ressentiments ? (tout engagement politique n’est pas forçément l’expression d’une revanche) ; comment une société devenue 10 fois plus violente que celle de nos grands-parents n’a pas été voulue comme telle par une démarche via des idéologues, en désintégrant tout par la perte de repères ?
    Sa soeur devine certainement que son frère ne stigmatise arbitrairement pas le judaisme en tant que tradition culturelle, mais plus comme un réseau de domination (sionisme) via la défense d’un pays d’opérette illégitime (israel), s’appuyant sur des visions paradigmatiques aliénantes pour l’humain (libéralisme sécuritaire déraciné)
    Pour la franc-maçonnerie, c’est intéressant, car cela confirme qu’aucun parcours n’est simple et linéaire ; (je passe sur l’explication éculée de l’usurier juif cantonné dans ce rôle parce que rejeté...)


  • #1148701
    le 25/03/2015 par quenten
    Pôle emploi

    Agnès.. Agnès..

    "Les médias lui ayant fermé la porte". Qui ? les chiites ? le clergé catholique autrichien ?

    "Il revisite aussi l’Histoire et laisse peu la parole aux autres" Aux musulmans comme Fils de France ? en publiant des penseurs de haut niveau,si différents, de Kropotkine à Gaston Wiet ?

    "Auparavant les atrocités de la Solution finale d’Hitler étaient pour moi assez floues". A la limite du révisionnisme. Depuis le visionnage du doc de Lanzmann, ce mystère s’est-il éclairci Agnès ?

    "Alain rameute en se servant de la peur. Pas celle de la fin du monde, mais celle de la crise ; la fin d’un monde d’argent, etc. Il rassemble les mécontents, les révoltés, les râleurs…" Et ce monde d’argent, vous en avez besoin vraisemblablement. Les râleurs ? Les prolétaires quoi, ceux qui ne peuvent plus supporter la mascarade de l’économie politique. Bref les adversaires déclarés de la petite-bourgeoise déclassée qui souhaite percer dans l’industrie du spectacle.

    "Il exploite les vieux clichés éculés du juif usurier. Je ne suis pas historienne mais faut-il rappeler que cette abominable légende du juif avide d’argent trouve son origine au Moyen Âge ?"
    Première parole sage. Le reste laisse à désirer. Pourquoi ne pas lire les deux excellents livres de Bernard Lazare et Abraham Léon ? Bien évidemment, le mieux pour l’obtention d’un médiocre second rôle serait la lecture de "l’idéologie française" du bien nommé B.H.L.

    "Les maux et les responsabilités dont on accable les Juifs sont des détournements et des réécritures de l’histoire". Il en faudra plus pour obtenir un rôle Agnès.

    Il faut toujours pardonner à ses proches. Je crois que sa capacité à être manipulée résulte moins de son projet de carrière, que de son inculture totale, qui peut favoriser- quand on est proche d’un individu sulfureux qui défie les pouvoirs que l’on convoite- les petites lâchetés de l’existence.


  • #1148705
    le 25/03/2015 par Alex
    Pôle emploi

    "aux idées extrémistes"

    Ça veut dire quoi ?

    Les journalistes sont tellement débiles, qu’on ne sait même pas quoi dire devant tant de bêtise. Le problème c’est qu’ils tuent les cerveaux des gens avec leur bêtise.


  • #1148713
    le 25/03/2015 par Athéna
    Pôle emploi

    Cette "actrice" a peut-être besoin de se "démarquer" de son frère ou le lui a-t-on suggéré, pour continuer à exercer sa profession dans le milieu "culturel" ?, si cela est le cas, c’est moche, vraiment.


  • #1148721
    le 25/03/2015 par mimi
    Pôle emploi

    Une mendigote qui fait la manche en calomniant son frère, c’est triste et moche .


  • #1148722
    le 25/03/2015 par listener
    Pôle emploi

    Sœur et frère célèbres : sorte d’aphorisme Nietzschéen : "Alain Soral deviendra-t-il une "attraction touristique" ?" (source : wikipedia) :

    "Therese Nietzsche (Röcken, 10 juillet 1846 - Weimar, 8 novembre 1935) est la sœur du philosophe Friedrich Nietzsche. Elle est connue aussi sous son nom de femme mariée : Förster-Nietzsche. Sœur aimante et soucieuse de préserver la mémoire de son frère, elle fut accusée (à tort ou à raison) de la falsification de l’une des œuvres du philosophe, "La Volonté de Puissance". Au cours du xxe siècle, elle a été accusée d’avoir commis de nombreux forfaits à l’égard de son frère et de son œuvre. Quelques commentateurs récents admettent que la plupart sont des inventions sans preuve ou contraires aux documents dont on dispose pour rejeter sur elle les accusations de fascisme et d’antisémitisme formulées contre Nietzsche".

    "Sœur cadette de deux ans de Friedrich Nietzsche, elle reçoit la même éducation luthérienne que son frère. Elle perd son père (pasteur) à l’âge de trois ans. Elisabeth vénéra son frère dès le plus jeune âge, au point de lui reprocher ses premières amours. Elle s’occupa de son ménage à Bâle, et fut près de lui quand il tomba malade. Il y avait entre eux une complicité parfois faite de secrets qui échappaient à leur mère. Elle fut ainsi sa première confidente. Cet amour fraternel était si fort que vers l’âge de huit ans, Elisabeth et Friedrich déclarèrent qu’ils se marieraient ensemble quand ils seraient grands (...).

    "En 1894, alors que son frère vit à l’état végétatif, elle crée les archives Nietzsche. Elle sera à l’origine d’une grande campagne de promotion de l’œuvre de son frère et elle organisera les pèlerinages venus de toute l’Europe à Weimar pour venir voir son frère, qui devient ainsi une attraction touristique que l’on visite pour se faire prendre en photo. Dans le cadre de cette activité de promotion, elle défend son frère contre les récupérations antisémites, et elle tente en particulier de minimiser les textes qui expriment des propos antisémites plus ou moins explicites".

    Ça, c’est une sœur !

     

    • #1148846
      le 25/03/2015 par emi
      Pôle emploi

      Ahah, excellent. En même temps c’est bien nietzsche qui voulait une inversion/ transvaluation totale des valeurs... eh bien nous y voilà.


  • #1148724
    le 25/03/2015 par ouraloup
    Pôle emploi

    Pauvre Agnès , condamnée à n être plus qu un trop lointain souvenir de punkette et puis c est tout ; miais peut être que le cinéma made in Gaumont , lui donnera là en récompense le petit sous rôle qu elle en attend depuis des lustres ; crois y Agnés et boit de l eau !


  • #1148733
    le 25/03/2015 par curtis newton
    Pôle emploi

    C’est triste ce bouquin écrit sans doute à plusieurs mains... Je l’aime bien la frangine.


  • #1148741
    le 25/03/2015 par Alexandra
    Pôle emploi

    "Il revisite l’histoire"
    Ben non justement, tout ce qu’il a écrit dans Comprendre l’Empire sont des faits. qu’elle fasse un minimum de recherches, la soeur et elle le verra.
    La moitié du monde se rend compte de l’entourloupe. Ils ont tous tord ? Ce sont tous des complotistes, des fous ?
    Elle qui se préoccupe du "bonheur" de son frère, est-elle heureuse ? J’en doute.
    Elle l’attaque sur son parcours, se permet de le juger. C’est justement a cause de la diversité de ce parcours qu’il a atteint cette maturité et cette clairvoyance. Il a choisi lui de ne pas se plier. Qu’elle arrête avec sa psychanalyse a deux balles.
    Elle s’imagine vivre dans le monde des bisounours. Jusqu’a très recement, je ne savais pas qui elle était. c’est justement en écoutant une video de Alain Soral que j’ai fait le lien. Elle peut remercier son frère.


  • #1148744
    le 25/03/2015 par marc
    Pôle emploi

    C’est l’effet Rashomon :
    - Un fait, c.a.d. le parcours iconoclaste d’un homme ( iconoclaste dans l’acception du terme et non pas ’acceptation’ ...autre coquille du Figaro pour qui le goy et le gay c’est blanc Bonnet ^^ )
    - Plusieurs témoignages ( ici celui d’une proche) toujours contradictoires même de bonne foi.

    L’article, ce témoignage, a deux mérites :
    - Sa présence montre que E&R ne fait pas l’impasse et n’oriente pas les avis.
    - Le témoin y rappelle que ’sa mémoire est sélective et fluctuante’ et de là à conclure ’quelque chose’ sur l’inanité de certaines lois...

    Sinon la parution du livre est tout à fait inopportune pour son auteure.
    Qu’elle veuille marquer publiquement sa distance avec son frère est fort compréhensible mais la démarche choisie est au mieux naïve : tout sera repris seulement à charge et elle-même ne sera dédouanée en rien par la flicaille de la pensée ( à moins qu’elle lui crache littéralement dessus avec le témoignage de CuckEnStuck et sous l’objectif d’ElfrASSi )

    Quand Guillon la rampante, s’en est pris à elle de la manière la plus charliesque ( mépris de la victime et rire gras ) puis qu’il a diffamé son frère, ce dernier a su trouvé le bon angle pour répondre à l’hostilité des imbéciles !

    PS : j’ai bien hésité avant de commenter vu le caractère putassier et malsain de l’article original.


  • #1148762
    le 25/03/2015 par Samir34
    Pôle emploi

    Quelle ignominie je trouve, peu importe ce que l’on dit, d’où je viens (Languedoc) on ne fait pas étalage de sa famille (surtout pour balancer des inepties) en public. Mais bon, même Jésus a eu Juda !

    Ce qui est assez comique est que Madame prétend que son frère fait tout ça pour faire parler de lui (ce qui est totalement illogique d’ailleurs) alors que c’est elle qui pratique cela...

    Elle ne comprend pas grand chose apparemment, comprend t-elle que cela ne changera rien à sa carrière qui est finie, si tant est qu’elle ait commencé, à son image qui est inexistante mais son honneur en prend pour son grade, cette femme n’est pas digne d’être nommée "femme" !

    Tout mon soutien au Président, pour qui cela ne doit pas être facile à encaisser comme attaque. Mais comme disait Léon Bloy : "Tout est inutile, excepté la souffrance."


  • #1148769
    le 25/03/2015 par Victor Arnould
    Pôle emploi

    Nul doute qu’elle sera accueillie à bras ouverts sur tous les plateaux "du camp du bien" pour expliquer sa démarche. " Au fond, c’est parce que j’aime bien mon frangin et bla bla bla"


  • #1148776
    le 25/03/2015 par Comprendre le pire
    Pôle emploi

    Comme dirait Zemmour :

    « Si vous pouviez arrêter de faire de la psychologie de Bazar... »


  • #1148778
    le 25/03/2015 par seber
    Pôle emploi

    Voilà qui va attirer l’attention et la compassion vers ton frère et justifier une fois de plus (pour les imbéciles au cerveau lent) ses analyses. Merci Agnès !


  • #1148791
    le 25/03/2015 par Pierre Ghi
    Pôle emploi

    La face cachée de l’usure financière peut ressembler à une violente expulsion de l’être hors de son avoir métaphysique, quand ça ne ressemble pas à une expulsion des peuples hors de leur terre natale.
    La face cachée de tout un chacun m’importe guère, ce qui compte, c’est ce qui n’est pas caché chez chacun et chacune de nous.
    Question faces cachées, l’usure financière est à tout jamais imbattable.


  • #1148794
    le 25/03/2015 par stop
    Pôle emploi

    "Cette année-là, j’appris qu’Alain s’était vu comme moi refuser l’entrée chez les francs-maçons. Il en critiqua plus tard publiquement l’existence avec véhémence. "

    A l’époque Alain aurait essayé de rentrer dans la franc-maçonnerie ? C’est quoi ce délire ?

     

    • #1148982
      le 25/03/2015 par Alain SORAL
      Pôle emploi

      C’est une pure invention, sans doute dictée par un nègre, lui même stipendié par une communauté bien incapable de me défier sur le terrain de l’honneur et du sérieux...


  • #1148802
    le 25/03/2015 par neribu
    Pôle emploi

    L’affirmation "on ne choisit pas sa famille" prend ici toute son affirmation. Pathétique.

    En revanche, elle, risque d’être invitée dans les merdias.


  • #1148807
    le 25/03/2015 par D
    Pôle emploi

    L’intelligence, le discernement, la capacite d’analyse, la maitrise de la langue francaise qui permet, pourquoi pas, de parler en dehors de soi a la 3eme personne non pas par vanite mais par distanciation entre soi meme et son message (vital), qui sont evidentes chez Alain Soral lorsqu’on l’ecoute sont des qualites qui semblent malheureusement ne pas etre presentes chez sa soeur lorsqu’on la lit dans (Il est vrai) ce court extrait. Dommage pour nous et peut etre pour elle aussi, a l’avenir, s’il y a vraiment un Dieu et s’Il va vraiment intervenir comme Il l’a promis. Mais je ne peux pas croire qu’elle n’ait pas dans son coeur, de compassion et de tendresse pour son frere dont elle doit bien connaitre la nature foncierement morale et vulnerable, malgre tout.


  • #1148815
    le 25/03/2015 par slideaway
    Pôle emploi

    Evidemment, il est toujours douloureux d’être calomnié, dévalué par un membre de sa famille. De voir sa soeur vous tourner le dos. Une expérience que je fais depuis 15 ans, ma soeur ayant fait un mauvais mariage. Mais je suis persuadé qu’un jour réconciliation il y aura. Mon coeur reste ouvert au pardon.


  • #1148818
    le 25/03/2015 par Bachar
    Pôle emploi

    Je crois vraiment qu’Alain Soral ressortira grandi de cette histoire. Il va toucher un public qui ne s’intéressait pas à lui et va convaincre un peu plus de gens. Un jour Gilad Atzmon a dit : "Plus ils m’attaquent, plus ils exposent la matrice du pouvoir dans laquelle ils opèrent". Leurs viles méthodes se retourneront contre eux...


  • #1148823
    le 25/03/2015 par jacques
    Pôle emploi

    après le père elle balance sur le frère l’année prochaine si tout va bien nous aurons droit à Maman pourquoi d’Agnés Soral t’en fait pas ton apogée est derrière toi " tchao pantin " j’ai envie de te dire pauvre petite "marionnette au ficelles trop grosses " que plus personne ne viendra plus applaudir


  • #1148824
    le 25/03/2015 par meh
    Pôle emploi

    Les commentaires sur le figaro sont en majorité pertinent et insensible au matraquage de l’article, ça fait vraiment plaisir.

    Sinon c’est dommage que Soral ne parle pas lui même de sa tentative d’entrée chez les franc macs. Mais tous comme tout un tas de choses qui ont du lui arriver dans sa vie. Même si la curiosité est souvent malsaine, ce serait intéressant d’un point de vue de politique de connaitre les mésaventures qu’il a pu vivre, savoir comment ça fonctionne dans le microcosme. J’attends le prochain roman.

     

    • #1148969
      le 25/03/2015 par lacal
      Pôle emploi

      Bah, déjà est-ce vrai ? Et, si c’est le cas, est-ce comme elle le dit que cela se serait pas passer " s’est vu refuser" ?

      Non, ce n’est ici que je vais dire qu’il faut prendre des pincettes avec ce genre d’info, venant même de sa sœur, qui est tenu par le système, donc non à prendre en compte, par encore en tout cas...

      C’est même encore étonnant que des gens arrivent aujourd’hui à prendre comme vrai toute affirmation de gens clairement tenus par le système ou en tout cas n’ayant jamais fait preuve d’une quelconque résistance. C’est même inquiétant..


  • #1148842
    le 25/03/2015 par SKARDEUS
    Pôle emploi

    Ce livre est une énième preuve que le pépère Soral dérange réellement la communauté tribale dont on a pas le droit de citer le nom et ce qui est encore merveilleux, c’est de constater la bassesse et la médiocrité des moyens utilisés pour lui faire mal !
    Sacré Alain, tu en as mis en rogne un tas de bétail
    En attendant Agnès, je suis Marocain, Musulman et pratiquant de surcroit et je partage à 1000% la vision d’Alain et ses analyses !
    En admettant que tout ce baragouinage - que tu nous as pondu - soit vrai, son livre "Comprendre L’empire" détruit toute tentative - aussi morbide soit-elle - de remettre en cause la pertinence des prises de positions d’Alain ... un livre brillamment écrit avec une chronologie parfaite de la montée en puissance de l’Empire, bcp de dissidents avaient plus ou moins une idée sur l’empire et ses objectifs mais beaucoup aussi n’avaient qu’une parcelle de pas mal de vérités cachées sur les sectes satanistes (Franc-maçànnerie, Illuminati, Wall-Street, Sionisme, Lobbys Gays et pharamaceutiques, eugénistes...etc) Alain Soral grâce à son expérience et son intelligence a publié une sorte de livre référence si ce n’est LA référence en matière de "comprendre comment le monde est géré et par qui ?"

    Donc, franc-maçon rejeté, écrivain frustré, loser...Blablabla tout ça tombe à l’eau quand on écoute Alain, quand on lit du Alain et quand on voit qu’énormément de choses dont il avait prédit l’arrivée, sont bel et bien arrivées (Exemple : Amener la France à la guerre Civile entre autres ...etc)

    PS : une bonne catholique et qui a morflé à cause de son père devrait agir d’une autre façon, récupérer un conflit familial pour se faire des sous, c’est tout simplement de la prostitution de bobo

    NB : tu devrais remercier ton frère, je me suis tapé des films de toi qu’à travers Alain qui avait parlé de toi dans le passé

     

    • #1148967
      le 25/03/2015 par brek
      Pôle emploi

      super réponse et tout a fait d accord avec toi donc avec soral frère bien sur


  • #1148844
    le 25/03/2015 par faute de débutant
    Pôle emploi

    Acception courante de ce terme, et non pas acceptation.
    Quels couillons ces journaleux, même pas foutus de comprendre le sens des mots qu’ils emploient.


  • #1148847
    le 25/03/2015 par Enrico machiasse
    Pôle emploi

    C’est pas très glorieux ça, frangine..soral a assez d’ennemis pour que sa soeur, s’ y mette aussi. Tout ça a été orchestré par quelqu’un, sûrement des vietnamiens, plus vous l’allumez plus on le soutient, on sait bien qu’il n’est pas Parfait


  • #1148856
    le 25/03/2015 par ma
    Pôle emploi

    C’est très bien.
    L’audience du patron va encore grandir.


  • #1148858
    le 25/03/2015 par Antoine WS
    Pôle emploi

    Je serais Agnès Soral, je serais immensément fière d’avoir un frère aussi instruit et courageux, et qui plus est, pédagogue.
    C’est pas pour rien que son site bat des records d’audience.

    Allez savoir si durant l’occupation allemande, Jean Moulin n’avait pas une sœur actrice, elle aussi dépitée de voir son nom associé à un homme qui aux yeux de la toute puissante commandanture (composée tant d’allemands que de collabos) n’était certainement pas un résistant mais un affreux terroriste .


  • #1148864
    le 25/03/2015 par Latitepatrie
    Pôle emploi

    "Sexe et caractère" devrait également être conseillé en bas de page...


  • #1148869
    le 25/03/2015 par Marie-Jeanne
    Pôle emploi

    C’est triste. Et surtout pour elle ! Voilà à quoi elle en est réduite pour trouver du travail...contrairement à son frère qui rencontre de plus en plus de succès, non seulement sans le soutien médiatique qui lui est normalement dû, mais surtout en étant diabolisé et sali par ces mêmes médias. Et sans jamais cracher sur sa soeur indigne !!


  • #1148881
    le 25/03/2015 par Jérôme2709
    Pôle emploi

    Et oui, Agnès Soral a dû souffrir d’exclusion à cause des prises de position de son frère et pour une femme la pire des choses est d’être exclue. Alors que pour un homme la pire des choses est de se faire mettre minable physiquement. C’est instinctif, primaire, animal, reptilien. Alors Agnès Soral rationalise et trouve un bouc émissaire facile : son frère ! Alain Soral, comme Dieudonné, Vincent Reynouard et Jean-Marie Le Pen a appliqué la maxime de Robert Faurisson : " Le premier devoir d’un homme est d’être un homme. " C’est le contraire de ce qu’a fait par exemple un Jamel Debbouze : au début il disait que " Dieudonné dit tout haut ce que tout le monde pense tout bas " et puis ensuite, probablement sous la pression de sa femme qui ne voulait pas être exclue du système, il a baissé son pantalon. L’homme doit suivre sa mission, même si cela ne convient pas aux femmes.

    IF, de Rudyard Kipling :

    Si tu peux voir détruit l’ouvrage de ta vie
    Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir,
    Ou perdre d’un seul coup le gain de cent parties
    Sans un geste et sans un soupir ;
    Si tu peux être amant sans être fou d’amour,
    Si tu peux être fort sans cesser d’être tendre
    Et, te sentant haï, sans haïr à ton tour,
    Pourtant lutter et te défendre ;
    Si tu peux supporter d’entendre tes paroles
    Travesties par des gueux pour exciter des sots,
    Et d’entendre mentir sur toi leurs bouches folles
    Sans mentir toi-même d’un seul mot ;
    Si tu peux rester digne en étant populaire,
    Si tu peux rester peuple en conseillant les rois
    Et si tu peux aimer tous tes amis en frère
    Sans qu’aucun d’eux soit tout pour toi ;
    Si tu sais méditer, observer et connaître
    Sans jamais devenir sceptique ou destructeur,
    Rêver, mais sans laisser le rêve être ton maître,
    Penser sans n’être qu’un penseur ;
    Si tu peux être dur sans jamais être en rage,
    Si tu peux être brave et jamais imprudent,
    Si tu sais être bon, si tu sais être sage
    Sans être moral ni pédant ;
    Si tu peux rencontrer Triomphe après Défaite
    Et recevoir ces deux menteurs d’un même front,
    Si tu peux conserver ton courage et ta tête
    Quand tous les autres les perdront,
    Alors les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire
    Seront à tout jamais tes esclaves soumis
    Et, ce qui vaut bien mieux que les Rois et la Gloire,
    Tu seras un homme, mon fils.

    Courage Agnès. Au moins ton frère est un homme.
    Amicalement, de la part de quelqu’un qui a refusé d’être franc-maçon.


  • #1148900
    le 25/03/2015 par spirit
    Pôle emploi

    Ce nouveau coup de poignard vient,malheureusement pour leurs auteurs,un peu tard.... !!
    L’oeuvre d’Alain Soral parle pour sa défense et ses détracteurs ne font qu’écorner un cuir 100 fois tanné pour pouvoir espérer le transpercer !

    Tout ceux qui suivent E&R connaissent l’adage suivant de Winston Churchill :"Il n’y a pas de grand homme devant son valet de chambre !"...à un gros pochard perpétuellement saoul ( mais son flair politique était infaillible malgré certaines erreurs...),on a élevé des statues et rebaptisé des avenues !!
    Qui se souvient de sa vie privée et qui s’en soucie ?

    Seul l’oeuvre compte et cela,on attend les critiques de qui que ce soit sans problèmes !


  • #1148927
    le 25/03/2015 par jvidepi
    Pôle emploi

    Elle me fait pitié. Elle a vraiment besoin de fric et d’attention pour jouer la collabo. N’importe, le talent de vulgarisateur et les analyses de Soral seront toujours pertinentes. Il amène beaucoup de gens à sortir de la matrice d’abord en France mais aussi partout dans la francophonie. Le phénomène Soral/Dieudo est maintenant mondial et c’est pas une actrice ratée qui vas y changer quoi que ce soit.


  • #1148957
    le 25/03/2015 par Giustizia
    Pôle emploi

    La rivalité fraternelle peut faire très mal. Mais au début de la vie ce sont les parents - la mère en premier - qui donne le ton, pour canaliser la jalousie. Là de toute évidence les enfants ont dû être livrés à eux-mêmes. Quoi qu’il en soit, ça ne regarde personne et que dire d’un bouquin écrit pour être à la une, plaire au plus grand nombre. Quelle pauvre narcissique cette soeur.


  • #1148962
    le 25/03/2015 par nicolas
    Pôle emploi

    Qu ’attend t elle encore du systeme ?
    Apparemment n’attend plus de rôle au ciné , donc quoi ? Une médaille ?
    rejoins le camps des justes Agnes ;)


  • #1148963
    le 25/03/2015 par emmaB
    Pôle emploi

    Laisse tomber Agnès, t’as pas le niveau, retourne manger des yaourts, tout en rêvant à la promotion que "cracher sur Soral" pourrait bien t’apporter...


  • #1148971
    le 25/03/2015 par Enderby
    Pôle emploi

    Trahison, disent certains ? Pour trahir, il faut au préalable avoir été du même côté.

    Elle voudrait faire le travail de simon-sellem qu’elle ne s’y prendrait pas autrement, mbref... Un truc que je note au passage, tiens : Alain a sorti une douzaine de livres, on a jamais vu une seule fois sa gueule sur la première de couverture (ni la 4ème si je ne m’abuse, en tout cas pas dans les éditions que j’ai).


  • #1149015
    le 25/03/2015 par rectificateur
    Pôle emploi

    Les derniers commentaires parus sur le site du figaro sont réjouissants ! Faut croire qu’il y a des gens au figaro qui sont d’accord pour laisser les "adeptes de la secte soralienne" s’exprimer.


  • #1149027
    le 25/03/2015 par BSIMA
    Pôle emploi

    Comment peut parler de son frère en de tels termes ? Tout ce déballage est écœurant. C’est une véritable trahison familiale. Berk !


  • #1149051
    le 25/03/2015 par Raynie
    Pôle emploi

    C’est sale de balancer comme ça sur le frangin en échange d’un petit chèque.

    Il faut bien vivre m’sieurs dames !

    Comme Salim laibi, je l’appréciais beaucoup mais là il me saoule de + en + dans son acharnement Soralien.

    Tomber dans la division, c’est faire le jeu de satan (et donc de la maçonnerie) mes amis, n’oubliez pas.


  • #1149052
    le 25/03/2015 par mik ezdanitoff
    Pôle emploi

    C’est une réaction typiquement féminine,rien de plus.Les femmes haïssent les hommes avec un esprit critique,car elles savent que celui-ci causera forcément une certaine abnégation dans leur mode de vie,ce qui est hors de question pour elles.Et là pour la soeur,c’est le risque de se voir fermer des portes dans le showbiz,cinéma et autres.Quand on est en couple c’est idem:le type qui juge,critique de manière pertinente,au lieu d’être admiré pour son intelligence,est considéré comme un emmerdeur.Et on se mets à chercher je ne sais quelles raisons psychologiques de son "anormalité".

     

    • #1149257
      le 26/03/2015 par Anna
      Pôle emploi

      FAUX ! LES femmes aiment le courage. Mais peut-être celle-là comme celles que vous connaissez sont des garces. Ca existe, les garces. Vaut mieux de rester critique et chercher plus loin.


  • #1149055
    le 25/03/2015 par slougui
    Pôle emploi

    ça me fait penser à Elie Semoun parlant de Dieudonné.. Pathétique !

     

    • #1149259
      le 26/03/2015 par Anna
      Pôle emploi

      C’est exactement ce que je pensais ! Puis ca sent l’Attali. Sauf qu’il se trompe complètement.


  • #1149100
    le 25/03/2015 par Aziza
    Pôle emploi

    Chère Agnes,

    Soyez fière de votre frère. Son besoin d absolu et sa quête de la vérité, à tout prix, qui peuvent le desservir dans ses emportements, sont aussi le témoignage d’une très grande rigueur morale.
    Oui oui c’est de cela qu’il s’agit, et c’est aussi ce qui nous le rend si précieux (et ce qui rend chèvre ses adversaires, qui se nourrissent du mensonge).

    Réfléchissez-y. Un jour, peut être pas si lointain, votre nom sera reconnu comme un beau symbole de Liberté, comme la France a su en produire.

    "La souffrance enfante les songes
    Comme une ruche ses abeilles,
    L’homme crie où son fer le ronge
    Et sa plaie engendre un soleil
    Plus beau que les anciens mensonges"
    Aragon

    Bien à vous

     

    • #1149149
      le 25/03/2015 par rectificateur
      Pôle emploi

      Très belle et pertinente citation d’Aragon !


  • #1149109
    le 25/03/2015 par Druide
    Pôle emploi

    Ce livre ne pourra qu’aider la carrière de la soeur d’Alain Soral.
    Elle fait quoi déjà comme métier ces temps-ci ?


  • #1149125
    le 25/03/2015 par Kazimir
    Pôle emploi

    Pole-dance, pas Pôle emploi !

     

    • #1149178
      le 26/03/2015 par tontonremi
      Pôle emploi

      I like it !

      Je vous la pique, je la sortirai des qu’une copine doit en passer par là.


  • #1149129
    le 25/03/2015 par tontonremi
    Pôle emploi

    Pareil avec ma sœur (un vrai cactus qui par égalitarisme veut que tout le monde en chie autant qu’elle). Ses gosses sont à cacher (c’est aux fruits qu’on reconnaît l’arbre) alors que le mien réalise tous ses rêves (tour du monde, chef de projet internet, parle au moins trois langues, pilote d’essai sur motos de course). Moi j’ai à peu près fait tout ce que j’ai voulu (et je veux encore des trucs) en gagnant dix fois plus qu’elle (la gueule qu’elle a fait quand elle a vu que mon prélèvement mensuel pour les impôts était supérieur à son salaire net !). Elle fait exactement comme la sœur de Soral : elle distribue des bons et des mauvais points en me médicalisant au passage.

    Pourtant on a eu les mêmes parents, la même éducation, à peu près les mêmes gênes. Enfin, elle est chez Mélenchon et moi à E&R. Chez eux c’est la soupe à la grimace, défense de plaisanter... on est bien mieux chez les patriotes, nationalistes, les gens qui n’ont pas déglingué tous les repaires.

    Je ne sais pas ce que fait M. Soral mais moi je demande à ma sœur de ne pas m’appeler, passer me voir, m’écrire, parler de moi, penser à moi.

    Célèbres ou pas ça doit exister tout plein des fratrie comme ça.

    Pierre Dac écrivait dans "Du coté d’ailleurs" ; "Ils s’aimaient comme deux frères, mais deux frères qui s’aiment".

     

    • #1149275
      le 26/03/2015 par mik ezdanitoff
      Pôle emploi

      Cela dit,une soeur moins talentueuse/intelligente/instruite que son frère peut aussi réussir mieux.Par la cuisse par exemple.


    • #1149342
      le 26/03/2015 par Nina
      Pôle emploi

      @Tonton Rémi
      Tout pareil. Et je te souhaite que tes parents vivent encore bien longtemps... Car je te raconte pas lors des successions, la plaie que ça va être...
      Ce sont des BOULETS. Il n’y a pas d’autres mots. Des personnes médiocres, incapables de gagner leur vie correctement sans être sous perfusion financière des parents et d’assumer leurs projets, des piques assiettes jaloux et plein d’amertume et ce qu’ils veulent c’est que l’on sombre avec eux en nous mettant bien la tête sous l’eau dès qu’ils en ont la moindre occasion.
      Bon Courage !!!


  • #1149140
    le 25/03/2015 par noel
    Pôle emploi

    Un Homme est justement grand dans ses failles, ses faiblesses, ses ratés ! Unique porte grâce à laquelle le Divin, son Dieu, son Ange peut pénétrer, faire entendre sa petite voix !

    Comme femme vous devriez le savoir ?

    Sauf que son itinéraire à M. Soral, probablement promis à devenir un « Ardisson-bis » lui aurait permis d’être au chaud ! Grâce à de probables accointances élyséennes, crifiennes, bhliennes, Artésiennes, il vous aurait ouvert plus facilement les portes du CNC et embellir ainsi votre carrière de frangine, vous pensez donc !

    Sauf que le « frangin » a choisi d’embellir sa culture et de croître de l’autre côté de la barrière ! Et de gagner en vertus parce qu’il en faut du courage, du coeur à l’ouvrage, de la patience, ténacité pour résister, affronter ce déferlement médiatique, procédurier et mesquin de cette « secte » !

    Et maintenant, la « frangine » qui s’y met ! La totale, quoi :)

    Donc ressortir vos souvenirs d’enfance , d’adolescentes, c’est minable !

    Seriez-vous seulement jalouse du succès de votre « frangin » ?

    Est-il encore au fait votre « frère », j’en doute puisqu’ il est des nôtres ! Tous ses adhérents, des anonymes, des sans-dents, son public lors des conférences, Dieudo et tant d’autres, sont autant de frères, de soeurs : ils n’iront pas, à coup sûr, voir vos films, ni acheter votre bouquin ! Raté, car ça commence à faire du monde ! Synonyme de raté : pantin !

    Son succès il le doit à son travail, sa ténacité, sa rigueur ! Ses dérapages, sa timidité c’est Soral le boxeur ! Et alors ? On le prend tel qu’il est ! Sinon, c’est qu’on est pas à la hauteur, non pas tant pour argumenter avec lui, mais l’écouter, simplement de l’écouter comme on écoute un prof, avec du respect !

    Avez-vous pris le temps vous de l’écouter au vrai, le « Soral » ? Au lieu d’évoquer des détails insignfiants et ridicules de « canapé rouge » ! Rien sur le contenu du message plus que pédagogique que M. Soral apporte aux Français endormis ! Sur son ouvrage de médiateur en ouvrant le site E&R à de vrais journalistes, des intellectuels, une historienne !

    Agnès, changer de patronyme, il fallait le faire avant pour pas être reconnue comme la « frangine » ! Demandez conseils à la communauté, ils savent faire !

    M. Soral fait de la culture voire de la KontreCulture :).

    Vous vous faites encore du cinéma pitoyable avec votre bouquin. !

    Le vrai Soral n’est connu que de son public présent et à venir !


  • #1149181
    le 26/03/2015 par listener
    Pôle emploi

    J’ai toujours soutenu ce que cela confirme : il faut avant tout maîtriser ses discours surtout dans les repas de famille. Une "famille", intellectuellement, c’est le niveau d’une sortie de messe. Comme le dit le proverbe italien, il faut "envelopper ses paroles dans la nappe". Dire ce que l’on pense, c’est pour les apéros entre copains au "Balto". Et encore !


  • #1149198
    le 26/03/2015 par Thomas M.
    Pôle emploi

    Ayant revu l’émission de Mireille Dumas, il me semble évident que cette pauvre Agnès espérait réellement comprendre. Ici : se faire un peu de pub, faire comme Soral, lui rendre la monnaie… on peut le concevoir. D’autres en riront ou récolteront quelques sous dans l’espoir d’en recevoir encore davantage. On peut tout tenter et tout est possible.

    Là où les choses se gâtent, c’est lorsque l’on comprend que le malheur psychique (de l’enfant à l’adulte) n’est pas le seul moteur, mais qu’il est le composant interdépendant d’un mécanisme défaillant de la Société. Pour conjurer le tourment, il faut rompre avec tout ce système qui s’enraye. On ne crée pas un havre de santé au milieu d’une étendue infertile, mais au-dehors.

    Dans la vie d’AS, à mesure de sa progression, il put, de plus en plus, scruter les raisons de son malheur, mais aussi de celui des autres. Il put voir là une opportunité et une raison d’être. Sans ce type d’enfance, sans soucis, AS ne serait peut-être pas AS, mais son bonheur à lui n’aurait pas pour autant effacé l’odeur nauséabonde dans lequel il se serait alors inscrit. Luttant pour une peuplade à des milliers de lieues du Vieux Continent, Agnès ne fait qu’observer les conséquences dudit mécanisme dont AS examine les rouages .

    Lors de cette émission, ce fut aussi flagrant : des gens - des femmes surtout - parlant avec légèreté et sans rationalité en face de la lucidité implacable d’AS. En se détachant de l’aspect purement psychologique (qui ne fait pas qu’un à lui tout seul), en arrêtant de penser que tout va pour le mieux tout autour (induisant la surévaluation de son propre quotidien et l’idée folle de l’améliorer dans le cadre vicié qui le mine), peut-être qu’Agnès pourra enfin examiner honnêtement ce que dit son frère, en prenant en compte la possibilité qu’il aurait raison en de nombreux points - ou, pour y aller progressivement, pas complètement tort !

    Pour conjurer le sort - et je le dis par charité, en espérant qu’Agnès lira ce commentaire, elle aussi - , il n’y a - je le répète - d’issue que si l’on prend le problème à sa racine profonde, en s’apaisant par la compréhension et en se reconstruisant hors de toute cette inertie d’existences malsaines. Pour conjurer le sort - j’y tiens -, on a tort de se mentir en pensant parvenir à "tout faire rentrer dans l’ordre" ; l’ordre initial, s’il n’a pas été, fait office d’illusion : on s’acharne à poursuivre celui-là ! Le désordre, comme un désert aride, ne peut générer l’ordre par miracle.


  • #1149199
    le 26/03/2015 par bariboule
    Pôle emploi

    Ce qui est flagrant dans cette affaire, c’est que sans le "frangin", pas de bouquins parce que pas de lecteurs, parce que l’actrice "révélée" a assez clairement été totalement oubliée depuis. Alors ce qui est écrit dedans est vrai ou pas, mais une chose est sure : le projet même de ce livre manque de dignité.


  • #1149256
    le 26/03/2015 par Laurent63
    Pôle emploi

    Elle n’a plus de boulot à cause de son frère ... victime collatérale de l’ostracisation des anti sionistes ... si les gays et les juifs ne tenaient pas le cinéma et si elle avait du talent elle aurait du boulot alors ... non ? pôle emploi ... c’est bien comme titre ... nous c’est restos du cœur ...

     

    • #1149432
      le 26/03/2015 par anonyme
      Pôle emploi

      @Laurent63
      J’avais lu sur 7sur7.be qu’elle disait : "Agnès Soral et comme si elle s’appelait Agnès Hitler". Cela sous-entend qu’on lui ferme la porte au nez rien qu’en apprenant qu’elle est la petite soeur a Alain Soral. Moi je propose une autre chose car je ne vis pas en France. Ne serait-il pas possible de trouver une personne qui pourrait réconcilier les deux frangins ? N’est-il pas possible de chercher a parler avec elle ? Comprendre ses motivations ? Alain n’est-il pas prêt a se réconcilier avec sa soeur ? Il faut toujours chercher ce qui nous rassemble que ce qui nous sépare. Alain et Agnes Soral n’ont-ils pas le même sang ? Peut-elle pas trouver un boulot au près de son frangin Alain ? Le débat est lance.


  • #1149289
    le 26/03/2015 par Agar
    Pôle emploi

    Ca c’est un exemple des miracles de la vie ; avoir le même sang, la même éducation et pourtant pas la même vision du monde ni les mêmes facultés cognitives.
    Evidemment que le vilain petit canard devienne un génie, c’est difficile à encaisser mais qu’est-ce que je serais fière moi d’avoir un gd frère pareil !
    Et physiquement je vois pas de ressemblance, il est tellement plus séduisant !


  • #1149292
    le 26/03/2015 par Thunderheart
    Pôle emploi

    Les psy ne font rien pour nous... Jamais c’est nous qui nous sortons les doigts du fion quand on est prêt ou pas... Si les psy avaient de la phsychologie ça se saurait ! Soral, le nôtre, est bourré de défauts et alors ! Au moins il gueule de toute ses forces contre l’occupant .... Vous voyez ... L’occupant se nourrit zéternellement de ces critiques qui n’en sont plus depuis la nuit des temps talmudik . Alain est dans la tourmente pendant qu’Agnès tentent de faire la paix avec son passé en fricotant avec les Merdias... Mais yaura pas de pardon de leur part pour elle... Elle a le sang de son frère, elle est donc l’ennemi à abattre exactement comme Zrahell snipera chasse petit palestinien qui risque de devenir grand... C’est cosmik.


  • #1149320
    le 26/03/2015 par peterpete
    Pôle emploi

    Agnes soral a maintenant besoin de la lumiere de son frere alain soral pour etre un peu dans la penombre. Jeune c etait le contraire (cf : misere du desir, ou les emissions de mme dumas.) Un homme c est comme le bon vin, une femme c est comme une vieille pomme


  • #1149343
    le 26/03/2015 par awrassi
    Pôle emploi

    Dieu a bien fait les choses : un homme fort et une femme faible ! Un "Plus" et un "Moins" ... que même l’égalitarisme socio-politique ne parviendra jamais à annihiler.


  • #1149345
    le 26/03/2015 par Christian
    Pôle emploi

    Pour Alain : L’ennemi, le traitre vient TOUJOURS de l’intérieur. Ce qui est vrai pour notre Saint église catholique (Judas), ne peut l’être aussi que pour nous... Puisse le Seigneur t’accorder la grâce de lui pardonner.


  • #1149347
    le 26/03/2015 par goy pride
    Pôle emploi

    Dès je lis une accusation d’antisémitisme de la part d’un critique de Soral je ne prend pas la peine d’aller plus loin ! Une accusation d’une telle stupidité discrédite complètement son auteur !


  • #1149348
    le 26/03/2015 par Résigné-Réclamant
    Pôle emploi

    Ne vous fatiguez pas petite soeur... votre frangin a initié un travail de conscientisation phénoménal chez un nombre incalculable de jeunes gens que rien ne réunissait, ...et ce n’est que le début.
    Et rien que pour cela, il mérite le plus grand respect !
    Merci monsieur ABS.
    Que Dieu vous bénisse.


  • #1149386
    le 26/03/2015 par aleksandar
    Pôle emploi

    On ne choisi pas sa famille.....


  • #1149403
    le 26/03/2015 par listener
    Pôle emploi

    Encore une histoire à la mord-moi-le-noeux. "Famille je vous hais" (Gide). "Celui qui n’abandonne pas sa maison, son père, sa mère et ses frères, n’est pas digne d’entrer dans le royaume de Dieu" (les écritures). Essayez de comprendre ce qui est entre un père et sa fille ! Et essayez de comprendre ce qui se passe entre un mari et sa femme ! Alors, essayez donc de comprendre ce qu’il y a entre un frère et une sœur ! Eux même n’y comprennent rien. .Alors.


  • #1149428
    le 26/03/2015 par Ouioui
    Pôle emploi

    Comme quoi on peut être national-socialiste catholique et avoir une soeur gauchiste à satiété.
    Dommage que la soeur ne comprenne pas le talent du frère, vraiment dommage...

     

    • #1149482
      le 26/03/2015 par MaxC
      Pôle emploi

      La sœur peut parfois s’avérer sagesse. Voir le cas de la sœur de BHL.


  • #1149446
    le 26/03/2015 par arkheruscross
    Pôle emploi

    dans l’ombre du frangin elle sera étonné d’être dans la bonne direction, le jour ou elle ne servira plus à ceux qui profite de sa conscience.


  • #1149517
    le 26/03/2015 par Laurent
    Pôle emploi

    Il faut pour comprendre un évenement ou un etre, prendre linéairement sa vie. En cela, et seulement cela, les notices wikipédia sont utiles.
    Naissance : 1960.
    Entre 1977 et 2006, des films assez régulierement, sans pour autant faire des apparitions fabuleuses dans les 20 dernieres années. 46 ans donc.
    Puis rien jusqu´en 2011, 51 ans. Et 5 films depuis. Certain s de ces productions dispo sur yt pour jauger de la qualité de la chose.
    En droit, on dirait un faisceau d´indices.

    Quelle belle femme c´était Agnes Soral, comme tous les jeunes boutonneux, j´étais fasciné par son physique et son role dans Tchao pantin.
    Agnes, une incarnation des théories d´Alain sur l´indépendance de la femme.

    C´est triste une femme qui vieillit sans avoir un minimum assuré ses arrieres.

     

    • #1149540
      le 26/03/2015 par Leïla
      Pôle emploi

      J’ai le même genre de soeurs, j’en ai 4 de soeurs, toutes franc-maçonnes et 10 ans de plus que moi, elles m’ont fait une vie d’enfer jusqu’à ce que je coupe les ponts, malheureusement, ces sangsues, on ne s’en débarrasse pas comme ça, elles agissent toujours dans l’ombres pour accomplir leurs desseins. C’est pas un cadeaux une famille comme ça.


  • #1149560
    le 26/03/2015 par Guillaume
    Pôle emploi

    Comme beaucoup je pense, la vie privé d’Alain Soral ne m’interesse pas plus que ça. Ce qui compte, pour moi, c’est qu’il m’a ouvert les yeux sur le monde qui m’entourait et que je ne comprenais pas, sans savoir pourquoi. Il a du succès ? il vend ses livres et d’autres ? il se fait un peu ou beaucoup de pognon ? j’en ai rien à foutre, comparativement à ce qu’il m’a apporté à moi et à d’autres c’est sans commune mesure le plus important. Je ne suis pas un Soralien en extase scrutant ses faits et gestes mais j’entend bien sa parole et c’est tout ce dont j’ai besoin. Il renferme une richesse infinie en lui et le partage avec les autres. Oui, il est charismatique et généreux et le reste ? ce serait petit que de vouloir le juger sur le peu que l’on sait et je ne suis pas plus légitime qu’un autre pour critiquer ou commenter ça vie. Que le privé reste dans le privé et tout le monde en sortira grandi.


  • #1149562
    le 26/03/2015 par Simone Choule
    Pôle emploi

    La Soeur de BHL devient Catho et la Soeur de Soral prend position pour l’establishment au même moment : Dieu et le Diable : 1 point partout, la balle au centre. Maintenant on attends les multiples émission navrantes de moraline qui vont parler de la psyché de Soral....


  • #1149700
    le 26/03/2015 par Ezio
    Pôle emploi

    Je crois que j’ai un point commun avec Alain :-)

    Elle cherche du boulot la frangine ou quoi ? Elle a besoin de thunes ? Pas sûr que ce soit un bon calcul. Franchement le niveau des extraits... comment peut-on bien vivre, se sentir satisfait ou serein après de tels indignités ? C’est elle qui se fait du mal. Dommage elle a l’air gentille.
    J’espère qu’Alain n’aura pas la faiblesse de répondre.


  • #1149708
    le 26/03/2015 par Ezio
    Pôle emploi

    Voilà une bonne idée pour Plus Belle La Vie, qui se fait une spécialité d’intégrer les "problématiques actuelles" dans leurs scénarii : Agnès, une française blanche à la vie comblée mais qui a un frère qui a viré à l’extrême droite... l’extrême droiiiiiiiite arrrrrgh !!!!!


  • #1149866
    le 26/03/2015 par liz
    Pôle emploi

    Mais c’est parfait :: : connaissez vous la nature humaine ? Plus vous parlerez du "diable" en mal, plus les gens seront curieux d’allez l’écouter.... lol ! continuez votre pub pour Alain le plus grand visionnaire de France......


  • #1149929
    le 26/03/2015 par karageorges
    Pôle emploi

    ce n est rien, juste une pauvre tentative d Agnes Soral de survivre mediatiquement et peu etre professionnellement, en crachant sur son frere. J attends avec impatience la contre attaque d Alain.

     

    • #1150556
      le 27/03/2015 par grenadine
      Pôle emploi

      Je ne pense pas qu’il répondra. Pour lui elle semble morte et enterrée. Il a déjà du en faire son deuil
      depuis un bagne. Tout déballage sur la vie d’une autre personne est immonde. Mais
      sur sa propre famille c’est juste pathétique. Comme il l’expliquait à propos de Cheminade,
      quelqu’un te sors de ton coin pour faire un sale boulot et puis on remonte la cage. Abject.


  • #1150080
    le 27/03/2015 par jc.boutoux
    Pôle emploi

    décidément le système est très malin .
    en faisant passer la soeur de Monsieur Soral chez Ruquier,
    Soral va être " définitivement diabolisé " .
    Ce qui veut dire que comme pour le FN , les idiots utiles n’iront ainsi jamais voir ce que dit Soral
    ...par peur d’être eux-mêmes diabolisaient .
    conclusion , la dictature de la pensée unique a encore gagné ! .


  • #1150125
    le 27/03/2015 par cftc
    Pôle emploi

    Le prix à payer de la pensée libre et cohérente. Longue vie à Alain Soral et que Dieu le bénisse.


  • #1150233
    le 27/03/2015 par réveillez-vous
    Pôle emploi

    Merci pour la pub et sans rancune...

    Tu quoque mia sorella


  • #1150245
    le 27/03/2015 par sempervirens
    Pôle emploi

    Je dis souvent à mon fils, ne pratique pas l’introspection genre ’’papa ,maman freud et moi’’,mais étudie le fonctionnement du système ,savoir à quel place de pion interchangeable il t’a collé. Reconnais le labyrinthe malgré les erreurs de parcours, trouve ou sont planquées les ailes de secours du père Dédale, évade toi , beaucoup plus intéressant et autonome , de bonne lectures sont précieuses.


  • #1150307
    le 27/03/2015 par Indépendances nationales
    Pôle emploi

    Cela ressemble tellement à leur technique de triangulation (ou du combat de coq, quand ce sont deux adversaires de même calibre), que la première hypothèse à envisager est qu’ils ont acheté sa signature, puis rédigé eux-mêmes l’ouvrage après l’avoir interrogée sur son enfance, à la recherche d’anecdotes si possible croustillantes mais au moins véridiques.

    Mais avait-elle le choix ? Dans le milieu professionnel du show-bizz, refuser aurait été à coup sûr un arrêt de mort définitif de sa carrière. Le prix de sa signature pourrait donc être en partie en monnaie et en partie sous forme d’un rôle dans un film à venir.

    Ce qui conforte l’hypothèse du livre "assisté par inquisiteur", c’est le paragraphe "Je ne suis pas historienne mais..." je vais quand même vous réciter le catéchisme officiel sur les malheureux contraints par les antisémites de s’enrichir en prêtant de l’argent, ce dont ils ne sont donc pas responsables. Situation heureusement révolue, puisqu’ils ont désormais le droit "d’accéder à la propriété, de cultiver des terres et d’élever des troupeaux". D’où leur abandon bien connu des "métiers d’argent"...

    Bref, en vente dans toutes les bonnes succursales de la Kommandantur.


  • #1150760
    le 27/03/2015 par solaine
    Pôle emploi

    Sans vouloir m’immiscer dans une histoire qui, en réalité, ne concerne qu’un frangin et sa frangine, en l’occurrence Alain et sa sœur Agnès (qui doivent s’aimer malgré tout parce que les liens de sang sont plus forts) je dois dire que ce genre de grand déballage public, au lieu d’apaiser les tensions, risque d’augmenter le fossé qui existe entre les membres d’une même famille, fussent-ils frère et sœur. Par ailleurs, un proverbe africain dit (à peu près) ceci : “n’oublions jamais que l’ennemi n’est jamais loin, le sorcier, le malfaisant se trouve toujours près de soi, dans la chaussure (sous le talon), autrement dit, il est “presque” toujours dans la maison”. A méditer !
    Ainsi va la vie, garde le cap et courage Alain !

     

    • #1152704
      le 30/03/2015 par Soldat du Christ...
      Pôle emploi

      qui doivent s’aimer malgré tout parce que les liens de sang sont plus forts




      Alors là pas toujours vraie cela !!


  • #1150856
    le 27/03/2015 par Léa
    Pôle emploi

    Cela fait bien longtemps qu’on s’est rendus compte que Soral n’était pas parfait, ce qui n’enlève rien à la finesse de ses analyses. Pas besoin de se fatiguer à rédiger un bouquin, sauf pour soutirer le p’tit billet


  • #1150876
    le 27/03/2015 par Léa
    Pôle emploi

    Courage Alain !!


  • #1150901
    le 27/03/2015 par Eric
    Pôle emploi

    " Il y a plus de vingt ans, il est allé voir un psychiatre lacanien réputé. Il se trouve que je le connaissais. Il m’a raconté amusé que mon frère ne souhaitait pas poursuivre la psychothérapie et s’était plaint du coût de la séance."
    Très pro le gars au niveau de la confidentialité. Et elle de te rapporter ça benoitement, pas choquée et même amusée et moqueuse. Ce pauvre psy avait dû confondre Lacan et cancan. À ce niveau-là on serait presque tenté de dire que ça se soigne :-)


  • #1155659
    le 03/04/2015 par lyllou91
    Pôle emploi

    J’ai vu vite fait le passage chez ruquier, j’avais honte pour elle, franchement elle est vide comme femme, elle veut se désolidariser de son frère , genre je ne suis pas comme lui mais c’est a cause de notre père qu’il est comme ça. Ah l’esprit de famille, en tout cas son livre m’a l’air pourri et vide comme elle.


Afficher les commentaires suivants