Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pour le pape François, le souverainisme "mène à la guerre"

Dans un entretien publié dans le quotidien La Stampa, le pape François s’attaque au souverainisme, une attitude de « fermeture » qui mène selon lui « à la guerre ». Des propos qui interviennent en plein éclatement de la coalition populiste en Italie.

 

« Le souverainisme est une attitude d’isolement. Je suis préoccupé parce qu’on entend des discours qui ressemblent à ceux d’Hitler en 1934 » : dans une interview accordée le 9 août à La Stampa, un quotidien turinois, le souverain pontife n’a pas hésité à user de termes forts pour défendre son point de vue, se gardant toutefois de nommer des dirigeants politiques ou des pays en particulier.

Difficile pourtant de ne pas voir un lien entre cette déclaration et la crise politique qui fait rage en Italie. L’homme fort du gouvernement italien Matteo Salvini, chef de la Ligue, a fait éclater le 8 août la coalition au pouvoir au sein de laquelle il était allié au Mouvement 5 étoiles.

Matteo Salvini, qui se dit proche du dirigeant hongrois Viktor Orbán et de la présidente du Rassemblement national Marine Le Pen, revendique son appartenance à un « front souverainiste » dont le but est de « chasser les oligarques européens ».

En cas d’élections anticipées à l’automne, Matteo Salvini devrait concourir seul, les sondages lui prédisant une large victoire. Un résultat qui ne serait, selon toute vraisemblance, pas du goût du souverain pontife. « Les populismes nous mènent aux souverainismes : ce suffixe en "isme" ne fait jamais du bien », a-t-il asséné au cours de son entretien.

Une sortie qui a vivement fait réagir Marine Le Pen, qui a jugé dans un tweet cette phrase « affligeante ». « Quid du catholicisme et du christianisme à ses yeux ?! », s’est-elle interrogée.

Connu pour ses vibrants appels à l’accueil des migrants, le pape évoque régulièrement le danger que constitue, selon lui, la montée des partis populistes anti-immigration.

 

Le pape François dans ses œuvres, sur E&R :

Un autre catholicisme est possible, sur E&R :

 






Alerter

103 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2255512

    Petit rappel de ce que dit l’Église depuis toujours sur le sujet. Un rappel qui vise surtout ceux qui profite de ce genre d’info pour cracher leur venin de serpent habituel sur l’Église tout entière, en tout temps.

    Sachant que Pierre Hillard ou Henri Delassus ont déjà fait le boulot pour bien comprendre ce qu’il se passe dans l’Église (tout ceci est très documenté et parfaitement cohérent) connaissant la persécution particulière et l’infiltration de celle-ci par les mondialistes, connaissant la mise en garde des ancien pape (Humanum Genus, In eminenti apostolatus specula, Divini Redemptoris,Quo graviora...etc etc), des projets d’infiltration (de l’ Alta Vendita des carbonaris au mails des Clinton, de Vatican II à la CIA) que ce n’est pas une surprise, encre moins pour les croyants catholiques qui ont été prévenu depuis des siècles par leurs pontifes et par les innombrables prophéties.

    - « Aime tes parents et plus que tes parents ta patrie, et plus que ta patrie aime Dieu seul »
    Saint Augustin

    - « C’est pourquoi, après Dieu, l’homme est surtout redevable à ses père et mère et à sa patrie. En conséquence, de même qu’il appartient à la religion de rendre un culte à Dieu, de même, à un degré inférieur, il appartient à la piété de rendre un culte aux parents et à la patrie »
    St Thomas d’Aquin

    - « L’amour surnaturel de l’Eglise et l’amour naturel de la patrie procèdent du même et éternel principe. Tous les deux ont Dieu pour auteur et pour cause première ; d’où il suit qu’il ne saurait y avoir entre les devoirs qu’ils imposent de répugnance ou de contradiction. »
    Pape Léon XIII, Sapientiae Christianae

    - « Si le catholicisme était ennemi de la patrie, il ne serait pas une religion divine. »
    Pape Saint Pie X

    - « Si la charité s’étend à tous les hommes, même à nos ennemis, elle veut que soient aimés par nous d’une manière particulière ceux qui nous sont unis par les liens d’une commune patrie. »
    Pape Benoît XV, Lettre du 15 juillet 1919

    - « Il existe un ordre établi par Dieu selon lequel il faut porter un amour plus intense et faire du bien de préférence à ceux à qui l’on est uni par des liens spéciaux. Le Divin Maître Lui-même donna l’exemple de cette préférence envers sa terre et sa patrie en pleurant sur “l’imminente destruction de la Cité sainte”. »
    Pape Pie XII Summi Pontificatus, 1939

    Et tant d’autres encore...

     

    Répondre à ce message

    • #2255557

      Merci de ces citations, qui prouvent merveilleusement que l’église catholique est anti-christique*. Le Christ, Lui, ne dit pas qu’il est le ciment venu souder la famille et la patrie : au contraire il dit qu’il est le glaive venu séparer les familles (et au mieux il instruit de rendre à César etc.) L’église catholique est une compromission massive avec l’étant bourgeois, elle a même une structure impériale depuis Constantin, c’est de très très loin la plus bourgeoise de toutes les religions avec un patrimoine énorme à tout point de vue -théologique, foncier, social, moral, religieux, politique- et vous savez parfaitement ce qu’il dit des bourgeois, donc de l’adéquation de l’Eglise catholique avec son enseignement...

      L’église catholique c’est un rempart contre la malfaisance judéochristique contre laquelle on ne peut rien faire fondamentalement car elle est trop puissante. Elle a préservé les structures humaines naturelles, en particulier liées à la différentiation sexuelle, jusque dans les années 70 puis la logique christique ultra-subversive d’inversion des valeurs et de promotion du négatif, de la destruction de toute structure positive, a fini par tout détruire.

      C’est vrai qu’il dit aussi des choses positives, c’est là-dessus qu’est fondé l’enseignement de l’Eglise, mais les gens cherchent la logique profonde des choses et sa logique de pensée est une logique judaïque d’inversion purement négative.

      (ma petite injection du venin de la Vérité qui ne porte pas sur l’Eglise comme vous le comprenez mais sur le seul responsable de la merde dans laquelle on est. S’il avait fermé sa bouche on serait encore en régime grecoromain, le judaïsme aurait disparu de sa propre nullité et on serait 100x plus naturels et 100x plus heureux)

      *à part celle de Benoît XV, qui est pleinement christique car la notion de "commune patrie" est un appel à la destruction de toute frontière,

       
    • #2255561

      Que le pape commence à distribuer les milliards engrangés au Vatican, en saignant les peuples de la planète, depuis plusieurs siècles, qu’il se sépare des fortunes englouties dans ses palais dorés, et des valeurs placées dans des bien immobiliers. Qu’il regarde si durant les décennies passées l’église n’a pas fricoté avec les chefs mafieux, et les politiciens corrompus, y compris durant les conflits mondiaux… Le message de Jésus, sans doute vrai, a été perverti depuis des siècles par tous ces pontifes successifs, papes, cardinaux, archevêques, etc... qui fricotaient avec les rois, et les dirigeants, à toutes les époques...

       
    • #2255578

      Ce serait plus efficace de mettre ce que disent les Évangiles sur le sujet, plutôt que des citations d’opinions...

      Ceux qui crachent sur la religion à la moindre occasions sont insupportables, mais ce n’est pas avec des opinions que vous changerez quoi que ce soit, même venant de personnalités importantes de la chrétienté.

       
    • #2255677
      Le 11 août à 01:46 par François Desvignes
      Pour le pape François, le souverainisme "mène à la guerre"

      @S

      Ceux qui ont reçu le sacrement de l’Ordination n’ont pas "d’opinions".
      Ils sont la Voix du Ciel.

      Vous constaterez d’ailleurs qu’il n ’y a pas l’épaisseur d’une feuille à cigarette entre leurs différentes "opinions" (Enseignements).

      Eux sont Un, c’est Brocoli qui est "dissident" (hérétique).

      Comme Dieu est Un, l’Église (Communauté intemporelle et universelle des Croyants) est Une.

      Néanmoins, pour répondre à votre question du texte sur quel se fonde ces différentes "opinions" qui n’en sont pas puisqu’ils ne sont sont en fait que l’Enseignement INDIVISIBLE de l’Eglise UNE, ce texte est celui que nous connaissons tous, contenu dans le Décalogue :

      "Tu honoreras ton père et ta mère"

      Parce que ton père et ta mère figurent pour toi, Dieu sur terre.

      Et donc la patrie, qui est l’assemblée des pères de même race parlant la même langue sur la même terre, filiation, sang, territoire reçus de Dieu, est une figure intermédiaire entre :

      - les parents par la chair : papa maman.
      - et notre Père par la Grâce : Dieu

      Plus sublime, vous ne trouverez pas.

       
    • #2255792

      @ Socrade,

      Il y a effectivement des éléments dans le discours du Christ qui peuvent être dangereux s’ils ne sont pas contextualisés et correctement interpétés, mais je pense que, justement, tu n’as pas bien saisi la subtilité de son message. Jamais il n’appelle au métissage généralisé et se prononce contre la patrie, ou n’inverse l’ordre naturel comme tu dis. Quand il parle d’accueillir l’étranger en difficulté, ça veut pas dire qu’il faut faire venir des millions d’allogènes qui ne repartiront jamais et qui transformeront la culture locale. Soyons sérieux.

      Par ailleurs les mondes grecs et romins sont tombés d’eux mêmes, pas à cause du Christ.

       
    • #2255822
      Le 11 août à 11:21 par Paroles d’Yvan Giles
      Pour le pape François, le souverainisme "mène à la guerre"

      Toutes ces citations ont poussé à la grande boucherie de 14/18 et aux boucheries napoléoniennes ! D’ailleurs ce putain de mot de "patrie" n’existait pas avant 1789. On parlait de nation, de royaume. C’est la révolution française et la république qui ont mis à l’honneur la "patrie" dans un sens belliqueux pour aller génocider tout ceux qui n’adhéraient pas à leurs " valeurs" .

       
    • #2256440

      En effet les états pontificaux souverains ont été impliqués dans bon nombre de guerre.

       
  • #2255562

    Personne ici n’a pas oublié que ce cher pape François, Bergoglio est entré au rotary de Buenos Aires en 1999. Oui, c’est un mondialiste et un anti-pape. Amen.

     

    Répondre à ce message

  • #2255584

    Petit rappel indispensable des paroles de Jésus pour tenter de sauver les nombreux égarés qui vomissent leur fiel sur le pape et sont bien loin des fruit de l’Esprit : "amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, fidélité,"(St Paul)
    Matthieu 25:34-46 
    Alors le roi dira à ceux qui seront à sa droite : Venez, vous qui êtes bénis de mon Père ; prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde.
    35 Car j’ai eu faim, et vous m’avez donné à manger ; j’ai eu soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais étranger, et vous m’avez recueilli ;
    36 j’étais nu, et vous m’avez vêtu ; j’étais malade, et vous m’avez rendu visite ; j’étais en prison, et vous êtes venus vers moi.
    37 Les justes lui répondront : Seigneur, quand t’avons-nous vu avoir faim, et t’avons-nous donné à manger ; ou avoir soif, et t’avons-nous donné à boire ?
    38 Quand t’avons-nous vu étranger, et t’avons-nous recueilli ; ou nu, et t’avons-nous vêtu ?
    39 Quand t’avons-nous vu malade, ou en prison, et sommes-nous allés vers toi ?
    40 Et le roi leur répondra : Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous les avez faites.
    41 Ensuite il dira à ceux qui seront à sa gauche : Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges.
    42 Car j’ai eu faim, et vous ne m’avez pas donné à manger ; j’ai eu soif, et vous ne m’avez pas donné à boire ;
    43 j’étais étranger, et vous ne m’avez pas recueilli ; j’étais nu, et vous ne m’avez pas vêtu ; j’étais malade et en prison, et vous ne m’avez pas rendu visite.
    44 Ils répondront aussi, Seigneur, quand t’avons-nous vu ayant faim, ou ayant soif, ou étranger, ou nu, ou malade, ou en prison, et ne t’avons-nous pas assisté ?
    45 Et il leur répondra : Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous n’avez pas fait ces choses à l’un de ces plus petits, c’est à moi que vous ne les avez pas faites.
    46 Et ceux-ci iront au châtiment éternel, mais les justes à la vie éternelle."

     

    Répondre à ce message

    • #2255897
      Le 11 août à 13:09 par VaeVictis80
      Pour le pape François, le souverainisme "mène à la guerre"

      Merci de démontrer par là même à quel point l’église catholique est mon ennemie politique. Et peut être brulerai-je en enfer, mais je n’en est cure, je vomis votre pape !
      Soit dit en passant, les clandestins qui nous arrivent par vagues massives ne rentrent pas dans le cadre de votre citation, ils ne sont ni nus, ni affamés, ni assoiffés, et ont dépensé des sommes importantes en cash pour venir nous emmerder.
      Et très honnêtement, il me semble que le Christ dirait très certainement à ces parasites de retourner chez eux construire leur pays et prendre soin de leur famille et de leur déshérités.
      Personnellement, je garde ma compassion pour nos retraités qui doivent faire les poubelles pour manger...

       
  • #2255668

    Je n’aime pas du tout ce Pape là. Jean Paul II et Benoît XVI me manquent !

    Benoît XVI était courageux et à contre courant, lui qui a essayé d’enquêter/nettoyer la curie pédophile (ce qui n’empêcha pas Charlie Hebdo de la caricaturer faussement en violeur d’enfant) ou d’interroger dès 2006 la violence de l’islam (cf son discours de Ratisbonne qui lui valu la haine d’Obama et de Merkel entre autres chefs occidentaux).

    Merkel lui avait alors demandé des explications... 10 ans +tard elle récoltait les mauvais fruits de sa politique migratoire avec les agressions sexuelles du nouvel an à Cologne.

    Hélas certains évêques français suivent promptement les directives de François.
    Le jour du 2è tour 2017 des présidentielles (via une lettre distribuée aux paroissiens à la sortie de la messe) l’évêque de mon diocèse a incité les paroissiens à voter "contre les extrêmes dangereux", à accueillir les étrangers etc etc.

    Donc à voter Macron (sans l’écrire noir sur blanc bien sûr... d’ailleurs cet évêque ne parla pas de la possibilité de voter blanc/d’abstention et encore moins de l’avortement ou du risque de PMA pour toutes (dont Macron avait pourtant publiquement affirmé être partisan à titre personnel). Quelle trahison !

    Epilogue : en 2019 le même évêque a publiquement pris position contre la PMA.
    Tout ça pour ça .

    PS : Je suis catho conciliaire (du moins je m’efforce de le rester, car pas question de laisser ces modernistes seuls à bord du navire).

     

    Répondre à ce message

    • #2256630
      Le 12 août à 12:41 par Pommederainette
      Pour le pape François, le souverainisme "mène à la guerre"

      Vous n’aimez pas le pape pour des raisons politiques et pourtant il est aussi légitime que ses prédécesseurs. JeanPaul II étant le pape de l’espérance Benoît 16 de la foi et François de la charité. Trois vertus théologales obligatoires pour les catholiques. Et non, vous ne pouvez pas en choisir 2 et en supprimer une. Vous avez obligation de pratiquer les 3 et pour cela vous avez 3 papes comme professeurs. Vous avez apparemment voté Marine LePen aux élections. Ok en quoi c’est plus catholique qu’un autre vote ? Pourquoi vous parlez d’avortement, MLP est pour l’avortement " Il n’y aura aucune modification, ni du périmètre, ni de l’accès, ni du remboursement de l’IVG". dixit MLP. Le curé dont vous parlez est opposé à la PMA donc ou est le problème ?
      Ceux qui ont essayé d’opposer entre eux les 3 papes, ces trois géants de la foi se trompent. C’est mal les connaître et ne pas comprendre l’Eglise. Le pape n’est pas le propriétaire d’un message qu’il pourrait modifier à sa guise. Il le reçoit et le transmet. Depuis 2.000 ans, les papes se sont succédés. A travers ces hommes, leurs talents et leurs faiblesses, le message continue d’être transmis. Les chefs d’orchestre se succèdent, chacun avec sa personnalité, mais la partition reste la même : l’Evangile. Quand on me demande celui que je préfère des trois, ma réponse est toujours la même : avant d’aimer Jean-Paul, Benoît ou François, j’aime le Pape.

       
  • #2255683
    Le 11 août à 02:16 par François Desvignes
    Pour le pape François, le souverainisme "mène à la guerre"

    Brocoli est le zélateur de Coudenhove- Kalergi.

    Kalergi, père idéologique de l’UE, est l’inventeur du génocide blanc par le métissage (dissoudre l’Occident chrétien par le mélange des races blanche, noireet asiatique).

    C’est un Gargamel qui nous prend pour des schtroumpfs.

    Le libéralisme économique et sociétal n’est que l’application dans les domaines économique et sociétal de ce plan génocidaire, ce pourquoi, bien que du point de vue économique et sociétal le libéralisme a complètement échoué, sa politique au lieu d’être amendée ou supprimée, est maintenue et intensifiée.(paupérisation de la classe moyenne par la concentration, ruine de l’État par la dette, dénatalité programmée, immigration de submersion).

    L’UE est la chapelle de cette idéologie suicidaire, l’Église de Rome son Temple (satanique)
    Les fonctionnaires de l’UE et les prêtres de la Curie, le même clergé.

    Sa propagande repose sur l’inversion et l’omission qui sont les deux formes du mensonge, et le mensonge l’acte préparatoire au crime qui en est le résultat :

    - le mal est appelé un droit pour en faire un devoir et ce devoir un Bien. : par exemple, l’I.V.G. qui est un meurtre in utérus.

    - l’omission est très importante dans leur communication : par exemple, on ne doit pas savoir qu’1 euro de secours en UE en vaut 5 en Afrique, ni que le frais de transport des immigrés sont financés pour qu’ils deviennent immigrés alors qu’ils n’avaient demandé et espéré qu’à être secourus sur leur terre avec leur famille.

    Ne vous inquiétez pas : Dieu ne permettra pas très longtemps à ces timbrés de lui massacrer ses enfants.

    Restons du côté du plus fort.
    Qui n’est pas Brocoli
    Ni ses complices, nos bien pensants

     

    Répondre à ce message

  • #2255847

    Ce bla-bla de la doxa est sans importance ce qui en a une, extrême, c’est que ce pape là a oublié que le nouveau testament est un manifeste en rupture totale avec l’ancien et que ce sont deux manifestes juste fondamentalement incompatibles. Quand il parle de l’AT comme d’une référence, il est tout sauf catholique, cad qu’il devrait démissionner à son tour comme antéchrist et hérétique.

     

    Répondre à ce message

  • #2255888

    L’Italie serait en droit d’envahir le Vatican qui se mêle de politique intérieure ! Cet état dans l’état n’est toléré que dans la mesure où il ne se mêle pas des affaires de ce monde ! Or, force est de constater que les papes se sont toujours immiscés dans la politique depuis que les rois leur ont fait allégeance pour asseoir leur pouvoir et pour justifier leurs conquêtes, ce qui a conduit aux croisades, aux guerres de religions, aux massacre des Saxons par Charlemagne, aux génocide des Cathares, etc ... Aujourd’hui, ce sont les mondialistes qui bénéficient de la caution des papes pour mener leurs entreprises de destruction des nations et des peuples d’Europe ! Depuis toujours, comme dirait l’autre, "c’est notre projet" !

     

    Répondre à ce message

  • #2255910
    Le 11 août à 13:25 par Un ploemeurois
    Pour le pape François, le souverainisme "mène à la guerre"

    Blaise Pascal, grand mathématicien français, s’était pris à son époque à la casuistique des jésuites, qui prétend que l’homme ne fait réellement le mal que s’il est conscient de sa mauvaise action.

    Notre bon Pape François est dans cette lignée. Salvini et les souverainistes par leur affirmation du refus du flux migratoire sont au minimum dans l’erreur ca r ils tendent vers l’isolement. Or la souveraineté n’est en rien un refus des évangiles, des sacrements et un écart vis à vis de l’Eglise.

     

    Répondre à ce message

    • #2256116
      Le 11 août à 18:42 par Homme de peu de fois
      Pour le pape François, le souverainisme "mène à la guerre"

      Jésus était venu que pour les juifs en son temps, il a fallut une grande ouverture d’esprit des ces disciples pour accueillir les autres peuples païens dans son Eglise.
      Souvenez vous !



      Jésus, étant parti de là, se retira dans le territoire de Tyr et de Sidon. Et voici, une femme cananéenne, qui venait de ces contrées, lui cria : Aie pitié de moi, Seigneur, Fils de David ! Ma fille est cruellement tourmentée par le démon. Il ne lui répondit pas un mot, et ses disciples s’approchèrent, et lui dirent avec insistance : Renvoie-la, car elle crie derrière nous. Il répondit : Je n’ai été envoyé qu’aux brebis perdues de la maison d’Israël. Mais elle vint se prosterner devant lui, disant : Seigneur, secours-moi ! Il répondit : Il n’est pas bien de prendre le pain des enfants, et de le jeter aux petits chiens. Oui, Seigneur, dit-elle, mais les petits chiens mangent les miettes qui tombent de la table de leurs maîtres. Alors Jésus lui dit : Femme, ta foi est grande ; qu’il te soit fait comme tu veux. Et, à l’heure même, sa fille fut guérie.


       
  • #2256324

    Le souverainisme mène à la guerre...Peut être, mais pas à la guerre de domination , celle ci cest celle des anti souverainiste, la guerre des souverainistes c’est simplement de se défendre et de se protéger de ceux qui veulent soumettre et asservir tous les peuples du monde, ce dont ce pape de pacotille ne parle jamais.

     

    Répondre à ce message

    • #2256542
      Le 12 août à 10:26 par Christian the Christian
      Pour le pape François, le souverainisme "mène à la guerre"

      le souverainisme, le nationalisme, le patriotisme mènent à la guerre ???

      alors qu’une guerre ethno-religieuse des plus féroces et des plus perfides est déjà en cours et a déjà lieu à l’intérieur même de tous les pays Occidentaux en général et de la France tout particulièrement .

       
    • #2256868
      Le 12 août à 17:59 par La guerre des riches
      Pour le pape François, le souverainisme "mène à la guerre"

      Christian , sur PS4, Xbox ou PC votre guerre ethno-religieuse des plus féroce ?
      La seule guerre féroce et impitoyable (ennemi intérieur) est social, elle fait des milliers de victimes chaque année.

       
    • #2257010
      Le 12 août à 21:30 par Christian the Christian
      Pour le pape François, le souverainisme "mène à la guerre"

      Non ! non ! et vous le savez très bien !
      puisque vous réagissez ... en voulant tourner en dérision et en faisant la comparaison avec un jeu de fiction virtuelle de ce qui est en fait bel et bien une réalité !
      c’est une guerre Non seulement spirituelle, temporelle mais également ethno-religieuse !
      et vous devez être certainement un de ces agents dormants et ennemis de l’intérieur, une de ces taupes que la France compte par centaines de milliers et qui minent en sous terrain et gangrènent les fondements mêmes de ce pays aux racines Chrétiennes et à la culture Occidentale !
      mais comme toujours la réalité dépassant la fiction
      les ennemis de l’intérieur de la France seront Non seulement démystifiés mais aussi démasqués !
      et Dieu reconnaitra les Siens !

       
    • #2257263
      Le 13 août à 08:38 par Gallula & co
      Pour le pape François, le souverainisme "mène à la guerre"

      Vous êtes près pour tourner la bataille d’Alger 2 dans le rôle du général Massu avec des crevettes Bigeard au petit déjeuner.

       
  • #2257896

    Les chiens aboient la caravane passe. Les ennemis de l’Église, pays, armées, empires, religions, idéologies politiques ou autres, sectes, confréries... sont tous tombés et tomberont tous. Pour le plus grand malheur de ses ennemis. On ne négocie pas avec l’Église du Christ qui a déjà triomphé depuis le début.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents