Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pour ne jamais oublier ce qu’il s’est passé le 11 septembre...

"En ce jour de 11 septembre, repensons à toutes ces victimes innocentes... Commémorons ces douloureux évènements qui ont laissé désemparés toute une population. Rappelons-nous en effet qu’il y a 39 ans, la CIA organisait un coup d’état au Chili pour renverser Allende et imposer une dictature favorable aux intérêts yankees".

Enregistrement du dernier discours du président Salvador Allende sur Radio Magallanes, le 11 septembre 1973 à partir de 9h10. Sous-titres français.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Parce qu’il a nationalisé les mines de cuivres de son pays qu’il a été assassiné par le rabbin kissinger .Voilà la vérité .


  • Certes ... n’oublions pas les victimes du 11/09, ainsi que toutes les autres victimes tombées à d’autres dates ...


  • J’avais découvert son histoire dans le livre La Stratégie du choc.

    Repose en paix camarade.


  • Bonjour à tous,

    Je conseille vraiment très vivement, à ceux qui ne l’ont pas encore lu, "La Stratégie du Choc" de Naomi Klein, qui dissèque bien, entre autres évènements, les raisons profondes et les circonstances exactes de l’arrivée au pourvoir de Pinochet. C’est révoltant, c’est édifiant, mais c’est passionnant ! Un must ce bouquin !


  • Le poisson pourrit toujours par la tête disait Mao, et c’est ainsi que c’est fut au Chili.
    La formation des Chicago Boys à l’université de Chicago aux Etats-Unis par un certain Milton Friedman avait pour but d’attendre une crise où le "politiquement impossible devienne le politiquement inévitable", ce politique inévitable était la résurgence de la politique libérale .
    Cette politique économique dont nul ne voulait au Chili -hormis les nantis, les propriétaires terriens- fut imposée par ce féroce coup d’Etat qui fut orchestré depuis belle lurette par le gouvernement étatsunien qui complota sciemment à l’effondrement de ce pays socialiste, notamment via des entreprisesITT, Ford. Allende est un héros pour chacun, un héros qui dépasse les clivages politiques hormis celui des corporatistes, de celui du grand dragon américain inhumain et des maîtres qui le contrôlent (au moment de l’élection de Salvador, Nixon dira "Faites crier l’économie.")
    Gloire éternelle aux résistants de l’impérialisme judéo-protestant !
    El Pueblo unido jamas sera vencido !


  • Repose en paix, Salvador.


  • ils ont fait la même la choses avec boumediene.

     

  • Merci de ce rappel émouvant.

    Quand je pense aux canailles galonnées - vénérées par les droitards bien de chez nous - qui ont assumé ce coup d’état sur commande d’une puissance étrangère, ont torturé et assassiné sans état d’âme des milliers de leurs compatriotes, puis ont livré leur propre pays et leur propre peuple à la voracité de la finance internationale ... se sont-ils jamais rendu compte de l’énormité de leur trahison ? ... étaient-ils plus stupides qu’abjects ou plus abjects que stupides ? ...

     

  • Il était maçon, ça n l’a pas empêché de nationaliser des entreprises détenues par des capitaux étrangers et d’être plus à gauche que le parti communiste chilien...

     

  • J’aimerais qu’Alain Soral revienne sur cet événement(dans l’un de ses entretien du mois,par ailleurs toujours excellent)et sur la période des années 1980 (début de la financiérisation de l’économie),et qu’il m’éclaire sur les choix de Jean Marie Le Pen.

    En effet,à l’époque le FN soutenait Reagan,thachter,et la droite financière contre Allende et autres mouvements pro-souveraineté nationale et anti-libéraux en Amérique Latine.

    Je rappelle que JM Le Pen a soutenu Pinochet contre Allende !
    Avec tout le respect que je dois au patriarche,comment a-t-il pu dire qu’il admirait une m.... comme Pinochet,collabo et traitre à son peuple ??

     

  • Je pose toujours la même question, inspirée par Roland Dumas, lorsqu’on me parle du 11 septembre : je demande toujours "lequel ?"

    Effectivement celui de 1973 est d’une ignominie sans nom, et a totalement été éclipsé par celui de 2001.

    Finalement, depuis l’assassinat de Kennedy, c’est vraiment la même clique qui applique les même recettes. À titre d’exemple, sans même parler de Kissinger le bourreau, on peut parler de George Bush père : tueur du ciel, pétrolier, vendeur d’armes, boss de la CIA, vice président de Reagan et président à son tour avant de placer son rejeton (il avait deux cartouches : Jeb et W) à la maison blanche avec les affaires que l’on sait pour le pétrole et pour Halliburton. Des milliards de milliards dans les poches et des montagnes de cadavres.

    On n’est pas en face de débutants.

    Pour info et pour rejoindre Alain Soral le type est issu du protestantisme le plus sectaire : The Episcopal Church (also officially known as the Protestant Episcopal Church in the United States of America) is a mainline Anglican Christian church found mainly in the United States.

    C’est du lourd.


  • Hum....Excusez moi mais on est pas tous des cocos ici...

    Le Pen était farouchement anti communiste et Allende était en train de faire du Chili un nouveau Cuba inféodé aux Soviétiques, d’où son soutien à Pinochet, Reagan, Thatcher.
    Lisez la Nomenklatura de Voslensky, dissident soviétique de haut rang de ces années précises. Il y explique que l’URSS avait une visée impérialiste contrairement à ce qu’annonçait sa propagande, et voulait utiliser le Chili et sa géographie qui longe l’Amérique du Sud pour avoir une base arrière et renverser toute la région. D’ailleurs des cargos d’armes russes étaient en route juste avant le putsch de Pinochet.

    Alors Pinochet a tué 1000 personnes certes, mais je crois qu’il faut voir ça plutôt comme un putsch de généraux qui ont voulu sauver le peuple et sa nation d’une décadence marxiste à la cubaine. La répression a surtout touché les agitateurs étudiants, syndicalistes et terroristes marxistes. Il faut se rappeler qu’Allende n’avait reçu qu’un tiers des votes lorsqu’il a été élu, et que ses politiques marxistes ont provoqué une inflation terrible.
    La moitié du Chili voit toujours Pinochet comme un sauveur.
    Sa très mauvaise réputation a été largement organisée par la propagande du KGB qui avait des ramifications dans tous les services de presse de l’occident. Il faut dire que la petite élite soviétique a été furieuse de perdre la partie d’une telle manière et ils se sont vengés comme ils ont pu. De plus en France, la période Socialiste des années 1980 a fait que beaucoup d’exilés gauchistes chiliens ont été accueillis chez nous, amenant avec eux leur vision partiale des choses.

    Cela dit je peux comprendre que Soral et les Soraliens désapprouvent cette vision des choses puisque le marxisme n’est pas un repoussoir pour eux et je le respecte mais il faut aussi bien comprendre le contexte de tout ceci avant de juger.

     

    • Lire des telles commentaires sur E&R, on se croirait dans fdesouche….
      Lisez la Stratégie du Choc de Naomi Klein, informez-vous, des tels âneries sont purement de la propagande qu’on vous a gobé jusqu’à ne plus soif... Le Chili avait une économie développementaliste, c’est-à-dire keynésienne, tous les partis sans exception au Chili voulaient une telle politique économique (les 3 plus grandes formations politiques étaient pour nationaliser le cuivre !) ; la seule façon qu’on trouvé les atlanto-sionistes pour essayer la politique libérale inhumaine –qui deviendra la norme dans le monde 20 ans plus tard-ont été des coups d’Etat généralisés dans le cône sud qui après la guerre se développait massivement.
      « Il faut se rappeler qu’Allende n’avait reçu qu’un tiers des votes lorsqu’il a été élu, et que ses politiques marxistes ont provoqué une inflation terrible. »
      Le délabrement de l’économie chilienne au temps de Pinochet est attesté par les malversations des agents intérieurs payés par la CIA, par les entreprises multinationales qui perdaient chaque jour des profits. TOUT CECI EST DOCUMENTE. Notamment le non-prêt de la Banque mondiale, l’embargo sur le cuivre la principale ressource du pays encore de nos jours. Allende a été élu selon le mode de scrutin majoritaire du Chili au premier tour, mais vous semblez oublier qu’il a été plébiscité en 1973, année même du coup d’Etat !
      Regardez plutôt, ici un graphe du PIB par tête avec correction de l’inflation http://en.wikipedia.org/wiki/File:G...
      1975,1983 les périodes les plus basses, où la théorie de choc de Milton FRIEDMAN (pas un allemand je vous rassure) a été le plus appliquée. Je veux bien que vous n’aimiez pas les idées "marxistes", est-ce autant pour mentir de cette manière, et justifier ces coups d’état qui ne sont que les prémisses de la mise à la marche forcée des peuples pour un NOM piloté par vous savez qui ?

      1ère partie ...


    • « Alors Pinochet a tué 1000 personnes certes, mais je crois qu’il faut voir ça plutôt comme un putsch de généraux qui ont voulu sauver le peuple et sa nation d’une décadence marxiste à la cubaine. La répression a surtout touché les agitateurs étudiants, syndicalistes et terroristes marxistes. »
      Vente des forêts primordiales des natifs aux "investisseurs" américains, 3000 mort, torturés, disparition, non seulement des marxistes, mais des prêtres et autres s’élevant contre la junte.
      Pinochet a crée un Etat privée où les piranhas possédaient les richesses, sortes d’oligarques, où les bidonvilles s’entassaient, où la population n’avait rien à manger alors qu’il avait le plein aval et soutien des Etats-Unis d’Amérique ! IL EST OU LE SOUTIEN AU PEUPLE ? OU ES L’OEUVRE NATIONALE ICI ?
      Faites attention mes camarades d’E&R il y a ici des éléments perturbateurs qui veulent vous égarer, qui veulent mentir sur les révolutions nationales et socialistes dont les grands noms furent Castro, Allende, ou encore Khomeini, ne vous laissez pas avoir la sophistique de ces personnes, mais poursuivez la route du logos, de raisonnement argumenté réfléchi, sourcé dont même Alain Soral nous donne les sources et les clés de lecture.


    • Oui je savais bien que quelqu’un allait me sortir la stratégie du choc, livre très sourcé, documenté et très impartial écrit par une universitaire américaine, donc même pas chilienne, dont les parents étaient des juifs ultra-marxistes, donc y’a pas que Friedman vous voyez ;)
      A coté de ça, moi je vous propose une source soviétique de haut rang pour appuyer mes dires contrairement à ce que vous dites : http://fr.wikipedia.org/wiki/Mikha%...

      Bref, si ce pays est devenu si mauvais et si corompu sous Pinochet, expliquez moi pourquoi c’est celui en Amérique du Sud où les gens ont le niveau de vie le plus élevé. Expliquez moi, si Pinochet fût un tel dictateur absolu, pourquoi 15 ans plus tard il a remis en place une démocratie et des gouvernements de gauche ont pu être élu...

      Voyez...le problème ici c’est que vous avez une vision trop dualiste du monde, blanc ou noir, bien ou mal...
      Ce n’est pas parce que les USA sont aujourd’hui complètement sionisés qu’il faut jeter le bébé avec l’eau du bain. Il existait au sein du petit peuple, avant les néoconservateurs juifs ancien démocrates trotskystes, une vraie Amérique conservatrice avec des valeurs morales, du patriotisme et un esprit de liberté, d’indépendance et de refus de l’étatisme qui menait foncièrement à l’anticommunisme le plus honorable. Tout cela a été marginalisé par les néoconservateurs israelo-américain.
      Mais si vous ne pouvez pas comprendre les racines honorables de cet anticommunisme là, il est certains que vous appliquerez vos schémas de pensés calqués sur la géopolitique sionisée actuelle et que vous vous mettrez toujours du coté marxiste quoiqu’il arrive. Le Coup d’Etat au Chili est une résultante de cette résistance anticommunisme là et non de la domination sioniste actuelle. Et de même, du coup vous idéalisez Allende et ses alliés soviétiques alors que l’URSS n’était qu’une petite élite d’1 million de personne qui écrasait 120 autre millions en sur-investissant dans l’armement et le KGB pour se protéger et en délaissant le bien être matériel du peuple russe dont ils se fichaient. Cette élite était une bureaucratie de petits chefs qui rêvaient de monter les échelons de la bureaucratie et donc l’étape suivante pour les plus grands chefs étaient d’étendre l’influence de leurs pouvoirs au monde, d’où cette volonté impériale soviétique comme l’a écrit Voslensky.


    • Monsieur je vous ai donné une graphique qui lui est impartial et ne ment pas, ne voyez-vous pas l’immense imposture du régime pinochetiste ?
      Le décollement a eu lieu après la chute de ce régime ! Et il n’y a rien qui puisse placer les intérêts nord-américains sur celui du peuple chilien, RIEN comme vous semblez le sous-entendre en parlant de la valeur infinement plus riche du selfmade man et autres mythes de la Frontière.
      Je ne nie pas l’influence soviétique, je ne vois d’ailleurs ce qu’il y a de honteux par rapport à l’influence étatsunienne, je préfère dans mon cas la Troisième Rome à la Carthage nord-américaine...

      Car en effet vous l’aurez compris, je ne suis pas "occidentaliste", et peu m’importe les destin des ordures étatsuniennes (d’ailleurs le catholicisme est au sud, non pas tant au nord). Les bidonvilles, le racket des retraités (imposition de la retraite par capitalisation), les disparus ce ne sont pas des mensonges marxistes, mais des réalités. Alors ne souhaitez jamais à autrui, ni pour un pays ce que vous ne souhaiteriez pas pour vous-même ou votre patrie.


    • Votre graphique montre surtout ce que je disais précédemment, le niveau de vie a lourdement chuté sous Allende, l’inflation dûe à la création monétaire bidon pour financer les beaux projets communistes a ruiné le petit peuple, si bien que des milliers de mères de familles ont défilé dans les rues en tapant sur des gamelles.
      Allende a commencé à prendre de plus en plus de décisions bafouant la constitution et l’armée est intervenue voilà tout.
      Milton Friedman est venu présenter des méthodes monétaristes pour redresser l’économie socialiste décadente du Chili, la période de correction des excès à été rude pendant un court moment comme toujours avec cette méthode qui purge une économie socialiste de ses excès au début, puis le décollage s’est enfin produit. Cela dit, je vous dis ça, mais je ne suis même pas pro-monétariste, je suis pour la théorie de l’école autrichienne mais bref c’est un autre débat...
      Je pense que vous employez un argument malhonnête en disant que rien ne justifie la domination nord américaine puisque vous semblez ensuite apprécier la domination soviétique. Je ne suis pas personnellement pour aucune de ses dominations contrairement à vous, je dis juste que dans le contexte de la guerre froide ces pays étaient forcés de choisir un camp et que moi, dans ce cas là,« » mon choix aurait été rapide.

      Je veux quand même que vous sachiez le destin que les soviétiques auraient réservés à Allende s’ils avaient pu poursuivre leur coup jusqu’au bout. Comme on l’a vu en Grenade marxiste avec l’assassinat du révolutionnaire Maurice Bishop et en Afghanistan après la victoire communiste et l’assassinat du leader communiste afghan par une équipe de Spetsnaz, les forces spéciales soviétiques, une fois que le KGB avait réussi à faire tomber un pays, il se débarrassait au plus vite des leaders révolutionnaires pour s’affranchir d’éléments révolutionnaires qui auraient pu être perturbateurs pour le futur. Le destin d’Allende était donc d’être éliminé pour le KGB. Cela est confirmé par le dissident soviétique et ancien agent du KGB, Yuri Bezmenov dont vous pourrez consulter l’interview ici : http://www.dailymotion.com/video/x9....

      Donc mettons les choses en perspective, vous êtes donc communiste et voulez le bien du monde mais si jamais vous aviez pris part à une révolution durant la guerre les soviétiques vous auraient à un moment ou un autre supprimé, voilà.


    • J’aurais envie d’entendre, Tornade, votre positionnement au sujet de Chavez ou encore, pour prendre meilleure comparaison, au sujet de Castro.
      Car Fidel Castro incarne la dignité et l’héroïsme, il est la gloire du peuple cubain...


  • un autre 11 septembre, funeste et tragique, où le chili cessa de rêver pour longtemps !

     


    • @niknight C’est un très bonne idée que tu as là mais malheureusement pour moi, j’ai quitté le Chili il y a 2 ans. Je m’y rendrais prochainement pour travailler la terre de mon oncle près de Los Angeles (Región del Biobío).



      a Andreas :

      Merci pour ta réponse.
      Dommage pour moi que tu es quitté le Chili il y a 2 ans. Qu’y faisais tu si ce n’est pas indiscret ?
      Je ne connais pas Los Angeles mais la famille de ma "femme" a de petites parcelles dans la périphérie ( dans un endroit des plus isolé et reposant, parfait pour une BAD ) de San Carlos, qui fait partie, comme Los Angeles de la région du Biobio.
      Bon courage pour ton retour proche au Chili, et si tu veux rentrer en contact pour quoi que ce soit, n’hésites pas ca sera avec plaisir. :)


  • Vivant au Chili, j’ai parfois j’ai l’impression que l’on parle plus d’Allende et de Pinochet en France qu’au Chili. C’est quand même assez triste de voir qu’en France on parle extrêmement peu du Chili actuel par contre on évoque très souvent le triste Chili des années 70-80.

     

    • Es-tu Chilien ? Où habites tu ? J’ai travaillé au Chili et j’y ai de nombreux amis. Je te donnerais bien une petite explication mais d’abord il faudrait que je saches si tu es natif et dans quel condition tu t’y trouves (histoire que je ne te dises pas des choses que tu sais déjà).


    • Je ne vois pas trop l’importance du lieu où j’habite, mais bon je vais répondre, j’habite à Santiago entre les stations de Métro Cumming et Quinta Normal. je suis français, au Chili depuis le mois de janvier.


    • Bonjour a vous Foromer et Andreas !

      D’accord avec Foromer, j’ai aussi l’impression qu’on parle plus d’Allende et Pinochet en France qu’au Chili. D’ailleurs là bas ce n’est pas vraiment un sujet tabou, et on peut aisément en débattre avec les gens, tant qu’on essaie de ne pas trop prendre partie en tant qu’étranger. De mon expérience je dirais que c’est du 50/50 pro-Pinochet et anti-Pinochet. (d’ailleurs c’est assez "cocasse" car riches ou pauvres, cela ne change pas grand chose, quelque soit ta situation tu peux etre pro ou anti-Pinochet, j’ai vu de tout à ce niveau)
      A ceux qui vivent au Chili :
      Je pensais que peut-etre, on pourrait se rencontrer entre "camarades ER Chile" (ce message vaut aussi pour Vlad et El Tornado si ils vivent au Chili) je suis dans la région de Santiago et Rancagua (O’higgins sexta region).
      Je viens de m’inscrire à l’instant, je n’ai pas encore pris le temps de voir comment vous contacter mais si vous etes intéréssé, c’est avec plaisir je vous inviterais à l’apéro :) (ou mieux, un asado quand les beaux jours reviendront)


    • @Foromer Je suis assez d’accord avec niknight, c’est 50/50. En faite, les gens parlent de cette période mais les Chiliens ont généralement tendance à ne pas aborder la politique, c’est fort du domaine privé et même si tu connais certaines personnes intimement, cela monte souvent dans les décibels (...mais sans haine). Moi ce qui me frappe au Chili ce sont les écarts entre les visions politiques des anciennes générations et des nouvelles générations. Ex : je connais de nombreux pères de famille d’une quarantaine ou cinquantaine d’années qui adulent Hugo Chavez par contre pour ce qui est des jeunes d’une vingtaine d’années, je me trompe peut-être mais j’ai plutôt l’impression qu’ils voient le système libéral à l’américaine comme un modèle.
      @niknight C’est un très bonne idée que tu as là mais malheureusement pour moi, j’ai quitté le Chili il y a 2 ans. Je m’y rendrais prochainement pour travailler la terre de mon oncle près de Los Angeles (Región del Biobío).


    • Bon apparemment mon message n’est pas passé donc je recommence

      a Andreas :

      Merci pour ta réponse. Dommage pour moi que tu ne vives plus au Chili. Qu’y faisais tu si ce n’est pas indiscret ?
      Je ne connais pas Los Angeles mais la famille de ma "femme" a quelques parcelles dans la périphérie ( un endroit des + isolé et reposant en pleine nature, parfait pour une BAD) de San Carlos qui se situe dans la meme région que Los Angeles, donc le Biobio.
      Bon retour au Chili sur les terres de ton oncle et si par hasard tu veux prendre contact n’hésites pas ca sera avec plaisir camarade :)


  • Afficher les commentaires suivants