Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pourquoi tant de haine contre Julian Assange ?

Après le feuilleton des révélations WikiLeaks, celui de la cavale Julian Assange, figure emblématique de ce site “sulfureux”, par lequel le “scandale” est arrivé, aujourd’hui réfugié dans les locaux de l’ambassade d’Équateur à Londres, et qui vient de s’exprimer publiquement ce dimanche dernier.

Automne 2010. Le site WikiLeaks dévoile sur Internet des centaines de télégrammes que la diplomatie américaine aurait aimé garder secrets. Le scandale est énorme. Enfin, pas tant que ça, puisque les révélations en question n’en sont pas vraiment. De Nicolas Sarkozy, apprend-on ainsi que notre Président d’alors serait un « susceptible et autoritaire »… Sans blague ? Mieux, il serait décrit comme « le président français le plus proaméricain depuis la Seconde Guerre mondiale… » On refuse de le croire. Et la Maison blanche de se rassurer en affirmant qu’il « est actuellement le dirigeant le plus influent en Europe. » tout en s’interrogeant « sur l’impact que cela peut avoir sur “le traditionnel centre de gravité pro-arabe” de la France dans sa politique au Proche-Orient. »

Bon ben voilà. Tout ça pour ça…

Comme souvent, Daniel Cohn-Bendit parle vrai sur les ondes d’Europe 1. Des secrets d’État ? Mais quels secrets ? « On est un peu hypocrites. On sait que la réalité diplomatique n’est pas toujours aussi belle que la réalité dite. Il n’y a aucune révélation. La révélation c’est : ce qu’on supposait, eh bien, c’est vrai. Moi, je suis un peu voyeur, je l’avoue ! » Ainsi, un Israël ayant quasiment vassalisé les puissants USA, à moins que ce ne soit l’inverse, on ne sait plus très bien. Un Hervé Morin, ministre pourtant chargé de notre Défense, se rendant chaque semaine à l’ambassade américaine à Paris pour y chercher, allez savoir, conseils, subsides ou feuille de route. Un régime saoudien et les Émirat unis allant avec, eux aussi tenus sous tutelle par ce lointain, et puissant protecteur, Washington il va de soi : bref, tout le monde découvrait l’eau qui mouille et le feu qui fait chaud.

Au fait, qui est Julian Assange ? Un Australien, enfant de famille désunie, pur produit de la génération informatique, un de ces agités du clavier persuadé qu’avec Internet adviendra enfin un règne nouveau, chaque petit Terrien se trouvant connecté à plus de six milliards de ses semblables. C’est nigaud, mais vraisemblablement sincère. L’affaire WikiLeaks se sera chargée de le ramener dans le monde réel, car si les USA sont prompts à donner des leçons de transparence sur le web à la planète entière, ils connaissent une fâcheuse tendance à perdre tout sens de l’humour dès que le bidule vient à les concerner. C’est l’effet boomerang ; rien d’étonnant pour un trublion né au pays des aborigènes et des kangourous.

Du coup, réfugié en Angleterre, Julian Assange, menacé d’une extradition vers la Suède, là où il est accusé d’agressions sexuelles dont le moins qu’on puisse prétendre est qu’elles ne tiendraient même pas sur le dos d’un âne à trois pattes, mais qu’elles pourraient bientôt le renvoyer direct aux USA sans même passer par la case Stockholm pour atterrir direct à celle de la chaise électrique, a donc demandé l’asile à l’ambassade de la minuscule république équatorienne.

Et à propos d’âne, c’est là que le bât blesse. Parce que Quito, capitale d’une nation certes petite, mais n’ayant manifestement plus l’envie de se faire marcher sur les pieds par le puissant voisin américain, surtout depuis qu’elle a rejoint l’ALBA (Alliance bolivarienne pour les Amériques) dont sont membres des pays aussi susceptibles que le Venezuela, le Nicaragua et Cuba, vient de mettre les pieds dans le plat à tortilla : « L’entrée de la police anglaise dans l’ambassade équatorienne de Londres aurait de graves conséquences dans le monde entier. » Et Rafael Correa, président équatorien et très proche du turbulent Hugo Chavez, son homologue vénézuélien, de remettre une seconde couche de piment sur un plat qui ne commençait pourtant pas à manquer d’épices : « Jamais, au moins tant que je serais président, l’Équateur n’acceptera des menaces comme celles que la Grande-Bretagne a proférées cette semaine de manière totalement grossière, manquant d’égards et inacceptables. »

Près de trente ans après l’agression anglaise sur une Amérique, latine et catholique, lors du conflit des Malouines, l’avertissement n’a pas dû forcément être lancé en l’air.

En attendant, le site WikiLeaks n’émet plus. Triste pour les amoureux de la liberté d’expression.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #212402

    Il n’y a JAMAIS eu d’infos négatives ou problématiques à l’Israël parmi tout ce qui a été propagé par Wikileaks / Assange. Incroyable, non ? Par contre, plein d’infos troublantes pour les quelques pays ciblés par les E.U. ces dernières années.

    C’est quand même assez fort comme truc : pour éviter de souffrir des ’whistleblowers’ anonymes, on crée et on publicise dans le mainstream un site bidon, qui non seulement permet d’attraper ceux qui étaient censés rester anonymes, mais aussi permet de contrôler ce que l’on va relâcher au public. Ensuite, les journaux mainstream sont là pour travailler avec Assange pour bien publiciser les infos qu’ils veulent propager.

    D’après moi, tout ces problèmes légaux d’Assange sont un leurre pour aider à convaincre le monde qu’il est légitime, alors qu’en réalité il n’a fait qu’avancer l’agenda néoconservateur au Moyen Orient...

     

    • #212406

      D’après moi, tu es pénible.
      Wikileaks révèle l’influence croissante du crime organisé israélien :
      http://www.egaliteetreconciliation....

      Wikileaks, les médias et Israël : suite de notre rencontre avec Julian Assange
      http://www.agoravox.fr/tribune-libr...

      Quelles relations as-tu avec d’autres médias britanniques ? Pourquoi ils vous accusent d’être antisémites ?
      Nos relations ne sont pas au beau fixe. Notamment avec la BBC. Aujourd’hui un journaliste m’a agressé verbalement à la sortie du commissariat. Il s’agissait de John Sweeney de l’émission Panorama. La BBC est l’un de nos plus grands adversaires. Ce média nous a accusé de collaborer avec des prétendus antisémites comme Israël Shamir qui nous soutient. Il s’agit d’un journaliste et écrivain natif de Sibérie et installé en Israël. Niant le judaïsme et devenant pro-palestinien, il s’est par la suite reconverti à l’orthodoxie russe. C’est pourquoi il est haï dans les mêmes proportions que Salman Rushdie. Il vit maintenant en Suède, et comme il nous aidé pendant un certain temps, des médias nous accusent à notre tour d’être antisémites, d’avoir fourni des documents aux russes et d’avoir des relations avec Loukachenko. Nos adversaires contactent également nos ennemis pour les interviewer. Ils vont en faire un spectacle qui sera sur les ondes lundi (comme par hasard lors de la première journée du procès) et tenteront ainsi d’influencer les juges. On a finalement découvert que la femme du producteur de ce spectacle faisait partie du mouvement sioniste à Londres...

      C’est vrai que tu crains Israël ?
      Bien entendu.


    • #212417

      moi, des fois, je me trouve un peu trop complotiste ...
      mais toi, tu me bat haut la main !!
      ... mais bon, ton scénario se tiens ...


    • #212420

      bien vu l’aveugle !


    • #212430
      le 30/08/2012 par Grindsel Tirédunevi
      Pourquoi tant de haine contre Julian Assange ?

      Petit article datant de juillet 2010 au sujet de Wikileaks.


    • A priori, il manque surtout des volontaires pour traduire tous le documents que possède Wikileaks : il leur faudrait une 100aine d’années pour y arriver et ils n’ont pas exploré toutes leurs archives !
      Donc avant de les accuser de retenir des documents, dites-vous plutôt qu’ils ont tellement de soucis juridiques en ce moment, qu’ils doivent d’abord penser à survivre avant de continuer leur travail.

      Plein de documents sont en attente de traduction sur le forum :
      http://www.wikileaks-forum.com/index.php


    • #212825

      @Mama Mood : Je ne vois pas quoi que ce soit dans cette liste qui soit particulièrement nuisible au pouvoir israélien. Ces dépêches de Wikileaks parlent du crime organisé israélien et non du gouvernement israélien, et du fait c’est des infos sans impact.

      Par exemple, savais-tu que le crime organisé français fait des choses illégales et pas bien ? Mais n’en parle pas trop, car si les gens savaient ça on risque d’avoir une révolution colorée en France !

      Et bien sûr qu’un Julian Assange qui cherche à paraitre légitime nous dira que l’Israël (comme les USA) le considère grandement problématique...

      — -

      En tout cas, j’espère que les lecteurs porteront leur attention sur cet article du Réseau Voltaire que Grindsel nous a offert ("Wikileaks : une diversion politique").

      J’espère aussi que les commentateurs feront un petit effort pour être plus cordiaux et constructifs. Ça n’apporte rien de bon de me traiter de "pénible" ou de me dire des "bien vu l’aveugle"...


  • #212427

    s’il était gênant il serait déjà mort


  • #212429

    Il me semble que Webster Tarpley le considère comme un lampiste. Huit lettres : pas mieux.


  • #212456

    Assange semblerait assez représentatif de ce que l’on pourrait appeler le syndrome de Frankenstein. Une créature créée de toute pièce dont on finit par perdre le contrôle. Le Hamas est aussi un exemple.
    Assange est probablement une création du Mossad, le mec a peut être un peu trop cru à ce qu’il faisait et maintenant il faut le mettre hors service car devenu un peu trop encombrant.

     

    • Pour moi la créature a été retourné et sert a d’autre puissance maintenant,quand la soi-disante affaire pussyriots a été jugé,Assande est sorti de son ambassade et tous les regards se sont tourné vers lui.D’ou la haine des Anglo-saxons a son encontre.


  • #212474

    Assange ? moi dans ce genre d’histoire, j’attend cinquante ans minimum pour me prononcer. C’est un bon truc pour vivre vieux ; j’en ai 57.

     

    • #212872

      Même position. Totalement impossible de trancher sur ce sujet et probablement pour longtemps. La seule chose qui m’étonne c’est qu’un pirate "de base" se faire coincer et paye cher. Là Wikileaks c’est la petite entreprise qui a pignon sur rue, j’exagère à peine - avez-vous vu leurs locaux hi-tech ? Le responsable semble avoir un bon réseau pour arriver à rester "libre" jusqu’à présent. Et puis dans Wikileaks, il y a wiki c’est quand même pas une référence :)


  • #212739
    le 30/08/2012 par charles antoine
    Pourquoi tant de haine contre Julian Assange ?

    Je me demande à qui profitera vraiment tout ce tapage médiatique autour d’Assange...

    Quant les journalistes prostitués nous vendent du Assange à tour de bras, j’ai plutôt tendance à y voir quelque coup fourré..


  • #212745

    J’ai entendu dire qu’il était un agent des services secret américains et que son rôle c’est de faire de la désinformation ou une sorte de diversion pour que les gens pensent qu’il est une victime du système, est ce vrai ?

     

    • #212822
      le 30/08/2012 par charles antoine
      Pourquoi tant de haine contre Julian Assange ?

      le N.O.M aura probablement besoin de types comme Assange, pour convaincre les plus réfractaires à sa mise en place, lorsque nous serons parvenus au fameux point de rupture environnementale, sociale et économique...

      toujours cette même stratégie qui dans une dictature efficace, consiste à créer la contestation avant qu’elle n’apparaisse, pour mieux la diriger ensuite..


    • #212838

      Je ne sais pas si c’est vrai mais j’aurai tendance aussi à croire qu’il est un agent des services secret. J’ai du mal à croire au personnage d’Assange et toutes ces révélations qui lui tombent à la pelle un peu trop facilement.


  • #212756

    ..assange=une marionnette inoffensive..un rebelle casse-croùte !!


  • #212946
    le 31/08/2012 par Fouquier Tinville
    Pourquoi tant de haine contre Julian Assange ?

    oui d’ailleurs pour quelqu’un si informé des petits secrets du monde , il est bien curieux qu’il ai choisi comme pays protecteur ....l’Équateur , il aurait été bien plus inspiré de trouver un pays un peu plus musclé , l’Iran par exemple ,ou la Russie du bon Vladimir , car je vois mal les anglois prendre d’assaut l’ambassade Iranienne ou Russe