Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Pourquoi tant de haine contre la Russie ?

Le crime suprême de Poutine est sans doute, pour nos élites occidentales, de traiter le problème par le retour aux valeurs russes.

 

Pourquoi tant de haine ? À la chute de l’URSS, les Occidentaux – États-Unis en tête – avaient une idée bien précise de ce que devait devenir la Russie : un empire définitivement éclaté et affaibli, paradis des affairistes. Durant les années Eltsine, les consultants américains ont bâfré 5,6 milliards de dollars d’honoraires pour « aider la Russie à faire sa transition vers l’économie de marché ». Résultat : une baisse du niveau de vie de 40 %, la richesse du pays concentrée entre les mains de sept oligarques, la corruption généralisée comme mode normal de fonctionnement, l’effondrement de la natalité et la hausse de la mortalité et la perte du prestige international de la Russie, tandis que les Occidentaux soutiennent les mouvements centrifuges des régions périphériques au travers des « révolutions de couleur »…

La corruption est un mal propre à l’histoire russe, et en général aux très grands pays qui n’ont pas d’appareil d’État approprié pour implanter une administration intègre. La popularité de Poutine tient à son rôle dans le rétablissement de l’État, de l’économie, d’une politique sociale et de la puissance de la nation, prestige qui culmine avec le retour pacifique de la Crimée dans la mère patrie.

Mais il lui reste à traiter le problème de la corruption, mal endémique qui est un frein dans le développement du pays. Si celle des grands oligarques a été réduite énergiquement par des méthodes… russes, il reste la corruption endémique, celle qui pollue les rapports sociaux, se conjugue à la bureaucratie pour miner l’autorité de l’État, bloquer l’initiative économique et démoraliser les citoyens.

Le phénomène ne se limite pas à la Russie, mais touche les anciennes républiques, au premier rang desquelles l’Ukraine, mais là, pas touche : on n’aura pas de reportage du Monde ou de Libération.

Le crime suprême de Poutine est sans doute, pour nos élites occidentales, de traiter le problème par le retour aux valeurs russes. Dostoïevski l’avait illustré dans Les Frères Karamazov, par l’opposition entre le frère attiré par les valeurs individualistes et matérialistes de l’Occident, associées au progrès, et l’autre attiré par les valeurs collectives slaves porteuses de l’identité, associées à l’arriération du pays. Éternel dilemme entre matérialisme individualiste et valeurs collectives et spirituelles. La voie choisie par la Russie de Poutine est la modernité de l’économie de marché et du progrès technologique, mais cadrée par les valeurs russes, le retour aux valeurs collectives slaves incarnées dans la religion orthodoxe. C’est un équilibre entre le « je » et le « nous », entre les droits et les devoirs. L’exact inverse de notre vision des droits de l’homme réduits aux droits absolus de l’individu, la soumission totale du « nous » au « je ».

Le retour de la Grande Russie, sur Kontre Kulture

 

La Russie, un retour parmi les grands, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1697273
    le 08/04/2017 par raslebol33
    Pourquoi tant de haine contre la Russie ?

    Poutine qui vient de l’ex KGB a tout compris...Son pays dérange,de par ses positions et ses soutiens,et tient tête aux partisans du nouvel ordre mondial !!Tout est bon pour "taper" sur la Russie(sportifs,sanctions,conflits...) Seuls les formatés du système sont Anti-Russie !!


  • #1697279

    Un jour nous dirons : Pourquoi tant de haine contre la France ?
    L’Histoire se répète, la France est une petite soeur de la Russie (révolution, gloire ancienne, centralisme, façon de voir la vie) et nous n’en sommes qu’à la lente "chute du mur", le nôtre. Le mur qui nous fut bénéfique : frontières, remparts.
    Existe-t-il un crime de haine contre la France ?
    Il y aurait beaucoup de condamnés.
    La Russie se relève, nous trébuchons dangereusement.

     

    • #1697850
      le 09/04/2017 par Philippe
      Pourquoi tant de haine contre la Russie ?

      Pourquoi tant de haine envers la Russie ?
      Parceque c’est un pays chrétien orthodoxe blanc donc : haine historique de la part de la papauté contre la Russie ; haine historique des musulmans turciques contre la Russie ; haine historique du judaïsme contre la Russie ;
      Aujourd’hui, haine de pratiquement la terre entière car la Russie est le seul pays à mener une politique chrétienne, le seul pays où l’on construit des monastères et des églises à la pelle, le seul pays où les églises et les monastères se remplissent.


  • #1697285
    le 08/04/2017 par anonyme
    Pourquoi tant de haine contre la Russie ?

    C’est le leit motiv des prédateurs internationaux, qui voient leur névrose d’hyperaccumulation en butte aux réactions de leurs victimes. On peut supposer que le ténia aussi, hait la main et le ténifuge qui veulent l’expulser, et le pou la Marie-Rose. L’hyperaccumulateur est contraint à l’hyperdomination dans l’hyperviolence (’’le nationalisme c’est la guerre’’...) pour hyperévincement afin d’hyperspoliation et tout ce qui l’en pourrait empêcher lui est haîssable. CQFD. Un dirigeant comme Mr. Poutin est très exactement leur ennemi.

     

  • #1697290

    Poutine a commencé a déranger des lors qu’il a repris les manettes de la banque centrale russe et initié le pipeline syrien.


  • #1697308

    Parce que Poutine vient du peuple, et que Dostoïevski se lit plus aujourd’hui que les auteurs français de la même époque.


  • #1697327

    Dans Les Démons Dostoïevski traite du sujet des antifas de la fin du XIXe siècle.


  • #1697380

    il y a plusieurs raisons qui font de la Russie le grand pestiféré :
    - la Russie a interdit toute activité sur son sol aux Rothschild et à Soros.
    - la Russie soutient le régime légitime de Bachar el Assad que l’occident veut faire passer pour un tyran sanguinaire.
    - la Russie a reconquis la Crimée qui quoi qu’on en dise est peuplée a plus de 70% de russophones.
    - la Russie combat le régime néo-nazi instauré par la force en Ukraine par l’OTAN et l’Union Européenne.

     

    • #1697537

      Ne pas reconnaitre la Crimée comme étant russe c’est soutenir et conforter le régime (judéo) bolchévik puisque c’est ce régime qui a séparé (volé ?) la Crimée de la Russie en 1954... par un Ukrainien ! (Khrouchtchev).
      La Russie reprend ses territoires historiques volés (Crimée par Khrouchtchev, Donbass par Lénine et l’Ossétie (à la Géorgie) par Staline —Joseph Djougachvili— qui était Géorgien), ce qui veut tout simplement dire que la Russie est dans sa phase "anti-soviétique" et renie tout ce passé qui avait dépecé la Russie.
      Il est donc ironique de qualifier les Bolchéviks de "Russes" puisque la Russie était la grande victime et tous les autres (ex-URSS) les bénéficiaires de ce braquage historique.
      On remarquera également l’ironie de ces "ex" qui critiquent "le régime russe"... alors que ce régime c’était eux !! (Staline était Géorgien, Khrouchtchev, Ukrainien et Brejnev Ukrainien).
      Si ce régime était aussi pourri... ils n’ont qu’à rendre ce qu’il leur a donné.
      En principe, on n’accepte pas les cadeaux d’une dictature... sauf si cette dictature c’était eux-mêmes.


  • #1697404

    Je recommande cet essai politique très intéressant
    « Vladimir Bonaparte Poutine » de Yannick Jaffré


  • #1697448
    le 08/04/2017 par Pépé le Moko
    Pourquoi tant de haine contre la Russie ?

    La Russie s’occupe de ses onions ... sans faire la lèche à la City ...

    Et ça ... ça dérange ...

    Et puis il y a toujours ce besoin pressant de bouc émissaire , pour masquer la déchéance et pourrissement du système ...


  • #1697474

    Parce que la Russie est patriote . Le seul patriotisme sacré est celui des Israéliens . Les autres doivent être abattus .


  • #1697698
    le 08/04/2017 par Paix et paix
    Pourquoi tant de haine contre la Russie ?

    Le crime suprême de la Russie est d’éviter la destruction de la Syrie qui est un élément essentiel de la construction du grand ISRAEL. Tout le reste n’est qu’anecdotique et sert à affaiblir ce Pays par n’importe quel prétexte pour le faire vexer.


  • #1697954
    le 09/04/2017 par Ali baba
    Pourquoi tant de haine contre la Russie ?

    Pourquoi chercher midi à quatorze heures ? À la chute de l’URSS , les atlantistes pensaient continuer à l’infiltrer et étendre leur hégémonie mondialiste , de l’Europe , on passait à un stade supérieur , on en était d’ailleurs pas très loin , puis est arrivé notre tsar moderne , qui a repris son pays en mains , et cessé de flirter avec les mafias apatrides qui rongeaient progressivement la Russie , en relations , sinon partenariat avec les affairistes d’outre atlantique . D’où le refroidissement et parfois la glaciation entre ces deux blocs . Poutine est le dirigeant qui a brisé l’opportunité et l’espoir de ( toujours les mêmes ) créanciers qui sévissent à travers le monde en vue de le soumettre à leur diktat .
    le reste , ( religion , traditions , ... ) tant mieux pour eux , si ils les retrouvent , mais ce n’est dû qu’à un rapport de force qui leur a été favorable .
    ps : les mêmes ont tenté le coup en 1917 , justement en Russie , et dans les années 30 en Allemagne , certes ça s’est soldé par un échec , ( quoique ) depuis 45 , ils ont repris hautement la main sur toute l’Europe , alors !...


Commentaires suivants