Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Poutine, en visite en Autriche, fait un geste d’apaisement dans le dossier ukrainien

Afin de ne pas prêter le flanc aux critiques et de faire taire les déclarations tonitruantes des chancelleries occidentales sur sa soi-disant volonté belliciste, Vladimir Poutine a demandé au Parlement de lever l’autorisation d’intervenir militairement en Ukraine.

Cette décision avait été prise le 1er mars dernier par la Chambre haute, dans un contexte de menace grave pour les ressortissants russes et les russophones en Crimée.

Dns un communiqué, le président ukrainien Piotr Porochenko n’a pu que saluer la décision du dirigeant russe tout en essayant de la présenter comme un ralliement à sa politique de « pacification » de l’est du pays :

« Selon le président ukrainien, le choix de Vladimir Poutine d’annuler l’autorisation d’envoyer les forces armées russes sur le territoire ukrainien votée le 1er mars dernier par le Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe) constitue un premier pas concret après le soutien officiel apporté par le président russe au plan de paix de l’Ukraine visant à régler la situation dans le Donbass. »

M. Poutine est actuellement en visite officielle en Autriche (photo ci-dessus, en compagnie de Heinz Fischer, le président autrichien). Seront notamment abordées la récente décision de Vienne de rejoindre le projet russe de gazoduc Southstream et la mise en place de ce réseau sur le territoire autrichien.

En outre, Gazprom se voit autorisé à stocker en sous-sol son hydrocarbure dans les installations de l’entreprise ÖMV (Österreichische Mineralölverwaltung : Régie autrichienne de gestion du pétrole).

À noter que Vienne a aussi rejoint le projet Nabucco, soutenu par l’Union européenne et les États-Unis et concurrent de Southstream.

Voir aussi, sur E&R :

En savoir plus sur le chef de l’État russe avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

7 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.