Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Préférence étrangère : l’armée de terre achète 1 000 véhicules Ford

Voilà une annonce qui, à peine a-t-elle été faite, fait polémique. L’armée de terre sera en effet prochainement doté de 1 000 véhicules tout terrain de type Ranger, fournis par le constructeur américain Ford [ndlr, qui a une usine en Gironde]. Et comme l’a récemment révélé le quotidien L’Est Républicain, le choix de ce 4×4 fait grincer les dents du côté des industriels français, dont Renault et Citroën, qui lorgnaient ce marché avec respectivement le Duster et le Berlingo.

S’agissant plus précisément de l’offre de Renault, le 4×4 Duster (Dacia) aurait été modifié par l’entreprise Poclain pour répondre aux besoins de l’armée de Terre.

« Ce marché représentait 10 000 heures de travail pour nous, sept à huit personnes à l’année. Sans parler des 100 000 € investis dans le développement pour répondre au cahier des charges de l’armée et les essais de ce Duster modifié », a expliqué Pascal Bernard, le Pdg de Poclain, dans les colonnes de L’Est Républicain.

Le choix de Ford, aux dépends de marques françaises est une pilule trop amère pour certains élus, dont Christophe Grudler, conseiller départemental du Territoire de Belfort. Ce dernier a même lancé une pétition en ligne au motif que « l’armée française doit soutenir l’industrie française » et qu’elle doit donc renoncer « à l’achat de Rangers américains ».

En fait, il s’agit de remplacer une partie des véhicules Peugeot P4 de l’armée de Terre, mis en service à partir des années 1980 (le dernier exemplaire a été livré en 1992… C’est un peu comme si vous rouliez encore BX). Et ce n’est pas la première fois que le ministère de la Défense choisit un fournisseur étranger : en 2009, 334 Land Rover Defender furent commandés pour les besoins du Commandement de la Formation de l’armée de Terre (COFAT).

« Ces matériels d’un modèle plus standard que les véhicules tactiques, spécifiques et coûteux à l’entretien, permettront à ces unités et à celles qui les soutiennent de maintenir plus durablement le parc », avait expliqué, à l’époque, l’armée de Terre. Le fait est : son chef d’état-major, le général Jean-Pierre Bosser, avait confié, en octobre dernier, que la rénovation des Véhicules légers tout terrain (VLTT) P4 allait coûter 27 000 euros pièce… Soit le prix catalogue d’un… Ford Ranger neuf.

Sollicité par l’AFP, le porte-parole du ministère de la Défense, Pierre Bayle, explique :

« L’armée de terre a besoin de mille véhicules tout de suite. Les procédures habituelles avec appel d’offres étant trop longues – 18 mois et plus -, l’armée s’est tournée vers une centrale d’achat interministérielle, l’UGAP (Union des groupements d’achats publics), qui permet de réduire les délais de commande à deux mois et a choisi les véhicules sur catalogue ».

Et M. Bayle d’ajouter : « Seul le Ford Ranger permettait une charge utile satisfaisante, et le tout terrain a été préféré au tout chemin  », avant de préciser qu’il s’agit de véhicules civils non militarisés, appelés à être essentiellement utilisés sur le territoire national et non en opérations extérieures, où, pour assurer les liaisons en milieu hostile, l’armée de Terre utilise le PVP (Petit Véhicule Protégé).

Selon Ford, le Ranger peut transporter 5 passages ainsi qu’une charge utile allant jusqu’à 1 310 kg et remorquer 3 350 kg de matériels. Le véhicule est en outre une référence dans son domaine, si l’on en juge par les essais réalisés par les magazines spécialisés.

Cependant, tout n’est pas perdu pour les industriels français : l’armée de Terre aura encore besoin de 3 000 véhicules tout terrain à l’avenir…

 

Voir aussi, sur E&R :

Découvrir l’armée française avec Kontre Kulture
et Prenons le maquis :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

66 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Tu parles ! Ils sont en train de dépouiller la France de tout les cotés !
    « il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir, surtout quand ce qui est à voir ne peut être vu qu’avec les yeux du cœur. » (J’ai oublié de qui est ce beau proverbe)


  • Outre la puissance destructrice d’un gouvernement anti France qui détruit son industrie, ils comptent faire quoi avec tout ca ?

     

    • Nos munitions ne sont plus "nationales" non ? Je cite " ...un des non-dits de l’armée française depuis de nombreuses années, la mauvaise qualité de la munition 5 56 destinée au fusil d’assaut de l’armée française... c’est la douille en laiton fabriquée par une société israélienne puis émiratie qui est à l’origine des incidents de tir et aussi (ce qui est aussi grave) de la limite de précision dans la portée du tir de cette munition. Concrètement parlant, la munition défaillante réduit considérablement la précision du tir de cette arme (la balle peut devenir imprécise au-delà de 30 mètres,.."


  • Je préfère voir les militaires en Ford qu’en Dacia Duster. En Dacia ... non mais sérieusement. Pourquoi pas en Trabant aussi. De toute façon que ce soit Renaut, Dacia, Citroen, rien n’est fabriqué en France donc ça n’a aucune importance. Les usines sont en Inde, en Roumanie, en Colombie, Brésil. Pour les Citroen Berlino l’essentiel vient d’Espagne .
    Pour acheter vraiment Français aujourd’hui faut acheter une Toyota Yaris, (ou une Bugatti Veyron pour les gros portefeuilles !! hé hé).

     

  • Je pense qu’à ce rythme la ,dans deux ans ,il ne restera qu’un souvenir de la France .J’espère qu’une chose ,c’est que les Français se réveillent à temps ,et qu’après justice soit rendue .


  • C’est la Sodexo qui nourrit l’armée US et ce sont les pneus Michelin qui équipent ses véhicules, au grand dam de certains sénateurs qui exigèrent - en vain - que cela change quand en 2003 la France refusa de suivre les US en Irak .


  • #1178744

    Le Fabriqué à l’étranger, Made in France.


  • Une fois de plus : merci l’Europe ! (et sa mise en concurrence obligatoire...)

     

  • A première vue, voilà une nouvelle qui fait se dresser sur ses ergots.
    Mais, à deuxième lecture, le seul critère devrait être un véhicule produit et assemblé en France, peut importe la marque originelle car les groupes automobiles sont désormais des multinationales.
    Dacia produit en roumanie avec des ouvriers roumains donc il n’y aurait pas eu de raison de faire cocorico si le duster avait eu le marché car ça n’aurait pas aidé le marché de l’emploi sur notre sol.


  • Autant je déplore cette décision dans l’absolu, autant je la comprends parfaitement, car elle s’explique très simplement.

    1) mauvaise expérience de l’armée avec les véhicules français : le Peugeot P4 était un Mercedes Classe G fabriqué sous licence, mais dont les bons moteurs Mercedes étaient remplacés par un anémique diesel Peugeot qui peinait à mouvoir le véhicule. Ajoutez à cela la qualité de fabrication bien éloignée de celle du Mercedes, et le résultat était un véhicule de piètre qualité, a fortiori en comparaison avec les véhicules correspondants dans les autres armées du monde.

    2) manque cruel d’expérience des constructeurs français dans le domaine des véhicules tout-terrain : actuellement, aucun constructeur hexagonal ne propose un véhicule tout-terrain, tout au plus quelques "tout-chemin" inadaptés à un usage intensif. C’est le résultat d’un aveuglement total des constructeurs, ainsi que d’une politique gouvernementale anti-voiture, depuis des décennies, qui a fait des constructeurs français des spécialistes des petites et moyennes voitures exclusivement : on est bien loin de groupes comme Volkswagen, qui vont de la micro-citadine VW Up jusqu’à la supercar Porsche 918. Les plus grosses marges se font sur les segments de luxe, dont les constructeurs français sont complètement absents, malgré une légitimité d’avant-guerre dans le domaine qu’ils auraient pu mettre à profit. Au final, cette absence sur le créneau des véhicules premium (dont les 4x4) mène à de faibles profits, qui mènent eux-mêmes à une frilosité dans la recherche et le développement, et donc à une concentration sur ce que les constructeurs "savent" faire : de la petite voiture de qualité moyenne, invendable hors de France, car l’argument "achetez local" ne marche plus. Les coupables sont donc les constructeurs et les gouvernements successifs.

    3) la délocalisation : le "produire local", parlons-en. Dans les "tout-chemin" évoqués plus haut : chez PSA, on trouve les Peugeot 4008 et Citroën C4 Aircross (qui sont tous deux des Mitsubishi rebadgés, fabriqués au Japon), et chez Renault, le Kadjar (châssis Nissan, fabriqué en Espagne) et le Koleos (un Samsung rebadgé, fabriqué en Corée). Le Citroën Berlingo évoqué dans l’article, qui n’existe même pas en version 4x4, est produit en Espagne, au Portugal et en Argentine. Quant au Dacia Duster, il est produit en Roumanie, logique pour une marque Roumaine. Vous avez dit "patriotisme économique" ... ?

     

    • Exact et tout ça est lié aux décisions qui ont été prises par les industriels français dans les années 70-80. Alors qu’il aurait fallu monter en gamme, comme les Allemands voire les Italiens, on a choisi de se spécialiser sur le créneau du milieu/bas de gamme. Inexorablement, le salarié français est devenu trop coûteux dans le cadre de la mondialisation par rapport à l’ouvrier roumain, algérien ou autre qui pouvait faire le même boulot pour trois ou quatre fois moins cher. Le tout compensé par des dévaluations confortables du franc, désormais interdites par l’euro.
      Sur le plan industriel, la France est aujourd’hui sensiblement comparable à l’Espagne alors qu’il y a trente ans elle était sensiblement comparable à l’Allemagne. Forcément, les patrons ne veulent plus verser des salaires et offrir des emplois corrects quand on produit de la daube que l’on pourrait tout à fait produire ailleurs. Seule solution sans changer le cadre : la dévaluation salariale dite "politique de l’offre" en novlangue néolibérale.

      Les syndicats, bien entendu, n’ont fait qu’empirer les choses, avec leur défense schizophrénique des emplois non qualifiés adossés à la défense idéologique à l’immigration de masse.


  • Le Berlingo dans l’Armée de Terre, c’était bien trop ambitieux, j’ai déjà du mal à imaginer le truc...


  • Cela devrait faire reflechir nos europeistes convaincus. Plus de preference europeenne mais americaine desormais. L’Europe ne protege de rien donc sortons en.


  • D’une part les Duster et Berlingo ne pouvaient rivaliser avec un vrai 4x4 réputé, d’autre part ils ne sont pas fabriqués en France. Il faudrait des transformations importantes que nous savons faire (à Étupes dans le Doubs) mais pour un résultat en dessous du produit fini que propose Ford.

    Vous vous souvenez des gendarmes en 4L ?! Vous voulez encore de cette image ?!

    Et puis c’est pas nouveau, Ford équipe déjà la gendarmerie et la police nationale avec des modèles qui là par contre étaient en concurrence avec des modèles français qui n’avait pas à rougir au moment de l’appel d’offre ; c’est à ce moment qu’il était justifié de gueuler, pas maintenant.


  • L’entente atlanto-sioniste dans toute sa splendeur. D’un côté je te force à consommer yankee, de l’autre je t’interdit de vendre à l’Iran...

     

  • C’est normal pour une armée suppléante des USA.
    On s’équipe en vue des prochaines guerres d’agression.


  • En fait il fallait des véhicules pour le défiler du 14 Juillet. On à 3 ou 4 voitures en opération mais comme il faut sauver les apparences c’était soit les faire revenir ou sinon on aurait vu 4 personnes suivi des scooters de la gendarmerie puis des poneys de la garde républicaine. 5ème puissance mondiale qu’on nous dit, tu parles ...


  • Un peu plus loin dans la logique capitaliste :
    Il n’y a plus d’état
    Il n’y a que des multinationales et des travailleurs pauvres.
    Le cheptel est administré par une administration qui crée des lois et gère de manière comptable selon les intérêts des plus généreux donateurs.
    Bientôt il n’y aura pas que du cheval dans les hamburgers !


  • Ce reportage (pfff) dit tout, c’est incroyable le decalage des journalistes :

    "Ce député souverainiste...", ah bon ? Donc il y a des députés qui refusent la souveraineté ? C’est pas contradictoire avec la democratie ?

    A noter que la définition de démocratie change constamment sur Wikipédia, il y a 1 an, on trouvait : δῆμος / dêmos qui signifie « peuple » et κράτος / krátos, qui peut signifier « pouvoir », « souveraineté ».

    Aujourd’hui on trouve :
    du grec ancien δημοκρατία / dēmokratía, aujourd’hui souvent interprété comme « souveraineté du peuple », combinaison de δῆμος / dêmos, « peuple » et κράτος / krátos, « pouvoir », ou encore kratein, « commander »)

    Ensuite les journalistes qui citent toujours les noms des députés refusent de dire le nom de Dupont-Aignan !

    Enfin, ces chevres nous expliquent qu’au-dela de 136000 euros, il est interdit qu’appliquer la préférence nationale ! Merci pour l’aveu mais on aurait aimé savoir quelle loi interdit cela ?
    Mais on imagine mal une journalope nous dire que le Traité de Lisbonne nous l’interdit !

    Bref, on habitue lentement mais surement les français à ne plus voir d’un bon oeil la souveraineté... De plus je ne sais pas si vous avez vu les cours d’Histoire de college mais ils commencent deja à parler de gouvernance globale qui serait une ultime étape pour la paix !!!


  • Attention à la démagogie. La responsable, ce n’est pas l’armée, qui a besoin des meilleurs matériels, mais les industriels français qui jouent opportunément la carte du patriotisme économique quand il y a de l’argent public et des contrats en jeu.
    Ce sont les mêmes qui ont misé sans aucun état d’âme sur le créneau bas-moyen de gamme en délocalisant les chaînes de production et en important de la main d’oeuvre non-qualifiée pour diminuer les coûts de fabrication en France. Or, pour fabriquer des véhicules de haute qualité en France susceptibles de remplir le cahier des charges de l’armée, il faudrait rapatrier une partie de la production, investir durablement dans la main d’œuvre qualifiée (et pas embaucher 10 intérimaires avec des fonds publics...), équiper les usines avec des machines modernes, etc.
    Le budget de l’armée française n’a pas vocation à financer des bureaux d’études et des véhicules "améliorés" qui sont normalement fabriqués en Roumanie, surtout dans le cadre d’un "achat sur étagère" même si on peut déplorer le manque de coordination et de planification induit par les restrictions budgétaires.
    La frustration des salariés et des chômeurs locaux est évidemment compréhensible, mais invoquer la morale et le patriotisme en l’affaire, c’est tout simplement se moquer du monde et ne pas indiquer les vraies causes.
    Le patriotisme économique sous-entend une dynamique au long cours, les industriels français se foutent de tout ça, le lundi ils vous expliquent en ricanant que le made in france est un truc ringard, qu’il faut "comprendre comment la mondialisation fonctionne", et le vendredi ils font résonner les trémolos du patriotisme dans la presse locale en expliquant au chômeur du coin que s’il n’a pas de boulot c’est dû à l’inconséquence de l’armée française ou du gouvernement... de l’enfumage démagogique.
    La vérité c’est que ce ranger américain est un choix beaucoup plus rationnel pour l’armée qu’un prototype "amélioré" conçu à la va-vite par Renault ou Citroen.

     

    • J’ajoute qu’au bout d’un moment les accumulations de délocalisations, de plans sociaux, de déqualification volontaire de la main d’œuvre (intérim, etc.) finissent par se payer. Quand on sait plus faire, on ne sait plus faire, inutile de dissimuler tout ça derrière un patriotisme de jour de fête. Les militaires français ne veulent pas rouler dans des 4x4 roumains avec un vague tampon "made in france" dessus et c’est parfaitement légitime.


  • Duster fabriquer en Roumanie et le berlingot en Espagne !!!!!
    Donc 0 garantie d’emplois en France a part faire du chiffre pour Renault est ses actionnaires .........


  • Désindustrialisation est le maître mot pour ces traitres, en voici la plus belle démonstration.

    Plus aucune vergogne !

    Tant qu’il y aura âme qui travaille dans le pays nous aurons droit à ça.


  • ’fallait p’têt’ pas réformer les P4^^
    Sérieux, avec toute la gestion gérée par ordinatueur des véhicules modernes, un p’tit virus natif ou bombardé de l’espace et plus d’autos, collègues !
    Et puis un bon brouilleur et un petit mouchard Gps audio activé par impulsion HAARP et on aura les premiers engins de guerre repérables par l’ennemi et indétectable par notre Q.G.

    Plein le QG erga omnes

     

  • Avec un peu de chance il y a sur chaque véhicule un système de géolocalisation pour que l’Empire puisse savoir où se trouve à tout moment chaque véhicule.


  • C’est tout simplement honteux ! Vivement que le vent tourne dans notre Pays !


  • Franchement la France crache sur ce que plein de pays rêveraient d avoir !!
    Honte a toi gouvernement vendu !


  • Il eût été judicieux que l’armée française achetasse des Nissan !
    En effet , l’état Français détient 15% de du capital de Renault , qui détient 44% du capital de Nissan........
    Autant se donner de l’argent à soi même.


  • C’est peut-être une stratégie pour que les Américains nous foutent la paix et qu’ on puisse vendre les mistrals aux Russes. Hollande glisseur de quenelles ?


  • Oui et alors
    Il n y a même plus en France un fabriquant capable de faire un tout terrain 100 % français de la conception à la réalisation
    Les politiques gueulent et alors on s en fout
    Si depuis 40 ans ils n avaient pas passés leurs temps à servir la soupe aux patrons à droite et aux syndicalistes à gauche on en serait certainement pas la
    C est qui déjà le politique qui en 33 parlait du bien commun
    Un stein quelque chose je crois ou à moins que cela ne soit un Berg bidule
    Voilà voilà
    Vive le ranger après tout mr Ford partageait le idées de mr Stein ou Berg si je me rappelle bien


  • Pour être honnête, il aurait fallu mettre la suite de la séquence où est rappelé le fait que le gouvernement Américain achète aussi les services d’entreprises Françaises dont Safran, que Hong-Kong et le Royaume-Uni ont commandé des voitures Renault pour leur Police, etc...

    Et oui, le libre-échange, ça n’est pas que dans un seul sens.


  • C’est un accord gagnant/gagnant !
    (Pour les USA/USA)


  • #1178921

    Ben ouai, bien sur, filons des berlingos ou des dusters merdiques aux militaires au nom du sacro saint principe de la priorité nationale.

    Comme si l’armée française ne souffrait déjà pas assez de son matériel merdique et complètement dépassé, pour une fois qu’on va la doter de ce qui se fait de mieux (le 4x4 Ford est ce qu’il ya de MIEUX avec le 4x4 de chez Toyota, y’a aucun débat la dessus, tout ceux qui disent le contraire ne sont que des fieffés menteurs ou ne connaissent RIEN au sujet, comme les idiots que j’ai pu entendre ici défendre le Famas dans une discussion il y a quelque temps).

    C’est bien beau de faire cocorico tout ça, mais c’est comme pour le Famas hein, c’est bien beau de vouloir faire son petit fusil à soi tout seul qui respect pas les normes de construction internationale, afin d’avoir des munitions 5.56 de n’importe quelle provenance qui marchent, nan, il faut bien sur conserver notre petite "exception culturelle". Comme ça le jour oû l’on arrête la production de ces dites munitions françaises, et qu’on achète des munitions étrangères qui respectent les normes internationales, ben bizarrement, nos super Famas qui sont trop bien se mettent à avoir pleins de problèmes. Cocorico tout ça. Je vois déjà les mêmes gueuler quand ils vont apprendre que l’armée française va enfin acheter les hk416 allemand, qui sont dans ce qui se fait de mieux à l’heure actuelle niveau fusil d’assaut, en occultant totalement qu’il n’y a même plus une seule entreprise publique ou privée en France fabriquant des fusils d’assaut digne de ce nom.

    Faut arrêter le délire. Qui ici, si il était en situation de guerre préférerait un Berlingo à un 4x4 de chez Ford ou Toyota ? Ben ouai, moi pour aller au front je préfère largement ceci http://up.autotitre.com/d09ba482ae.jpg
    à ceci : http://i131.photobucket.com/albums/...

    Bien évidemment, c’est tellement plus utile un 4x4 fermé en situation de combat.

    Mais bon, "préférence national" "mondialisme", réflexe pavlovien, tout ça.

     

    • Tout a fait d’accord ! les constructeur Français ont totalement déserté la gamme des 4x4. Il opté pour les citadine (Twingo et C1). Il a fallu trafiquer une Dacia Duster ou un berlingot pour répondre au cahier des charge, alors qu’un Ford 4x4 standard sur catalogue fabriquer en série fait l’affaire.

      Je suis sure que le Dacia et le berlingo Trafiqué répondaient au cahier des charge mais au niveau du prix il devait être incroyablement cher par rapport au Ford déjà fabriquer en série.

      La prochaine fois demandons directement au actionnaires de Renault et Peugeot de renoncer à leur dividende pour rendre service a l’armée de la nation et avoir des prix plus compétitif.


    • Toyota Hilux et autres, ok ce sont probablement les meilleurs, j’vais pas débattre, c’est un sujet qui ’m’a pas tenté longtemps.
      Pour le FAMAS, je n’ai aucun élément de comparaison objectif.
      Mais ici on parle d’un usage militaire pour une nation qui doit avoir un matériel absolument sûr contre des espions en temps de paix et erga omnes.
      Bien sûr qu’un Dacia, en plus un truc fabriqué dans un pays de l’ancien bloc de l’Est, ça tient juste la route et pas la piste.
      Mais l’important, le symbolique dans cette histoire, c’est que le problème industriel rejaillit sur l’armée.


    • "véhicules civils non militarisés, appelés à être essentiellement utilisés sur le territoire national et non en opérations extérieures", on te demande pas de partir en guerre avec.
      Concernant le FAMAS, il a plus de 35 ans, mais c’était une très bonne arme à l’époque. On doit la remplacer mais aucun FA n’est construit par une entreprise française. MAS à fait l’erreur de se concentrer que sur une seule arme (contrairement à HK et Herstal) et s’est ruiné avec cette connerie de PAPOP (Alors que le XM29 avait été laissé tombé par les ricains).


  • Si ces trois industriels d’une telle expérience et d’un tel génie historique qu’on pu être Renault et Peugeot-Citroën n’ont pas été foutus de proposer à l’armée française autre chose qu’une Dacia ou un Berlingot, c’est sans doute qu’ils s’imaginaient élus automatiquement, par solidarité nationale, avec un effort minimal.


  • Non mais concurrencer avec le DUSTER et le BERLINGO ! Très drôle. Je suis pour la préférence nationale en matière économique mais faut quand même pas pousser...


  • Je pense qu’on est sur une problématique de qualité de produit, perso je conduit un berlingo, c’est sympa en ville, faut voir ce que ça donne en milieu hostile...Mais ford fait de très bon véhicule donc...

    Et puis comme ça a été mentionné dans les commentaires les chaines de productions ford sont présentent en France, si le deal c’est achat marque étrangère + fabrication étrangère, là ça coince.


  • Il serait intéressant de préciser que la duster est fabriquée en Roumanie, la Berlingo en Espagne...
    Je trouve que cette décision a plus l’air d’une fatalité que réellement d’un scandale : quelque soit l’option retenue, aucune ne serait réellement "française". Cette anecdote prouve surtout les ravages de la mondialisation sur notre industrie, plus que le manque de patriotisme de tel ou tel.


  • La patriotisme économique c’est bien joli, mais si c’est pour refiler du matériel de merde à nos soldats, alors c’est NON. Les constructeurs "francais" ont un wagon de retard en 4x4 et tout-terrain, pas besoin d’être un expert pour le savoir.


  • Il faut relativiser...Ce ne sont que de petits véhicules, pour ce qui est blindés, l’armée achète français, pour ce qui est du matériel sensible, l’armée achète français...Que je sache, nos pilotes ne volent pas encore en F-18. Puis vue les contractions budgétaires, faut pas s’étonner que l’armée privilégie à mort le rapport qualité/prix.


  • C’est naze à tout les points de vue :
    1. dans le pire des cas, chez mitsubishi ils font moins cher et plus solide (ils ont jamais vu Top Gear ? XD )
    2. parmi toutes les marques, et surtout celles proposant des modifications nécessaires aux véhicules militaires et des forces de l’ordre, pourquoi Ford ??? Même du coréen serait mieux passé
    3. traité TAFTA, américanisme primaire des deux derniers présidents....c’est peut-être pas le moment de s’illustrer avec des actes aussi "inconséquents" : il s’agit de 1000 véhicules, pas 10.000 ou 100.000. Me demande si l’économie réalisée en valait le prix, et si nos bidasses vont se sentir plus G.I. dans leurs nouveaux 4X4


  • Renault était un constructeur français. Aujourd’hui il est apatride. Il n’y a donc plus lieu de parler de préférence nationale. À moins que les "Dusters" (même le nom n’est pas français) soient construits en France. Mais je crois pas qu’il y ait d’illusions à se faire.


  • Donnant, donnant, les taxis jaunes new yorkais sont de marque Renault et les jeep françaises sont de marque Ford.

     

  • EN même temps un constructeur connu pour ses véhicules très fiable et une Dacia c’est No Comment.


  • J’ai été militaire on roulait en Defender mis à part les utilitaires qui eux sont français, on peut pas dire qu’on préfère rouler américain mais franchement donnez moi un bon --->4x4<--- français ? Un duster ou un berlingo ???? La blague. Le Defender on peut en dire du mal certe mais ça passe partout testé et approuvé.
    Cordialement.


  • Je suis pour la préférence nationale mais faut pas pousser non plus. Et pourquoi pas la Renault Twingo pendant qu’on y est ? En France, on ne construit plus que des crottes de nez qui consomment moins de 5 litres au 100. Le jour où les français auront racheté des couilles et rouleront dans des vrais bagnoles avec des vrais putains de gros moteurs pas pédés, on en reparlera. Alors certes, il y a d’autres marques étrangères qui proposent des gros pick-up bien couillus et plus performants que le Ranger (y’a qu’à demander à Daesh des feedbacks sur le matos qu’on leur a filé ; genre l’Amarok de Volkswagen), mais le plus désolant, c’est finalement qu’on ai renié l’Automobile en France, pas tant qu’on baisse encore une fois notre froc devant les ricains.

     

    • Même si on est d’accord que niveau bagnole couillue, c’est pas trop ça en France, il ne faut pas tomber dans l’extrême et jeter le bébé avec l’eau du bain. Les véhicules développés en France sont bons, ça manque juste de muscle et l’armée n’a pas trouvé sont bonheur, ce qui est compréhensible. Mais la plupart des citadins se satisfont très bien d’une bagnole qui consomme moins de 5 litres au 100. Rouler en 4x4 en ville, très peu d’intérêt en ville, ca reste un marché assez marginal.


    • "Le jour où les français auront racheté des couilles et rouleront dans des vrais bagnoles avec des vrais putains de gros moteurs pas pédés, on en reparlera"

      Mon fou rire du matin, merci ! :-D

      D’autant que je suis assez d’accord, je ne supporte plus les voitures modernes, je ne roule qu’en anciennes qui consomment certes (mais d’occasion ça coûte RIEN à l’achat) mais au moins j’ai pas l’impression que ça va tomber en morceaux quand je claque la portière. J’ai entre autres un vieux VW tout terrain, je lui en mets plein la gueule et suis toujours admiratif de la qualité de conception et fabrication.

      Selon moi jusqu’au début des années 90 il y avait encore le souci de fabriquer durable et de proposer mieux que le concurrent, lorsque la concurrence fonctionnait à plein les fabricants se tiraient la bourre pour tendre vers l’excellence... depuis (Maastricht ?) les ententes entre industriels ont mis un terme à cet état de fait.


  • Sarkozy a remis la France sous la botte de l’Otan, Hollande fait son travail de client-vassal : il achète servilement à son patron, vend à qui on lui demande de vendre, et ne livre pas les commandes passés par des acheteurs qu’il est désormais interdit de servir. Quand bien même ça couterait au pays des centaines de millions de pénalité.

     

    • Faire une ou deux vrais bagnoles de mecs au milieu du troupeau n’est pas incompatible avec des marques tout public. Voir encore une fois l’Amarok de VW. Et puis d’ailleurs, pourquoi pas le Navara de Renault-Nissan ? Ca sent le sabotage. Sans dec, l’armée de terre en Berlingo...... J’en rigole encore ! comme dirait l’autre, avec l’armée française, on va finir par avoir la gay-pride la mieux camouflée du monde ! (Amitiés à tous mes potes militaires qui sont en train de bouffer leur képi en attendant de s’offrir du flan à la banane)


  • Remettre son stock d’armes et de matériels à jour pour se défendre des agressions extérieures ok !Mais en ce moment ce n’est pas le cas, l’argent du contribuable ne sert qu’à envoyer ses soldats agresser des peuples qui nous ont rien fait et mourir pour les intérêts de pays étrangers !


  • la Turquie et l’Arabie Saoudite enverraient des médicaments contaminés au Yémen

    http://fr.awdnews.com/politique/605...


  • Au moins, c’est du Made In France (Gironde), ce qui ne serait pas le cas avec les « français » Renault ou PSA… Et puis bon, le Berlingo, sur les champs de bataille… restons sérieux.


  • Les boîtes de vitesses sont fabriquées a blanquefort(33) est-ce là une fois de plus le fruit d’une négociation visant à maintenir Ford blanquefort sous les pressions des syndicats cgt (ps-pc) je pense que c’est ce qui a déterminer le choix ... Car en effet ça fait au moins trente ans que la France tiens la dragée haute en matière de 4x4 j’en veux pour preuve les victoire de Citroën et de Peugeot en rallye et au Dakar ... Trouvez donc un pays autant titré . Ou est Ford dans ces disciplines ? Réponses : derrière ...
    Ca , c’est pour tous ceux qui disent que Ford c’est mieux ... Deplus les 4x4 de l armée francaise ne sont pas équipes de moteur Mercedes mais du indenor 2,5 td celui même qui sert a dieseliser le jeep américaine qui roulent encore aujourd’hui en France .


  • Quand on voit la qualité des véhicules français aussi, ça peut se comprendre


  • A vrai dire le Dacia devaient être fabriqué en Roumanie et le Citroen en Espagne...


  • Il faut arrêter de prendre systématiquement le parti pris de la préférence nationale. Dans ce cas précis, ça aurait été une belle connerie de prendre un véhicule français. Il s’agit d’un achat sur étagère en quantité relativement faible, pour un matériel sans importance stratégique.L’important, c’est que nos industriels soient compétitif sur le marché des blindés, des avions ou de la balistique. Pour un 4x4 "Mourmelon Approved" on s’en fout...


  • Pour 1000 vehicules, un bureau d’etude chez Renault pour faire coller le Duster au cahier des charges.
    (pour rappel : 5 passagers 1300 kg de charge + remorque 3000 kg) ...On croit réver !!!…….

    Quand aux 4x4 berlingo, ils ont un sytéme de transmission Dangel (sté francaise) et sont modifiés en France…. mais sont plus proche de la 4L que du hilux

    En revanche, à l’époque ou l’armée s’équipait des P4 (licence mercédes moteur PSA) existait en France la marque COURNIL qui proposait un 4x4 utilitaire 100% français avec le même moteur PSA mais bien plus robuste que le P4 et meilleur franchisseur tout en étant plus rapide sur route…. aujourd’hui il étonne encore les amateurs de 4X4 par ses qualités.
    A l’époque Cournil était en difficulté financière et berçait l’espoir de se refaire en remportant l’appel d’offre de l’armée. Il en fut autrement et l’état préféra le P4 plus chère et moins adapté.
    C’était l’ère Mitterrand et personne ne s’était offusqué .. les temps changent.
    Cournil mit la clé sous la porte, vendit ses brevets à UMM Portugal qui équipa entre autre l’armée portugaise.
    Une autre marque francaise qui collabora à ses débuts (1980) avec Cournil, est Auverland
    rebaptisée en 2005 : Panhard Général Défense, spécialisé dans les véhicules militaires qui fut rachetée en 2012 par Renault Truck Défense (Volvo group)…... Mais là je m’égare……..


Afficher les commentaires suivants